Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cassius
Niveau 7

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Cassius le Lun 14 Oct 2019 - 11:00
Mettons nous à la place des nouveaux, souvent pour eux nous sommes des anciens qui rouspètent à la moindre occasion. Le temps de comprendre avec l'évolution de leur situation surtout et les années leur auront pris leur énergie. Enfin pour ceux qui auront compris.
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Esprit éclairé

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Sylvain de Saint-Sylvain le Lun 14 Oct 2019 - 11:04
@Podqueen a écrit:
@Stayinlive a écrit:Les jeunes professeurs sont dans le déni. Ils refusent de voir la réalité et l'avenir très sombre dans lequel ils vont tomber. C'est une très grande tristesse.
En tant que stagiaire, je dois être l'exception à la règle alors, et je ne suis pas seule. C'est presque si je pouvais quitter le navire dès maintenant tant qu'il est encore tôt.
Mais le problème avec les "jeunes" profs, c'est notre salaire qui nous freine à faire grève.

Je n'observe pas la même chose dans mon collège. L'âge moyen tourne autour de 40 ans et je suis clairement le plus en alerte.

Je vois plusieurs facteurs de léthargie :
- j'ai un conjoint qui travaille et je compte sur lui pour ma retraite ;
- j'ai un patrimoine ;
- je me sens toujours mieux loti que les autres avec ma sécurité de l'emploi ;
- je n'ai jamais pensé toucher une retraite un jour (et là on doit trouver pas mal de gens de ma génération) ;
- la dégradation des conditions de vie de l'ensemble de la population est inéluctable, est dans l'ordre des choses, il vaut mieux apprendre à l'accepter que lutter ;
- je suis mal informé et ne sais pas ce qui m'attend.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Balthazaard le Lun 14 Oct 2019 - 11:46
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@Podqueen a écrit:
@Stayinlive a écrit:Les jeunes professeurs sont dans le déni. Ils refusent de voir la réalité et l'avenir très sombre dans lequel ils vont tomber. C'est une très grande tristesse.
En tant que stagiaire, je dois être l'exception à la règle alors, et je ne suis pas seule. C'est presque si je pouvais quitter le navire dès maintenant tant qu'il est encore tôt.
Mais le problème avec les "jeunes" profs, c'est notre salaire qui nous freine à faire grève.

Je n'observe pas la même chose dans mon collège. L'âge moyen tourne autour de 40 ans et je suis clairement le plus en alerte.

Je vois plusieurs facteurs de léthargie :
- j'ai un conjoint qui travaille et je compte sur lui pour ma retraite ;
- j'ai un patrimoine ;
- je me sens toujours mieux loti que les autres avec ma sécurité de l'emploi ;
- je n'ai jamais pensé toucher une retraite un jour (et là on doit trouver pas mal de gens de ma génération) ;
- la dégradation des conditions de vie de l'ensemble de la population est inéluctable, est dans l'ordre des choses, il vaut mieux apprendre à l'accepter que lutter ;
- je suis mal informé et ne sais pas ce qui m'attend.

ET tu peux ajouter "j'ai des parents qui ont un patrimoine" Je pense que cela fausse bien les choses...tant mieux pour eux mais cela compte.

J'ai une "connaissance" disons, qui était au RSA, je me suis toujours demandé comment à 45 ans on pouvait envisager l'existence comme cela sans angoisse...j'ai appris il y a peut qu'il avait acheté une baraque de 200m², son père et son grand père ont décédé dans le mois, il est devenu millionnaire...
Je vis dans une région (très) riche, beaucoup de mes collègues sont riches par procuration compte tenu du prix de l'immobilier, je ne les accuse pas d'attendre l'héritage mais disons que cela lève quelques angoisses.
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Fesseur Pro le Lun 14 Oct 2019 - 12:40
Mouais.
Avec l'allongement de l'espérance de vie, il faut tout de même se débrouiller sans compter sur la "richesse" post mortem des parents.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Zagara le Lun 14 Oct 2019 - 12:44
@Fesseur Pro a écrit:Mouais.
Avec l'allongement de l'espérance de vie, il faut tout de même se débrouiller sans compter sur la "richesse" post mortem des parents.
Le gouvernement est en train de régler cette question en raccourcissant la vie des gens, donc pas de problème. Qui dit allongement du temps de travail, suppression des retraites dignes, asphyxie de l'hôpital, et certainement bientôt privatisation de la sécu, dit baisse de l'espérance de vie, comme aux USA.
Du coup la bonne nouvelle, c'est que comme on mourra plus vite, on n'aura plus trop à se soucier de sa vieillesse. pingouin C'est bien conçu.
Cassius
Cassius
Niveau 7

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Cassius le Lun 14 Oct 2019 - 13:02
@Zagara a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:Mouais.
Avec l'allongement de l'espérance de vie, il faut tout de même se débrouiller sans compter sur la "richesse" post mortem des parents.
Le gouvernement est en train de régler cette question en raccourcissant la vie des gens, donc pas de problème. Qui dit allongement du temps de travail, suppression des retraites dignes, asphyxie de l'hôpital, et certainement bientôt privatisation de la sécu, dit baisse de l'espérance de vie, comme aux USA.
Du coup la bonne nouvelle, c'est que comme on mourra plus vite, on n'aura plus trop à se soucier de sa vieillesse. pingouin C'est bien conçu.

affraid
gauvain31
gauvain31
Empereur

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par gauvain31 le Lun 14 Oct 2019 - 13:06
@Fesseur Pro a écrit:Mouais.
Avec l'allongement de l'espérance de vie, il faut tout de même se débrouiller sans compter sur la "richesse" post mortem des parents.

Le problème est que tu ne pourras plus du tout te débrouiller. La richesse en 2019 provient d'abord de l'héritage et non plus du salaire comme cela a été le cas dans les années 70. Comme le disait un reportage sur France Info et qui correspond à la situation que je ressens, c'est qu'on est en passe de revenir au XIXème siècle.

Quid de ceux qui n'ont pas la chance d'hériter des parents qui ont accumuler des richesses lors des 30 glorieuses ? Une fin de vie misérable dans un petit studio. Il devient très difficile de se constituer un patrimoine immobilier de nos jours. La part des ouvriers accédant à la propriété a diminué en l'espace de 30 ans. Je suis co-propriétaire avec ma sœur de la maison de nos parents qui ne sont plus. Franchement sans ça, je ne saurais même pas comment construire un projet de vie.
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Balthazaard le Lun 14 Oct 2019 - 13:19
@Fesseur Pro a écrit:Mouais.
Avec l'allongement de l'espérance de vie, il faut tout de même se débrouiller sans compter sur la "richesse" post mortem des parents.

Toute relative...ça ne veut pas forcément dire qu'on vit plus vieux...seulement qu'on meurt moins jeune. Ce n'est pas tout à fait pareil.
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Fesseur Pro le Lun 14 Oct 2019 - 13:22
On est bien d'accord.
Mais on est maintenant nombreux et heureusement à avoir un ou 2 parents vivants quand on est en retraite.
Et peu à avoir des parents propriétaires malheureusement.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Zagara le Lun 14 Oct 2019 - 13:23
Le suicide, projet d'avenir en monde libéral achevé.

Tiens excellente idée de start up qui a de l'avenir : suicide assisté (service gratuit) en échange du don de la dépouille. Ensuite on convertit ça en ressources diverses (sous-produits pour l'agro-alimentaire par exemple).


Dernière édition par Zagara le Lun 14 Oct 2019 - 13:24, édité 1 fois
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Balthazaard le Lun 14 Oct 2019 - 13:24
@gauvain31 a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:Mouais.
Avec l'allongement de l'espérance de vie, il faut tout de même se débrouiller sans compter sur la "richesse" post mortem des parents.

Le problème est que tu ne pourras plus du tout te débrouiller. La richesse en 2019 provient d'abord de l'héritage et non plus du salaire comme cela a été le cas dans les années 70. Comme le disait un reportage sur France Info et qui correspond à la situation que je ressens, c'est qu'on est en passe de revenir au XIXème siècle.

Quid de ceux qui n'ont pas la chance d'hériter des parents qui ont accumuler des richesses lors des 30 glorieuses ? Une fin de vie misérable dans un petit studio. Il devient très difficile de se constituer un patrimoine immobilier de nos jours. La part des ouvriers accédant à la propriété a diminué en l'espace de 30 ans. Je suis co-propriétaire avec ma sœur de la maison de nos parents qui ne sont plus. Franchement sans ça, je ne saurais même pas comment construire un projet de vie.

Tu pointes le bon argument. pas mal d'entre nous, entre deux ages (pour moi c'est plus) profiteront de cette richesse par procuration. Pour les plus jeunes cela sera plus problématique.
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Balthazaard le Lun 14 Oct 2019 - 13:25
@Zagara a écrit:Le suicide, projet d'avenir en monde libéral achevé.

Même pas, en général les libéraux sont bigots ou feignent de l'être comme un candidat malheureux, il faut drainer l'électorat traditionaliste, donc ils condamnent le suicide!
Ilona
Ilona
Niveau 10

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Ilona le Lun 14 Oct 2019 - 13:27
@Zagara a écrit:Le suicide, projet d'avenir en monde libéral achevé.

Tiens excellente idée de start up qui a de l'avenir : suicide assisté (service gratuit) en échange du don de la dépouille. Ensuite on convertit ça en ressources diverses (sous-produits pour l'agro-alimentaire par exemple).

Cela rappelle le film Soleil vert.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Zagara le Lun 14 Oct 2019 - 13:29
@Ilona a écrit:
@Zagara a écrit:Le suicide, projet d'avenir en monde libéral achevé.

Tiens excellente idée de start up qui a de l'avenir : suicide assisté (service gratuit) en échange du don de la dépouille. Ensuite on convertit ça en ressources diverses (sous-produits pour l'agro-alimentaire par exemple).

Cela rappelle le film Soleil vert.
Ou le rite funéraire ferengi dans star trek, espèce qui incarne le capitalisme achevé (donc qui est l'inverse parfait de la Federation, modèle socialiste achevé). Ils vendent à la découpe leurs morts aux enchères et la dernière valeur de l'individu est la somme que son cadavre a rapporté.
Seifer
Seifer
Érudit

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Seifer le Lun 14 Oct 2019 - 13:32
@Cassius a écrit:Mettons nous à la place des nouveaux, souvent pour eux nous sommes des anciens qui rouspètent à la moindre occasion. Le temps de comprendre avec l'évolution de leur situation surtout et les années leur auront pris leur énergie. Enfin pour ceux qui auront compris.

Marrant parce que chez moi c'est l'inverse. Les vieux se disant que de toute façon ils sont proches de la retraite donc pas de raison de se mobiliser, simplement terminer sa carrière tranquillement, #pasdevagues en somme. Parmi deux de ces personnes, on a même des casseuses de grève. Donc monter en épingle un pseudo conflit intergénérationnel, je ne suis pas sûr que ce soit vrai ou intelligent.

PS: Et par ailleurs la grève des examens l'année dernière et les membres présents en AG ont montré que justement, nous étions assez nombreux aux alentours de 30 ans à être mobilisés, sans compter que des réseaux se sont créés.

Après j'imagine aisément qu'à Créteil cela se passe différemment des autres académies.


Dernière édition par Seifer le Lun 14 Oct 2019 - 13:37, édité 1 fois

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par gauvain31 le Lun 14 Oct 2019 - 13:33
@Zagara a écrit:Le suicide, projet d'avenir en monde libéral achevé.

Tiens excellente idée de start up qui a de l'avenir : suicide assisté (service gratuit) en échange du don de la dépouille. Ensuite on convertit ça en ressources diverses (sous-produits pour l'agro-alimentaire par exemple).

Non on fera facturer les frais post-mortem à la famille. Il y a toujours du blé supplémentaire à se faire. Tu es encore trop humaniste Zagara. Et là seulement le monde libéral sera achevé.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Celadon le Lun 14 Oct 2019 - 13:41
gratuit ? Mot inconnu au bataillon capitaliste.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Zagara le Lun 14 Oct 2019 - 13:49
@Celadon a écrit:gratuit ? Mot inconnu au bataillon capitaliste.
Bien sûr que si. Les meilleurs business models, de nos jours, sont ceux qui proposent un service gratuit pour mieux capitaliser ensuite (soit en valorisant les ressources obtenues durant l'interaction gratuite, soit en monétisant les futures interactions du client avec le produit, une fois le shot gratuit accordé). C'est la tactique du dealer appliquée à l'économie générale.
Cassius
Cassius
Niveau 7

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Cassius le Lun 14 Oct 2019 - 13:59
"C'est ce que les gens veulent"!
Spoiler:
Qui soutient les écologistes et/ou les GJ?
Remettre en cause le modèle capitaliste ne sert en général qu'à passer pour un dangereux gauchiste/anarchiste.
Osmie
Osmie
Grand sage

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Osmie le Lun 14 Oct 2019 - 16:06
Le titre du topic est mal choisi ; fanbase béate et aveuglée mise à part, qui a cru une seconde que EM allait faire autre chose que tenter d'enterrer tous les conquis sociaux ?
Mcready1
Mcready1
Habitué du forum

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Mcready1 le Lun 14 Oct 2019 - 18:40
C'est parce que c'est le titre de l'article. Wink
Kimberlite
Kimberlite
Érudit

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Kimberlite le Lun 14 Oct 2019 - 21:17
@Balthazaard a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:Mouais.
Avec l'allongement de l'espérance de vie, il faut tout de même se débrouiller sans compter sur la "richesse" post mortem des parents.

Le problème est que tu ne pourras plus du tout te débrouiller. La richesse en 2019 provient d'abord de l'héritage et non plus du salaire comme cela a été le cas dans les années 70. Comme le disait un reportage sur France Info et qui correspond à la situation que je ressens, c'est qu'on est en passe de revenir au XIXème siècle.

Quid de ceux qui n'ont pas la chance d'hériter des parents qui ont accumuler des richesses lors des 30 glorieuses ? Une fin de vie misérable dans un petit studio. Il devient très difficile de se constituer un patrimoine immobilier de nos jours. La part des ouvriers accédant à la propriété a diminué en l'espace de 30 ans. Je suis co-propriétaire avec ma sœur de la maison de nos parents qui ne sont plus. Franchement sans ça, je ne saurais même pas comment construire un projet de vie.

Tu pointes le bon argument. pas mal d'entre nous, entre deux ages (pour moi c'est plus) profiteront de cette richesse par procuration. Pour les plus jeunes cela sera plus problématique.
Mouais, et encore... l'héritage des plus riches est bien à l'abri. Mais l'héritage sous forme de résidence principale, d'assurances vie, de livret A... est lorgné de très près par le gouvernement et les milieux financiers, qui feraient bien main basse dessus (et se démènent pour).

Les riches ont des SCI, des actions, des grandes propriétés forestières, des œuvres d'art, des sociétés... tout un tas de choses qui se transmettent bien mieux.

_________________
Spoiler:
Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
Lefteris
Lefteris
Empereur

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Lefteris le Lun 14 Oct 2019 - 21:28
@Kimberlite a écrit:
Mouais, et encore... l'héritage des plus riches est bien à l'abri. Mais l'héritage sous forme de résidence principale, d'assurances vie, de livret A... est lorgné de très près par le gouvernement et les milieux financiers, qui feraient bien main basse dessus (et se démènent pour).

Les riches ont des SCI, des actions, des grandes propriétés forestières, des œuvres d'art, des sociétés... tout un tas de choses qui se transmettent bien mieux.
Tout est fait pour siphonner, outre les biens publics, les biens de la classe moyenne, tendance ex-classe modeste ayant réussi à se payer un petit plus, mais sans grandes armes pour se défendre. D'une part, des tas de sociétés attendent de concentrer ça entre leurs mains, pour en faire des sources de profit locatif, quand "l'homme mobile" , sans ancrage familial et territorial, suivant le marché, qu'ils appellent de leurs voeux, en aura besoin et sera piégé par la précarité et le besoin immédiat. Une classe bien particulière a réussi a faire un hold-up sur les démocraties occidentales, nous n'avons pas encore le recul , nous vivons ça en direct. Mais ce qu'elle va faire sera terrible, et analysé comme tel dans quelques générations.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
HORA
HORA
Niveau 9

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par HORA le Lun 14 Oct 2019 - 22:02
@Lefteris a écrit:
@Kimberlite a écrit:
Mouais, et encore... l'héritage des plus riches est bien à l'abri. Mais l'héritage sous forme de résidence principale, d'assurances vie, de livret A... est lorgné de très près par le gouvernement et les milieux financiers, qui feraient bien main basse dessus (et se démènent pour).

Les riches ont des SCI, des actions, des grandes propriétés forestières, des œuvres d'art, des sociétés... tout un tas de choses qui se transmettent bien mieux.
Tout est fait pour siphonner, outre les biens publics,  les biens de la classe moyenne, tendance ex-classe modeste ayant réussi à se payer un petit plus, mais sans grandes armes pour se défendre. D'une part, des tas de sociétés attendent de concentrer ça entre leurs mains, pour en faire des sources de profit locatif, quand "l'homme mobile" , sans ancrage familial et territorial, suivant le marché,  qu'ils appellent de leurs voeux, en aura besoin et sera piégé par la précarité et le besoin immédiat.  Une classe bien  particulière a réussi a faire un hold-up sur les démocraties occidentales, nous n'avons pas encore le recul , nous vivons ça en direct. Mais ce qu'elle va faire sera terrible, et analysé comme tel dans quelques générations.

Ca s'est déjà produit dans l'après guerre mais en Amérique Latine, en Afrique, en Asie, sous forme d'endettement illégitime des Etats puis de mise en demeure d'"honorer" ces dettes sous forme d'ajustements structurels pilotés par le FMI et son idéologie néo libérale des Chicago boys, ie sous forme d'asphyxie des services publics de manière à les privatiser pour en faire des sources de profit pour la caste. En Europe nous pensions être à l'abri, des gens ont pu même croire à la zolie fable de la "mondialisation heureuse" et de l'"Europe qui apporte la paix". Ben non.
Cassius
Cassius
Niveau 7

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Cassius le Lun 14 Oct 2019 - 23:24
La privatisation des profits est en court: Fdj, Adp en sont des exemples.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 2 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Celadon le Lun 14 Oct 2019 - 23:25
Ca fait un moment... cf les autoroutes, le renflouement des banques et j'en passe sûrement.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum