insulte d un élève: fin

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par queen le Mar 5 Oct 2010 - 18:35

Je rentre du boulot (2ème collège) et je trouve vos messages de soutien. Ca fait vraiment chaud au coeur. Hier j'étais écoeurée. Les gens pensent que surpoids veut forcément dire gros mangeurs et du coup, ils ont une image très négative. S ils savaient! Ca fait des années que je me bats contre mes complexes et je n ai pas besoin d eux pour avoir une mauvaise image de moi.
J essaie de relativiser aujourd hui: mes enfants, mon mari, enfin, c est pas gagné, mais il y a du progrès...
Encore merci pour vos messages de soutien (et pour vos gentils mots pour mes crapules bisous )
Je retourne au collège vendredi, je vous tiendrai au courant...

queen
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Lo le Mar 5 Oct 2010 - 18:43

Queen j'avais pas vu... succes
J'ai déjà entendu, ou plûtôt deviné, ce genre de remarque à mon sujet...ne laisse pas ça t'atteindre!

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Provence le Mar 5 Oct 2010 - 19:01

@Passerose a écrit:
Je sais bien que dans ton cas tu ne souffres pas d'un handicap et tu n'as donc pas à en parler, mais tu peux décider que tu ne laisseras pas les autres en rajouter. C'est l'essentiel : le regard que tu portes toi-même sur toi.
Maintenant l'élève l'a dit, tu l'as entendu, donc il doit être puni. D'ailleurs, tu pourrais même porter plainte.

Je suis d'accord avec Passerose.

Méprise le commentaire du gamin mais punis-le. Ça mérite au moins une exclusion; j'espère que l'administration va te soutenir correctement sur ce coup-là.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Provence le Mar 5 Oct 2010 - 19:04

@queen a écrit: Hier j'étais écoeurée. Les gens pensent que surpoids veut forcément dire gros mangeurs et du coup, ils ont une image très négative. S ils savaient! Ca fait des années que je me bats contre mes complexes et je n ai pas besoin d eux pour avoir une mauvaise image de moi.

Quand bien même tu mangerais de la crème à l'huile matin, midi et soir, tu n'aurais pas à te justifier. Que les braves gens se mêlent un peu de leurs fesses au lieu de scruter celles de leur voisine!

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Pseudo le Mar 5 Oct 2010 - 19:04

@queen a écrit:Je rentre du boulot (2ème collège) et je trouve vos messages de soutien. Ca fait vraiment chaud au coeur. Hier j'étais écoeurée. Les gens pensent que surpoids veut forcément dire gros mangeurs et du coup, ils ont une image très négative. S ils savaient! Ca fait des années que je me bats contre mes complexes et je n ai pas besoin d eux pour avoir une mauvaise image de moi.
J essaie de relativiser aujourd hui: mes enfants, mon mari, enfin, c est pas gagné, mais il y a du progrès...
Encore merci pour vos messages de soutien (et pour vos gentils mots pour mes crapules bisous )
Je retourne au collège vendredi, je vous tiendrai au courant...

Et quand bien même un gros serait gros mangeur, de quoi je me mêle ! Il existerait des "bons gros" qui luttent contre la bouffe, font du sport, font bien tout ce qu'il faut, et les "mauvais gros", êtres faibles et goinfres ? Et il faudrait prouver qu'on est du bon côté ? Allons bon ! Tu n'as pas à justifier ton existence, ni a t'excuser de ton physique !

Répète après moi :

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Passerose le Mar 5 Oct 2010 - 19:08

Pseudo, tu es géniale ! En plus, queen est une reine. Very Happy

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par queen le Mar 5 Oct 2010 - 19:26

@Pseudo a écrit:
@queen a écrit:Je rentre du boulot (2ème collège) et je trouve vos messages de soutien. Ca fait vraiment chaud au coeur. Hier j'étais écoeurée. Les gens pensent que surpoids veut forcément dire gros mangeurs et du coup, ils ont une image très négative. S ils savaient! Ca fait des années que je me bats contre mes complexes et je n ai pas besoin d eux pour avoir une mauvaise image de moi.
J essaie de relativiser aujourd hui: mes enfants, mon mari, enfin, c est pas gagné, mais il y a du progrès...
Encore merci pour vos messages de soutien (et pour vos gentils mots pour mes crapules bisous )
Je retourne au collège vendredi, je vous tiendrai au courant...

Et quand bien même un gros serait gros mangeur, de quoi je me mêle ! Il existerait des "bons gros" qui luttent contre la bouffe, font du sport, font bien tout ce qu'il faut, et les "mauvais gros", êtres faibles et goinfres ? Et il faudrait prouver qu'on est du bon côté ? Allons bon ! Tu n'as pas à justifier ton existence, ni a t'excuser de ton physique !

Répète après moi :


JE SUIS QUEEN ET JE VOUS EMM...... (j ose pas, John sera pas content lol) Laughing pompom

Vous m avez entendue? Le coeur y était!

Pseudo, j en profite pour dire que j aimerais avoir ton applomb et ta répartie. Tu sembles tellement forte... vue d ici.

queen
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Pseudo le Mar 5 Oct 2010 - 19:31

@queen a écrit:
JE SUIS QUEEN ET JE VOUS EMM...... (j ose pas, John sera pas content lol) Laughing pompom

Vous m avez entendue? Le coeur y était!

Pseudo, j en profite pour dire que j aimerais avoir ton applomb et ta répartie. Tu sembles tellement forte... vue d ici.

Mais tu imagines surement aussi le chemin... Loin de la promenade de santé. Quand on suppose que les gros manquent de volonté et de dynamisme, et que je vois la force et l'énergie dont il faut faire preuve pour seulement avoir le droit de vivre comme tout le monde...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par queen le Mar 5 Oct 2010 - 19:40

J imagine bien le chemin. Je l emprunte tout juste. J ai encore beaucoup à parcourir, mais quand je vois comme je me sentais il y a qq années, je me dis que ça vaut le coup! En tout cas félicitations! fleurs2

queen
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par roxanne le Mar 5 Oct 2010 - 19:45

J'ai une collègue en surpoids qui l'assume parfaitement et même en plaisante parfois devant les élèves.Genre , un jour la télé locale vient pour l'école ouverte et c'est vrai qu'on voit beaucoup la collègue (elle a de l'aisance à s'exprimer).Le lendemain , j'entends un gamin demander pourquoi c'était elle qu'on voit plus.Elle lui répond "tu savais pas ? c'est au poids !" ou à un gamin qui la cherchait alors qu'elle était à côté "ben , je suis pas assez grosse? " du coup , les gamins sont tout gênés et ne bronchent pas.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Pseudo le Mar 5 Oct 2010 - 19:54

@roxanne a écrit:J'ai une collègue en surpoids qui l'assume parfaitement et même en plaisante parfois devant les élèves.Genre , un jour la télé locale vient pour l'école ouverte et c'est vrai qu'on voit beaucoup la collègue (elle a de l'aisance à s'exprimer).Le lendemain , j'entends un gamin demander pourquoi c'était elle qu'on voit plus.Elle lui répond "tu savais pas ? c'est au poids !" ou à un gamin qui la cherchait alors qu'elle était à côté "ben , je suis pas assez grosse? " du coup , les gamins sont tout gênés et ne bronchent pas.

Je pratique aussi, hi, hi.... Très utile quand un gamin arrive à la bourre au cdi après que je sois allé les chercher en perm : "m'dame, je vous ai pas vu", "parce que tu trouves que je ne suis pas assez grosse ?" Hi, hi.... Ca me fait marrer, la tête du grumeau après ça.
J'ai aussi dit "monsieur est fin observateur" à un gamin qui chuchotait bruyamment : "elle est grosse".

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par deya le Mar 5 Oct 2010 - 20:17

Un petit message plein d'amitié Queen. Je suis d'accord avec Pseudo, tu es une princesse Wink Ne te laisse pas atteindre par la bave des crapauds. hearts

deya
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par lilicheng le Mar 5 Oct 2010 - 20:17

fleurs .... et ne te laisse pas démonter ça n'en vaut pas le coup !

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Angua le Mar 5 Oct 2010 - 20:49

@queen a écrit:Ce soir, je suis vraiment fatiguée: physiquement, moralement...
Un élève m a insultée. Je sais que je suis en surpoids, mais je me suis pris ça en pleine tronche. Je vis quotidiennement avec mes complexes. Je me doute que certains élèves se moquent derrière mon dos. Certains adultes le font peut être aussi après tout... Mais là, je suis fatiguée. J ai fait un rapport. L insulte y figure en gros et j en ai honte. J aurais préféré un truc du genre "p...e", je vous jure, j aurais trouvé ça moins violent. Les parents seront appelés. J en ai parlé à mon mari mais bon, la seule façon de me réconforter c est de me dire que l élève est un connard et c est tout passe moi le sel...
Ca vous est déjà arrivé qu on s en prenne à vous, à votre physique?

Oui, une fois de façon claire, nette, précise et sans équivoque. J'ai un (très) grand nez. Ce n'est pas (plus) un complexe, vraiment un constat objectif. Parfois, je l'ai soupçonné, vaguement entendu sur mon passage, mais il y a qq années de ça, un élève (que je ne connaissais que de vue) m'a interpelée en passant devant ma salle où entraient les élèves par un "Eh! Pinnocchio!" Je l'ai chopé par son sac, il a maugréé "qu'on se connaissait pas", ce à quoi j'ai répondu que nous allions faire connaissance, mais plus tard, et que là, c'était l'heure de me donner son carnet. Sous le coup de la colère et le regard ébahi de ma classe (début d'année, ils me connaissaient peu), j'ai tartiné je ne sais plus quoi dans son carnet. Pas de chance pour lui: il avait cours avec son PP qui a eu besoin dudit carnet pendant l'heure et est arrivé avec lui à la fin du cours pour savoir ce qu'il en était. Cerise sur le gâteau: le môme était un emm*** notoire, et le PP voyait sa mère l'AM même...

Sur le moment, j'ai vraiment été choquée. Je ne me suis pas sentie atteinte personnellement, mais j'ai été choquée par l'aplomb avec lequel il l'a dit, peut-être parce que je n'avais pas vécu cette situation depuis mon adolescence et que j'avais oublié la profondeur de la con** humaine.

@Pseudo a écrit:Les insultes concernant mon apparence physique, j'ai connu ça, bien sur. Et ce n'est pourtant pas ce qui m'a le plus marqué, finalement, dans ma vie adulte (ce fût en revanche destructeur dans l'enfance et l'adolescence).

Soit fière de toi ! Et méprise ce morveux même pas capable d'aller au delà de l'insulte la plus bête qui soit.


+1. C'est en-dessous du degré zéro de la bêtise!
fleurs2

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Emma3529 le Mar 5 Oct 2010 - 21:14

Queen, comme les membres je t'envoie tout mon soutien. Ca me fait littéralement vomir ce genre d'insultes. Défends-toi bec et ongles !

Et tes crapules ! Ben elles sont peut-être des crapules mais qu'est-ce qu'elles sont belles ! elles ont quel age ?

Grosses bises

_________________
Prof de français en collège : 2 6ème, 1 4ème et 1 3ème !

Emma3529
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par queen le Mar 5 Oct 2010 - 21:31

@Emma3529 a écrit:Queen, comme les membres je t'envoie tout mon soutien. Ca me fait littéralement vomir ce genre d'insultes. Défends-toi bec et ongles !

Et tes crapules ! Ben elles sont peut-être des crapules mais qu'est-ce qu'elles sont belles ! elles ont quel age ?

Grosses bises

J espère que l administration me soutiendra...
Les crapules ont 1 an et 3 ans et n ont jamais aussi bien porté leur nom!

queen
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Emma3529 le Mer 6 Oct 2010 - 9:44

Ah oui tu dois avoir du boulot. Mon 2ème a trois ans et j'avais oublié à quel point c'était un age galère.

je croise les doigts pour l'administration !

_________________
Prof de français en collège : 2 6ème, 1 4ème et 1 3ème !

Emma3529
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par DH le Mer 6 Oct 2010 - 9:54

je n'ai pas tout lu mais hauts les coeurs. 1- c'est un élève donc tout est soumis à sa subjectivité. Il est dans l'affectif.
2- Attaquer sur le physique, c'est l'attaque du pauvre, de celui qui n'a rien d'autre à dire
3- Fais-toi confiance. Sois heureuse et fière de ce que tu as.
4- Laisse tomber les complexes....

Pour info, les attaques/remarques physiques ne me viennent jamais d'élèves mais de ma propre mère. Genre: "oh! tu as le nez de ton père, gros, avec une bosse. Ton frère a le nez du côté de ma famille. Petit, droit, fin". Exemple n°2 de la semaine dernière, devant moi et s'adressant à sa voisine: "oui, on ne se ressemble pas du tout. Elle a de peits yeux et la paupière qui tombe. Christine a plutôt de grands yeux, comme moi".

Elle ne se rend pas compte.... On aura compris pourquoi j'ai du mal à me trouver potable.... Tant pis. Je fais avec. A croire que la Nature s'est amusée avec moi. Ma mère me le rappelle souvent. J'ai les dents mal alignées, le nez de mon père, de petits yeux, la paupière qui tombe, la cellulite etc etc...

C'est pour ça, queen, laisse tomber. Ne le prend pas perso. Ne cherche pas une once de vérité dans la bouche de ce morveux

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par lene75 le Mer 6 Oct 2010 - 11:34

Queen, ne sois pas touchée par ce que peuvent dire des morveux ! Mieux vaut avoir quelques kilos en trop que quelques couches de connerie en trop, non ?

Moi, comme Angua, c'est le nez. Je n'ai jamais eu d'insultes directes mais j'ai entendu des remarques et il y a eu deux "incidents" (en 2 ans d'enseignement Very Happy ). Mon année de stage, un petit morveux (de terminale, quand même), qui, pendant quelques minutes, s'est amusé à participer beaucoup et à caser le mot "nez" tous les 3 mots (en choisissant des exemples y faisant référence, notamment) avec un petit sourire qui signifiait "je suis très fier de ma connerie". Je pense que c'était un pari avec 2-3 copains, que ça avait l'air d'amuser aussi. J'ai laissé pisser, ne sachant pas comment réagir (d'ailleurs je ne saurais toujours pas No , sauf à en rajouter moi-même de la même manière), en lui répondant posément comme si de rien n'était et il s'est lassé tout seul, et là j'ai trouvé que c'était lui qui avait l'air vraiment con dans l'histoire parce que sa "blague" était tombée à l'eau. 2e "incident", l'an dernier, on parlait de caricature et une petite toute mignonne du 1er rang prend (sans faire exprès, je pense) l'exemple du nez et là, sa voisine, toute mignonne aussi, lui fait signe qu'elle vient de faire une énorme gaffe... je ne leur en veux pas, c'est plutôt mignon, mais en réalité, je trouve la réaction de la voisine plus vexante que la provocation du petit con !

M'enfin la plus désagréable avec ça, ça reste quand même ma grand-mère...

Ne sois pas touchée par la pure connerie de ce morveux (même pas sûre que ce soit de la méchanceté) : si on était toutes comme les filles des magazines, ce serait d'un triste (et puis les 3/4 sont "trafiquées" Wink ).

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par aposiopèse le Mer 6 Oct 2010 - 17:30

J'ai déjà eu des remarques sur ma petite taille mais ça ne me vexe pas, bizarrement les remarques sur mon physique de m'atteignent pas (il faut dire que je m'en suis pris un certain nombre au collège car j'étais petite, myope, avec les dents en avant...). je serais beaucoup plus vexée si on critiquait mon cours, mon élocution, mes connaissances. Ils s'en prennent au physique parce que c'est le plus simple, ne leur donne pas le plaisir de montrer que cela te touche ! (et console-toi intérieurement en te disant qu'ils feraient bien de se regarder avant de critiquer les autres, entre leurs pantalons d'ados rebelles avec le fourchet qui descend jusqu'aux genoux, les cheveux gras collés avec 36 tonnes de gel...)

Dr Housette a écrit:

Pour info, les attaques/remarques physiques ne me viennent jamais d'élèves mais de ma propre mère.

Elle ne se rend pas compte.... On aura compris pourquoi j'ai du mal à me trouver potable.... Tant pis. Je fais avec. A croire que la Nature s'est amusée avec moi. Ma mère me le rappelle souvent. J'ai les dents mal alignées, le nez de mon père, de petits yeux, la paupière qui tombe, la cellulite etc etc...

tiens, on a la même !
la mienne adore, alors que je suis en train de parler d'un truc sérieux, attraper mon bras ou un bourrelet et le tâter en disant "c'est mou/tu as grossi/tu devrais vraiment faire du sport". Sans compter le "tu ne sais pas te tenir droite, tu vas finir bossue comme ta grand-mère, en plus ça te donne un air avachi et t'as le ventre qui ressort" ou "t'as encore pris de la cellulite sur les cuisses, c'est de la faute à ton père, de son côté ils ont tous de grosses jambes" et ainsi de suite Rolling Eyes

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par cannelle21 le Mer 6 Oct 2010 - 17:32

@lene75 a écrit:Queen, ne sois pas touchée par ce que peuvent dire des morveux ! Mieux vaut avoir quelques kilos en trop que quelques couches de connerie en trop, non ?

Moi, comme Angua, c'est le nez. Je n'ai jamais eu d'insultes directes mais j'ai entendu des remarques et il y a eu deux "incidents" (en 2 ans d'enseignement Very Happy ). Mon année de stage, un petit morveux (de terminale, quand même), qui, pendant quelques minutes, s'est amusé à participer beaucoup et à caser le mot "nez" tous les 3 mots (en choisissant des exemples y faisant référence, notamment) avec un petit sourire qui signifiait "je suis très fier de ma connerie". Je pense que c'était un pari avec 2-3 copains, que ça avait l'air d'amuser aussi. J'ai laissé pisser, ne sachant pas comment réagir (d'ailleurs je ne saurais toujours pas No , sauf à en rajouter moi-même de la même manière), en lui répondant posément comme si de rien n'était et il s'est lassé tout seul, et là j'ai trouvé que c'était lui qui avait l'air vraiment con dans l'histoire parce que sa "blague" était tombée à l'eau. 2e "incident", l'an dernier, on parlait de caricature et une petite toute mignonne du 1er rang prend (sans faire exprès, je pense) l'exemple du nez et là, sa voisine, toute mignonne aussi, lui fait signe qu'elle vient de faire une énorme gaffe... je ne leur en veux pas, c'est plutôt mignon, mais en réalité, je trouve la réaction de la voisine plus vexante que la provocation du petit con !

M'enfin la plus désagréable avec ça, ça reste quand même ma grand-mère...

Ne sois pas touchée par la pure connerie de ce morveux (même pas sûre que ce soit de la méchanceté) : si on était toutes comme les filles des magazines, ce serait d'un triste (et puis les 3/4 sont "trafiquées" Wink ).

La prochaine fois que tu as un petit morveux de ce genre, reviens le lendemain avec la tirade du nez de cyrano et donne-lui à apprendre. Non mais

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par nuages le Mer 6 Oct 2010 - 17:43

Queen, ce genre d'insultes est à traiter avec le plus grand mépris!
Que tes petites filles sont belles, il n'est pas possible qu'elles n'aient pas une maman absolument merveilleuse!

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par queen le Ven 8 Oct 2010 - 19:07

Alors aujourd hui, retour au collège. J ai appris par l adjoint, que l élève a été exclu 2jours et revenait aujourd hui. Il devait de plus me présenter des excuses. Il les a faites dans le couloir et je lui ai demandé de me présenter ses excuses en classe et non un peu en cachette (dans le couloir). Twisted Evil Il l a fait bien à contrecoeur je trouve, mais bon, excuses présentées quand même.
Je suis satisfaite, l administration a suivi et j espère maintenant que tout ira mieux!
Merci encore pour votre soutien: vous êtes GENIAUX!!! fleurs2

queen
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par leyade le Ven 8 Oct 2010 - 19:09

Cool! flower

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Ava le Ven 8 Oct 2010 - 19:17

très bien! Contente pour toi!

Ava
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par lene75 le Ven 8 Oct 2010 - 19:42

Cool ! Bien fait pour le morveux ! cheers

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum