Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Iphigénie
Bon génie

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Iphigénie le Mer 10 Mai 2017 - 11:02
@DesolationRow a écrit:Iphigénie, tu me redonnes confiance en l'humanité.
Ce ne sont que des banalités auxquelles sont attribués des noms ronflants, puis qu'on a réparties dans un tableau.
c'est que tout homme porte en lui l'humaine condition  la positive attitude appropriée à l'auditoire?

Enfin, je ne sais plus: peut-être qu'il faut effectivement aujourd'hui rappeler ces évidences, en les systématisant? Il m'arrive d'avoir des doutes en voyant les questions qui sont parfois posées: ce n'est peut-être plus si intuitif que cela chez certains.
Sur le terrain du savoir-faire, je crois qu'il manque très sérieusement une formation des professeurs des écoles digne de ce nom; j'ai pour ma part beaucoup appris par ce que me disait et faisait mon mari, formé à l'époque des Ecoles Normales d'Instituteurs: c'était une formation très différente de celle d'un prof des écoles qui débarque devant des mômes après une licence de sociologie et un an d'ESPE...
avatar
Esméralda
Doyen

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Esméralda le Mer 10 Mai 2017 - 13:07
@Iphigénie a écrit:Moi j'ai surtout un peu l'impression d'être M. Jourdain et d'avoir fait de la prose sans le savoir: ce qui est décrit c'est une pratique assez courante, non? J'ai du mal à saisir où est la révélation.

Même impression, il y a des choses qui sont du registre du " ça va de soi", que l'on pratique sans y penser et qu'on le fait d'autant plus que l'on a de la bouteille:lol: Mais ce n'est pas inintéressant d'y réfléchir d'un peu plus près. Après si on pouvait s'éviter l'excès jargonnant-pédant-hors sol- tout-le-monde-il-est gentil, ce ne serait pas plus mal.
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par DesolationRow le Mer 10 Mai 2017 - 13:15
@Iphigénie a écrit:
@DesolationRow a écrit:Iphigénie, tu me redonnes confiance en l'humanité.
Ce ne sont que des banalités auxquelles sont attribués des noms ronflants, puis qu'on a réparties dans un tableau.
c'est que tout homme porte en lui l'humaine condition  la positive attitude appropriée à l'auditoire?

Enfin, je ne sais plus: peut-être qu'il faut effectivement aujourd'hui rappeler ces évidences, en les systématisant? Il m'arrive d'avoir des doutes en voyant les questions qui sont parfois posées: ce n'est peut-être plus si intuitif que cela chez certains.
Sur le terrain du savoir-faire, je crois qu'il manque très sérieusement une formation des professeurs des écoles digne de ce nom; j'ai pour ma part beaucoup appris par ce que me disait et faisait mon mari, formé à l'époque des Ecoles Normales d'Instituteurs: c'était une formation très différente de celle d'un prof des écoles qui débarque devant des mômes après une licence de sociologie et un an d'ESPE...

Ta nature généreuse t'honore. Je pense quant à moi que c'est du bavardage creux qui permet aux auteurs cités par Elyas de noircir du papier en donnant l'impression qu'ils pensent.

Pour la partie en gras, tu as sans doute raison.
archeboc
Esprit éclairé

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par archeboc le Mer 10 Mai 2017 - 13:24

Je trouve qu'Elyas a plusieurs fois été plus convaincant que sur ce fil.

Je pense en particulier à la nécessité de mettre les élèves en position de travailler : se redresser, tenir le stylo. Sur la nécessité aussi d'incorporer les savoir-faire, et pour cela d'alterner des exercices à la limite de la facilité et à la limite de la difficulté.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
sand
Empereur

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par sand le Mer 10 Mai 2017 - 14:26
@Iphigénie a écrit:Moi j'ai surtout un peu l'impression d'être M. Jourdain et d'avoir fait de la prose sans le savoir: ce qui est décrit c'est une pratique assez courante, non? J'ai du mal à saisir où est la révélation.

Que les choses soient formulées en termes ronflants n'est pas très important, personne ne cherche à donner de leçon. Le plus important dans tout ça c'est qu'Elyas partage ses outils et son optimisme, non ?
avatar
Himpy
Neoprof expérimenté

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Himpy le Mer 10 Mai 2017 - 14:43
Personnellement, cela me permet de mettre des mots sur ma pratique, de réfléchir à comment améliorer mon travail en classe, tout ce que la formation espe s'est permise de royalement ignorer.
Je suis contente de lire ça ici et d'y réfléchir.
J'aurai pu certes le faire seule, mais si je viens sur un forum professionnel, c'est pour ce genre de discussion.
Enfin, si cela paraît si ridicule de simplicité à "ceux qui ont de la bouteille", vous n'êtes pas obligés de venir lire et poster ici ! Wink
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Iphigénie le Mer 10 Mai 2017 - 14:45
@sand a écrit:
@Iphigénie a écrit:Moi j'ai surtout un peu l'impression d'être M. Jourdain et d'avoir fait de la prose sans le savoir: ce qui est décrit c'est une pratique assez courante, non? J'ai du mal à saisir où est la révélation.

Que les choses soient formulées en termes ronflants n'est pas très important, personne ne cherche à donner de leçon. Le plus important dans tout ça c'est qu'Elyas partage ses outils et son optimisme, non ?
Mais, oui aussi n'est-ce pas Elyas ni même le bien-fondé des pratiques auxquelles il fait référence que l'on met en doute, mais juste leur caractère novateur!
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Iphigénie le Mer 10 Mai 2017 - 14:47
@Himpy a écrit:Personnellement, cela me permet de mettre des mots sur ma pratique, de réfléchir à comment améliorer mon travail en classe, tout ce que la formation espe s'est permise de royalement ignorer.
Je suis contente de lire ça ici et d'y réfléchir.
J'aurai pu certes le faire seule, mais si je viens sur un forum professionnel, c'est pour ce genre de discussion.
Enfin, si cela paraît si ridicule de simplicité à "ceux qui ont de la bouteille", vous n'êtes pas obligés de venir lire et poster ici ! Wink
Pourquoi voir matière à polémique partout? On peut exprimer un avis autre qu'admiratif (au sens étymologique d'"étonnement") sans pour autant être dans la dépréciation, ça s'appelle juste discuter...
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par DesolationRow le Mer 10 Mai 2017 - 14:48
@sand a écrit:
@Iphigénie a écrit:Moi j'ai surtout un peu l'impression d'être M. Jourdain et d'avoir fait de la prose sans le savoir: ce qui est décrit c'est une pratique assez courante, non? J'ai du mal à saisir où est la révélation.

Que les choses soient formulées en termes ronflants n'est pas très important, personne ne cherche à donner de leçon. Le plus important dans tout ça c'est qu'Elyas partage ses outils et son optimisme, non ?

Son optimisme, sans doute. Mais où diable vois-tu des outils ?
avatar
sand
Empereur

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par sand le Mer 10 Mai 2017 - 15:05
Même si les ouvrages auxquels il se réfère déplaisent à beaucoup d'entre nous, je salue l'optimisme d'Elyas. Rien d'autre.
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Isis39 le Mer 10 Mai 2017 - 15:24
Je fais partie de ceux qui ont de la bouteille et qui pratiquent ce que décrit Elyas.
Il me semble que cela m'aurait grandement aidé si l'on m'avait parlé de tout cela au début, notamment à l'IUFM. Sans parler des diverses méthodes pédagogiques existantes dont je n'ai découvert l'existence que sur internet en échangeant avec des collègues.
La formation, initiale et continue, pose problème il me semble.
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par DesolationRow le Mer 10 Mai 2017 - 15:28
Je n'ai pas de bouteille, et je ne connais pas un enseignant qui ne pratique pas ce dont parlent les articles cités par Elyas.
avatar
Thalie
Grand sage

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Thalie le Mer 10 Mai 2017 - 15:37
Je remercie Elyas de nous présenter ses façons de faire bien évidemment.

Pour revenir sur les derniers posts, les travaux de Bucheton, Goigoux et consorts sont super à la mode dans les ESPE. Ils ne jurent que par eux. Si vous ne prononcez pas la locution "gestes professionnels" vous n'êtes pas dans la ligne actuelle de l'ergonomie de l'enseignement. (très à la mode chez moi)
avatar
Himpy
Neoprof expérimenté

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Himpy le Mer 10 Mai 2017 - 15:57
Pardon Iphigénie, je ne voulais pas polémiquer, j'ai mal lu.
Simplement, la formation initiale étant ce qu'elle est, je crois avoir fait les frais d'un cru particulièrement indigeste, je trouve cela intéressant et comme je l'ai mis plus haut cela me permet de réfléchir (et je n'ai jamais entendu parler de ça, pourtant j'étais assidue).
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Isis39 le Mer 10 Mai 2017 - 16:25
@DesolationRow a écrit:Je n'ai pas de bouteille, et je ne connais pas un enseignant qui ne pratique pas ce dont parlent les articles cités par Elyas.

Je peux t'en présenter quelques uns. En début de carrière, ou pas.
avatar
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Philomène87 le Mer 10 Mai 2017 - 16:29
Après, on ne sait pas ce qui se passe dans les cours des uns et des autres.
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Isis39 le Mer 10 Mai 2017 - 16:35
@Philomène87 a écrit:Après, on ne sait pas ce qui se passe dans les cours des uns et des autres.

Parfois si, quand on y a assisté.
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Caspar le Mer 10 Mai 2017 - 16:37
Sinon, Madame Bucheton qui fait des recherches sur le travail des élèves, c'était prédestiné. :labas:
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par DesolationRow le Mer 10 Mai 2017 - 16:40
@Isis39 a écrit:
@DesolationRow a écrit:Je n'ai pas de bouteille, et je ne connais pas un enseignant qui ne pratique pas ce dont parlent les articles cités par Elyas.

Je peux t'en présenter quelques uns. En début de carrière, ou pas.

Des enseignants qui n'ont pas de "gestes d'atmosphère", i. e. qui ne disent pas bonjour à leurs élèves ou ne les rappellent pas à l'ordre ? Qui ne "tissent pas", en faisant le lien avec les autres chapitres ? Qui ne "pilotent" pas ? Ce ne sont pas des enseignants, ce sont des bûches.
Cela dit, qu'ils n'aient pas conscience de faire de la prose sans le savoir, je veux bien le croire Razz

avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par DesolationRow le Mer 10 Mai 2017 - 16:44
Bon, en gros, je ne nie pas que tous ces "gestes professionnels" soient utiles, et même s'apprennent (je m'en voudrais, tu le comprends bien, de conforter l'idée que l'enseignement ne s'apprend pas, et de justifier la suppression de la formation).
En revanche, ce que je trouve grotesque, c'est cette manie de dire des choses élémentaires de manière compliquée, afin d'asseoir son autorité sur des jeunes enseignants impressionnables.
avatar
Fires of Pompeii
Grand Maître

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Fires of Pompeii le Mer 10 Mai 2017 - 16:52
@DesolationRow a écrit:Bon, en gros, je ne nie pas que tous ces "gestes professionnels" soient utiles, et même s'apprennent (je m'en voudrais, tu le comprends bien, de conforter l'idée que l'enseignement ne s'apprend pas, et de justifier la suppression de la formation).
En revanche, ce que je trouve grotesque, c'est cette manie de dire des choses élémentaires de manière compliquée, afin d'asseoir son autorité sur des jeunes enseignants impressionnables.

Idem.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par JaneB le Mer 10 Mai 2017 - 16:55
Caspar Goodwood a écrit:Sinon, Madame Bucheton qui fait des recherches sur le travail des élèves, c'était prédestiné. :labas:
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Elyas le Mer 10 Mai 2017 - 18:12
Je lis des affirmations assez curieuses. Je n'ai jamais écrit nulle part que ce que je développais était innovant. Je ne faisais que répondre à des néos. Des gens sont allés sur le terrain et ont constaté l'existence de gestes professionnels puis mis des mots sur ces gestes. Ils ont aussi montré que la qualité d'usage de ces gestes faisait souvent la différence. Rien d'innovant, juste un constat.


Dernière édition par Elyas le Mer 10 Mai 2017 - 20:32, édité 1 fois
avatar
Herrelis
Doyen

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Herrelis le Mer 10 Mai 2017 - 20:30
Merci pour les précisions Elyas. Ça me conforte dans mon idée de départ qui est d'essayer au maximum d'avoir les petites classes parce que c'est là que les bonnes habitudes se prennent. Par contre, je sais que le jour où je me fais inspecter, je vais me faire laminer.

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
avatar
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Philomène87 le Mer 10 Mai 2017 - 20:33
Ca dépend, si c'est justifié.
avatar
Fires of Pompeii
Grand Maître

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Fires of Pompeii le Jeu 11 Mai 2017 - 10:28
Alors peut-être faudrait - il dire aux stagiaires, très concrètement, que dire bonjour et autres choses permettent d'installer l'ambiance de classe, que faire rappeler par les élèves ce qui a été fait et montrer le rapport avec la suite permet d'être cohérent, etc. Cela me paraît plus concret et constructif que ce qui est dit dans les Espe actuellement : le jargon. Qui n'a aucune utilité si ce n'est justement faire croire aux stagiaires que ce sont des mesures compliquées, pas à leur portée. Quand on débute on a besoin de concret, après oui on peut lire des choses plus jargonneuses (enfin si on aime ça) mais dans l'urgence du métier, cela n'a pas de sens.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Contenu sponsorisé

Re: Elèves qui ont du mal à se mettre au travail

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum