suis-je trop sévère?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

suis-je trop sévère?

Message par Ornella le Mar 30 Nov 2010 - 20:57

rdv avec la principale ce matin pour mon conseil de classe. D'emblée elle me fait remarquer que mes moyennes sont assez basses. Pour exemple, en 6ème elle est de 12 alors qu'un de mes collègues a 14.5. Je la cite "trop d'écart".
Elle n'a pas encore vu les autres moyennes : 10.5 en 3ème et pareil en 4ème...
Je sais pourtant que je suis relativement juste mais... sévère oui.
Et puis, il se trouve que je n'ai pas encore ramassé les classeurs en 6è au 1er trimestre, il se trouve qu'un contrôle était, il est vrai, particulièrement difficile, qu'aucun élève ne tire vraiment la classe vers le haut... et en 4ème/3ème, j'ai 4-5 élèves vraiment très faibles qui tournent autour de 3-4.

qu'en pensez-vous? Bon, je ne me suis pas laissé démonter et elle m'a dit qu'elle constatait cette grosse différence, qu'elle ne me jugeait pas (tu parles...)

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par Reine Margot le Mar 30 Nov 2010 - 21:00

j'ai ce genre de moyenne et elle n'est pas si terrible, j'ai déjà vu des collègues avec 7 ou 8... 14,5 je trouve ça suspect au contraire, c'est vraiment exceptionnellement haut, est-ce une classe si bonne que ça?

ce qui est terrible là-dedans c'est que l'on est tellement dans l'obsession du chiffre (une moyenne ni trop élevée ni trop basse), que les CDE non seulement viennent nous dire comment noter, et en plus ne posent pas la seule vraie question du niveau réel des élèves!!! On est juste censés rapporter une BONNE moyenne (moyenne quoi).


Dernière édition par marquisedemerteuil le Mar 30 Nov 2010 - 21:02, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par ysabel le Mar 30 Nov 2010 - 21:01

14.5 de moyenne ! à moins d'avoir une classe exceptionnelle ! je ne vois pas comment on peut avoir ça, c'est de la pure démagogie.

Et après, les gamins tombent de haut quand ils arrivent au lycée.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par Ornella le Mar 30 Nov 2010 - 21:03

Marquise, j'en sais rien mais le collègue n'a pas bonne réput (et c'est assez justifié, je ne veux pas m'étendre...)
Bon, ça ne me tracasse pas, de toute façon, je suis dans un collège où on aime filer des bonnes notes (si si)

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par Stered le Mar 30 Nov 2010 - 21:04

J'ai ce type de moyennes (les tiennes, hein ^^) aussi, en général, comme mes autres collègues Wink
Sauf cette année pour la première fois avec les 5e Crétins qui plafonnent à 9... Mais là, je n'y peux rien s'ils n'apprennent pas et écrivent plus vite qu'ils ne pensent...

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par Isia le Mar 30 Nov 2010 - 21:04

9,6 avec une classe de troisième
10 avec une autre (dont un 0,5 et un 2,4 tout de même...)
dans la dernière troisième, j'ai pas encore fait les comptes.... mais ce sera sensiblement la même chose !

tu sais quoi ? tu t'en fiches de ces remarques.... vous n'avez pas les mêmes élèves ! Chacun fait comme il peut avec ce qu'il a !!!!

Isia
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par Ornella le Mar 30 Nov 2010 - 21:14

ok merci.
MAIS, je ne sais pas si c'est pareil chez vous, bon nombre d'élèves ont un bon bulletin, des résultats à peu près corrects partout, SAUF en français...
alors à un conseil, au bout de 3, 4, 5 gamins dont la remarque générale est grosso modo "bon trimestre mais il faudra accentuer ses efforts en français car blablabla...", ça me gonfle un peu.

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par marie20121986 le Mar 30 Nov 2010 - 21:23

@Ornella a écrit:ok merci.
MAIS, je ne sais pas si c'est pareil chez vous, bon nombre d'élèves ont un bon bulletin, des résultats à peu près corrects partout, SAUF en français...
alors à un conseil, au bout de 3, 4, 5 gamins dont la remarque générale est grosso modo "bon trimestre mais il faudra accentuer ses efforts en français car blablabla...", ça me gonfle un peu.

euh ouais, pareil! Je sors de mon premier conseil de classe (pas seulement de l'année, mais de ma courte carrière de prof) et pour presque tous les élèves, leur moyenne la plus basse c'est quasiment toujours en français. Pourtant, j'ai 12-13 de moyenne...

marie20121986
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par Ornella le Mar 30 Nov 2010 - 21:25

les gosses sont mauvais en français, faut se l'avouer, mauvais en orthographe, en grammaire, en expression écrite, bouhhhh, change vite de métier Marie, tant qu'il est encore temps lol!

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par roxanne le Mar 30 Nov 2010 - 21:28

ma bonne 6° est à 11.96 ...ma 4° à 9.5 la mauvaise 3° à 8 et la bonne à 10.5....

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par Tremere le Mar 30 Nov 2010 - 21:39

9 de moyenne pour mes 6°. Mais ils sont vraiment très faibles. Le principal m'a suggéré de relever les classeurs pour remonter la moyenne, le jour de la clôture des notes. Bah oui, ça va tout changer...

Tremere
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par doctor who le Mar 30 Nov 2010 - 21:42

Je pense que c'est inhérent à la matière dans les conditions actuelles de son enseignement. Ils sont nuls en grammaire, en ortho, en expression écrite : vous ne voulez pas qu'on leur mette 20 partout, non plus.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par Tremere le Mar 30 Nov 2010 - 21:44

@doctor who a écrit:Je pense que c'est inhérent à la matière dans les conditions actuelles de son enseignement. Ils sont nuls en grammaire, en ortho, en expression écrite : vous ne voulez pas qu'on leur mette 20 partout, non plus.

Non, ça ferait louche... 14/15, ça passe à travers Rolling Eyes

Tremere
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par harry james le Mar 30 Nov 2010 - 21:54

On m'a dit cela souvent aussi Ornella, jamais le CDE mais les parents et les élèves.......tu es juste comme tu dis, tu ne devrais vraiment pas en tenir compte. fleurs

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par JaneB le Mar 30 Nov 2010 - 22:08

Je trouve ça totalement aberrant que ta principale te fasse une telle remarque...mais j'ai l'impression que beaucoup de chefs d'établissement sont obsédés par les chiffres...ça doit les aider pour leur carrière de montrer que les moyennes de classe sont bonnes ( alors même que les élèves sont largement surnotés et leur niveau souvent effarant!)
L'éducation nationale ou comment ne surtout pas faire de vagues...


JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par Carabas le Mar 30 Nov 2010 - 22:13

J'ai un élève très très moyen, pour ne pas dire médiocre, qui a des 14 partout, y compris en français. Quand j'avais son âge, j'avais une moyenne plus basse alors que j'étais globalement meilleure.

Et j'ai vu les contenu des contrôles : ce n'est franchement pas dur ce qui lui est demandé. C'est fou le déclage entre ces moyennes, très correctes, et le niveau réel, franchement pas terrible. Il a eu 12 à une rédaction plus que médiocre. J'aurais mis 9, pour ma part...

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par Ornella le Mar 30 Nov 2010 - 22:19

vous avez raison. Et puis, quand je relis certaines questions de mon dernier contrôle de 4è : "combien de personnages interviennent dans ce récit?" et que je vois qu'un bon tiers répond à côté de la plaque, bon, ben... Neutral

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par Invité le Mar 30 Nov 2010 - 23:46

De mon côté (en anglais), j'ai vraiment toute la gamme des moyennes selon mes classes... Du presque 13 en 6e (normal pour un premier trimestre) à 8 pour une mauvaise 4e, mais j'ai quand même du 13,9 dans mon excellente 3e euro (qui sont tous des élèves consciencieux et sérieux, avec un bon niveau de départ)... Donc bon, ça dépend vraiment des élèves, et on ne peut pas comparer les moyennes de deux classes différentes, c'est idiot!

Par contre, la 4e dont je suis PP (qui est très hétérogène, d'excellents élèves mélangés à d'autres qui n'en fichent pas une, mais on avance relativement bien) ont 4 de moyenne en histoire-géo (et environ 10-11 partout ailleurs)... J'ai peur que le principal fasse une remarque à ma collègue au conseil, d'autant plus que certains parents d'élèves se sont plaints des résultats dans cette matière...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par Don Lopertuis le Mer 1 Déc 2010 - 0:21

@Ornella a écrit:qu'en pensez-vous? Bon, je ne me suis pas laissé démonter et elle m'a dit qu'elle constatait cette grosse différence, qu'elle ne me jugeait pas (tu parles...)

Que ta principale a tout à fait le droit d'émettre le constat, qu'elle peut même demander des comptes, mais qu'au final elle devra se contenter de la réponse qui te convient Laughing
J'ai déjà vécu le même de genre de situation, moins de la part de mes principaux, plus de la part de collègues soit-disant soucieux de ce que les élèves, les parents, etc font/feront remonter.

Ma réponse est claire : "Que voudrais-tu donc que je fasse ?" ou "Que proposes-tu donc ?" ou encore "Et où veux-tu en venir ?" ou plus méchamment et à réserver aux collègues de type pots-de-glue "Et alors ?" (avec le ton qui convient évidemment) Cela s'appelle botter en touche, renvoyer la balle, comme tu veux. Mais cela a le mérite d'amener le vil mesquin, soit à se positionner clairement et à dévoiler le fond de sa pensée ou à se taire parce qu'ils ne veulent pas du conflit.

Les seuls à qui je dois réellement des comptes, ce sont les gamins, voire les parents : je suis prêt à leur justifier ma notation à tout moment. Les autres, non.

Don Lopertuis

Don Lopertuis
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par Celeborn le Mer 1 Déc 2010 - 0:36

@Ornella a écrit:rdv avec la principale ce matin pour mon conseil de classe. D'emblée elle me fait remarquer que mes moyennes sont assez basses. Pour exemple, en 6ème elle est de 12 alors qu'un de mes collègues a 14.5. Je la cite "trop d'écart".

« Je suis d'accord avec vous : les moyennes de mon collègue sont un peu hautes. » Razz

(Accessoirement, j'ai des moyennes de 14,5 ce trimestre en 4e, mais dans des classes de folie, de l'européenne élevée au grain…)

Non, sérieusement, tu l'envoies paître.


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par mel93 le Mer 1 Déc 2010 - 1:04

@ysabel a écrit:14.5 de moyenne ! à moins d'avoir une classe exceptionnelle ! je ne vois pas comment on peut avoir ça, c'est de la pure démagogie.

Et après, les gamins tombent de haut quand ils arrivent au lycée.

Non, ce n'est pas de la démagogie, ça arrive, il y a de bonnes classes, et on n'est pas là pour les piéger.
Ça m'énerve un peu cette normalisation des notes qui aboutit à une uniformisation entre 9 et 12 de moyenne, on a une échelle qui va de 0 à 20, je l'utilise entièrement, même en expression écrite !

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par frankenstein le Mer 1 Déc 2010 - 1:17

@mel93 a écrit:
@ysabel a écrit:14.5 de moyenne ! à moins d'avoir une classe exceptionnelle ! je ne vois pas comment on peut avoir ça, c'est de la pure démagogie.

Et après, les gamins tombent de haut quand ils arrivent au lycée.

Non, ce n'est pas de la démagogie, ça arrive, il y a de bonnes classes, et on n'est pas là pour les piéger.
Ça m'énerve un peu cette normalisation des notes qui aboutit à une uniformisation entre 9 et 12 de moyenne, on a une échelle qui va de 0 à 20, je l'utilise entièrement, même en expression écrite !
C'est dire combien les "acquis, en cours d'acquisition et non-acquis" vont niveler les élèves...
Et encore, on nous sortira qu'il faut que les trois "groupes" soient dans un pourcentage identique dans toutes les classes...


_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par Celeborn le Mer 1 Déc 2010 - 1:20

@mel93 a écrit:
Non, ce n'est pas de la démagogie, ça arrive, il y a de bonnes classes, et on n'est pas là pour les piéger.

Tout à fait d'accord là-dessus (mes euros de cette année, une fois encore). Ensuite, il se trouve qu'à partir du moment où on a une vraie classe hétérogène de collège unique, c'est rare de déroger à la fourchette 9-13, je trouve, car le principe même de la "moyenne" fait son œuvre.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par roxanne le Mer 1 Déc 2010 - 7:38

Par contre ce qui est important je trouve c'est que dans toutes mes classes la meilleure moyenne est à 17 (voir 18.5 en 6°) donc ce qui prouve qu'un élève qui a le niveau et qui travaille s'en sort sans problèmes.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je trop sévère?

Message par ysabel le Mer 1 Déc 2010 - 7:46

@mel93 a écrit:
@ysabel a écrit:14.5 de moyenne ! à moins d'avoir une classe exceptionnelle ! je ne vois pas comment on peut avoir ça, c'est de la pure démagogie.

Et après, les gamins tombent de haut quand ils arrivent au lycée.

Non, ce n'est pas de la démagogie, ça arrive, il y a de bonnes classes, et on n'est pas là pour les piéger.
Ça m'énerve un peu cette normalisation des notes qui aboutit à une uniformisation entre 9 et 12 de moyenne, on a une échelle qui va de 0 à 20, je l'utilise entièrement, même en expression écrite !


Euh... où ai-je dis que ce n'était pas possible... mais aux dernières nouvelles toutes les classes ne sont pas de bonnes classes... donc un collègue qui a systématiquement des moyennes de classes à 14 au collège, il faudra m'expliquer comment...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum