HG seconde

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: HG seconde

Message par *Fifi* le Mer 4 Avr 2012 - 16:35

C'est gentil mais non c'est pas celui là. mais merci !
MAis je crois que je l'ai trouvé sur l'appel store à 2e mais j'arrive pas à le télécharger avec ma connection merdicus. (patience, patience ...)

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Al-qalam le Mer 4 Avr 2012 - 16:48

Désolée, je ne l'ai qu'en DVD. Le titre est "Les mondes arctiques changent".
Peut-être dans ton CDI ou au CRDP ?

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Invité19 le Ven 6 Avr 2012 - 21:56

je crois que je vais pas pouvoir fair trainer décemment vinci pendant 2h, même si je dois les préparer à la compo ... que faire? j'ai rien d'autre... qqun a un truc sur luther ??

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par boris vassiliev le Ven 6 Avr 2012 - 22:14

Pour la compo, si tu prépares seulement sur la révo, ça ira aussi (et même mieux car on peut faire des cours plus "sérieux" qu'avec une étude de cas par-ci par-là...

Sur "Luther", je n'ai que du général sur la Réforme :


III) Pourquoi et comment l’Europe se divise-t-elle entre catholiques et protestants au XVIe siècle ?
1) Pourquoi le protestantisme naît-il à la Renaissance ?
• Car les humanistes remettent en cause l’autorité de l’Eglise
De nombreux humanistes, profondément croyants, sont convaincus que pour arriver au salut, il est nécessaire de fonder la pratique religieuse sur une lecture exacte de la Bible vu qu’elle contient le message divin. Ils entreprennent donc de comparer la version latine de la Bible utilisée en Europe occidentale depuis le Ve siècle et appelée la Vulgate, avec des versions plus anciennes en grec et en hébreu. Ils découvrent alors un certain nombre d’erreurs de traduction et certains entreprennent de publier de nouvelles traductions établies selon les règles de la philologie, comme Erasme en 1516 (transparent Erasme). Mais celui-ci va plus loin en affirmant que la Bible doit aussi être traduite en langue parlée puisque les fidèles ne comprennent pas le latin. En effet, les humanistes sont convaincus que tout homme, par son libre-arbitre, est capable de comprendre lui-même le message biblique, sans l’intermédiaire du clergé.
Mais cette volonté de traduire la Bible ne tarde pas à être condamnée par l’Eglise, qui rappelle que la Vulgate est l’œuvre de saint Jérôme, un moine considéré comme un Père de l’Eglise, et qu’à ce titre cette version de la Bible a plus de valeur que n’importe quelle autre. D’autre part, l’Eglise se méfie des traductions en langue parlée car elle craint que l’interprétation de la Bible par les fidèles eux-mêmes donne naissance à des hérésies, c’est-à-dire des croyances non conformes à celles de l’Eglise. Mais malgré l’hostilité de l’Eglise, cette nouvelle conception de la religion centrée sur la lecture personnelle du message divin séduit un certain nombre de fidèles dans les catégories instruites de la population. Cette remise en cause du monopole de l’Eglise sur les textes sacrés contribue à la naissance du protestantisme.

• Car les fidèles s’inquiètent pour leur salut
Cette inquiétude est bien sûr à la base de la croyance chrétienne, mais depuis le XVe siècle, de nombreux fidèles doutent de la capacité de l’Eglise à les guider correctement vers le salut car les abus que la réforme grégorienne avait tentés de faire disparaître sont plus que jamais d’actualité : le pape mène une vie de cour fastueuse à la manière d’un roi, les évêques s’occupent surtout de leurs propriétés et les curés sont souvent mal formés voire absents, confiant leur paroisse à un vicaire qu’ils paient sur leurs revenus.
Mais ce qui est le plus dénoncé, c’est le fait que l’Eglise profite de cette angoisse du salut pour monnayer le pardon des péchés, par la vente d’indulgences, qui équivalaient à des réductions du temps passé au Purgatoire. De nombreux humanistes dénoncèrent cette dérive matérialiste de la religion, mais la dénonciation qui eut le plus d’écho, au point d’être considérée plus tard comme l’acte de naissance du protestantisme, fut les 95 Thèses du moine allemand Martin Luther en 1517, qui fit le rapprochement entre la vente d’indulgences organisée cette année-là par le pape et la reconstruction de la basilique Saint-Pierre de Rome.

2) La naissance des religions protestantes
En étudiant la Bible, Luther s’est convaincu que le salut ne « s’achète » pas et qu’il ne dépend pas non plus des œuvres de charité que le chrétien peut accomplir mais seulement de sa foi : il suffit que le chrétien croit sincèrement en Jésus pour être sauvé. Il précise ce point de vue dans plusieurs écrits qui lui valent d’être excommunié par le pape et condamné par l’empereur Charles-Quint. Mais il est protégé par des princes allemands hostiles à l’empereur, qui l’aident à fonder une nouvelle religion, la religion luthérienne. (Transparent religions protestantes) Entre les années 1520 et la fin du XVIe siècle, une grande partie de l’Allemagne et la Scandinavie se convertissent au luthéranisme.
Mais d’autres confessions protestantes apparaissent en Europe : l’anglicanisme, religion du royaume d’Angleterre à partir de 1559, et surtout le calvinisme, qui se diffuse en Suisse, en France (10 % des Français se convertissent), aux Pays-Bas et en Ecosse. La religion calviniste a été fondée par l’humaniste français Jean Calvin. Comme Luther, Calvin pense que les œuvres ne mènent pas au salut, mais il va plus loin en affirmant la prédestination : tout homme serait destiné avant même sa naissance au Paradis ou à l’Enfer, et le fait d’avoir la foi est le signe que l’on ira au Paradis.

Fiche : les religions protestantes (à partir d'un tableau comparatif de fabrication "maison" Embarassed )
1) Les protestants remettent en cause le rôle de l’Eglise dans la religion car ils considèrent qu’elle n’a pas à définir la foi, celle-ci étant définie dans la Bible. D’ailleurs, il n’y a pas de clergé sacré mais des pasteurs qui ne sont pas des intermédiaires entre Dieu et les hommes comme les prêtres, mais simplement des guides pour les fidèles.
2) Les religions protestantes reposent sur un rapport plus direct entre Dieu et les hommes car elles rejettent le culte des saints et de la Vierge : lorsque le fidèle commet un péché, il implore directement Jésus pour son pardon. De plus, les fidèles sont invités à lire la Bible régulièrement pour s’approprier au maximum le message divin.
3) Les protestants sont moins attachés aux aspects matériels et rituels du culte que les catholiques car ils refusent la décoration des temples par des tableaux ou des statues. D’autre part, l’eucharistie ne « renouvelle » pas le sacrifice du Christ en transformant le pain et le vin, mais le rappelle simplement : la présence du Christ n’est que symbolique. Enfin, ni l’eucharistie ni la communion, les deux seuls sacrements reconnus, ne confèrent la grâce : ce ne sont que des signes d’appartenance à la communauté chrétienne.
4) Le protestantisme est un héritage de l’humanisme car il repose sur l’idée que l’homme est capable, par son libre-arbitre, d’avoir une relation personnelle avec Dieu, sans l’aide de l’Eglise que les humanistes remettent en cause. De plus, la lecture de la Bible traduite en langue parlée est une pratique essentielle, comme le souhaitaient les humanistes.

_________________
La politique, c'est du show business ! Du show business !!

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Invité19 le Ven 6 Avr 2012 - 22:17

tu leur dictes le 1 et 2 ?

je n'ai pas compris ce que tu disais sur la compo... là je veux leur faire une mini compo sur Vinci. C'est peut être une grosse connerie mais bon... je m'achemine vers ça.

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par boris vassiliev le Ven 6 Avr 2012 - 22:27

Oui, alternance explication plus ou moins dialoguée/passage dicté. Ici pour le 1) et le début du 2). Et une "mise en activité" Laughing à la fin du 2.

Sur la compo, je voulais dire que le chapitre sur la RF allait peut-être mieux car de forme plus classique que les chapitres précédents. Mais si ta partie sur Léonard a déjà (ou permet) un plan pour une petite compo, pas de problème !

_________________
La politique, c'est du show business ! Du show business !!

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Invité19 le Ven 6 Avr 2012 - 22:32

ben ça va vraiment être une mini compo je pense... 2 pages maxi je pense. En même temps, bon... vu ce qu'on leur demande au bac S...

Bon, je t'emprunte ton cours au cas où je puisse pas faire durer...

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par boris vassiliev le Ven 6 Avr 2012 - 22:35

Je te mets le tableau au cas où :
fichier pdf: fiche protestantisme.pdf

_________________
La politique, c'est du show business ! Du show business !!

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Invité19 le Ven 6 Avr 2012 - 22:39

merci ! I love you

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Al-qalam le Sam 7 Avr 2012 - 17:08

Je dépose sur la Bdd l'étude de cas que je fais pour la réforme en utilisant comme oeuvre de référence la Vraie et la Fausse Eglise de Cranach. (c'était mon cours d'inspection, donc il est un peu blindé - compter deux heures pour le tout).

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par *Fifi* le Sam 7 Avr 2012 - 17:28

oiseau, je ne sais pas si tu as finalement fait Luther aujourd'hui mais moi j'ai fais en gros comme Boris. Si tu veux, je recherche mon cours.

Moi je suis en train d'essayer de commencer à corriger leurs entrainrements à la compo sur le sujet "des découvertes à l'exploitation des terres du nouveau monde". cafe et je récupère 2 paquets cette semaine. Et j'ai peu de cours de prêts affraid . Et j'ai formation.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Al-qalam le Sam 7 Avr 2012 - 17:49

Tu as besoin de quelque chose en ce qui concerne les cours Fifi ?

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par *Fifi* le Sam 7 Avr 2012 - 18:13

Un correcteur automatique ? Tu as ça dans ton sac ? Laughing

merci, c'est gentil. J'y pense, j'ai même pas répondu à ton mail ... Embarassed mais je me suis servi de ton 2ème sujet pour mon DS.

Par Hasard, est-ce que quelqu'un a fait une étude sur un autre artiste que de Vinci ?
Il me reste 4 h avec une seconde : je pense avoir besoin de 2h pour finir Luther et je fais de Vinci en TD. Donc il me reste 2h (donc celle des vacances, que je peux éventuellement utiliser avec une vidéo sur de Vinci) : je pourrais éventuellement faire un autre artiste ?
Ou autre chose, avez-vous une autre idée ?


Là, je commence les mondes arctiques avec ma seconde europ, mais je crois que peu de personnes l'ont traité ici, non ???


Dernière édition par *Fifi* le Sam 7 Avr 2012 - 18:42, édité 2 fois

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par boris vassiliev le Sam 7 Avr 2012 - 18:31

Non Very Happy

_________________
La politique, c'est du show business ! Du show business !!

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Al-qalam le Sam 7 Avr 2012 - 18:36

J'ai traité les mondes arctiques, mais couplés avec l'énergie, et donc de manière assez restreinte (un croquis + une prise de notes sur le Dessous des cartes, avec réalisation à la maison d'une fiche ou d'une compo selon les classes).

Pour l'artiste, j'ai étudié le David de Michel Ange, que les élèves aiment plutôt bien, mais qui dure une heure grand max.

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par *Fifi* le Sam 7 Avr 2012 - 18:42

Pour les mondes arctiques, j'ai montré la vidéo en intro (enfin le début sur la définition des mondes arctiques), puis je ferai aussi la partie sur le découpage politique. On bosse aussi le croquis, ca prend du temps (je pense en faire 2 sur ce chapitre pour bosser la méthodo).
Pour le premier, je fais 1 sous-partie, puis on voit ensemble les éléments pour la légende/les figurés, et ils colorient ensuite, etc (donc ca prend du temps). Pour le deuxième je pense que l'aspect recherche des éléments à mettre dans la légende se fera plus individuelle.
Peut-être qu'il me restera 1h ou 2h donc il faudrait aussi que je prépare une autre partie, je verrai.
D'ailleurs, il faut que je leur amène d'autres fond de carte ... No

Pour Michel Ange, tu avais vu sa vie aussi ou ""juste"" l'oeuvre ?Je crois d'ailleurs que l'oeuvre est dans leur manuel . Tu as fait ca comment ?

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Al-qalam le Sam 7 Avr 2012 - 19:37

Je crois qu'on a le même manuel, le Hatier. J'ai centré l'étude de cas sur l'oeuvre, en leur donnant quelques anecdotes sur la vie de Michel-Ange au passage, mais sans les leur faire noter. J'ai fait l'étude un peu comme elle est proposée dans le manuel.
1) Tout d'abord, je leur ai fait rédiger une description de la sculpture (pas facile, ils ont l'impression qu'il n'y a rien à dire) et j'ai rappelé par la même occasion la définition de ronde-bosse et de relief
(pour la démonstration, tu demandes à un élève - emmerdeur bienvenu - de venir au tableau, tu fais le tour => c'est une ronde bosse, puis tu le fais coller contre un mur et ça devient un relief).

2) Ensuite, on a fait deux parties :
A) Uns sculpture à l'iconographie chrétienne,
B)... mais qui puise son inspiration de la Renaissance
Par comparaison avec les deux autres documents proposés, tu remplis les parties (en gros, iconographie chrétienne : il porte une fronde, il est jeune, il a le regard acéré et concentré, il ne porte pas d'arme / style puisant dans l'antique : le nu héroïque, l'attention portée à la musculature - Madame, il était gay, Michel-Ange ? - le marbre).
Selon les classes, on fait une partie puis l'autre à l'oral, en lisant le texte biblique à haute voix, ou je donne les deux parties, ils remplissent par écrit, et on corrige ensuite. La première manière a mieux fonctionné, je trouve.

Je leur avais préparé tout un tas de détails, que je leur ai montré selon l'inspiration, et ils ont été assez scotchés (les mains, les poils sous les bras, le regard... ils adorent).

Pour les fonds de carte, il faut toujours en prévoir plein, parce qu'entre ceux qui les perdent, ceux qui veulent recommencer trois fois, ceux qui ont un feutre qui fuit, etc.

-------

http://www.neoprofs.org/viewtopic.forum?t=46859

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum