[Le Point/Nathalie Mons] Pisa 2015 "Le collège unique réduit les inégalités"

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Le Point/Nathalie Mons] Pisa 2015 "Le collège unique réduit les inégalités"

Message par Olympias le Dim 15 Jan 2017 - 20:09

DesolationRow a écrit:
archeboc a écrit:
Nathalie Mons n'est pas docteur en sciencéduc.

Ben si.
Cela me suffit.
Écrit sur le site du Cnesco http://www.cnesco.fr/fr/membres/nathalie-mons/
Elle a aussi une HDR en sociologie.

Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Point/Nathalie Mons] Pisa 2015 "Le collège unique réduit les inégalités"

Message par Katow le Dim 15 Jan 2017 - 20:12

DesolationRow a écrit:
La question n'est pas de savoir si je "partage" ce que tu écris. Mais que l'expression "développer ou écraser des valeurs" n'a pas de sens. Je n'y peux rien, c'est comme ça, cela ne veut rien dire.

Pour le reste, je n'ai rien caricaturé, mais me suis contenté de reformuler ce que tu as écrit plus haut. 

Je ne suis enclin à rien et je ne trie personne. Je me refuse simplement à freiner les meilleurs élèves sous le prétexte à la fois inepte et mensonger que cela va rendre service aux plus faibles.

La reformulation vire facilement à la caricature, surtout lorsqu'elle résume un propos. (mon dernier message t'aidera peut-être à en percevoir davantage la globalité)

Je te remercie pour le cours. Si toi ou un autre lecteur parvient tout de même à accéder au sens de ma phrase erronée, je suis (sincèrement) intéressé par une expression valide.

Katow
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Point/Nathalie Mons] Pisa 2015 "Le collège unique réduit les inégalités"

Message par VinZT le Dim 15 Jan 2017 - 20:28

Sciences-po + Doctorat en sciences de l'éducation + HDR sociologie, c'est ce qu'on appelle le tiercé gagnant, non ?

les mauvaises langues diront :

que cela revient à être trois fois spécialiste en rien …

En outre :
cnesco a écrit:
Nathalie Mons assure également la coordination d’un consortium de formation en e-learning à destination des personnels d’encadrement de l’éducation nationale.

Voilà. Au moins ça a le mérite d'être clair.

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
avatar
VinZT
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Point/Nathalie Mons] Pisa 2015 "Le collège unique réduit les inégalités"

Message par DesolationRow le Dim 15 Jan 2017 - 20:52

Anaxagore a écrit:Ce n'est pas de la caricature, c'est ce que l'on nous explique doctement après nous avoir en général taxés "d'élitistes". What else?

Vouloir amener chacun au plus haut de ses capacités, est-ce si honteux? Nous n'en prenons pas le chemin.

Evidemment, +1.
avatar
DesolationRow
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Point/Nathalie Mons] Pisa 2015 "Le collège unique réduit les inégalités"

Message par gauvain31 le Dim 15 Jan 2017 - 21:11

Anaxagore a écrit:Ce n'est pas de la caricature, c'est ce que l'on nous explique doctement après nous avoir en général taxés "d'élitistes". What else?

Vouloir amener chacun au plus haut de ses capacités, est-ce si honteux? Nous n'en prenons pas le chemin.

Tout dépendra du degré de soumission des enseignants. Mais les résultats des études internationales nous mettent (je crois) plutôt en position de force. On sait que le niveau dégringole; et on fait quoi? On continue à faire ce qui a été fait depuis 15 ans? Ils ne vont pas dire de suite le contraire de ce qu'ils disent depuis 20 ans?
Je pense que les IPR sont désormais dans une impasse. Ils se sont décrédibilisés. Vont-ils oser continuer à nous balancer leur salade, parce que là ça commence à sentir le disque rayé. Perso , je n'écoute plus les miens... enfin je les écoute quand ils sont devant moi pour être poli.
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Point/Nathalie Mons] Pisa 2015 "Le collège unique réduit les inégalités"

Message par Blablatrice occasionnelle le Dim 15 Jan 2017 - 23:06

Milaghjiu2005 a écrit:
Mais j'essaye de reformuler, préciser et récapituler l'ensemble des points de ma position:
- les récentes réformes ne sont que de la stratégie pour une future revente à la découpe
- elles utilisent des justifications pédagogiques et éducatives piquées à des mouvements nobles (et artisanaux!!!) tels que le mouvement Freinet
- elles provoquent une adhésion de certains lointains membres réels ou "déclarés" (tels que de nombreux syndicalistes)  de ces mouvements
- elles provoquent en retour un rejet des dimensions pédagogiques et éducatives par un grand nombre d'enseignants.
Je ne crois pas. La dernière réforme (et sans doute celles qui la précédaient) a effectivement pour but de faire des économies parce qu'il y a un boom démographique, et elle n'est certes pas très populaire (en particulier sur ce forum), mais très peu de réformes le sont. Il n'empêche, je connais pas mal de personnes sincèrement impliquées dedans, qui la défendent (et je trouve un peu dommage que ce forum soit trop orienté pour rendre le débat possible).

Mais il me semble que toutes les réformes récentes ne changent rien (ou presque) au problème de l'enseignement différencié, ni d'hétérogénéité des classes, donc avec ou sans ces réformes, le problème demeure. Mon impression personnelle est que ces réformes ne sont en première approximation ni bonnes ni mauvaises, mais à côté de la plaque. Et que l'obstruction pour réformer efficacement est davantage idéologique que financière.


Blablatrice occasionnelle
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Point/Nathalie Mons] Pisa 2015 "Le collège unique réduit les inégalités"

Message par PauvreYorick le Dim 15 Jan 2017 - 23:19

VinZT a écrit:Sciences-po + Doctorat en sciences de l'éducation + HDR sociologie, c'est ce qu'on appelle le tiercé gagnant, non ?
les mauvaises langues diront :

que cela revient à être trois fois spécialiste en rien …
Bon, pour le coup,
ce seraient bien des mauvaises langues :
Sc-Po ne prétend pas être à soi seul une formation spécialisante, donc bon, c'est difficile de faire ce reproche; en revanche, il est possible d'y faire des études p.ex. d'histoire qui ne sont pas forcément plus ridicules qu'ailleurs; et pour ce qui est de la sociologie, c'est quand même une discipline, même si j'ai tendance à trouver que certains courants sociologiques, certains seulement, suivez mon regard et par exemple la thèse d'Elisabeth Tissier, font fi de toute espèce de rigueur; certes, il demeure vrai que quand on a dit "doctorat en sciences de l'éducation", c'est un peu comme "doctorat en info-com", on n'a pas d'idée bien précise de ce qui a été doctoré ni comment ni selon quelles normes.

____________

Sinon, en ce qui concerne l'ingénierie sociale et la contribution des politiques d'éducation à icelle, j'ai tout de même le sentiment qu'une sobriété maximale serait de rigueur: le mieux que nous puissions faire n'est pas de préparer les enfants pour une société future que nous mettrions en place par leur truchement, mais bien de leur faire acquérir, autant que faire se peut, les capacités et les connaissances qui leur permettront de faire, en ce domaine également, les choix les plus éclairés.

_________________
τὸ λέγειν τοὺς λόγους τοὺς ἀπὸ τῆς ἐπιστήμης οὐδὲν σημεῖον·
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Point/Nathalie Mons] Pisa 2015 "Le collège unique réduit les inégalités"

Message par archeboc le Dim 15 Jan 2017 - 23:55

PauvreYorick a écrit:même si j'ai tendance à trouver que certains courants sociologiques, certains seulement, suivez mon regard et par exemple la thèse d'Elisabeth Tissier, font fi de toute espèce de rigueur; [/spoiler]

Ne peut-on en dire autant de certains historiens, de certains géographes ? La comparaison de l'histoire globale anglo-saxonne avec nos productions hexagonales est parfois cruelle.


PauvreYorick a écrit:Sinon, en ce qui concerne l'ingénierie sociale et la contribution des politiques d'éducation à icelle, j'ai tout de même le sentiment qu'une sobriété maximale serait de rigueur: le mieux que nous puissions faire n'est pas de préparer les enfants pour une société future que nous mettrions en place par leur truchement, mais bien de leur faire acquérir, autant que faire se peut, les capacités et les connaissances qui leur permettront de faire, en ce domaine également, les choix les plus éclairés.

Ce serait trop dangereux, ils risqueraient de ne pas faire comme on veut.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Point/Nathalie Mons] Pisa 2015 "Le collège unique réduit les inégalités"

Message par ycombe le Mar 17 Jan 2017 - 11:42

ycombe a écrit:Notons, juste pour rire, que la prochaine conférence de consensus organisée par le CNESCO portera justement sur la differentiation.
http://www.cnesco.fr/fr/differenciation-pedagogique/

La présentation nous apprend que:

[...] les résultats de la recherche et le récent rapport du Cnesco sur les inégalités à l’école montrent qu’il ne suffit pas de diversifier pour faire réussir les élèves, et encore moins pour les faire apprendre.

À lire cette interview de Nathalie Mons, présidente du CNESCO, on avait quelques doutes. Et comme l'impression que les résultats de cette conférence sont déjà écrits.
La Café Pédagogique présente ce jour cette conférence:
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/01/17012017Article636202341849392938.aspx
Extrait:

La conférence a pour but d'aider les enseignants de terrain ?

JFC : C'est un des buts. Avant la conférence, le Cnesco a fait remonter des témoignages d'enseignants et de formateurs qui ont permis de faire remonter les pratiques actuelles et les besoins. On va pouvoir confronter les résultats de la recherche aux questions des praticiens.  On pourra donner des pistes étayées par la recherche pour que les enseignants fassent leur choix.

Je rapelle aussi, puisque c'est le sujet, l'article du blog de Stevan Miljevic sur la question:
http://www.neoprofs.org/t104896-sur-le-blog-de-stevan-miljevic#3950629

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Point/Nathalie Mons] Pisa 2015 "Le collège unique réduit les inégalités"

Message par ycombe le Mer 8 Mar 2017 - 8:21

Fil sur la conférence de consensus sur la différenciation pédagogique:
http://www.neoprofs.org/t109488-cnesco-conference-de-consensus-sur-la-differenciation-pedagogique

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum