Placement dans la classe

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par Celeborn le Mer 17 Aoû 2011 - 11:58

Quand il m'est arrivé de tomber sur un sall en U ou en îlots l'année où j'étais bi- ou tri-salles, je transformais mes élèves en déménageurs.

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par ysabel le Mer 17 Aoû 2011 - 12:04

@Celeborn a écrit:Quand il m'est arrivé de tomber sur un sall en U ou en îlots l'année où j'étais bi- ou tri-salles, je transformais mes élèves en déménageurs.

de la pédagogie active ! Razz

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par Botentoush le Mer 17 Aoû 2011 - 12:09

@Celeborn a écrit:Quand il m'est arrivé de tomber sur un sall en U ou en îlots l'année où j'étais bi- ou tri-salles, je transformais mes élèves en déménageurs.

C'est le seul moment où certains bossent!!

_________________
Faites gaffe au bottage en touche!!
docco est toujours en moi!

Botentoush
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par Jim Thompson le Mer 17 Aoû 2011 - 12:37

par ordre alphabétique dès la 1ère heure c'est bien
si en plus tu t'arranges avec tes collègues pour avoir le même plan pour chaque cours ça donne un cadre c'est pas mal, ça montre qu'il y a une concertation d'ensemble chez les profs, une équipe donc tu marques des points

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par Letizuqui le Mer 17 Aoû 2011 - 14:23

Moi, je fais par ordre alphabétique dès la 1ère séance. Cela me permet de les connaître plus vite et les élèves n'ont jamais contesté cet argument. Bien sûr, ils ralent discrètement dans le couloir pendant que je les appelle un par un mais, cela m'est égal. La classe, c'est comme si c'était chez moi et chez moi, les invités, je les place ! Smile Bien entendu, après ce placement imposé, je demande toujours aux élèves s'ils ont des problèmes de vue ou de dysléxie pour les placer devant. En cours d'année, je change le plan de classe si je constate que certains rapprochements me gènent pour faire cours. J'aimerais bien pouvoir garder quelques tables de vide pour y mettre les gêneurs mais malheureusement, ma salle est petite et saturée à 31 élèves !

Letizuqui
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par steph1103 le Mer 17 Aoû 2011 - 14:42

Merci à tous pour vos réponses! Je crois que devant tant de réponses je vais adopter le classement alphabétique dans un premier temps.

steph1103
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par InvitéePh le Mer 17 Aoû 2011 - 14:44

Je fais semblant de leur laisser une chance de se placer comme ils veulent. Je préviens que si un seul dit un mot sans avoir levé la main, c''est moi qui place. Y en a toujours un qui va souffler un truc. Et hop, le tour est joué.
Ensuite, je les place à peu près par ordre alphabétique mais en mettant à côté un garçon/ une fille.

InvitéePh
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par melaniguiz le Mer 17 Aoû 2011 - 15:01

Je fais classement alphabétique en modifiant pour faire garçon/fille, séparer les pénibles si je les connais et autant que possible séparer ceux qui viennent de la même classe ou de la même école pour les 6e.

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par Thalia de G le Mer 17 Aoû 2011 - 16:32

@Letizuqui a écrit:Moi, je fais par ordre alphabétique dès la 1ère séance. Cela me permet de les connaître plus vite et les élèves n'ont jamais contesté cet argument. Bien sûr, ils ralent discrètement dans le couloir pendant que je les appelle un par un mais, cela m'est égal. La classe, c'est comme si c'était chez moi et chez moi, les invités, je les place ! Smile Bien entendu, après ce placement imposé, je demande toujours aux élèves s'ils ont des problèmes de vue ou de dysléxie pour les placer devant. En cours d'année, je change le plan de classe si je constate que certains rapprochements me gènent pour faire cours. J'aimerais bien pouvoir garder quelques tables de vide pour y mettre les gêneurs mais malheureusement, ma salle est petite et saturée à 31 élèves !
Tout pareil !

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par littleJulie le Mer 17 Aoû 2011 - 17:44

En salle de sciences, j'ai 10 tables de 3. Pour faire des expériences, c'est bien, pour séparer des bavards, un peu moins.

En demandant gentiment aux agents, j'ai pu obtenir une petite table individuelle, avec la chaise assortie, que je place juste devant mon bureau.
En temps ordinaire, je m'assois dessus, je fais de petites expériences...
Lorsque c'est nécessaire, elle devient "la place d'honneur" : certains y sont invités très, très longtemps.

littleJulie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par Nasopi le Mer 17 Aoû 2011 - 17:55

@caribouc a écrit:Moi, je les ai laissés s'installer gentiment selon leurs affinités, le temps de les connaître.
Puis après, je fais MON plan de classe non négociable : de préférence une fille à côté d'un garçon, et même si possible un "bon" à côté d'un plus faible.
Selon mon humeur et leur comportement... des alliances nouvelles se créent dans l'année, zut de flûte scratch ... je change les plans de classe (sans prévenir, jolie découverte du matin).

+ 1

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par Invité14 le Mer 17 Aoû 2011 - 17:57

les liasser se placer comme ils veulent permet de voir les affinités .Très vite, ils vont se mettre à bavarder et donc après on change et ils ne seront plus à côté du copain.


Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par Artemis44 le Mer 17 Aoû 2011 - 20:44

J'aime bien aussi l'ordre alphabétique en début d'année. Après j'ai moi aussi été dans des collèges où le PP fait le plan et on se concerte au besoin ; mais pour ma part, au bout d'un moment, je faisais les modifs qui me semblaient utiles, et ils savaient que c'était le petit changement du cours de français. Il y a eu des moments où j'avais l'impression de jouer aux chaises musicales ; je les changeais sans prévenir et parfois pendant l'heure. Non mais !

Artemis44
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par Jim Thompson le Mer 17 Aoû 2011 - 21:58

@littleJulie a écrit:En salle de sciences, j'ai 10 tables de 3. Pour faire des expériences, c'est bien, pour séparer des bavards, un peu moins.

En demandant gentiment aux agents, j'ai pu obtenir une petite table individuelle, avec la chaise assortie, que je place juste devant mon bureau. En temps ordinaire, je m'assois dessus, je fais de petites expériences...
Lorsque c'est nécessaire, elle devient "la place d'honneur" : certains y sont invités très, très longtemps.
dans les salles où j'ai de la place j'ai la table du puni tournée vers le mur où je mets le/la casse-burnettes avec du travail (genre copie le livre)

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par Hermione0908 le Mer 17 Aoû 2011 - 23:29

@Celeborn a écrit:Quand il m'est arrivé de tomber sur un sall en U ou en îlots l'année où j'étais bi- ou tri-salles, je transformais mes élèves en déménageurs.

J'aurais aimé être bi- ou tri- salle cette année. J'en faisais 8 dans la semaine, et c'est chi*** au possible de ne jamais avoir la même classe deux fois de suite dans la même salle. Ceci dit, je ne supporte pas les U, et mes élèves aussi jouent les déménageurs, parce que mon confort passe avant, non mais !

Pour le plan de classe, je les laisse s'asseoir en général comme ils veulent la première heure, et ensuite, j'ajuste. Je regarde aussi comment ils sont placés chez les collègues, ça peut inspirer.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par annacamille le Jeu 18 Aoû 2011 - 19:27

placer des élèves de 1ère STI dès la première heure de cours, ça vous semble faisable ? si l'un d'eux refuse de se placer là où vous avez décidé qu'il aille, vous réagissez comment ?

annacamille
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par steph1103 le Jeu 18 Aoû 2011 - 19:37

Qu'il s'agisse d'un petit 6e ou d'un grand dadais de terminale, c'est moi le chef! S'ils sont pas contents, dehors! darkvador

steph1103
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par Provence le Jeu 18 Aoû 2011 - 19:54

@annacamille a écrit:placer des élèves de 1ère STI dès la première heure de cours, ça vous semble faisable ? si l'un d'eux refuse de se placer là où vous avez décidé qu'il aille, vous réagissez comment ?

Le principe de base pour avoir de l'autorité: ne pas douter de celle-ci, ne pas imaginer qu'on ne sera pas obéi, ne pas craindre les élèves.

Ça, c'est toi face à l'élève:
Spoiler:

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par nhebbek le Jeu 18 Aoû 2011 - 20:41

Magnifique ton spoiler! A garder en tête les jours on a sent une tite faiblesse côté autorité! Twisted Evil

nhebbek
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par Jim Thompson le Jeu 18 Aoû 2011 - 21:34

@annacamille a écrit:placer des élèves de 1ère STI dès la première heure de cours, ça vous semble faisable ? si l'un d'eux refuse de se placer là où vous avez décidé qu'il aille, vous réagissez comment ?
tu le vires tu le colles et t'appelles ses géniteurs, t'informes le PP et le cpe

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par ysabel le Jeu 18 Aoû 2011 - 21:38

@annacamille a écrit:placer des élèves de 1ère STI dès la première heure de cours, ça vous semble faisable ? si l'un d'eux refuse de se placer là où vous avez décidé qu'il aille, vous réagissez comment ?

situation totalement impossible...

comme l'a dit Provence, laisse le dragon qui sommeille en toi se réveiller quand tu donnes un ordre.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par elfiane le Jeu 18 Aoû 2011 - 22:58

@annacamille a écrit:placer des élèves de 1ère STI dès la première heure de cours, ça vous semble faisable ? si l'un d'eux refuse de se placer là où vous avez décidé qu'il aille, vous réagissez comment ?

Pour moi dès la première heure c'est largement mieux qu'après. Ils ne râlent généralement pas tout de suite, du coup ça passe. Et après quand tu changes ça permet de dire que c'est toujours toi qui décide, comme en début d'année et point barre.

elfiane
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par Galipette le Jeu 18 Aoû 2011 - 23:25

@annacamille a écrit:si l'un d'eux refuse de se placer là où vous avez décidé qu'il aille, vous réagissez comment ?

Un conseil donné par une collègue, pas toute jeune en age, mais jeune d'esprit Very Happy , c'est d’éviter de rentrer dans les conflits, donc si vraiment un élève dit non, tu lui dit un truc du genre " et bien ce n'est pas négociable, je te laisse cinq minutes pour aller t'assoir à ta place".

J'y croyais pas à ce truc, qu'elle a appris quand elle a enseigné dans des lycées difficiles, mais ca marche du tonnerre, car çà lui laisse le tps de réfléchir aux conséquences de son acte.
Tandis que si tu rentres dans le conflit en râlant, la il ne peut que continuer sur son "non" pour pas perdre la face, fasse aux copains.

Je l'ai testé plusieurs fois, pas pour un pb de place, mais pour des pb de carnet de correspondance par exemple, qu'ils ne voulaient pas me donner, et à chaque fois l’élève à céder, tandis que au début, j'exigeais, me battait oralement pour avoir gain de cause, résultat : un non encore plus ferme, cours perturbé pendant dix minutes, obligé de virer l’élève du cours ect.
Mais avec cette méthode, le cours il continue, tu ne t'occupes plus du perturbateur qui a dit "non", et franchement j'ai jamais eu, qui n'ont pas cédé (parfois deux secondes avant mes cinq minutes de donné, voir meme 2 secondes aprés histoire de penser avoir le dernier mot Rolling Eyes, parfois en me demandant :"et il va se passer quoi si je ne le fais pas", et moi de répondre brièvement : "a ton avis", mais toujours ils ont cédés.

et elle a ajouté ma collègue, quand je lui ai dit : "et si vraiment il cède pas l’élève?", et bien me dit t'elle, tranquillement tu montres que tu vas faire un rapport, et tu le fais si il céde pas, mais bon ca n'arrive que très rarement, voire jamais s'ils ont compris que tu ne cederas pas, que les élèves aillent jusqu'à prendre ce risque quand tu leur a laissé le tps de dire oui, en leur donnant donc une limite, dans cinq minutes tu dois avoir fait ca.

Galipette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par Nasopi le Ven 19 Aoû 2011 - 9:38

@Galipette a écrit:
@annacamille a écrit:si l'un d'eux refuse de se placer là où vous avez décidé qu'il aille, vous réagissez comment ?

Un conseil donné par une collègue, pas toute jeune en age, mais jeune d'esprit Very Happy , c'est d’éviter de rentrer dans les conflits, donc si vraiment un élève dit non, tu lui dit un truc du genre " et bien ce n'est pas négociable, je te laisse cinq minutes pour aller t'assoir à ta place".

J'y croyais pas à ce truc, qu'elle a appris quand elle a enseigné dans des lycées difficiles, mais ca marche du tonnerre, car çà lui laisse le tps de réfléchir aux conséquences de son acte.
Tandis que si tu rentres dans le conflit en râlant, la il ne peut que continuer sur son "non" pour pas perdre la face, fasse aux copains.

Je l'ai testé plusieurs fois, pas pour un pb de place, mais pour des pb de carnet de correspondance par exemple, qu'ils ne voulaient pas me donner, et à chaque fois l’élève à céder, tandis que au début, j'exigeais, me battait oralement pour avoir gain de cause, résultat : un non encore plus ferme, cours perturbé pendant dix minutes, obligé de virer l’élève du cours ect.
Mais avec cette méthode, le cours il continue, tu ne t'occupes plus du perturbateur qui a dit "non", et franchement j'ai jamais eu, qui n'ont pas cédé (parfois deux secondes avant mes cinq minutes de donné, voir meme 2 secondes aprés histoire de penser avoir le dernier mot Rolling Eyes, parfois en me demandant :"et il va se passer quoi si je ne le fais pas", et moi de répondre brièvement : "a ton avis", mais toujours ils ont cédés.

et elle a ajouté ma collègue, quand je lui ai dit : "et si vraiment il cède pas l’élève?", et bien me dit t'elle, tranquillement tu montres que tu vas faire un rapport, et tu le fais si il céde pas, mais bon ca n'arrive que très rarement, voire jamais s'ils ont compris que tu ne cederas pas, que les élèves aillent jusqu'à prendre ce risque quand tu leur a laissé le tps de dire oui, en leur donnant donc une limite, dans cinq minutes tu dois avoir fait ca.

C'est bon à savoir, ça !
Cependant, si je laisse 5 mn à l'élève et que je continue mon cours pendant ce temps-là, j'ai peur d'oublier totalement de vérifier au bout de 5 mn qu'il m'a bien obéi...

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Placement dans la classe

Message par Galipette le Ven 19 Aoû 2011 - 10:34

Non non s'il sait que ya la machine cpe, parent, rapport qui se met en route, il n'oublie pas, eventuellement, tu le regarde et regarde la pendule au bout de 4 minutes, et claironne, il reste 30 secondes avant les 30 secondes (je me souviens plus exactement de comment je gerais ca, mais ca se fait tout seul, en fait, tu sens que la faut que tu dises un truc

Mais franchement en tant que stagiaire, qui ne savait pas ce que voulait dire être strict concretement, et qui donc expliquais, au début, pendant vingt ans pourquoi je sanctionnais ect.., et par conséquent dont les élèves, au debut contestés tout et n'importe quoi.
Quand j'ai commencé cette tactique, même avec la base que les élèves m'avaient vu en début d'année peu sure de moi, et en jouaient puisque je discutais pendant des heures, ca a bien marché.

Après bien sur, il faut que tu rappelles les premières fois ou s'il t'interroges, que il y a la machine administration et/ou parents se met en route s'il ne se décide pas à obtempérer, et si vraiment tu le sens pas que t'ailles plus loin dans le simulacre, genre à cinq minutes tu dis ok, tu sors la feuille blanche pour faire le rapport et commence à mettre le nom de l'eleve, ect (perso me souvient pas avoir eu à aller jusque la , et pourtant je te dis mes galopins de secondes avaient bien compris que je n'etais pas sure de moi.)

Franchement l'avantage, c'est que le cours continue sans heurt long et casse bonbon, l'eleve se decide (ok pas tout de suite mais bon à la limite le but est qu'il fasse ce que tu lui dit, s'il veut gagner en le faisant à cinq minutes et trois secondes (la specialité des plus dur, qui veulent probablement pas perdre la face), on s'en fout en fait.
et meme dans le cas improbable ou l'eleve n'optempererai pas, tu le laisses la ou il est continue ton cours, mais tout le monde sait car tu l'a dit, que en fait l'eleve va gagné pour ce cours mais aura une tonne d'ennui aprés, donc si on fait la part des chose, il a pas tant que ca gagné le copain.
Tandis que si tu t’énerves, vire l’élève, perturbe le cours pendant pendant un quart d'heure, non seulement tu peux avoir des emmerde car le puni fera le con en allant chez le cpe (meme acompagné par un autre eleve, parfois ils peuvent), et puis au regard de la classe t'a quand meme perdu, et tu n'as pas d'autorité.
Je te donne en exemple la discution que j'ai eu en fin d'année avec des eleves : "vous avez changé au cours d'année, madame, au début vous n'aviez pas d'autorité, vous aviez tout le tps besoin de la cpe, mais après ça a changé, vous etiez plus cool Shocked ". En fait j'etais plus cool car je me faisais plus respecté mdr, mais bon, c'est comme ca.

Galipette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum