Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
g4w4in
g4w4in
Niveau 1

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par g4w4in le Mar 22 Jan 2019 - 1:13
Bonsoir les collègues,

Contractuel depuis la mi-novembre dans un collège en REP, j'ai des classes de 4e et de 3e difficiles voire très difficiles.

Depuis la rentrée de janvier j'ai tenté de faire travailler les élèves en îlots bonifiés, répartis d'abord selon des plans établis par mes soins. J'ai remporté quelques petites victoires sur le plan de l'investissement en classe et de la participation orale, progrès qui me semblent hélas dérisoires à l'échelle 1). des problèmes de comportement persistants (bavardage, chahut, insolence…), 2). de l'hostilité entre les différents "cercles" d'élèves et 3). de la compétition qui devient rapidement trop exaltée et malsaine entre élèves et équipes.

Je viens de tester le placement choisi par les élèves dans deux classes et ça a été une catastrophe : les quelques élèves travailleurs s'agglutinent dans la même équipe, le fossé se creuse avec les plus faibles, les perturbateurs se retrouvent pour discuter/semer la pagaille et je ne sais plus que faire : revenir à un plan imposé plus ou moins fonctionnel, renoncer aux îlots face au manque de solidarité et de responsabilité des groupes-classes…? Je précise que l'ancienne disposition en U ne me satisfaisait pas du tout, pour des raisons spatiales (circulation quasi impossible entre les deux rangs dans ma petite salle, prof trop au centre de la classe…) et pédagogiques.

Un grand merci d'avance pour tout conseil et/ou témoignage.
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par Verdurette le Mar 22 Jan 2019 - 5:16
Je ne suis pas dans le secondaire, donc je resterai modeste, mais je te fais part de quelques remarques issues de l'expérience en élémentaire (CM1-CM2) :
- si les travailleurs se regroupent spontanément pour pouvoir au moins un peu travailler, je ne trouve pas juste de les remettre dans des groupes où ils vont devoir cornaquer/supporter (au sens français autant qu'anglais) les br... Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP 1382610345 et autres fauteurs de trouble. Ce faisant, tu n'aides pas les non-travailleurs et tu pénalises les "bons". C'est, à mon sens, l'une des pires injustices de notre système actuel : à force de nous demander de faire les pieds au mur pour les élèves en difficulté, ces derniers ne progressent pas mais ça torpille ceux qui voudraient bien avancer au moins un peu. Tu n'es pas Zorro, ni Sainte Bernadette, dis-toi que si tu en fais au moins avancer quelques uns, c'est mieux que rien.
- Ce que j'ai fait dans ma classe ; un ilot devant pour les très faibles qui ont envie de bosser, comme ça je peux les aider, et des tables en lignes face au tableau pour les autres (en élémentaire, être face au tableau pour lire et copier, c'est encore ce qu'il y a de mieux même si on te serine le contraire). Les autres sont tout au fond, je les appelle le "club pâte à modeler", ils dessinent, découpent ... en écoutant eut-être un peu quand même, je leur ai dit qu'ils faisaient ce qu'ils voulaient du moment qu'ils ne dérangeaient pas les autres, car "on ne fait boire un âne qui n'a pas soif".
Curieusement ou non, là, ils se sont mis au travail ... au moins un peu.
S'ils ne respectent pas ma seule exigence : ne pas déranger, sanction.
Et ceux qui n'ont qu'une idée : provoquer se retrouvent tout bêtes puisque ça ne fonctionne pas.
En tout cas tu ne perds rien à essayer ...
Illiane
Illiane
Habitué du forum

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par Illiane le Mar 22 Jan 2019 - 15:52
Je pratique également les îlots bonifiés dans un collège de REP et, au début de l'année, les élèves pouvaient s'asseoir où ils le souhaitaient (l'idée - d'après la collègue dont j'occupe la salle et qui procède ainsi - est de les responsabiliser). Concrètement (en ce qui me concerne du moins), ça ne marche pas. Du coup, comme je ne peux pas m'amuser à réarranger la salle pour ma collègue à chaque cours, j'ai fait un plan de classe histoire d'équilibrer un peu le tout en laissant quelques tables à part (devant ou derrière) pour les plus pénibles. C'est mieux, mais ce n'est toujours pas la panacée. Après, j'avoue ne pas être convaincue par les îlots (si ce n'est pour la participation à l'oral pour certains élèves).
avatar
Fatras
Niveau 6

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par Fatras le Mar 22 Jan 2019 - 16:04
Je suis également sceptique sur les îlots bonifiés.
Cette disposition est à mon avis source de bruits et de dispersion, et il faut être très bon sur la gestion des élèves pour la faire fonctionner efficacement.
Et donc elle ne me semble pas super adaptée pour un débutant en rep...
Caspar
Caspar
Bon génie

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par Caspar le Mar 22 Jan 2019 - 16:07
Je pense aussi qu'il faut renoncer aux îlots et repasser à une disposition plus classique.
Eleven
Eleven
Neoprof expérimenté

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par Eleven le Mar 22 Jan 2019 - 16:29
Je suis d'accord avec les réponses ci-dessus, je ne conseillerai pas à quelqu'un qui débute de faire travailler les élèves en îlots !

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2018-2019 : Quatrième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et sixièmes.
2019-2020 : Reconversion ! Smile
g4w4in
g4w4in
Niveau 1

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par g4w4in le Mar 22 Jan 2019 - 16:43
Merci à vous pour ces avis et partages d'expérience. C'est suite à des lectures personnelles et à un échange avec l'enseignante que j'ai remplacée (qui s'apprêtait à tenter les îlots quand elle est partie en congé mat') que j'avais décidé de tenter l'expérience.

J'ai bien conscience des inconvénients de cette disposition… ce qu'elle a apporté d'indéniablement positif à mon sens jusqu'ici, c'est :

> une responsabilisation accrue chez certains élèves à présent moins dispersés et individualiste, et plus enclins à aider leurs camarades ;
> la fin des élèves mutiques : tous participent à présent au moins une fois par cours ;
> une petite amélioration chez certains perturbateurs qui réagissent mieux face aux points rouges individuels (et l'échelle de sanctions qui va avec) que face aux seuls mots dans le carnet et heures de colle comme précédemment.

Concernant la pénalisation des bons élèves placés avec des élèves plus en difficulté, j'avais évidemment – dans la mesure du possible – évité dans mes plans initiaux de trop faire peser la responsabilité du travail/bon comportement des trouble-fêtes sur les épaules d'un choupinou par table. Certaines associations ont eu des résultats plus heureux que d'autres, avec des gamins très perdus qui s'étaient mis progressivement au travail... mais évidemment pas tous.

Ma salle de classe est petite (tout en largeur, peu de profondeur) et mal disposée : l'écran numérique n'est pas au centre du mur de devant mais sur la gauche, donc les élèves placés plus à droite se plaignaient de mal voir avec la disposition en double U. Étant de biais avec les îlots, c'était un peu mieux aussi.

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Img_1410

Je vais réfléchir encore pour ne pas chambouler les élèves en plein milieu de la semaine, je pense, et basculer sur autre chose en début de semaine prochaine...
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 6

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par Monsieur_Tesla le Mar 22 Jan 2019 - 19:49
Professeur de SPC en collège "normal" une paillasse de trois élèves peut-elle être considéré comme un ilot ?

Je laisse souvent les élèves choisir leur place ... les bons se regroupent.

Quant j'impose les groupes (évaluation) les meilleurs se plaignent d'être avec des "glandeurs" qui plombent le travail du groupe.

En 25 ans d'ancienneté, je n'ai pas trouvé de solution !


_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
henriette
henriette
Médiateur

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par henriette le Mar 22 Jan 2019 - 20:15
Je laisse au départ les élèves choisir leurs places. Puis lorsqu'un îlot a bloqué les points, on fait quelques modifications : j'indique qui je ne veux plus voir ensemble car ça ne fonctionne pas, mais aussi quels îlots vont trop vite et qu'il faudra scinder en 2+2.
Les élèves proposent alors de nouveaux îlots, et on repart pour un tour, etc.

Ce fonctionnement me satisfait pour 90% des élèves.
Après il y a toujours un ou deux irréductibles, qui seront seuls et devront soit travailler soit ne rien faire pourvu qu'ils ne se fassent pas remarquer.
Il arrive dans un cas sur deux à peu près que d'eux-mêmes ils demandent à réintégrer un groupe au bout de quelques semaines.
Pour les autres, aucune disposition ne règlera le problème, je crois.
C'est là que rentre en jeu l'importance.pour le prof d'avoir la disposition de classe qui lui permet à lui d'asseoir au mieux son autorité - et ce n'est pas la même pour tout le monde, et pour toutes les salles.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 10

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par Ha@_x le Mar 22 Jan 2019 - 21:15
J'ai quelques collègues dans mon collège de REP+ qui bossent en îlots, mais ils sont là depuis Mathusalem....quand on débarque c'est quand même un peu compliqué...
Comme un conseil donné plus haut : remet tout ça en autobus + plan de classe, illico, ça devrait les calmer (plus dégainage de punitions et d'heures de colles aux moindres incartades)
Bon courage, car si tu appliques ces conseils, ils vont bien évidemment commencer par ....hurler

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 10

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par Ha@_x le Mar 22 Jan 2019 - 21:22
et ta salle est atrocement petite, je compatis.....24 3e chi.... là dedans, l'horreur Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP 2950807625

j'ai fait de l’îlot dans une salle pendant un an, mais j'étais dans une salle immense et j'étais prof de SEGPA (12 élèves cette année là...Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP 1665347707  ) souvenirs....mais ça ne m'a jamais semblé satisfaisant.
g4w4in
g4w4in
Niveau 1

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par g4w4in le Mar 22 Jan 2019 - 22:21
@Ha@_x : Tu vas rigoler mais j'ai comme cerise sur le gâteau une classe de 4e SEGPA avec 16 élèves Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP 2995080671 Bon, mais là on passe carrément de l'autre côté du miroir et je suis démuni à un autre stade.

Je vois mal une disposition en autobus fonctionner dans la classe par manque d'espace, et crains de retomber très vite sur les mêmes problèmes qu'en double U (je ne suis pas à l'aise au centre de la classe et parviens mieux à faire travailler les élèves / distribuer mon attention lorsqu'ils sont en petits groupes malgré tout… sauf quand ça dégénère et que je n'arrive plus à rien, évidemment).

Mais imposer à nouveau des plans de classe, oui, il va falloir que j'en revienne à ça je crois. Et que je me résolve à isoler les éléments les plus problématiques aussi, sans doute...

Merci encore pour tous les conseils et avis qui arrivent, convergents ou pas, c'est enrichissant.
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 10

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par Ha@_x le Mar 22 Jan 2019 - 22:57
Ils sont sympas dis-donc tes collègues de t'avoir filé la 4e Segpa pour tes débuts en REP...

L'avantage de l'autobus (y compris dans une salle trop petite) c'est que tu les as tous sous les yeux : ne bouge pas du bureau, videoprojette, ne te retourne jamais,

bon pour la 4e Segpa c'est un autre délire...

Courage

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
egomet
egomet
Doyen

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par egomet le Mer 23 Jan 2019 - 9:23
@g4w4in a écrit:Merci à vous pour ces avis et partages d'expérience. C'est suite à des lectures personnelles et à un échange avec l'enseignante que j'ai remplacée (qui s'apprêtait à tenter les îlots quand elle est partie en congé mat') que j'avais décidé de tenter l'expérience.

J'ai bien conscience des inconvénients de cette disposition… ce qu'elle a apporté d'indéniablement positif à mon sens jusqu'ici, c'est :

> une responsabilisation accrue chez certains élèves à présent moins dispersés et individualiste, et plus enclins à aider leurs camarades ;
> la fin des élèves mutiques : tous participent à présent au moins une fois par cours ;
> une petite amélioration chez certains perturbateurs qui réagissent mieux face aux points rouges individuels (et l'échelle de sanctions qui va avec) que face aux seuls mots dans le carnet et heures de colle comme précédemment.

Concernant la pénalisation des bons élèves placés avec des élèves plus en difficulté, j'avais évidemment – dans la mesure du possible – évité dans mes plans initiaux de trop faire peser la responsabilité du travail/bon comportement des trouble-fêtes sur les épaules d'un choupinou par table. Certaines associations ont eu des résultats plus heureux que d'autres, avec des gamins très perdus qui s'étaient mis progressivement au travail... mais évidemment pas tous.

Ma salle de classe est petite (tout en largeur, peu de profondeur) et mal disposée : l'écran numérique n'est pas au centre du mur de devant mais sur la gauche, donc les élèves placés plus à droite se plaignaient de mal voir avec la disposition en double U. Étant de biais avec les îlots, c'était un peu mieux aussi.

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Img_1410

Je vais réfléchir encore pour ne pas chambouler les élèves en plein milieu de la semaine, je pense, et basculer sur autre chose en début de semaine prochaine...

Déjà, d'un point de vue matériel, c'est compromis.
Faire travailler les élèves en îlot suppose qu'ils travaillent essentiellement entre eux. Donc ton problème est de vérifier qu'ils fassent bien l'exercice demandé et que le résultat est à la hauteur des espérances. Il faudrait que tu puisses circuler entre les rangs.
La promiscuité pose des problèmes de discipline quoi qu'il arrive, mais plus encore dans ce genre de disposition. Risque de bousculade, niveau de bruit, etc.
Difficile de réclamer le chuchotement dans une classe qui ne s'y prête pas pour des groupes de 4 élèves. On peut chuchoter avec son voisin, mais pas à 4 en vis-à-vis.

Si j'étais à ta place et si j'avais du temps à perdre, je ferais un plan de la classe à l'échelle, en découpant des petits bouts de papier également à l'échelle pour symboliser les meubles et tester différentes configurations.

Ou alors, j'opterais tout bêtement pour un plan en rang d'oignon, en ménageant une allée me permettant d'aller partout sans trop déranger.

Ensuite quelles sont les activités qui nécessitent vraiment un travail en groupes de 4? Les groupes sont assurément un plus en langues, puisqu'il faut des interactions pour travailler l'oral et que le cours dialogué en classe entière n'offre pas suffisamment d'opportunités de participer. Mais y a-t-il vraiment dans tes activités routinières quelque chose qui doive obligatoirement se faire à 4? Est-ce que le travail par paires ne serait pas suffisant?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
Calandria
Calandria
Sage

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par Calandria le Mer 23 Jan 2019 - 9:36
@Ha@_x a écrit:Ils sont sympas dis-donc tes collègues de t'avoir filé la 4e Segpa pour tes débuts en REP...

L'avantage de l'autobus (y compris dans une salle trop petite) c'est que tu les as tous sous les yeux : ne bouge pas du bureau, videoprojette, ne te retourne jamais,

bon pour la 4e  Segpa c'est un autre délire...

Courage

G4w4in est arrivé sur un remplacement en novembre donc c'est un peu différent.

J'ai longtemps été TZR et j'ai souvent eu des SEGPA. Depuis que je suis en poste fixe, avec mes collègues on se répartit les classes de SEGPA mais l'an prochain il est fort probable que le BMP (peut être débutant) récupère une classe de SEGPA parce qu'on souffre énormément dans nos classes de SEGPA et que l'an dernier, alors que je cumulais deux classes de SEGPA dont une très difficile, j'étais à limite d'aller me faire arrêter. Lorsqu'un collègue TZR ou contractuel se retrouve avec des SEGPA, ça n'est pas forcément que ses collègues ne sont pas sympas... (par contre, quand le TZR récupère TOUTES les classes de SEGPA, là, c'est vraiment pas sympa et c'est ce qui se fait chez nous en musique).

Pour la SEGPA, il y a un groupe sur Facebook avec échanges de documents si ça t'intéresse.

Pour les îlots, je n'ai jamais testé. La salle ne semble pas pratique en effet. Après le problème semble surtout lié à la discipline. Comment gèrent tes collègues ?

_________________
"If I were a headmaster I would get rid of the history teacher and get a chocolate teacher instead." Roald Dahl
henriette
henriette
Médiateur

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par henriette le Mer 23 Jan 2019 - 10:48
Petite précision : "îlots bonifiés" ne rime pas avec bruit constant, ni avec mise en travail de groupe h24.
Cela permet par contre de mutualiser rapidement des recherches individuelles, ou de mettre en place efficacement une répartition du travail pour d'autres activités, de varier facilement les façons de faire participer tous les élèves.
Il n'y a pas plus de bruit dans mes cours depuis que j'ai adopté ce fonctionnement qu'il n'y en avait avant, et il y a autant de temps de "magistral" qu'avant : les temps collectifs sont très délimités, font toujours suite à un travail individuel, et comme je ne supporte pas le bruit, c'est vite vu.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Caspar
Caspar
Bon génie

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par Caspar le Mer 23 Jan 2019 - 11:08
La taille de la salle n'aide vraiment pas, ça ne doit pas être facile de circuler.

(Le TZR qui se retrouve avec toutes les classes de SEGPA sur deux collèges, j'ai connu, merci les collègues...Avec cours le lundi matin et le vendredi après-midi pour que les profs d'atelier se fassent des emplois du temps aux petits oignons. HS off).
g4w4in
g4w4in
Niveau 1

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par g4w4in le Mer 23 Jan 2019 - 12:14
Je peux mieux circuler dans la salle dans son état actuel que lorsqu'elle était en double U (impossible de passer entre les deux U), ça c'est sûr. Je ne pense pas non plus avoir plus de bruit qu'avant – tout juste les mêmes problèmes de cours qui devient parfois quasi-impossible quand les gamins sont trop agités. Pour l'instant, les sanctions et exclusions de cours, quand j'y recours, entraînent presque toujours des tentatives de négociation / un moment de théâtre, et l'ambiance de la classe se détériore encore.

Avec toutes mes classes, j'ai eu au moins un ou deux cours vraiment plus fonctionnel et agréable en îlots, où les élèves bossaient dans le calme dans les phases de mutualisation… donc j'ai la frustration d'avoir constaté que c'était possible, mais c'est actuellement beaucoup trop irrégulier avec 3 classes sur 4 (je ne compte pas les SEGPA).

Avec certaines classes et certains gamins, je ne suis pas le seul à galérer mais l'équipe pédagogique est constituée de collègues qui sont majoritairement là depuis des années et ont pris la main pour limiter plus efficacement les débordements, je pense. Cela dit, deux collègues d'allemand et d'espagnol se font particulièrement pourrir aussi particulièrement, il semble qu'on ait une configuration délicate à trouver en langues de façon générale.
avatar
pseudo-intello
Érudit

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par pseudo-intello le Mer 23 Jan 2019 - 13:03
J'ai l'impression qu'en langues, on (= formateurs, etc) vous bassine davantage avec ce genre de gadgets (de dispositions classe "innovante").

Essaie la disposition autobus, qui a le mérite de limiter les interactions visuelles entre élèves.
henriette
henriette
Médiateur

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par henriette le Mer 23 Jan 2019 - 13:42
@pseudo-intello a écrit:J'ai l'impression qu'en langues, on (= formateurs, etc) vous bassine davantage avec ce genre de gadgets (de dispositions classe "innovante").

Essaie la disposition autobus, qui a le mérite de limiter les interactions visuelles entre élèves.
Je trouve ton propos passablement discourtois pour ceux qui ont adopté ce que tu qualifies de "gadget". Cette généralisation eme semble aussi contreproductive que le serait de qualifier, par exemple, de "fossilisés" ceux qui tiennent mordicus à l'autobus hors duquel point de salut. En cela comme souvent, il vaut mieux ne pas juger.

Vu la configuration particulière de la salle, il n'est pas facile de trouver une disposition qui permette d'espacer suffisamment pour pouvoir bien circuler.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
egomet
egomet
Doyen

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par egomet le Mer 23 Jan 2019 - 13:49
@pseudo-intello a écrit:J'ai l'impression qu'en langues, on (= formateurs, etc) vous bassine davantage avec ce genre de gadgets (de dispositions classe "innovante").

Essaie la disposition autobus, qui a le mérite de limiter les interactions visuelles entre élèves.

il y a certes un côté gadget, notamment pour la disposition en U.

Mais pas seulement. La place de l'oral est essentielle. Or on va vite se trouver face à un obstacle majeur. Le cours dialogué classique, celui où le professeur engage une conversation en classe entière permet très peu d'interactions. Le professeurs pose des questions, les élèves volontaires répondent. Un seul élève parle à la fois. En moyenne 1 à 2 minutes d'opportunité d'ouvrir sa bouche par élève. Certains sont meilleurs que d'autres, plus rapides ou tout simplement moins timide. En pratique le cours se fait avec 4 élèves actifs et un nombre variables d'élèves qui écoutent et tentent de lever la main.
Il est donc parfaitement pertinent d'envisager des dispositifs de travail de groupe qui offrent à plus de gens l'opportunité de pratiquer la langue.

Le dispositif en U me paraît être de la poudre au yeux. Il permet d'optimiser un peu la conversation en classe entière en mettant le professeur bien au centre. Mais à part le fait de bien mettre le professeur en scène, je n'en vois pas bien l'intérêt, surtout quand la classe dépasse une douzaine de personnes.

Les îlots, c'est différents. Ils permettent effectivement des discussions en petits groupes. La difficulté, c'est de s'assurer que les élèves parlent bien dans la langue souhaitée. D'où la nécessité de leur demander une prestation précise à la fin et de pouvoir circuler entre les îlots pour apporter du soutien, encourager et recadrer.

Cela dit, on peut aussi faire travailler l'oral par paires. Dès lors, une disposition autobus est la plus pertinente. Et elle a l'avantage d'être bonne aussi dans les phases d'écriture, d'explication magistrale, de correction au tableau etc.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
egomet
egomet
Doyen

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par egomet le Mer 23 Jan 2019 - 13:55
@henriette a écrit:
@pseudo-intello a écrit:J'ai l'impression qu'en langues, on (= formateurs, etc) vous bassine davantage avec ce genre de gadgets (de dispositions classe "innovante").

Essaie la disposition autobus, qui a le mérite de limiter les interactions visuelles entre élèves.
Je trouve ton propos passablement discourtois pour ceux qui ont adopté ce que tu qualifies de "gadget". Cette généralisation eme semble aussi contreproductive que le serait de qualifier, par exemple, de "fossilisés" ceux qui tiennent mordicus à l'autobus hors duquel point de salut. En cela comme souvent, il vaut mieux ne pas juger.

Vu la configuration particulière de la salle, il n'est pas facile de trouver une disposition qui permette d'espacer suffisamment pour pouvoir bien circuler.

Pour moi, il y a un côté gadget quand on ne sait pas pourquoi on adopte une certaine disposition. Il faut qu'elle soit en accord avec le style de cours qu'on entend faire et avec les compétences qu'on veut développer.
Et il est de fait que dans les formations on a tendance à évoquer ces plans non classiques (ou moins classiques) sans toujours souligner les démarches correspondantes ou en indiquer les avantages et les inconvénients.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
Caspar
Caspar
Bon génie

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par Caspar le Mer 23 Jan 2019 - 13:58
On peut aussi les regrouper ponctuellement, en modifiant provisoirement la disposition des tables mais c'est plus facile avec des lycéens calmes qu'avec des collégiens agités. Il est certain que le cours de langue a un côté contradictoire: parlez, mais taisez-vous.
egomet
egomet
Doyen

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par egomet le Mer 23 Jan 2019 - 14:32
@Caspar a écrit:On peut aussi les regrouper ponctuellement, en modifiant provisoirement la disposition des tables mais c'est plus facile avec des lycéens calmes qu'avec des collégiens agités. Il est certain que le cours de langue a un côté contradictoire: parlez, mais taisez-vous.


Oui. C'est embêtant. D'où l'importance de bien savoir ce que l'on veut pour délimiter clairement les moments. Les rituels peuvent aussi aider. Malheureusement, on n'échappe pas à la difficulté.

Pour les regroupements ponctuels, c'est plus facile si on a un mobilier et une disposition de base qui facilitent la transition. Les couloirs d'autobus avec des tables légères, c'est encore ce qui se transforme le plus facilement en îlots. Je me dis que la manœuvre gagnerait à être répétée, comme à l'armée. "Compagnie, garde à vous! En colonne de marche! En ligne! En colonne d'attaque! En carré!"

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 10

Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP Empty Re: Îlots bonifiés et dysfonctionnements en collège REP

par Ha@_x le Mer 23 Jan 2019 - 14:34
@henriette a écrit:Je trouve ton propos passablement discourtois pour ceux qui ont adopté ce que tu qualifies de "gadget". Cette généralisation eme semble aussi contreproductive que le serait de qualifier, par exemple, de "fossilisés" ceux qui tiennent mordicus à l'autobus hors duquel point de salut. En cela comme souvent, il vaut mieux ne pas juger.

Vu la configuration particulière de la salle, il n'est pas facile de trouver une disposition qui permette d'espacer suffisamment pour pouvoir bien circuler.

C'est le dispositif en îlot que le collègue trouve gadjet-ique, pas les collègues qui l'utilisent, ni leur travail
Moi qui suis un vieux fossile (autobus, estrade et magistral dialogué), je ne juge aucun collègue utilisant d'autres méthodes.
Chacun selon sa sensibilité et sa liberté.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum