Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par pseudo-alison le Ven 14 Jan 2011 - 9:30

@Docteur OX a écrit:
@pseudo-alison a écrit:Je suis sûr qu'ils seraient surpris de constater à quel point ils peuvent être ignorants sur leur propre religion ... présente leur ton cours comme un apport de connaissances historiques/littéraires supplémentaires.

Je suis d'accord avec le fait de leur préciser qu'il s'agit d'un cours sur le 'fait religieux' (si c'est de l'histoire) et non un sur la religion en elle-même. Par contre les traiter de crétins ou leur dire que tu n'en as rien à faire de leur religion ça ne va pas t'avancer (même si tu le penses très fort). A toi de prendre en compte ce qu'ils disent en tout cas de les écouter un minimum et de remettre des cadres scolaires, tu n'as pas à te justifier sur ton cours puisque c'est le programme mais le rendre intéressant ça peut servir pour la bonne ambiance.

Sympa la leçon de morale et les conseils pédagognagnans !



Sympa ta réflexion, que veux tu on peut pas tous avoir le même avis. Moi je donne mon avis avec des conseils pédagognangnans de débutante comme ça à chaud mais je respect tout à fait ce que fait déjà Lynette d'ailleurs le fait qu'elle en parle c'est bien un signe qu'elle s'intéresse à son cours et à ses élèves même si c'est parfois chiant ...

pseudo-alison
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par mav80 le Ven 14 Jan 2011 - 9:34

@Angua a écrit:Un peu HS, mais je rebondis sur les histoires de "crétins": c'est un mot que j'emploie souvent en classe: "c'est un attitude de crétin / arrête(z) de faire le(s) crétin(s) / vu que tu n'es pas un crétin fais (ou ne fais pas) ça (mon préféré) / tu as agi comme un crétin (quand on discute à froid)"
Je passe ma vie à les comparer à des crétins, en fait. scratch Mais ils ont l'air de bien le vivre.
il semble que "casse toi pauvre con" fasse école ...
ne vaudrait-il pas mieux employer un vocabulaire différent de celui des élèves (qui se trouvent ainsi justifiés et encouragés à employer ce terme 'le prof le dit bien !'), du genre : vous (même si on tutoie d'habitude) êtes un impudent ou autre terme recherché - quitte à les inciter à chercher dans le dictionnaire ???
De toute façon, crétin ou con, quelle vulgarité, en classe ou ailleurs - à laisser aux élèves ou à d'autres !

mav80
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Marie Laetitia le Ven 14 Jan 2011 - 10:09

@Amaliah a écrit:Marie Laetitia, on le trouve où exactement ton mémoire? Ton travail m'intéresse beaucoup!

En fait, il y a beaucoup de mémoires qui ont été faits sur la question, il suffit de taper "mémoire" "fait religieux" sur un moteur de recherche. Si tu ne trouves pas, je t'enverrai le lien. Mon mémoire était adapté au cours d'histoire classe de 5e (avec un IDD associant histoire et arts plastiques sur le thème de la représentation des figures et des corps dans l'art occidental).

Voici la biblio si cela vous intéresse





_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Invité31 le Ven 14 Jan 2011 - 18:39

@mav80 a écrit:
De toute façon, crétin ou con, quelle vulgarité, en classe ou ailleurs - à laisser aux élèves ou à d'autres !

Est-ce que vous êtes en ZEP depuis 7 ans ? Parce que je fais le constat (chez moi, mais je suis sans doute une mauvaise prof en fait qui ne mérite pas d'exercer ce noble métier!) que ça finit par user les nerfs donc oui c'est peut-être vulgaire mais malheureusement là c'est sorti tout seul.

SI j'avais su que je serais jugée comme ça je n'aurais dit ici.
D'ailleurs je ne les ai encore une fois pas traités de cons ou de crétins, j'ai dit qu'ils m'avaient dit une connerie en disant que Hugo ça ne servait à rien, c'est pas pareil et je leur ai bien précisé que je ne les traitais ni de cons, ni de crétins. Et c'est la première fois que je m'autorisais un tel langage, mais je suis sortie de mes gonds et c'est vrai que j'en ai marre et que je pense que si ça continue je laisserai tomber l'Education Nationale, certaines choses me dépassent.
D'ailleurs je suis désolée oui certains sont de vrais petits cons. Le petit voyou machiste qui a frappé un prof par le passé et qui se permet de me dire qu'on s'en fout de Victor Hugo, vous n'allez pas me dire que c'est un ange ?



Dernière édition par Lynette le Ven 14 Jan 2011 - 18:47, édité 4 fois

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Provence le Ven 14 Jan 2011 - 18:42

@pseudo-alison a écrit:

Sympa ta réflexion, que veux tu on peut pas tous avoir le même avis. Moi je donne mon avis avec des conseils pédagognangnans de débutante comme ça à chaud mais je respect tout à fait ce que fait déjà Lynette d'ailleurs le fait qu'elle en parle c'est bien un signe qu'elle s'intéresse à son cours et à ses élèves même si c'est parfois chiant ...

Qu'est-ce qui est chiant? scratch

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Invité31 le Ven 14 Jan 2011 - 18:43

Marie-Laetitia c'est très gentil. Je cherche juste à faire étudier des textes tirés de la Bible pour leur aspect culturel et littéraire, pas religieux en soi donc.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Marie Laetitia le Ven 14 Jan 2011 - 18:46

Lynette a écrit:
@mav80 a écrit:
De toute façon, crétin ou con, quelle vulgarité, en classe ou ailleurs - à laisser aux élèves ou à d'autres !

Est-ce que tu es en ZEP depuis 7 ans ? Parce que je t'assure que ça finit par user les nerfs donc oui c'est peut-être vulgaire mais je t'assure que malheureusement au bout d'un moment ça sort tout seul Rolling Eyes
Donc juger comme ça quand on n'est pas confronté à ça c'est facile.
De ton côté tu es infaillible c'est ça ?

SI j'avais su que je serais jugée comme ça je n'aurais dit ici.
D'ailleurs je ne les ai encore une fois pas traités de cons ou de crétins, j'ai dit qu'ils m'avaient dit une connerie en disant que Hugo ça ne servait à rien, c'est pas pareil et je leur ai bien précisé que je ne les traitais ni de cons, ni de crétins.
Mais je suis désolée oui certains sont de vrais petits cons. Le petit voyou machiste tu vas pas me dire que c'est un ange ?

Je crois que ce que disait Mav80 était vrai en théorie, mais dans la pratique, faut arrêter de culpabiliser parce que l'on utilise ponctuellement un vocabulaire qui est du même niveau qu'eux, un vocabulaire qu'au moins cette fois, ils comprendront... Et puis quand ça sort, ça sort, et ce n'est pas le prof le responsable. Nous aussi nous sommes des humains, nous aussi nous avons des limites et face à l'incapacité de ces mômes de rester dans leurs limites, on peut sortir de ses gonds de temps en temps, parce qu'ils vont simplement trop loins. Et autant qu'ils le sachent. À force de tirer sur la corde, elle casse.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Marie Laetitia le Ven 14 Jan 2011 - 18:47

Lynette a écrit:Marie-Laetitia c'est très gentil. Je cherche juste à faire étudier des textes tirés de la Bible pour leur aspect culturel et littéraire, pas religieux en soi donc.

Je crois que c'était surtout Amaliah qui était intéressée pour la doc... La discussion a dérivé un peu Smile

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Invité31 le Ven 14 Jan 2011 - 18:53

@Marie Laetitia a écrit:
Lynette a écrit:
@mav80 a écrit:
De toute façon, crétin ou con, quelle vulgarité, en classe ou ailleurs - à laisser aux élèves ou à d'autres !

Est-ce que tu es en ZEP depuis 7 ans ? Parce que je t'assure que ça finit par user les nerfs donc oui c'est peut-être vulgaire mais je t'assure que malheureusement au bout d'un moment ça sort tout seul Rolling Eyes
Donc juger comme ça quand on n'est pas confronté à ça c'est facile.
De ton côté tu es infaillible c'est ça ?

SI j'avais su que je serais jugée comme ça je n'aurais dit ici.
D'ailleurs je ne les ai encore une fois pas traités de cons ou de crétins, j'ai dit qu'ils m'avaient dit une connerie en disant que Hugo ça ne servait à rien, c'est pas pareil et je leur ai bien précisé que je ne les traitais ni de cons, ni de crétins.
Mais je suis désolée oui certains sont de vrais petits cons. Le petit voyou machiste tu vas pas me dire que c'est un ange ?

Je crois que ce que disait Mav80 était vrai en théorie, mais dans la pratique, faut arrêter de culpabiliser parce que l'on utilise ponctuellement un vocabulaire qui est du même niveau qu'eux, un vocabulaire qu'au moins cette fois, ils comprendront... Et puis quand ça sort, ça sort, et ce n'est pas le prof le responsable. Nous aussi nous sommes des humains, nous aussi nous avons des limites et face à l'incapacité de ces mômes de rester dans leurs limites, on peut sortir de ses gonds de temps en temps, parce qu'ils vont simplement trop loins. Et autant qu'ils le sachent. À force de tirer sur la corde, elle casse.

Je n'en suis pas fière, si je ne culpabilisais pas je n'en aurais pas parlé et ça m'a valu une insomnie, et en plus je pense à démissionner. Mais je ne comprends pas l'intérêt de me balancer ça comme ça.
En tout cas j'ai édité mon message à Mav80, j'ai vu qu'elle était à la retraite et aussi vulgaire que je sois à ses yeux je n'ai pas pour habitude de tutoyer un(e) aîné(e).

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Marie Laetitia le Ven 14 Jan 2011 - 19:14

Il ne faut pas que tu culpabilises fleurs2 même si on tombe tous dans ce travers-là à un moment ou à un autre...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par ysabel le Ven 14 Jan 2011 - 19:16

Pff ! Lynette, tu n'as rien à te reprocher...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par liliepingouin le Ven 14 Jan 2011 - 19:26

Ben moi je ne suis pas en ZEP, je n'en ai jamais fait, mais je pourrais tout à fait dire la même chose que toi!!
En fait je ne vois même pas de vulgarité dans le mot "crétin". "Con", oui, c'est vulgaire, mais crétin non. On évite simplement dans les temps ordinaires de le dire pour que l'élève ne se sente pas rabaissé, parce que effectivement on peut considérer qu'on est à la limite de l'insulte. (dans le cas où on dit explicitement à quelqu'un qu'il est un crétin, ce qui n'est pas le cas ici)

Mais franchement Lynette il n'y a pas à culpabiliser pour ce que tu as dit!

Et puis je crois à la remise en place bien sèche, au changement brutal de registre. Franchement, traiter un élève d'impudent ou utiliser le mot crétin ça ne produit pas le même effet. Ce sont deux effets pour deux situations différentes. Utiliser un mot qu'il ne comprend pas ne remettra jamais un élève à sa place. Alors que l'emploi d'un mot d'un autre registre que celui utilisé habituellement va faire effet, justement parce que c'est un écart, qu'ils savent très bien qu'on ne parle pas comme ça d'habitude. C'est un moyen de marquer l'énormité et le caractère inacceptable de ce qu'ils viennent de dire.
Et ça, changer de registre, je le fais délibérément parfois car ça peut être efficace (pourvu que ça reste exceptionnel bien sûr)

Et puis d'abord un élève qui me sort ça sur mon Totor chéri I love you je le massacre . Aucun châtiment ne peut être trop sévère et il n'aurait pas intérêt à tenter une syllabe de protestation

(et puis "petits cons" c'est trop gentil. On a des élèves qui sont de vrais co**ards. )


Dernière édition par liliepingouin le Ven 14 Jan 2011 - 19:29, édité 2 fois

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Chocolat le Ven 14 Jan 2011 - 19:28

Lynette a écrit:
Est-ce que vous êtes en ZEP depuis 7 ans ? Parce que je fais le constat (chez moi, mais je suis sans doute une mauvaise prof en fait qui ne mérite pas d'exercer ce noble métier!) que ça finit par user les nerfs donc oui c'est peut-être vulgaire mais malheureusement là c'est sorti tout seul.

SI j'avais su que je serais jugée comme ça je n'aurais dit ici.
D'ailleurs je ne les ai encore une fois pas traités de cons ou de crétins, j'ai dit qu'ils m'avaient dit une connerie en disant que Hugo ça ne servait à rien, c'est pas pareil et je leur ai bien précisé que je ne les traitais ni de cons, ni de crétins. Et c'est la première fois que je m'autorisais un tel langage, mais je suis sortie de mes gonds et c'est vrai que j'en ai marre et que je pense que si ça continue je laisserai tomber l'Education Nationale, certaines choses me dépassent.
D'ailleurs je suis désolée oui certains sont de vrais petits cons. Le petit voyou machiste qui a frappé un prof par le passé et qui se permet de me dire qu'on s'en fout de Victor Hugo, vous n'allez pas me dire que c'est un ange ?

C'est un petit con, ou un crétin, ou alors il fait semblant d'en être un, ce qui est encore pire!
Le lui dire, de temps en temps, lorsqu'il dépasse vraiment les limites, pourrait même lui rendre service!
Bref, je te soutiens à 100%, Lynette!
Il est parfaitement humain de craquer et d'appeler un chat un chat, et un crétin un crétin, lorsque le crétin en question va trop loin!

Quant à la religion des élèves - elle appartient à l'espace privé.
L'école, elle, appartient à l'espace public, que je sache.
Les programmes n'ont pas à être discutés, voire contestés par les parents ou les élèves, et encore moins à être refusés! Qu'ils relisent le code de l'éducation.
Il y a des places dans des écoles privées, pour ceux qui sont mécontents des programmes de l'école publique!

Non mais ça suffit, maintenant, toutes ces conneries! Il y a des pans entiers de la littérature qu'on laisse de côté, parce que n'importe qui s'indigne à tort et à travers! :colere:




_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Angua le Ven 14 Jan 2011 - 19:32

@mav80 a écrit:
@Angua a écrit:Un peu HS, mais je rebondis sur les histoires de "crétins": c'est un mot que j'emploie souvent en classe: "c'est un attitude de crétin / arrête(z) de faire le(s) crétin(s) / vu que tu n'es pas un crétin fais (ou ne fais pas) ça (mon préféré) / tu as agi comme un crétin (quand on discute à froid)"
Je passe ma vie à les comparer à des crétins, en fait. scratch Mais ils ont l'air de bien le vivre.
il semble que "casse toi pauvre con" fasse école ...
ne vaudrait-il pas mieux employer un vocabulaire différent de celui des élèves (qui se trouvent ainsi justifiés et encouragés à employer ce terme 'le prof le dit bien !'), du genre : vous (même si on tutoie d'habitude) êtes un impudent ou autre terme recherché - quitte à les inciter à chercher dans le dictionnaire ???
De toute façon, crétin ou con, quelle vulgarité, en classe ou ailleurs - à laisser aux élèves ou à d'autres !

J'assume tout à fait ma vulgarité dans ce cas. J'exagère, bien sûr, en écrivant que je passe mon temps à utiliser ce mot, mais les élèves le perçoivent justement comme une marque de limite car sont habitués à ce que je leur parle autrement. Et je n'ai pas souvenir de l'avoir entendu une fois dans leur bouche et jamais je ne me permettrai de dire d'un élève qu'il est crétin (ou idiot, ou con, ou que sais-je encore) dans le cadre de la classe.

Pour en revenir au message initial, Lynette, je pense sincèrement que tu n'as pas à culpabiliser: tu ne l'as pas dit, et visiblement, ce ne sont pas des tendres à qui tu t'adresses! fleurs2

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Cath le Ven 14 Jan 2011 - 20:24

Mais enfin, "crétin" n'est pas un mot vulgaire!
Et nous sommes censés comprendre les subtilités du langage: dire à qqn qu'il agit comme un crétin, ce n'est pas le traiter de crétin...

J'ai incendié une de mes classes et je les ai traités de boulets. Dois-je me pendre?
(à noter qu'ils n'ont même pas cillé...)

edit: hou la vilaine faute!


Dernière édition par cath5660 le Sam 15 Jan 2011 - 13:28, édité 1 fois

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Cath le Ven 14 Jan 2011 - 20:25

Et pour en revenir au sujet, les parents n'ont qu'à assurer eux-mêmes l'éducation de leur enfant, si l'école publique, laïque et républicaine ne leur convient pas.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Celeborn le Ven 14 Jan 2011 - 20:46

cath5660 a écrit:
J'ai incendiée une de mes classes et je les ai traités de boulets. Dois-je me pendre?

L'année dernière, dans un 6e "pas piquée des hannetons", j'ai éructé "qui c'est qui m'a foutu ces élèves de merde ???". C'était vulgaire (et en + syntaxiquement problématique). Ça a fait un bien fou. Et ça a bien calmé la classe par la suite, ce "pétage de plombs".

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Provence le Ven 14 Jan 2011 - 21:12

@Celeborn a écrit:
cath5660 a écrit:
J'ai incendiée une de mes classes et je les ai traités de boulets. Dois-je me pendre?

L'année dernière, dans un 6e "pas piquée des hannetons", j'ai éructé "qui c'est qui m'a foutu ces élèves de merde ???". C'était vulgaire (et en + syntaxiquement problématique). Ça a fait un bien fou. Et ça a bien calmé la classe par la suite, ce "pétage de plombs".

Quitte à péter les plombs, autant le faire carrément! Laughing

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Pili le Ven 14 Jan 2011 - 21:41

En ce qui concerne le langage (qui n'est pourtant pas le sujet initial du post)
je sais que d'habitude j'essaye de "montrer l'exemple" ...seulement, je me suis rendus compte aussi , que lorsque j'étais sincèrement énervée, rien à faire...les mots familiers/ vulgaires m'échappent... humhum


Le but du jeu serait donc de faire seulement semblant d'être en colère, pour maitriser la situation, seulement parfois il arrive qu'on le soit vraiment!

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Invité31 le Ven 14 Jan 2011 - 21:47

En tout cas c'est vrai qu'en ce moment je suis limite limite.... Toujours les nerfs à vif... Je crois que ce métier est usant, tout simplement.
Pour la deuxième fois de ma carrière j'ai pensé à démissionner, pourtant j'ai le calme en classe et cela se passe assez bien la plupart du temps. Mais je sais pas, certains gamins sont vraiment insupportables. Ok ce n'est pas la majorité mais bon...

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Invité31 le Ven 14 Jan 2011 - 21:47

Merci beaucoup en tout cas.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Mélisande le Ven 14 Jan 2011 - 21:49

Allez, Lynette, tu es dans une situation particulière et fragilisante, aussi, c'est normal. fleurs2

Dis-toi que dans quelques mois, quand tu te noieras de nouveau toute la journée dans les couches, tu les regretteras (presque), tes petits monstres de ZEP. Razz

Mélisande
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Invité31 le Ven 14 Jan 2011 - 23:03

Merci Mélisande. Je fais de l'abus de langage en plus: nous avons tout pour être classés ZEP mais nous ne le sommes pas car la mairie refuse, malgré nos 60% de catégories socio-professionnelles défavorisées et les problèmes que nous rencontrons (et que j'ai connus ailleurs, en ZEP labellisée).
Du coup nous n'avons aucun des avantages ZEP.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum