Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Rabelais
Vénérable

Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Rabelais le Jeu 15 Fév 2018 - 19:54
En préparant peut-être une future OI mais surtout, interpellée par des sujets d'argumentation concernant la guerre, le devoir de mémoire, les leçons du passé, je suis tombée sur cela, et de haut.



Quelle description presque millimétrée de notre société !
Un mode d'emploi.


Dernière édition par Rabelais le Jeu 15 Fév 2018 - 20:49, édité 1 fois

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Celadon le Jeu 15 Fév 2018 - 19:56
Tu croyais être seule à lire Huxley ?
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Rabelais le Jeu 15 Fév 2018 - 20:02
@Celadon a écrit: Tu croyais être seule à lire Huxley ?
Mais non Razz
Simplement, vu mon âge, ça faisait un moment que que je ne l'avais lu ni étudié et jamais il ne m'était apparu sous ce jour.
Je réalise à la fois que la société qui est la mienne est morte, que le " mode d'emploi" a été suivi à la lettre et que sa vision est réalité totale aujourd'hui.
Là où je ne voyais que dénonciation et "fable".

J'aurais dû poster dans " hallu du jour" mais j'espérais secrètement que des voix se fassent entendre pour me contredire : non, ce n'est pas la description de 2017 et bla-bla-bla . Laughing

EDIT : et est-ce bien d'Huxley, ou un Extrait de l’obsolescence de l’homme, de Gunther Anders ? Ou encore un fake, attribué à ces auteurs ? Je ne sais.


Dernière édition par Rabelais le Jeu 15 Fév 2018 - 20:08, édité 2 fois

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Celadon le Jeu 15 Fév 2018 - 20:05
Suivi à la lettre avec un résultat dépassant les espérances. Et ultra rapide !
avatar
Ponocrates
Habitué du forum

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Ponocrates le Jeu 15 Fév 2018 - 20:09
Le texte serait d'un certain Serge Carfant- ce qui ne lui ôte rien de son intérêt...
http://www.philosophie-spiritualite.com/cours/sagesse_revolte.htm
http://www.debunkersdehoax.org/certains-font-dire-beaucoup-de-choses-a-aldous-huxley-surtout-ce-qu-il-n-a-pas-dit

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Rabelais le Jeu 15 Fév 2018 - 20:10
@Celadon a écrit:Suivi à la lettre avec un résultat dépassant les espérances. Et ultra rapide !
Tu sais si c'est réellement de lui ?
En 1939, la télévision...n'est pas un outil de masse, 300 postes seulement enFrance, par exemple.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
*Plume*
Niveau 9

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par *Plume* le Jeu 15 Fév 2018 - 20:13

C'est incroyable, je suis scotchée. C'est tout à fait notre société pale

_________________
"Humeur du moment" :


Ma motivation est sans limite. Hum...
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Celadon le Jeu 15 Fév 2018 - 20:14
Bon, si ce n'est pas lui, ce n'est pas grave, puisque c'est vrai. Et de toute façon Huxley EST un visionnaire. Alors la télé...
Et puis "fascistoïde" ne me convient pas du tout.
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Rabelais le Jeu 15 Fév 2018 - 20:27
Fascistoide ? Tu m'éclaires ?

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Celadon le Jeu 15 Fév 2018 - 20:30
C'est la conclusion du libelle du hoax
http://www.debunkersdehoax.org/certains-font-dire-beaucoup-de-choses-a-aldous-huxley-surtout-ce-qu-il-n-a-pas-dit
Encore une fois les fascistoïdes aiment bien attribuer des citations aux gens qui les arrangent.
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Rabelais le Jeu 15 Fév 2018 - 20:48
@Celadon a écrit:C'est la conclusion du libelle du hoax
http://www.debunkersdehoax.org/certains-font-dire-beaucoup-de-choses-a-aldous-huxley-surtout-ce-qu-il-n-a-pas-dit
Encore une fois les fascistoïdes aiment bien attribuer des citations aux gens qui les arrangent.
Merci Very Happy
Je viens de regarder la definition de fascistoide.
Et je ne vois pas bien le rapport avec cette citation ( éclairée par ponocrate Very Happy ).
Pourquoi donc dire que le monde dans lequel nous vivons a été voulu serait-il fasciste
En quoi rappeler cette citation ou l'attribuer à Huxley le serait-il ?
Nul besoin de la caution d'un écrivain célèbre pacifiste pour dénoncer ce qui se passe.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par JaneB le Jeu 15 Fév 2018 - 21:56
@*Plume* a écrit:
C'est incroyable, je suis scotchée. C'est tout à fait notre société pale

Rajoutons quelques " people stories " à la manière de roman- photos pour divertir les foules qui vont se tourmenter pour les " malheurs " de ceux qui n'en ont pas vraiment ...( cf la saga Johnny Halliday etc ...)
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Dimka le Ven 16 Fév 2018 - 14:33
Salut,
Mais bien sûr… Et avant que l'école de la République n'éduque les masses, il n'y a eu aucune révolte ou subversion, si ce n'est pas quelques élites cultivées, bien élevées et pisse-vinaigre graves ?

Ce texte est extraordinairement creux…

_________________
pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!
avatar
DesolationRow
Doyen

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par DesolationRow le Ven 16 Fév 2018 - 14:38
Ce n'est pas du Huxley et c'est incroyablement pauvre.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par JPhMM le Ven 16 Fév 2018 - 14:41
@Celadon a écrit: Tu croyais être seule à lire Huxley ?
Surtout quand Huxley ne l'a pas écrit.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Lefteris le Ven 16 Fév 2018 - 15:13
Huxley ou pas (oui, c'est apocryphe) le fond n'en reste pas moins intéressant. D'ailleurs, l'abrutissement programmé des masses inutiles (80 % de la population selon des théoriciens libéraux) est clairement formulé par la théorie -et la mise en application-   du "tittytainment", qui fonctionne selon cette description.

https://miscellanees01.wordpress.com/2015/09/11/jean-claude-michea-le-tittytainment-et-lenseignement-de-lignorance/

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
DesolationRow
Doyen

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par DesolationRow le Ven 16 Fév 2018 - 15:17
Par rapport à ces si nombreuses époques où les masses éclairées et libres gambadaient dans les prairies de l'indépendance intellectuelle.


Dernière édition par DesolationRow le Ven 16 Fév 2018 - 15:37, édité 1 fois
avatar
*Plume*
Niveau 9

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par *Plume* le Ven 16 Fév 2018 - 15:31
Pourquoi est-ce pauvre et creux?
J'aimerais comprendre.

_________________
"Humeur du moment" :


Ma motivation est sans limite. Hum...
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Lefteris le Ven 16 Fév 2018 - 15:36
@DesolationRow a écrit:Par rapport ces si nombreuses époques où les masses éclairées et libres gambadaient dans les prairies de l'indépendance intellectuelle.
Certes mais aujourd'hui, avec la circulation tant vantée du savoir, il ne devrait pas y avoir un tel abrutissement.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Condorcet le Ven 16 Fév 2018 - 15:37
Croire que l'étude du passé permet d'en tirer des leçons me semble peu pertinent.
Quant à l'étude de la télévision (surtout en France), son ambition a toujours dépassé le simple divertissement.
En outre, la réception d'une doctrine est souvent bien complexe que ce qu'on pouvait encore penser jusqu'au milieu du XXe siècle. Michel de Certeau, Stuart Hall ou Richard Hoggart soulignent que les "arts de faire" recouvrent une pluralité d'attitudes résistantes face aux entreprises de domestication de la culture.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
DesolationRow
Doyen

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par DesolationRow le Ven 16 Fév 2018 - 15:38
@Lefteris a écrit:
@DesolationRow a écrit:Par rapport ces si nombreuses époques où les masses éclairées et libres gambadaient dans les prairies de l'indépendance intellectuelle.
Certes mais aujourd'hui, avec la circulation tant vantée du savoir, il ne devrait pas y avoir un tel abrutissement.

Cela me paraît bien optimiste Wink

Bon, surtout, je déteste les théories du complot un peu cheap.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Lefteris le Ven 16 Fév 2018 - 15:44
@DesolationRow a écrit:
@Lefteris a écrit:
@DesolationRow a écrit:Par rapport ces si nombreuses époques où les masses éclairées et libres gambadaient dans les prairies de l'indépendance intellectuelle.
Certes mais aujourd'hui, avec la circulation tant vantée du savoir, il ne devrait pas y avoir un tel abrutissement.

Cela me paraît bien optimiste Wink

Bon, surtout, je déteste les théories du complot un peu cheap.
Dans ce cas lis sur le "tittytainment", il n'y a aucun complot, ils assument au grand jour.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Rabelais le Sam 17 Fév 2018 - 13:07
@Dimka a écrit:Salut,
Mais bien sûr… Et avant que l'école de la République n'éduque les masses, il n'y a eu aucune révolte ou subversion, si ce n'est pas quelques élites cultivées, bien élevées et pisse-vinaigre graves ?

Ce texte est extraordinairement creux…
Nous ne lisons pas le texte de la même façon, ce n'est pas chacun de ses paragraphes qui m'interpelle ( ni leur qualité de réflexion ) mais la conjonction de tous ces points :
- un retour à l'éducation - insertion professionnelle ( avec les compétences dès la primaire en lien avec les nouveaux CV pro par compétences eux-aussi ) et critique du savoir pur.
- un développement accru de la télé-réalité et du culte du Moi ( et après moi, le déluge)
- le bavardage incessant
- la peur d'être exclu qui n'a jamais été aussi forte et qui constitue bien un moyen de tuer dans l'œuf les esprits rebelles
- la sexulaité étalée sur la place publique, partout, sur tout.
- la mode de tourner en dérision absolument tout, de tout critiquer avant même de consentir à y jeter un coup d'œil et de réfléchir deux minutes.
Je crois que c'est ça, la pire gangrène de notre société, tout critiquer, toujours.
( ça a toujours été le cas ? Je ne crois pas, parce que par le passé, la critique servait aussi parfois à avancer, à reflechir, à séparer le bon grain de l'ivraie. Là, c'est " je n'apporte pas d'explication, je tourne en dérision et je me barre")

@DesolationRow a écrit:Ce n'est pas du Huxley et c'est incroyablement pauvre.
Oui, dès le second ou le troisieme message, nous avons convenu que l'auteur était un autre, merci de cette précision.
Je vois bien pourquoi tu qualifies ce texte de pauvre, le but n'est pas tant de disserter sur la qualité de la rhétorique qu'ouvrir une discussion sur les maux qui ont conduit notre société à ce qu'elle est et de définir ce qu'elle est.
Et ce texte décrit assez bien ce qu'elle est, tout comme elle pourrait définir ce qu'elle a été, mais la description m'a paru si frappante !
Tout texte ou toute maxime peut faire l'objet d'une discussion, avec ceux qui le désirent, non ?
@Lefteris, merci pour l'article, c'est effectivement ahurissant !
2 dixièmes suffisant à alimenter la totalité !
Des réflexions datant de 1995 et rien d'autre que le laisser-faire conduisant à L'" inéluctable "!
Je reste sans voix ( pour l'instant ).
Ma naïveté en la matière refusait jusqu'à lors d'attribuer un caractère " volontaire " à l'état des sociétés occidentales actuel.

@Condorcet a écrit:Croire que l'étude du passé permet d'en tirer des leçons me semble peu pertinent.
Quant à l'étude de la télévision (surtout en France), son ambition a toujours dépassé le simple divertissement.
En outre, la réception d'une doctrine est souvent bien complexe que ce qu'on pouvait encore penser jusqu'au milieu du XXe siècle. Michel de Certeau, Stuart Hall ou Richard Hoggart soulignent que les "arts de faire" recouvrent une pluralité d'attitudes résistantes face aux entreprises de domestication de la culture.
Tiens, pourquoi étudier le passé ne permettrait-il pas d'en tirer quelques leçons ?

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Osmie
Sage

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Osmie le Sam 17 Fév 2018 - 13:55
Quand j'ai des 3e, je fais systématiquement un chapitre sur La ferme des animaux avec un texte complémentaire d'Orwell sur la novlangue. Les idées de ce texte sont développées dans Farenheit 451 ou Le meilleur des mondes ; rien de très nouveau ! Du pain et des jeux, etc.
avatar
Osmie
Sage

Re: Les visionnaires ou comment ne pas tirer les leçons du passé

par Osmie le Sam 17 Fév 2018 - 13:55
Et si j'étais cynique, je rajouterais une étude de film : Idiocratie.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum