"j'ai été" versus "je suis allé"

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"j'ai été" versus "je suis allé"

Message par mimilou le Lun 10 Oct 2011 - 16:57

Petite question ! Dans un exercice recopié à partir d'un manuel (je ne sais plus lequel), il y avait une phrase "Hier, j'ai été à la piscine". Sur le coup ça ne m'a pas posé de problème, mais une mère instit s'est offusquée de trouver cela dans un exercice de grammaire. Je n'ai plus ma Grammaire Méthodique pour aller chercher, mais c'est vraiment une abomination grammaticale, ou "juste" du langage un peu familier ?

mimilou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par Iphigénie le Lun 10 Oct 2011 - 16:58

le dompteur a été mangé Very Happy

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par Thalia de G le Lun 10 Oct 2011 - 16:59

J'aurais plutôt dit : "Hier, j'ai allé à la piscine"

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par mimilou le Lun 10 Oct 2011 - 17:02

@iphigénie a écrit:le dompteur a été mangé Very Happy
humhum scratch Je n'ai pas compris Iphigénie...

mimilou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par Iphigénie le Lun 10 Oct 2011 - 17:04

non, mais: "j'ai hâlé à la piscine "Laughing

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par Iphigénie le Lun 10 Oct 2011 - 17:04

@mimilou a écrit:
@iphigénie a écrit:le dompteur a été mangé Very Happy
humhum scratch Je n'ai pas compris Iphigénie...

c'est la phrase consacrée pour dire aux élèves d'adopter pour plus de clarté, "est allé" plutôt que "a été" (bien sûr ça marche à l'oral parce qu'à l'écrit il faudrait écrire: a été manger.... ce qui choque la vue.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par mimilou le Lun 10 Oct 2011 - 17:06

Ah OK, je ne la connaissais pas. Donc c'est une abomination et elle a vraiment raison d'être offusquée ? Embarassed


Dernière édition par mimilou le Lun 10 Oct 2011 - 17:09, édité 1 fois

mimilou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par Iphigénie le Lun 10 Oct 2011 - 17:07

c'est une familiarité.Il y a néanmoins des auteurs qui l'ont employée.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par Thalia de G le Lun 10 Oct 2011 - 17:09

@iphigénie a écrit:
@mimilou a écrit:
@iphigénie a écrit:le dompteur a été mangé Very Happy
scratch Je n'ai pas compris Iphigénie...

c'est la phrase consacrée pour dire aux élèves d'adopter pour plus de clarté, "est allé" plutôt que "a été" (bien sûr ça marche à l'oral parce qu'à l'écrit il faudrait écrire: a été manger.... ce qui choque la vue.
Je ne connaissais pas. Je vais imprimer la formule dans mon cerveau.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par mimilou le Lun 10 Oct 2011 - 17:10

Bon je vais faire mon mea culpa alors. Sauf si je trouve cette forme chez Proust ou Flaubert...

mimilou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par Saraswati le Lun 10 Oct 2011 - 17:14

Disons qu'on conjugue le verbe "aller", pas le verbe "être".
Moi aussi ça me choque dans un manuel, même s'il doit m'arriver d'employer cette formule... je pense... (à l'oral) angedemon

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par Violet le Lun 10 Oct 2011 - 17:35

Oui, c'est encore une tournure familière que nous employons beaucoup à l'oral, (comme le "ON" mis pour le nous Wink ), mais qu'il vaut mieux éviter en classe.

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par Dorinde le Lun 10 Oct 2011 - 17:58

c'est la faute qui :colere:

Dorinde
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par doublecasquette le Lun 10 Oct 2011 - 18:20

@mimilou a écrit:Bon je vais faire mon mea culpa alors. Sauf si je trouve cette forme chez Proust ou Flaubert...
Chez Proust, elle est partout. J'avais d'ailleurs posté un sujet similaire, en pleine lecture de A l'ombre des jeunes filles en fleurs, où Proust passe son temps à "avoir été" à un endroit ou l'autre.
Puisqu'on y revient, j'en profite pour faire la remarque suivante;
On peut dire:
"demain, je serai à la Raspelière " sans que ce soit une faute, alors, pourquoi pas "hier, j'ai été à la Raspelière" ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par doublecasquette le Lun 10 Oct 2011 - 18:26


_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par JPhMM le Lun 10 Oct 2011 - 18:32

Suspect

Bizarre, j'ai toujours imaginé que "j'ai été à la piscine" et "je suis allé à la piscine" n'avaient pas le même sens (être à la piscine /vs/ aller à la piscine). Embarassed

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par Rikki le Lun 10 Oct 2011 - 18:37

Ben c'est ça, mais généralement pour avoir été quelque part, il faut y être allé !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par Nita le Lun 10 Oct 2011 - 18:40

@doublecasquette a écrit:
@mimilou a écrit:Bon je vais faire mon mea culpa alors. Sauf si je trouve cette forme chez Proust ou Flaubert...
Chez Proust, elle est partout. J'avais d'ailleurs posté un sujet similaire, en pleine lecture de A l'ombre des jeunes filles en fleurs, où Proust passe son temps à "avoir été" à un endroit ou l'autre.
Puisqu'on y revient, j'en profite pour faire la remarque suivante;
On peut dire:
"demain, je serai à la Raspelière " sans que ce soit une faute, alors, pourquoi pas "hier, j'ai été à la Raspelière" ?


Eh bien ceci n'est pas un avis fondé mais mon sentiment, au réveil d'une sieste, donc l'esprit embrumé... Demain je serai à la Raspelière indique réellement un état, comme d'ailleurs : Hier, j'étais à la Raspelière... Bref, je pense que c'est l'emploi de avoir été au sens d'aller qui est fautif. (Et des fautes de langue, on peut en trouver chez tous les auteurs, y compris chez Proust)

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par Rikki le Lun 10 Oct 2011 - 18:42

De toute manière, mes élèves disent tous "Je suis parti à la piscine".

Ou plutôt : "Je suis parti à Mc Do" ou "Ma mère, elle m'a ramené à Mc Do".

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par JPhMM le Lun 10 Oct 2011 - 18:46

@Rikki a écrit:Ben c'est ça, mais généralement pour avoir été quelque part, il faut y être allé !
Ben oui, mais ça ne rend pas incorrecte toute utilisation du mot être quand il est le résultat d'un aller, tout de même !
D'ailleurs ce n'est pas un raisonnement transposable dans les autres temps. Si je t'avais dit qu'il y a une différence entre "Demain je serai à la piscine" et "Demain j'irai à la piscine", tu ne m'aurais sans doute pas donné l'argument symétrique appliqué au temps futur.
Alors, pourquoi cette différence en fonction du temps employé ? scratch

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par Rikki le Lun 10 Oct 2011 - 18:48

@JPhMM a écrit:
@Rikki a écrit:Ben c'est ça, mais généralement pour avoir été quelque part, il faut y être allé !
Ben oui, mais ça ne rend pas incorrecte toute utilisation du mot être quand il est le résultat d'un aller, tout de même !
D'ailleurs ce n'est pas un raisonnement transposable dans les autres temps. Si je t'avais dit qu'il y a une différence entre "Demain je serai à la piscine" et "Demain j'irai à la piscine", tu ne m'aurais sans doute pas donné l'argument symétrique appliqué au temps futur.
Alors, pourquoi cette différence en fonction du temps employé ? scratch

Non, non, je n'ai pas dit que c'était incorrect, je l'utilise d'ailleurs tout le temps.

Je dis juste qu'on comprend bien que les deux sens se superposent facilement, car pour être quelque part, généralement, il faut s'y rendre. Je me suis mal exprimée.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par JPhMM le Lun 10 Oct 2011 - 18:52

D'accord. topela
Je n'avais pas compris, en effet. Wink

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par User5899 le Lun 10 Oct 2011 - 22:22

@mimilou a écrit:Ah OK, je ne la connaissais pas. Donc c'est une abomination et elle a vraiment raison d'être offusquée ? Embarassed
C'est l'exemple type de ce que l'on apprenait jadis à ne jamais écrire ni dire. Mais on trouve le tour même chez les meilleurs écrivains latins Smile.
J'ajoute quand même que selon le milieu où vous employez "j'ai été", on vous regardera avec commisération...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par Rikki le Lun 10 Oct 2011 - 22:25

Cripure a écrit:
@mimilou a écrit:Ah OK, je ne la connaissais pas. Donc c'est une abomination et elle a vraiment raison d'être offusquée ? Embarassed
C'est l'exemple type de ce que l'on apprenait jadis à ne jamais écrire ni dire. Mais on trouve le tour même chez les meilleurs écrivains latins Smile.
J'ajoute quand même que selon le milieu où vous employez "j'ai été", on vous regardera avec commisération...

... en particulier si vous êtes chez ma mère, et qu'elle dit avec un petit air étonné "Je pensais que des institutrices, quand même, s'exprimeraient plus correctement" !

(J'adooooooooore quand elle fait ça.. furieux )

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: "j'ai été" versus "je suis allé"

Message par mimilou le Lun 10 Oct 2011 - 22:28

Vous me faites peur !! Elle va me clouer au pilori direct !

mimilou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum