L'apprentissage de l'orthographe au pilori - article Le Figaro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'apprentissage de l'orthographe au pilori - article Le Figaro

Message par kensington le Lun 20 Aoû 2012 - 11:57

source: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/08/20/01016-20120820ARTFIG00229-l-apprentissage-de-l-orthographe-au-pilori.php

L'apprentissage de l'orthographe au pilori
Par Caroline Beyer Mis à jour le 20/08/2012 à 10:11 | publié le 20/08/2012 à 09:25

Dans La Revanche des nuls en orthographe, Anne-Marie Gaignard pointe du doigt un système scolaire qui «refuse de se regarder dans le miroir».

«J'ai été égarée toute petite dans la forêt des mots.» «Des sbires (…) venaient embrouiller mon esprit quand je cherchais l'orthographe correcte d'un nom commun ou le bon accord d'un participe passé. Et ils riaient de moi quand j'échouais.» Dans La Revanche des nuls en orthographe *, Anne-Marie Gaignard évoque son incompréhension et sa détresse d'enfant face à l'orthographe et à la grammaire.

Loin des écrits crispés déplorant l'inquiétant niveau des écoliers, elle y raconte simplement son histoire et pose un regard critique sur notre système éducatif. Un système conçu selon elle pour les bons élèves, où enseignants, parents et professionnels de santé, orthophonistes en tête, se renvoient la balle, et où le recours aux MDPH (maisons départementales des personnes handicapées) est de plus en plus courant.

Diagnostiquée dyslexique à 9 ans, Anne-Marie Gaignard a traîné sa mauvaise orthographe jusqu'à l'âge adulte, pour découvrir finalement qu'elle était «dys­orthographique». Une nuance sans importance?

«Une étiquette médicale sur un problème pédagogique»
La dyslexie, difficulté d'apprentissage de la lecture, qui, selon de récentes recherches publiées dans la revue Neuron , serait due à un dysfonctionnement du cortex auditif gauche, est reconnue comme un trouble du développement des acquisitions scolaires par l'OMS depuis 1991. Elle toucherait de 8 à 12 % de la population, dont 5 à 15 % des enfants - deux garçons sont concernés, pour une fille. Elle est, de fait, une cause de la dys­orthographie, sans pour autant être la seule. La dysorthographie peut aussi être causée par une défaillance pédagogique. Et pour Anne-Marie Gaignard, cette défaillance tient à la méthode de lecture «globale», qui s'est installée dans les établissements dans les années 1970, par opposition à la méthode syllabique. Pour Anne-Marie Gaignard, l'erreur de diagnostic illustre l'incapacité du système à répondre aux difficultés des enfants. «La dyslexie est devenue une étiquette que l'on colle systématiquement sur l'élève récalcitrant. On colle une étiquette médicale sur un problème pédagogique.»

À 50 ans, Anne-Marie Gaignard a pris sa revanche. Auteur de deux séries de ­livres de grammaire destinés aux enfants, elle dirige près d'Angers un centre de formation continue pour adultes et reçoit des enfants en difficulté au sein de son association, Plus jamais zéro. Un métier qu'elle est heureuse d'exercer, mais qui «ne devrait pourtant pas exister». «Je suis la preuve que l'école ne fonctionne pas correctement», résume-t-elle.

Sa colère contre le système scolaire est restée intacte. Dans son ouvrage, elle pointe du doigt la formation des enseignants, faite d'«idées ronflantes» mais ne fournissant «aucun outil réel». «Où est passée la pédagogie, celle qui fonctionne, qui fait de vrais petits miracles?» interroge-t-elle.

«Les mots, c'est la vie, ils donnent accès à tout», explique l'auteur, qui conclut à «l'échec de l'école de la République». Un petit message à Vincent Peillon, ministre de l'Éducation, qui entend précisément «refonder» cette ­école…

* La Revanche des nuls en orthographe, d'Anne-Marie Gaignard, avec Gaëlle Rolin, Calmann-Lévy, en librairie le 22 août.
Le titre du livre me semble mal choisi...

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de l'orthographe au pilori - article Le Figaro

Message par Ronin le Lun 20 Aoû 2012 - 12:02

Malheureusement elle ne fait que confirmer ce qu'un certain nombre de PE constatent, ce qu'a déjà décrit Colette Ouzilou.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de l'orthographe au pilori - article Le Figaro

Message par Thalia de G le Lun 20 Aoû 2012 - 12:08

Et ce que nous répétons ici sans cesse.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de l'orthographe au pilori - article Le Figaro

Message par kensington le Lun 20 Aoû 2012 - 12:11


C'est pour ça que j'ai posté l'article! Razz

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de l'orthographe au pilori - article Le Figaro

Message par Alys le Lun 20 Aoû 2012 - 12:15



Sa colère contre le système scolaire est restée intacte. Dans son ouvrage, elle pointe du doigt la formation des enseignants, faite d'«idées ronflantes» mais ne fournissant «aucun outil réel». «Où est passée la pédagogie, celle qui fonctionne, qui fait de vrais petits miracles?» interroge-t-elle.

«Les mots, c'est la vie, ils donnent accès à tout», explique l'auteur, qui conclut à «l'échec de l'école de la République». Un petit message à Vincent Peillon, ministre de l'Éducation, qui entend précisément «refonder» cette ­école…


Je sais que la préparation à l'agrégation n'est pas une formation, mais j'ai été consternée de voir que peu de profs nous rappelaient que nous serions devant des lycéens à la rentrée prochaine, si nous décrochions ce Saint-Graal. Personnellement, j'ai eu l'impression de passer le "brevet du bon petit universitaire", rien de plus.

Alys
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de l'orthographe au pilori - article Le Figaro

Message par JPhMM le Lun 20 Aoû 2012 - 12:16

La dyslexie, difficulté d'apprentissage de la lecture, qui, selon de récentes recherches publiées dans la revue Neuron , serait due à un dysfonctionnement du cortex auditif gauche, est reconnue comme un trouble du développement des acquisitions scolaires par l'OMS depuis 1991. Elle toucherait de 8 à 12 % de la population, dont 5 à 15 % des enfants - deux garçons sont concernés, pour une fille.
Un dysfonctionnement cérébral qui pourrait toucher jusqu'à 12% de la population. scratch Suis-je le seul à trouver qu'il y a dans cette affirmation quelque chose d'extrêmement désagréable ?
Je me demande ce qu'il se passerait si je présentais le fait d'être gaucher comme un dysfonctionnement neurologique de la latéralité. Bref...

Spoiler:
Il y a bien longtemps, j'ai connu une équipe pédagogique... — innovante, disons — qui, pour dire qu'un élève faisait des bêtises, utilisait l'expression "dysfonctionnement de l'élève". La première fois que j'ai entendu cette expression, mon sang n'a fait qu'un tour, et j'ai simplement fait remarquer que ma montre pouvait bien dysfonctionner, mais que j'attendais qu'on m'explique ce que signifie réellement l'expression "un être humain dysfonctionne". Évidemment, je me suis méchamment fait envoyer dans les roses...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de l'orthographe au pilori - article Le Figaro

Message par egomet le Lun 20 Aoû 2012 - 12:56

Ça m'agace cette formule: "un système conçu pour les bons élèves"!

Il n'est plus conçu pour personne.

D'ailleurs, devant toutes ses incohérences, peut-être que "conçu" lui-même est de trop.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de l'orthographe au pilori - article Le Figaro

Message par Dionysos le Lun 20 Aoû 2012 - 19:08

@egomet a écrit:Ça m'agace cette formule: "un système conçu pour les bons élèves"!

Il n'est plus conçu pour personne.

D'ailleurs, devant toutes ses incohérences, peut-être que "conçu" lui-même est de trop.

Un système conçu pour concilier et contenter, voilà tout.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de l'orthographe au pilori - article Le Figaro

Message par egomet le Lun 20 Aoû 2012 - 19:28

De ce point de vue-là, c'est raté!

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de l'orthographe au pilori - article Le Figaro

Message par philann le Lun 20 Aoû 2012 - 19:45

effectivement je crois que le système n'est plus conçu pour grand monde. Il ne fait pas progresser autant que possibles les élèves sans difficultés (sauf quelques % de privilégiés) et il noie, dévore, fait crever les autres à petit feux, en attendant qu'ils veuillent bien partir à l'ancienneté.

[/quote]

Je sais que la préparation à l'agrégation n'est pas une formation, mais
j'ai été consternée de voir que peu de profs nous rappelaient que nous serions devant des lycéens à la rentrée prochaine, si nous décrochions ce Saint-Graal. Personnellement, j'ai eu l'impression de passer le "brevet du bon petit universitaire"
, rien de plus. [/quote]

Merci de le dire et de dépasser la querelle O combien fatigante d'opposition entre la formation universitaire et l'enseignement.
OUI l'agrégation (ou le capes) fournit une excellence disciplinaire (dont personnellement je trouve que notre pays devrait être fier plutôt que de recruter à la pelle des contractuels...dans mon genre Laughing )
Mais NON une très solide formation universitaire ne suffit pas pour savoir travailler avec des groupes d'adolescents, faire preuve de pédagogie, psychologie (toutes ces choses qui dans d'autres pays ressemblent à une vraie formation et pas à un délire de planqué d'IUFM ayant trop fumé!)

on ne se contente pas de faire apprendre par coeur des planches d'anatomie à un futur chirurgien, pourquoi l'équivalent dans l'enseignement semble "normal"?

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de l'orthographe au pilori - article Le Figaro

Message par frimoussette77 le Lun 20 Aoû 2012 - 20:23

@philann a écrit:effectivement je crois que le système n'est plus conçu pour grand monde. Il ne fait pas progresser autant que possibles les élèves sans difficultés (sauf quelques % de privilégiés) et il noie, dévore, fait crever les autres à petit feux, en attendant qu'ils veuillent bien partir à l'ancienneté.



plus besoin d'ancienneté Very Happy tout le monde passe ...

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de l'orthographe au pilori - article Le Figaro

Message par philann le Lun 20 Aoû 2012 - 20:34

c'est bien pour ça qu'ils ne partent plus qu'à l'ancienneté... Very Happy

Enfin , en fait! Sad Shocked

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de l'orthographe au pilori - article Le Figaro

Message par verdurin le Lun 20 Aoû 2012 - 22:02

Ceci étant, il faut remarquer que c'est sans doute l'orthographe qui est «dysfonctionnelle».
Les problèmes de «dyslexie» sont beaucoup plus fréquent en français et en anglais qu'en italien.
Or il est difficile de croire que les humains aient un cerveau très différent suivant leur langue, surtout s'agissant de langues aussi proches.

De toute façon une vraie réforme de l'orthographe est en cours : le langage SMS devient la norme par l'usage. Et c'est l'usage qui défini l'orthographe.
Et je le regrette car, outre la suppression des aberrations diverses qui ornent l'orthographe française, et que je ne pleurerais pas, on voit disparaitre ce qui est l'essence même de la langue : la grammaire.
Mais les défenseurs de l'orthographe, genre Pivot et autres crétins, voulurent faire du français une langue morte, ils sont en train de réussir.
Et je pleure sur ma langue mourante.

PS : si il n'y a pas trop de faute d'usage dans le texte ci-dessus, c'est grâce à un correcteur orthographique. J'ai appris à lire avec la méthode syllabique et je fais en moyenne une faute d'orthographe d'usage tout les trois mots.

[edition] correction de «'agissant» en «s'agissant»


Dernière édition par verdurin le Mer 22 Aoû 2012 - 22:35, édité 2 fois

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de l'orthographe au pilori - article Le Figaro

Message par Celadon le Mar 21 Aoû 2012 - 9:06

Quand un tel article paraîtra dans Libé, on sera sur la bonne voie.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum