"Les élèves gentils ont de meilleurs résultats scolaires"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Les élèves gentils ont de meilleurs résultats scolaires"

Message par John le Ven 4 Fév 2011 - 12:55

Hors-série : De la journée de la Gentillesse… à de bonnes pratiques à l'école

"Les élèves gentils ont de meilleurs résultats scolaires !"

Ni renon­ce­ment, ni sou­mis­sion, ni oubli de soi, la gen­tillesse est une qua­lité. Pour réha­bi­li­ter cette vertu, Psychologies Magazine orga­nise, chaque 13 novembre, la Fête de la gen­tillesse et de nom­breux établis­se­ments sco­laires ont suivi cette ini­tia­tive. Rencontre avec Arnaud de Saint Simon, direc­teur de rédac­tion du magazine.

D'où vous est venue l'idée de ce rendez-vous annuel ?

En 2009, en pleine crise écono­mique, dans un cli­mat très dur, notam­ment dans les entre­prises, nous avons eu vent d'une jour­née mon­diale de la gen­tillesse, « World kind­ness day », qui exis­tait depuis envi­ron 10 ans dans une dizaine de pays et que nous avons eu envie de lan­cer en France. Qu'on l'appelle gen­tillesse, bonté, bien­veillance, convi­via­lité, soli­da­rité, géné­ro­sité... c'est en effet une valeur impor­tante, à laquelle nous croyons et à laquelle tout le monde est sen­sible. Mais en même temps, il y a sans doute quelque chose à réha­bi­li­ter, parce que ce n'est pas une notion facile : le mot fait par­fois sou­rire, avec son côté un peu naïf, un peu Bisounours, un peu faible... Comme cette blague dans le Père Noël est une ordure : je n'aime pas dire du mal des gens, mais madame Musquin est effec­ti­ve­ment gentille !
Quels sont les effets de la gen­tillesse à l'école, au col­lège ou au lycée ?

Depuis deux ans, la « thé­ma­tique » de l'école est une de celles qui marchent le mieux et l'accueil des profs et des direc­teurs d'établissement a été for­mi­dable. Il faut dire que la gen­tillesse et le vivre ensemble sont au centre des pré­oc­cu­pa­tions de l'Education natio­nale. Il y a, bien sûr, les pro­blèmes de vio­lence. Mais, au-delà, l'apprentissage du res­pect ou de la cour­toi­sie, autres formes de la gen­tillesse, sont aussi du res­sort de l'école. Enfin, troi­sième aspect, des études très sérieuses démontrent que les élèves gen­tils ont de meilleurs résul­tats scolaires !
Sait-on pour­quoi ?

Je crois fer­me­ment que quand on fait des choses pour les autres, quelles qu'elles soient, on en reçoit un béné­fice per­son­nel immense. Le paral­lèle est peut-être un peu hardi mais, de la même façon, les alcoo­liques s'en sortent, entre autres, en aidant les autres. L'entraide pro­cure un sen­ti­ment de bien-être, d'utilité, d'estime de soi... Pour en reve­nir à l'école, aider les autres peut consti­tuer une manière de revi­si­ter le pro­gramme dif­fé­rem­ment, de le refor­mu­ler avec quelqu'un, de s'y inté­res­ser, d'identifier des com­plexi­tés que l'on n'avait pas repé­rées à tra­vers les dif­fi­cul­tés d'un autre...
Quelles sont les ini­tia­tives qui vous ont le plus marqué ?

Il est dif­fi­cile de faire un clas­se­ment. L'an der­nier, nous avions mis en place un comp­teur de bonnes actions sur notre site Internet. Nous en avons enre­gis­tré près de 500.000 ! Il y a eu des choses très dif­fé­rentes. Il pou­vait s'agir de petits gestes de pure gen­tillesse, comme par exemple les enfants d'une classe qui ont accueilli tous les élèves de leur école avec des crois­sants. Il y a aussi eu des ini­tia­tives plus « intel­lec­tuelles », comme la créa­tion d'un blog de philo tenu à cette occa­sion. Nous sommes d'ailleurs en train de faire un bilan des ini­tia­tives à plus long terme avec, der­rière la tête, l'idée d'en par­ler au minis­tère de l'Education pour voir si nous n'avons pas quelque chose à faire ensemble, si nous ne pou­vons pas déve­lop­per des péda­go­gies, des moments, des rituels...
Cette fête n'est-elle pas aussi une jour­née par an pour se don­ner bonne conscience ?

Vous avez rai­son, le risque est là : une jour­née de la gen­tillesse, et les 364 autres ! En même temps, si cette jour­née n'existait pas, nous ne serions pas en train de nous par­ler. Elle a donc le mérite de mobi­li­ser tout le monde sur une cause. Mais, c'est vrai, ce qui importe c'est de savoir ce que l'on en fait ensuite, ce que l'on en sème sur le reste de l'année. Et je crois, par exemple, que si l'on tra­vaille et si l'on avance un peu sur ces expé­riences à l'école, il ne s'agira plus seule­ment d'être gen­til un jour par an et d'organiser la plus belle fête pos­sible le 13 novembre... L'idée, c'est d'allumer l'étincelle.

http://www.vousnousils.fr/2011/02/04/hors-serie-de-la-journee-de-la-gentillesse%E2%80%A6-a-de-bonnes-pratiques-a-lecole-14-%C2%AB%C2%A0-les-eleves-gentils-ont-de-meilleurs-resultats-scolaires-%C2%BB-500274

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les élèves gentils ont de meilleurs résultats scolaires"

Message par Carabas le Ven 4 Fév 2011 - 14:07

Ils n'en ont pas marre de réinventer l'eau chaude?
Et les élèves bien élevés aussi, y arrivent mieux. Ben oui, quand on sait qu'on va )à l'école pour bosser, qu'on se fera engueuler si on ne bosse pas ou si on met le bronx ou si on embête les p'tits copains ou le prof, qu'on ne vient pas à l'école pour faire un défil de mode ou pour "s'exprimer" mais pour apprendre quelque chose, il y a des chances pour qu'on réussisse à l'école. Du moins, on peut parler de terrain favorable.


Spoiler:
Bon, la question est : est-ce que les élèves gentils vont arriver à trouver un boulot correspondant à leur réel niveau?

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les élèves gentils ont de meilleurs résultats scolaires"

Message par aposiopèse le Ven 4 Fév 2011 - 14:42

c'est sûr qu'ils semblent dire des évidences, là !

je constate quand même une exception cette année : j'ai une classe où mes élèves sont tous très faibles (des 2ndes qui ont à peine le niveau brevet, d'ailleurs l'un d'eux n'a pas réussi à l'avoir). On y trouve une dizaine de gentils (dont certains très faibles, qui ont malheureusement de plus mauvais résultats que les emm*rdeurs malgré des efforts visibles).
Ce qui me fait mal au coeur, c'est que ces "gentils" sont qualifiés de "soumis" ou de "lèche-bottes" par les autres. Exemple : j'ai exclu un élève, il a refusé de sortir. J'envoie le délégué (un choupi) chercher un surveillant, les autres ont commencé à le traiter de soumis et à le huer.

Pour le moment, ils s'accrochent comme ils peuvent mais on voit bien qu'ils sont malheureux. Le délégué dont je parlais tout à l'heure était désespéré : il redouble sa 2nde, plein de bonne volonté, et se retrouve dans une classe "zoo" alors qu'il était dans une bonne classe l'an dernier. Du coup, il a l'impression de ne pas pouvoir progresser de de redoubler pour rien...

Excédés, 6 ou 7 "gentils" sont allés voir la PP la semaine dernière pour lui faire part de leur ras-le-bol, car ils ne peuvent pas bosser dans cette classe. Le problème est qu'ils ont peur des autres (ça, ils l'ont avoué). Du coup, entre collègues, nous avons une liste des élèves insolents et perturbateurs pour voir si l'administration pouvait faire quelque chose, mais je doute...
Et moi,je me sens coupable : si je ne perdais pas la moitié de mon cours à hurler sur ceux qui font des bruits d'animaux, à ramasser des carnets, à renoncer aux activités en autonomie qui dégénèrent... je me dis que je pourrais passer plus de temps à aider les "gentils" et à les faire progresser.

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les élèves gentils ont de meilleurs résultats scolaires"

Message par deroute le Ven 4 Fév 2011 - 14:47

Je vais vous avouer quelque chose: quand je repère des élèves que je perçois comme étant gentils et motivés, je persécute les parents pour qu'ils fassent du latin et je leur dis clairement qu'ils méritent d'être "dans un bon groupe de travail" (vous remarquerez que je n'emploie pas le mot classe).

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les élèves gentils ont de meilleurs résultats scolaires"

Message par Carabas le Ven 4 Fév 2011 - 14:59

A force de valoriser les chieurs en affirmant qu'ils ont du caractère, on en vient à ce genre de situation absurde.

Faudrait leur expliquer que la "rebellitude" n'est une posture qui convient que quand on a un cerveau...

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les élèves gentils ont de meilleurs résultats scolaires"

Message par lapetitemu le Ven 4 Fév 2011 - 16:29

@deroute a écrit:Je vais vous avouer quelque chose: quand je repère des élèves que je perçois comme étant gentils et motivés, je persécute les parents pour qu'ils fassent du latin et je leur dis clairement qu'ils méritent d'être "dans un bon groupe de travail" (vous remarquerez que je n'emploie pas le mot classe).

Ouais, mais avec les classe hétérogènes, ça rend impossible toute stratégie de ce genre...
Mes 4e euros sont "sacrifiés" dans une classe avec des élèves franchement instables. Bon, ce n'est pas trop grave, ils sont suffisamment cultivés, intelligents et bons scolairement à la base pour s'en sortir malgré cette année de 4e "gâchée".
Mais dans l'autre 4e, où les 3/4 de la classe sont vraiment, mais vraiment chiants et dans la caricature de l'ado de base, le 1/4 restant n'a aucun moyen de progresser. Et dans ce quart, il y a un dyslexique, brimé par la classe, et deux ou trois autres élèves plutôt moyens, qui pourraient vraiment progresser dans une autre classe... ou tout seuls avec un prof.

Ca se voit que je n'aime pas les classes hétérogènes ?... Rolling Eyes

(En même temps, parfois, c'est dans ceux qui font "les bonnes options" qu'on retrouve des terribles. Là, il n'y a plus de stratégie possible !)

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum