Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
stench
Guide spirituel

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par stench le Lun 7 Oct 2019 - 20:18
@Mehitabel a écrit:Je profite de ce topic pour poser la question à mille francs : Avez-vous des plages horaires de devoirs de 4h prévues dans vos établissements ? Qui surveille ? A raison de combien de devoirs/an ? A quel moment ? Et la dernière question qui n'est que pure provocation : les EDT des élèves ont-ils été pensés pour libérer les premières au même moment pour ces devoirs. Oui, je sais, j'en vois qui sont morts de rire devant leur écran Laughing un vieux fond d'utopie qui m'habite encore sans doute Rolling Eyes

Je crois que c'est le truc le plus RIDICULE que notre IPR nous a dit pendant la formation : il faut, dans l'année de première, au moins huit devoirs de 4h en français. Soit on le fait sur nos cours (techniquement, on fait comment ?) et donc on passe déjà huit semaines à faire des évaluations (puisque l'horaire est de 4h semaine) soit on prend sur les matières des autres qui vont bien entendu accepter.
Tivinou
Tivinou
Habitué du forum

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par Tivinou le Lun 7 Oct 2019 - 21:03
@Stench Quelle académie? Nous voyons notre IPR bientôt... c'est pour me préparer psychologiquement !
Vivivava
Vivivava
Niveau 7

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par Vivivava le Lun 7 Oct 2019 - 21:28
@stench a écrit:
@Mehitabel a écrit:Je profite de ce topic pour poser la question à mille francs : Avez-vous des plages horaires de devoirs de 4h prévues dans vos établissements ? Qui surveille ? A raison de combien de devoirs/an ? A quel moment ? Et la dernière question qui n'est que pure provocation : les EDT des élèves ont-ils été pensés pour libérer les premières au même moment pour ces devoirs. Oui, je sais, j'en vois qui sont morts de rire devant leur écran Laughing un vieux fond d'utopie qui m'habite encore sans doute Rolling Eyes

Je crois que c'est le truc le plus RIDICULE que notre IPR nous a dit pendant la formation : il faut, dans l'année de première, au moins huit devoirs de 4h en français. Soit on le fait sur nos cours (techniquement, on fait comment ?) et donc on passe déjà huit semaines à faire des évaluations (puisque l'horaire est de 4h semaine) soit on prend sur les matières des autres qui vont bien entendu accepter.
On n'est pas sortis des ronces !
Comment supporter ce rythme ?
Dans mon lycée, face au travail induit par les nouveaux programmes, l'équipe de lettres a choisi de ne plus faire qu'un bac blanc écrit. Elle a été remerciée par toutes les autres équipes concernées par les E3C et les épreuves des spécialités. Il faudrait que les inspections se rendent compte que nous n'allons pas tenir, que les élèves vont être dans une situation d'évaluation constante et que rien ne dit qu'ils seront capables de le supporter.
Cela commence à bien faire, ces histoires d'évaluation à tout va. On n'a jamais eu autant de suicides dans la fonction publique et dans les anciennes entreprises publiques que depuis qu'on a mis en place l'évaluation des politiques publiques et des entreprises à grande échelle. Ils veulent expérimenter avec des adolescents ce qu'ils ont fait avec des adultes, on dirait.
sansara
sansara
Modérateur

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par sansara le Lun 7 Oct 2019 - 22:39
@Mehitabel a écrit:Je profite de ce topic pour poser la question à mille francs : Avez-vous des plages horaires de devoirs de 4h prévues dans vos établissements ? Qui surveille ? A raison de combien de devoirs/an ? A quel moment ? Et la dernière question qui n'est que pure provocation : les EDT des élèves ont-ils été pensés pour libérer les premières au même moment pour ces devoirs. Oui, je sais, j'en vois qui sont morts de rire devant leur écran Laughing un vieux fond d'utopie qui m'habite encore sans doute Rolling Eyes

Aucune plage prévue dans les EDT, aucun bac blanc écrit prévu. Décision des chefs, parce que c'est "trop compliqué de libérer les 20 classes de 1re sur le même créneau".
Dont acte.
ysabel
ysabel
Devin

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par ysabel le Mar 8 Oct 2019 - 6:22
@stench a écrit:
@Mehitabel a écrit:Je profite de ce topic pour poser la question à mille francs : Avez-vous des plages horaires de devoirs de 4h prévues dans vos établissements ? Qui surveille ? A raison de combien de devoirs/an ? A quel moment ? Et la dernière question qui n'est que pure provocation : les EDT des élèves ont-ils été pensés pour libérer les premières au même moment pour ces devoirs. Oui, je sais, j'en vois qui sont morts de rire devant leur écran Laughing un vieux fond d'utopie qui m'habite encore sans doute Rolling Eyes

Je crois que c'est le truc le plus RIDICULE que notre IPR nous a dit pendant la formation : il faut, dans l'année de première, au moins huit devoirs de 4h en français. Soit on le fait sur nos cours (techniquement, on fait comment ?) et donc on passe déjà huit semaines à faire des évaluations (puisque l'horaire est de 4h semaine) soit on prend sur les matières des autres qui vont bien entendu accepter.

Et d'où sort-il un tel délire ? Il a l'air bien gratiné !
Chez nous comme d'habitude : un DS de 4h, un samedi matin, en janvier et un bac blanc écrit en avril.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
sifi
sifi
Neoprof expérimenté

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par sifi le Mar 8 Oct 2019 - 7:01
Alors là, Stench, je veux bien un petit MP pour me dire de quel inspecteur il s'agit! affraid
Chez nous un premier devoir est prévu un samedi matin pendant 4h (payé? qui a dit payé? Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 1767332709 ) et il y a les épreuves communes... qui ne seront pas si communes que cela parce que comme personne ne fait le même objet d'étude en même temps, chacun fera son sujet et le corrigera. Et c'est tout. Certains collègues font 2 samedis (gratuits, donc), mais je ne suis pas masochiste à ce point. Ils auront des devoirs à la maison, et des plans détaillés à faire en classe.

Le must c'est que mon créneau de 2h est le vendredi après-midi... ils vont être frais pour les évaluations!
Mehitabel
Mehitabel
Doyen

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par Mehitabel le Mar 8 Oct 2019 - 8:22
@ysabel a écrit:
@stench a écrit:
@Mehitabel a écrit:Je profite de ce topic pour poser la question à mille francs : Avez-vous des plages horaires de devoirs de 4h prévues dans vos établissements ? Qui surveille ? A raison de combien de devoirs/an ? A quel moment ? Et la dernière question qui n'est que pure provocation : les EDT des élèves ont-ils été pensés pour libérer les premières au même moment pour ces devoirs. Oui, je sais, j'en vois qui sont morts de rire devant leur écran Laughing un vieux fond d'utopie qui m'habite encore sans doute Rolling Eyes

Je crois que c'est le truc le plus RIDICULE que notre IPR nous a dit pendant la formation : il faut, dans l'année de première, au moins huit devoirs de 4h en français. Soit on le fait sur nos cours (techniquement, on fait comment ?) et donc on passe déjà huit semaines à faire des évaluations (puisque l'horaire est de 4h semaine) soit on prend sur les matières des autres qui vont bien entendu accepter.

Et d'où sort-il un tel délire ? Il a l'air bien gratiné !
Chez nous comme d'habitude : un DS de 4h, un samedi matin, en janvier et un bac blanc écrit en avril.

Mais qui surveille ?
Mehitabel
Mehitabel
Doyen

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par Mehitabel le Mar 8 Oct 2019 - 8:23
@sifi a écrit:Alors là, Stench, je veux bien un petit MP pour me dire de quel inspecteur il s'agit! affraid
Chez nous un premier devoir est prévu un samedi matin pendant 4h (payé? qui a dit payé? Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 1767332709 ) et il y a les épreuves communes... qui ne seront pas si communes que cela parce que comme personne ne fait le même objet d'étude en même temps, chacun fera son sujet et le corrigera. Et c'est tout. Certains collègues font 2 samedis (gratuits, donc), mais je ne suis pas masochiste à ce point. Ils auront des devoirs à la maison, et des plans détaillés à faire en classe.

Le must c'est que mon créneau de 2h est le vendredi après-midi... ils vont être frais pour les évaluations!

Pour moi c'est hallucinant, comment peut-on avoir aussi peu de respect pour soi, son métier, pour accepter ce genre de choses. Je refuse de faire fonctionner coûte que coûte une institution défaillante et méprisante.
ysabel
ysabel
Devin

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par ysabel le Mar 8 Oct 2019 - 12:28
@Mehitabel a écrit:
@ysabel a écrit:
@stench a écrit:
@Mehitabel a écrit:Je profite de ce topic pour poser la question à mille francs : Avez-vous des plages horaires de devoirs de 4h prévues dans vos établissements ? Qui surveille ? A raison de combien de devoirs/an ? A quel moment ? Et la dernière question qui n'est que pure provocation : les EDT des élèves ont-ils été pensés pour libérer les premières au même moment pour ces devoirs. Oui, je sais, j'en vois qui sont morts de rire devant leur écran Laughing un vieux fond d'utopie qui m'habite encore sans doute Rolling Eyes

Je crois que c'est le truc le plus RIDICULE que notre IPR nous a dit pendant la formation : il faut, dans l'année de première, au moins huit devoirs de 4h en français. Soit on le fait sur nos cours (techniquement, on fait comment ?) et donc on passe déjà huit semaines à faire des évaluations (puisque l'horaire est de 4h semaine) soit on prend sur les matières des autres qui vont bien entendu accepter.

Et d'où sort-il un tel délire ? Il a l'air bien gratiné !
Chez nous comme d'habitude : un DS de 4h, un samedi matin, en janvier et un bac blanc écrit en avril.

Mais qui surveille ?

Les AED

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Mehitabel
Mehitabel
Doyen

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par Mehitabel le Mar 8 Oct 2019 - 20:07
@ysabel a écrit:
@Mehitabel a écrit:
@ysabel a écrit:
@stench a écrit:

Je crois que c'est le truc le plus RIDICULE que notre IPR nous a dit pendant la formation : il faut, dans l'année de première, au moins huit devoirs de 4h en français. Soit on le fait sur nos cours (techniquement, on fait comment ?) et donc on passe déjà huit semaines à faire des évaluations (puisque l'horaire est de 4h semaine) soit on prend sur les matières des autres qui vont bien entendu accepter.

Et d'où sort-il un tel délire ? Il a l'air bien gratiné !
Chez nous comme d'habitude : un DS de 4h, un samedi matin, en janvier et un bac blanc écrit en avril.

Mais qui surveille ?

Les AED

Merci !
Quoiquestce
Quoiquestce
Niveau 1

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par Quoiquestce le Mer 9 Oct 2019 - 16:29
@stench a écrit:
@Mehitabel a écrit:Je profite de ce topic pour poser la question à mille francs : Avez-vous des plages horaires de devoirs de 4h prévues dans vos établissements ? Qui surveille ? A raison de combien de devoirs/an ? A quel moment ? Et la dernière question qui n'est que pure provocation : les EDT des élèves ont-ils été pensés pour libérer les premières au même moment pour ces devoirs. Oui, je sais, j'en vois qui sont morts de rire devant leur écran Laughing un vieux fond d'utopie qui m'habite encore sans doute Rolling Eyes

Je crois que c'est le truc le plus RIDICULE que notre IPR nous a dit pendant la formation : il faut, dans l'année de première, au moins huit devoirs de 4h en français. Soit on le fait sur nos cours (techniquement, on fait comment ?) et donc on passe déjà huit semaines à faire des évaluations (puisque l'horaire est de 4h semaine) soit on prend sur les matières des autres qui vont bien entendu accepter.

Je fais deux bacs blancs de 4 heures, sur mes heures de cours + des heures piquées aux collègues (certains râlent un peu, mais ça va) et la vie scolaire surveille des DS de 3 heures trois mercredis après-midi dans l'année. Et je m'estime bien heureuse.
Huit DS de 4 heures dans l'année... J'ai déjà l'impression de passer mon temps à corriger des copies...Et matériellement, c'est effectivement impossible à organiser!
roxanne
roxanne
Prophète

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par roxanne le Mer 9 Oct 2019 - 18:40
Et puis à un moment, il faut du contenu pour évaluer..
Kilmeny
Kilmeny
Empereur

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par Kilmeny le Mer 9 Oct 2019 - 18:44
Le contenu, avec le nouveau programme, ce n'est malheureusement pas ce qui manque !

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Garance
Garance
Neoprof expérimenté

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par Garance le Mer 9 Oct 2019 - 20:08
Je voulais qu’ils prennent conscience de l’exercice et de sa difficulté.
J’ai fait une étude linéaire de 20 vers d’une fable devant les élèves, j’ai tenu 10mn. Je n’ai pas fait, volontairement, la question de grammaire.
Je leur ai fait faire le même exercice le lendemain sur le même texte. Résultats un élève tient 2 mn, un autre 3mn...
Comment les aider à réviser ?
Pinocchio
Pinocchio
Niveau 5

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par Pinocchio le Mer 9 Oct 2019 - 20:17
@Garance a écrit:Je voulais qu’ils prennent conscience de l’exercice et de sa difficulté.
J’ai fait une étude linéaire de 20 vers d’une fable devant les élèves, j’ai tenu 10mn. Je n’ai pas fait, volontairement, la question de grammaire.
Je leur ai fait faire le même exercice le lendemain sur le même texte. Résultats un élève tient 2 mn, un autre 3mn...
Comment les aider à réviser ?

Je rencontre la même difficulté. En fait, j'ai souvent l'impression que les élèves ne comprennent pas que le français et la littérature, ça s'apprend ! Il me semble que les élèves sont conscients qu'il y a des matières pour lesquelles il faut absolument apprendre le cours et/ou faire des exercices, mais pour le français et quelques autres disciplines cela semble moins évident pour eux. Bien entendu, je regrette qu'ils aient ce rapport à la matière, et malheureusement je n'ai pas trouvé la méthode miracle pour les contraindre à apprendre. Cela dit, l'institution ne nous aide pas quand elle cherche à faire croire que les élèves peuvent apprendre sans apprendre, pourvu qu'ils comprennent et pratiquent. Certes, faire est utile et comprendre est nécessaire, mais tout cela ne permet pas de faire l'impasse sur l'apprentissage.
sifi
sifi
Neoprof expérimenté

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par sifi le Jeu 10 Oct 2019 - 7:08
C'est quelque chose qui m'inquiète aussi: comment les entraîner vraiment à l'oral? Ils sont 34, je n'ai matériellement pas le temps de faire passer tout le monde en entraînement! Pour l'instant, je leur demande de me présenter oralement l'analyse d'un mouvement de texte, par exemple. Et c'est on ne peut plus laborieux...
Ils sont gentils, mais complètement affolés de ce qui les attend, et j'avoue avoir bien du mal à les rassurer...
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par trompettemarine le Jeu 10 Oct 2019 - 12:53
@Pinocchio a écrit:
@Garance a écrit:Je voulais qu’ils prennent conscience de l’exercice et de sa difficulté.
J’ai fait une étude linéaire de 20 vers d’une fable devant les élèves, j’ai tenu 10mn. Je n’ai pas fait, volontairement, la question de grammaire.
Je leur ai fait faire le même exercice le lendemain sur le même texte. Résultats un élève tient 2 mn, un autre 3mn...
Comment les aider à réviser ?

Je rencontre la même difficulté. En fait, j'ai souvent l'impression que les élèves ne comprennent pas que le français et la littérature, ça s'apprend ! Il me semble que les élèves sont conscients qu'il y a des matières pour lesquelles il faut absolument apprendre le cours et/ou faire des exercices, mais pour le français et quelques autres disciplines cela semble moins évident pour eux. Bien entendu, je regrette qu'ils aient ce rapport à la matière, et malheureusement je n'ai pas trouvé la méthode miracle pour les contraindre à apprendre. Cela dit, l'institution ne nous aide pas quand elle cherche à faire croire que les élèves peuvent apprendre sans apprendre, pourvu qu'ils comprennent et pratiquent. Certes, faire est utile et comprendre est nécessaire, mais tout cela ne permet pas de faire l'impasse sur l'apprentissage.

Ils n'ont plus le plan pour se raccrocher (Le plan du cours finissait par passer avant le texte, c'est un avantage de l'explication linéaire.) Effectivement, il faut leur apprendre à mémoriser l'explication linéaire qui n'offre plus les mêmes  fausses "prises" rassurantes de la lecture analytique.
Voici une proposition :
1) Faire mémoriser le texte s'il s'y prête ; pour tous les textes, faire mémoriser les phrases les plus importantes : phrases clés, phrases de transition. (à la maison si possible, puis on vérifie en une dizaine de minutes maximum en cours)
2) Leur dire d'apprendre par cœur les introductions et notamment les mouvements du texte. (à la maison)
3) Leur demander de se rappeler les mouvements du texte de mémoire (avec le texte à côté). (5 minutes sur une feuille de brouillon en cours)
4) On corrige et on repère les erreurs, on essaie de savoir pourquoi : chaque élève essaie de mémoriser des indices dans le texte qui permettent de se souvenir de ces mouvements. Il peut les noter sur une feuille à part. (20 minutes grand maximum en cours)
5) Soit dans le même cours, mais de préférence un autre jour, on demande aux élèves de redire de mémoire les mouvements du texte. (5 minutes en cours)
6) S'il n'y a plus d'erreurs, on leur demande de travailler sur le premier mouvement en écrivant au brouillon : les procédés et les citations (sous forme) de notes, et on les interroge à l'oral, pour leur apprendre à "dire" l'explication. (30 minutes à une heure)
7) On leur demande de jouer le jeu et de faire la même chose pour les autres mouvements du texte et d'apprendre par cœur la conclusion. (à la maison)
8) Le cours suivant ou la semaine suivante, on leur fait faire un oral blanc sur ce texte : tout le monde prépare, un élève passe. (une heure)
9) On recommence quinze jours plus tard sur le même texte (On note éventuellement l'élève qui passe.) (une heure)

On leur a appris ainsi à mémoriser. C'est à eux de faire de même pour les textes à venir, chez eux.

On renouvelle l'expérience deux ou trois fois dans l'année (un pour chaque genre serait l'idéal), en allant de plus en plus vite, en faisant faire les étapes 4, 5, 6, 7 à la maison et en supprimant la dernière étape, car cela reste chronophage en temps de cours.

10) Quand les élèves ont compris la méthode de l'explication linéaire (normalement au bout de deux ou trois textes), on leur demande de préparer les textes et on les fait passer à l'oral, il n'y a plus qu'à corriger (et à prier pour que les élèves travaillent) : c'était l'ancienne méthode. Ils se seront donc appropriés le texte avant le passage de l'explication en cours (qui pourra donc être menée plus rapidement ; il faut, selon moi, renoncer à vouloir que l'élève s'approprie tout dans le cadre du cours, il doit travailler à la maison). L'étape de la mémorisation en sera aussi facilitée. C'est ce que j'ai vécu quand j'étais élève, je l'avoue, et que la lecture analytique n'existait pas.

11) Demander à deux ou trois élèves de préparer des questions sur un des textes (sur Learning Apps (ou équivalent) ou sur support papier destiné à être photocopié), la présence de questions sur les phrases clefs du texte et les mouvements du texte devant être obligatoire. Les élèves sont invités à répondre tout au long de l'année à ces questions régulièrement, et ce, après avoir rapidement révisé le texte (déjà appris avec la méthode précédente) pour aider ne pas oublier le texte. (chez eux : c'est de leur responsabilité)

12) On peut, en outre, distribuer aux élèves un guide de mémorisation qui s'appuie sur cette méthode pour leurs révisions à la maison.

Ce travail devrait être mené tranquillement en seconde pour que les premières n'aient plus qu'une piqûre de rappel et pour qu'ils soient autonomes. Cette année, on va faire comme on peut, quitte à ne pas faire tous les textes.

Je joins temporairement mon fichier pour qui est intéressé (pour le début, c'est ce qui est noté ci-dessus sans les commentaires personnels) puis il y a la fiche élève.
Fichiers joints
Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Attachment
Mémoriser l'explication linéaire - fiche professeur - fiche guide élève.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(115 Ko) Téléchargé 74 fois


Dernière édition par trompettemarine le Jeu 10 Oct 2019 - 14:17, édité 22 fois
marjolie.june
marjolie.june
Érudit

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par marjolie.june le Jeu 10 Oct 2019 - 13:00
J'ai une heure d'AP/quinzaine en 1/2 groupe : depuis l'année dernière, je fais des entraînements à l'oral sur ce créneau-là. 2 ou 3 textes à réviser, un texte qui tombe, tout le monde prépare et un élève passe. Au début les élèves sont perdus mais ça s'améliore très vite au fil de l'année. Pour ceux qui ne passent pas, ça permet de réviser les textes régulièrement et de s'entraîner à gérer le temps de préparation. L'année dernière j'ai réussi à faire 5-6 entraînements pour chaque demi-groupe + le bac blanc.
Tivinou
Tivinou
Habitué du forum

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par Tivinou le Jeu 10 Oct 2019 - 15:56
Un élève de série techno ce matin: "Hein! il va falloir apprendre 12 biographies ? Mais c'est impossible." Alors apprendre les mouvements du texte, je n'y crois pas une minute !
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par trompettemarine le Jeu 10 Oct 2019 - 16:02
Il me semble plus rapide et plus utile d'apprendre les mouvements du texte.
Peut-être qu'il n'est pas utile de connaître sur le bout des doigts toutes les biographies. L'élève peut apprendre à fond la vie de l'auteur de l’œuvre qu'il choisira à l'oral pour l'entretien, mais pour l'explication, il n'a pas besoin de la connaître par cœur.
Pour la dissertation, on peut ne faire mémoriser que les aspects biographiques nécessaires à la compréhension de l’œuvre.
Mais, ce n'est qu'une proposition et chacun fait comme il l'entend.

Sinon, je comprends ton désarroi : certains de mes élèves savent à peine lire... alors pour eux, ce sera mission impossible.

Spoiler:
PS : j'ai vu avec horreur que dans mon fichier qu'il manquait le "o" de "sous", et que le mot "point" se promenait dans une des phrases alors qu'il ne devrait pas y être.
sifi
sifi
Neoprof expérimenté

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par sifi le Ven 11 Oct 2019 - 8:31
@marjolie.june a écrit:J'ai une heure d'AP/quinzaine en 1/2 groupe : depuis l'année dernière, je fais des entraînements à l'oral sur ce créneau-là. 2 ou 3 textes à réviser, un texte qui tombe, tout le monde prépare et un élève passe. Au début les élèves sont perdus mais ça s'améliore très vite au fil de l'année. Pour ceux qui ne passent pas, ça permet de réviser les textes régulièrement et de s'entraîner à gérer le temps de préparation. L'année dernière j'ai réussi à faire 5-6 entraînements pour chaque demi-groupe + le bac blanc.

J'aime bien cette technique, mais je n'ai aucune heure de demi-groupe... je ne vois vraiment pas comment faire, les semaines passent si vite!
Bananas
Bananas
Niveau 1

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par Bananas le Ven 11 Oct 2019 - 10:25
@trompettemarine a écrit:
Je joins temporairement mon fichier pour qui est intéressé

Merci pour cette démarche bien trop rigoureuse pour moi, mais très éclairante. (J'aurais envoyé mes remerciements en mp, sans interrompre ce fil, si j'avais déjà posté suffisamment de messages pour en avoir le droit...)

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 _spin_10
marjolie.june
marjolie.june
Érudit

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par marjolie.june le Ven 11 Oct 2019 - 10:33
Ta fiche est super, trompettemarine : je vais m'en inspirer pour en préparer une pour mes élèves. Je leur ai dit de faire comme ça mais c'est peut-être mieux si c'est écrit.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par Iphigénie le Ven 11 Oct 2019 - 10:43
(Je ne suis plus sur le terrain donc je ne fais que donner un avis, hein! n’y voir aucune intention de contredire quoi que ce soit!)
Je me demande pourtant en fait si c’est bien un problème de mémorisation: je veux dire par là que pour l’introduction et la contextualisation ça ne change pas d’avant,  si ce n’est que les mouvements du texte remplacent les axes-ce qui me paraît plus simple à retenir puisque tout est directement dans le texte (contrairement aux axes ). Et une fois retenue la structure c’est le texte qui porte, le problème est donc surtout d’assimiler la méthode du linéaire qui change les élèves habitués aux axes.
Je le trompe peut-être par la force de l’habitude mais il me semble que retenir une étude linéaire ( ou plutôt savoir la reconstruire) est bien plus simple qu´une lecture par axe (dont, de plus, il ne faudra pas recracher les axes, mais les reconstruire selon une question plus ou moins idoine)? Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 3795679266
Par contre pour ceux qui ne savent pas lire ou ne comprennent pas les textes c’est sûr....mais là ce n’est pas un problème de seule méthode ...
Bref tout ça pour dire que j'ai l'impression que beaucoup de stress élèves-professeurs vient du changement, plus que du truc lui-même sui generis.

Pour ce qui est de retenir des phrases, je constate aussi- et ce n’est qu’une expérience personnelle- que je me souviens encore d’un tas de phrases de textes vus en étude linéaire du temps de mes lointaines études: le linéaire inscrit davantage les textes dans la mémoire par la force de l’attention aux phrases dans la continuité des textes,  hors des textes appris réellement par cœur évidemment.
Mais je suis bien consciente de la révolution copernicienne imposée brutalement par cette réforme après tant d’autres...
Mehitabel
Mehitabel
Doyen

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par Mehitabel le Ven 11 Oct 2019 - 12:50
Iphigénie je me retrouve totalement dans ce que tu dis. Je n'ai pas connu le linéaire comme élève, ni comme professeur. Mais pour moi actuellement, je m'y retrouve largement dans mon enseignement, bien plus que de calquer des axes trop souvent artificiels sur des textes. Suivre le texte, suivre presque sa "respiration" est tellement plus confortable à mes yeux. Je note par exemple, que je n'ai plus besoin de cours tapé. J'ai mon texte sous les yeux, avec plein de couleurs de fluo qui correspondent à des relevés précis, stylistiques, je mets des remarques un peu partout autour du texte et le questionnement aux élèves vient naturellement et très vite. Je ne suis plus de plan, donc plus besoin de l'avoir sous les yeux, j'ai un texte, ce qu'il me dit, ce qu'il me montre et comment, et cela m'a redonné goût aux études de texte. Même s'il reste plein d'autres problèmes bien sûr...
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions - Page 6 Empty Re: Nouvelle épreuve orale de l'EAF : questions et réflexions

par Iphigénie le Ven 11 Oct 2019 - 13:06
Tu me fais plaisir Mehitabel!
Mais il est vrai que notre travail est très lié à nos façons diverses: il y a ceux qui s’y retrouvent et ceux qui ne s’y retrouvent pas, mais parfois, il faut juste le temps désagréable de se détacher d’une habitude pour retrouver son compte! Bon courage à tous!
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum