Comment réagir aux incivilités dont on n'arrive pas à trouver la source?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment réagir aux incivilités dont on n'arrive pas à trouver la source?

Message par MelanieSLB le Ven 19 Oct 2012 - 20:37

Je m'explique: j'ai deux classes, dans lesquelles certains élèves, au choix, sifflent ou hurlent dans les couloirs, puis en cours éructent, émettent des gaz, font des bruits divers avec leurs bouches (imitations d'une bulle de chewing-gum, tchip, ...) mais je ne sais pas qui c'est. Je ne peux pas punir si je ne sais pas qui fait. Je me suis arrêtée plusieurs fois pour leur passer un savon (efficace 10/15 min max), je leur ai expliqué que c'était un manque de respect pour tous ceux présents dans la classe, j'ai arrêté le cours le temps que la personne se dénonce (ce qui n'arrive jamais, et ce qui les rend encore plus intenables), et je ne sais franchement plus quoi faire.
Des idées pour combattre ça?

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir aux incivilités dont on n'arrive pas à trouver la source?

Message par mistikdo le Ven 19 Oct 2012 - 22:49

Les faire gratter, gratter, gratter...si les conditions de travail le permettent et l'établissement aussi.

mistikdo
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir aux incivilités dont on n'arrive pas à trouver la source?

Message par InvitéMA le Sam 20 Oct 2012 - 8:40

+1
Tu dis que tu as décidé de ne plus interrompre le cours, afin de ne pas pénaliser les élèves sérieux; mais que ce cours prendra une autre forme: ils vont noter ce que tu leur dis, tant que le calme et le respect ne seront pas de retour de façon durable (donc à mon sens, au moins 5h de suite). Ceux qui ne notent pas tout viendront en retenue.
ça peut calmer les petits c*ns, et les sérieux vont aussi en avoir marre de gratter, tu finiras peut-être même par savoir qui c'est...
Vois aussi avec tes collègues. Certains savent peut-être de qui il s'agit!

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir aux incivilités dont on n'arrive pas à trouver la source?

Message par caperucita le Sam 20 Oct 2012 - 8:44

En langues, les faire gratter, ce n'est pas évident... Je me permets parfois de dicter en 3e, mais pas en 4e (pour la LV2). Aussi parce que la trace écrite n'est jamais très étendue.

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir aux incivilités dont on n'arrive pas à trouver la source?

Message par InvitéMA le Sam 20 Oct 2012 - 8:46

AH oui MelanieSLB est prof de langue.
C'est plus compliqué en effet! scratch Franchement, dans ces conditions, je crois que je ferais de la compréhension écrite de l'expression écrite et des exercices de grammaires pendant plusieurs cours...


Dernière édition par MarieAnne le Sam 20 Oct 2012 - 8:58, édité 1 fois

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir aux incivilités dont on n'arrive pas à trouver la source?

Message par MelanieSLB le Sam 20 Oct 2012 - 8:50

MarieAnne a écrit:+1
Tu dis que tu as décidé de ne plus interrompre le cours, afin de ne pas pénaliser les élèves sérieux; mais que ce cours prendra une autre forme: ils vont noter ce que tu leur dis, tant que le calme et le respect ne seront pas de retour de façon durable (donc à mon sens, au moins 5h de suite). Ceux qui ne notent pas tout viendront en retenue.
ça peut calmer les petits c*ns, et les sérieux vont aussi en avoir marre de gratter, tu finiras peut-être même par savoir qui c'est...
Vois aussi avec tes collègues. Certains savent peut-être de qui il s'agit!

C'est déjà ce que je fais, parce que ce sont des heures où s'ils ne grattent pas, ils font n'importe quoi (jeudi soir en dernière heure, vendredi soir en dernière heure quand il n'y a que deux autres classes qui travaillent). C'est un peu pour ça que je suis désespérée, j'ai tenté tout ce à quoi j'ai pensé, et ça empire de semaine en semaine, même en copiant sous la dictée/ce qui est projetée, ça ne passe pas.

Je leur dicte tout ce qui est grammaire; la trace écrite en anglais est vidéoprojetée, l'oral ne peut se faire que la seule heure où je les ai le matin. Ils se tiennent à peu près pendant les compréhensions orales, à condition d'être très directive sur ce qu'ils doivent faire, et de punir le premier qui l'ouvre.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir aux incivilités dont on n'arrive pas à trouver la source?

Message par Hannibal le Sam 20 Oct 2012 - 8:56

Peut-être simplement annoncer que si les petits malins qui jouent à ça en classe recommencent une seule fois, tout le monde prend une feuille.






_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir aux incivilités dont on n'arrive pas à trouver la source?

Message par InvitéMA le Sam 20 Oct 2012 - 9:00

"Il y a un texte qui dit que, en gros quand tu peux pas faire cours, tu peux donner un travail écrit à toute la classe..."

Euh je viens d'apprendre que des personnes ont cité ma phrase sur twitter et ont l'air de trouver ça très drôle ou très gonflé. C'est juste hallucinant de constater qu'ils ne savent pas lire et indiquer le contexte (élèves qui rotent, pètent, foutent le bordel etc). Donc "quand tu peux pas faire cours" = "quand les élèves foutent la m*rde" et "travail écrit" cela renvoie au pb de la "punition collective" pour laquelle un texte existe effectivement, en raison d'une controverse bien connue. Voilà, ça c'est pour ceux qui réfléchissent un peu, savent lire et sont un peu au courant de ce qui se passe parfois; pour les autres, c'est pas grave, on s'en remettra! Have fun! Very Happy


Dernière édition par MarieAnne le Sam 20 Oct 2012 - 17:17, édité 7 fois

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir aux incivilités dont on n'arrive pas à trouver la source?

Message par Nita le Sam 20 Oct 2012 - 13:32

MarieAnne a écrit:
@Hannibal a écrit:Peut-être simplement annoncer que si les petits malins qui jouent à ça en classe recommencent une seule fois, tout le monde prend une feuille.

Oui il y a un texte qui dit que, en gros quand tu peux pas faire cours, tu peux donner un travail écrit à toute la classe...Faut juste le retrouver et l'avoir sous le coude, car tes élèves vont monter au créneau genre "vous avez pas le droit"...

furieux furieux furieux

J'ai le droit de donner autant de devoirs que je le veux !!

Mes 4e sont en train de se calmer : les trois imbéciles qui sèment le désordre se sont pris un retour de bâton par leurs copains (au troisième "Je vois. Prenez une feuille, présentation de devoir noté. Inutile de dire "on a rien fait, nous", d'abord parce que c'est grammaticalement incorrect, ensuite parce que s'il n'y avait de public complaisant, il n'y aurait pas de débordement infantile."). Bon... ça fait trois séries de copies en plus... humhum

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir aux incivilités dont on n'arrive pas à trouver la source?

Message par Invité19 le Dim 21 Oct 2012 - 10:52

pour les tchips (je n'ai que ça cette année, pas d'autres bruits) je leur ai dit que la prochaine fois que j'en entendais un, ils restaient 5 minutes de plus à la fin.

ca semble relativement efficace sur les secondes et les terms.

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum