Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Dame Tartine
Habitué du forum

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty loi Blanquer

par Dame Tartine le 21st Mai 2019, 12:21
Quelques messages issus de la discussion "stylos rouges, salaires". Hélips, pour la modération

D'après les Stylos rouges, le Sénat aurait durci certaines dispositions de la loi Blanquer en proposant l'annualisation de notre temps de travail et, cerise sur le gâteau, des formations obligatoires et bénévoles hors temps de service. On peut dire adieu aux petites vacances si cela passe en l'état...

https://twitter.com/stylos_les/status/1130743833082421248

On attend quoi pour se soulever et bloquer les examens ? D'être totalement tondus ?
avatar
Cath
Bon génie

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Cath le 21st Mai 2019, 13:10
Oui, on attend tranquilou.
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Leroy86 le 21st Mai 2019, 13:22
@Dame Tartine a écrit:D'après les Stylos rouges, le Sénat aurait durci certaines dispositions de la loi Blanquer en proposant l'annualisation de notre temps de travail et, cerise sur le gâteau, des formations obligatoires et bénévoles hors temps de service. On peut dire adieu aux petites vacances si cela passe en l'état...

https://twitter.com/stylos_les/status/1130743833082421248

On attend quoi pour se soulever et bloquer les examens ? D'être totalement tondus ?
Si c'est le cas ils ne s'étonneront pas de ce que ça déclenchera. J'ai lu le tweet et je suis allé chercher le texte s'y rapportant sur le site du sénat. Je n'ai pas trouvé de texte mentionnant ces changements: quelqu'un l'aurait-il trouvé et dans ce cas pourrait nous fournir le lien?
Dame Tartine
Dame Tartine
Habitué du forum

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Dame Tartine le 21st Mai 2019, 13:43
Ça doit être la dedans
https://www.senat.fr/espace_presse/actualites/201904/pour_une_ecole_de_la_confiance.html
Je n'ai pas eu le temps de tout lire. Après je ne pense pas qu'ils se soient amusés à raconter n'importe quoi ...

Edit : info confirmée ici :
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2019/05/14052019Article636934162718728886.aspx

_________________
Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 964035751
exvivo
exvivo
Niveau 7

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par exvivo le 21st Mai 2019, 14:59
L'article du café pédagogique date du 14 mai, mais le texte a été adopté apparemment aujourd'hui. Il y a certainement eu des changements.
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Leroy86 le 21st Mai 2019, 15:08
C'est fou, il ne suffit pas de lire entre les lignes, il faut aller chercher les arrêts du conseil d'état qui vont être tordus pour justifier les saletés à venir: virer ceux qui n'obéissent pas ou  parlent trop entre autre. Les heures de formations non payées seront justifiées par des "expérimentations pédagogiques" (et -pourquoi se gêner- moyennant quelques justifications fumeuses, nous serons tous en "expérimentation"). On en rajoute dans les fonctions managériales (les directeurs d'école deviennent des supérieurs hiérarchiques par ex). Bientôt les chefs d'établissements pourront virer un prof sans plus de justifications...
PS: Et bien sûr, l'augmentation du salaire (sans escroqueries du genre heures sup) devient tabou, que dis-je, obscène. J'aimerai pouvoir démissionner, tout balancer maintenant!

_________________
"On ne peut pas plier la réalité à ses désirs." Thomas A. Anderson
"Ça rapporterait des milliers de milliers de dollars." "Ça s'appelle des millions."
Fenrir
Fenrir
Niveau 10

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Fenrir le 21st Mai 2019, 15:12
http://www.senat.fr/petite-loi-ameli/2018-2019/474.html a écrit:Article 14 bis (nouveau)


L’article L. 912‑1‑2 du code de l’éducation est ainsi rédigé :


« Art. L. 912‑1‑2. – La formation continue est obligatoire pour chaque enseignant.


« La formation continue s’accomplit en priorité en dehors des obligations de service d’enseignement. Elle peut donner lieu à une indemnisation.


« L’offre de formation continue est adaptée aux besoins des enseignants. Elle participe à leur développement professionnel et personnel et peut donner lieu à l’attribution d’une certification ou d’un diplôme. »

Article 14 ter (nouveau)


Le chapitre II du titre Ier du livre IX de la quatrième partie du code de l’éducation est complété par un article L. 912‑5 ainsi rédigé :


« Art. L. 912‑5. – Par dérogation aux dispositions de l’article 60 de la loi n° 84‑16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l’État, l’affectation d’un enseignant peut procéder d’un engagement réciproque conclu avec l’autorité de l’État responsable en matière d’éducation pour une durée déterminée, selon des modalités fixées par décret en Conseil d’État. »

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
Laotzi
Laotzi
Fidèle du forum

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Laotzi le 21st Mai 2019, 15:16
Pour l'annualisation, c'est l'article 8 qui facilite le recours aux expérimentations, lesquelles peuvent porter, entre autres, sur l'organisation du temps de travail des enseignants. Il n'y a donc pas mise en place de l'annualisation des services même si on sent bien que c'est la tendance.
Pour les formations, il s'agit de l'article 14 bis qui dit " La formation continue s’accomplit en priorité en dehors des obligations de service d’enseignement. Elle peut donner lieu à une indemnisation."
A noter que des amendements pour supprimer à la fois la possibilité d'annualiser par expérimentations du temps de travail et de prévoir les formations hors temps de service ont été déposés par le groupe communiste (et aussi par les socialistes pour les services) et rejetés par le Sénat.
Le projet de loi a été adopté ce jour par le Sénat. Le gouvernement a engagé la procédure accelérée, il n'y aura donc pas de deuxième lecture. Le texte va passer en commission mixte puis, en cas de désaccord, sera adopté par l'Assemblée selon sa première lecture.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty loi Blanquer

par Leroy86 le 21st Mai 2019, 15:24
@Laotzi a écrit: " La formation continue s’accomplit en priorité en dehors des obligations de service d’enseignement. Elle peut donner lieu à une indemnisation."
titus06
titus06
Niveau 10

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par titus06 le 21st Mai 2019, 21:00
Effectivement le projet de loi Blanquer a été amendé largement... par les sénateurs. Et ils n'y sont pas allés de main morte!

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/apres-son-passage-au-senat-la-loi-blanquer-penche-a-droite-20190521


Après son passage au Sénat, la loi Blanquer penche à droite

Le Sénat a adopté ce mardi le projet de loi pour une école de la confiance, avec 213 voix pour (Les Républicains en tête, mais aussi les centristes), 95 contre (socialistes, communistes , écologistes). Les sénateurs de la majorité présidentielle (LREM), eux, se sont abstenus.
Mais c’est un texte bien différent de celui adopté en février par l’Assemblée, à majorité macroniste, que les sénateurs ont voté. [..]
Si les Sages ont supprimé l’article permettant le regroupement d’écoles et de collèges -à l’origine de récentes grèves dans le primaire-, ils ont ajouté une série de dispositions qui font pencher à droite le projet ministériel.[...]
Deux mesures, portées par la droite, risquent de susciter une forte contestation.L’une interdit le port du voile pour les mères accompagnatrices de sorties scolaires . [...] La seconde mesure reprend la loi Ciotti qui, entre 2010 et 2013, avait permis de supprimer les allocations scolaires aux parents d’élèves absentéistes. L’actuel projet prévoit une telle suspension en cas d’absence «d’au moins quatre demi-journées sur un mois». «Un retour en arrière, qui jette l’anathème sur une partie des familles», a jugé le sénateur LREM Antoine Karam, estimant également que l’interdiction du voile pour les accompagnatrices de sorties risquait de «mettre les enseignants dans des situations inextricables».

Bon de tout façon, étant donné que c'est l'Assemblée nationale qui a le dernier mot, elle aura tout loisirs de revenir sur ces modifications.
Moonchild
Moonchild
Expert spécialisé

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Moonchild le 21st Mai 2019, 22:09
@titus06 a écrit:Bon de tout façon, étant donné que c'est l'Assemblée nationale qui a le dernier mot, elle aura tout loisirs de revenir sur ces modifications.

LREM va sans doute s'acheter une caution de gauche en contestant les amendements portant sur l'interdiction du voile pour les mères accompagnatrices de sortie scolaire et sur la suppression des allocations scolaires aux parents d’élèves absentéistes, mais crois-tu vraiment que la majorité présidentielle va s'opposer à ceux qui donnent davantage de pouvoir aux chefs d’établissement en particulier pour l’affectation des enseignants, qui proposent plus de possibilités d'annualisation des services et qui imposent des formations obligatoires des enseignants durant leurs congés ?
avatar
Cath
Bon génie

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Cath le 22nd Mai 2019, 07:40
JMB se réjouit.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Celadon le 22nd Mai 2019, 07:49
Le libéral sociétal est encore et toujours l'adjuvant/paravent de l'amère pilule sociale...
TFS
TFS
Niveau 6

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par TFS le 22nd Mai 2019, 18:05
@Moonchild a écrit:
@titus06 a écrit:Bon de tout façon, étant donné que c'est l'Assemblée nationale qui a le dernier mot, elle aura tout loisirs de revenir sur ces modifications.

LREM va sans doute s'acheter une caution de gauche en contestant les amendements portant sur l'interdiction du voile pour les mères accompagnatrices de sortie scolaire et sur la suppression des allocations scolaires aux parents d’élèves absentéistes, mais crois-tu vraiment que la majorité présidentielle va s'opposer à ceux qui donnent davantage de pouvoir aux chefs d’établissement en particulier pour l’affectation des enseignants, qui proposent plus de possibilités d'annualisation des services et qui imposent des formations obligatoires des enseignants durant leurs congés ?

Rien n'est moins sur... la loi a été placé en procédure d'urgence avec seulement un passage prévu en commission mixte Sénat-Assemblée... ils veulent faire vite pour appliquer tout cela dès la rentrée 2019. S'ils devaient le renvoyer en seconde lecture, cela repousserait tout d'une année...
muetdhiver
muetdhiver
Niveau 1

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par muetdhiver le 23rd Mai 2019, 18:02
Quand on lit ce qui se prépare, les enseignants fonctionnaires risquent fort de se retrouver en minorité dans quelques années. L'éducation sera le nouveau France Telecom.

Déjà, nos conditions de travail qui se dégradent de façon exponentielle (c'est voulu) vont faire en sorte de pousser de plus en plus de collègues à quitter le navire (la réforme de la fonction publique prévoit opportunément une possibilité de rupture conventionnelle), et si certains s'accrochent encore à leur statut de fonctionnaire, il suffira de nommer un chef (les chefs pouvant eux aussi être des contractuels désormais) qui se chargera de la sale besogne pour les faire craquer (mutations obligatoires chaque année pour les casse-pieds, emplois du temps sur 6 jours, classes exclusivement difficiles, pas de soutien en cas de conflit avec élèves/parents...).

A terme, il y aura plus de contractuels que de fonctionnaires titulaires. Des contractuels qui auront été formés par des structures spécialisées comme le Choix de l’école (pour ceux qui connaissent pas, allez voir ici : lechoixdelecole.org).

On trouvera toujours des contractuels fournis par pôle emploi. En effet, le premier ministre a affirmé il n'y a pas si longtemps qu'on pouvait très bien envisager une 2e carrière dans l'éducation nationale (mais pas jusqu'à la retraite hein...).

On se gardera bien de recruter des professeurs trop âgés, car ils tomberont trop souvent malades.

Et encore, il y a tellement de possibilités désormais offertes grâce à ces 2 lois (réforme de la fonction publique et réforme Blanquer...).

Mon seul espoir est qu'ils nous permettent d'obtenir un diplôme prouvant qu'on peut enseigner n'importe où.
En effet, si un prof démissionne actuellement, il perd tout (bénéfice du capes ou de l'agreg), alors qu'une infirmière qui démissionne garde son diplôme d'infirmière qui lui permettra d'être embauchée ailleurs. Pourquoi il n'en serait pas de même pour un prof ??

_________________
Rien n'est plus proche du vrai que le faux. E=mc²
Rendash
Rendash
Bon génie

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Rendash le 23rd Mai 2019, 18:44
C'est tout l'intérêt du master MEEF. Il ne sert à rien, n'a aucune valeur parce qu'aucun contenu solide, ne forme pas à grand-chose, mais on pourra le garder de bahut en bahut.

_________________
Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
muetdhiver
muetdhiver
Niveau 1

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par muetdhiver le 23rd Mai 2019, 19:09
Effectivement mais vont-ils donner le MEEF à tous les anciens pré-masterisation ? Peut être par une validation des acquis pro ?

_________________
Rien n'est plus proche du vrai que le faux. E=mc²
ar_angar
ar_angar
Niveau 8

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par ar_angar le 23rd Mai 2019, 19:12
Un article intéressant sur ce qui est dit de la réforme blanquer.

OBS a écrit:L’universitaire Roland Goigoux, très populaire dans les salles des maîtres, accuse le ministre de l’Education nationale de travestir la réalité, en transformant des préjugés idéologiques en vérités scientifiques.

_________________
C'est en forgeant qu'on devient forgeron.. Vous allez rire, j'ai un marteau !
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Lowpow29 le 23rd Mai 2019, 19:31
Est-ce qu'on a déjà fait un topic sur le fait que la partie de la loi qui interdit aux mères voilées d'accompagner une sortie scolaire a été votée ?
Pas de réactions ?
(edit : ou alors c'était seulement au Sénat ?)

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 2289946511
Kimberlite
Kimberlite
Neoprof expérimenté

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Kimberlite le 23rd Mai 2019, 19:40
@ar_angar a écrit:Un article intéressant sur ce qui est dit de la réforme blanquer.

OBS a écrit:L’universitaire Roland Goigoux, très populaire dans les salles des maîtres, accuse le ministre de l’Education nationale de travestir la réalité, en transformant des préjugés idéologiques en vérités scientifiques.
Article où il est question de l'association "Agir pour l'école"...
Cf. https://www.liberation.fr/france/2019/01/22/lecture-agir-pour-l-ecole-seme-la-discorde-par-sa-methode_1704697

(intéressante, cette asso: je cherche des infos sur ses membres... oh, une personne qui a fait ses études au "collège Stanislas" à Paris... c'est privé et pas du petit privé sous contrat. Tiens, j'ai trouvé une annonce d'emploi https://www.facebook.com/Boulogne.Emploi/posts/1661073440588613/ ... je vais ouvrir un fil, y a plein de choses à creuser sur cette asso. Ceci a l'air aussi clean que Teach for France ce truc. C'est quoi, les prochains? Que c'est dégueulasse d'expérimenter des trucs sur les plus pauvres... j'imagine que ce genre d'expérimentation dans des zones huppées aurait rapidement fait bouger les parents).

_________________
Spoiler:
Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
Lefteris
Lefteris
Empereur

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Lefteris le 23rd Mai 2019, 22:17
@Leroy86 a écrit: Les heures de formations non payées seront justifiées par des "expérimentations pédagogiques" (et -pourquoi se gêner- moyennant quelques justifications fumeuses, nous serons tous en "expérimentation"). On en rajoute dans les fonctions managériales (les directeurs d'école deviennent des supérieurs hiérarchiques par ex). Bientôt les chefs d'établissements pourront virer un prof sans plus de justifications...
PS: Et bien sûr, l'augmentation du salaire (sans escroqueries du genre heures sup) devient tabou, que dis-je, obscène. J'aimerai pouvoir démissionner, tout balancer maintenant!
Les expérimentations qui servent à déroger au statut sont autant de coins enfoncés dans ledit statut, qui est la bête noire du néolibéralisme. C'st exactement le pendant du massacre du code du Travail, qui existe mais auquel les patrons peuvent déroger si nécessaire. La cohérence idéologique de ce gouvernement est irréprochable.

@muetdhiver a écrit:Quand on lit ce qui se prépare, les enseignants fonctionnaires risquent fort de se retrouver en minorité dans quelques années. L'éducation sera le nouveau France Telecom.

Déjà, nos conditions de travail qui se dégradent de façon exponentielle (c'est voulu) vont faire en sorte de pousser de plus en plus de collègues à quitter le navire (la réforme de la fonction publique prévoit opportunément une possibilité de rupture conventionnelle), et si certains s'accrochent encore à leur statut de fonctionnaire, il suffira de nommer un chef (les chefs pouvant eux aussi être des contractuels désormais) qui se chargera de la sale besogne pour les faire craquer (mutations obligatoires chaque année pour les casse-pieds, emplois du temps sur 6 jours, classes exclusivement difficiles, pas de soutien en cas de conflit avec élèves/parents...).
Voilà, entièrement d'accord. J'aurais l'outrecuidance de m'auto-citer , si le nombre de posts où je le répète n'était pas aussi important. Car j'ai connu de près l'affaire France Télécom , étant alors jeune fonctionnaire dans une administration qui bossait avec les P & T de l'époque, et y ayant connu évidemment bien des gens. Ca m'a paru  et me paraît encore un cas d'école, illustrant très bien  la théorie de la grenouille dans la casserole. On propose gentiment des reclassements au début (années 90), puis on pousse fort voire on impose (années 2000)  puis  on chasse "par la fenêtre" (sic) , ou vers le cercueil .
Pour l'EN, on en est à l'augmentation du feu sous la casserole. Normalement, à partir de CAP 2022 et la mise en place du double statut , voire triple si le recrutement des contractuels est massif, la procédure  d'ébouillantage  va commencer. Il ne restera plus qu'à attendre l'effet de bascule (les départs des gens du baby-bomm aidant, même avec l'allongement des carrières, vont aider), quand le corps sera divisé, précarisé. Les entrants d'aujourd'hui seront quadragénaires , ils ne pourront ni avancer, ni facilement reculer, et verront en direct la fin de l'EN.



A terme, il y aura plus de contractuels que de fonctionnaires titulaires. Des contractuels qui auront été formés par des structures spécialisées comme le Choix de l’école (pour ceux qui connaissent pas, allez voir ici : lechoixdelecole.org).

On trouvera toujours des contractuels fournis par pôle emploi. En effet, le premier ministre a affirmé il n'y a pas si longtemps qu'on pouvait très bien envisager une 2e carrière dans l'éducation nationale (mais pas jusqu'à la retraite hein...).
Bonne illustration de ce qui précède.



@Kimberlite a écrit:Que c'est dégueulasse d'expérimenter des trucs sur les plus pauvres... j'imagine que ce genre d'expérimentation dans des zones huppées aurait rapidement fait bouger les parents).
Si tu suis régulièrement ce que dit l'OCDE, et qui était relayé naguère par notre commissaire européen Made in France Pascal Lamy, on n'a pas besoin de plus de 20 % environ  de gens bien formés par des études générales. Le reste doit être "employable". C'est conforme à la résolution de la Table Ronde des Entrepreneurs qui a décidé et fait passer à Bruxelles, dans l'"idéologie  européiste, que l'école doit être un "service rendu à l'entreprise". On est  dedans depuis plusieurs gouvernements, et celui-ci semble avoir décidé de donner le coup de grâce.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Leroy86 le 24th Mai 2019, 10:36
@muetdhiver a écrit:Déjà, nos conditions de travail qui se dégradent de façon exponentielle (c'est voulu) vont faire en sorte de pousser de plus en plus de collègues à quitter le navire (la réforme de la fonction publique prévoit opportunément une possibilité de rupture conventionnelle), et si certains s'accrochent encore à leur statut de fonctionnaire, il suffira de nommer un chef (les chefs pouvant eux aussi être des contractuels désormais) qui se chargera de la sale besogne pour les faire craquer (mutations obligatoires chaque année pour les casse-pieds, emplois du temps sur 6 jours, classes exclusivement difficiles, pas de soutien en cas de conflit avec élèves/parents...).
Ça ne fait que trois ans que je ne participe plus systématiquement au mouvement, en effet j'habite à 15 minutes (à pied!) de mon collège mais pour le reste j'ai bon: edt sur cinq jours avec le jeudi ou le mardi "libre" à part les deux dernières heures et le vendredi jour le plus chargé, le collège est difficile (au moins, il n'y a pas de favoritisme la dessus), après avoir fait intervenir le cde une fois où il m'a bien fait comprendre que c'était une erreur en m'enfonçant devant les parents je me débrouille seul. En écrivant cela, je réalise le peu d'attrait de mon poste.
Pour parler de France Telecom, le coup de projecteur de l'actualité ne fait qu'accroitre les angoisses. Cela rejoint mon post sur les suicides dans l'EN: nous sommes la deuxième profession pour le nombre de suicides derrière les gardiens de prison. Et comme dit dans les post précédents, ce n'est que le début. A moins de faire comme les collègues vivants dans le déni ou la résignation je ne tiendrai pas, c'est sûr. Mais alors, que faire?
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Celadon le 24th Mai 2019, 12:39
https://etudiant.lefigaro.fr/article/reforme-du-lycee-des-professeurs-veulent-perturber-l-epreuve-du-bac-de-philo_2154c476-5479-11e9-bc1e-2349bf6e1825/
Et si des professeurs décidaient de saboter les épreuves du baccalauréat? Brandie par plusieurs syndicats du secondaire - le Snalc (classé à droite) et le Snes (classé à gauche), notamment - depuis quelques années, la menace pourrait bien être mise à exécution cette année. Jeudi 4 avril, le principal syndicat du secondaire, le Snes (syndicat national des enseignements de second degré) va lancer une consultation auprès de ses 62 000 membres. «Nous allons notamment leur poser une question: êtes-vous prêts à faire grève le premier jour du baccalauréat, lundi 17 juin, pour l’épreuve de philosophie?», explique Frédérique Rolet, secrétaire générale du syndicat.(...) Jusqu’ici, pour montrer leur opposition à ces réformes, certains professeurs avaient décidé de mettre 20/20 à tous les élèves. La semaine dernière, quelques professeurs du lycée Guy-de-Maupassant à Colombes, ont même donné 20/20 à tous les candidats lors des épreuves orales anticipées d’anglais et de travaux pratiques encadrés (TPE), raconte Le Parisien. Mais ces enseignants, qui ne s’estiment pas entendus, veulent désormais frapper fort: «Nous sommes très attachés au bac et d’habitude, nous ne favorisons pas ce type d’action. Mais les collègues sont exaspérés, ils veulent frapper les esprits. Nous lançons donc cette consultation», explique la secrétaire générale du Snes.
avatar
Tiberius
Niveau 7

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Tiberius le 24th Mai 2019, 12:58
Et si des professeurs décidaient de saboter les épreuves du baccalauréat? Brandie par plusieurs syndicats du secondaire - le Snalc (classé à droite) et le Snes (classé à gauche), notamment - depuis quelques années, la menace pourrait bien être mise à exécution cette année. Jeudi 4 avril, le principal syndicat du secondaire, le Snes (syndicat national des enseignements de second degré) va lancer une consultation auprès de ses 62 000 membres. «Nous allons notamment leur poser une question: êtes-vous prêts à faire grève le premier jour du baccalauréat, lundi 17 juin, pour l’épreuve de philosophie?», explique Frédérique Rolet, secrétaire générale du syndicat.(...) Jusqu’ici, pour montrer leur opposition à ces réformes, certains professeurs avaient décidé de mettre 20/20 à tous les élèves. La semaine dernière, quelques professeurs du lycée Guy-de-Maupassant à Colombes, ont même donné 20/20 à tous les candidats lors des épreuves orales anticipées d’anglais et de travaux pratiques encadrés (TPE), raconte Le Parisien. Mais ces enseignants, qui ne s’estiment pas entendus, veulent désormais frapper fort: «Nous sommes très attachés au bac et d’habitude, nous ne favorisons pas ce type d’action. Mais les collègues sont exaspérés, ils veulent frapper les esprits. Nous lançons donc cette consultation», explique la secrétaire générale du Snes.

https://etudiant.lefigaro.fr/article/reforme-du-lycee-des-professeurs-veulent-perturber-l-epreuve-du-bac-de-philo_2154c476-5479-11e9-bc1e-2349bf6e1825/

Ne pas lire les commentaires… noooon ne pas lire les commentaires!!
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Leroy86 le 24th Mai 2019, 14:24
@Tiberius a écrit:
Et si des professeurs décidaient de saboter les épreuves du baccalauréat? Brandie par plusieurs syndicats du secondaire - le Snalc (classé à droite) et le Snes (classé à gauche), notamment - depuis quelques années, la menace pourrait bien être mise à exécution cette année. Jeudi 4 avril, le principal syndicat du secondaire, le Snes (syndicat national des enseignements de second degré) va lancer une consultation auprès de ses 62 000 membres. «Nous allons notamment leur poser une question: êtes-vous prêts à faire grève le premier jour du baccalauréat, lundi 17 juin, pour l’épreuve de philosophie?», explique Frédérique Rolet, secrétaire générale du syndicat.(...) Jusqu’ici, pour montrer leur opposition à ces réformes, certains professeurs avaient décidé de mettre 20/20 à tous les élèves. La semaine dernière, quelques professeurs du lycée Guy-de-Maupassant à Colombes, ont même donné 20/20 à tous les candidats lors des épreuves orales anticipées d’anglais et de travaux pratiques encadrés (TPE), raconte Le Parisien. Mais ces enseignants, qui ne s’estiment pas entendus, veulent désormais frapper fort: «Nous sommes très attachés au bac et d’habitude, nous ne favorisons pas ce type d’action. Mais les collègues sont exaspérés, ils veulent frapper les esprits. Nous lançons donc cette consultation», explique la secrétaire générale du Snes.

https://etudiant.lefigaro.fr/article/reforme-du-lycee-des-professeurs-veulent-perturber-l-epreuve-du-bac-de-philo_2154c476-5479-11e9-bc1e-2349bf6e1825/

Ne pas lire les commentaires… noooon ne pas lire les commentaires!!

Si, si. Comme d'habitude, tout ce à quoi on peut s"attendre, de l'indifférence au réactionnaire en passant par le trollesque:
-ils n'oseront pas, (c'est ce que je me dis malheureusement)
-la philo ça sert à rien, (on sait qui s'est planté  à son épreuve de philo  Laughing   )
-virer les grévistes ou un peu moins sévère, deux mois sans salaires ( pendant les vacances quand même, je suppose que la baisse de motivation serait préjudiciable aux cours )
-sales gauchos!
-les inspecteurs aux oraux et corrections  Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 558662839  ,
-l'intérêdézenfan, fermez-la et au boulot,
-si on est moins respectable, ça sera de notre faute  Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 1427763993  (j'ai pas vraiment l'impression d'être respecté),
-des ministres de l'éducation ignorés et qui gagnent à le rester,
-sans oublier, le snalc, de droite ou de gauche?

On ne comprend que ce que l'on vit. Ou pire, on le sait très bien et la plèbe doit cesser de se plaindre.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école - Page 3 Empty Re: Jean-Michel Blanquer : «Je suis prêt à amender mon projet de loi» sur l’école

par Zagara le 24th Mai 2019, 14:27
Lire le figaro et sa liste de commentaires fait partie de mes sports quotidiens. J'adore ce journal. pingouin
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum