Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par Invité19 le Jeu 1 Sep 2011 - 19:33

je ne comprends pas d'où vient leur obsession de modifier notre service. qqun m'explique ??

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par gelsomina31 le Jeu 1 Sep 2011 - 19:39

Oiseau phenix a écrit:je ne comprends pas d'où vient leur obsession de modifier notre service. qqun m'explique ??

ben, on des fainéants... t'as toujours pas compris qu'on devait travailler plus? Comme les vrais gens qui se lèvent et se couchent à pas d'heure pour gagner un quart de smic, travailler 84h par semaine et qui, en plus, ne se plaignent jamais???

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par John le Jeu 1 Sep 2011 - 19:53

Les gens pensent / disent qu'on ne travaille que 18 voire 15 heures par semaine, et qu'en plus on a 16 semaines de vacances payées... donc forcément, c'est facile de dire que les profs ne travaillent pas assez.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par User5899 le Jeu 1 Sep 2011 - 19:54

@gelsomina31 a écrit:
Cripure a écrit:
@frankenstein a écrit:Bon, on ne veut pas du PS ou de Sarko (euh, EELV et le Modem ont le même programme)...Sachant que les voix des enseignants vont se disperser comme celles d'autres catégories professionnelles, et qu'un(e) candidat(e) qui fera 20% sera qualifié(e) pour le 2°tour, devinez ce qu'il est facile de conclure ?
Ah, au fait, Chatel va en rajouter une couche ce matin...
Eh bien, allons-y.
UMP ? non, destructeur
PS ? non, bête et incapable
FN ? non haineux et incompétent
Modem ? non , pb des alliances ensuite
EELV ? non, le modèle norvégien après le finnois, m...
NPA ? non, veulent pas gouverner.

Ben, qu'est-ce qui reste ? yesyes yesyes yesyes

T'as oublié Mélenchon et les Communistes... angedemon

Patapé!
Eh oui. Je l'ai dit plusieurs fois ici, je ne vois guère pour qui d'autre voter. Ah mais c'est vrai, il est populiste... Oh, c'est sûr que ni le PS ni l'UMP ne le sont mdr

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par John le Jeu 1 Sep 2011 - 20:23

L'un assume, l'autre condamne. Luc Chatel et Martine Aubry ne parviennent pas à se mettre d'accord. Tous deux ont cependant souhaité ouvrir le débat sur les missions des enseignants du secondaire.

A la veille de la rentrée des profs, le ministre de l'éducation nationale, Luc Chatel, a dressé jeudi un bilan des réformes depuis 2007 en "assumant" les postes supprimés, sans convaincre Martine Aubry, qui juge cette rentrée "épouvantable".

Seize mille suppressions de postes sont prévues cette année. "Je pense que c'est responsable d'assumer cette politique, a déclaré Luc Chatel, ceux qui disent qu'ils vont recréer des postes en 2012, ils vous mentent." "La vraie question aujourd'hui, c'est le sur-mesure" et non "la quantité", a-t-il ajouté. Et au ministre de dresser son bilan éducatif : une "pédagogie individualisée" via l'accompagnement personnalisé au lycée, une "différenciation des parcours" permise notamment par la réforme du bac professionnel en trois ans, et "une autonomie des acteurs locaux".

AUBRY SUR LE FRONT

L'éducation serait-elle devenue le tout dernier champ de bataille politique ? Les attaques se multiplient entre le minsitre et les candidats à la primaire socialiste. Interrogé par Martine Aubry et Arnaud Montebourg, le ministre s'est dit "absolument ravi que le PS soit à l'heure des grandes découvertes. Pendant dix ans, il était inaudible sur le sujet".

A l'heure même où Luc Chatel entamait sa traditionnelle conférence de presse de rentrée, Martine Aubry visitait une école primaire à Amiens. "Les moyens ne sont pas élastiques, nous devrons faire des priorités tout en refondant l'école", a-t-elle déclaré, ajoutant : "Il faudra remettre des enseignants là où on en a le plus besoin, c'est absolument évident."

Jeudi, le ministre a publié une circulaire détaillant l'enseignement de la morale dans les écoles primaires. Martine Aubry y a vu une tentative de "diversion", "pour ne pas qu'on parle de l'essentiel".

RENTRÉE DOULOUREUSE POUR LES SYNDICATS

Les syndicats, y compris de chefs d'établissements, prévoient tous une rentrée difficile, notamment en collèges et lycées, où le SNES compte quelque 80 000 élèves de plus. L'UNL, premier syndicat lycéen, a demandé jeudi : "Des classes à 40 élèves, c'est moral ?"

Les élus communistes ont eux appelé à une semaine d'actions dans tout le pays du 5 au 11 septembre pour dénoncer la détérioration de ce service public.

Luc Chatel et Martine Aubry se retrouvent toutefois sur un point : il faudra discuter des "missions" des enseignants du secondaire, c'est-à-dire le temps de travail des professeurs, défini dans un décret de 1950. La perspective alarme la Société des agrégés, pour qui les enseignants travaillent bien davantage que leurs heures en classe. Pour elle, le débat est "inquiétant et insultant".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par Invité19 le Jeu 1 Sep 2011 - 20:35

je ne sais pas, de la part du PS ça m'étonne quand même, je ne comprends pas bien leur logique

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par Pierre_au_carré le Jeu 1 Sep 2011 - 20:39

Oiseau phenix a écrit:je ne comprends pas d'où vient leur obsession de modifier notre service. qqun m'explique ??

Moins de cours théoriques et plus "soutien" (de quoi d'ailleurs puisqu'il y a moins de cours ? scratch Laughing).
Et plus d'heures de "suivi" des élèves.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par Hermiony le Jeu 1 Sep 2011 - 20:50

@Pierre_au_carré a écrit:
Oiseau phenix a écrit:je ne comprends pas d'où vient leur obsession de modifier notre service. qqun m'explique ??

Moins de cours théoriques et plus "soutien" (de quoi d'ailleurs puisqu'il y a moins de cours ? scratch Laughing).
Et plus d'heures de "suivi" des élèves.

Et plus de réunion, concertation, trucs en -tion quoi.

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par frankenstein le Jeu 1 Sep 2011 - 21:19

J'aimerais comprendre la logique de Chatel...
Il veut plus de parcours individualisé ou personnalisé pour chaque élève afin que tous sortent avec un diplôme...Est-ce que quelqu'un lui a seulement dit que c'est pour cette raison qu'on a surmultiplié les options et les filières depuis des années en rabotant déjà sur les enseignements fondamentaux ?
C'est juste une question... Laughing

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par doublecasquette le Jeu 1 Sep 2011 - 21:27

@frankenstein a écrit:J'aimerais comprendre la logique de Chatel...
Il veut plus de parcours individualisé ou personnalisé pour chaque élève afin que tous sortent avec un diplôme...Est-ce que quelqu'un lui a seulement dit que c'est pour cette raison qu'on a surmultiplié les options et les filières depuis des années en rabotant déjà sur les enseignements fondamentaux ?
C'est juste une question... Laughing

Je crois que ça a aussi un rapport avec les redoublements, qui arrivent encore à être tolérés pour le moment, et qui pourraient bien être totalement interdits grâce à ce système.
Non ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par gelsomina31 le Jeu 1 Sep 2011 - 21:28

Cripure a écrit:Eh oui. Je l'ai dit plusieurs fois ici, je ne vois guère pour qui d'autre voter. Ah mais c'est vrai, il est populiste... Oh, c'est sûr que ni le PS ni l'UMP ne le sont


gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par gelsomina31 le Jeu 1 Sep 2011 - 21:31

@doublecasquette a écrit: (...)

Je crois que ça a aussi un rapport avec les redoublements, qui arrivent encore à être tolérés pour le moment, et qui pourraient bien être totalement interdits grâce à ce système.
Non ?

Et pourquoi le gouvernement ne veut plus de redoublement?? Parce qu'il veut que les élèves réussissent et soient des citoyens éclairés?
NON!! PARCE QUE CA COUTE TROP CHER DE FAIRE REDOUBLER UN ÉLÈVE!!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par John le Dim 4 Sep 2011 - 18:09

Martine Aubry communique sur l'éducation :

http://www.martineaubry.fr/ecole

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par marc44 le Dim 4 Sep 2011 - 18:17

John, c'est une blague ? Je trouve une page vide sur Safari/MacOS. Je connais les gars qui s'occupent du web de campagne de MA, je leur mail illico. Merci de l'info.

Le projet n'est pas vide, il y a eu quelques articles récents sur ce sujet et, à peu de choses près, il reprend les écrits déjà discutés ici il y a quelques mois - qu'on peut discuter sur le fond. Malheureusement Aubry n'est pas personnellement une spécialiste de l'école et doit s'appuyer sur d'autres et, dans ses discours, on sent souvent qu'elle ressort des phrases-clé de fiches écrites par d'autres. Passant de Julliard à Lelièvre, il y a quand même un progrès important... on peut être en désaccord avec le second, mais au moins il sait un peu de quoi il parle...

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par Abraxas le Dim 4 Sep 2011 - 18:25

La revalorisation par l'autonomie pédagogique ! Mais bordel, d'abord, l'autonomie, ça n'a jamais donné à manger, et l'autonomie, on en crève : il faut des programmes nationaux — et une grande latitude dans les moyens de les appliquer, à condition de recenser rapidement les meilleures méthodes — parce que c'est de la base que viennent les idées, pas des institutionnels ni des syndicats ni des groupes de pression. Le modèle d'(apprentissage du lire / écrire, c'est par exemple Double Casquette — et nous le savons tous. Et le programme, ce serait d'imposer l'apprentissage du lire / écrire en grande section, et la finalisation — avec les quatre opérations — en CP. Ça s'est fait durant dix décennies, et ça marchait !

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par John le Dim 4 Sep 2011 - 18:43

John, c'est une blague ? Je trouve une page vide sur Safari/MacOS. Je connais les gars qui s'occupent du web de campagne de MA, je leur mail illico. Merci de l'info.
Moi ça marche, en passant par mozilla.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par Condorcet le Dim 4 Sep 2011 - 18:57

@John a écrit:
John, c'est une blague ? Je trouve une page vide sur Safari/MacOS. Je connais les gars qui s'occupent du web de campagne de MA, je leur mail illico. Merci de l'info.
Moi ça marche, en passant par mozilla.

Itou.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par User5899 le Dim 4 Sep 2011 - 19:05

@condorcet a écrit:
@John a écrit:
John, c'est une blague ? Je trouve une page vide sur Safari/MacOS. Je connais les gars qui s'occupent du web de campagne de MA, je leur mail illico. Merci de l'info.
Moi ça marche, en passant par mozilla.

Itou.
Idem. Mais au niveau des annonces, n'était-ce pas une page vide heu

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par miss sophie le Dim 4 Sep 2011 - 19:33

Cripure a écrit:
@gelsomina31 a écrit:
Cripure a écrit:
UMP ? non, destructeur
PS ? non, bête et incapable
FN ? non haineux et incompétent
Modem ? non , pb des alliances ensuite
EELV ? non, le modèle norvégien après le finnois, m...
NPA ? non, veulent pas gouverner.

Ben, qu'est-ce qui reste ? yesyes yesyes yesyes

T'as oublié Mélenchon et les Communistes... angedemon

Patapé!
Eh oui. Je l'ai dit plusieurs fois ici, je ne vois guère pour qui d'autre voter.

Je suis bien d'accord, si on veut une politique de gauche, ce n'est pas du côté du PS qu'il faut regarder, et Mélenchon me paraît un choix intéressant.

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par Hannibal le Dim 4 Sep 2011 - 19:40


Bon, le programme de Martine Aubry n'est pas vraiment enthousiasmant à mon sens...


Voici les objectifs que je donnerai à mon gouvernement en 2012 :

•priorité à l'école primaire : tout enfant doit en sortir en maîtrisant les savoirs et les compétences fondamentales, la lecture, l'écriture, le calcul, mais aussi en étant familier de l'informatique et de l'anglais.
On va avoir un problème de chômage chez les ingénieurs de 10-14 ans bientôt...

•mobilisation massive contre l'échec au collège : personnalisation des parcours scolaires et des pédagogies, valorisation des matières technologiques et professionnelles et à une meilleure orientation.
Objectivement, on entend ça depuis des lustres, et dans le meilleur des cas ça reste des mots.

•une formation pour tous : 100 % des lycéens doivent sortir du secondaire avec une formation générale, technologique ou professionnelle.
ça c'est facile, il suffit de rebaptiser "formation" le bazar dans lequel ils baignent.

•rétablir la sécurité dans les établissements scolaires
Oui, les bagarres et les violences, c'est de l'autre côté du portail que ça doit avoir lieu, comme on sait.

Pour y parvenir, j'assume que l'éducation doit être prioritaire dans nos choix budgétaires :

•je mettrai fin immédiatement aux suppressions de postes.
Ah, c'est déjà ça.

•je donnerai plus à ceux qui ont moins. Les moyens accordés à l'éducation nationale seront mieux répartis entre les territoires et les établissements. Lorsqu'ils sont nécessaires, des recrutements nouveaux de professionnels seront destinés à ceux qui en ont le plus besoin : le primaire, l'éducation prioritaire.
On va arrêter d'acheter des TNI qui servent à rien, c'est ça ?

•je revaloriserai le métier d'enseignant en commençant par recréer une véritable formation pratique initiale et continue et leur accordant davantage d'autonomie pédagogique.
Aïe... ça ressemble à ce qu'on ferait si on voulait continuer de le dévaloriser.

•je repenserai les rythmes scolaires : nos élèves ont les journées parmi les plus longues et l'année la plus courte. Je reviendrai sur la réforme absurde qui a imposé les quatre jours à l'école primaire.
ça, on s'en fout.

•pour la sécurité des établissements j'accorderai un nombre suffisant de professionnels formés là où il y en a besoin. Ils seront accompagnés par des emplois d'avenir pour encadrer les élèves. Je créerai un nouveau métier de l'éducation dédié à la surveillance dans l'enceinte scolaire et à ses abords.
Former des jeunes voués à occuper ce genre d'emploi d'avenir, ça ne va pas trop nous fatiguer au moins...

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par User5899 le Dim 4 Sep 2011 - 20:49

@Hannibal a écrit:
Bon, le programme de Martine Aubry n'est pas vraiment enthousiasmant à mon sens...


Voici les objectifs que je donnerai à mon gouvernement en 2012 :

•priorité à l'école primaire : tout enfant doit en sortir en maîtrisant les savoirs et les compétences fondamentales, la lecture, l'écriture, le calcul, mais aussi en étant familier de l'informatique et de l'anglais.
On va avoir un problème de chômage chez les ingénieurs de 10-14 ans bientôt...

•mobilisation massive contre l'échec au collège : personnalisation des parcours scolaires et des pédagogies, valorisation des matières technologiques et professionnelles et à une meilleure orientation.
Objectivement, on entend ça depuis des lustres, et dans le meilleur des cas ça reste des mots.

•une formation pour tous : 100 % des lycéens doivent sortir du secondaire avec une formation générale, technologique ou professionnelle.
ça c'est facile, il suffit de rebaptiser "formation" le bazar dans lequel ils baignent.

•rétablir la sécurité dans les établissements scolaires
Oui, les bagarres et les violences, c'est de l'autre côté du portail que ça doit avoir lieu, comme on sait.

Pour y parvenir, j'assume que l'éducation doit être prioritaire dans nos choix budgétaires :

•je mettrai fin immédiatement aux suppressions de postes.
Ah, c'est déjà ça.

•je donnerai plus à ceux qui ont moins. Les moyens accordés à l'éducation nationale seront mieux répartis entre les territoires et les établissements. Lorsqu'ils sont nécessaires, des recrutements nouveaux de professionnels seront destinés à ceux qui en ont le plus besoin : le primaire, l'éducation prioritaire.
On va arrêter d'acheter des TNI qui servent à rien, c'est ça ?

•je revaloriserai le métier d'enseignant en commençant par recréer une véritable formation pratique initiale et continue et leur accordant davantage d'autonomie pédagogique.
Aïe... ça ressemble à ce qu'on ferait si on voulait continuer de le dévaloriser.

•je repenserai les rythmes scolaires : nos élèves ont les journées parmi les plus longues et l'année la plus courte. Je reviendrai sur la réforme absurde qui a imposé les quatre jours à l'école primaire.
ça, on s'en fout.

•pour la sécurité des établissements j'accorderai un nombre suffisant de professionnels formés là où il y en a besoin. Ils seront accompagnés par des emplois d'avenir pour encadrer les élèves. Je créerai un nouveau métier de l'éducation dédié à la surveillance dans l'enceinte scolaire et à ses abords.
Former des jeunes voués à occuper ce genre d'emploi d'avenir, ça ne va pas trop nous fatiguer au moins...
Je partage pleinement vos commentaires. On voit que Julliard ne va pas souvent en cours et qu'il a torché un petit truc pas compliqué au café le matin de l'exposé.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par marc44 le Dim 4 Sep 2011 - 21:02

@Hannibal a écrit:
Bon, le programme de Martine Aubry n'est pas vraiment enthousiasmant à mon sens...


•pour la sécurité des établissements j'accorderai un nombre suffisant de professionnels formés là où il y en a besoin. Ils seront accompagnés par des emplois d'avenir pour encadrer les élèves. Je créerai un nouveau métier de l'éducation dédié à la surveillance dans l'enceinte scolaire et à ses abords.
Former des jeunes voués à occuper ce genre d'emploi d'avenir, ça ne va pas trop nous fatiguer au moins...

Je ne comprends pas bien la critique sur ce point là. N'y a t-il pas besoin de personnels pour la surveillance en dehors des classes ? Les enseignants ne se plaignent-ils pas de devoir faire la police dans les couloirs ? Les enseignants ne craignent-ils pas qu'on les réquisitionne d'ici 3 ans pour aller surveiller le réfectoire ?

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par ysabel le Dim 4 Sep 2011 - 21:07

@marc44 a écrit:
@Hannibal a écrit:
Bon, le programme de Martine Aubry n'est pas vraiment enthousiasmant à mon sens...


•pour la sécurité des établissements j'accorderai un nombre suffisant de professionnels formés là où il y en a besoin. Ils seront accompagnés par des emplois d'avenir pour encadrer les élèves. Je créerai un nouveau métier de l'éducation dédié à la surveillance dans l'enceinte scolaire et à ses abords.
Former des jeunes voués à occuper ce genre d'emploi d'avenir, ça ne va pas trop nous fatiguer au moins...

Je ne comprends pas bien la critique sur ce point là. N'y a t-il pas besoin de personnels pour la surveillance en dehors des classes ? Les enseignants ne se plaignent-ils pas de devoir faire la police dans les couloirs ? Les enseignants ne craignent-ils pas qu'on les réquisitionne d'ici 3 ans pour aller surveiller le réfectoire ?

ce n'est pas un métier... il y avait, il y a longtemps, les pions qui faisaient très bien ce boulot en étant correctement payés et qui pouvaient suivre leurs études en même temps...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par marc44 le Dim 4 Sep 2011 - 21:12

Justement, ce point n'est pas clair. Dans le projet Montebourg, ce sont des étudiants qui suivraient une filière dans le genre IPES qui assureraient cette tâche - en effet, des pions, c'est précisément ainsi que je les ai nommés aussi dans mon échange avec la rédactrice du projet avec qui on échangeait sur le blog mammouth mon amour. Ca me paraît assez intéressant pour des étudiants de fréquenter ainsi les enfants, pour se faire les dents sur les "vrais enfants" et pas les enfants imaginés. J'ai fait ça plusieurs fois quand j'étais étudiant, c'était assez ardu mais fort instructif.

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions des candidats socialistes pour l'éducation

Message par Hannibal le Dim 4 Sep 2011 - 21:57

En fait, M. Aubry parle d'emplois jeunes pour accompagner les professionnels de l'encadrement.

Comme "emploi d'avenir" ça se pose un peu là... parce que ça ne décore pas beaucoup un C.V, même si ça peut évidemment être utile.

_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum