article du figaro sur le latin...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

article du figaro sur le latin...

Message par deroute le Ven 16 Sep - 19:42

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/09/15/01016-20110915ARTFIG00741-l-erosion-lente-mais-inexorable-du-latin-a-l-ecole.php


Un article très objectif, avec des témoignages négatifs uniquement d'anciens latinistes... Une baisse des effectifs, forcément quand je vois que j'aurais pu faire 2 classes mais qu'il n'y avait pas d'heure.... Ca m'énerve!!!!!!!!!!!!!!! furieux

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Neronismater le Ven 16 Sep - 19:49

Et puis c'est complètement idiot d'affirmer qu'il y a concurrence entre le sections bilangue et le latin, dans mon collège zep du fin fond du bassin minier les gamins pouvaient faire les 2 sans problème...

_________________
Oderint, dum metuant!

Neronismater
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Amaliah le Ven 16 Sep - 19:53

Chez nous aussi, mais certains parents hésitent à faire faire du latin à leurs enfants déjà en classe bilangue à cause de la surcharge de travail. Et puis il faut dire ce qui est: les enfants en classe bilangue sont déjà dans de bonnes classes, plus besoin de faire du latin pour s'y trouver!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par linotte le Ven 16 Sep - 19:54

Ils PEUVENT mais chez moi ( aussi fin fond du bassin minier...), les élèves ne veulent pas faire latin car il ont DEJA 2 langues. Sans parler de la section euro incompatible avec le latin, du coup, les élèves ne s'inscrivent pas 'au cas où' ils choisiraient section euro.

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Celeborn le Ven 16 Sep - 19:57

Chez nous, on n'a pas le droit de faire bilangue et latin.

C'est con, parce que la bilangue, c'est anglais/allemand. Ça avait l'air combo, allemand + latin.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Thalia de G le Ven 16 Sep - 20:03

@Celeborn a écrit:Chez nous, on n'a pas le droit de faire bilangue et latin.

C'est con, parce que la bilangue, c'est anglais/allemand. Ça avait l'air combo, allemand + latin.
C'est idiot, en effet. Chez moi, ils le peuvent et un certain nombre de latinistes sont aussi bilangues.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Amaliah le Ven 16 Sep - 20:04

Alors c'est bien chez nous puisque les bilangues peuvent faire latin, et les germanistes sont euros en 4° cette année en plus!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par barèges le Ven 16 Sep - 20:09

Je me demandais, en voyant un JT qui parlait des réformes de l'enseignement de l'histoire : les S auront moyen de faire histoire en option en terminale après l'épreuve anticipée de première ; est-ce que ça fait concurrence avec le latin, ou pas du tout ?

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Hervé Hervé le Ven 16 Sep - 20:21


Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Condorcet le Ven 16 Sep - 20:40

Le latin, "inutile" ? Shocked Shocked Shocked

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Condorcet le Ven 16 Sep - 20:42

Les Belles lettres, des trésors ! kiss kiss kiss

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Provence le Ven 16 Sep - 20:43

Je ne suis pas sûre d'avoir le courage de cliquer sur le lien... No

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Provence le Ven 16 Sep - 20:44

Je m'attendais à pire.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Condorcet le Ven 16 Sep - 20:48

L'étudiant en sciences politiques qui juge ses deux années de latin, c'est savoureux ou consternant (ou les deux à la fois) !

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par freche le Ven 16 Sep - 20:51

@Celeborn a écrit:Chez nous, on n'a pas le droit de faire bilangue et latin.

C'est con, parce que la bilangue, c'est anglais/allemand. Ça avait l'air combo, allemand + latin.

chez nous on peut faire bilangue, latin, anglais euro et allemand euro, tout ça pour un seul élève (37 heures/semaine en troisième je crois)

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Thalia de G le Ven 16 Sep - 21:09

Des commentaires ont été ajoutés depuis ma 1ere lecture. Il y en a deux, du même auteur particulièrement gratinés.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par kiwi le Ven 16 Sep - 21:22

Plusieurs choses font du mal au latin :
-des élèves qui ne veulent pas se rajouter du travail supplémentaire ;
-les bilangues ou classes euros... Qu'est-ce qui est le plus utile dans la vie quotidienne? Savoir décrypter une épigraphie latine ou bien savoir parler de l'espagnol?
-les horaires... Les cours de latin sont le lundi de 8 à 9 ou le vendredi de 5 à 6...
-la vision négative des parents... qui ont fait du latin il y a trèèèèèèèèès longtemps et qui ont été rebutés par les déclinaisons et autres aspects grammaticaux.

Bref, c'est bien triste. Et puis dans certains établissements comme le notre, les élèves n'ont pas trop le choix... En 5ème, ils peuvent faire bi-langue et latin... Mais dès la 4ème, c'est soit latin, soit euro espagnol, soit euro allemand. Pareil en 3ème. L'argument d'être dans une bonne classe ne tient plus: les classes sont éclatées, les élèves mélangés.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par InvitéMA le Ven 16 Sep - 21:31

@Amaliah a écrit:Chez nous aussi, mais certains parents hésitent à faire faire du latin à leurs enfants déjà en classe bilangue à cause de la surcharge de travail. Et puis il faut dire ce qui est: les enfants en classe bilangue sont déjà dans de bonnes classes, plus besoin de faire du latin pour s'y trouver!

Les groupes bi-langues sont de plus en plus souvent constitués de regroupements! Pas de garantie d'être dans une bonne classe!

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Dhaiphi le Ven 16 Sep - 22:19

@kiwi a écrit:-la vision négative des parents... qui ont fait du latin il y a trèèèèèèèèès longtemps et qui ont été rebutés par les déclinaisons et autres aspects grammaticaux.
Bah oui, j'en fais partie... pale

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par User5899 le Ven 16 Sep - 22:50

@Dhaiphi a écrit:
@kiwi a écrit:-la vision négative des parents... qui ont fait du latin il y a trèèèèèèèèès longtemps et qui ont été rebutés par les déclinaisons et autres aspects grammaticaux.
Bah oui, j'en fais partie... pale
Si l'on veut bien être honnête, il n'y a quand même pas des tonnes de choses à apprendre pour pouvoir lire du latin. Si le prof veut bien faire l'effort de trier ce qui est utile de ce qui est de l'ordre du détail, on s'en sort à peu de frais.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Thalia de G le Sam 17 Sep - 5:41

wlise a écrit:Les groupes bi-langues sont de plus en plus souvent constitués de regroupements! Pas de garantie d'être dans une bonne classe!
La situation évolue chez nous. Création d'une 6e bi-langue anglais-italien en plus de la bi-langue anglais-allemand. Pour que l'emploi du temps soit gérable, car il faut aussi tenir compte des groupes en anglais, en SVT-physique,chimie-techno, les bi-langues ont été regroupés dans deux des cinq 6e. De toute évidence je n'ai pas une bonne 6e, ce n'est pas une bi-langue (je ne récrimine pas, une bi a été confiée à une contractuelle sans expérience de ce niveau et à une stagiaire qui au moins n'aura pas de problèmes de discipline à gérer).

Je fais le pari que la plupart des futurs latinistes viendront des bi-langues.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Thalia de G le Sam 17 Sep - 5:50

@kiwi a écrit:Plusieurs choses font du mal au latin :
-des élèves qui ne veulent pas se rajouter du travail supplémentaire ; c'est vrai, même si ma collègue de LC quand elle passe en 6e faire la promo du latin explique bien qu'ils n'auront que des leçons à la maison
-les bilangues ou classes euros... Qu'est-ce qui est le plus utile dans la vie quotidienne ? Savoir décrypter une épigraphie latine ou bien savoir parler de l'espagnol ? Le plus utile, de manière évidente et immédiate, c'est l'espagnol. A long terme, c'est le latin, c'est un plus pour le raisonnement et la rigueur.
-les horaires... Les cours de latin sont le lundi de 8 à 9 ou le vendredi de 5 à 6... Hélas. Je n'ai pas connu cela en temps qu'élève, mais mes années de lycée - à l'époque on entrait au lycée et on commençait le latin en 6e - remontent à Mathusalem, ou peu s'en faut
-la vision négative des parents... qui ont fait du latin il y a trèèèèèèèèès longtemps et qui ont été rebutés par les déclinaisons et autres aspects grammaticaux.

Bref, c'est bien triste. Et puis dans certains établissements comme le notre, les élèves n'ont pas trop le choix... En 5ème, ils peuvent faire bi-langue et latin... Mais dès la 4ème, c'est soit latin, soit euro espagnol, soit euro allemand. Pareil en 3ème. L'argument d'être dans une bonne classe ne tient plus: les classes sont éclatées, les élèves mélangés.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Thalia de G le Sam 17 Sep - 5:56

Cripure a écrit:Si l'on veut bien être honnête, il n'y a quand même pas des tonnes de choses à apprendre pour pouvoir lire du latin. Si le prof veut bien faire l'effort de trier ce qui est utile de ce qui est de l'ordre du détail, on s'en sort à peu de frais.
C'est encore trop. J'ai eu à remplacer il y a quelques années une prof de LC en congé de prépa agreg. J'ai eu du mal à faire admettre aux 4e et aux 3e qu'elle avait eus qu'il fallait apprendre les déclinaisons, les conjugaisons et les temps primitifs. Ils n'arrivaient donc pas à traduire. Avec les 5e j'ai réussi à les persuader que c'était essentiel.


Dernière édition par Thalia de G le Sam 17 Sep - 6:55, édité 1 fois

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Palombella Rossa le Sam 17 Sep - 6:50

Il y a aussi un problème, qui est celui des "textes authentiques", et de la fixette qui était naguère celle des IPR, à vouloir à tout prix jeter dans Tite-Live ou Virgile des petits 2nde qui ne maîtrisaient pas les déclinaisons.
Je me souviens d'avoir entendu Anne Armand (notre IPR à l'époque sur l'académie de Nantes) expliquer qu'il ne fallait pas former des traducteurs mais des lecteurs -- sous-entendu, inutile de casser les pieds des gamins avec de la grammaire, de longs apprentissages et des exercices austères.
Je me souviens aussi d'un carton avec un autre IPR, parce que je traduisais, avec mes louveteaux, des extraits du De viris illustribus, une épatante pub en latin pour la bière Leffe ("Qui Actuel legitis, bibite cervesam etc...") , et un article de feu l'Evénement du Jeudi, entièrement rédigé en latin et consacré à Mgr Lefebvre. Peu importait que les élèves y aient pris plaisir, je n'étais pas dans la ligne du parti.
Ce sont les instructions officielles qui ont tué le latin. Aujourd'hui, la "rigueur" fait le reste. titanic

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Rikki le Sam 17 Sep - 8:18

@Celeborn a écrit:Chez nous, on n'a pas le droit de faire bilangue et latin.

C'est con, parce que la bilangue, c'est anglais/allemand. Ça avait l'air combo, allemand + latin.

Au collège (ZEP) de mes enfants, les élèves qui prenaient bilangue faisaient presque tous latin. Je n'ai jamais obligé mes enfants à faire latin au lycée, mais je leur ai dit qu'il fallait en faire 3 ans au collège pour avoir quelques bases tout de même. Je dois dire que les enfants appréciaient aussi un peu ces quelques heures (allemand et latin) en plus petit effectif, et "sans les relous" !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum