De l'avenir des stagiaires...

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par lalilala le Dim 15 Aoû 2010 - 22:49

philip a écrit:
@lalilala a écrit:ouais ben ils peuvent quand même être là début août, faut pas exagérer

ben oui après tout, ils n'ont qu'à prendre leur vacances en septembre... ou mieux, ne pas prendre de vacances.

non mais ils peuvent en prendre entre le 8 et le 23 août déjà

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par John le Dim 15 Aoû 2010 - 22:49

@Karine B. a écrit:
@John a écrit:Mais les inspecteurs de la discipline, les responsables disciplinaires à l'IUFM et les syndicats interviennent aussi dans l'affectation, non ? C'est pour ça que je montais à 300 (au niveau national).

l'IUFM n'est plus rien, les IPR ne connaissent pas les stagiaires (donc feraient pire que bien) et s'inclinent de plus en plus devant "l'Etat employeur", il y a un barème et pas toujours de syndicats (pas à Lille malgré nos demandes depuis 10 ans)

Han, comme quoi ça dépend vraiment des académies...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par lalilala le Dim 15 Aoû 2010 - 22:50

@John a écrit:
philip a écrit:
@John a écrit:Philip et Lalilala, vous parlez de qui en disant "ils" ?

des personnels du rectorat

Ben oui mais enfin il y a des milliers de stagiaires qui attendent, pour déménager et préparer leurs cours, que trois cents personnes rentrent de vacances... aak

voilà c'est ça....Moi aussi j'aurais aimé prendre de vraies vacances cette année...m'organiser et tout et tout....

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par lalilala le Dim 15 Aoû 2010 - 22:53

philip a écrit:
@John a écrit:Mais les inspecteurs de la discipline, les responsables disciplinaires à l'IUFM et les syndicats interviennent aussi dans l'affectation, non ? C'est pour ça que je montais à 300 (au niveau national).

pour les syndicats, je ne suis pas sur qu'ils interviennent pour l'affectation des stagiaires

Ils interviennent et heureusement!

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par invitéW le Dim 15 Aoû 2010 - 22:53

@lalilala a écrit:
@John a écrit:
philip a écrit:
@John a écrit:Philip et Lalilala, vous parlez de qui en disant "ils" ?

des personnels du rectorat

Ben oui mais enfin il y a des milliers de stagiaires qui attendent, pour déménager et préparer leurs cours, que trois cents personnes rentrent de vacances... aak

voilà c'est ça....Moi aussi j'aurais aimé prendre de vraies vacances cette année...m'organiser et tout et tout....

c'est assez égoiste comme point de vue. Tu auras toutes tes vacances à partir de l'année prochaine, au nom de quoi tu imposerais à d'autres leur dates de vacances (qui seraient pour le coup toujours les même tous les ans)

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par invitéW le Dim 15 Aoû 2010 - 22:54

@lalilala a écrit:
philip a écrit:
@John a écrit:Mais les inspecteurs de la discipline, les responsables disciplinaires à l'IUFM et les syndicats interviennent aussi dans l'affectation, non ? C'est pour ça que je montais à 300 (au niveau national).

pour les syndicats, je ne suis pas sur qu'ils interviennent pour l'affectation des stagiaires

Ils interviennent et heureusement!

non, pas à Lille par exemple

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par lalilala le Dim 15 Aoû 2010 - 22:58

Peut-être que c'est égoïste , mais je ne suis pas la seule à m'en faire il me semble et à stresser en ce moment même, à me demander comme je vais faire pour trouver un appart en deux jours dans un endroit peut-être complètement paumé...j'espère qu'ils profitent bien de leurs vacances en attendant (tu vois je ne pense pas qu'à moi^^)

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par Astartee le Dim 15 Aoû 2010 - 23:01

3 personnes au rectorat s'occupent de 416 stagiaires à Lille (dont 94
devraient déménager puisqu'affectés autrement que sur leur voeur 1).

au moins 95... Lille était mon premier voeux pour des raisons de compromis avec mon conjoint qui doit faire sa thèse sur paris... Là on est encore dans notre appart dans le finistère...
Le fait que Lille soit mise en premier ne veut pas forcément dire qu'on habite déjà dans l'académie...

et puis pour les renseignements, vous êtes mignons, mais faut y rentrer dans les codes de l'EN...
Pendant toute mon année de préparation personne ne nous a dit où aller vérifier les résultats au concours... j'ai appris l'existence de Publinet en Avril... Je savais même pas en quoi allait consister l'année de stage de l'agreg, et je sais toujours pas où aller voir pour connaitre mon établissement d'affectation. Je ne sais pas non plus comment va se passer la titularisation...
Tout est très vague pour les non-initiés... faut quand même le garder en tête...

et puis, si vous vous inquiétez tellement des stagiaires, peut-être que ceux qui s'en sentent les épaules auraient pu se proposer comme tuteur... tout en ne cautionnant pas la réforme, ça aurait le mérite de vraiment nous épauler pour notre entrée dans le métier...

Astartee
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par John le Dim 15 Aoû 2010 - 23:01

des milliers de stagiaires attendent, pour déménager et préparer leurs 18h de cours, que trois cents personnes rentrent de vacances...

On se demande de quel côté est l'égoïsme.

Mais à mon avis ce n'est même pas de l'égoïsme, c'est de la mauvaise organisation.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par Karine B. le Dim 15 Aoû 2010 - 23:02

@lalilala a écrit:Peut-être que c'est égoïste , mais je ne suis pas la seule à m'en faire il me semble et à stresser en ce moment même, à me demander comme je vais faire pour trouver un appart en deux jours dans un endroit peut-être complètement paumé...j'espère qu'ils profitent bien de leurs vacances en attendant (tu vois je ne pense pas qu'à moi^^)

tu devrais en vouloir aux responsables politiques des rectorats, pas à ceux qui font les affectations, souvent mal payés, habitant parfois très loin (j'ai déjà pris le train avec certains d'entre eux), confrontés aux pressions du haut (vous devez me trouver quelqu'un pour aller là) et à celles du bas (coups de fil de collègues furieux de leur affectation, ce qui conduit souvent à une attitude anti prof de leur part). Le turn over s'explique surtout par ces conditions de travail (j'imagine ce qu'il serait si leurs vacances étaient réduites à une plage de 3 semaines possibles)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par John le Dim 15 Aoû 2010 - 23:03

et puis, si vous vous inquiétez tellement des stagiaires, peut-être que ceux qui s'en sentent les épaules auraient pu se proposer comme tuteur... tout en ne cautionnant pas la réforme, ça aurait le mérite de vraiment nous épauler pour notre entrée dans le métier...

Les tuteurs, c'est encore autre chose. Si on mélange tout, on ne s'en sortira plus.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par invitéW le Dim 15 Aoû 2010 - 23:04

@lalilala a écrit:je ne suis pas la seule à m'en faire il me semble et à stresser en ce moment même, à me demander comme je vais faire pour trouver un appart en deux jours dans un endroit peut-être complètement paumé.

oui comme tous les stagiaires, tous les ans à la même époque.

Dis toi que c'est pour cette année seulement, après tu seras plus tranquille...

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par Astartee le Dim 15 Aoû 2010 - 23:05

@John a écrit:
et puis, si vous vous inquiétez tellement des stagiaires, peut-être que ceux qui s'en sentent les épaules auraient pu se proposer comme tuteur... tout en ne cautionnant pas la réforme, ça aurait le mérite de vraiment nous épauler pour notre entrée dans le métier...

Les tuteurs, c'est encore autre chose. Si on mélange tout, on ne s'en sortira plus.

ouais, mais le poste s'intitule bien "de l'avenir des stagiaires" non? je pense que c'en est un élément déterminant personnellement

Astartee
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par Karine B. le Dim 15 Aoû 2010 - 23:07

@Astartee a écrit:

et puis, si vous vous inquiétez tellement des stagiaires, peut-être que ceux qui s'en sentent les épaules auraient pu se proposer comme tuteur... tout en ne cautionnant pas la réforme, ça aurait le mérite de vraiment nous épauler pour notre entrée dans le métier...

mais ne pas être tuteur ne veut pas dire que tu ne seras pas épaulée en tant que collègue (je tiens mes cours à la disposition de qui en veut, tout comme l'ensemble des collègues qui ont signé le refus collectif). Ce refus, c'est pour vous qu'on l'a fait, pour essayer de vous gagner quelques "mieux" (pour l'instant ponctuels).

Accepter d'être tuteur reviendrait à pérenniser le système (et je crois qu'il a des chances d'échouer dès l'année prochaine) et à se mettre une pression dingue en étant dorénavant le quasi seul responsable de la titularisation d'un stagiaire (jusqu'à présent, il y a avait 2 tuteurs minimum + des visiteurs ; maintenant, c'est un tuteur en liaison avec l'IPR), donc non merci

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par invitéW le Dim 15 Aoû 2010 - 23:09

@Astartee a écrit:

et puis pour les renseignements, vous êtes mignons, mais faut y rentrer dans les codes de l'EN...
Pendant toute mon année de préparation personne ne nous a dit où aller vérifier les résultats au concours... j'ai appris l'existence de Publinet en Avril... Je savais même pas en quoi allait consister l'année de stage de l'agreg, et je sais toujours pas où aller voir pour connaitre mon établissement d'affectation. Je ne sais pas non plus comment va se passer la titularisation...
Tout est très vague pour les non-initiés... faut quand même le garder en tête...

oui tout n'est pas clair, (même pour les inités je pense)

@Astartee a écrit:et puis, si vous vous inquiétez tellement des stagiaires, peut-être que ceux qui s'en sentent les épaules auraient pu se proposer comme tuteur... tout en ne cautionnant pas la réforme, ça aurait le mérite de vraiment nous épauler pour notre entrée dans le métier...

il n'y a pas 50 solutions : ne pas cautionner la réforme = refuser d'être tuteur. Vous serez épauler coute que coute dans votre entrée dans le metier

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par invitéW le Dim 15 Aoû 2010 - 23:10

@Karine B. a écrit:



Accepter d'être tuteur reviendrait à pérenniser le système (et je crois qu'il a des chances d'échouer dès l'année prochaine)
tu es sérieuse ?


Dernière édition par philip le Dim 15 Aoû 2010 - 23:11, édité 1 fois

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par olivier-np30 le Dim 15 Aoû 2010 - 23:11

Le tuteur doit être là pour épauler, il ne doit pas influer sur la décision, cela pervertit les relations: je suis contre.

Déjà que l'année est pesante vu l'enjeu ...

Je ne comprends pas qu'on se soit pas plus penché sur ce problème...

Mais bon l'Etat pense coûts et rentabilité...

La dérive est inquiétante.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par Astartee le Dim 15 Aoû 2010 - 23:13

@Karine B. a écrit:
@Astartee a écrit:

et puis, si vous vous inquiétez tellement des stagiaires, peut-être que ceux qui s'en sentent les épaules auraient pu se proposer comme tuteur... tout en ne cautionnant pas la réforme, ça aurait le mérite de vraiment nous épauler pour notre entrée dans le métier...

mais ne pas être tuteur ne veut pas dire que tu ne seras pas épaulée en tant que collègue (je tiens mes cours à la disposition de qui en veut, tout comme l'ensemble des collègues qui ont signé le refus collectif). Ce refus, c'est pour vous qu'on l'a fait, pour essayer de vous gagner quelques "mieux" (pour l'instant ponctuels).

Accepter d'être tuteur reviendrait à pérenniser le système (et je crois qu'il a des chances d'échouer dès l'année prochaine) et à se mettre une pression dingue en étant dorénavant le quasi seul responsable de la titularisation d'un stagiaire (jusqu'à présent, il y a avait 2 tuteurs minimum + des visiteurs ; maintenant, c'est un tuteur en liaison avec l'IPR), donc non merci

Je comprends bien Karine... mais quel prof va accepter de nous suivre bénévolement en plus de ses heures de cours? quel suivi peut-on espérer de la part de notre équipe pédagogique...
Tenir des cours à disposition, pourquoi pas, mais ce dont les stagiaires sont demandeurs c'est de temps, d'attention, de conseils et de guidage... on ne pourra pas décemment demander ça à un collègue dont ce n'est pas le rôle et qui doit assumer son boulot, sa famille et nos angoisses sans rien en retour... Je veux bien lui faire un beau dessin, mais je suis pas sure que ça suffise pour la pression qu'on va lui demander d'assumer...

Astartee
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par John le Dim 15 Aoû 2010 - 23:15

Y a un fil exprès sur les tuteurs, ça aurait été bien de séparer les deux réflexions (dates d'affectation des stagiaires / attribution des tuteurs) qui sont vraiment deux moments distincts et quasi-indépendants. Suffit de chercher tuteur dans la fonction recherche ack Wink


Dernière édition par John le Dim 15 Aoû 2010 - 23:18, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par Karine B. le Dim 15 Aoû 2010 - 23:17

[quote="philip"]
@Karine B. a écrit:
@Astartee a écrit:



Accepter d'être tuteur reviendrait à pérenniser le système (et je crois qu'il a des chances d'échouer dès l'année prochaine)
tu es sérieuse ?

les IPR ne s'en sortent pas, le rectorat non plus (on ne trouve pas les supports nécessaires en physique dans mon académie), Châtel avait dit en juillet qu'il était prêt à réexaminer le dossier ou un truc du genre (j'avais vu la citation dans 20 mn). J'attends de voir la réaction des stagiaires à la rentrée et surtout comment ils s'en sortent (depuis quelques temps, j'entends davantage chez nos jeunes collègues des discours du genre "je ne ferai pas ça toute ma vie". Quand on veut se reconvertir, mieux vaut ne pas attendre trop longtemps, surtout que le papy boom va concerner le privé comme le public, et que les sirènes du public ne sont guère attractives pour des jeunes diplômés pas assez nombreux pour satisfaire les besoins. Bref, à moins d'être maso, quelqu'un qui a passé le concours et qui subit des conditions très dures, cherchera autre chose très vite, y compris pendant l 'année de stage (on m'a donné le chiffre de 15 démissions à Lille l'an dernier sur 370 stagiaires).

ça, c'est dans l'hypothèse où ceux qui dirigent s'intéressent à la qualité de l'enseignement. Dans le cas contraire, ils continueront l'abattage, les réformes pour supprimer encore plus de postes et faciliteront le passage des élèves vers le privé.

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par invitéW le Dim 15 Aoû 2010 - 23:17

@Astartee a écrit:


Je comprends bien Karine... mais quel prof va accepter de nous suivre bénévolement en plus de ses heures de cours? quel suivi peut-on espérer de la part de notre équipe pédagogique...
Tenir des cours à disposition, pourquoi pas, mais ce dont les stagiaires sont demandeurs c'est de temps, d'attention, de conseils et de guidage... on ne pourra pas décemment demander ça à un collègue dont ce n'est pas le rôle et qui doit assumer son boulot, sa famille et nos angoisses sans rien en retour... Je veux bien lui faire un beau dessin, mais je suis pas sure que ça suffise pour la pression qu'on va lui demander d'assumer...

tu verras quand tu seras dans ton établissements, que la plupart de tes collègues vont t'épauler. Tu auras toujours quelqu'un pour t'écouter ou te donner des conseils sans attendre de retour.

Et crois-tu qu'un tuteur qui n'est pas de ta discipline va pouvoir t'aider ?


Dernière édition par philip le Dim 15 Aoû 2010 - 23:19, édité 1 fois

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par Karine B. le Dim 15 Aoû 2010 - 23:19

@Astartee a écrit:
Je comprends bien Karine... mais quel prof va accepter de nous suivre bénévolement en plus de ses heures de cours? quel suivi peut-on espérer de la part de notre équipe pédagogique...
Tenir des cours à disposition, pourquoi pas, mais ce dont les stagiaires sont demandeurs c'est de temps, d'attention, de conseils et de guidage... on ne pourra pas décemment demander ça à un collègue dont ce n'est pas le rôle et qui doit assumer son boulot, sa famille et nos angoisses sans rien en retour... Je veux bien lui faire un beau dessin, mais je suis pas sure que ça suffise pour la pression qu'on va lui demander d'assumer...

Le tuteur sera aussi à plein temps : il trouvera le temps de le faire parce qu'on le paie ?

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par lalilala le Dim 15 Aoû 2010 - 23:19

@Astartee a écrit:
3 personnes au rectorat s'occupent de 416 stagiaires à Lille (dont 94
devraient déménager puisqu'affectés autrement que sur leur voeur 1).

au moins 95... Lille était mon premier voeux pour des raisons de compromis avec mon conjoint qui doit faire sa thèse sur paris... Là on est encore dans notre appart dans le finistère...
Le fait que Lille soit mise en premier ne veut pas forcément dire qu'on habite déjà dans l'académie...

et puis pour les renseignements, vous êtes mignons, mais faut y rentrer dans les codes de l'EN...
Pendant toute mon année de préparation personne ne nous a dit où aller vérifier les résultats au concours... j'ai appris l'existence de Publinet en Avril... Je savais même pas en quoi allait consister l'année de stage de l'agreg, et je sais toujours pas où aller voir pour connaitre mon établissement d'affectation. Je ne sais pas non plus comment va se passer la titularisation...
Tout est très vague pour les non-initiés... faut quand même le garder en tête...

et puis, si vous vous inquiétez tellement des stagiaires, peut-être que ceux qui s'en sentent les épaules auraient pu se proposer comme tuteur... tout en ne cautionnant pas la réforme, ça aurait le mérite de vraiment nous épauler pour notre entrée dans le métier...

Je te rejoins complètement sur la question des renseignements....c'est ce que j'ai mis plus haut, quand on débarque on ne sait pas où on va et il n'y a personne pour nous renseigner....


J'ajoute que je suis rentrée à Poitiers aujourd hui, je me suis jetée sur ma boîte aux lettres pour voir si j'avais enfin (j'attends depuis début juillet) une lettre du rectorat ou du ministère confirmant mon redoublement...Et non , rien..... si ça se trouve je ne redouble même pas, j'en sais rien, le rectorat que j'ai appelé en juillet attend un papier du ministère apparemment, mais pas de nouvelles.....J'ai peur qu'on m'ait oubliée ou qu'on ait oublié de m'envoyer un papier important, je sais pas, ça me stresse aussi ça....

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par Astartee le Dim 15 Aoû 2010 - 23:19

@John a écrit:Y a un fil exprès sur les tuteurs, ça aurait été bien de séparer les deux réflexions (dates d'affectation des stagiaires / attribution des tuteurs) qui sont vraiment deux moments distincts et quasi-indépendants.

ben les dates d'affectation des stagiaires sont ce qu'elles sont depuis longtemps... mais c'est encore un détail qui est soigneusement tu pendant l'année de préparation, tout comme on prend soin de ne pas parler des conditions de titularisation...
Après on pourrait effectivement demander à ce qu'il y ait au moins une aide au déménagement et des logements de fonction à disposition des stagiaires... mais d'ici à septembre, ça m'étonnerait que ça soit mis en place.

Astartee
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par John le Dim 15 Aoû 2010 - 23:22

J'ajoute que je suis rentrée à Poitiers aujourd hui, je me suis jetée sur ma boîte aux lettres pour voir si j'avais enfin (j'attends depuis début juillet) une lettre du rectorat ou du ministère confirmant mon redoublement...Et non , rien..... si ça se trouve je ne redouble même pas, j'en sais rien, le rectorat que j'ai appelé en juillet attend un papier du ministère apparemment, mais pas de nouvelles.....J'ai peur qu'on m'ait oubliée ou qu'on ait oublié de m'envoyer un papier important, je sais pas, ça me stresse aussi ça....

Je serais de toi, j'enverrais une lettre recommandée au rectorat pour pouvoir prouver plus tard si besoin que tu t'es inquiétée de ton sort...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des stagiaires...

Message par lalilala le Dim 15 Aoû 2010 - 23:22

@Karine B. a écrit:
@lalilala a écrit:Peut-être que c'est égoïste , mais je ne suis pas la seule à m'en faire il me semble et à stresser en ce moment même, à me demander comme je vais faire pour trouver un appart en deux jours dans un endroit peut-être complètement paumé...j'espère qu'ils profitent bien de leurs vacances en attendant (tu vois je ne pense pas qu'à moi^^)

tu devrais en vouloir aux responsables politiques des rectorats, pas à ceux qui font les affectations, souvent mal payés, habitant parfois très loin (j'ai déjà pris le train avec certains d'entre eux), confrontés aux pressions du haut (vous devez me trouver quelqu'un pour aller là) et à celles du bas (coups de fil de collègues furieux de leur affectation, ce qui conduit souvent à une attitude anti prof de leur part). Le turn over s'explique surtout par ces conditions de travail (j'imagine ce qu'il serait si leurs vacances étaient réduites à une plage de 3 semaines possibles)

Mais oui karine, j'en veux à tous ceux qui organisent les choses comme ça

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum