Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Atolijoah
Atolijoah
Niveau 4

Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants" Empty Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants"

par Atolijoah le Mer 12 Juin 2019 - 9:07
Je me permets de relayer ici la lettre ouverte adressée au Ministre, rédigée par une amie de ma soeur, enseignante, dont le fils, étudiant en CPGE, s'est suicidé il y a peu. Face au silence de l'Institution et totalement désemparée, elle a créé un collectif "Education-Révolution".
Si vous pouviez signer et relayer ce texte sur le site où elle est déposée, cela l'aiderait, ainsi que toutes les familles ayant vécu ou vivant ce drame.
Merci pour elle.

https://www.change.org/p/ministre-de-l-education-nationale-en-finir-avec-le-suicide-des-%C3%A9tudiants-9d94d545-f50f-4ce4-a925-8b684b6296a8


Dernière édition par Atolijoah le Jeu 13 Juin 2019 - 7:46, édité 1 fois (Raison : Titre édité)
Kilmeny
Kilmeny
Empereur

Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants" Empty Re: Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants"

par Kilmeny le Mer 12 Juin 2019 - 9:35
Impossible de lire la pétition. Je lis 3 mots et après 2 secondes, la page devient blanche. heu

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Volo'
Volo'
Habitué du forum

Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants" Empty Re: Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants"

par Volo' le Mer 12 Juin 2019 - 14:25
@Kilmeny a écrit:Impossible de lire la pétition. Je lis 3 mots et après 2 secondes, la page devient blanche. heu

Pas de problème de mon côté.

@Atolijoah l'étudiant en question c'était celui qui venait des DROM ? Celui dont il a été abondamment parlé pendant quelques jours ?
Atolijoah
Atolijoah
Niveau 4

Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants" Empty Re: Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants"

par Atolijoah le Mer 12 Juin 2019 - 18:34
Non, "l'affaire" n'a pas été médiatisée mais plutôt étouffée. Cela s'est passé à Lyon.
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants" Empty Re: Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants"

par Volubilys le Mer 12 Juin 2019 - 18:41
Je comprends l'immense souffrance de la famille, mais je ne comprends pas le but de cette pétition. Ils cherchent un coupable et l'école fait un bon bouc-émissaire, non?

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Atolijoah
Atolijoah
Niveau 4

Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants" Empty Re: Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants"

par Atolijoah le Mer 12 Juin 2019 - 18:57
Pas du tout. Ni la ville ni le lycée ne sont cités dans cette pétition. Il s'agit davantage d'alerter sur des pratiques et situations et d'éviter que de nouveaux drames ne se produisent.
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants" Empty Re: Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants"

par Volubilys le Mer 12 Juin 2019 - 19:16
Mais quelle est le but de cette pétition à part accuser l'école?
Par ailleurs, vu le peu d'info, l'école est-elle la raison réelle/la seule raison du suicide?

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Hervé Hervé
Hervé Hervé
Fidèle du forum

Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants" Empty Re: Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants"

par Hervé Hervé le Mer 12 Juin 2019 - 19:44
@Volubilys a écrit:Mais quelle est le but de cette pétition à part accuser l'école?
Par ailleurs, vu le peu d'info, l'école est-elle la raison réelle/la seule raison du suicide?

C'est aussi ce qui se dit quand un collègue se suicide.

_________________
« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (Almeida Garrett cité parJosé Saramago).
Atolijoah
Atolijoah
Niveau 4

Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants" Empty Re: Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants"

par Atolijoah le Mer 12 Juin 2019 - 20:09
Merci, Hervé Hervé, j'allais répondre la même chose. Ta question est étonnante, Volubilys, sur ce forum où l'on s'émeut sur d'autres fils des soupçons de "problèmes personnels" quand un collègue se suicide en évoquant que la cause en est professionnelle. C'est la même situation ici, sauf qu'il s'agit d'un étudiant qui a subi des pressions telles qu'il a préféré mettre fin à ses jours.
Je ne souhaitais pas lancer de polémique ou de commentaires, juste, une fois encore, relayer ce texte, où tout est expliqué. Que ceux qui veulent signer cette pétition la signent, c'est tout.
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants" Empty Re: Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants"

par Volubilys le Mer 12 Juin 2019 - 21:20
Je cherche juste le sens de cette pétition et ce qu'elle demande. Car ce qui est arrivé est horrible mais quel est le but de la pétition? Que veulent les parents concrètement? que reprochent-ils concrètement? Car c'est une chose de dire "notre fils s'est suicidé à cause du stress de sa prépa" mais pourquoi cette pétition? Contre le suicide de leur fils? Contre les classes prépa? Pour une meilleur médecine préventive? Pour un meilleur accompagnement des étudiants?
Par ailleurs la vie étudiante ce n'est pas juste le stress des cours, c'est aussi la coupure du cordon familiale, l'isolement, vivre seul dans des conditions parfois difficile...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Bouboule
Grand sage

Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants" Empty Re: Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants"

par Bouboule le Mer 12 Juin 2019 - 22:05
C'est toujours difficile de parler à partir d'un drame aussi horrible sans paraître froid et insensible.
J'ai l'impression que la famille souhaite qu'on interroge ce système d'études qu'elle rend responsable.

Le taux de suicide dans la tranche 15-24 ans est absolument énorme et comme il y a presque 100000 étudiants en classes prépa, j'imagine que malheureusement chaque année ces drames arrivent en nombre statistique. Je ne sais pas si c'est plus que dans d'autres filières (PACES ? Droit ?).

Chez les enseignants, ce qui émeut, c'est le taux supérieur aux autres catégories professionnelles. C'est peut-être la même chose pour certaines filières étudiantes mais je ne sais pas si l'observatoire national du suicide a effectué ce type de recensement.
roxanne
roxanne
Prophète

Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants" Empty Re: Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants"

par roxanne le Jeu 13 Juin 2019 - 7:17
L)à où je rejoins Volubilys , c'est sur le principe d'une pétition. La lettre ouverte, oui, parce qu'un suicide interroge, et que sûrement, il y a des points à améliorer en prépa, sur l'accompagnement. Mais, rappelez-vos il y a quelques mois, le suicide d'un collégien suite à une heure de' colle, faut-il pour autant interdire les heures de colle?  Il y a aussi la pression plus ou moins implicite de la famille, l'attente. Dans mon entourage éloigné, il y a quelques années, un jeune homme s'est suicidé. Tous les voyants étaient au vert pourtant : brillant élève, famille aimante, des copains..
Un psy avait dit aux parents que chez les ados ou très jeunes adultes et notamment les garçons, le suicide s'était un instant, et que s'il se trouvait seul à cet instant, il pouvait passer à l'acte alors qu'une heure avant ou après, il ne l'aurait pas fait. Toutes mes pensées à cette famille.
Atolijoah
Atolijoah
Niveau 4

Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants" Empty Re: Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants"

par Atolijoah le Jeu 13 Juin 2019 - 7:52
J'ai édité le titre car en effet, il s'agit d'une lettre ouverte, comme l'indiquent les premiers mots de ce texte. La démarche de cette famille sera davantage comprise, peut-être : appeler à une réflexion sur l'encadrement notamment, comme tu l'évoques, roxane.
Orlanda
Orlanda
Fidèle du forum

Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants" Empty Re: Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants"

par Orlanda le Jeu 13 Juin 2019 - 11:25
On ne peut pas en finir avec le suicide étudiant, parce qu’on ne peut pas en finir avec le suicide. C’est un âge terrible pour les sensibles, les idéalistes, les intransigeants. Du reste, n’importe quel âge l’est pour les membres de cette cohorte. Les classes préparatoires n’apaisent certes pas ces traits de caractère, les rendent plus difficiles à vivre peut-être. J’en sais quelque chose. Je suis peinée pour ce jeune homme parce que j’imagine ou me souviens de ce qui a pu lui paraître insupportable, mais il me semble que ce qui s’est passé là échappe en grande partie à l’ordre des choses qu’une lettre ouverte et une pétition peuvent éventuellement ébranler.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants" Empty Re: Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants"

par Iphigénie le Jeu 13 Juin 2019 - 11:27
Merci de le dire avec cette humanité, Orlanda.
avatar
pseudo-intello
Érudit

Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants" Empty Re: Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants"

par pseudo-intello le Jeu 13 Juin 2019 - 14:14
Je ne suis malheureusement pas étonnée.

Quand je vois mes élèves, j'ai beau être dans un département sinistré, je sais qu'une proportion pas vraiment négligeable d'entre eux vont faire des études.

Alors qu'à quelques exceptions près, ils ne savent pas travailler. Ils ne savent pas faire des recherches sans être hypermaternés, ne savent pas se concentrer longtemps d'affilée, ne savent pas prendre le temps de faire un brouillon, de réfléchir, de revenir sur son travail pour se relire et améliorer, la lecture leur est souvent pénible, ils ont du mal avec l'abstraction, s'intéressent dans le fond à peu de choses hors les zorcharteries, bref.

Si on ôte les 3 ou 4 dont les familles prennent le relais, étudiants, ils vont souffrir.

Souffrir de devoir travailler pour de vrai, de ne plus pouvoir être dans l'approximation, de devoir être autonomes, de ne pas avoir, et de loin, la culture générale requise, de ne pas avoir la capacité de concentration ni la rigueur nécessaires, bref, des suicide, il y en aura encore beaucopu, malheureusement.

Mais ce ne sera pas la faute de la prépa : ce sera celle des programmes scolaires en amont, des individus qui ont gangrené l'école de tant de manières, les éventuelles familles qui ont toujours défendu petitchouchéri à l'école et au collège contre vents et marées sauf que dans le supérieur, ça ne fonctionne plus, et celles qui auront laissé péricliter le cerveau de leur progéniture à grands coups de caca vidéo connecté depuis la plus tendre enfance (je ne dis pas que c'est ce qui s'est passé pour cet enfant-là, dont je ne connais pas la famille).

Passé un certain niveau scolaire, on ne peut pas baisser les exigences sans former de mauvais professionnels. En revanche, on pourrait habituer graduellement le enfants à l’exigence de rigueur en amont. Malheureusement, c'est généralement considéré comme "pas bienveillant".


Dernière édition par pseudo-intello le Dim 16 Juin 2019 - 21:25, édité 1 fois
Remi G
Remi G
Niveau 3

Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants" Empty Re: Lettre ouverte "En finir avec le suicide des étudiants"

par Remi G le Dim 16 Juin 2019 - 21:06
Mes proches passés par la case prépa m'ont confirmé la fréquence des tentatives de suicides parmi les étudiants en prépa et ceux qui passent des concours. Ces évènements sont soigneusement dissimulés par les instances éducatives. Faire appel aux témoignage rendus publics des uns et des autres pourrait-être plus efficace que de faire du slacktivisme...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum