Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
mflo
Niveau 10

Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par mflo le Sam 4 Juin 2011 - 14:58
C'est officiel, l'an prochain je troque les CM contre les CP en plus de mes maternelles. Autant ça ne m'inquiète pas pour les GS et pas trop pour les MS, autant je me pose des questions pour les PS.

L'emploi du temps :
Je pensais faire plutôt maths, écriture, exercices de lecture ou ddm le matin avec les CP, et réserver la lecture et l'étude de nouveaux sons pour l'heure de la sieste, forcément plus calme et silencieuse. Vous faites comment ?
On m'a conseillé de garder la motricité-sport pour l'après-midi, mais ça m'ennuie énormément d'en priver les PS qui ne reviennent pas l'après-midi ou qui font des siestes géantes (je me refuse à réveiller un enfant qui dort)
Certaines d'entre vous ont-elles essayé de déléguer quelques activités de motricité à l'atsem ? (techniquement possible pour moi, ma classe ouvrant sur le préau couvert )
Vaut-il mieux laisser les maternelles un moment en récréation avec l'atsem et rentrer avec les cp au bout d'un quart d'heure ou laisser tout ce petit monde ensemble dehors ?

Les alphas :
Cette année, je les ai utilisés avec les GS pendant que tous les autres dormaient (mes 3 MS étaient des grosses dormeuses) parce que je ne voulais pas éventer l'histoire pour les autres. Mais vu le succès de ces petits perso auprès des enfants, je me dis que c'est bien inutile et que je pourrais m'en servir tranquillement l'an prochain ; entendra qui voudra chez les MS et les PS.

Voilà, rien de bien existentiel comme questionnement, mais comme je devrai déjà faire "passer" lors de mon inspection les alphas, BM, du syllabique sans manuel de lecture pour les CP, pas d'écriture de mots non lus par les autres, j'aimerais autant ne pas trop patauger dans l'organisation de la journée... :shock:
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par Rikki le Sam 4 Juin 2011 - 15:30
Il faut espérer que Volubilys tombera sur ton message : c'est elle la super-pro des classes à 5 niveaux !

Moi, je ne sais même pas comment vous faites, je n'ai jamais eu plus que deux niveaux à la fois, je suis benoîte d'admiration.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
mflo
Niveau 10

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par mflo le Sam 4 Juin 2011 - 15:35
Oui, je compte bien sur elle ! Very Happy

Le gros avantage des classes à niveau très multiple, c'est le petit nombre d'enfants par niveau et la connaissance parfaite qu'on a des capacités de chacun dès le début de l'année puisqu'on les a déjà eus.
Moi je n'ai jamais eu de classe à niveau unique et je me demande bien comment on gère 25 ou 30 marmots qui font tous la même chose en même temps...
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par Rikki le Sam 4 Juin 2011 - 15:41
A la schlague !

Vous sortez vos cahiers rouges, bande de nains, et plus vite que ça !

J'en vois un qui n'a pas sorti son cahier rouge, là ! PU-NI !

Bon, tout le monde a son cahier rouge ? On prend le stylo. Attention, je ne veux voir qu'une seule tête !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
mflo
Niveau 10

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par mflo le Sam 4 Juin 2011 - 15:58
C'est sûr qu'à côté de ça, ma classe avec les gros bébés qui se lèvent de la sieste, les joues encore zébrées du matelas, et qui viennent interrompre ma péroraison devant les CM attendris à leurs grandes tables, les petites tables, les jeux, les bricolages, la graine de couscous répandue à terre, mon bureau qui ressemble à un tas géant de papiers, et des marmots de toutes les tailles ça fait un peu désordonné ! :abd: :aaj:
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par Rikki le Sam 4 Juin 2011 - 16:11
Heu... ça n'empêche pas mon bureau de ressembler à un tas géant... mais bon, c'est moi le chef, et personne n'ose rien dire au chef !

(sauf le grand chef, mais je ne le vois pas souvent)

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Zaubette
Expert

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par Zaubette le Sam 4 Juin 2011 - 16:22
Bonjour!

Je trouve, d'après mon expérience, qu'il vaut mieux faire la découverte de nouveaux sons le matin. Les CP sont beaucoup moins réceptifs l'après-midi...
As-tu une atsem? Si c'est le cas, elle peut bien gérer les maternelles 45min pour que tu aies ce temps à consacrer aux CP le matin? Non?

Quant à la motricité des petits....je ne sais pas quoi te dire...pendant la récré des plus grands en imaginant que l'atsem surveille la récré, puis les petits ont leur récré avec l'atsem pendant que tu entres en classe travailler avec les plus grands?

Dans ma classe, je privilégie l'élémentaire, et mes pauv' maternelle n'ont qu'à suivre le rythme...pas de motricité, récré de 20min, et matinée français-maths pour les CP CE1, écriture-graphisme-maths pour les MS-GS.
L'après midi est plus collectif avec tout de même 1h de lecture puis EPS, musique-ou-arts-ou-ddm.

_________________
Mon blog: Zaubette, une maitresse qui ouvre son cartable
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par Volubilys le Sam 4 Juin 2011 - 17:07
Me v'la!
sorciere2

Donc la classe maternelle-CP, vaste sujet... Laughing

Déjà, quelques emplois du temps. (rouge avec moi, vert : atsem 1, bleu : atsem2, noir autonomie), il est basé sur celui des CP.
Je n'hésite pas à refiler un groupe avec l'atsem dans la pièce d'à côté (goûter, un bout de récré et temps calme du matin par exemple)
Je fais des groupes de 5 élèves maxi (beaucoup plus facile de gérer 5 zozos sur une activité en autonomie que 9), donc parfois de dédouble les groupes.
Je ne fais plus d'accueil en classe, on perd trop de temps à ranger et calmer ce petit monde, avec les beaux jours, j'accueille dehors, comme en élémentaire.
Sur l'edt, je n'ai pas de créneau de sport fixe car souvent on se déplace (pour aller sur des installations) et du coup, ça prend la demi-journée, sinon c'est de 11h à 11h30 dans la cour, tout le monde ensemble.
Chaque niveau à sa couleur (qu'ils gardent d'une année sur l'autre), c'est pratique pour se repérer dans les cahiers de liaison par exemple...
Ils ont tous une place nominative aux tables et sur les bancs, ainsi qu'une place fixe dans le rang.
Je leur apprends très tôt à devoir sortir et ranger le matériel seul (d'ailleurs, dès la MS ils ont un casier, une fiche plastique/ardoise, une pochette de feutre et un pot à crayon individuel) Il faut gagner le plus de temps possible (ben vi, on a peu de temps avec chaque groupe donc pas de temps à perdre à donner le matériel ou à leur enfiler une blouse...) et donc les rendre autonome au maximum!
Exemple de transitions:
"Les moyen-rouge vous pouvez ranger et aller jouer, les moyen-jaune fiche plastique et pot à crayons, les petits-papillon vous mettez votre blouse, les petits-fleur vous rangez, les CP je passe vérifier l'écriture!"
Le temps de viser les cahiers des CP, les maternelles sont prêts.

C'est un entrainement de tous les jours! cafe j'ai mis du temps à ce que ça tourne.


Le gros souci c'est la gestion du bruit et de l'agitation. La configuration de classe nécessite d'être assez strict sous peine de se retrouver face à un champ de bataille en pleine guerre.
Pour gérer le temps libre entre deux activités, j'ai un système d'affiches, chaque groupe à la sienne. J'ai photographié les coins jeux et les jeux, ils doivent aller là où leur dit l'affiche (carte blanche : ils jouent ce qu'ils veulent, carton rouge, ils sont punis et attendent à leur place tête dans les bras.) Même les TPS arrivent à s'y tenir.

J'ai un lot de carton rouge individuel pour punir au cas pas cas et un sifflet qui sert à punir instantanément tout le monde en cas de bruit généralisé. (je suis un monstre, je sais. diable )


Pour les CP, je travaille avec eux lors des deux moment calme de la classe : le matin, lors du goûter des maternelle et le temps calme des PS et en début d'après-midi pendant la sieste/temps calme des maternelles... soit une heure et demi par jour, le reste, c'est de l'autonomie.
matin : code/grammaire et maths , après-midi : texte.


Juste une chose trèèèèèèèèèèèèèèèèès importante. On fait ce que l'on peut et à l'impossible nul n'est tenu!
Parfois en fin de journée je remarque que "oups, j'ai pas fait la phono des GS" ou "mince, j'ai pas vu les petits"... tant pis, ils survivront. De toute façon ils ont les oreilles qui trainent et apprennent beaucoup juste en ayant des plus grands dans la classe (Ils sont bien plus dégourdis que dans un niveau pur). Je me souviens, la première année où j'ai eu cette classe, je n'ai "découvert" les PS qu'à la Toussaint tellement j'étais monopolisée par les plus grands. Ben, ils savaient décoder, écrire, résoudre des problèmes... en fin de GS. Rolling Eyes

Fichiers joints
emploi du temp janv11.xls Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(25 Ko) Téléchargé 214 fois
emploi du temp sept10.xls Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(25 Ko) Téléchargé 223 fois
emploidutempsjanv10.xls Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(20 Ko) Téléchargé 121 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
mflo
Niveau 10

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par mflo le Sam 4 Juin 2011 - 18:51
Merci pour vos réponses !

D'accord avec toi, Zaubette, il serait logique de faire les sons nouveaux et la lecture sur des enfants frais du matin.

Mais j'y ai renoncé cette année parce que je voulais un moment vraiment calme et silencieux pour ça. je l'ai donc fait en début d'après-midi pendant la sieste et avant l'arrivée des CM, après un petit moment de calme au coin livres. Bien sûr, il est arrivé qu'un GS soit un peu endormi, mais c'était rare. Dans l'ensemble ça a très bien fonctionné.

Donc je m'oriente plus sur un edt proche de ceux de Volubilys.

Comme en plus mon atsem parle très fort, je préfère garder les temps de jeux, ou de manip, ou de travail demandant moins de concentration pour le matin quand elle est là.

Je n'ai plus de goûter. Mais je vais envoyer un moment l'atsem dans le préau ou le couloir-dortoir attenant pour plus de silence dans la classe, ne serait-ce que pour pouvoir passer les consignes et lancer l'activité des cp tranquille.

Et je vais sans doute suivre ton conseil, Volubilys et organiser un peu plus les activités libres et autonomes.

avatar
doublecasquette
Devin

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par doublecasquette le Sam 4 Juin 2011 - 19:01
Moi, je profitais du moment où l'ATSEM emmenait les TPS/PS dans la salle de jeux pour un moment de jeux libres avec du gros matériel (cartons, tissus, planches, tapis, briques, etc. - une semaine pour chaque matériel) et où les MS faisaient leur dessin du jour pour prendre les GS/CP ensemble le matin (avant ils avaient eu un moment seuls avec l'ATSEM qui les surveillaient sur une fiche de phono-lecture).

Sinon, le reste (écriture, maths, autre séance de lecture), c'était l'après-midi pendant la sieste des PS.

Pour la motricité, j'en ai toujours fait deux fois trente minutes en maternelle : une fois le matin, une fois l'après-midi. Là, avec des maternelles-CP, je faisais pareil.
Trente minutes en fin de matinée, juste avant le quart d'heure de musique de "l'heure des mamans" et trente minutes en fin d'après-midi, juste avant le quart d'heure de conte lu par la maîtresse.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
mflo
Niveau 10

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par mflo le Sam 4 Juin 2011 - 19:15
Mon problème, c'est que j'aime bien essayer des organisations jusqu'à ce que je trouve ce qui me convient vraiment. Mais c'est un peu long et pas terrible pour les plus petits...

Et il va falloir que je me discipline vraiment l'an prochain. :colere: ça va être cadré-cadré ! Moi qui déteste, mais alors ce qui s'appelle détester faire la motricité et la musique, je vais assurer !

J'aime bien ce que j'ai vu de ta motricité sur rue des instits, Akwabon. Je vais fortement m'en inspirer pour les créneaux du matin. Pour les séances plus sportives, on verra selon le temps ... Au pire, les CP auront un intervenant une fois dans la semaine.

Que de bonnes résolutions trefle
avatar
Zaubette
Expert

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par Zaubette le Sam 4 Juin 2011 - 21:57
J'ouvre une parenthèse:
(
@mflo a écrit:
J'aime bien ce que j'ai vu de ta motricité sur rue des instits, Akwabon.

Hihihi!! C'est vraiment un pseudo qui te colle à la peau! Cette année, j'ai donné une poésie à mes CP CE1 qui commençait ainsi "A quoi bon me fracasser, dit l'oiseau au chasseur sachant chasser...." Systématiquement, j'avais une pensée pour toi, Akwabon! Tu nous marques, hein?! sunny
Bon, il faut avouer que c'est plus commode à écrire que "doublecasquette"...

Fin de la parenthèse)

_________________
Mon blog: Zaubette, une maitresse qui ouvre son cartable
avatar
mimissloire
Niveau 1

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par mimissloire le Mer 15 Juin 2011 - 12:37
Merci Volubilys pour ton MP et pour ton lien jusqu'à cette discussion que je n'avais pas découverte !
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par doublecasquette le Sam 16 Juil 2011 - 10:18
Ah ! Il me semblait bien mflo qu'il y avait déjà un sujet sur la maternelle !

Je l'exhume et j'attaque sur les trucs qui me semblent fondamentaux :

- L'accueil, c'est tous ensemble, avec la maîtresse, pour un moment de langage collectif (un regroupement, quoi).

Si on est les seuls à le faire dans l'école, papa, maman, nounou, tata, le centre de loisirs périscolaire dépose l'enfant à la porte de la classe, aux mains de l'ATSEM qui, très vite, après les premiers jours de chougne autorisée, apprend à l'enfant à rejoindre la maîtresse qui installe, réconforte, commence à dialoguer.
À l'heure légale de début des classes, l'ATSEM part vaquer à ses occupations dans la classe, et la maîtresse commence vraiment le moment de langage collectif par les rituels qu'elle a choisis (comptine pour dire bonjour, appel, jeu du facteur, que sais-je encore ?).

Si on est majoritaires dans l'école, accueil dans la cour jusqu'à l'heure légale d'entrée en classe par beau temps et accueil dans la salle de motricité , le hall, la salle polyvalente, les jours où il pleut.

- Les rituels : suppression de tous les rituels qui ne sont pas du niveau des enfants (prénoms en PS et début MS, date et calendrier avant la mi-GS au plus tôt, pointage sur la file numérique jusqu'au bout,...) ; remplacement par des rituels "vrais", nés de la vie de la classe : appel par la maîtresse, remplacé peu à peu par le Jeu du Facteur et Quoi de Neuf, remplacé par un "quoi de neuf" proposé par la maîtresse quand personne n'a rien à dire - ce qui est assez exceptionnel mais peut arriver - (grande illustration à commenter ensemble ; objet à observer ; panier de légumes, de fruits, de fleurs de saison ; animal prêté par une famille ; observation "par la fenêtre" un jour d'événement climatique inhabituel (gros orage, chute de neige, arc-en-ciel, ...)...

- Graphisme (et écriture pour les GS), écoute (et découverte de la lecture alphabétique pour les GS) et mathématiques quotidiens en MS et GS, de plus en plus en groupe classe et de moins en moins en petits groupes de façon à ce que l'école devienne peu à peu ce qu'elle doit être, par la force des choses : une structure d'enseignement collectif.
Remplacés en PS par la "patouille" (utilisation libre des outils de l'écolier au cours d'ateliers de motricité fine : peinture, dessin, collage, déchiquetage, découpage, modelage, enfilage, piquage, etc.), le chant et le rythme, le langage au cours de regroupement fréquents et courts.

- Education motrice et sensorielle, base de tous les apprentissages. Musique, motricité et psychomotricité inscrites à l'emploi du temps de chaque demi-journée de classe. Arts visuels plus tournés vers la motricité fine et l'observation du réel que vers la copie des adultes quels qu'ils soient.

- Sus à l'exploitation de pauvres albums qui ne nous ont rien fait ! On lit des histoires, on les raconte et re-raconte, on en commente les illustrations, le vocabulaire et l'intrigue, on en joue des passages en expression théâtrale si on en a envie tout comme, en GS, on peut en écrire le résumé collectivement mais ON NE LES EXPLOITE PAS rituellement !!! Si on a un IEN maniaque du cahier de littérature, on biaise, on compose, on se débrouille, surtout en PS, mais on ne rentre pas dans le piège "écrire à la manière de", "faire le puzzle de la couverture", "encadre le nom du personnage en violet", "repère le nom de l'auteur et celui de l'illustrateur".

- On peut laisser les enfants écrire librement mais si, à trois ans et demi ou quatre ans, ça, c'est mignon et c'est quelque part une découverte de l'écrit :
ME2TA3TL 7AUC5AZ AHJ
ça ne doit pas devenir un mode de fonctionnement dans la classe. Il me semble que, devant l'exemple ci-dessus, la seule attitude raisonnable est de dire : "Ah oui, tu as fait des lettres et des chiffres ! C'est très bien mais ça ne veut pas dire "Papa", "Maman", "Paul", comme tu le crois. Tiens, regarde, je t'écris les mots que tu as voulu écrire ici, en-dessous des tiens. Tu vois, ce n'est pas pareil. Quand tu seras grand, en Grande Section et à la grande école, tu apprendras à écrire pour de vrai. Tu ne sais pas encore parce que personne ne t'a appris mais bientôt, tu pourras apprendre."
Et, en GS, on doit réellement commencer à l'apprendre aux enfants, sans décourager les plus fragiles par des activités qu'ils ne peuvent dominer comme l'écriture inventée qui doit en paralyser plus d'un, et pas forcément parmi les plus faibles... Je pense que les enfants réalistes, conscients de leurs capacités, doivent être bien ennuyés quand on leur demande d'écrire seuls, sans modèle, ce que le grand cerf a écrit sur le panneau !

Voilà. C'est déjà pas mal pour un début.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
mimissloire
Niveau 1

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par mimissloire le Dim 17 Juil 2011 - 16:38
Merci doublecasquette !

Très honnêtement, ta publication est super intéressante mais suite à une inuustice ou une magouille de l'IA, j'ai changé d'affectation le 1er jour des vacances et je me vois contrainte d'abandonner cycles 1 et 2 pour faire classe à de "grands dadets" !!!!!
J'aurai un mi-temps en CM et un quart de temps en CP.
Super comme affectation, non ????
J'espère que ma motivation va revenir ...
avatar
mflo
Niveau 10

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par mflo le Lun 18 Juil 2011 - 12:16
Merci beaucoup pour tes explications. Qui m'amènent bien sûr à des questions.

J'ai une grosse faiblesse dans le domaine de la motricité, psychomot... bien que je sois convaincue de leur caractère fondamental. Je manque totalement d'imagination, et une fois que j'ai fait faire sans conviction 2-3 choses, je sèche. Alors as-tu des supports, livres ou cd qui m'aideraient à me lancer ?

Je comprends et partage tes critiques de l'exploitation systématique et à toutes les sauces des albums. Du moins en partie :

- quand on a besoin d'une évaluation (pas taper !) individuelle des élèves, ne serait-ce que pour vérifier qu'ils sont capables de réutiliser seuls sur papier les notions qu'ils ont travaillées en manipulation plus ou moins collective, en quoi est-ce grave que le support papier remplace les pies à compter ou les billes à partager par des carottes ou des lapins si on a lu un album de lapins ?

- même chose dans les manipulations. Est-ce grave d'adapter le matériel à trier ou à compter à l'histoire qu'ils ont adorée ? Il me semble que ça peut les aider à comprendre le but de l'exercice (pourquoi partager par exemple) et à retrouver le raisonnement quel que soit le support ou la petite histoire qui en sont à l'origine. Je ne trouve pas que la démarche soit différente des activités de théâtralisation par lesquelles je travaille aussi la chronologie et l'espace en salle.

- enfin moi j'aime bien parfois, quand l'histoire s'y prête, mener une cativité de réécriture ou d'adaptation. Adapter la construction à de nouveaux héros, inventer un nouvel épisode, faire une adaptation symbolique "à la Warja Lavater ... J'y vois un important et intéressant travail de compréhension de l'histoire et de sa construction, de langage et de vocabulaire. Penser qu'on a compris l'histoire et être capable de l'adapter ou de la symboliser sont deux niveaux bien différents.

Allez, maintenant Akwabon, guéris moi de mes derniers travers iufmesques !

veneration veneration
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par doublecasquette le Lun 18 Juil 2011 - 14:51
@mflo a écrit:Merci beaucoup pour tes explications. Qui m'amènent bien sûr à des questions.

J'ai une grosse faiblesse dans le domaine de la motricité, psychomot... bien que je sois convaincue de leur caractère fondamental. Je manque totalement d'imagination, et une fois que j'ai fait faire sans conviction 2-3 choses, je sèche. Alors as-tu des supports, livres ou cd qui m'aideraient à me lancer ?


Je cherche désespérément et je ne trouve pas. Je pensais qu'il y avait un classeur ou des fichiers Sylemma Andrieu comme il en existe pour les cycles 2 et 3, mais non, je n'ai rien trouvé.
Peut-être y a-t-il des trucs à reprendre sur ceux de cycle 2, au moins pour les MS/GS ("Jouer avec le petit matériel", "Les activités athlétiques", "Les activités gymniques", "Les activités physiques d'expression", "Les jeux collectifs", "Les jeux d'attaque-défense").
J'aime bien leurs séances bien organisées (1) Mise en train ; 2) Phase de découverte ; 3) Phase de consolidation ; 4)Phase de maîtrise ; 5) Retour au calme)
Je ne connais pas celui sur les activités physiques d'expression, mais il y a vraiment énormément à faire dans ce créneau-là en maternelle, en lien avec la musique (et, du coup, le rythme et l'organisation du temps).
En MS et en GS, je rythmais les activités du matin sur la semaine. Par exemple, lundi : autour d'un parcours ; mardi : autour d'un matériel ; jeudi : autour d'une action ; vendredi : autour d'un jeu collectif.
La séance de motricité de l'après-midi était plutôt réservée à l'expression corporelle en lien avec la musique ; la progression se fait en fonction de l'extrait écouté et de la façon dont les élèves progressent dans son interprétation dansée. Au début, ce sera peut-être très court (les quatre séances de quinze à vingt minutes de la semaine) sur des extraits très simples (deux rythmes très contrastés à l'intérieur du morceau) ; en fin d'année, cela peut occuper les séances plus d'un mois, sur une œuvre plus longue, en mêlant danse et mime (je pense par exemple à Pierre et le Loup).
.
Pour les PS, c'est différent ; il y a toute la découverte du matériel à faire d'abord, en individuel et, ensuite, la découverte des interactions à deux et enfin à plusieurs, puis à tous. Avec eux, j'organiserais plutôt les séances comme ceci :

MATIN (10 minutes + 15 minutes + 5 minutes) découverte libre puis plus structurée d’un matériel (le même tous les jours pendant une semaine)
b) proposition d’activité : parcours*, courses, sauts, jeux collectifs (en fin d’année)
c) rondes, jeux dansés

* : Comme mes parcours sont beaucoup plus courts et beaucoup plus encadrés que ceux que je vois installés par mes collègues (ou l'ATSEM) un jour par semaine dans la salle de motricité, je les monte en deux temps trois mouvements, avec l'aide des enfants qui portent le matériel, le mettent en place sur mes indications.
Quand je vois les parcours actuels (enfin ceux qu'organisent mes collègues), je me sens vraiment "de la vieille école" et je suis complètement affraid par ces gamins qui avancent tous ensemble, comme ils veulent, sans consignes précises, sur des obstacles parfois dangereux, pendant que la collègue surveille seulement une toute partie du parcours qui semble encore plus dangereuse que le reste du parcours. Quand je vois les plus à l'aise se doubler, bousculer, empêcher les autres d'accéder à la partie qu'ils préfèrent et les plus timides ou les moins agiles se faire piquer leur tour, faire le tour des obstacles qu'ils n'ont pas envie de tenter (seuls, je le répète) ou même carrément assis au bord parce qu'ils "n'ont pas envie de participer" (dixit la maîtresse), je bous intérieurement.

APRÈS-MIDI (5 minutes + 15 minutes + 10 minutes) :
Le groupe étant moins nombreux que le matin (et normalement constitué d’enfants plus âgés), la maîtresse pourra programmer des activités plus construites :
a) jeux psychomoteurs (schéma corporel ; rythme corporel ; comptines et jeux de doigts)
b) reproductions d’actions montrées par la maîtresse (sauts, lancers, rampers, déplacements divers ...)
c) jeux à règles

La suite de ma réponse dans d'autres messages, d'accord ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
mflo
Niveau 10

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par mflo le Lun 18 Juil 2011 - 17:29
Je crois que j'ai vu quelquepart dans une armoire un truc qui s'appelle "musicotricité" avec des cd qui présentent des morceaux avec rythmes contrastés et alternés. Il faut que j'aie le courage de lire ça cet été...

Les activités que tu présentes pour septembre à janvier sur rue des instits, seraient plutôt les activités d'après-midi, avec peu ou pas de PS ?
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par doublecasquette le Lun 18 Juil 2011 - 18:04
@mflo a écrit:Je crois que j'ai vu quelquepart dans une armoire un truc qui s'appelle "musicotricité" avec des cd qui présentent des morceaux avec rythmes contrastés et alternés. Il faut que j'aie le courage de lire ça cet été...

Les activités que tu présentes pour septembre à janvier sur rue des instits, seraient plutôt les activités d'après-midi, avec peu ou pas de PS ?

Ce sont des activités liées à l'apprentissage de l'écriture.
Tu peux les faire en EPS, avec des CP, par exemple, lorsque les instits de GS, en lisant le BO des Programmes, ont par inadvertance sauté le paragraphe "L'écriture cursive est proposée à tous les enfants, en grande section, dès qu'ils en sont capables ; elle fait l'objet d'un enseignement guidé afin que ces premières habitudes installées favorisent la qualité des tracés et l'aisance du geste."

En GS, je les ferais pendant le temps quotidien consacré au graphisme préparatoire à l'écriture liée. Mais on peut tout à fait voir ça différemment et décider que la séance de l'après-midi servira à ce type d'exercices.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
mflo
Niveau 10

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par mflo le Lun 18 Juil 2011 - 21:00
Oui, après c'est en effet une question d'organisation.

Disons que je me vois mal séparer tous les niveaux vu le petit nombre d'enfants : 7 ou 8 CP, 3 GS, 2 MS, 3 ou 4 PS et une petiote qui fera en gros sa quatrième PS. Je mettrai pas mal les GS, qui sont dégourdies, (enfin je ne connais pas le troisième affraid ) avec les CP.

Ouais, l'an prochain, petits effectifs !!! L'interêt des classes très multi-niveaux en campagne ...
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par doublecasquette le Lun 18 Juil 2011 - 21:04
Je faisais comme toi. Je m'occupais beaucoup des CP, GS et MS, l'après-midi, quand les PS et TPS dormaient.
Et le matin, en motricité, puisque c'est de cela que nous parlons, ils suivaient ce qui était prévu pour les MS-PS, en gros. Les plus grands servaient de répétiteurs aux plus petits ou m'aidaient à les encadrer. Ce n'était pas si mal.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
mflo
Niveau 10

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par mflo le Lun 18 Juil 2011 - 21:53
Merci, ça me rassure.

Dans un tout autre domaine, comment t'y prends-tu pour le dessin ?

Les MS, selon leur mâturité et leur audace, ont plus ou moins de mal à se lancer dans du dessin figuratif. Attends-tu simplement que ça vienne ? Leur donnes-tu un modèle de dessin (et non pas seulement l'objet à représenter) ?

Avec les GS, on voit de grosses différences entre les dessins d'observation réalisés seuls sans préparation et ceux réalisés après observation et description collectives. Pour les MS, c'est plus lent et la différence est moins évidente. J'hésite toujours à être directive dans ce domaine. (des restes de lectures du temps où mes enfants étaient petits, il ne fallait surtout pas perturber leur propre rythme de développement en leur donnant un modèle de maison, de bonhomme, d'arbre...) Qu'en penses-tu ?
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par doublecasquette le Lun 18 Juil 2011 - 22:03
Je les laisse dessiner comme ils veulent, tout en m'étonnant parfois : "Tiens, ton bonhomme n'a pas de ventre ? C'est drôle, toi, tu as un ventre pourtant..." ou "Ah... Ton oiseau a une bouche et un bec. Je croyais que le bec, c'était la bouche des oiseaux ?", mais c'est tout.

Ce n'est qu'en GS que, progressivement, je deviens plus exigeante avec leurs dessins. En fin d'année, normalement (mais ce n'est pas systématique, mon Quintilien passe au CP et pourtant, ce n'est pas encore bien terrible), j'essaie qu'ils fassent tous des dessins "finis" où il ne reste plus de blanc (sauf la neige) et où "cela raconte quelque chose".

Jusqu'à maintenant, je me suis toujours interdit de leur fournir des modèles ; mais, cette année, j'ai un tout petit peu dérogé parce que j'avais certains élèves très, très démunis. En revanche, j'ai dessiné un modèle au tableau que j'ai effacé avant que les enfants ne commencent.
Ça m'est aussi resté de l'époque où l'on disait qu'un enfant risquait d'arrêter de dessiner si on lui fournissait des modèles avec lesquels il se sentait incapable de rivaliser.
Il faudrait qu'on voie avec des collègues qui font copier des modèles, finalement. On nous a dit tant de choses ; celle-ci est peut-être aussi fausse que celle qui consiste à dire qu'un enfant à qui on explique un tracé d'écriture ne pourra plus acquérir le geste rapide et souple qu'il aurait eu si on l'avait seulement encouragé au geste sans verbalisation, après tout.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par Rikki le Lun 18 Juil 2011 - 22:10
@doublecasquette a écrit:
Il faudrait qu'on voie avec des collègues qui font copier des modèles, finalement. On nous a dit tant de choses ; celle-ci est peut-être aussi fausse que celle qui consiste à dire qu'un enfant à qui on explique un tracé d'écriture ne pourra plus acquérir le geste rapide et souple qu'il aurait eu si on l'avait seulement encouragé au geste sans verbalisation, après tout.

Ai-je senti une pointe d'ironie dans ton propos ? Non, tu ne te permettrais pas. Une simple petite étrécie d'ironie, alors ?

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par doublecasquette le Lun 18 Juil 2011 - 22:29
@Rikki a écrit:
@doublecasquette a écrit:
Il faudrait qu'on voie avec des collègues qui font copier des modèles, finalement. On nous a dit tant de choses ; celle-ci est peut-être aussi fausse que celle qui consiste à dire qu'un enfant à qui on explique un tracé d'écriture ne pourra plus acquérir le geste rapide et souple qu'il aurait eu si on l'avait seulement encouragé au geste sans verbalisation, après tout.

Ai-je senti une pointe d'ironie dans ton propos ? Non, tu ne te permettrais pas. Une simple petite étrécie d'ironie, alors ?

Une ébauche de soupçon de petite étrécie , tout au plus fleurs2 !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
Contenu sponsorisé

Re: Classe PS MS GS CP : quelle organisation ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum