Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Perlimpinpin le Mar 4 Sep 2012 - 20:02

Bonjour,
j'hérite (encore cette année) de psychopathes aigus dans mes cours... dont un dont la description par la vie sco me fait froid dans le dos : "agressif,provocateur, refusant de s'exprimer en français (arrivé en France en 6ème FLE) il peut menacer et injurier en arabe, totalement sous emprise des réseaux extrémistes du coin, il refuse complètement l'autorité des femmes. Il faut impérativement éviter toute confrontation"
Il aurait sans doute été exclus dès l'an dernier mais son comportement s'est violemment accentué sur le dernier trimestre et ce collège avait déjà procédé à 10 exclusions dans l'année... affraid affraid
Je suis gâtée...
Quelqu'un a déjà rencontré ce genre de lascar (4ème), une femme de préférence ???

Perlimpinpin
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par roxanne le Mar 4 Sep 2012 - 20:12

Je pense que pour ce type d'élèves , la réponse ne peut être que collective. Il faut qu'il ait en face de lui une équipe, et non une ou deux femmes et des hommes. Vous êtes ses professeurs, c'est tout. Tu n'as pas à régler ce genre de "cas" toute seule, en attendant le ^pire. Tu provoques une réunion avec tout le monde, équipe de direction comprise et dès le premier faux-pas, il y a sanction. Ce n'est pas chacun pour sa gueule. J'en ai marre de cette vision du métier qui se répand de plus en plus.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Lizzy.B le Mar 4 Sep 2012 - 20:18

Et que disent ses parents, quand on leur demande des explications ? Est-ce qu'ils soutiennent leur enfant d'amour pale , ou bien est-ce qu'ils s'en fichent et vous laissent vous démerder ?

Je ne sais absolument pas quoi te répondre qui pourrait t'aider, mais je te souhaite bon courage !
chevalier



Lizzy.B
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par pseudo-alison le Mar 4 Sep 2012 - 20:27

Essayer de liguer les élèves de la classes (garçons et filles) contre lui ?

En classe il doit suivre les même régles que les autres et te laisser faire cours à défaut de le suivre lui même. humhum

pseudo-alison
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par ysabel le Mar 4 Sep 2012 - 20:33

1. Ne pas en avoir peur et ne pas redouter de le reprendre comme les autres.
2. S'il parle dans une autre langue, le virer du cours.
3. Dans ta salle de classe, tu n'es pas une femme mais un professeur.
4. voir toute l'équipe pour faire un front (encore plus les femmes d'ailleurs) ; face à qq pitt-bulls il se calmera.

J'ai eu un énergumène du genre l'année de mon stage en 2de. Je lui ai rentré dans le lard, il s'est écrasé ; j'ai fait un scandale en conseil de classe quand le pro a dit : "oh mais il n'accepte pas l'autorité féminine, c'est dans sa culture" chevalier

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Kitty Kitten le Mar 4 Sep 2012 - 20:50

@ysabel a écrit:1. Ne pas en avoir peur et ne pas redouter de le reprendre comme les autres.
2. S'il parle dans une autre langue, le virer du cours.
3. Dans ta salle de classe, tu n'es pas une femme mais un professeur.
4. voir toute l'équipe pour faire un front (encore plus les femmes d'ailleurs) ; face à qq pitt-bulls il se calmera.

J'ai eu un énergumène du genre l'année de mon stage en 2de. Je lui ai rentré dans le lard, il s'est écrasé ; j'ai fait un scandale en conseil de classe quand le pro a dit : "oh mais il n'accepte pas l'autorité féminine, c'est dans sa culture" chevalier

+1.000. J'ai eu aussi un énergumène de ce genre en 3ème il y a quelques années.
- Ne pas se laisser impressionner, hausser le ton si il faut (bref lui voler dans les plumes)
- Monter tous les autres contre lui vache boulet
- Réunir l'équipe
- Il se tait ou il parle français, sinon c'est la porte.
- Et surtout des rapports circonstanciés et détaillés chaque fois qu'il bronche une oreille, copie au PP / au CPE / au CDE, histoire d'avoir du grain à moudre pour un éventuel conseil de discipline (qui ne tardera sans doute pas). chevalier
Moi j'en ai un qui fait semblant de ne pas savoir parler, c'est moins fatiguant. Alors que les autres m'ont dit qu'il parlait correctement. Il m'éneeeeeeeeeeeeerve! furieux
Bon courage.

Kitty Kitten
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Perlimpinpin le Mar 4 Sep 2012 - 20:51

Merci à tous fleurs
J'arrive dans l'établissement donc je ne connais pas grand chose encore sur sa famille. je le rencontrerai jeudi. Pour l'instant, au vu de l'emploi du temps de sa classe j'ai la nette impression qu'il y a une grande majorité d'hommes pour les gérer.
La Cpe est nouvelle aussi et a donné des directives curieuses: on ne peut plus virer un élève de cours sauf en cas de danger réel(...) sinon elle nous le ramène et on ne peut plus coller les élèves que dans nos propres cours (en collant ce type de personnage dans une classe de 6ème par exemple).
La vie scolaire s'occupe de gérer les incivilités dans le collège et nous dans nos cours.
C'est...surprenant.
Merci encore à tous

Perlimpinpin
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par roxanne le Mar 4 Sep 2012 - 20:53

ce n'est hélas pas surprenant, c'est la mode.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Ergo le Mar 4 Sep 2012 - 21:40

La réponse collective, oui, forcément.
Par contre, pour avoir eu deux psychopathes violents ayant ce profil-là l'année dernière en 4e (et leurs parents, un vrai bonheur du même acabit qui n'ont jamais daigné se pointer au collège, préférant nous insulter par téléphone quand on arrivait à les joindre), ben je dirais que c'est plutôt à voir au cas par cas qu'à la règle.

J'ai toujours demandé qu'ils sortent leurs affaires et écrivent le cours mais c'est bien la seule chose que j'aie exigée d'eux. Et personne n'est jamais allé au conflit avec ces deux gamins s'ils ne sortaient pas leurs affaires. Des collègues m'ont même dit que "ah mais moi, je les laisse dormir au fond" (ils arrivaient sur conseil de disc pour agression d'enseignants). Résultat: quand ils ne sortaient pas leurs affaires, je n'allais pas les chercher non plus. Cela étant, à voir également mais parfois, ces élèves sont absentéistes (ou interceptés avant les cours pour diverses raisons).

Maintenant, c'est un problème qui dépasse largement ton cadre et ton pouvoir. A voir déjà dans un 1er temps si l'élève est vraiment tel qu'il est décrit (on m'a des fois décrit des psychopathes qui en fait sortaient leurs affaires et prenaient le cours tranquillement et ne parlaient jamais en langue étrangère. Ce n'était pas des anges mais pas non plus les psychopathes qu'on m'avait fait craindre, donc relax à ce niveau-là également).

Au moindre problème, tu notes. S'il faut exclure, tu exclus et tu vois avec les collègues de la classe, le PP et ensuite, vous exigez des mesures de la direction (commission éducative etc.).

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par John le Mar 4 Sep 2012 - 21:49

agressif,provocateur, refusant de s'exprimer en français (arrivé en France en 6ème FLE) il peut menacer et injurier en arabe, totalement sous emprise des réseaux extrémistes du coin, il refuse complètement l'autorité des femmes. Il faut impérativement éviter toute confrontation
La Cpe est nouvelle aussi et a donné des directives curieuses: on ne peut plus virer un élève de cours sauf en cas de danger réel(...) sinon elle nous le ramène et on ne peut plus coller les élèves que dans nos propres cours (en collant ce type de personnage dans une classe de 6ème par exemple).
C'est écrit, tout ça ?
Parce que, avec ces consignes, l'établissement prend de sacrés risques s'il y a le moindre incident.
Je prends un exemple :
L'élève hurle trois injures en arabe dans la classe en frappant sur sa table.
Tu l'exclus, car un type qui crie des injures et qui tape, c'est dangereux.
Elle te le ramène.
Il se rassoit, il frappe une fille ou il te jette un truc.

Avec les indications que tu donnes ci-dessus, c'est clairement l'établissement qui est en tort, car :
- la situation dangereuse est connue a priori
- tu as signalé le danger
- on t'a forcée à le reprendre.

Ils aiment vivre dangereusement, là-bas.

Je pense que tu ne dois pas avoir peur d'exclure l'élève si jamais il présente une menace (y compris injures en arabe), en mettant clairement par écrit la raison de son exclusion, qu'il faut que tu le refuses si on te le ramène, et que tu mettes bien la CPE devant ses responsabilités si elle te l'impose d'une manière ou d'une autre : au moindre incident, elle sera gravement en tort car sa décision met clairement en danger ta classe et toi.

Mais comme le dit Ergo, s'il se tient tranquille et ne dérange personne, c'est encore mieux !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Ergo le Mar 4 Sep 2012 - 21:53

Tiens autre chose, pour l'exclusion: prévois des feuilles d'exercices ou de trucs possibles à faire pour un 4e. Si tu exclus, tu files la feuille d'exos avec, ils seront moins enclins à te le ramener s'il a du boulot, façon "aaah mais je ne le prive pas de son instruction, bien au contraire mais je différencie". On avait fait ça avec un 5e l'année dernière, il allait suivre les cours...mais pas en classe.

(J'avais une administration particulièrement compétente et un principal et une adjointe qui avaient des tables et chaises à proximité de leurs bureaux pour ce genre de cas.)

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par MelanieSLB le Mar 4 Sep 2012 - 21:59

J'ai eu le cas l'an dernier en 3ème. C'était un nouvel élève, personne ne le savait. Il n'y avait pas beaucoup de femmes dans ses profs: et nous n'étions que 2 à l'avoir régulièrement, les autres femmes l'ayant à 8h ou à 11h, soit il dormait encore, soit il était à la cantine. Ma collègue lui avait trouvé un surnom qu'il a détesté dès le début de l'année, il l'a laissée tranquille. Il sortait ses affaires et copiait sa leçon (en fait, faisait semblant). Je n'ai pas eu cette chance, et j'ai eu droit aux insultes en arabe, et à pas mal d'autres choses. Et comme l'équipe de direction était particulièrement... inefficace (?), ça a été une galère jusqu'à ce qu'à force de faire des rapports, de l'exclure, et de décider avec la principale adjointe (qu'il traitait un peu comme moi) qu'il allait devoir être présenté par son père après chaque incident pour lequel il était exclu de cours (je me suis fait plaisir dès qu'on a décidé ça), le gamin a arrêté de venir début mars.
Le meilleur conseil est d'abord celui-là: il ne parle pas français, il dégage. La CPE a l'air aussi efficace que celle que j'avais l'an dernier: essaie d'en parler avec elle avant, de lui dire que tu ne vois pas d'autre solution que celle-là, et essaie peut-être de voir s'il y a un surveillant qui pourrait le cadrer dès qu'il fait une connerie. Ne le ré-accepte pas tant que tu ne l'as pas vu avec un membre de l'équipe de direction qui lui remette les pendules à l'heure sur ce qui est acceptable ou pas en cours.
L'autre excellent conseil, c'est de tout noter (ET de garder un exemplaire pour toi: des rapports sur ce gamin ont été jetés l'an dernier). On te critiquera peut-être pour avoir le rapport trop facile, mais si ça peut te permettre de le faire dégager en novembre plutôt qu'en mars, vas-y.

Dans tous les cas, bon courage. fleurs

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par oxa le Mar 4 Sep 2012 - 21:59

@Perlimpinpin a écrit:...on ne peut plus virer un élève de cours sauf en cas de danger réel(...) sinon elle nous le ramène et on ne peut plus coller les élèves que dans nos propres cours ...

J'adoooore ce genre de positionement de l'administration de plus en plus fréquent... Bande de faux culs qui dégrade l'école en garderie sociale

Le problème, c'est que ce genre de profil d'élève, s'il reste avec moi, il est en réel danger Suspect donc je le renvoie Laughing

La preuve j'en ai déjà passé 2 a travers la porte en 17 ans de carrière... et j'en ai assumer les conséquences la tête haute Twisted Evil et ne l'ai jamais regretté Embarassed

Je refuse de me laisser insulter ou mépriser, ni par les élèves, ni par mon administration furieux

oxa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par User5899 le Mar 4 Sep 2012 - 22:05

@Perlimpinpin a écrit:Merci à tous fleurs
J'arrive dans l'établissement donc je ne connais pas grand chose encore sur sa famille. je le rencontrerai jeudi. Pour l'instant, au vu de l'emploi du temps de sa classe j'ai la nette impression qu'il y a une grande majorité d'hommes pour les gérer.
La Cpe est nouvelle aussi et a donné des directives curieuses: on ne peut plus virer un élève de cours sauf en cas de danger réel(...) sinon elle nous le ramène et on ne peut plus coller les élèves que dans nos propres cours (en collant ce type de personnage dans une classe de 6ème par exemple).
La vie scolaire s'occupe de gérer les incivilités dans le collège et nous dans nos cours.
C'est...surprenant.
Merci encore à tous
Oui, enfin, surprenant... Que je sache, les exclusions ne sont pas interdites par la loi et la CPE n'est pas votre chef, et d'une. Et de deux, un professeur n'étant pas un surveillant et n'ayant pas à avoir sous sa responsabilité d'autres élèves que ceux de la classe dont il est chargé, il n'a pas à surveiller les retenues.Mais qu'est-ce que c'est que ces règlements intérieurs totalement farfelus qui se multiplient ? Vous dites que la CPE est nouvelle : je suppose donc qu'elle n'a pas participé aux discussions sur le règlement. Que dit ce dernier ? Et les autres ? Personne ne moufte ? A force de nous déguiser en paillassons, un jour, on va vraiment se faire marcher dessus Suspect

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Ronin le Mar 4 Sep 2012 - 22:36

S'il est tel que décrit tu contactes l'enseignant référent de ton secteur, tu demandes la réunion d'une équipe éducative en urgence et tu exiges qu'il soit réorienté en ITEP ou au moins en EREA.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par philann le Mar 4 Sep 2012 - 22:45

Il y a eu ces colles assurées en cours dans mon collège l'an dernier, j'ai catégoriquement refusé et je l'ai dit aux collègues en salle des profs. Du coup, d'autres ont dit penser pareil,...mais le premier mouvement de la plupart c'était d'accepter... Shocked

Le gamin qui me pourrit une heure de cours, y a pas moyen que je ME punisse à le supporter une heure supplémentaire!! furieux

et puis quoi encore...
J'ai eu droit aussi au pion qui me renvoie un élève que je venais de virer... je l'ai repris pour ne pas mettre en cause l'adulte devant les élèves, mais à la pause j'ai soufflé dans les bronches du pion en question!! furieux

@Perlimpinpin: Bon courage!!!

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Frisouille le Mer 5 Sep 2012 - 1:13

@roxanne a écrit:Je pense que pour ce type d'élèves , la réponse ne peut être que collective. Il faut qu'il ait en face de lui une équipe, et non une ou deux femmes et des hommes. Vous êtes ses professeurs, c'est tout. Tu n'as pas à régler ce genre de "cas" toute seule, en attendant le pire. Tu provoques une réunion avec tout le monde, équipe de direction comprise et dès le premier faux-pas, il y a sanction. Ce n'est pas chacun pour sa gueule. J'en ai marre de cette vision du métier qui se répand de plus en plus.

Pas mieux. J'en ai eu deux dans ce genre, refusant totalement l'autorité féminine, plus tu prends sur toi, plus tu sacrifies le reste de la classe. ce n'est pas le fond de notre métier de régler et/ou subir ce genre de comportement déviant, cela relève d'autres structures, et je suis reconnaissante à mon Principal de s'en souvenir.

@Perlimpinpin a écrit:Merci à tous fleurs
J'arrive dans l'établissement donc je ne connais pas grand chose encore sur sa famille. je le rencontrerai jeudi. Pour l'instant, au vu de l'emploi du temps de sa classe j'ai la nette impression qu'il y a une grande majorité d'hommes pour les gérer.
La Cpe est nouvelle aussi et a donné des directives curieuses: on ne peut plus virer un élève de cours sauf en cas de danger réel(...) sinon elle nous le ramène et on ne peut plus coller les élèves que dans nos propres cours (en collant ce type de personnage dans une classe de 6ème par exemple).
La vie scolaire s'occupe de gérer les incivilités dans le collège et nous dans nos cours.
C'est...surprenant.
Merci encore à tous

Quand un élève empêche toute la classe de travailler, cela relève de la vie sco', je suis désolée. Prends ton temps pour t'intégrer à ton nouvel étab', mais communique au moindre problème, en faisant des rapports au moindre incident, mots dans le carnet pour informer du comportement, voire en en touchant un mot au chef d'étab' si une situation te parait (particulièrement) grave.
Bon courage. fleurs2

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Séréna le Mer 5 Sep 2012 - 10:13

J'ai eu un élève un peu dans le genre de celui que tu décris, l'an dernier (j'en avais d'ailleurs parlé sur le forum, et j'avais eu d'excellents conseils... je te mettrai le lien du sujet si je le retrouve).
Au début, je lui rentrais dans le lard en exigeant les mêmes chose de lui que des autres, en insistant énormément, et ça marchait très bien. Mais ça a très peu duré (quelques semaines) ; il s'est très vite mis à sécher les heures de colle, et à être très agressif et menaçant. Donc, effectivement, je n'allais plus à la confrontation avec lui. Je le lassais dormir au fond et je le virais quand il perturbait mon cours, avec un travail à faire et un rapport systématique et copie au PP, CPE et CDE.
La vie scolaire ne me l'a jamais ramené mais le truc, c'est que je formulais toujours mes rapports de façon à souligner avec insistance son caractère dangereux et menaçant. (EX : l'élève XXX s'est levé de façon menaçante sans mon autorisation etc...). C'est ce que je te conseille de faire. N'hésite jamais, jamais à virer, surtout avec ce genre d'énergumène, quand tu ne sais pas de quoi il est capable.

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par jilucorg le Mer 5 Sep 2012 - 13:05

Cripure a écrit:Que je sache, les exclusions ne sont pas interdites par la loi

Organisation des procédures disciplinaires dans les collèges, les lycées et les établissements régionaux d'enseignement adapté, mesures de prévention et alternatives aux sanctions
circulaire n° 2011-111 du 1-8-2011


L'exclusion ponctuelle d'un cours ne peut être prononcée que dans des cas exceptionnels. Elle s'accompagne nécessairement d'une prise en charge de l'élève dans le cadre d'un dispositif prévu à cet effet et connu de tous les enseignants et personnels d'éducation

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=57071

A force de nous déguiser en paillassons, un jour, on va vraiment se faire marcher dessus Suspect
Bien d'accord.

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Perlimpinpin le Mer 5 Sep 2012 - 16:40

Que de réponses !!!Merci.
Bon, j'ai un peu discuté avec la nouvelle CPE ce matin en prévision de ce cours demain après-midi. Elle est visiblement bien au courant de ce cas et souhaite qu'en cas de problème j’envoie directement un élève la chercher et c'est elle qui sortira le rigolo (ça me parait bien mais j'aimerais autant le sortir toute seule si c'est possible, histoire de ne pas perdre toute crédibilité).
En fait, elle est affolée par le nombre d'exclusion de cours dans cet établissement; y compris pour des oublis de matériel.
Discuté aussi avec le PP qui l'a eu en cours ce matin, un homme bien sûr, qui avait l'air assez rassurant et surtout prêt à agir en cas de soucis.
Tout le monde est bien d'accord pour faire des rapports en cas de probléme.
Merci beaucoup à vous tous, je vais aller lire le topic dont parlait Tess fleurs2 et essayer de ne pas stresser pour demain...Avec un peu de chance tout se passera bien.
Méthode Coué à fond.

Perlimpinpin
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par User5899 le Mer 5 Sep 2012 - 16:51

@jilucorg a écrit:
Cripure a écrit:Que je sache, les exclusions ne sont pas interdites par la loi

Organisation des procédures disciplinaires dans les collèges, les lycées et les établissements régionaux d'enseignement adapté, mesures de prévention et alternatives aux sanctions
circulaire n° 2011-111 du 1-8-2011


L'exclusion ponctuelle d'un cours ne peut être prononcée que dans des cas exceptionnels. Elle s'accompagne nécessairement d'une prise en charge de l'élève dans le cadre d'un dispositif prévu à cet effet et connu de tous les enseignants et personnels d'éducation

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=57071
Ben, c'est tout qu'est-ce que je disais Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par User5899 le Mer 5 Sep 2012 - 16:53

@Perlimpinpin a écrit:Que de réponses !!!Merci.
Bon, j'ai un peu discuté avec la nouvelle CPE ce matin en prévision de ce cours demain après-midi. Elle est visiblement bien au courant de ce cas et souhaite qu'en cas de problème j’envoie directement un élève la chercher et c'est elle qui sortira le rigolo (ça me parait bien mais j'aimerais autant le sortir toute seule si c'est possible, histoire de ne pas perdre toute crédibilité).
En fait, elle est affolée par le nombre d'exclusion de cours dans cet établissement; y compris pour des oublis de matériel.
Ah oui, mais là, en effet, c'est n'importe quoi ! Mais votre RI devrait détailler soigneusement ce genre de choses. On ne vire pas un élève qui n'a pas ses affaires, on le garde et on fait en sorte que l'heure lui soit plus pénible.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Perlimpinpin le Mer 5 Sep 2012 - 17:21

Cripure a écrit:
@Perlimpinpin a écrit:Que de réponses !!!Merci.
Bon, j'ai un peu discuté avec la nouvelle CPE ce matin en prévision de ce cours demain après-midi. Elle est visiblement bien au courant de ce cas et souhaite qu'en cas de problème j’envoie directement un élève la chercher et c'est elle qui sortira le rigolo (ça me parait bien mais j'aimerais autant le sortir toute seule si c'est possible, histoire de ne pas perdre toute crédibilité).
En fait, elle est affolée par le nombre d'exclusion de cours dans cet établissement; y compris pour des oublis de matériel.
Ah oui, mais là, en effet, c'est n'importe quoi ! Mais votre RI devrait détailler soigneusement ce genre de choses. On ne vire pas un élève qui n'a pas ses affaires, on le garde et on fait en sorte que l'heure lui soit plus pénible.

Des détails!! Des détails ! yesyes yesyes
Avant de passer sur ce forum,je me trouvais bien un petit côté sadique et négrier mais là j'apprends tous les jours de nouvelles techniques sanglantes. Il y a vraiment des maitres...
Alors?

Perlimpinpin
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Ergo le Mer 5 Sep 2012 - 17:31

@Perlimpinpin a écrit:(ça me parait bien mais j'aimerais autant le sortir toute seule si c'est possible, histoire de ne pas perdre toute crédibilité).
Ce ne sera pas une perte de crédibilité, je pense que c'est par précaution: c'est parfois difficile d'envoyer un délégué avec ce type d'élèves et tu ne peux pas abandonner ta classe ni l'exclure tout seul car il risquerait de se balader dans l'établissement. Si elle dit ça, c'est que ça se fait.

Les exclusions pour oublis de matériel, c'est effectivement n'importe quoi.

Dans ce cas, je fournis un stylo rouge et un stylo vert, ainsi qu'une feuille et une punition bien pénible (recopier une biographie d'un roi / reine d'Angleterre avec les voyelles en rouge et les consonnes en vert). Naturellement, le cours est à rattraper deux fois pour la fois suivante.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum