La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par JPhMM le Ven 18 Nov 2011 - 21:11

@Reine Margot a écrit:moi je pense que Bouletbille s'amuse beaucoup à provoquer toutes ces réactions, mh?
Y'a maldonne.
Là, on discute juste entre nous. Comme au café du commerce.
Ou dans une salle de profs.

chat

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Bouletbille le Ven 18 Nov 2011 - 21:13

@John a écrit:Bouletbille, il y a plein d'êtres humains ici, tu sais...

Certes...

Bouletbille
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Finrod le Ven 18 Nov 2011 - 21:14

@Igniatius a écrit:
@JPhMM a écrit:
Alors qu'entre collègues de mathématiques, même quand on parle en français entre nous, nous sommes totalement opaques.

Tellement vrai !

Pas forcément.

"La petite stagiaire, quelles intégrales curvilignes magnifiques ! Je lui appliquerais bien le théorème de Stokes."

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Reine Margot le Ven 18 Nov 2011 - 21:14

moi je ressens surtout la provoc chez BB...
sinon, qu'est-ce qui t'empêche de les lancer ces conversations intellectuelles? je me souviens d'en avoir eu quelques unes, en sdp, quand même...sur Mishima, avec un collègue d'HG, ou encore sur Raymond Aron, avec un collègue de philo qui me voyait le lire...alors bon il n'y a pas que les conversations sur les couches-culottes...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par JPhMM le Ven 18 Nov 2011 - 21:16

@Finrod a écrit:
@Igniatius a écrit:
@JPhMM a écrit:
Alors qu'entre collègues de mathématiques, même quand on parle en français entre nous, nous sommes totalement opaques.

Tellement vrai !

Pas forcément.

"La petite stagiaire, quelles intégrales curvilignes magnifiques ! Je lui appliquerais bien le théorème de Stokes."
Le théorème des gendarmes (alias th d'encadrement, th du pincement, th du sandwich, th de l'étau).

PS : toutes ces autres dénominations sont véridiques, bien sûr. Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Igniatius le Ven 18 Nov 2011 - 21:17

@Bouletbille a écrit:
@Igniatius a écrit:
@Bouletbille a écrit:
@JEMS a écrit:Dorinde cheers Coupiiiineee ! Dans mon ancien établissement nous avions le club LDP (langue de ...) avec mes deux blondes cops à la vie à la mort nous foutions un bordel monstre Very Happy

ça ça me fait vomir par contre, cette mentalité.
Malgré ma jeune expérience, j'en ai rencontré des comme ça. A fuir, surtout que ces gens n'ont, la plupart du temps, aucune légitimité pour critiquer.
Enfin, je ne sais si vos "cops" étaient réellement des "baveuses" mais moi, personnellement, si j'apprends que j'ai été diffamé ou mis en cause de manière injustifiée : j'allume, je sors l'artillerie lourde, quitte à me faire une réputation de gros con-sanguin furieux ! Bim et terminé diable


Je ne te suis pas : quand tu te marrais du prof puceau, tu l'avais bien cette mentalité, non ?

Honnêtement, si je suis parfois aussi dépité de voir le nombre de mes collègues qui parlent de L'Equipe (parce que le foot m'insupporte, et les journalistes sportifs en général), je ne trouve pas que tes posts révèlent une finesse, une cohérence et une intelligence supérieure.
Quel est ton cursus ? D'où vient ton bagage intellectuel ? N'es-tu pas juste un jeune prétentieux qui lit les pages culture de quelques journaux choisis ?
Moi j'aime bien mes collègues : je n'ai fait que de gros établissements, et j'ai tjrs trouvé du monde intéressant, et humain.

Oui, si vous voulez. Vous allez me sortir le "moins on a de culture plus on l'étale, etc.". Pour le prof puceau, il y avait une part d'ironie dans mon message pour répondre à mon interlocuteur, mais bon par net ça passe sans doute mal.
Après prétentieux, oui pourquoi pas. J'ai un certain mépris pour un bon nombre de personnes, mais qui n'en a pas?
Mais, par contre, que telle ou telle personne me "corresponde" ou pas, jamais je n'irai diffamer ou insulter gravement.
Que la bêtise des calomniateurs les étouffe...
A vrai dire, plus je me tiens loin de l'être humain mieux je me porte (en dehors de qqs relations très solides).
Sur la question de la culture, disons que je me soigne, j'apprends constamment, je suis curieux et c'est sûrement cette absence de curiosité intellectuelle que je trouve chez pas mal de mes collègues qui me sidère, d'où le sujet du "post"...

Mais bon... allez-y de votre condescendance et ironie sur mon compte, je n'en ai cure. Je n'ai tellement plus besoin du regard des autres...

Bien à vous, santeverre


OK, OK, t'es un affranchi qui se suffit à lui-même.
Mais pourquoi es-tu venu poser cette question au début, si l'avis des autres, que tu méprises bcp à t'entendre, t'indiffère ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Bouletbille le Ven 18 Nov 2011 - 21:17

@Reine Margot a écrit:moi je ressens surtout la provoc chez BB...
sinon, qu'est-ce qui t'empêche de les lancer ces conversations intellectuelles? je me souviens d'en avoir eu quelques unes, en sdp, quand même...sur Mishima, avec un collègue d'HG, ou encore sur Raymond Aron, avec un collègue de philo qui me voyait le lire...alors bon il n'y a pas que les conversations sur les couches-culottes...

Ita missa est...
Amen !

Je repasserai à l'occasion;
Bien à vous (tous),

_________________
"La franc-maçonnerie est la religion de la république. Amen. Hosanna au plus haut des cieux". Jules-Vincent Ferry-Peillon
"Faites ce que je dis pas c'que j'fais".
"Merci pour ce moment".  

Bouletbille
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Ronin le Ven 18 Nov 2011 - 21:17

Ces matheux, quelle bande de coquins quand même etoilecoeur

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Invité24 le Ven 18 Nov 2011 - 21:18

salut SW5 truc machin-glitterNgrease....
bon vent.

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Igniatius le Ven 18 Nov 2011 - 21:18

@JPhMM a écrit:
@Igniatius a écrit:
@JPhMM a écrit:
@John a écrit:
Une année, une amie stagiaire m'a raconté que deux profs d'espagnol parlaient dans cette langue, lorsqu'elle passait à côté d'elles.
J'ai des collègues d'espagnol qui parlent régulièrement entre eux en espagnol, mais c'est parce que l'une d'entre elles est espagnole.
Si les collègues de la stagiaire avaient des trucs à cacher, ce n'est sûrement pas en parlant espagnol qu'elles auraient tenté de le faire, parce que l'espagnol est quand même assez transparent...
Alors qu'entre collègues de mathématiques, même quand on parle en français entre nous, nous sommes totalement opaques.


Tellement vrai !
Hier, une collègue de maths entre en sdp où j'étais présent avec un collègue de français sympa, et me sort toute une tirade sur la façon d'aborder l'exponentielle en TS, avec détails techniques.
Notre collègue de lettres nous regarde en souriant et nous dit : "C'est fascinant, je comprends tous les mots, mais je ne comprends absolument rien à ce dont vous parlez."
Voilà.
Le problème n'est pas que nos conversations ne seraient pas de haute volée. Il est simplement qu'elles ne sont pas comprises. Mais ce n'est pas grave, vraiment.

Il y a quelques jours, autour de la photocopieuse, je discutais avec une collègue à propos (pour le dire simplement) d'une possible intersection entre 1. l'analyse non standard 2. la logique floue 3. l'analyse fractionnaire.
Ce ne fut que quelques mots très rapides, mais je fus stupéfait par des lueurs d'incompréhension dans certains regards, lueurs aussi vitreuses que si nous nous étions soudainement transformés en extra-terrestres.

Ceci dit, JP, je ne connais rien non plus aux trois sujets que tu évoques !
J'avais bien compris que tu avais un gros niveau, mais que vous soyez deux profs capables de comprendre cela dans le même collège, je dis bravo !

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Igniatius le Ven 18 Nov 2011 - 21:19

@Bouletbille a écrit:
@Reine Margot a écrit:moi je ressens surtout la provoc chez BB...
sinon, qu'est-ce qui t'empêche de les lancer ces conversations intellectuelles? je me souviens d'en avoir eu quelques unes, en sdp, quand même...sur Mishima, avec un collègue d'HG, ou encore sur Raymond Aron, avec un collègue de philo qui me voyait le lire...alors bon il n'y a pas que les conversations sur les couches-culottes...

Ita missa est...
Amen !

Je repasserai à l'occasion;
Bien à vous (tous),

Je ne suis pas latiniste, mais je connais bien les pages roses : y'a pas une faute ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par JPhMM le Ven 18 Nov 2011 - 21:19

@Ronin a écrit:Ces matheux, quelle bande de coquins quand même etoilecoeur

Quelle idée !

Spoiler:

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Igniatius le Ven 18 Nov 2011 - 21:20

Rose a écrit:salut SW5 truc machin-glitterNgrease....
bon vent.


Rose, tu m'étonnes parfois, mais cette première ligne est particulièrement absconse.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Alcyone le Ven 18 Nov 2011 - 21:20

@Bouletbille a écrit:
Oui, si vous voulez. Vous allez me sortir le "moins on a de culture plus on l'étale, etc.". Pour le prof puceau, il y avait une part d'ironie dans mon message pour répondre à mon interlocuteur, mais bon par net ça passe sans doute mal.
Après prétentieux, oui pourquoi pas. J'ai un certain mépris pour un bon nombre de personnes, mais qui n'en a pas?
Mais, par contre, que telle ou telle personne me "corresponde" ou pas, jamais je n'irai diffamer ou insulter gravement.
Que la bêtise des calomniateurs les étouffe...
A vrai dire, plus je me tiens loin de l'être humain mieux je me porte (en dehors de qqs relations très solides).
Sur la question de la culture, disons que je me soigne, j'apprends constamment, je suis curieux et c'est sûrement cette absence de curiosité intellectuelle que je trouve chez pas mal de mes collègues qui me sidère, d'où le sujet du "post"...

Mais bon... allez-y de votre condescendance et ironie sur mon compte, je n'en ai cure. Je n'ai tellement plus besoin du regard des autres...

Bien à vous, santeverre

Et une nouvelle fois de plus, un débat où se mêlent généralités affligeantes et autres jugements sans fondement.
D'une part, je ne pense pas que le mépris soit le propre de l'homme ; pour ma part, je ne connais pas ce sentiment. D'autre part, ce n'est pas en observant vos collègues quelques minutes dans une journée de travail que vous pouvez juger de leur "absence de curiosité intellectuelle". Enfin, si "vous n'avez plus besoin du regard des autres", cessez de les regarder et n'en parlez pas tant.

Alcyone
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Reine Margot le Ven 18 Nov 2011 - 21:21

@Igniatius a écrit:
Rose a écrit:salut SW5 truc machin-glitterNgrease....
bon vent.


Rose, tu m'étonnes parfois, mais cette première ligne est particulièrement absconse.

allusion à un membre assez déroutant qui mettait des messages bizarres et qui est revenu sous plusieurs pseudos...

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par pk le Ven 18 Nov 2011 - 21:22

Zut, nous n'aurons pas le droit à des conversations passionnantes ce soir. Mais le méritons nous seulement? Very Happy

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Invité24 le Ven 18 Nov 2011 - 21:23

et encore, Igniatius, j'ai failli rajouter "mes couilles" à la fin, mais je me suis retenue.

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Ronin le Ven 18 Nov 2011 - 21:23

JP, c'est sûr ça donne envie de s'intéresser à vos trucs bizarres de matheux... Embarassed

Tiens je suis choqué par Rose !

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par JPhMM le Ven 18 Nov 2011 - 21:23

@Igniatius a écrit:Ceci dit, JP, je ne connais rien non plus aux trois sujets que tu évoques !
J'avais bien compris que tu avais un gros niveau, mais que vous soyez deux profs capables de comprendre cela dans le même collège, je dis bravo !
C'est pas si difficile.
Il suffit d'en avoir la curiosité, au fond.

L'analyse fractionnaire est née un peu comme un fantasme de lycéen matheux, qui apprend à dériver une fois, à dériver deux fois, et... qui se demande ce que cela pourrait être de dériver 1,5 fois. Mais Leibniz déjà se posait la question.


Dernière édition par JPhMM le Ven 18 Nov 2011 - 21:25, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Dhaiphi le Ven 18 Nov 2011 - 21:24

@Bouletbille a écrit:Je repasserai à l'occasion
Ne te sens pas obligé, ce n'est peut-être pas vraiment nécessaire.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Finrod le Ven 18 Nov 2011 - 21:25

Ceci dit, JP, je ne connais rien non plus aux trois sujets que tu évoques !

Justement, une conversation pour expliquer de telles choses serait d'autant plus intéressante.

L'analyse fractionnaire,ça me rappelle que l'on peut dériver 1/2 fois ou intégrer 1/2 fois (je ne me souviens plus comment mais ça paraissait simple), mais ce n'est peut être pas ça ?


@Dhaiphi a écrit:
@Bouletbille a écrit:Je repasserai à l'occasion
Ne te sens pas obligé, ce n'est peut-être pas vraiment nécessaire.

Ah ben si, il faut. Sinon après le linge est froissé.


Dernière édition par Finrod le Ven 18 Nov 2011 - 21:26, édité 1 fois

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Igniatius le Ven 18 Nov 2011 - 21:26

Rose a écrit:et encore, Igniatius, j'ai failli rajouter "mes couilles" à la fin, mais je me suis retenue.

En même temps, j'aurais reconnu ton style inimitable.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Invité24 le Ven 18 Nov 2011 - 21:26

@Igniatius a écrit:
Rose a écrit:et encore, Igniatius, j'ai failli rajouter "mes couilles" à la fin, mais je me suis retenue.

En même temps, j'aurais reconnu ton style inimitable.

oui hein. Laughing

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Finrod le Ven 18 Nov 2011 - 21:31

@Igniatius a écrit:
Rose a écrit:et encore, Igniatius, j'ai failli rajouter "mes couilles" à la fin, mais je me suis retenue.

En même temps, j'aurais reconnu ton style inimitable.

Pour les femmes, c'est des ovaires.

...

Ce topic commence à me passionner. En tapant "couille" sous google image,j'ai en première page : Hugh Laurie, M Pokora , N. Sarkozy, Steevy Boulay...

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par JPhMM le Ven 18 Nov 2011 - 21:32

@Finrod a écrit:
Ceci dit, JP, je ne connais rien non plus aux trois sujets que tu évoques !

Justement, une conversation pour expliquer de telles choses serait d'autant plus intéressante.

Oui, d'ailleurs on pourrait se faire ça un jour, ouvrir un topic expliquant en quelques mots quelques grandes branches des mathématiques contemporaines. Riche idée. Merci Very Happy

@Finrod a écrit:L'analyse fractionnaire,ça me rappelle que l'on peut dériver 1/2 fois ou intégrer 1/2 fois (je ne me souviens plus comment mais ça paraissait simple), mais ce n'est peut être pas ça ?

Oui, voilà.
Je suis sûr que toi aussi tu t'es posé cette question quand tu avais 16-17 ans et qu'on t'a dit : "n'importe quoi, lui...".

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par JPhMM le Ven 18 Nov 2011 - 21:35

@JPhMM a écrit:Mais Leibniz déjà se posait la question.
D'ailleurs, relativement à l'analyse non standard, Leibniz se posait déjà aussi la question de ce que pourrait bien être un nombre infinitésimal.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum