Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
RogerMartin
Empereur

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par RogerMartin le Ven 13 Oct 2017 - 17:56
@V.Marchais a écrit:RM, dépose des bisous dans l'oreillette. Il me manque, le samouraï (et pas juste aujourd'hui, parce que son expérience me serait sûrement utile). Si tu croise un ours, aussi, par hasard, caresse-le dans le sens du poil.
Je transmets !
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par DesolationRow le Ven 13 Oct 2017 - 17:56
@archeboc a écrit:@V. Marchais

Ce que je ferais si j'étais dans la même situation, et avec la même lucidité que vous :
- En parler avec la maîtresse. C'est vraiment la première chose. Deux conséquences sont possibles : elle prend conscience qu'elle doit adapter ses méthodes, et elle prend l'enfant en grippe. Dans le second cas, cela la fera descendre du piédestal où l'enfant la fait trôner, et nous offrira une meilleure prise pour faire passer nos méthodes à la maison. Faire le point sur les désaccords, en essayant de sanctuariser au moins une chose : que l'enfant ne soit pas pris à témoin dans le désaccord entre parents et enseignants.

- Je n'hésiterais pas à demander à la maîtresse de laisser mon enfant faire en classe les exercices que j'aurais choisis pour lui : des lignes de lettres, selon un mouvement étudié la veille à la maison, étant entendu que c'est moi qui corrigerais le soir ce que l'enfant a fait dans la journée.

- Je montrerais à la maîtresse l'avantage de collaborer avec ma façon de faire : à défaut de neutralité à notre égard, qu'elle s'attende au ramdam, journaliste, discussion avec les autres parents, etc. Qu'elle accepte une petite blessure d'amour propre secrète plutôt que des éclaboussures salissantes. En particulier, je lui dirais que si jamais elle critique en classe la méthode des parents à la maison, je clame partout les dégâts de la méthode qu'elle a choisie.

- ne pas hésiter à aller au conflit avec l'enfant. Si il fait une lettre aujourd'hui, il doit la faire aussi bien demain. A la maison, le patron, c'est nous, et pas la maîtresse. Au préalable, être raccord avec mon conjoint.

- en parler avec les autres parents. Faire systématiquement, lorsque possible, la porte de l'école à 8h20, et discuter, discuter avec les parents : faire courir l'idée d'inviter une huile médiatique (Dehaene, Ollier, Garcia). Parler avec les autres parents : on ne le fait jamais assez.

Bonne chance Véronique. Cela fait rager que cela tombe sur vous à qui nous devons tant.

Cela devrait effectivement apprendre au professeur l'honneur et le respect.

Blague à part, je me demande avec angoisse ce qui attend mon fils dans deux ans
avatar
Dorinde
Fidèle du forum

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par Dorinde le Ven 13 Oct 2017 - 17:56
Véro, même bilan pour n°3.
Quand j'en ai parlé en GS avec la maîtresse (de privé) nous avons été mis à la porte par la directrice... donc attention il n'est pas toujours facile de parler aux enseignants.
n°2 acceptait de retravailler à la maison, donc je détricotais ce qui était fait à la journée. méthode borel maisonny.
n°3 n'arrive pas à tout refaire le soir et ça devenait conflictuel. j'ai pris de la distance en le faisant suivre depuis le CP par orthophoniste et cette année par graphothérapeute.
En revanche, l'absence d'écriture est juste

pour l'écriture, j'ai pris sa passion pour les légo et playmobil. régulièrement, il fait une photo avec mon portable (oh! joie immense pour lui) on imprime et il doit écrire une phrase, on colle dans un cahier... mais je ne peux le faire que le dimanche...donc pas assez...
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par RogerMartin le Ven 13 Oct 2017 - 18:00
DR : il te reste 24 mois pour apprendre le karaté et te préparer à la baston avec l'enseignant de CP, garde précieusement le post d'archeboc.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
chmarmottine
Fidèle du forum

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par chmarmottine le Ven 13 Oct 2017 - 18:01
@DesolationRow a écrit:
@archeboc a écrit:@V. Marchais

Ce que je ferais si j'étais dans la même situation, et avec la même lucidité que vous :
- En parler avec la maîtresse. C'est vraiment la première chose. Deux conséquences sont possibles : elle prend conscience qu'elle doit adapter ses méthodes, et elle prend l'enfant en grippe. Dans le second cas, cela la fera descendre du piédestal où l'enfant la fait trôner, et nous offrira une meilleure prise pour faire passer nos méthodes à la maison. Faire le point sur les désaccords, en essayant de sanctuariser au moins une chose : que l'enfant ne soit pas pris à témoin dans le désaccord entre parents et enseignants.

- Je n'hésiterais pas à demander à la maîtresse de laisser mon enfant faire en classe les exercices que j'aurais choisis pour lui : des lignes de lettres, selon un mouvement étudié la veille à la maison, étant entendu que c'est moi qui corrigerais le soir ce que l'enfant a fait dans la journée.

- Je montrerais à la maîtresse l'avantage de collaborer avec ma façon de faire : à défaut de neutralité à notre égard, qu'elle s'attende au ramdam, journaliste, discussion avec les autres parents, etc. Qu'elle accepte une petite blessure d'amour propre secrète plutôt que des éclaboussures salissantes. En particulier, je lui dirais que si jamais elle critique en classe la méthode des parents à la maison, je clame partout les dégâts de la méthode qu'elle a choisie.

- ne pas hésiter à aller au conflit avec l'enfant. Si il fait une lettre aujourd'hui, il doit la faire aussi bien demain. A la maison, le patron, c'est nous, et pas la maîtresse. Au préalable, être raccord avec mon conjoint.

- en parler avec les autres parents. Faire systématiquement, lorsque possible, la porte de l'école à 8h20, et discuter, discuter avec les parents : faire courir l'idée d'inviter une huile médiatique (Dehaene, Ollier, Garcia). Parler avec les autres parents : on ne le fait jamais assez.

Bonne chance Véronique. Cela fait rager que cela tombe sur vous à qui nous devons tant.

Cela devrait effectivement apprendre au professeur l'honneur et le respect.

Blague à part, je me demande avec angoisse ce qui attend mon fils dans deux ans  

Ici, je me doutais de ce qui allait se passer pour ma fille qui est entrée au CP en septembre. J'ai donc anticiper l'apprentissage de la lecture quand elle a commencé à s'y intéresser et pour l'écriture, cet été, on a fait le cahier Dumont CP. Je ne regrette pas.
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par V.Marchais le Ven 13 Oct 2017 - 18:08
Céline, pour mes fils, c'est à peu près ce qui s'est passé, pour le cadet en tout cas. Il a eu des instits de maternelle géniales, qui ont énormément travaillé sur le code, lui donnant toutes les clés pour lire. Durant l'été, j'ai laissé traîner le Léo et Léa de l'aîné. Le petit a sauté dessus et, grâce au travail de ses instits, n'en a fait qu'une bouchée. C'est son grand frère qui lui a appris, dans cette méthode, les sons complexes, je n'ai même pas eu à m'en mêler. En septembre, il lisait couramment.
Mais tous les enfants ne sont pas pareils. Ma fille a été particulièrement réceptive aux étiquettes dont on l'a abreuvée jusqu'à plus soif. Son seul plaisir de "lire", depuis la fin de la MS, c'est en fait de reconnaître des mots appris en classe. J'ai vu venir le truc, j'ai essayé de commencer Léo et Léa pendant l'été, mais c'était pénible pour elle. Elle avait du mal à fixer son attention sur les lettres dans l'ordre et ne comprenait pas pourquoi je l'embêtais avec ça.
Je n'ai pas voulu la dégoûter avant même le CP. J'ai rangé ma méthode en me disant : il n'y a plus qu'à espérer que la maîtresse de CP sera bien.
Et merde.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
clap
Habitué du forum

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par clap le Ven 13 Oct 2017 - 18:13
@DesolationRow a écrit:
@archeboc a écrit:@V. Marchais

Ce que je ferais si j'étais dans la même situation, et avec la même lucidité que vous :
- En parler avec la maîtresse. C'est vraiment la première chose. Deux conséquences sont possibles : elle prend conscience qu'elle doit adapter ses méthodes, et elle prend l'enfant en grippe. Dans le second cas, cela la fera descendre du piédestal où l'enfant la fait trôner, et nous offrira une meilleure prise pour faire passer nos méthodes à la maison. Faire le point sur les désaccords, en essayant de sanctuariser au moins une chose : que l'enfant ne soit pas pris à témoin dans le désaccord entre parents et enseignants.

- Je n'hésiterais pas à demander à la maîtresse de laisser mon enfant faire en classe les exercices que j'aurais choisis pour lui : des lignes de lettres, selon un mouvement étudié la veille à la maison, étant entendu que c'est moi qui corrigerais le soir ce que l'enfant a fait dans la journée.

- Je montrerais à la maîtresse l'avantage de collaborer avec ma façon de faire : à défaut de neutralité à notre égard, qu'elle s'attende au ramdam, journaliste, discussion avec les autres parents, etc. Qu'elle accepte une petite blessure d'amour propre secrète plutôt que des éclaboussures salissantes. En particulier, je lui dirais que si jamais elle critique en classe la méthode des parents à la maison, je clame partout les dégâts de la méthode qu'elle a choisie.

- ne pas hésiter à aller au conflit avec l'enfant. Si il fait une lettre aujourd'hui, il doit la faire aussi bien demain. A la maison, le patron, c'est nous, et pas la maîtresse. Au préalable, être raccord avec mon conjoint.

- en parler avec les autres parents. Faire systématiquement, lorsque possible, la porte de l'école à 8h20, et discuter, discuter avec les parents : faire courir l'idée d'inviter une huile médiatique (Dehaene, Ollier, Garcia). Parler avec les autres parents : on ne le fait jamais assez.

Bonne chance Véronique. Cela fait rager que cela tombe sur vous à qui nous devons tant.

Cela devrait effectivement apprendre au professeur l'honneur et le respect.

Blague à part, je me demande avec angoisse ce qui attend mon fils dans deux ans  
Je croyais que ton fils était rentré cette année en PS.
avatar
Mélisande
Neoprof expérimenté

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par Mélisande le Ven 13 Oct 2017 - 18:15
V. Marchais, j'ai eu le même souci avec mon fils l'an passé. Bon, par précaution, j'avais commencé un peu "Léo et Léa" durant l'été. Je l'ai ressorti en apercevant la globale de la maîtresse, et en m'horrifiant des mauvaises habitudes de devinette que prenait fiston. Je lui ai donc fait un gros stage intensif de "Léo et Léa" durant les vacances d'automne et il a pris de meilleures habitudes. Il se trouve qu'après ces vacances, la maitresse a (enfin !) sorti ses fiches alphabétiques et j'ai pu lâcher l'affaire. J'espère pour toi que tu parviendras à remettre S. sur les rails durant les vacances. fleurs2
avatar
musa
Fidèle du forum

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par musa le Ven 13 Oct 2017 - 18:16
Et c'est sûr comme le dit Lene que les problèmes ne s'arrêtent pas au CP. Programme de mon fils en CM1 pour le vendredi après-midi avant les vacances: boum d'Halloween! je ne sais pas ce qui me débecte le plus entre boum et Halloween humhum
avatar
zeprof
Vénérable

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par zeprof le Ven 13 Oct 2017 - 18:18
Véro, j'avais posté, il y a deux ans un topic concernant la méthode de lecture de Mona...
ma dernière a subi ça aussi... la maitresse débarquait, c'était un choix d'équipe auquel elle s'est pliée mais elle avait couplé ça avec pas mal de syllabique, ça a eu l'avantage de limiter les dégats.
mais néanmoins Mini en a subi les conséquences : je le constate par rapport aux 2 grands. En effet, ma grande et fifils ont appris à lire avec la méthode Borel-Maisonny, tout en syllabique et ils n'ont aucun problème de déchiffrage, lisent de manière fluide et ne font quasiment pas de fautes d'orthographe...
Ils sont en 4e et 6e aujourd'hui.
Mini elle, est en CE2 et sa lecture est moins fluide que celle de son frère et de sa soeur au même age, elle essaye encore souvent de deviner un mot quand elle le découvre (et 9 fois sur 10 se plante en plus Rolling Eyes ) elle commence seulement à lire dans sa tête (alors que pour les 2 autres c'était dès la fin du CP) et surtout, elle fait énormément de fautes affraid No

je n'ai pas de conseils autres que ceux déjà apportés mais effectivement cette méthode est loin d'être adaptée.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par JPhMM le Ven 13 Oct 2017 - 18:22
Ici, la méthode de préservation de l'enfant par les parents a été radicale : apprendre au monstre à lire avant la CP.
Du coup, il a sauté la CP, et a été préservé de la "méthode pourrite".

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
chmarmottine
Fidèle du forum

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par chmarmottine le Ven 13 Oct 2017 - 18:28
Je comprends ton agacement. Tu vas trouver une solution, c'est sûr. Avec ma fille, j'ai utilisé plein de méthodes différentes, pour ne pas qu'elle se lasse. Les enfants adorent la nouveauté.
Je me souviens avoir commencé en "chantant" les voyelles ... on chantait vraiment ! Après, on a chanté les pa pe pi ... Et quand elle a compris qu'elle y arrivait, elle s'est pris au jeu et on a attaqué une méthode. Au CP, on a droit à l'école des albums. Il y a des textes entiers à deviner ... qu'elle me récite presque par coeur le soir. Je lui fais tout relire pour de vrai.
Bon courage.
avatar
lene75
Empereur

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par lene75 le Ven 13 Oct 2017 - 18:29
V. Marchais, j'avais voulu commencer avec ma grande en GS sans grand succès, elle n'était pas prête. Au CP ça s'est beaucoup mieux passé. J'avais peur parce qu'elle confondait encore des sons à l'oral, mais ça a résolu ce problème en même temps.

Quant à G., elle joue avec les alphas et elle adore ça, même si pour l'instant elle n'est pas trop d'accord pour les combiner, mais j'ai l'impression qu'elle a plus d'aptitudes qu'E. dans la reconnaissance des sons, peut-être grâce à l'orthophonie qu'elle fait.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par Daphné le Ven 13 Oct 2017 - 18:29
@JPhMM a écrit:Ici, la méthode de préservation de l'enfant par les parents a été radicale : apprendre au monstre à lire avant la CP.
Du coup, il a sauté la CP, et a été préservé de la "méthode pourrite".
C'est ce qu'on a fait ici pour les deux : apprentissage de la lecture avec la méthode Boscher avant l'entrée au CP.
On n'avait pas vu tous les sons difficiles, les tion, ph et eau... mais le principe du B-A-BA était acté.
Et aucun problème d'écriture non plus avec ça.
Je bénis cette méthode même si je me suis fait en en parlant
Et au CE2 mes enfants lisaient Harry Potter, oui les gros volumes.
avatar
Dalva
Doyen

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par Dalva le Ven 13 Oct 2017 - 18:33
Mais Véro, c'est pas possible, elle n'est pas déjà au CP ?!

Il est bon de dire que mes trois enfants ont appris à lire parfaitement avec leur maîtresse bénie et Léo et Léa.

Je n'ai pas de conseils à ajouter, mais je me suis beaucoup inspirée du bouquin de Dumont pour l'écriture (pour mes enfants et pour les élèves). Pour moi ce n'étaient quasiment que des évidences (en toute modestie, j'écris très bien, ce que dois sans aucun doute à mes instituteurs depuis la maternelle) mais la méthode et l'organisation ont été d'une grande aide, à la fois pour me rassurer (je ne disais pas de bêtises à mes élèves) et pour mieux les guider.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par JPhMM le Ven 13 Oct 2017 - 18:33
@Daphné a écrit:
@JPhMM a écrit:Ici, la méthode de préservation de l'enfant par les parents a été radicale : apprendre au monstre à lire avant la CP.
Du coup, il a sauté la CP, et a été préservé de la "méthode pourrite".
C'est ce qu'on a fait ici pour les deux : apprentissage de la lecture avec la méthode Boscher avant l'entrée au CP.
On n'avait pas vu tous les sons difficiles, les tion, ph et eau... mais le principe du B-A-BA était acté.
Et aucun problème d'écriture non plus avec ça.
Je bénis cette méthode même si je me suis fait en en parlant
Et au CE2 mes enfants lisaient Harry Potter, oui les gros volumes.
Même méthode ici.



Le monstre voulait savoir lire le nom des dinosaures, c'est pas avec la méthode globale qu'il effleurait en GS qu'il aurait pu lire le moindre Haplocanthosaure. Sa motivation très spécifique l'a rendu joyeusement disponible à apprendre à lire avec la méthode Boscher.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Hermiony
Esprit sacré

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par Hermiony le Ven 13 Oct 2017 - 18:34
Véronique, ce que tu racontes est juste effarant...Et ensuite, on viendra nous dire (y compris sur France Inter), que ce n'est pas grave, que le CP, c'est le cours "préparatoire" et que, comme son nom l'indique, il ne fait QUE préparer ce qu'on fait par la suite, justifiant le refrain qui me hérisse le poil puissance 3000 : "on a jusqu'au CE2 pour apprendre à lire".

Si jamais tu as besoin, j'ai les vieux manuels lecture et écriture de ma mère (sauvés du naufrage, ma mère ayant été tellement dégoûtée par l'institution les dernières années qu'elle voulait tout jeter...Alors que ce sont des trésors pour moi, vu qu'ils m'ont appris à lire !) : caroline et bruno (+ cahiers d'écriture) / au fil des mots / histoire des 4 vents / l'ours mico / bien lire et aimer lire. Je peux te les envoyer pour te les prêter, pas de problème.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par V.Marchais le Ven 13 Oct 2017 - 18:48
C'est gentil, Hermiony.
J'ai tous les manuels dont je pourrais avoir besoin, je pense : ceux du GRIP, les vieux Léo et Léa des aînés... et même celui de Terrail qu'il m'a offert en mars. Laughing
Mais même avec une bonne méthode, je vois que les choses sont difficiles pour ma fille, qu'elle hésite toujours sur le sens de lecture, inverse des lettres, des syllabes...
Dalva, j'ai cherché, et j'ai trouvé une rééducatrice méthode Dumont à Chinon, pas trop loin de chez nous. Je vais sans doute l'appeler d'ici les vacances pour lui demander son point de vue sur la situation. Je pense d'autant plu utile de travailler l'écriture que je suis tout à fait convaincue par la méthode d'écriture-lecture du GRIP. Là, clairement, il manque un truc dans l'analyse/ synthèse, les enfants n'écrivent quasiment pas.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Korémuse
Niveau 7

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par Korémuse le Ven 13 Oct 2017 - 18:49
@V.Marchais a écrit:En plus, je vous ai pas tout dit, mais je pense que je vais pouvoir me pencher sur les maths aussi. Je ne sais pas comment c'est enseigné, mais ma fille  présente les mêmes problèmes d'inversion, de lecture... Pour calculer, ça va être compliqué. Hier, elle a voulu lire le nombre 20, elle a repéré le 2, le zéro qui décale et colle le 2 dans la dizaine, et du coup, elle a lu 22.

Au secours !

Ma fille a eu les mêmes problèmes : entre 6  et 7 ans 1/2, elle inversait les chiffres ; par ex  23, elle lisait 32 et de plus, réfléchissait un bon moment avant d'énoncer le nombre erroné. Elle devait en fait le tourner dans tous les sens. Je me demandais si cela ne cachait pas une dyscalculie naissante.

Et puis tout s'est remis en ordre vers l'âge de 8 ans, (oui, c'est long !) de manière naturelle.

C'était d'autant plus surprenant qu'elle n'avait aucune difficulté pour lire (mais il n' y a peut être pas de lien ?)
Je lui avais appris à lire en dernière année de maternelle. Le revers de la médaille: elle s'est énormément ennuyée en CP. Elle lisait  toute la collection "cabane magique" à la maison... et la maîtresse n'autorisait pas les quelques enfants qui lisaient de manière fluide à lire leur bouquin tranquillement pendant que la classe récitait b a ba

En vous lisant, je me dis que j'ai peut être bien fait de lui apprendre à lire (à l'époque, je m'en suis un peu voulu quand même car elle s'est mise à ne plus aimer l'école )

Et maintenant, c'est moi qui ai acheté les manuels de Véronique "Apprendre à rédiger" pour pallier au manque de rédactions en 6e et en 5e Wink


Dernière édition par Korémuse le Ven 13 Oct 2017 - 18:57, édité 1 fois
avatar
Hermiony
Esprit sacré

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par Hermiony le Ven 13 Oct 2017 - 18:55
Pour l'écriture, c'est devenu le parent pauvre : à l'époque où j'étais en CP, nous avions des petites fiches d'écriture à faire tous les soirs (des lignes de lettres, puis au fut et à mesure, des mots), le tout bien rangé dans une pochette, avec du papier aux lignes de plus en plus serrées.
C'est sur ce forum que j'ai appris que l'apprentissage de l'écriture était jugée has been par l'ESPE...
Mon petit frère est passé aussi par la méthode globale (je me souviens encore de ses étiquettes à apprendre dans son cahier !) et ma mère a dû attendre les petites vacances et l'été pour "rattraper" le coup, avec un enfant qui ne voulait pas faire autrement qu'à l'école...Résultat, ce n'est qu'au cours du CE1 qu'il a eu une lecture fluide, là où ses soeurs  savaient lire en janvier, au CP.
Mais après, on dira que non, non, tout va bien. Et que les dyslexiques qu'on voit débarquer à la pelle (13% de PAP chez nous...) ce n'est pas dû aux méthodes de lecture....

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
avatar
lene75
Empereur

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par lene75 le Ven 13 Oct 2017 - 19:00
Nous on a raté le coche de l'écriture. Heureusement n°1 a une bonne graphie parce qu'elle a passé toutes ses années maternelle à jouer avec des ardoises effaçables pour apprendre les lettres (à la maison, bien sûr) et parce qu'elle est assez douée en dessin, je pense que ça va avec, mais l'orthographe affraid pourtant elle lit beaucoup. Il faut dire qu'au CP, ils n'écrivaient PAS DU TOUT. Cette année c'est mieux : la maîtresse commence à leur faire recopier des consignes et à leur faire recopier des phrases, sûrement pour les occuper pendant qu'elle s'occuper des CP (elle est en CP/CE1), mais tant mieux !

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par Rendash le Ven 13 Oct 2017 - 19:15
@DesolationRow a écrit:
@RogerMartin a écrit:Un galant samouraï me dit dans mon oreillette qu'il va transmettre de la biblio utile ce week-end.
R. m' a écrit:Pour des CP en cours de route je vous donne quelques trucs ce week-end. 4 méthodes valables, de la bonne biblio, des jeux d'orthophonistes. Là je vais reprendre avec mes affreux mais je file ça ce ouikende, promis.
Je transmettrai, promis. Haut les cœurs pour les vacances !

Il est pas mal, ce type. Je regrette qu'on ne le lise pas plus souvent ici.

Ouais, mais tu le connais, hein : sur un forum, il est tout perdu.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Fires of Pompeii
Grand Maître

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par Fires of Pompeii le Ven 13 Oct 2017 - 19:20
@Rendash a écrit:
@DesolationRow a écrit:
@RogerMartin a écrit:Un galant samouraï me dit dans mon oreillette qu'il va transmettre de la biblio utile ce week-end.
R. m' a écrit:Pour des CP en cours de route je vous donne quelques trucs ce week-end. 4 méthodes valables, de la bonne biblio, des jeux d'orthophonistes. Là je vais reprendre avec mes affreux mais je file ça ce ouikende, promis.
Je transmettrai, promis. Haut les cœurs pour les vacances !

Il est pas mal, ce type. Je regrette qu'on ne le lise pas plus souvent ici.

Ouais, mais tu le connais, hein : sur un forum, il est tout perdu.

C'est vrai, il n'est pas du tout à l'aise sur un forum.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par Tamerlan le Ven 13 Oct 2017 - 19:23
Vous testez un nouveau type de flood ?

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par RogerMartin le Ven 13 Oct 2017 - 20:02
Embarassed Des fois, ça déborde. Pitié, ô satrape...

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Fires of Pompeii
Grand Maître

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par Fires of Pompeii le Ven 13 Oct 2017 - 20:02
Oui, parfois on floode à côté. Embarassed

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Contenu sponsorisé

Re: Méthodes pourries en CP : Juin - le bilan, et maintenant ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum