De l'art de faire des projets (anecdote)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: De l'art de faire des projets (anecdote)

Message par Invité le Sam 29 Jan 2011 - 13:10

Le projet avance tranquillement et les élèves sont intéressés par les thèmes abordés.

- Pour les sécheurs (qui ont séchés 5 heures de cours en tout) : 5 heures de colles de 17 h à 18 h Twisted Evil
- Pour l'élève insolente envers moi : une journée d'exclusion-inclusion + rapport dans le dossier + convocation des parents
- Pour le rdv avec les parents : présence de la chef, de la doc et de moi, et parents qui sont venus avec les BO imprimés .... horrible ! Mais, on a réussi à leur faire comprendre que leur fille n'avait pas le choix (et là, j'aurais pu faire un compte-rendu : de l'art de la discussion avec les parents !).

Thèmes travaillés dans le projet jusqu'à ce jour :
- le semainier : placement des cours, placement d'une heure obligatoire de travail par jour en dehors des études, coloriage + plastifiage pour le rendre attrayant sur le bureau. Explication de ce que veut dire : faire ses devoirs.
- les méthodes d'apprentissages : pour l'instant, on leur a donné un texte de 5 lignes à apprendre par coeur, sur les félins, puis on confrontera les différentes méthodes d'apprentissage pour un autre texte à connaître, sur les chats.
- Construction d'un memento sur les règles, avec 10 règles principales, plastifié et rangé dans les trousses.
- Explication aux collègues de notre travail sur les règles, en leur précisant que si les élèves étaient punis, ils pouvaient nous prévenir et que nous donnerions du travail en plus également (mais à ce jour, aucun retour ...)
- apprentissage du travail en petit groupe, pour la construction d'un résumé de texte et passage à l'oral.

Avantages :
- Travailler à 2 avec un groupe de 14 élèves n'a rien à voir par rapport à seule à 28 !
- Forte implication des élèves dans le travail
- Travail sur la méthodologie qui n'a pas été fait avant (le collège a lancé un programme d'accompagnement à la carte qui a pris les heures d'ATP notamment, ce qui fait qu'ils n'ont pas eu en début d'année les séances de méthodo que l'on faisait avant)
- les élèves sont plus attentifs à leur comportement dans ce cours, et envers nous dans les couloirs.
- Toutes les semaines, on peut revenir sur les écarts de comportement qu'ils ont eu et leur faire la morale.

Inconvénients :
- Je pense que ce travail arrive tard et qu'il aurait du être fait en septembre.
- Difficile encore de voir l'évolution en classe entière (à 28 ...)
- Les élèves comprennent bien les bêtises qu'ils font, et pourquoi ce sont des bêtises, mais ils les font encore ...
- Le projet arrive à terme bientôt, mais pour bien faire, il faudrait qu'il dure encore (mais cela pose souci pour nous).

Du coup, nous sommes en train de réfléchir, en cette période de DGH, au fonctionnement de l'ATP de l'année prochaine !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'art de faire des projets (anecdote)

Message par Gryphe le Sam 29 Jan 2011 - 13:16

Franchement, je trouve que ça a l'air génial.

J'espère que tu pourras pérenniser le projet. L'inclure dans l'ATP me semble une bonne idée.

Merci de nous avoir donné des nouvelles !


Very Happy

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'art de faire des projets (anecdote)

Message par Augustin le Sam 29 Jan 2011 - 13:30

@Ln a écrit:J'ai eu la sinistre idée de lancer un "projet de classe" ...

C'est toi qui l'a dit.

Augustin
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'art de faire des projets (anecdote)

Message par Invité le Sam 29 Jan 2011 - 13:36

C'est vrai que ce sont des heures très intéressantes à faire. Parfois, j'ai juste l'impression de travailler dans le vent quand je vois qu'ils arrivent encore à pourrir certaines heures de cours, simplement avec du bruit de fond continuel (ils ne font pas de "grosses" bêtises, heureusement !), et que j'en suis à 15 punitions en 1 heure ...

Je me dis alors : à quoi cela sert-il de donner du temps en plus sans résultat ?

Et puis, l'heure d'après, alors que c'est une séance d'exercices, on les voit le nez dans le cahier sans parler et on se dit que, malgré tout, il y a peut-être des petites choses qui restent dans un coin de leur cerveau !

Sachant qu'ils ont de grandes chances de rester à 28 jusqu'en 3ème, c'est un peu maintenant ou jamais qu'il faut les canaliser !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'art de faire des projets (anecdote)

Message par Invité le Sam 29 Jan 2011 - 13:42

@Augustin a écrit:
@Ln a écrit:J'ai eu la sinistre idée de lancer un "projet de classe" ...

C'est toi qui l'a dit.

Et je le maintiens !

Pour moi, ce travail n'a pas à être fait en janvier, en projet de 6 semaines, comme palliatif à des classes surchargées, qui ne respecte rien et qui ne travaille pas assez.

Cela devrait être au moins intégré à un réel ATP, avec un fonctionnement clair et précis, et qui s'inscrit dans la durée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'art de faire des projets (anecdote)

Message par Gryphe le Sam 29 Jan 2011 - 13:51

@Ln a écrit:Cela devrait être au moins intégré à un réel ATP, avec un fonctionnement clair et précis, et qui s'inscrit dans la durée.
Alors, je vais sans doute paraître intéressée... mais si tu pouvais nous envoyer ton projet, ben heu, ça m'intéresse... Embarassed Embarassed Embarassed

Je pourrai t'expliquer aussi notre ATP si tu veux, dans le courant de la semaine prochaine.


Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'art de faire des projets (anecdote)

Message par Invité le Sam 29 Jan 2011 - 15:50

MP Gryphe Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'art de faire des projets (anecdote)

Message par minnie le Sam 29 Jan 2011 - 18:04

Dites, moi je suis une prof en galère qui ne sait pas quoi faire de son heure de "atelier PP" avec ses 6e, alors si étiez d'accord pour partager vos pistes.

ce que j'ai essayé de faire ressemble à ce que propose tu proposes Ln, mais je suis loin d'être aussi enthousiaste que toi.
Par exemple, cela fait 5 semaines que je réunis les élèves qui ont eu un avertissement au travail, et on n'avance pas. Ca fait 5 semaines que je mets des mots dans le carnet, les mêmes, parce que les gamins NE NOTENT PAS les devoirs à faire.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum