socle commun de compétences

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par neo le Mer 13 Jan 2010 - 18:58

Excellent !
Je l'envoie à mes collègues de lettres, elles vont adorer !

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par neo le Dim 17 Jan 2010 - 12:50

Article dans l'US du 16 janvier. Pour ceux qui ne sont pas syndiqués au SNES, je copie :

http://www.snes.edu/IMG/pdf/US_690_PDF_BD.pdf (page 5)

LIVRET DE COMPÉTENCES AU COLLÈGE

Plusieurs versions du livret de compétences ont fait l’objet en deux
ans d’une expérimentation sans réel cadrage et le ministère a refusé
d’en présenter un bilan officiel malgré nos demandes réitérées.

C’est dans cette absence totale de transparence
et de débat qu’il cherche à imposer la
tenue de l’attestation de maîtrise du socle dès
la rentrée 2009, via la note de service n° 2009-
128 du 13 juillet 2009, alors que l’arrêté relatif
aux modalités d’attribution du DNB n’en prévoit
la prise en compte que pour la session 2011.
Des collègues continuent de nous interroger
sur la valeur de cette note de service : rappelons
donc ici qu’une note de service n’a pas la
même valeur qu’un arrêté ou un décret réglementaires.

Pour autant, des recteurs font pression sur les
enseignants pour qu’ils renseignent dès cette
année l’attestation. Des IPR font la tournée des
établissements pour imposer aux équipes de
s’engager sans plus attendre dans l’évaluation
des sept piliers du socle. Le recteur de Rennes
demande même à chaque principal(e) de désigner
un enseignant « référent socle » chargé de
participer à trois journées de formation sur
l’évaluation des compétences du socle et de
« rapporter la bonne parole » à l’ensemble de ses
collègues. « Personne ressource auprès [du chef
d’établissement] », le « référent socle » s’engagerait
« à faciliter la diffusion des principaux éléments
de cette formation » cette année et l’année
prochaine.

Ainsi, les initiatives se multiplient sur le terrain
pour contraindre les enseignants à
entrer dans une logique qui pose de
nombreux problèmes tant sur le fond
que sur la forme et auxquels le ministère
n’a apporté aucune réponse satisfaisante
(http://www.snes.edu/fiche-College-No2.html) .
Les personnels n’hésitent pas à consacrer du
temps, à donner d’eux-mêmes pour la réussite
de leurs élèves mais ils refusent de se prêter à
une mascarade d’évaluation, à l’instar du B2i et
du niveau A2 dont le ministère n’a pas non plus
fait le bilan. Ils ne veulent pas d’une évaluation
incessante des élèves qui transformerait radicalement
leurs métiers et leurs conditions
d’exercice sans répondre aux problèmes que
rencontre le collège aujourd’hui. L’expérience
des pays qui ont fait le choix d’un enseignement
par compétences n’a d’ailleurs pas permis
de conclure qu’il apportait des réponses pertinentes
à la difficulté scolaire (recul de la maîtrise
du français au Québec, par exemple). En outre,
ils perçoivent mieux que le socle commun induit
un tri des élèves selon qu’ils seraient jugés
a priori aptes à poursuivre des études après le
collège ou qu’ils devraient se contenter de
quelques « fondamentaux ».

Pour toutes ces raisons, le SNES a appelé les
personnels à organiser le refus collectif du livret
de compétences. Il met à la disposition de la
profession une lettre-pétition signable en ligne,
à l’attention du ministre, qui l’informe de ce
refus et qui lui demande d’initier un débat
approfondi au sein de la communauté éducative.
Cette lettre-pétition concerne tous les personnels,
qu’ils exercent en collège ou en lycée.
Faisons-la signer massivement !


■ Monique Daune (secteur collège)

TÉMOIGNAGES
Au collège Jean-Jaurès de Calais, les enseignants réunis en heure d’information syndicale ont décidé
de refuser de remplir les livrets de compétences.
Collectivement, ils refusent de bouleverser leurs
pratiques pédagogiques, de dénaturer leurs métiers et de transformer leurs cours en une évaluation
incessante au détriment de la transmission des connaissances et de la construction des savoirs.
Dans d’autres établissements, l’organisation du refus de ces livrets s’organise.
Au collège Anatole-France de Gerzat (63), les collègues réunis en heure mensuelle d’information
syndicale ont voté pour le refus de renseigner l’attestation cette année.
Mais soucieux de recueillir l’avis de
tous leurs collègues, ils ont organisé, en intersyndicale FSU/SUD un vote avec urne dans la salle des profs :
le résultat est sans appel avec 88,6% de collègues qui se sont prononcés en faveur du refus collectif ;
une motion dans ce sens a été votée en CA par les représentants des enseignants et des parents d’élèves.

...........................................................................................................................................................

L'argumentaire/pétition du collège de Calais est en ligne ici : http://www.lille.snes.edu/spip.php?article1754 . Libre de droits, n'hésitez pas à vous en inspirer pour construire le refus collectif dans vos établissements !

Si les collègues semblent trop frileux pour aller jusqu'au boycott pur et dur, le SNES de Lille propose de débattre dans les établissements et de chosir une de ces 3 possibilités : boycott, ou renseignement systématique en "non", ou renseignement systématique en "oui", pour toutes les compétences et pour tous les élèves ! Le tract d'appel est ici (il n'y a qu'à couper la fin si vous n'êtes pas dans l'académie de Lille) : http://www.lille.snes.edu/IMG/pdf_tract_college_janvier_2010_final.pdf

Chez nous, on commence à en parler, on abordera la question en heure d'info syndicale demain ; on va essayer d'adopter une position collective, et de faire figurer le refus du livret de compétences (et du décret EPLE) dans les revendications majeures de la grève du 21 et de la manif du 30 (tract intersyndical local qui sera rédigé après l'heure d'info syndicale).

PS : j'espère que la pétition nationale en ligne, dont parle l'US, sera bientôt mise en place, c'est le moment ! Wink

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par neo le Mar 19 Jan 2010 - 20:25

@neo a écrit:
PS : j'espère que la pétition nationale en ligne, dont parle l'US, sera bientôt mise en place, c'est le moment ! Wink
ça y est !


Le SNES et le SNEP lancent une lettre-pétition nationale, adressée au Ministre, exprimant le refus de remplir le livret de compétences cette année :
http://www.snes.edu/petitions/index.php?petition=16
A signer en ligne et à diffuser largement, notamment en collège ! Mais les profs de lycée sont aussi invités à signer pour soutenir ce refus (et s'il n'y a pas de résistance massive, le livret sera ensuite introduit en lycée...)


Version papier à faire signer dans les établissements et à retourner au SNES (national et académique) :
http://www.snes.edu/petitions/pdf/lettrePetitionCompetences.pdf

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Héliandre le Mer 24 Mar 2010 - 21:27

@neo a écrit:Article dans l'US du 16 janvier. Pour ceux qui ne sont pas syndiqués au SNES, je copie :
http://www.snes.edu/IMG/pdf/US_690_PDF_BD.pdf (page 5)

LIVRET DE COMPÉTENCES AU COLLÈGE

(...)rappelons
donc ici qu’une note de service n’a pas la
même valeur qu’un arrêté ou un décret réglementaires.

Pour autant, des recteurs font pression sur les
enseignants pour qu’ils renseignent dès cette
année l’attestation. (...)
Pour toutes ces raisons, le SNES a appelé les
personnels à organiser le refus collectif du livret
de compétences. Il met à la disposition de la
profession une lettre-pétition signable en ligne,
à l’attention du ministre, qui l’informe de ce
refus et qui lui demande d’initier un débat
approfondi au sein de la communauté éducative.
Cette lettre-pétition concerne tous les personnels,
qu’ils exercent en collège ou en lycée.
Faisons-la signer massivement !



Je reprends ce poste pour demander si ces informations transmises par néo sont toujours valables.

Notre CDE nous demande de nous positionner pour la validation des compétences au niveau 4ème. Elle nous donne une date limite d'envoi de notre positionnement pour présenter une synthèse en réunion. Dans mon établissement, il y a deux collègues qui demandent à attendre que la réunion ait lieu pour discuter, mais les autres estiment qu'il s'agit d'une obligation et se sont exécutés. Par ailleurs les formateurs nous disent qu'il faudra conjointement valider des compétences et mettre des notes.

Sommes nous dans l'obligation d'évaluer, valider les compétences du socle ? Je n'ai rien expérimenter encore, et j'aimerais pouvoir m'appuyer sur des arguments solides en refusant de renvoyer le document qu'on me demande... Merci.

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Héliandre le Jeu 25 Mar 2010 - 8:47

Je fais remonter mon poste. Quelqu'un sait-il s'il y a des nouveautés concernat la validation des compétences ?

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par henriette le Jeu 25 Mar 2010 - 10:46

Des nouveautés je ne sais pas, mais en tout cas le BO de jeudi dernier promet l'arrivée d'un logiciel (hosanna au plus haut des cieux !) et précise que la validation définitive doit se faire de façon collégiale par toute l'équipe pédagogique (usine à gaz en perspective...).

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par LM le Jeu 25 Mar 2010 - 10:53

Ce que je sais c'est que dans mon collège, le socle commun a pour effet d'avoir enclenché une guerre sans merci entre collègues...

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

conseil pedagogique

Message par tabou le Jeu 25 Mar 2010 - 15:14

j'ai une réunion ce soir sur le sujet, cela me porte peine, je suis contre ce saucissonnage des compétences démesuré mais me heurter face à mon chef que je ne connais que depuis un mois (reprise d'un congé mater) me parait bien dangereux surtout si mes collègues suivent comme des moutons ce qu'on nous demande

tabou
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Héliandre le Jeu 25 Mar 2010 - 18:35

Pareil, tabou... (même si on se connait depuis plus d'un mois). Je crois que je vais quand même appeler un syndicat avant la réunion chez nous.
Sinon dans les faits ça a l'air d'être différent partout, et parfois bien compliqué. d'autres disent que c'est du travail au départ, mais qu'ensuite c'est mieux que les notes (ceci dit chez nous les deux coexisteraient...)

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Gryphe le Dim 28 Mar 2010 - 0:48

@Héliandre a écrit:Je fais remonter mon poste. Quelqu'un sait-il s'il y a des nouveautés concernant la validation des compétences ?
Il y a des passages dans la circulaire de rentrée :

(extrait concernant le collège.)

2 .2 Le collège

2.2.1 Parachever la mise en œuvre du socle commun,
grâce au livret personnel de compétences


L'évaluation de la maîtrise des connaissances et des compétences du
socle commun, commencée à l'école, se poursuit au collège pour aboutir,
au plus tard en classe de 3ème, à la validation du palier 3. Elle
s'adresse également aux élèves scolarisés en sections d'enseignement
général et professionnel adapté implantées dans les collèges.
Les attestations de maîtrise des connaissances et des compétences
du socle commun renseignées au palier 1 et au palier 2 sont des supports
structurants pour la liaison école-collège. Elles apportent des
éléments d'information essentiels pour la mise en place, sans délai, de
l'aide et de l'accompagnement au travail nécessaires aux élèves en
difficulté scolaire.
Tous les enseignements et toutes les disciplines ont un rôle à
jouer dans l'acquisition des compétences du socle commun, et donc dans
leur évaluation, Les pratiques artistiques, culturelles et sportives, le
parcours de découverte des métiers et des formations y contribuent
également.
En lettres, les programmes doivent s'interpréter dans un sens qui
favorise le plaisir de la lecture et l'articulation avec les autres
disciplines, notamment pour donner aux élèves les éléments de contexte
historique.
Lorsque les évaluations conduites dans les différents enseignements
montrent que l'élève maîtrise une compétence, la décision de la valider
est prise collégialement par les membres de l'équipe pédagogique
concernés. Les compétences validées sont renseignées par le professeur
principal
dans les attestations de palier 3.

Les attestations du palier 3, les grilles de référence qui
précisent les exigences pour chaque compétence, ainsi que des outils
d'aide à l'évaluation sont mis à la disposition des équipes sur Eduscol. Ces outils sont complétés
en cours d'année. Des formations sont mises en place : un séminaire
national aura lieu au printemps 2010.


2.2.2 Mettre en place l'application nationale
« Livret personnel de compétences »


À la rentrée 2010, tous les établissements disposeront, via leurs
serveurs académiques, d'une application numérique, appelée « Livret
personnel de compétences », développée sous environnement SCONET. Elle
permet de renseigner les compétences validées, d'éditer les attestations
pour les familles et d'assurer la transmission des données vers
l'application Notanet.
L'application « Livret personnel de compétences » sera mise en
relation avec les applications privées ainsi que les applications
développées localement pour le suivi des acquisitions du socle commun.


2.2.3 Installer le nouveau DNB


La session 2011 voit l'avènement de deux dispositions majeures : la
prise en compte de la maîtrise des sept compétences du socle commun et
l'introduction, parmi les épreuves de l'examen, d'une note d'histoire
des arts, obtenue lors d'une présentation orale organisée dans
l'établissement.
Ces deux nouveautés concrétisent, d'une part, l'enseignement de
l'histoire des arts mis en place à la rentrée 2009, et, d'autre part,
l'achèvement de la mise en œuvre du socle commun au collège. Par
ailleurs, tout élève de troisième doit être présenté au DNB.
Lors du conseil de classe de 3ème trimestre de la classe de
troisième, le chef d'établissement valide ou non l'acquisition du socle
commun. Les validations obtenues remonteront vers l'application Notanet,
comme les notes de contrôle continu.


Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par roxanne le Dim 28 Mar 2010 - 9:43

Nous ça a été un grand moment ..réunion de l'équipe de lettres ( 7 femmes , un homme ) , la prof qui est allée à la réunion d'info arrive pour distiller la bonne parole comme investie d'une mission, comme si c'était elle qui avait écrit ce socle .Par ailleurs , elle est toujours en train de se plaindre de tout le travail qu'elle a , de ses 3 heures supp ( mais pas des 500 euros qu'elle reçoit).Lorsque je commence à émettre des doutes sur ce socle , elle monte sur ses grands chevaux , que c'est comme ça , qu'on n'a rien à dire , que c'est européen (là le grand mot est lâché).Et il n'y a rien de tel pour m'agacer , je fais remarquer (en haussant le ton à mon tour) qu'on peut aussi en discuter, qu'on n'est pas des moutons et qu'ailleurs , il y a eu des refus ....Non , ça ne se discute pas , on doit obéir ! et là dessus elle nous ressort ses heures sup , le temps qu'elle a passé à la réunion...Et là je lui dis qu'on sait qu'elle est parfaite ..bon , elle est partie en hurlant et en allant chouiner pendant une heure à c^té ..du coup , ça a lancé un peu la discussion sur ce socle (et moi, ça a fini de me donner la réputation de la rebelle ! et de la méchante qui a fait pleurer cette pauvre C. qui est "tellement émotive" )

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par fgers le Dim 28 Mar 2010 - 10:03

@roxanne a écrit:Nous ça a été un grand moment ..réunion de l'équipe de lettres ( 7 femmes , un homme ) , la prof qui est allée à la réunion d'info arrive pour distiller la bonne parole comme investie d'une mission, comme si c'était elle qui avait écrit ce socle .Par ailleurs , elle est toujours en train de se plaindre de tout le travail qu'elle a , de ses 3 heures supp ( mais pas des 500 euros qu'elle reçoit).Lorsque je commence à émettre des doutes sur ce socle , elle monte sur ses grands chevaux , que c'est comme ça , qu'on n'a rien à dire , que c'est européen (là le grand mot est lâché).Et il n'y a rien de tel pour m'agacer , je fais remarquer (en haussant le ton à mon tour) qu'on peut aussi en discuter, qu'on n'est pas des moutons et qu'ailleurs , il y a eu des refus ....Non , ça ne se discute pas , on doit obéir ! et là dessus elle nous ressort ses heures sup , le temps qu'elle a passé à la réunion...Et là je lui dis qu'on sait qu'elle est parfaite ..bon , elle est partie en hurlant et en allant chouiner pendant une heure à c^té ..du coup , ça a lancé un peu la discussion sur ce socle (et moi, ça a fini de me donner la réputation de la rebelle ! et de la méchante qui a fait pleurer cette pauvre C. qui est "tellement émotive" )

Je suis plutôt d'un naturel pacifique mais une collègue qui fait trois heures sup et qui se plaint des heures sup je la massacre.

_________________
Le courrier de S1 est ton meilleur ami

fgers
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Marlou.Bassboost le Dim 28 Mar 2010 - 10:31

Bravo Roxanne ! faut pas se laisser démonter !

Sinon...

Si je comprends bien c'est le PP de 3eme qui va encore se taper de valider les compétences?
Je démissionne de mon poste de PP 3ème ou on organise avec mon autre collègue PP un beau bazard?

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par InvitéN le Dim 28 Mar 2010 - 11:55

Qui sera encore volontaire pour être encore P.P en 3ème pour une poignée d'euros supplémentaires ? Qui ???

Sinon j'ai assisté à une réunion sur la validation du socle de compétences et j'en ai retenu une chose choquante : il semblerait que la validation du socle et de ses piliers soit laissée à la "libre appréciation" de chaque collège. Par exemple dans un collège l'obtention de 60 % des compétences d'un pilier pourrait suffir à valider et dans un autre ce serait 80%...dans un collège sans accès à une piscine le "savoir nager" passerait à la trappe, dans un autre il serait incontournable ??? Du grand n'importe quoi quand on prétend à une culture commune pour tous, non ? Celà m'a énervée !

Le formateur, par ailleurs prof de LM dans un collège ZEP ( 1 seule classe de 20 élèves si j'ai bien compris car il est bardé de décharges ) ne met qu'une note par trimestre et ressemble beaucoup dans sa démarche de débat ( il nous a montré une vidéo ) à ce cher Bégaudeau .

Bon sinon moi le travail par compétences, je trouve celà pertinent et intéressant dans ma matière mais ce socle commun pose beaucoup de problèmes de coordination des enseignants sans temps supplémentaire de concertation. C'est lourd à mettre en place !

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Gryphe le Dim 28 Mar 2010 - 12:42

(Je ne floode pas, je cite !!! )


Lorsque les évaluations conduites dans les différents enseignements
montrent que l'élève maîtrise une compétence, la décision de la valider
est prise collégialement par les membres de l'équipe pédagogique
concernés. Les compétences validées sont renseignées par le professeur
principal
dans les attestations de palier 3.


2.2.2 Mettre en place l'application nationale
« Livret personnel de compétences »

À la rentrée 2010, tous les établissements disposeront, via leurs
serveurs académiques, d'une application numérique, appelée « Livret
personnel de compétences », développée sous environnement SCONET
. Elle
permet de renseigner les compétences validées, d'éditer les attestations
pour les familles et d'assurer la transmission des données vers
l'application Notanet.

L'application « Livret personnel de compétences » sera mise en
relation avec les applications privées
ainsi que les applications
développées localement pour le suivi des acquisitions du socle commun
.

2.2.3 Installer le nouveau DNB

tout élève de troisième doit être présenté au DNB.
Lors du conseil de classe de 3ème trimestre de la classe de
troisième, le chef d'établissement valide ou non l'acquisition du socle
commun. Les validations obtenues remonteront vers l'application Notanet,
comme les notes de contrôle continu.

Bon, alors, ce que je comprends :

- Le PP valide sur proposition des collègues, qui se sont auparavant répartis les items.
Responsabilité conjointe du CPE et du PP pour les champs 6 et 7 ?

- La validation se fait sur Sconet, c'est-à-dire un système hautement sécurisé non accessible depuis la salle des profs, ni depuis le domicile (sauf système encore plus sécurisé et encore plus coûteux).

- L'application est "mise en relation avec les applications privées".
Je comprends : mise en relation avec Pronotes/Nota Bene.
Pour que les PP puissent valider directement comme d'habitude, avec le logiciel utilisé par chaque établissement.
Et là, une angoisse me saisit :
à mon humble avis, les "transferts" ne vont pas se faire tout seuls entre Pronotes et Sconet.
En espérant que d'ici l'année prochaine, tout soit au point...

- Au conseil de classe du 3ème trimestre, le CDE valide ou non la totalité du Socle, sans s'occuper des sous-items.
La grille est là : Attestation de maîtrise du Socle commun au palier 3.
Pour mémoire, la consigne est simple : nous devons nous donner les moyens nécessaires pour que chaque élève ait son Socle.
La scolarité obligatoire doit au moins garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l'acquisition d'un socle commun constitué d'un ensemble de connaissances et de compétences
(loi d'orientation du 23 avril 2005, article 9)

Voilà donc pour la partie "textes".
Le reste appartiendra à la vie locale (au conseil pédagogique) de chaque établissement.


Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par gym le Dim 28 Mar 2010 - 12:52

@neo a écrit:Excellent !
Je l'envoie à mes collègues de lettres, elles vont adorer !

Les autres aussi peuvent apprécier, autant l'envoyer à tous

gym
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par neo le Dim 28 Mar 2010 - 13:03

Je confirme que la validation du socle n'a rien d'obligatoire cette année !
Chez nous, nous avons signé le refus collectif de renseigner l'attestation cette année ( http://www.snes.edu/petitions/pdf/lettrePetitionCompetences.pdf ), et on présentera une motion au CA de demain.
Le Principal lui-même nous a dit que ce n'était pas obligatoire cette année (pas d'ordre de l'IA du Nord), et qu'il avait fait remonter à l'IA qu'il ne souhaitait pas qu'on le remplisse cette année au collège. A utiliser dans les autres établissements, puisque c'est officiel : il n' y a pas d'ordre de la part de l'IA pour cette année !
Cela ne l'a pas empêché de faire une demi-journée dite de "solidarité" sur ce p..... de socle, et de demander une synthèse de réflexion dans chaque discipline. J'ai posé une heure d'info syndicale le matin même de cette demi-journée diable , on a signé le refus collectif, et on a pris la décision d'indiquer, dans les synthèses, pour les compétences dites transversales : "hors champ disciplinaire" !
L'équipe de lettres a également annexé à la synthèse l'excellente motion de l'APL : http://www.aplettres.org/motion_competences_college.htm , et l'équipe de langues a annexé l'analyse d'une enquête de l'APLV sur le niveau A2, très critique là aussi.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Invité le Dim 28 Mar 2010 - 13:17

Si le but est d'obtenir 100% de validation, pourquoi nous imposer tout ce travail?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Gryphe le Dim 28 Mar 2010 - 13:32

@neo a écrit:Je confirme que la validation du socle n'a rien d'obligatoire cette année !
Le texte qui fait foi pour cette année : BO du 29 octobre 2009
Dispositions particulières prévues pour la session 2010
Afin de permettre aux enseignants de s'approprier dans des
conditions sereines la mise en œuvre du socle commun, les dispositions
relatives à sa prise en compte pour l'obtention du diplôme national du
brevet ne s'appliqueront qu'à compter de la session 2011
. Une note en
précisera les modalités.

Pour la session 2010, seuls le niveau A2 dans une langue vivante
étrangère étudiée dans l'établissement et choisie par le candidat et le
brevet informatique et internet (B.2.i.) seront nécessaires pour
l'obtention du diplôme national du brevet. En revanche, la tenue du
document attestant la maîtrise des connaissances et compétences du socle
commun sera obligatoire dès la rentrée scolaire 2009
.
Traduction en français courant :
- Le Socle sera obligatoire pour le Brevet 2011.
- En 2009-2010, ce qui est obligatoire, c'est de commencer à s'entraîner à valider.
En gros, pour être opérationnels à la rentrée 2010, il faut, au préalable, être très clair sur comment on va procéder.
J'en mesure bien toute la difficulté.


Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par neo le Dim 28 Mar 2010 - 13:46

Non, la note de service au BO n'a rien d'une obligation légale, contrairement à un décret ou un arrêté. La seule obligation légale pour l'instant, ce sera de valider l'attestation du socle en 2011 pour avoir le brevet. Si rien ne change d'ici là. Et s'il n'y a pas de résistance sur le terrain, il n'y a aucune raison pour que cela change...
La preuve que ce n'est pas une obligation légale pour cette année : l'IA du 59 n'oblige pas les établissements du département à remplir l'attestation cette année (source fiable : mon principal).

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Héliandre le Dim 28 Mar 2010 - 21:49

Merci pour ces nouvelles infos, gryphe et néo. Donc un enseignant n'est pas légalement obligé d'appliquer ce qu'il y a dans le BO ? Et s'il y a un ordre de notre IA, est-ce que là ça devient obligatoire de se positionner pour la validation cette année ? Je n'ai pas réussi à joindre des personnes au courant en appelant les syndicats. C'est vrai qu'ils doivent très occupés avec les mut... Je sais qu'on est plusieurs dans mon collège à ne pas avoir renvoyé le document qu'on nous demande, avec positionnement pour la validation. Mais tout le monde est persuadé que c'est obligatoire. Cependant on veut essayer de discuter quand même, avant de nous engager pour quelque chose dont on ne sait pas comment ça va se passer et quelle charge de travail ça va apporter. Ou alors on ne le sait que trop bien...

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Gryphe le Dim 28 Mar 2010 - 22:31

Pour répondre à Néo :
@neo a écrit:Non, la note de service au BO n'a rien d'une obligation légale, contrairement à un décret ou un arrêté. La seule obligation légale pour l'instant, ce sera de valider l'attestation du socle en 2011 pour avoir le brevet.
Oui effectivement, je citais la note de service qui dit que la tenue du document attestant de la maîtrise du Socle estobligatoire.
Dans la hiérarchie des normes, la note de service n'a pas la valeur d'une loi, bien sûr. (C'est bien pour cela que je n'ai pas dit obligation "légale".) Mais cela demeure un texte émanant du ministère de l'EN.

Après, mon travail d'adjointe consiste à faire vivre sur le plan local les orientations nationales. En tenant compte du contexte local de mon établissement.
Si le moment venu, le contexte local de mon établissement est heu, disons, agité, j'aviserais à ce moment-là.

Pour répondre à Héliandre :
Donc un enseignant n'est pas légalement obligé d'appliquer ce qu'il y a dans le BO ?
Et s'il y a un ordre de notre IA, est-ce que là ça devient obligatoire de se positionner pour la validation cette année ?
Le chef de service immédiat de l'enseignant est le chef d'établissement. Certes, il y a la double hiérarchie, avec aussi l'IPR, mais quand même.
Donc, ce que l'enseignant est tenu d'appliquer, ce sont les directives du chef d'établissement, en effet, pour reprendre un débat que nous avons eu dimanche dernier,
Tout fonctionnaire, quel que soit son rang dans la hiérarchie, est responsable de l'exécution des tâches qui lui sont confiées. Il doit se conformer aux instructions de son supérieur hiérarchique, sauf dans le cas où l'ordre donné est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public.
(loi du 13 juillet 1983, article 28)
En l'occurrence, on ne peut pas dire qu'il est illégal de commencer à se pencher sur cette validation, ni que cela compromet gravement un intérêt public.
D'un point de vue strictement règlementaire, je crois donc qu'Héliandre est tenue de répondre à la consigne de son CDE.

Cependant, cela ne veut pas dire qu'il faut le faire sans réfléchir, c'est justement le moment de faire remonter toutes vos/nos questions et tous les problèmes qui se posent : l'information doit circuler dans les deux sens.

Il ne s'agit pas de faire du zèle ni dans un sens, ni dans l'autre, mais d'essayer de répondre honnêtement aux directives qui nous sont fixées.

Je respecte les engagements syndicaux de Neo,
et je comprends tout à fait les inquiétudes de Héliandre,

cependant il semble qu'on se dirige vers cette validation pour l'an prochain :
autant anticiper et trouver des solutions simples, rationnelles, et peu chronophages.

Tiens, du coup, je crois que je sais ce que je vais faire pour la journée de solidarité (en plus du Contrat d'objectifs et d'un audit interne...).

Par cette réponse, je crois que je ne me suis pas fait que des amis... mais je dois dire que j'aime beaucoup discuter avec vous tous, vraiment.


_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Héliandre le Dim 28 Mar 2010 - 22:37

Eh bien moi en tous cas je te remercie de cette réponse, qui m'aide à y voir plus clair... Smile

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Gryphe le Dim 28 Mar 2010 - 22:39

De rien, c'était avec plaisir.

Bonne semaine !


Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par Ruthven le Dim 28 Mar 2010 - 22:44

@Gryphe a écrit:

cependant il semble qu'on se dirige vers cette validation pour l'an prochain :
autant anticiper et trouver des solutions simples, rationnelles, et peu chronophages.


Le souci est que cette logique des compétences est un renversement complet par rapport à la conception traditionnelle de l'enseignement, ce n'est pas une énième question technique supplémentaire, c'est le sens même du travail d'enseignant qui change (et dans le mauvais sens). On projette un modèle managérial sur la relation éducative, on saucissonne et on segmente ce qui est enseigné au point qu'on prive l'apprentissage de tout sens (car le sens se donne dans l'unité). [Au passage, c'est d'ailleurs bizarre que les pédagogistes défenseurs du sens à tout prix puissent trouver un intérêt à la question des compétences]. Je reviendrai un peu plus sur la notion à partir du livre d'A. Del Rey, A l'école des compétences. De l'éducation à la fabrique de l'élève performant, que je suis en train de résumer.
Bref, cette question est tout sauf une question technique neutre, il y va d'une certaine conception de notre travail et de notre métier, d'où la nécessité (qui ne te fera pas plaisir) de se cabrer.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: socle commun de compétences

Message par fgers le Lun 29 Mar 2010 - 5:28

@Gryphe a écrit:
cependant il semble qu'on se dirige vers cette validation pour l'an prochain :
autant anticiper et trouver des solutions simples, rationnelles, et peu chronophages.

Tant qu'il y a double évaluation, connaissances et compétences, je préconise à titre personnel la micro-résistance. Ils veulent des petites croix, donnons leurs des petites croix. Surtout ne pas essayer de faire les choses sérieusement ce qui prendrait un temps fou et serait inutile pour les élèves.

La validation des compétences, comme d'ailleurs le socle commun dans son ensemble, a pour but unique de masquer la réalité et de faire croire que l'on a réussi à transformer une carne en cheval de course. Jeune, tu étais en échec. Ton niveau n'a pas changé d'un iota mais tu n'est plus en échec grâce à l'évaluation des compétences. Tu pourras même t'appuyer sur le solide socle commun pour trainer ta nullité au lycée et qui sait à la fac.

Ca me rend cependant vraiment triste de voir remplacer la méritocratie républicaine par la nullocratie postmoderne. Je crois qu'il va falloir être de plus en plus les marranes de l'éducation nationale et pratiquer en douce le culte du savoir dans la classe entre deux grands messes de validation du socle commun.

Tient au fait j'ai des collègues de maths d'un collège proche de chez moi qui viennent de se faire convoquer par le CDE parce que les notes du brevet blanc sont faibles. J'imagine que c'est pour leur dire qu'il va tout faire pour trouver les moyens de les aider à accompagner cette cohorte d'élèves en difficulté...

_________________
Le courrier de S1 est ton meilleur ami

fgers
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum