socle commun de compétences

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Chocolat le Jeu 29 Oct 2009 - 13:37

Lynette a écrit:Je ne partage pas votre avis concernant la transdisciplinarité: si ça n'est pas imposé, ça peut être sympa. Personnellement je monte toujours des projets impliquant les arts plastiques, la musique... Souvent ça intéresse beaucoup les gamins et ça leur permet de comprendre qu'un texte ça se joue, ça se vit, ça s'illustre (en musique et en image).
Je ne sais pas, j'ai un double cursus et pour ma part je n'ai jamais su pratiquer isolément une discipline seule. Il faut dire que j'ai eu la chance d'être dans un lycée atypique où on ne fonctionnait que comme ça.
Je peux témoigner que les 2/3 de ceux qui étaient avec moi sont aujourd'hui des gens cultivés, aimant les arts et la littérature, des gens qui ont réussi leur vie et pourtant pour certains nous venions de quartiers et de milieux très populaires.
Pour ma part j'attends donc de voir avant de critiquer. Si ça se trouve nous aurons peut-être des financements pour faire de beaux projets culturels.

Je partage complètement ton avis!

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par doctor who le Jeu 29 Oct 2009 - 14:45

Sinon, il est peut-être possible de bidonner quelques compétences communes sur le plan purement pratique (comment présenter une copie dans les matières littéraires, comment faire un exposé...), pour faire bien, et de laisser les vraies composantes de nos matières à l'écart. Cela passerait mieux que de rejeter en bloc.

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par henriette le Jeu 29 Oct 2009 - 17:01

Notre chef nous avait déjà diffusé la grille de compétence il y a deux ou trois semaines et nous aurons après la rentrée une réunion pour la mise en place de cette évaluation... Cela s'est-il déjà passé chez vous ? Sur quoi avez-vous débouché ?

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par neo le Jeu 19 Nov 2009 - 0:10

Texte "collège" adopté par la Commission Administrative Nationale du SNES (17 et 18 novembre) :

Collège
La situation dans les collèges s’est encore dégradée à cette rentrée 2009 avec notamment un alourdissement de la charge de travail des personnels et des difficultés croissantes à exercer leurs métiers ; l’imposition des livrets de compétence dès cette année d’une part et de l’expérimentation de l’épreuve d’histoire des arts d’autre part y participent. La conviction d’une dénaturation profonde du sens de leur métier gagne de plus en plus l’ensemble de nos professions.
Le SNES décide d’intensifier sa campagne sur le collège en liant les problèmes d’offre de formation, les conditions de travail et le métier. Cette campagne devra montrer la globalité et la cohérence d’un projet qui constitue une régression historique par la mise en place de 2 écoles (une du socle, une « supérieure »), qui laisseraient ensuite les plus fragiles se constituer leur propre formation en dehors de toute garantie collective. Il mettra rapidement à la disposition de la profession des outils pour mener le débat dans les établissements et avec les parents d’élèves.
Il appelle les collègues à ne rien se laisser imposer et à construire collectivement le refus de la validation du socle commun par le livret de connaissances et de compétences et, en l’absence de réel cadrage national, l’expérimentation de l’épreuve d’histoire des arts. Il mettra à la disposition des S1 des outils pour organiser les refus. En tout état de cause, une telle épreuve ne saurait être organisée pendant les cours et porter sur un travail réalisé en dehors de la classe. Le SNES s’adressera de nouveau au ministère pour exiger un cadrage national de cette expérimentation.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par neo le Dim 22 Nov 2009 - 14:04

Quoi de neuf dans vos établissements, sur la nouvelle usine à gaz, je veux parler du "livret de compétences" ? Chez nous, conseil pédagogique, on nous annonce qu'il va falloir se concerter dans chaque discipline pour savoir qui peut valider quoi, puis il y aira des "conseils de classe" bis, dont l'objet sera de décider, entre tous les profs de chaque classe, si telle compétences est validée ou non (puisque les compétences, y compris pour la "maîtrise du français", ne sont pas à valider matière par matière, mais de façon "transversale" : le français peut donc être validé par n'importe quel prof de n'importe quelle discipline, à l'exception de quelques rares compétences...).
Plusieurs collègues, notamment en français, ont soulevé le caractère TRES problématique de ce livret (on doit cocher oui ou non, pas de possibilité intermédiaire, si 5 item sur 6 sont validés et pas le 6ème, on n'est pas censé valider la compétence ; dans ce cas soit 75% des élèves de notre collège ne valideront pas le socle, soit on coche oui à tous pour "faire du chiffre" et céder aux pressions de l'administration, et 90% de nos élèves sont de parfaits génies capables, entre autres, de comprendre "l'unité et la complexité du vivant"... ; et le caractère "transversal" de cette supercherie rend les choses encore pus problématiques : comment décider (dans la compétence "maîtrise du français") si oui ou non un élève est capable de comprendre une consigne ??? si l'élève, en maths, comprend la consigne "tracer un triangle isocèle", mais en anglais, ne comprend pas "utiliser la forme négative", on fat quoi ???)
Et puis tout ce travail de fourmis, ce saucisonnage des savoirs en micro-compétences, élève par élève, multiplié par 450 élèves dans certaines disciplines (musique, arts plastiques), cette réunionite qui s'annonce et dont l'objet sera de cocher des cases, tout ceci aide-til les élèves à acquérir les savoirs définis dans les programmes de chaque discipline ?? N'est-ce pas là pourtant le centre de notre métier?

Bref, nous sommes plusieurs collègues décidés à ne pas nous soumettre à cette supercherie, qui en plus d'alourdir encore notre charge de travail sans aucune revalorisation financière, contribue à dénaturer profondément notre métier, et à rendre accessoires la transmission et l'acquisition des programmes de chaque discipline (l'enseignement disciplinaire). D'autant que le livret n'est pas obligatoire cette année pour le brevet (il le devienbdra l'an prochain, si la loi est promulguée) : il s'agit, cette année, d'une "expérimentation généraisée à tous les collèges" (cf BO). C'est donc le moment d'expérimenter au sens littéral, donc de faire état des difficultés (dont certaines me semblent insolubles), et de refuser de cocher ces fichues cases si l'on estime que dans leur conception même, elles ne sont pas pertinentes.

Le SNES s'apprête à lancer une campagne nationale sur ce sujet, en appelant à construire collectivement le refus des lvrets de compétences (cf le message précédent sur ce fil). Quelle est la température chez-vous ? Qu'en pensez-vous individuellement ?

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par lilith888 le Dim 22 Nov 2009 - 14:07

pareil que toi !

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Marlou.Bassboost le Dim 22 Nov 2009 - 14:10

je compte y réfléchir sérieusement afin d'appliquer ses directives, on est pas chaud pour le livret de compétences, comme pour la PDMF d'ailleurs... ( plan de formation et des métiers, qui vise en fait à ce que tous les profs remplacent les COP... )

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Daphné le Dim 22 Nov 2009 - 14:12

@neo a écrit:Quoi de neuf dans vos établissements, sur la nouvelle usine à gaz, je veux parler du "livret de compétences" ? Chez nous, conseil pédagogique, on nous annonce qu'il va falloir se concerter dans chaque discipline pour savoir qui peut valider quoi, puis il y aira des "conseils de classe" bis, dont l'objet sera de décider, entre tous les profs de chaque classe, si telle compétences est validée ou non (puisque les compétences, y compris pour la "maîtrise du français", ne sont pas à valider matière par matière, mais de façon "transversale" : le français peut donc être validé par n'importe quel prof de n'importe quelle discipline, à l'exception de quelques rares compétences...).
Plusieurs collègues, notamment en français, ont soulevé le caractère TRES problématique de ce livret (on doit cocher oui ou non, pas de possibilité intermédiaire, si 5 item sur 6 sont validés et pas le 6ème, on n'est pas censé valider la compétence ; dans ce cas soit 75% des élèves de notre collège ne valideront pas le socle, soit on coche oui à tous pour "faire du chiffre" et céder aux pressions de l'administration, et 90% de nos élèves sont de parfaits génies capables, entre autres, de comprendre "l'unité et la complexité du vivant"... ; et le caractère "transversal" de cette supercherie rend les choses encore pus problématiques : comment décider (dans la compétence "maîtrise du français") si oui ou non un élève est capable de comprendre une consigne ??? si l'élève, en maths, comprend la consigne "tracer un triangle isocèle", mais en anglais, ne comprend pas "utiliser la forme négative", on fat quoi ???)
Et puis tout ce travail de fourmis, ce saucisonnage des savoirs en micro-compétences, élève par élève, multiplié par 450 élèves dans certaines disciplines (musique, arts plastiques), cette réunionite qui s'annonce et dont l'objet sera de cocher des cases, tout ceci aide-til les élèves à acquérir les savoirs définis dans les programmes de chaque discipline ?? N'est-ce pas là pourtant le centre de notre métier?

Bref, nous sommes plusieurs collègues décidés à ne pas nous soumettre à cette supercherie, qui en plus d'alourdir encore notre charge de travail sans aucune revalorisation financière, contribue à dénaturer profondément notre métier, et à rendre accessoires la transmission et l'acquisition des programmes de chaque discipline (l'enseignement disciplinaire). D'autant que le livret n'est pas obligatoire cette année pour le brevet (il le devienbdra l'an prochain, si la loi est promulguée) : il s'agit, cette année, d'une "expérimentation généraisée à tous les collèges" (cf BO). C'est donc le moment d'expérimenter au sens littéral, donc de faire état des difficultés (dont certaines me semblent insolubles), et de refuser de cocher ces fichues cases si l'on estime que dans leur conception même, elles ne sont pas pertinentes.

Le SNES s'apprête à lancer une campagne nationale sur ce sujet, en appelant à construire collectivement le refus des lvrets de compétences (cf le message précédent sur ce fil). Quelle est la température chez-vous ? Qu'en pensez-vous individuellement ?

Je ne sais pas si je vais oser dire ce que j'en pense individuellement ou alors je vais être très très grossière

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Celeborn le Dim 22 Nov 2009 - 14:34

@neo a écrit:Qu'en pensez-vous individuellement ?

Je me permets de signaler mon article sur le sujet, disponible sur mon blog, et repris sur le site de Sauver les lettres.

J'en pense donc la même chose que toi, comme tu pourras le voir ^^.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par neo le Dim 22 Nov 2009 - 14:49

@Celeborn a écrit:
Je me permets de signaler mon article sur le sujet, disponible sur mon blog, et repris sur le site de Sauver les lettres .
Ah, c'est toi qui l'as écrit ? fleurs2 Eh bien je le trouve excellent, je l'ai déjà envoyé par mail à tous les collègues de mon collège, pour lancer le débat et préparer le terrain pour essayer d'organiser le refus collectif.
Je conseille à chacun de lire cet article et de le diffuser auprès des collègues, je le trouve très éclairant et évidemment pertinent !

@Daphné a écrit:
Je ne sais pas si je vais oser dire ce que j'en pense individuellement ou alors je vais être très très grossière
C'est un point sur lequel le SNALC et le SNES sont d'accord, il me semble. D'ailleurs, dans mon collège, nous sommes, là-dessus, exactement sur la même longueur d'ondes, ma collègue de français (syndiquée SNALC) et moi (représentant SNES).

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par henriette le Dim 22 Nov 2009 - 15:04

Pour info, dans Pronote il y a déjà un onglet pour valider les compétences disciplinaires. Mais quid des compétences transversales ?
Chez nous aussi, on est sensé pondre une grille - la bonne nouvelle c'est que ceux qui s'y colleront seront rémunérés en HSE pour le temps passé en concertation. Mais vraiment, par quel bout prendre ce "machin"? L'ampleur du boulot laisse pantois. Et son intérêt...

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par kensington le Dim 22 Nov 2009 - 15:30

Des grilles d'évaluation ont déjà été fournies sur Eduscol, ça ne sert à rien de les refaire.
Il s'agit plutôt de planifier et organiser l'évaluation elle-même (quand, quelles compétences dans quels cours, combien de fois avant de considérer qu'on valide?). Et là en effet il y aurait besoin d'un cadrage national.
C'est vrai que ça peut être l'usine à gaz, surtout si on laisse certains se débrouiller avec tout ça. Si on ne fait rien, ça sera validé dans notre dos (comme le niveau A2 en langue parfois) et ça sera une vraie escroquerie.
Le contenu du socle ne me semble pas scandaleux en lui-même (mais je suis d'accord qu'il ne faut pas s'en contenter) et il inclus aussi une partie "connaissances".
Maintenant il semble évident que beaucoup de nos collégiens sont loin de maîtriser son contenu pour l'instant, alors on ne peut pas voir dans ce socle une éducation au rabais il me semble.

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par henriette le Dim 22 Nov 2009 - 15:42

Les grilles dont parle mon CDE, ce sont des grilles définissant exactement quelles disciplines évaluent quelles compétences, pour les compétences transversales : je n'ai pas vu cette répartition sur Eduscol : tu as un lien, Kensington ?

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par kensington le Dim 22 Nov 2009 - 15:52

Non, je n'ai pas de lien.
Les compétences que tu appelles transversales sont je pense celles listées dans "maîtrise de la langue" par exemple (mais peut-être aussi dans d'autres piliers du socle) qui peuvent être évaluées dans plusieurs matières. Là en effet il fautdrait les extraire des grilles Eduscol et les répartir sur plusieurs cours et niveaux.

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Thalie le Dim 22 Nov 2009 - 16:16

Mais êtes-vous prêts à passer vos heures à cocher de petites cases débiles avec des A, NA, ECA ???? affraid affraid affraid
Moi, non ! Que peut-on faire ?

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par neo le Dim 22 Nov 2009 - 16:24

@Thalie a écrit:Mais êtes-vous prêts à passer vos heures à cocher de petites cases débiles avec des A, NA, ECA ???? affraid affraid affraid
Avec un salaire aussi misérable, je ne me pose même pas la question !
Au passage, la case ECA (en cours d'acquisition) n'existe pas : soit l'élève maîtrise "l'organisation de l'univers" (sic), soit il ne la maîtrise pas, et dans ce cas n'a pas son brevet (à partir de l'an prochain).
Soit le taux de réussite au brevet chute à 10%, soit nos élèves deviennent, d'un coup, des génies (sans doute grâce à toutes ces réformes et aux "performances" des cocheurs de cases que nous sommes, performances sur lesquelles on va se basr pour nous rémunérer au mérite, cf rapport Le Méner publié fin octobre).
BOYCOTT !!

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Thalie le Dim 22 Nov 2009 - 17:45

Euh...désolée mais j'ai pas tout compris, tu boycottes alors en ne remplissant rien ? Embarassed

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Marlou.Bassboost le Dim 22 Nov 2009 - 17:48

eh bien laissons l'administration cocher...pour le brevet, tant qu'on laisse les épreuves finales, c'est comme avant en fait, comme quand il n'y avait pas le socle, et le socle, franchement, pour la poursuite d'étude, c'est pas un critère de réussite...

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Celeborn le Dim 22 Nov 2009 - 17:51

Merci pour les fleurs, Neo . Cela me fait plaisir de voir que mon article peut servir à d'autres !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par kensington le Dim 22 Nov 2009 - 19:49

marlène.N a écrit:et le socle, franchement, pour la poursuite d'étude, c'est pas un critère de réussite...


Quand même plus que le brevet non ?

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par doctor who le Dim 22 Nov 2009 - 20:53

Le problème, c'est que des profs pourraient être tentés d'orienter l'intégralité de leur cours vers la validation des compétences du socle, telles qu'elles y sont décrites.
C'est l'effet pervers des tests en tout genre. On calibre les cours sur les évaluations, et on rabâche, on bourre le crâne des élèves, on tente de leur faire acquérir des réflexes. Tout le contraire d'un vrai enseignement.
Voir la saison 4 de Sur écoute (The Wire) qui décrit le phénomène dans une école ghetto de Baltimore.

Enfin, je disais "des profs", mais on peut aussi dire "le CdE d'un établissement ayant de plus en plus d'autonomie", les concepteurs de programmes, de manuels, les IPR...

Total : un émiettement de l'enseignement, plus de progression, plus de cohérence, un enseignement de type béhaviouriste (ou "dressage"), et cela avec la bénédiction de ceux qui prétendent abhorrer ce type d'enseignement.


Dernière édition par doctor who le Dim 22 Nov 2009 - 21:41, édité 1 fois

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par neo le Dim 22 Nov 2009 - 21:05

marlène.N a écrit:eh bien laissons l'administration cocher...pour le brevet, tant qu'on laisse les épreuves finales, c'est comme avant en fait, comme quand il n'y avait pas le socle, et le socle, franchement, pour la poursuite d'étude, c'est pas un critère de réussite...
Si la réforme passe, la validation du socle (càd la validation de chacune des micro-compétences, soit 4 pages...) devient obligatoire pour l'obtention du brevet à partir de la session 2011.
Enfin théoriquement, parce que c'est déjà censé être le cas pour le niveau A2, sauf qu'avec 44% de réussite au niveau A2, notre collège a réussi à avoir 65% de réussite au brevet... scratch
A terme, et la direction nous l'a dit, il s'agit se remplacer les épreuves du brevet par ce livret de compétences. Autrement dit, exit le diplôme national, déjà bien mis à mal ! Ce sera, comme le niveau A2, du bidouillage local sous la pression du chef d'établissement (attention au prof qui ne cède pas et refuse de valider une compétence, donc fait chuter le taux de réussite au brevet pour tout le collège) , chef lui-même évalué par sa hiérarchie en fonction du taux de validation du socle (dont la LOLF prévoit qu'il atteindra 90% en 2012...).

Quand je dis boycott (cf l'appel du SNES), oui, je veux dire ne pas cocher les cases, et si possible de manière collective, avec rédaction d'un courrier adressé aux familles et aux instances académiques, pour expliquer pourquoi on refuse cette escroquerie.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par kensington le Dim 22 Nov 2009 - 21:12



doctor who
, tu as raison, le danger existe. c'est pour ça que je pense qu'il vaudrait mieux que les profs prennent toute leur part dans la mise en œuvre de l'évaluation du socle en tenant bon sur les connaissances disciplinaires par exemple plutôt que de laisser d'autres au-dessus s'en charger.

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par neo le Dim 22 Nov 2009 - 21:29

@kensington a écrit:[b]
je pense qu'il vaudrait mieux que les profs prennent toute leur part dans la mise en œuvre de l'évaluation du socle
mais en avons-nous le temps ???
Ou alors nous le bâclons et donnons le diplôme à tout le monde, en nous décrédibilisant nous-mêmes face aux élèves (que valent alors les notes ? les conseils de classe ? les bulletins ??? à qui bon toute cette perte de temps, si seul compte le socle ??). Je ne pense pas qu'on ait le temps de valider le socle de manière sérieuse (sans même mentionner les incohérences entre la compétence à valider et les sous-compétences qui la composent, notamment en français d'après les collègues).
Alors si c'est pour le bâcler et creuser sa propre tombe, il vaut mieux le boycotter et se concentrer sur le centre du métier : la préparation des cours et la trabnsmission des programmes de chaque discipline.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Dinaaa le Dim 22 Nov 2009 - 22:12

J'avoue que je ne comprends rien à ce socle.

Est-ce un doublon des notes ? est-ce destiné à les remplacer ? Lorsqu'il en parle, mon CDE parle les "nouvelles procédures d'évaluation" : qu'est-ce qui se cache derrière ce terme ?

ESt-ce une sorte de certificat d'apprentissages minimaux ?

A quel moment devrons-nous le remplir dans les années à venir : tout au long de la scolarité au collège ou seulement à la fin de la 3e ?

Quant aux "compétences" listées... elles me laissent pantoise...

Compétence 7 : L'autonomie et l'initiative.
Ah, bien, très bien, nos élèves en ont besoin, c'est bien que ce soit pris en compte, voyons vers quoi se tourner pour évaluer cela :
Envisager son orientation de façon éclairée.
Hein ? mais pourquoi fait-on disparaître les COP alors ? qui va "éclairer" les élèves, alors ?
Savoir nager :
??? pardon ??? quel est le rapport avec l'initiative et l'autonomie ???

Bon, revenons donc à la maîtrise de la langue française, Compétence 1, ça sera sûrement plus cohérent. Je fais un essai-test avec mes 3e actuels : sans mentir, sans exagérer, sans mauvaise foi... je pense que 70% d'entre eux ne verront pas cette compétence validée. Que faire dans ces conditions ? Faut-il être honnête ? Faut-il d'avance, avant même que cela soit mis en place, s'arranger pour truquer ces grilles ? Ceci dit, la tricherie fait apparemment pleinement partie du sport national, alors... pourquoi pas tricher dans l'Educ'Nat', hein, ce ne serait pas la première fois...

On va donc en rester à "savoir nager" comme preuve d'initiative et d'autonomie, somme toute c'est plus rassurant...

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par neo le Dim 22 Nov 2009 - 23:23

Motion de l'APL (Association des Professeurs de Lettres) sur le livret de compétences :
http://www.neoprofs.org/actualites-f5/colleges-motion-de-l-apl-sur-le-livret-de-competences-t15295.htm

Je la place dans le forum "actualité", parce que la question du boycott ou non commence à se poser, avec les premiers "conseils pédagogiques". Cela va sans dout être un des grands sujets dans l'actualité "collège" cette année.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum