Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
venus13
Niveau 9

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par venus13 le Mer Déc 20 2017, 15:23
@neron78 a écrit:Merci cleroli du lien mais ce sont les consignes de correction de la serie L en 2015, si vous avez la même chose pour la série S en 2017, je suis preneur. Pour tous ceux qui sont offusqués par ma demande, soyez plus offusqué par les collègues qui pour toutes les raisons déjà évoquées précédemment "saquent" des copies de bac avec des conséquences qu'ils n'imaginent même pas. Un peu de bienveillance pour nous, pour les élèves, dans ce monde de brute, nous ferait tout du bien.

certes et dans ce cas, on pourrait élargir la discussion aux examens de concours ou autres car parfois cet écart de notation surprend aussi! J'en ai fait l'expérience quand je préparais le concours de prof des écoles Razz

par contre, pour ma part, je suis davantage stupéfaite, chaque année, par les notes parfois très élevées à l'oral comme 18 ou pire 20 affraid je croyais que la perfection n'était pas de ce monde Twisted Evil mais là, généralement, il n'y a jamais de contestations Very Happy
avatar
henriette
Médiateur

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par henriette le Mer Déc 20 2017, 15:37
@CallmeLucifer a écrit:On les trouve très facilement sur internet, tous ces documents confidentiels...

celinesud a écrit:Sauf que, si mes souvenirs sont bons : il y a quelques années, un collègue avait diffusait des barèmes et avait été sanctionné.

Ce sont les IPR eux-mêmes, dans mon académie, qui les diffusent puisqu'on les trouve sur le site académique Lettres, où il y a une rubrique dédiée : http://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/jcms/c_67992/fr/sujets-et-corriges

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par Delia le Mer Déc 20 2017, 15:40
Saquer des copies de bac ! Suffit de les lire... Le plus difficile c'est justement de ne les point saquer... :plusla:

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Cleroli
Neoprof expérimenté

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par Cleroli le Mer Déc 20 2017, 16:06
@venus13 a écrit:
@neron78 a écrit:Merci cleroli du lien mais ce sont les consignes de correction de la serie L en 2015, si vous avez la même chose pour la série S en 2017, je suis preneur. Pour tous ceux qui sont offusqués par ma demande, soyez plus offusqué par les collègues qui pour toutes les raisons déjà évoquées précédemment "saquent" des copies de bac avec des conséquences qu'ils n'imaginent même pas. Un peu de bienveillance pour nous, pour les élèves, dans ce monde de brute, nous ferait tout du bien.

certes et dans ce cas, on pourrait élargir la discussion aux examens de concours ou autres car parfois cet écart de notation surprend aussi! J'en ai fait l'expérience quand je préparais le concours de prof des écoles Razz

par contre, pour ma part, je suis davantage stupéfaite, chaque année, par les notes parfois très élevées à l'oral comme 18 ou pire 20 affraid je croyais que la perfection n'était pas de ce monde Twisted Evil mais là, généralement, il n'y a jamais de contestations Very Happy
Contestation officielle, non Laughing mais j'ai déjà entendu des élèves dire, leur relevé de notes en main, que certaines notes étaient du "n'importe quoi" (je pense notamment à une de mes élèves qui pestait contre son 13/20 en math -toute l'année elle avait tourné autour de 7/20 et n'avait même pas révisé pour le bac). Ils ne sont pas dupes des "bonnes notes" qui n'ont aucun sens.
Après, je ne suis pas en Français mais il m'est déjà arrivé de mettre 20/20 à une copie de bac qui respectait toutes les attentes.
neron78
Niveau 1

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par neron78 le Mer Déc 20 2017, 16:12
Qu'il y ait des écarts de points entre la moyenne annuelle et la note à une épreuve écrite de bac cela me semble normal mais quand cet écart à la baisse devient trop important avec des notes extrêmement basses sur des élèves qui savent écrire et structurer leur pensée et sur un nombre anormalement élevé d'élèves tous issus du même jury, je trouve ça anormal et injuste. Il suffirait que les IPR de la discipline se saissisent du problème pour en comprendre l'origine et y remédier et non qu'on nous réponde, c'est normal, circulez il y a rien à voir. Encore une fois, attendez que ça touche un de vos proches et on verra si vous resterez aussi détaché face à ce problème.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par Rendash le Mer Déc 20 2017, 16:17
En fait, il faudrait carrément que les IPR corrigent eux-mêmes les copies.

Voire, soyons fous, qu'ils prennent des classes yesyes

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par Iphigénie le Mer Déc 20 2017, 18:12
Et les notes d'épreuves écrite et / ou orale beaucoup plus élevées que la moyenne de l'année, on en parle?
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par Wahlou le Mer Déc 20 2017, 18:17
Oh mais que ce soit de la sur/sous-notation, le fait est qu'il y a un problème. C'est bien de le reconnaître.

_________________
"Savoir étant sublime, apprendre sera doux"
Victor Hugo, Les contemplations
ddalcatel
Niveau 8

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par ddalcatel le Mer Déc 20 2017, 18:42
Vivement le CCF pour le bac. Il n'y aura plus de problème, tout le monde aura sa bonne nonote.
Chez nous il y a aussi ces problèmes lors du bac blanc. Il y a échange des copies. Donc il arrive que les notes soient moins bonnes que le reste de l'année... Les élèves contestent, puis les parents contestent (je sais que la copie vaut beaucoup mieux, j'ai un ami qui a un voisin dont le cousin est agrégé et qui dit...), puis le proviseur convoque le professeur pour inciter à un peu plus de bienveillance. Et à la fin tout le monde est content, la note monte comme par miracle.
avatar
ysabel
Devin

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par ysabel le Mer Déc 20 2017, 19:31
@venus13 a écrit:
@neron78 a écrit:Merci cleroli du lien mais ce sont les consignes de correction de la serie L en 2015, si vous avez la même chose pour la série S en 2017, je suis preneur. Pour tous ceux qui sont offusqués par ma demande, soyez plus offusqué par les collègues qui pour toutes les raisons déjà évoquées précédemment "saquent" des copies de bac avec des conséquences qu'ils n'imaginent même pas. Un peu de bienveillance pour nous, pour les élèves, dans ce monde de brute, nous ferait tout du bien.

certes et dans ce cas, on pourrait élargir la discussion aux examens de concours ou autres car parfois cet écart de notation surprend aussi! J'en ai fait l'expérience quand je préparais le concours de prof des écoles Razz

par contre, pour ma part, je suis davantage stupéfaite, chaque année, par les notes parfois très élevées à l'oral comme 18 ou pire 20 affraid je croyais que la perfection n'était pas de ce monde Twisted Evil mais là, généralement, il n'y a jamais de contestations Very Happy

Tous les ans j'ai un bon lot de mes élèves (toutes sections) qui ont entre 18 et 20. Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant. On ne leur demande pas d'être des spécialistes en littérature mais de bien maîtriser les lectures de l'année et d'être capables de réfléchir dessus.
Tous les ans je mets des 18 et des 19, je dois avouer que cela fait quelques années que je n'ai pas mis de 20, il y a toujours une trop grosse bêtise pour cela.

@Delia a écrit:Saquer des copies de bac ! Suffit de les lire... Le plus difficile c'est justement de ne les point saquer... :plusla:

Je suis bien d'accord.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Furby
Niveau 7

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par Furby le Mer Déc 20 2017, 19:33
@ddalcatel a écrit:Vivement le CCF pour le bac. Il n'y aura plus de problème, tout le monde aura sa bonne nonote.
On y vient, on y vient. Et comme ça, le bac ne vaudra vraiment plus rien, et tous les parents seront contents !
avatar
freche
Expert spécialisé

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par freche le Mer Déc 20 2017, 20:41
@Iphigénie a écrit:Et les notes d'épreuves écrite et / ou orale beaucoup plus élevées que la moyenne de l'année, on en parle?

C'est le cas dans le lycée où se trouvaient mes enfants. Au moins 2 points de plus au bac, et jusqu'à bien plus : fiston 1, moyenne de 14 en Tle et 18,5 au bac avec un 20 en maths en n'ayant pas fait entièrement un des exercices et un 20 en allemand avec un niveau très moyen, fiston 2, moyenne de 11 à l'année et 13,5 au bac, et c'était la même chose pour les autres élèves de leurs classes.
neron78
Niveau 1

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par neron78 le Mer Déc 20 2017, 21:32
Ca pose également un problème quand les élèves sont sous notés dans des bons lycées pour les admissions postbac. Ca doit être un débat interne à chaque établissement en comparant les notes des élèves au bac et leur moyenne annuelle et s'il y a un grand différentiel que cela puisse être un élément de réflexion pour les enseignants.
Pour ma part, bien que certains s'offusquaient de ma demande en rappelant à quel point ces documents étaient hautement confidentiels, j'ai récupéré les barèmes de correction du bac français 2017 sérieS/ES sur un site complètement officiel puisqu'il s'agit du site de l'académie de Montpellier. Donc je me permets de mettre le lien sans risquer la révocation !
http://disciplines.ac-montpellier.fr/lettres/du-cote-de-la-classe/examens/baccalaureat/epreuves-anticipeesde-francais-2017

Cela m'a permis en voyant la copie de mon fils que le barème n'avait clairement pas été respecté et que mon interrogation entre son 6/20 à l'épreuve écrite et sa moyenne de 14/20 dans une excellente classe d'un très bon lycée était légitime.
Maintenant que j'ai constaté qu'il avait été victime d'un correcteur "dysfonctionnant" pour toutes les raisons qu'on peut imaginer et déjà évoquées sur ce fil, je ne peux me résoudre à accepter toute forme de résignation et le "c'est comme ça, on ne peut rien faire".
Si de votre côté, vous avez des pistes, je suis preneur.
Merci déjà à certains qui ont eu des conseils bienveillants.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par Rendash le Mer Déc 20 2017, 22:29
Oui, c'est connu que les élèves issus de bons lycées sont très discriminés dans le sup' par rapport à ceux qui sont surnotés dans des lycées pourris. Faudrait faire kekchose, quand même.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
henriette
Médiateur

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par henriette le Mer Déc 20 2017, 22:46
@Rendash a écrit:Oui, c'est connu que les élèves issus de bons lycées sont très discriminés dans le sup' par rapport à ceux qui sont surnotés dans des lycées pourris. Faudrait faire kekchose, quand même.
Vu comme ça, y'a pas photo : tu sors d'H4, t'es carrément désavantagé, c'est sûr !

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Aliceinwonderland
Fidèle du forum

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par Aliceinwonderland le Mer Déc 20 2017, 23:15
@neron78 a écrit:Ca pose également un problème quand les élèves sont sous notés dans des bons lycées pour les admissions postbac. Ca doit être un débat interne à chaque établissement en comparant les notes des élèves au bac et leur moyenne annuelle et s'il y a un grand différentiel que cela puisse être un élément de réflexion pour les enseignants.

J'étais un peu dans le même état d'esprit l'an dernier, je trouvais ça dur pour mon fils.
Il n'a eu qu'une petite prépa, je l'imaginais dans une prépa plus prestigieuse.
Mais avec le recul je ne sais pas. J'ai appris que sa prof de maths, très ancienne dans l'établissement, avait été la prof du prof de maths de mon autre fils en 1ère. Elle doit vraiment approcher de la retraite, et elle débordait du programme, les préparait à la prépa, les notait sec (ce qui faisait râler bien des parents dont moi). Même si c'est une petite prépa, je vois bien que mon fils n'a aucun problème en maths et a le niveau pour suivre (en maths en tout cas, et c'est bien grâce à elle), et les meilleurs seront poussés vers une meilleure prépa en deuxième année ou pour cuber, donc au final je préfère qu'il tienne le choc et ait été bien préparé plutôt qu'il ait eu de fausses bonnes notes si je puis dire et se soit effondré en prépa... et en procédure complémentaire avec une mention B et TB il restait des places dans les petites prépas.
Lui-même me dit à quel point il se sent nul en physique et mal préparé (mais il essaie de remonter), et à quel point le bac et ses notes du bac lui apparaissent comme une vaste blague par rapport à la prépa (il dit que les épreuves de maths et physique étaient étaient archi faciles et qu'en fait ses 17 et 18 ne voulaient pas dire grand chose).
Le gros problème actuel c'est effectivement les notes gonflées au bac (j'ai demandé sa copie de philo comme il avait eu 18 et effectivement c'est une assez bonne copie mais je pense que dans les années 80 il aurait eu 14 ou 15 maxi).
J'ajoute, je pense qu'il arrive en effet qu'il y ait des correcteurs qui fassent n'importe quoi et cela a toujours été le cas d'ailleurs même si cela restait marginal (et tu as raison d'essayer d'intervenir, peut-être la personne pourra être interdite de correction) mais il est normal qu'on ne puisse changer les notes et que le jury soit souverain, sinon dans le contexte actuel ce serait la porte ouverte au grand n'importe quoi. J'espère que ton fils pourra se rattraper avec ses autres notes du bac (il y a eu des témoignages sur ce forum d'élèves se rattrapant bien malgré un écrit EAF raté et même pris en prépa si le reste du dossier était défendable) et que cette note ne plombera pas trop son dossier.
avatar
LemmyK
Niveau 8

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par LemmyK le Mer Déc 20 2017, 23:31
@Aliceinwonderland a écrit:
@neron78 a écrit:Ca pose également un problème quand les élèves sont sous notés dans des bons lycées pour les admissions postbac. Ca doit être un débat interne à chaque établissement en comparant les notes des élèves au bac et leur moyenne annuelle et s'il y a un grand différentiel que cela puisse être un élément de réflexion pour les enseignants.

J'étais un peu dans le même état d'esprit l'an dernier, je trouvais ça dur pour mon fils.
Il n'a eu qu'une petite prépa, je l'imaginais dans une prépa plus prestigieuse.
Mais avec le recul je ne sais pas. J'ai appris que sa prof de maths, très ancienne dans l'établissement, avait été la prof du prof de maths de mon autre fils en 1ère. Elle doit vraiment approcher de la retraite, et elle débordait du programme, les préparait à la prépa, les notait sec (ce qui faisait râler bien des parents dont moi). Même si c'est une petite prépa, je vois bien que mon fils n'a aucun problème en maths et a le niveau pour suivre (en maths en tout cas, et c'est bien grâce à elle), et les meilleurs seront poussés vers une meilleure prépa en deuxième année ou pour cuber, donc au final je préfère qu'il tienne le choc et ait été bien préparé plutôt qu'il ait eu de fausses bonnes notes si je puis dire et se soit effondré en prépa... et en procédure complémentaire avec une mention B et TB il restait des places dans les petites prépas.
Lui-même me dit à quel point il se sent nul en physique et mal préparé (mais il essaie de remonter), et à quel point le bac et ses notes du bac lui apparaissent comme une vaste blague par rapport à la prépa (il dit que les épreuves de maths et physique étaient étaient archi faciles et qu'en fait ses 17 et 18 ne voulaient pas dire grand chose).
Le gros problème actuel c'est effectivement les notes gonflées au bac (j'ai demandé sa copie de philo comme il avait eu 18 et effectivement c'est une assez bonne copie mais je pense que dans les années 80 il aurait eu 14 ou 15 maxi).
J'ajoute, je pense qu'il arrive en effet qu'il y ait des correcteurs qui fassent n'importe quoi et cela a toujours été le cas d'ailleurs même si cela restait marginal (et tu as raison d'essayer d'intervenir, peut-être la personne pourra être interdite de correction) mais il est normal qu'on ne puisse changer les notes et que le jury soit souverain, sinon dans le contexte actuel ce serait la porte ouverte au grand n'importe quoi. J'espère que ton fils pourra se rattraper avec ses autres notes du bac (il y a eu des témoignages sur ce forum d'élèves se rattrapant bien malgré un écrit EAF raté et même pris en prépa si le reste du dossier était défendable) et que cette note ne plombera pas trop son dossier.
Il est certain qu'un 17 au bac de physique en 2017 ne signifie rien. La moyenne des copies (environ65) dont j'ai eu connaissance était supérieure à 15/20.
il est vrai aussi que le programme ne prépare pas du tout à une prépa ni même à une L1 physique. Récemment, un de mes élèves avec une moyenne en TS de 18 et un 19 au bac s'est rendu compte en L1 qu'il n'aimait pas la physique de post-bac.
avatar
Aliceinwonderland
Fidèle du forum

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par Aliceinwonderland le Mer Déc 20 2017, 23:39
Et encore mon père, chercheur en physique qui vient de prendre sa retraite et a longtemps donné des cours aux élèves d'une grande école, aide mon fils qui a l'air de commencer à décoller (et apprécier) mais ce qui m'énerve c'est mon père qui se réveille et dit que s'il avait réalisé que les programmes de physique avaient été à ce point massacrés il les lui aurait appris avant...Ce n'est pas faute pourtant de lui avoir expliqué que la réforme Châtel était un méga dégraissage mais je suppose que dans les hautes sphères où il évoluait cela ne lui paraissait pas possible. Et moi je pouvais rattraper les matières littéraires mais pas les scientifiques, ce n'est vraiment pas mon rayon...
Mon fils me dit aussi qu'on leur a dit que le bac S est tellement light par rapport à un vieux bac C qu'ils sont quasi obligés de cuber (à moins peut-être d'être passé dans un lycée super prestigieux), et que leur prof de maths rigolait tellement il trouvait ça aberrant quand il a réalisé lui aussi à quel point le programme de maths en S avait été dégraissé (il hallucinait en découvrant tout ce qui n'avait jamais été vu je précise qu'avant il enseignait les maths à des prépas non scientifiques).
avatar
Ajupouet
Habitué du forum

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par Ajupouet le Jeu Déc 21 2017, 09:35
Pour entrer en prépa, les notes comptent. Avant tout, les notes de l’année, bien plus que celles du bac qui ne sont qu’une confirmation des résultats et qui interviennent après que les résultats d’APB sont tombés.

Par ailleurs, les professeurs de prépa ne me semblant pas encore trop stupides, ils se basent sur la moyenne de l’élève par rapport à la moyenne de classe et par rapport à la meilleure moyenne de la classe.
Pour obtenir une section sélective, il faut avant tout être au dessus de la moyenne de classe, et les moyennes de classes surnotées n’aident pas. Si tu as 15, que la moyenne de classe est à 9, et que la meilleure moyenne est à 15.5, tu as bien plus de chance d’être pris que si tu as 17 de moyenne dans une classe qui a 15 de moyenne, meilleure moyenne à 20.

Les avis circonstanciés des professeurs sont tout autant important.

Ma fille a eu 20 en svt, et spé svt au bac. 05 a sa 1ère composition de prépa. Le bac ? Comment dire...  

Il y a des profs nuls.
Des correcteurs nuls aussi.
Mais dire que c’est un prof ou correcteur qui va empêcher un élève d’entrer dans une section sélective, je n’y crois pas trop. À part, bien sûr, s’il est écrit « a un gros poil dans la main » dans le bulletin, évidemment.


Dernière édition par Ajupouet le Jeu Déc 21 2017, 11:10, édité 3 fois

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
Lord Steven
Habitué du forum

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par Lord Steven le Jeu Déc 21 2017, 10:46
Il y a une autre donnée. Quand on doit corriger 100 copies sur un délai aussi court, il est difficile de rester totalement objectif et performant sur l'ensemble de copies, c'est juste humain, j'ai bien conscience que je n'ai pas les mêmes attentes sur la première et dernière copie du lot.

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
Une passante
Érudit

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par Une passante le Jeu Déc 21 2017, 12:52
@neron78 a écrit:Ca pose également un problème quand les élèves sont sous notés dans des bons lycées pour les admissions postbac. Ca doit être un débat interne à chaque établissement en comparant les notes des élèves au bac et leur moyenne annuelle et s'il y a un grand différentiel que cela puisse être un élément de réflexion pour les enseignants.
Pour ma part, bien que certains s'offusquaient de ma demande en rappelant à quel point ces documents étaient hautement confidentiels, j'ai récupéré les barèmes de correction du bac français 2017 sérieS/ES sur un site complètement officiel puisqu'il s'agit du site de l'académie de Montpellier. Donc je me permets de mettre le lien sans risquer la révocation !
http://disciplines.ac-montpellier.fr/lettres/du-cote-de-la-classe/examens/baccalaureat/epreuves-anticipeesde-francais-2017

Cela m'a permis en voyant la copie de mon fils que le barème n'avait clairement pas été respecté et que mon interrogation entre son 6/20 à l'épreuve écrite et sa moyenne de 14/20 dans une excellente classe d'un très bon lycée était légitime.
Maintenant que j'ai constaté qu'il avait été victime d'un correcteur "dysfonctionnant" pour toutes les raisons qu'on peut imaginer et déjà évoquées sur ce fil, je ne peux me résoudre à accepter toute forme de résignation et le "c'est comme ça, on ne peut rien faire".
Si de votre côté, vous avez des pistes, je suis preneur.
Merci déjà à certains qui ont eu des conseils bienveillants.

De quel barème parlez-vous ? le lien que vous donnez (qui ne concerne d'ailleurs que l'académie de Montpellier, est-ce le même document qui a été distribué au correcteur de votre fils ?) ne parle que des 2 points pour l'expression.
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par Delia le Jeu Déc 21 2017, 14:13
Voici vingt ans, dans mon Académie sous les  cocotiers, il y eut des réclamations de parents concernant la façon dont une correctrice avait noté son paquet de copies de français. C'est l'IPR en personne qui avait pratiqué la relecture... et les notes furent confirmées !


Dernière édition par Delia le Sam Fév 03 2018, 13:34, édité 1 fois

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Matheod
Niveau 10

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par Matheod le Jeu Déc 21 2017, 14:27
Infirmer les notes seraient ouvrir la boite de pandore ...
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par Iphigénie le Jeu Déc 21 2017, 14:45
On peut demander une vérification, car une erreur dans le report est toujours possible.
Après, c'est le jeu de l'examen, et  on peut penser que l'immense majorité des correcteurs travaillent en conscience: si on se met à suspecter tout le monde, autant ne plus faire d'examen.
L'immense majorité des notes sont "bienveillantes", voire excessives si l'on parle en terme de valeur absolue.
Mais comme le bac est devenu une valeur très relative, on peut discuter à l'infini de ce que vaut telle copie, avec des disparités d'appréciation par ailleurs justifiables, de l'un à l'autre: c'est l'inconvénient de l'avantage. On peut dire quand un énoncé est faux ou incorrect, mais si on veut, avec bienveillance, juger de la façon dont on a été amené à l'erreur ou à la mauvaise formulation d'une idée qui pour n'être pas fausse n'est pas non plus tout à fait idoinement exprimée, on entre dans des nuances infinies qui expliquent les écarts de notes pas forcément aberrants ou pifométriques, sur des copies qui sont unanimement insatisfaisantes dans l'absolu....
Pour avoir une note plus exacte, il faut des attendus précis, et si on applique ce système, ça va faire très mal (vu que c'est pour que ça ne fasse pas mal qu'on a changé de système d'appréciation...)
archeboc
Sage

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par archeboc le Jeu Déc 21 2017, 15:28
@ysabel a écrit:Tous les ans j'ai un bon lot de mes élèves (toutes sections) qui ont entre 18 et 20. Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant. On ne leur demande pas d'être des spécialistes en littérature mais de bien maîtriser les lectures de l'année et d'être capables de réfléchir dessus.
Tous les ans je mets des 18 et des 19, je dois avouer que cela fait quelques années que je n'ai pas mis de 20, il y a toujours une trop grosse bêtise pour cela.
Une grosse bêtise permet quand même d'avoir 18 ou 19 ? Alors si c'est seulement une petite bêtise, c'est 20 ?
En oral dans une petite école d'ingénieur, une grosse bêtise dans un ensemble quasi parfait et le candidat s'est retrouvé à 13.


@henriette a écrit:
@Rendash a écrit:Oui, c'est connu que les élèves issus de bons lycées sont très discriminés dans le sup' par rapport à ceux qui sont surnotés dans des lycées pourris. Faudrait faire kekchose, quand même.
Vu comme ça, y'a pas photo : tu sors d'H4, t'es carrément désavantagé, c'est sûr !

Il faudrait faire quand même attention qu'entre H4 et les lycées pourris, il y a 80% des lycées et des élèves de France. C'est un oubli sans grande conséquence sur néoprofs, mais qui fait des dégâts dans les médias.

Tu peux sortir d'un bon lycée, mais excentré et dont les enseignants de prépa n'ont jamais entendu parler. Tu es le troisième de ta classe, tu t'es pris un pain en EAF, il faut jouer finaud dans tes choix : les enseignants de prépa qui vont voir ton dossier risquent de te caler sur ta note d'EAF.
Dans la même situation, si tu viens d'un lycée de la même ville que les prépas que tu vises, là non seulement ton lycée sera connu, mais même tes enseignants des matières principales, et ton dossier sera évalué de manière plus juste ; mécaniquement, au moment de faire tes choix, tu vises mieux car tu sais qu'en face, ceux qui te jaugent ont plus d'éléments pour te calculer.


pseudo-intello
Fidèle du forum

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par pseudo-intello le Jeu Déc 21 2017, 15:48
Ca existe toujours, les commissions d'harmonisation ?

Quand j'ai eu le bac (il y a une quinzaine d'anénes, dans ma classe de Tale L de bon niveau, on a été séparés dans deux établissements pour le bac.

Les spé latin, grec met maths ont passé le bac au même endroit (il n'y avait que des bons élèves dans la salle).
Les spé espagnol LV3 ont passé le bac dans un autre lycée. Il y avait de bons élèves dans le lot, évidemment, mais aussi tous les boulets.

Le jour des résultats, ô surprise, les Spé maths / latin / grec ont eu des notes inférieures au reste de l'année, alors que pour les spé LV3, c'était le contraire.
Contenu sponsorisé

Re: contestation note écrit français à l'EAF

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum