Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Docteur OX
Grand sage

L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par Docteur OX le Mer 5 Oct 2011 - 13:48
http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/10/05/l-ecole-francaise-a-t-elle-tue-le-plaisir-d-apprendre_1582351_3224.html#ens_id=1267513

"si un professeur est prêt à se mettre en quatre pour intéresser ses élèves, il lui est difficile de rivaliser avec le plaisir immédiat que confèrent aujourd'hui la télévision ou Internet. La culture du zapping ne profite pas à l'école.".... tout est dit. Rolling Eyes
avatar
Finrod
Expert spécialisé

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par Finrod le Mer 5 Oct 2011 - 13:49
Game over.


frankenstein
Vénérable

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par frankenstein le Mer 5 Oct 2011 - 13:55
Pfff...Marre de lire des conneries qui se contredisent un jour sur l'autre...

En France, le resserrement autour de la notion d'autorité s'est accéléré après Mai 68. La tonalité générale des programmes et instructions est plutôt fondée sur la rigueur, le travail, l'attention. Le plaisir et le jeu, reconnus dans les textes en maternelle, s'amenuisent à l'école élémentaire, pour s'effacer pratiquement au collège, "lieu où le lien enseignant-élève se dissout", regrette François Dubet.
"Les collégiens s'ennuient de plus en plus", confirme Pierre Frackowiak, inspecteur honoraire de l'éducation nationale. "Ils ne comprennent pas le sens des apprentissages, ne parviennent pas à mettre en relation les savoirs scolaires avec ceux qu'ils acquièrent ailleurs, autrement, ils viennent consommer du cours… Toutes les conditions sont réunies pour détruire le plaisir d'apprendre", déplore-t-il.

L'enseignant français "n'est pas formé pour transmettre du plaisir", estime le sociologue Pierre Merle. Pour lui, "si un professeur est prêt à se mettre en quatre pour intéresser ses élèves, il lui est difficile de rivaliser avec le plaisir immédiat que confèrent aujourd'hui la télévision ou Internet. La culture du zapping ne profite pas à l'école." L'idée que l'apprentissage n'est pas une partie de plaisir demeure très répandue – "peut-être une sorte d'héritage judéo-chrétien", suggère M. Merle. La rhétorique de l'effort s'impose encore dans toutes les bouches : on "travaille" à l'école, on fait ses "devoirs"… Les petits Anglais, eux, confient volontiers aller à l'école "pour s'amuser".
heu

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par C'est pas faux le Mer 5 Oct 2011 - 14:00
Tout cela est grotesque. On ne va pas faire 15 pages pour conclure qu'il s'agit de trouver plaisir et épanouissement dans le travail, quand même.
Si une journée est trop mangée par des activités (sorties, EPS, etc.), mes élèves râlent parce qu'ils n'ont pas assez travaillé et qu'il n'y a pas assez e devoirs.
avatar
A Tuin
Sage

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par A Tuin le Mer 5 Oct 2011 - 14:02
Bah, foutaises. Les jeunes d'aujourd'hui sont globalement trop maniérés par leurs parents s'ils ont cette conception des choses visant à avoir du plaisir immédiat pour tout. Aucune culture du travail ni de l'effort ?
Quand il faudra qu'ils aillent gagner leur vie et travailler, on ne leur demandera pas si leur journée a été ludique.
frankenstein
Vénérable

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par frankenstein le Mer 5 Oct 2011 - 14:06
@A Tuin a écrit:Bah, foutaises. Les jeunes d'aujourd'hui sont globalement trop maniérés par leurs parents s'ils ont cette conception des choses visant à avoir du plaisir immédiat pour tout. Aucune culture du travail ni de l'effort ?
Quand il faudra qu'ils aillent gagner leur vie et travailler, on ne leur demandera pas si leur journée a été ludique.
D'autant plus que ce qui est prétendument "ludique" peut vite devenir "chiant" aussi... Laughing

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par doublecasquette le Mer 5 Oct 2011 - 14:07
@C'est pas faux a écrit:Tout cela est grotesque. On ne va pas faire 15 pages pour conclure qu'il s'agit de trouver plaisir et épanouissement dans le travail, quand même.
Si une journée est trop mangée par des activités (sorties, EPS, etc.), mes élèves râlent parce qu'ils n'ont pas assez travaillé et qu'il n'y a pas assez de devoirs.

+ 1

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par C'est pas faux le Mer 5 Oct 2011 - 14:10
@doublecasquette a écrit:
@C'est pas faux a écrit:Tout cela est grotesque. On ne va pas faire 15 pages pour conclure qu'il s'agit de trouver plaisir et épanouissement dans le travail, quand même.
Si une journée est trop mangée par des activités (sorties, EPS, etc.), mes élèves râlent parce qu'ils n'ont pas assez travaillé et qu'il n'y a pas assez de devoirs.

+ 1

avatar
Condorcet
Oracle

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par Condorcet le Mer 5 Oct 2011 - 14:13
Mai 68 mis à toutes les sauces, c'est exaspérant...
Mai 68 par-ci, mai 68 par-là. Rolling Eyes

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
A Tuin
Sage

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par A Tuin le Mer 5 Oct 2011 - 14:13
@frankenstein a écrit:
@A Tuin a écrit:Bah, foutaises. Les jeunes d'aujourd'hui sont globalement trop maniérés par leurs parents s'ils ont cette conception des choses visant à avoir du plaisir immédiat pour tout. Aucune culture du travail ni de l'effort ?
Quand il faudra qu'ils aillent gagner leur vie et travailler, on ne leur demandera pas si leur journée a été ludique.
D'autant plus que ce qui est prétendument "ludique" peut vite devenir "chiant" aussi... Laughing

Tout à fait !
avatar
Trinity
Sage

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par Trinity le Mer 5 Oct 2011 - 14:23
Et puis, perso, j'ai passé le CAPES, je n'ai pas fait l'école du cirque !!!

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

avatar
doctor who
Vénérable

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par doctor who le Mer 5 Oct 2011 - 15:20
Après, honnêtement, dans le primaire et le secondaire, à cause des conneries modernes ou du bachotage à l'ancienne, on se fait pas mal chier, dans les bahuts.

Pas persuadé qu'on puisse pas faire mieux, tout de même.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Finrod
Expert spécialisé

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par Finrod le Mer 5 Oct 2011 - 15:20
+1 pour l'opacité et les stupidités de l'article.

Mais la phrase citée par Docteur OX, en elle même, recèle un problème qui ne dépend pas de l'EN et que l'on ne peut contourner...

Simplement, ce n'est pas la "culture du zapping", c'est tout le fonctionnement de la société par rapport aux enfants, et on y peut pas grand chose.

Alors si "on" continue à demander à l'EN de tout assumer, de tout encaisser (parce qu'on est d'accord, il n'y a pas que ça, loin de là), le système va continuer de s'effondrer...

frankenstein
Vénérable

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par frankenstein le Mer 5 Oct 2011 - 15:28
Puis j'en ai assez des comparaisons (fausses en plus !!) comme ce style d'affirmation erronée:
Les petits Anglais, eux, confient volontiers aller à l'école "pour s'amuser".


_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.
avatar
ysabel
Devin

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par ysabel le Mer 5 Oct 2011 - 15:29
@doctor who a écrit:Après, honnêtement, dans le primaire et le secondaire, à cause des conneries modernes ou du bachotage à l'ancienne, on se fait pas mal chier, dans les bahuts.

Pas persuadé qu'on puisse pas faire mieux, tout de même.

je suis d'accord... il serait bien de lier rigueur et travail avec intérêt (je ne parle pas de ludique, évidemment)

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
pk
Habitué du forum

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par pk le Mer 5 Oct 2011 - 15:32
Le ludique, certes mais pas à toutes les sauces; parfois cela ménage quelques effets! Il faut souffrir pour être intellectuel. Je le dis aux élèves.
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par C'est pas faux le Mer 5 Oct 2011 - 15:36
@frankenstein a écrit:Puis j'en ai assez des comparaisons (fausses en plus !!) comme ce style d'affirmation erronée:
Les petits Anglais, eux, confient volontiers aller à l'école "pour s'amuser".


Si c'est vrai, c'est inquiétant : mes enfants sont toujours allés à l'école le coeur léger et pour le plaisir, mais pas dans le but de s'y amuser.
S'il y a des moments d'amusement, tant mieux, mais comment leur inculquer le sens de l'effort et le plaisir de l'effort récompensé, avec un tel objectif ?
Ils ont leurs enfants où, ces braves gens qui veulent une école-garderie rigolote ?
avatar
Raoul Volfoni
Doyen

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par Raoul Volfoni le Mer 5 Oct 2011 - 15:38
Pour prendre du plaisir à apprendre, il faut un état d'esprit particulier, que beaucoup (notamment chez les grands) n'ont pas ou plus. Lorsqu'on ne s'intéresse à rien, hormis son téléphone portable et Secret Story, c'est sûr qu'on ne peut que s'ennuyer à l'école. Il serait peut-être bon de s'interroger aussi sur le rôle de la société dans cette propension à l'ennui... j'ai l'impression que nos jeunes sont anesthésiés, blasés d'avance. Ils ne conçoivent pas les apprentissages comme une découverte, mais comme une corvée. Je trouve ça plutôt triste.
frankenstein
Vénérable

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par frankenstein le Mer 5 Oct 2011 - 15:40
@C'est pas faux a écrit:
@frankenstein a écrit:Puis j'en ai assez des comparaisons (fausses en plus !!) comme ce style d'affirmation erronée:
Les petits Anglais, eux, confient volontiers aller à l'école "pour s'amuser".


Si c'est vrai, c'est inquiétant : mes enfants sont toujours allés à l'école le coeur léger et pour le plaisir, mais pas dans le but de s'y amuser.
S'il y a des moments d'amusement, tant mieux, mais comment leur inculquer le sens de l'effort et le plaisir de l'effort récompensé, avec un tel objectif ?
Ils ont leurs enfants où, ces braves gens qui veulent une école-garderie rigolote ?

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.
Cath
Esprit sacré

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par Cath le Mer 5 Oct 2011 - 15:51
Pfff.
Comme le disait une élève croisée dans le hall tout à l'heure: "Y parle trop pour rien dire, çui-là!"
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par C'est pas faux le Mer 5 Oct 2011 - 15:54
cath5660 a écrit:Pfff.
Comme le disait une élève croisée dans le hall tout à l'heure: "Y parle trop pour rien dire, çui-là!"

J'en suis conscient. Je vais essayer de m'amender, promis. Very Happy
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par User5899 le Mer 5 Oct 2011 - 16:22
@Docteur OX a écrit:http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/10/05/l-ecole-francaise-a-t-elle-tue-le-plaisir-d-apprendre_1582351_3224.html#ens_id=1267513

"si un professeur est prêt à se mettre en quatre pour intéresser ses élèves, il lui est difficile de rivaliser avec le plaisir immédiat que confèrent aujourd'hui la télévision ou Internet. La culture du zapping ne profite pas à l'école.".... tout est dit. Rolling Eyes
Pourquoi mettre deux points sans le moindre rapport en concurrence ? Ils s'emmerdent à l'école ? C'est bon signe.

Cath
Esprit sacré

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par Cath le Mer 5 Oct 2011 - 16:27
@C'est pas faux a écrit:
cath5660 a écrit:Pfff.
Comme le disait une élève croisée dans le hall tout à l'heure: "Y parle trop pour rien dire, çui-là!"

J'en suis conscient. Je vais essayer de m'amender, promis. Very Happy

Nan, c'est pas toi, c'est le journaliste du Monde!
avatar
Hannibal
Habitué du forum

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par Hannibal le Mer 5 Oct 2011 - 17:04
Cripure a écrit:
@Docteur OX a écrit:http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/10/05/l-ecole-francaise-a-t-elle-tue-le-plaisir-d-apprendre_1582351_3224.html#ens_id=1267513

"si un professeur est prêt à se mettre en quatre pour intéresser ses élèves, il lui est difficile de rivaliser avec le plaisir immédiat que confèrent aujourd'hui la télévision ou Internet. La culture du zapping ne profite pas à l'école.".... tout est dit. Rolling Eyes
Pourquoi mettre deux points sans le moindre rapport en concurrence ? Ils s'emmerdent à l'école ? C'est bon signe.

avatar
Docteur OX
Grand sage

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

par Docteur OX le Mer 5 Oct 2011 - 17:22
Cripure a écrit:
@Docteur OX a écrit:http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/10/05/l-ecole-francaise-a-t-elle-tue-le-plaisir-d-apprendre_1582351_3224.html#ens_id=1267513

"si un professeur est prêt à se mettre en quatre pour intéresser ses élèves, il lui est difficile de rivaliser avec le plaisir immédiat que confèrent aujourd'hui la télévision ou Internet. La culture du zapping ne profite pas à l'école.".... tout est dit. Rolling Eyes
Pourquoi mettre deux points sans le moindre rapport en concurrence ? Ils s'emmerdent à l'école ? C'est bon signe.


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum