Question discours rapportés

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question discours rapportés

Message par val09 le Mar 19 Juil 2011 - 23:20

"Claude parla de telle sorte qu'une personne intelligente... s'en revint frappée d'étonnement".


"Les débats fermés, le président fit un résumé impartial et lumineux. Il en résulta ceci. Une vilaine vie. Un monstre en effet. Claude Gueux avait commencé par vivre en concubinage avec une fille publique, puis il avait volé, puis il avait tué".

Quel est le type de discours utilisé dans chacune de ces phrases extraites de Claude Gueux, selon vous ?
Je pensais
1) discours narrativisé (on connaît le contenu de ses paroles mais son discours arrive bien plus tard)
2) discours indirect libre

mais j'ai parfois du mal à différencier les 2

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par Lo le Mar 19 Juil 2011 - 23:27

Pour moi, "fit un résumé", c'est narrativisé.

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par Provence le Mar 19 Juil 2011 - 23:42

@val09 a écrit:"Claude parla de telle sorte qu'une personne intelligente... s'en revint frappée d'étonnement".

Pour moi, il n'y a pas de discours rapporté dans cette phrase.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par miss terious le Mer 20 Juil 2011 - 0:00

Il s'agir de discours narrativisé : le contenu des paroles n'est pas du tout indiqué, seule la prise de parole l'est.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par User5899 le Mer 20 Juil 2011 - 2:06

@val09 a écrit:"Claude parla de telle sorte qu'une personne intelligente... s'en revint frappée d'étonnement".


"Les débats fermés, le président fit un résumé impartial et lumineux. Il en résulta ceci. Une vilaine vie. Un monstre en effet. Claude Gueux avait commencé par vivre en concubinage avec une fille publique, puis il avait volé, puis il avait tué".

Quel est le type de discours utilisé dans chacune de ces phrases extraites de Claude Gueux, selon vous ?
Je pensais
1) discours narrativisé (on connaît le contenu de ses paroles mais son discours arrive bien plus tard)
Pour moi, on ne connaît justement pas le contenu des paroles. Pour moi, aucun discours rapporté ici.
2) discours indirect libre
D'accord.

mais j'ai parfois du mal à différencier les 2

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par Thalia de G le Mer 20 Juil 2011 - 7:47

Les débats fermés, le président fit un résumé impartial et lumineux. Il en résulta ceci. Il dit que Claude Gueux avait eu une vilaine vie. Que c'était un monstre en effet. Qu'il avait commencé par vivre en concubinage avec une fille publique, puis qu'il avait volé, puis qu'il avait tué.

ou

Les débats fermés, le président fit un résumé impartial et lumineux. Il en résulta ceci.
Il dit :
"Claude Gueux a eu
une vilaine vie. C'est un monstre en effet. Il a commencé par vivre en concubinage avec une fille publique, puis il a volé, puis il a tué."

Discours Indirect Libre. J'ai rajouté le verbe de parole sous entendu

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par Celeborn le Mer 20 Juil 2011 - 9:40

Pas de paroles rapportées dans le 1.
Pour moi, le 2, c'est compliqué. On n'est pas sûr que ce sont exactement les paroles prononcées par le président : c'est peut-être bien Totor qui synthétise la synthèse de son personnage. Donc discours narrativisé ou indirect libre.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par Cava le Mer 20 Juil 2011 - 9:46

Je mets mon grain de sel, Val.

La première citation est incomplète, non? Comment savoir?

Le discours indirect libre ou narrativisé (encore un nom barbare pour désigner la même chose!!) pour la deuxième citation, je suis d'accord avec les autres néos!

Tu comptes aborder cette notion? Je crois que les élèves pataugent un peu et que cette notion demande du temps et de la maturité pour être appréciée, alors fais au mieux!
Wink

Cava
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par val09 le Mer 20 Juil 2011 - 12:00

Pour la 1, ce qui me pose pblme, c'est que les paroles sont qd même rapportées (le discours de Claude Gueux lors du procès) mais CG prend la parole, plus loin, pour expliquer que M.D l'avait provoqué, contrairement à ce que le procureur du roi laisse entendre donc on a bien le contenu de ses paroles mais plus loin dans le texte ... humhum scratch

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par val09 le Mer 20 Juil 2011 - 12:01

cavalol a écrit:

Tu comptes aborder cette notion? Je crois que les élèves pataugent un peu et que cette notion demande du temps et de la maturité pour être appréciée, alors fais au mieux!
Wink

Que faites-vous en 3ème ? Seulement DD et DI ? Je ne sais plus ce que disent les IO, je ne les ai pas sous les yeux humhum

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par val09 le Mer 20 Juil 2011 - 12:02

@Thalia de G a écrit:Les débats fermés, le président fit un résumé impartial et lumineux. Il en résulta ceci. Il dit que Claude Gueux avait eu une vilaine vie. Que c'était un monstre en effet. Qu'il avait commencé par vivre en concubinage avec une fille publique, puis qu'il avait volé, puis qu'il avait tué.

ou

Les débats fermés, le président fit un résumé impartial et lumineux. Il en résulta ceci.
Il dit :
"Claude Gueux a eu
une vilaine vie. C'est un monstre en effet. Il a commencé par vivre en concubinage avec une fille publique, puis il a volé, puis il a tué."

Discours Indirect Libre. J'ai rajouté le verbe de parole sous entendu

Ok ! C'est bien ce que je pensais, merci !

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par User5899 le Mer 20 Juil 2011 - 14:51

cavalol a écrit:Je mets mon grain de sel, Val.

La première citation est incomplète, non? Comment savoir?

Le discours indirect libre ou narrativisé (encore un nom barbare pour désigner la même chose!!)
M'enfin, ce n'est pas du tout la même chose !! Cava !

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par User5899 le Mer 20 Juil 2011 - 14:52

@val09 a écrit:Pour la 1, ce qui me pose pblme, c'est que les paroles sont qd même rapportées (le discours de Claude Gueux lors du procès)
Je ne trouve pas. On mentionne la prise de parole, on ne narrativise pas le discours tenu.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par Cava le Mer 20 Juil 2011 - 15:04

Cripure a écrit:
cavalol a écrit:Je mets mon grain de sel, Val.

La première citation est incomplète, non? Comment savoir?

Le discours indirect libre ou narrativisé (encore un nom barbare pour désigner la même chose!!)
M'enfin, ce n'est pas du tout la même chose !! Cava !

Hein?
J'ai dit une ânerie? C'est tout moi! Pardon! Gradus où es-tu? Je ne suis même pas sûre que le mien parle de "discours narrativisé". De toutes les façons cette notion est-elle au programme de 3ème? Cela ne concerne pas le Lycée, plutôt? Ou l'Université?

Cripure, pouvez-vous nous redonner une définition exacte? Ou quelqu'un d'autre? Les jeunes profs qui viennent de sortir de l'Université? A l'aide ... Véronique où es-tu? Je suis en train de me noyer dans mon ignorance! titanic

Cava
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par retraitée le Mer 20 Juil 2011 - 15:18

Pour la première citation, pas de discours rapporté : tu as une sub de conséquence. On pourrait résumer "Claude parla de façon émouvante (étonnante)"

Ensuite, indirect libre. Ce n'est pas ce que pense Hugo, mais ce que dit le procureur : gueux a vécu avec une pute, a volé, puis tué.
en revanche "impartial et lumineux" relève de l'ironie, et est de Hugo.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par retraitée le Mer 20 Juil 2011 - 15:26

Le discours narrativisé serait : Le président évoqua la vie de l'accusé.
Autre exemple : Il me parla de ses ennuis.
Dans le narrativisé, le verbe de parole est en général suivi de Gn qui résument la teneur des propos sans entrer dans le détail. Le discours indirect libre tient du discours indirect les temps et les pronoms, du discours direct les types de phrases. pas de subordonnées conjonctives ou interrogatives après le verbe de parole.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par val09 le Mer 20 Juil 2011 - 15:41

@retraitée a écrit:Le discours narrativisé serait : Le président évoqua la vie de l'accusé.
Autre exemple : Il me parla de ses ennuis.
Dans le narrativisé, le verbe de parole est en général suivi de Gn qui résument la teneur des propos sans entrer dans le détail. Le discours indirect libre tient du discours indirect les temps et les pronoms, du discours direct les types de phrases. pas de subordonnées conjonctives ou interrogatives après le verbe de parole.

Merci retraitée ! topela

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par Cava le Mer 20 Juil 2011 - 15:46

Dans les exemples classiques donnés pour le DIL, ne retrouve-t-on pas des points d'exclamations , des points d'interrogations?
Je n'arrive pas à remettre la main sur mon Gradus et je dois jeter un oeil dans mes vieux manuels de stylistique pour retrouver une définition potable!
Pas de jeunes profs intéressés par la question, apparemment! Je vais voir ce que j'ai sur la question quand même!
J'ai un peu honte de ma confusion là! Wink

Cava
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par User5899 le Mer 20 Juil 2011 - 16:01

@retraitée a écrit:Le discours narrativisé serait : Le président évoqua la vie de l'accusé.
Autre exemple : Il me parla de ses ennuis.
Dans le narrativisé, le verbe de parole est en général suivi de Gn qui résument la teneur des propos sans entrer dans le détail. Le discours indirect libre tient du discours indirect les temps et les pronoms, du discours direct les types de phrases. pas de subordonnées conjonctives ou interrogatives après le verbe de parole.
Mais le futur dans le passé de l'interrogative indirecte quand même.
Il se prit à réfléchir. Où fuirait-il désormais dans la révolte inutile et perverse ?

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par User5899 le Mer 20 Juil 2011 - 16:02

cavalol a écrit:Dans les exemples classiques donnés pour le DIL, ne retrouve-t-on pas des points d'exclamations , des points d'interrogations?
Je n'arrive pas à remettre la main sur mon Gradus et je dois jeter un oeil dans mes vieux manuels de stylistique pour retrouver une définition potable!
Pas de jeunes profs intéressés par la question, apparemment! Je vais voir ce que j'ai sur la question quand même!
J'ai un peu honte de ma confusion là! Wink
Si, Cava, le DIL conserve les marques de l'expressivité du DD et utilise la concordance des temps du DI. C'est une sorte de mixte.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par Cava le Mer 20 Juil 2011 - 16:05

Genette parle de discours raconté ou discours narrativisé! Il reprend des exemples tirés d'Homère, de Platon et de Proust. Vous voulez une page scannée du livre?
Sinon c'est G. Genette, Figure III, p.190-191.

Mais peut-être que Genette n'est plus d'actualité? Rolling Eyes

Cava
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par retraitée le Mer 20 Juil 2011 - 16:08

Cripure a écrit:
@retraitée a écrit:Le discours narrativisé serait : Le président évoqua la vie de l'accusé.
Autre exemple : Il me parla de ses ennuis.
Dans le narrativisé, le verbe de parole est en général suivi de Gn qui résument la teneur des propos sans entrer dans le détail. Le discours indirect libre tient du discours indirect les temps et les pronoms, du discours direct les types de phrases. pas de subordonnées conjonctives ou interrogatives après le verbe de parole.
Mais le futur dans le passé de l'interrogative indirecte quand même.
Il se prit à réfléchir. Où fuirait-il désormais dans la révolte inutile et perverse ?

C'est ce que j'ai dit : il tient du discours direct les types de phrases : interrogatives et exclamatives avec leur ponctuation.
Relis le début de "la condition humaine", c'en est un magnifique exemple.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par Cava le Mer 20 Juil 2011 - 16:09

Cripure a écrit:
cavalol a écrit:Dans les exemples classiques donnés pour le DIL, ne retrouve-t-on pas des points d'exclamations , des points d'interrogations?
Je n'arrive pas à remettre la main sur mon Gradus et je dois jeter un oeil dans mes vieux manuels de stylistique pour retrouver une définition potable!
Pas de jeunes profs intéressés par la question, apparemment! Je vais voir ce que j'ai sur la question quand même!
J'ai un peu honte de ma confusion là! Wink
Si, Cava, le DIL conserve les marques de l'expressivité du DD et utilise la concordance des temps du DI. C'est une sorte de mixte.

Merci, Cripure!
En consultant mes vieux manuels, les spécialistes précisent que ces notions de DIL sont difficiles à déceler. Après certains auteurs comme Sarraute en ont abusé!
Ce que je voulais souligner est que ces notions sont très pointues pour des collégiens et qu'elles demandent de la pratique. Il faut être étudiant en Lettres pour pouvoir les apprécier pleinement. Mais je me trompe, peut-être. Et je digresse, ce qui n'apporte rien de constructif! Rolling Eyes

Cava
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par User5899 le Mer 20 Juil 2011 - 16:28

@retraitée a écrit:
Cripure a écrit:
@retraitée a écrit:Le discours narrativisé serait : Le président évoqua la vie de l'accusé.
Autre exemple : Il me parla de ses ennuis.
Dans le narrativisé, le verbe de parole est en général suivi de Gn qui résument la teneur des propos sans entrer dans le détail. Le discours indirect libre tient du discours indirect les temps et les pronoms, du discours direct les types de phrases. pas de subordonnées conjonctives ou interrogatives après le verbe de parole.
Mais le futur dans le passé de l'interrogative indirecte quand même.
Il se prit à réfléchir. Où fuirait-il désormais dans la révolte inutile et perverse ?

C'est ce que j'ai dit : il tient du discours direct les types de phrases : interrogatives et exclamatives avec leur ponctuation.
Relis le début de "la condition humaine", c'en est un magnifique exemple.
C'était juste pour préciser le "Pas de subordonnée interrogative" : d'accord, pas de subordonnée interrogative, mais les temps de la subordonnée. Je n'étais pas du tout en désaccord Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question discours rapportés

Message par User5899 le Mer 20 Juil 2011 - 16:30

cavalol a écrit:
Cripure a écrit:
cavalol a écrit:Dans les exemples classiques donnés pour le DIL, ne retrouve-t-on pas des points d'exclamations , des points d'interrogations?
Je n'arrive pas à remettre la main sur mon Gradus et je dois jeter un oeil dans mes vieux manuels de stylistique pour retrouver une définition potable!
Pas de jeunes profs intéressés par la question, apparemment! Je vais voir ce que j'ai sur la question quand même!
J'ai un peu honte de ma confusion là! Wink
Si, Cava, le DIL conserve les marques de l'expressivité du DD et utilise la concordance des temps du DI. C'est une sorte de mixte.

Merci, Cripure!
En consultant mes vieux manuels, les spécialistes précisent que ces notions de DIL sont difficiles à déceler. Après certains auteurs comme Sarraute en ont abusé!
Ce que je voulais souligner est que ces notions sont très pointues pour des collégiens et qu'elles demandent de la pratique. Il faut être étudiant en Lettres pour pouvoir les apprécier pleinement. Mais je me trompe, peut-être. Et je digresse, ce qui n'apporte rien de constructif! Rolling Eyes
Le DIL est très employé chez La Fontaine, puis chez les romanciers du XIXe comme Flaubert et Zola. C'est rare, chez ce dernier, de lire trois pages de suite sans qu'il s'en trouve un. Ce n'est pas une notion pour étudiant, ça se fait couramment au lycée, peut-être pas au collège toutefois, en effet.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum