Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Celadon
Demi-dieu

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Celadon le Sam 27 Jan 2018 - 10:02
gloubiboulba ?
Ce que je reproche à cette formulation c'est le fait de s'adresser aux parents en mode "il" et à l'enfant en mode "tu". Je sais, ça se pratique bcp en primaire.
Perso, ça m'horripile. Rien n'empêche d'écrire "X a fait un excellent trimestre" et non "Bravo X". Je pinaille, je sais.
avatar
Ajonc35
Niveau 1

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Ajonc35 le Sam 27 Jan 2018 - 10:50
Céladon,
Pas Amazon. Proximité oblige, j'ai dit "éditeurs" quand je pensais librairie qui, elle, verse sa contribution aux services des impôts et donc aux services publics.....
avatar
Dhaiphi
Esprit éclairé

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Dhaiphi le Sam 27 Jan 2018 - 10:52
@Celadon a écrit:gloubiboulba ?

Il va sans dire que je connaissais le gloubi-boulga, plat imaginaire et nourriture préférée du dinosaure Casimir mais point le khalbizbalbiz.
Auriez-vous quelque éléments d'étymologie à fournir pour terminer d'éclairer ma lanterne ?  


Ce que je reproche à cette formulation c'est le fait de s'adresser aux parents en mode "il" et à l'enfant en mode "tu".  

Je lis et relis avec attention vos arguments sans percevoir réellement ce qui vous dérange, mais bon... heu

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Rendash
Esprit sacré

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Rendash le Sam 27 Jan 2018 - 10:55
@Celadon a écrit:gloubiboulba ?
Ce que je reproche à cette formulation c'est le fait de s'adresser aux parents en mode "il" et à l'enfant en mode "tu". Je sais, ça se pratique bcp en primaire.
Perso, ça m'horripile. Rien n'empêche d'écrire "X a fait un excellent trimestre" et non "Bravo X". Je pinaille, je sais.

Bien d'accord. Le bulletin s'adresse aux parents.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par V.Marchais le Sam 27 Jan 2018 - 11:01
J'ai tendance à faire la même chose sur les bulletins de collège. Je fais un bilan pour les parents (Machin fait preuve de sérieux...) mais je termine souvent par un conseil adressé directement à l'élève (Accentuez le travail sur le cours...). Je n'ai jamais eu l'impression de faire du gloubiboulga (mais je me trompe peut-être). Je considère que l'élève lira son bulletin aussi bien que ses parents (enfin, je l'espère).

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
wilfried12
Niveau 7

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par wilfried12 le Sam 27 Jan 2018 - 11:03
Pendant mon année de stage, les formateurs nous demandaient de s'adresser à l'élève et pas aux parents justement.

Vraiment très utile cette formation sur comment remplir un bulletin en avril. abi
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Ma'am le Sam 27 Jan 2018 - 11:05
Tiens, du coup je viens d'aller relire mes appréciations sur les bulletins du premier trimestre et je m'aperçois que j'ai moi aussi ce tic : écrire le début pour les parents et la fin pour l'élève. Horreur ! affraid
Bon en même temps, ça ne va pas m'empêcher de dormir !

Sinon, je suis d'accord, moi aussi j'avais trouvé le bouquin de Le Bris très percutant. Lui aussi a payé le prix de ses prises de position en terme de carrière, il me semble.
avatar
Rendash
Esprit sacré

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Rendash le Sam 27 Jan 2018 - 11:07
@Ma'am a écrit:Tiens, du coup je viens d'aller relire mes appréciations sur les bulletins du premier trimestre et je m'aperçois que j'ai moi aussi ce tic : écrire le début pour les parents et la fin pour l'élève. Horreur ! affraid
Bon en même temps, ça ne va pas m'empêcher de dormir !


_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Ma'am le Sam 27 Jan 2018 - 11:11
Aïe ! Mais euh !

D'abord Véro elle a dit la même chose que moi et tu ne lui donnes pas le fouet à elle. C'est trop injuste ! calimero
avatar
Dhaiphi
Esprit éclairé

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Dhaiphi le Sam 27 Jan 2018 - 11:12
@V.Marchais a écrit: (mais je me trompe peut-être)

Il ne me semble pas. Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
yseult
Fidèle du forum

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par yseult le Sam 27 Jan 2018 - 14:36
Mes commentaires sur les bulletins sont toujours adressés aux parents. Il me semble avoir appris cela un jour (en formation?) : le bulletin, c'est pour informer les parents, c'est à l'adresse des parents.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Celadon le Sam 27 Jan 2018 - 14:53
@Dhaiphi a écrit:
@Celadon a écrit:gloubiboulba ?

Il va sans dire que je connaissais le gloubi-boulga, plat imaginaire et nourriture préférée du dinosaure Casimir mais point le khalbizbalbiz.
Auriez-vous quelque éléments d'étymologie à fournir pour terminer d'éclairer ma lanterne ?  


Ce que je reproche à cette formulation c'est le fait de s'adresser aux parents en mode "il" et à l'enfant en mode "tu".  

Je lis et relis avec attention vos arguments sans percevoir réellement ce qui vous dérange, mais bon... heu
Mais pourquoi on ne perçoit JAMAIS ce qui me dérange ????
Le mot sympathique aux consonances si évocatrices est l'équivalent (local) de grand n'importe quoi. Quant à son étymo, s'il en a une... Rolling Eyes Suspect
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Kimberlite le Sam 27 Jan 2018 - 16:13
@V.Marchais a écrit:J'ai tendance à faire la même chose sur les bulletins de collège. Je fais un bilan pour les parents (Machin fait preuve de sérieux...) mais je termine souvent par un conseil adressé directement à l'élève (Accentuez le travail sur le cours...). Je n'ai jamais eu l'impression de faire du gloubiboulga (mais je me trompe peut-être). Je considère que l'élève lira son bulletin aussi bien que ses parents (enfin, je l'espère).
Je fais de même et c'est très répandu dans mon établissement.
Il faudrait que je relise mes bulletins d'élève pour voir si à mon époque c'était aussi comme ça.

Peut-être en primaire ceci peut-il paraître un peu tôt (l'élève lira-t-il le bulletin?) mais en collège, où la plupart de nos élèves accompagnent leurs parents aux réunions parents-profs, je ne trouve pas ça bizarre de s'adresser aux parents ET à l'élève (puis il faut dire aussi que ProNote nous contraint au niveau de la taille des appréciations "continue ainsi" c'est plus court que "il faut que Machine continue ainsi"... bon j'ai bien un truc à base de copier-coller qui contourne la contrainte, mais ça prend du temps).

Je viens de relire le bulletin: en fait je ne comprends pas pourquoi l'enseignant a écrit "félicitations pour tes résultats" quand "félicitations" me semble plus global et plus adapté pour résumer ce qui est dit avant.

_________________
Spoiler:
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Dimka le Sam 27 Jan 2018 - 17:25
Non, mais surtout on s'en fout, chacun fait bien comme il le sent, sans avoir à se justifier. Je trouve ça dingue d'aller chercher des détails pareils pour venir porter un jugement de valeur sur un enseignant, ou pour essayer de fixer une norme de la bonne pratique. Rolling Eyes

_________________
pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!
avatar
Dhaiphi
Esprit éclairé

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Dhaiphi le Sam 27 Jan 2018 - 17:42
@Dimka a écrit:Non, mais surtout on s'en fout, chacun fait bien comme il le sent, sans avoir à se justifier.

J'apprécie cette manière élégante de mettre fin à un débat qui s'enlisait.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Rendash
Esprit sacré

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Rendash le Sam 27 Jan 2018 - 18:41
@Dimka a écrit:Non, mais surtout on s'en fout, chacun fait bien comme il le sent, sans avoir à se justifier. Je trouve ça dingue d'aller chercher des détails pareils pour venir porter un jugement de valeur sur un enseignant, ou pour essayer de fixer une norme de la bonne pratique. Rolling Eyes

Où vois-tu un "jugement de valeur" lorsque Celadon se dit heurtée ("choquée", peut-être ? Je ne sais plus quel terme a été employé) de voir quelque chose sur un bulletin qui lui semble illogique, puis qu'on discute pour savoir à qui s'adresse réellement un bulletin ? Ceux qui font comme la personne concernée s'en sont expliqués, et basta ; il n'y a pas encore eu de cartel et de gant jeté en travers du visages des participants à ce fil, que je sache.

C'est sûr qu'avec un "chacun fait comme il le sent" à chaque début de discussion, on va aller vachement loin, tiens. Ou alors, considérons que "chacun est libre d'être choqué de ce qui lui chante", si tu y tiens Rolling Eyes

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par RogerMartin le Sam 27 Jan 2018 - 18:48
@Ajonc35 a écrit:Céladon,
Pas Amazon. Proximité oblige, j'ai dit "éditeurs" quand je pensais librairie qui, elle, verse sa contribution aux services des impôts et donc aux services publics.....

Les deux ouvrages, épuisés chez les éditeurs, ne sont trouvables qu'en occasion. Bonne chasse !

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Aphrodite63
Niveau 3

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Aphrodite63 le Sam 27 Jan 2018 - 18:53
@yseult a écrit:Mes commentaires sur les bulletins sont toujours adressés aux parents. Il me semble avoir appris cela un jour (en formation?) : le bulletin, c'est pour informer les parents, c'est à l'adresse des parents.
Pour le coup rien n'est moins sûr  Smile

Chaque année au lycée, on a le cas de figure de l'élève majeur qui souhaite récupérer son bulletin, c'est à cette occasion que j'ai appris que la question n'est pas si évidente que cela puisque dans ce cas il n'est pas à l'attention des parents.

J'avoue être dubitative.
avatar
Philomène87
Fidèle du forum

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Philomène87 le Sam 27 Jan 2018 - 18:54
L'élève majeur a le droit de faire changer le destinataire du bulletin, et donc de faire mettre son nom.
A titre purement personnel, je trouve cela assez normal.
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Dimka le Sam 27 Jan 2018 - 19:00
@Rendash a écrit:
@Dimka a écrit:Non, mais surtout on s'en fout, chacun fait bien comme il le sent, sans avoir à se justifier. Je trouve ça dingue d'aller chercher des détails pareils pour venir porter un jugement de valeur sur un enseignant, ou pour essayer de fixer une norme de la bonne pratique. Rolling Eyes

Où vois-tu un "jugement de valeur" lorsque Celadon se dit heurtée ("choquée", peut-être ? Je ne sais plus quel terme a été employé) de voir quelque chose sur un bulletin qui lui semble illogique, puis qu'on discute pour savoir à qui s'adresse réellement un bulletin ? Ceux qui font comme la personne concernée s'en sont expliqués, et basta ; il n'y a pas encore eu de cartel et de gant jeté en travers du visages des participants à ce fil, que je sache.

C'est sûr qu'avec un "chacun fait comme il le sent" à chaque début de discussion, on va aller vachement loin, tiens. Ou alors, considérons que "chacun est libre d'être choqué de ce qui lui chante", si tu y tiens Rolling Eyes
Oui, la liberté pédagogique et ohlala mais que chacun se mêle de ses oignons, c'est à géométrie variable. Razz

_________________
pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!
avatar
Aphrodite63
Niveau 3

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Aphrodite63 le Sam 27 Jan 2018 - 19:03
Ah oui, je suis totalement d'accord.

Mais cette situation pose de vraies questions quant au véritable destinataire du courrier. Parce que dans tous les cas, si le destinataire était réellement le parent, majeur ou pas, l'enfant n'a pas le droit de détourner une lettre qui ne lui appartient pas.

De fait, l'élève majeur est en mesure de réceptionner ledit courrier, c'est donc qu'il en était le réel destinataire, non ?

Bon après, je ne suis pas juriste, mon avis vaut ce qu'il vaut, il est fort possible que des éléments importants m'échappent. Smile
avatar
Rendash
Esprit sacré

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Rendash le Sam 27 Jan 2018 - 19:12
@Dimka a écrit:
@Rendash a écrit:
@Dimka a écrit:Non, mais surtout on s'en fout, chacun fait bien comme il le sent, sans avoir à se justifier. Je trouve ça dingue d'aller chercher des détails pareils pour venir porter un jugement de valeur sur un enseignant, ou pour essayer de fixer une norme de la bonne pratique. Rolling Eyes

Où vois-tu un "jugement de valeur" lorsque Celadon se dit heurtée ("choquée", peut-être ? Je ne sais plus quel terme a été employé) de voir quelque chose sur un bulletin qui lui semble illogique, puis qu'on discute pour savoir à qui s'adresse réellement un bulletin ? Ceux qui font comme la personne concernée s'en sont expliqués, et basta ; il n'y a pas encore eu de cartel et de gant jeté en travers du visages des participants à ce fil, que je sache.

C'est sûr qu'avec un "chacun fait comme il le sent" à chaque début de discussion, on va aller vachement loin, tiens. Ou alors, considérons que "chacun est libre d'être choqué de ce qui lui chante", si tu y tiens Rolling Eyes
Oui, la liberté pédagogique et ohlala mais que chacun se mêle de ses oignons, c'est à géométrie variable. Razz


Tu n'arrives vraiment pas à voir la différence entre "je ne trouve pas ça logique" et "à qui s'adresse le bulletin", et "je t'interdis de faire ceci/ tu dois faire cela" ? Rolling Eyes

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Sapotille le Sam 27 Jan 2018 - 19:20
Remplir les bulletins des enfants d'école primaire est une corvée que chacun des enseignants aborde avec crainte et ennui.
Quand on y a coché 4 pages  de cases avec des croix, on est lasse, mais lasse.
L'appréciation écrite est intéressante parce que les parents n'ont pas toujours pigé les multiples items bourrés de termes que seuls les enseignants ont l'air de maîtriser ....   mais pas toujours ...

Je me souviens d'un marmot gentil, plein de bonne volonté, mais peu doué !
Il m'était impossible d'écrire ceci, alors, je commençais par écrire:
"Excellent en gymnastique!!!"
La suite me prenait des plombes pour ne froisser personne !
Mais quel "accouchement" laborieux !

Plus tard, ce jeune est devenu peintre en bâtiment en Suisse voisine, avec un treizième et un quatorzième mois de salaire en fin d'année.
Qui suis-je, moi, petite instit tout en bas de l'échelle pour juger quelqu'un qui excelle dans son boulot et gagne un salaire dont des professeurs agrégés français n'oseraient même pas rêver ?
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Dimka le Sam 27 Jan 2018 - 19:32
« ça m'horripile », « ce que je reproche à cette formulation » : non, absolument aucun jugement de valeur, et je passe les termes pas du tout péjoratifs du genre « gloubiboulba » ou l'autre mot que j'ai déjà oublié. Nous sommes bien évidemment dans la plus pure interrogation intellectuelle, et il ne fait aucun doute que ces termes seraient appliqués à notre propre pratique, nous n'y verrions strictement aucun mal. Very Happy

(ou alors p'têt que les enseignants du primaire, spas pareil ? Razz)

Sinon, j'ai pas dit que quelqu'un voulait interdire.

Faudrait lire ce qui est écrit, des fois. Razz


Dernière édition par Dimka le Sam 27 Jan 2018 - 19:37, édité 1 fois

_________________
pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!
avatar
Aphrodite63
Niveau 3

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Aphrodite63 le Sam 27 Jan 2018 - 19:35
@Sapotille a écrit:Qui suis-je, moi, petite instit tout en bas de l'échelle pour juger quelqu'un 
Qu'on soit en haut ou en bas de l'échelle, ça ne change pas grand chose à l'affaire, à mon humble avis. Wink
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Méthodes pourries en CP : à quel moment on s'inquiète ?

par Celadon le Sam 27 Jan 2018 - 19:44
Dans une situation de communication, je ne vais pas reprendre les cours, il est toujours plus aisé de parvenir à identifier clairement l'émetteur et le récepteur. Ce que je dis et maintiens c'est que là le moins que l'on puisse dire c'est que les pistes sont brouillées, ce qui m'a fait utiliser le "péjoratif" khalbizbalbiz".
Quant aux pures interrogations intellectuelles, je ne suis pas persuadée de toujours les déceler dans tes interventions, Dimka. Ce qui devrait t'inciter peut-être à davantage de modestie.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum