Publicité du MEDEF sur l'école

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par Jacq le Jeu 21 Sep 2017 - 11:51


Ajoutons : merci aux grands penseurs de l'EN qui sont largement responsables de la baisse du niveau de nos élèves.
Que faisait notre actuel ministre à cette époque, notamment sous les ministères Darcos-Chatel ?

Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par jaybe le Jeu 21 Sep 2017 - 12:06

Au moins le ministre aura affiché sa consternation, comme on dit, ça ne mange pas de pain. Je ne suis pas du tout sûr que ses prédécesseurs en auraient fait autant (et moins que pas grand-chose... bref !).

_________________
Wir müssen wissen, wir werden wissen
avatar
jaybe
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par archeboc le Jeu 21 Sep 2017 - 12:19

@jaybe a écrit:Au moins le ministre aura affiché sa consternation, comme on dit, ça ne mange pas de pain. Je ne suis pas du tout sûr que ses prédécesseurs en auraient fait autant (et moins que pas grand-chose... bref !).

C'est exactement ce que je me suis dit. On se satisfait de peu de chose.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par Jacq le Jeu 21 Sep 2017 - 13:18

Satisfaction viendra lorsqu'il aura annoncé ce qu'il veut faire de l'enseignement professionnel, le balancer justement entre les mains des régions et du MEDEF ou non, voire le détruire au profit de l'apprentissage, ou alors le renforcer et lui donner les moyens de réussir (ce qui veut dire aussi donner des moyens au collège).
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par William Foster le Jeu 21 Sep 2017 - 15:33

@Jacq a écrit:

Ajoutons : merci aux grands penseurs de l'EN qui sont largement responsables de la baisse du niveau de nos élèves.
Que faisait notre actuel ministre à cette époque, notamment sous les ministères Darcos-Chatel ?
+1
Le gars est responsable et fait comme si le message s'adressait à quelqu'un d'autre

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
William Foster
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par Delia le Jeu 21 Sep 2017 - 15:42

Le MEDEF est champion en blagues nulles : 
« Baissez mes impôts et je crée des emplois ! » Le diable en rit encore !

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Delia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par Aemilia le Jeu 21 Sep 2017 - 18:45

Aujourd'hui, à 18h :


_________________
Professeur de lettres classiques déclassée

Mon blog "culture et humeurs, humour et coups de coeur" : https://fortyfiveweeks.wordpress.com/
avatar
Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par Celadon le Jeu 21 Sep 2017 - 18:48

Il n'a pas exigé des excuses aussi publiques que leur slogan pourri ???
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par Aemilia le Jeu 21 Sep 2017 - 18:53

Il vient de poster ça ! :


_________________
Professeur de lettres classiques déclassée

Mon blog "culture et humeurs, humour et coups de coeur" : https://fortyfiveweeks.wordpress.com/
avatar
Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par VinZT le Jeu 21 Sep 2017 - 18:59

En substance :
« Vous êtes des nuls.
Je m'excuse.
On essaie d'améliorer ça ? »

Ce qui est marrant, c'est que même dans les commentaires du site du Figaro, il s'en prend plein la gueule.

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
avatar
VinZT
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par Celadon le Jeu 21 Sep 2017 - 19:03

Ah les profs n'étaient pas visés ? ! La réforme doit se faire avec eux, qui SAVENT de quoi il s'agit.
Et allez donc. Précipitons-nous tous dans la gueule du loup.
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par lenidji le Jeu 21 Sep 2017 - 19:16

Chers collègues,
Tous les dégâts dans cette société n'ont qu'une seule cause: l'école. Et je dis "l'école" pour ne pas désigner plus clairement cette bande de fonctionnaires fainéants qui ne travaillent que 18h par semaine et encore, lorsqu'ils ne sont pas en vacances (la moitié du temps), en formation, ou en arrêt maladie. Et j'ajoute que ces incompétents notoires qui n'ont pas même la décence de se laver les cheveux et de s'habiller correctement sont des nantis, des privilégiés, encore bien trop payés à ne rien faire. J'ai dit!

A vrai dire, j'en ai tellement marre de m'en prendre plein la figure à chaque fois que j'annonce mon métier ("Bientôt les vacances?") que j'ai décidé de ne plus perdre de temps à expliquer ce que je fais vraiment et d'en rire.
avatar
lenidji
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par LaMaisonQuiRendFou le Jeu 21 Sep 2017 - 19:19


_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par LaMaisonQuiRendFou le Jeu 21 Sep 2017 - 19:29



_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par VinZT le Jeu 21 Sep 2017 - 19:31


vidéo du médèphe a écrit:
100% des jeunes français doivent maîtriser un socle de compétences qui fassent d’eux des citoyens éclairés et leur permettent d’être employables tout au long de leur vie professionnelle !

En tout cas, pour ce qui est de la grammaire, il y a du niveau au MEDEF.

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
avatar
VinZT
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par LaMaisonQuiRendFou le Jeu 21 Sep 2017 - 19:33



_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par LaMaisonQuiRendFou le Jeu 21 Sep 2017 - 19:35

@VinZT a écrit:

vidéo du médèphe a écrit:
100% des jeunes français doivent maîtriser un socle de compétences qui fassent d’eux des citoyens éclairés et leur permettent d’être employables tout au long de leur vie professionnelle !

En tout cas, pour ce qui est de la grammaire, il y a du niveau au MEDEF.

Leurs 4 propositions c'est vraiment du vent : "yaka fokon" !

_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par Babarette le Jeu 21 Sep 2017 - 19:48

J'aurais pas dû regarder ces vidéos, maintenant, j'ai une furieuse envie de taper très très fort sur quelqu'un.
avatar
Babarette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par LaMaisonQuiRendFou le Jeu 21 Sep 2017 - 19:54

Pour la 1ère image concernant le compte de résultat, c'est vraiment se f..... du monde. Je donne justement des cours d'introduction à la gestion dans mon université, à destination d'étudiants qui ne sont pas en gestion. J'ai de tout. Des collègues donnent des cours de droit / droit des affaires... Ces cours d'ouverture vers "l'entreprise" sont obligatoires, quelque soit la filière.

N'en déplaise au MEDEF, l'enseignement sup' a évolué sur ce point.

_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par Jacq le Jeu 21 Sep 2017 - 20:06




Très bon, nous avons les mêmes constats d'échec, par contre sur les mesures à adopter, le MEDEF continue de s'enfoncer dans ce qui nous a conduit là où nous sommes.


Le mieux étant  : il faut donner de l'autonomie aux établissements pour faire confiance aux enseignants. Le problème c'est que donner l'autonomie aux établissements revient justement à museler les enseignants et ne surtout pas leur faire confiance.  Et ensuite on nous ajoute l'alternance et l'apprentissage. Là encore, que le MEDEF et les patrons fassent leur boulot : pourquoi nos jeunes ne trouvent-ils aucune place en alternance ? Qu'attendent-ils pour prendre nos jeunes en BTS ? Il lui faut encore du pognon au MEDEF ? Où est son million d'emplois ? Pourquoi en Allemagne l'alternance est-elle une formation donnée à l'élève et en France un moyen pour l'entreprise d'avoir un salarié peu coûteux ?
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par pseudo-intello le Jeu 21 Sep 2017 - 20:48

@lenidji a écrit:Chers collègues,
Tous les dégâts dans cette société n'ont qu'une seule cause: l'école. Et je dis "l'école" pour ne pas désigner plus clairement cette bande de fonctionnaires fainéants qui ne travaillent que 18h par semaine et encore, lorsqu'ils ne sont pas en vacances (la moitié du temps), en formation, ou en arrêt maladie.

Tu as oublié : "en grève". Very Happy

pseudo-intello
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par JEMS le Ven 22 Sep 2017 - 6:24

Comme Jacq... j'attends de voir les vraies annonces de revalorisation de la voie professionnelle.
Cessons d'être une voie "éprouvette" qui testons les "innovations pédagogiques" de gens déconnectés du terrain.
Redonnons de l'air aux enseignements techniques afin de former des spécialistes. Dédoublons toutes les classes de LP qui sont à plus de 24 et arrêtons clairement de faire travailler les élèves en enseignements générale sur des thèmes hors de portée. Cf sujet de Lettres de la session de septembre...

_________________
avatar
JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par Jacq le Ven 22 Sep 2017 - 15:22

@JEMS a écrit:Comme Jacq... j'attends de voir les vraies annonces de revalorisation de la voie professionnelle.
Cessons d'être une voie "éprouvette" qui testons les "innovations pédagogiques" de gens déconnectés du terrain.
Redonnons de l'air aux enseignements techniques afin de former des spécialistes. Dédoublons toutes les classes de LP qui sont à plus de 24 et arrêtons clairement de faire travailler les élèves en enseignements générale sur des thèmes hors de portée. Cf sujet de Lettres de la session de septembre...

Il y a surtout que je n'ai pas encore entendu le ministre ou notre grand président si beau prononcer une seule fois "Enseignement professionnel". Ils s'en gardent bien et ne parlent que de "formation professionnelle". Ca ne sent pas bon dans leurs intentions.  Et dédoublons déjà au collège (peut-être pas tous, ok) que les collègues et les élèves puissent travailler dans des conditions correctes.


Dernière édition par Jacq le Ven 22 Sep 2017 - 15:39, édité 1 fois
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par LaMaisonQuiRendFou le Ven 22 Sep 2017 - 15:34

Y a-t-il un seuil légal du nombre maximum d'élèves par classe ?

_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par Jacq le Ven 22 Sep 2017 - 15:58

@LaMaisonQuiRendFou a écrit:Y a-t-il un seuil légal du nombre maximum d'élèves par classe ?

Pour le collège je ne sais pas.

En LP, dans mon académie, le nombre maximum que je connais est 32. Mais dans mon ancienne académie j'ai des amis qui ont des classes à 36.

Selon l'effectif de la classe nous avons un volume complémentaire qui permet de dédoubler certaines heures, principalement les heures en matières prof pour des raisons techniques, matérielles, de sécurité aussi selon les filières, et en partie les heures de l'enseignement général. Mais avec ce volume nous devons aussi dégager des heures pour l'AP, par exemple.  En lettres-histoire, sur mes classes à 30 ou 32 élèves cela donne 2 heures en classe entière et 2.5 heures en 1/2 groupe.  Ce n'est pas du luxe (ce n'est pas suffisant d'ailleurs) en LP, mais ce ne serait pas non plus du luxe en collège !

En plus en LP, normalement, les effectifs sont constants (contrairement au collège et lycée général), ne serait-ce qu'en raison des ateliers pro qui ont un nombre de postes déterminé.

Par contre, avec la loi très intelligente prise par notre très intelligente ancienne ministre, comme les élèves qui ont trouvé le moyen d'échouer au bac sont inscrits automatiquement en redoublement dans leur établissement d'origine (sauf s'ils font eux-mêmes une lettre de démission manuscrite - il fallait l'inventer cela : non seulement ils ont droit, mais c'est automatique, même pas sur leur demande) il y a des chiffres qui explosent. La capacité de ma classe de terminale est de 32, ils sont 33 ; une autre terminale a une capacité de 30, ils ont failli être 32 et sont 31. Des collègues d'un autre établissement avaient peur de se retrouver à 40 au lieu de 32 !
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publicité du MEDEF sur l'école

Message par archeboc le Ven 22 Sep 2017 - 17:24

@Jacq a écrit:Par contre, avec la loi très intelligente prise par notre très intelligente ancienne ministre, comme les élèves qui ont trouvé le moyen d'échouer au bac sont inscrits automatiquement en redoublement dans leur établissement d'origine (sauf s'ils font eux-mêmes une lettre de démission manuscrite - il fallait l'inventer cela : non seulement ils ont droit, mais c'est automatique, même pas sur leur demande) il y a des chiffres qui explosent. La capacité de ma classe de terminale est de 32, ils sont 33 ; une autre terminale a une capacité de 30, ils ont failli être 32 et sont 31. Des collègues d'un autre établissement avaient peur de se retrouver à 40 au lieu de 32 !

Ceci mériterait un fil dédié. Des refus d'inscription sont signalés. Par exemple ici :

http://www.bondyblog.fr/201709201029/en-essonne-des-recales-du-bac-ne-peuvent-pas-redoubler/

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum