Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JPhMM
Demi-dieu

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par JPhMM le Dim 9 Déc 2012 - 20:21
@Presse-purée a écrit:Ouip, Y@nn a le droit d'être content de mettre de bonnes notes parce que ses élèves ont bien réussi un contrôle? Si on arrêtait de s'envoyer des piques toutes les deux secondes?
De là à en déduire l’inexistence d'une diminution statistique qualitative des acquis de l'ensemble des élèves français...

Ne pas lui envoyer des piques ne changera rien à l'ineptie de son principe argumentatif.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par Luigi_B le Dim 9 Déc 2012 - 20:45
Moi j'aime la simplicité biblique de Yann Houry, qui nourrit le web au lieu de le pourrir :

Quelle que soit justesse des griefs, suis toujours navré qu'on consacre son temps à déplorer la nullité des élèves plutôt que de l'amoindrir
Ce qui fait donc de moi un mauvais professeur et de lui un bon professeur. Comme mes copies sont mauvaises et les siennes très bonnes, ça se confirme. Very Happy

avatar
jonjon71
Habitué du forum

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par jonjon71 le Dim 9 Déc 2012 - 20:50
Rien ne dit non plus comment le contrôle a été préparé. Si le prof a passé la semaine entière a réviser ces conjugaisons en faisant en exercices les mêmes verbes, c'est pas pareil que si c'est un contrôle surprise. Est-ce que c'est du par coeur ou bien un travail réfléchi ?

avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par JPhMM le Dim 9 Déc 2012 - 20:50
@Luigi_B a écrit:Moi j'aime la simplicité biblique de Yann Houry, qui nourrit le web au lieu de le pourrir :

Quelle que soit justesse des griefs, suis toujours navré qu'on consacre son temps à déplorer la nullité des élèves plutôt que de l'amoindrir
Ce qui fait donc de moi un mauvais professeur et de lui un bon professeur. Comme mes copies sont mauvaises et les siennes très bonnes, ça se confirme. Very Happy

Le sens précis de la phrase « Quelle que soit justesse des griefs, suis toujours navré qu'on consacre son temps à déplorer la nullité des élèves plutôt que de l'amoindrir » que tu cites est juste effarant, en effet.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
profecoles
Habitué du forum

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par profecoles le Dim 9 Déc 2012 - 20:57
On peut faire les deux non ?
Constater la nullité des élèves (enfin disons le niveau faible) et essayer de l'amoindrir ...
avatar
Sapotille
Empereur

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par Sapotille le Dim 9 Déc 2012 - 20:59
@profecoles a écrit:

On peut faire les deux non ?
Constater la nullité des élèves (enfin disons le niveau faible) et essayer de l'amoindrir ...

Exactement !
avatar
John
Médiateur

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par John le Dim 9 Déc 2012 - 21:02
Je pense que s'il est si content, c'est parce que réussir un tel contrôle est pour eux (donc pour lui) une petite victoire.
Et encore une fois, je le conçois parfaitement. Au début de ma carrière, j'ai eu des CM1 qui me rendaient folle de joie en réussissant à mettre un s aux noms réguliers au pluriel ...
Mais franchement c'est un terrible constat sur le niveau atteint par les élèves en fin de 6e en conjugaison.
On est en début de 6e : c'est plutôt normal qu'il pose des questions de conjugaison pareilles, même si elles reprennent des éléments du programme de primaire.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par Hermione0908 le Dim 9 Déc 2012 - 21:03
Ces 6e sont largement meilleurs en conjugaison que la très grosse majorité de mes 5e et de mes 4e qui se sont allègrement vautrés sur un contrôle de conjugaison sur l'indicatif (prévu et révisé, est-il besoin de le préciser).

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2018
profecoles
Habitué du forum

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par profecoles le Dim 9 Déc 2012 - 21:05
Donc le niveau monte ?
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par Hermione0908 le Dim 9 Déc 2012 - 21:09
Non, c'est juste un constat amer : des élèves de 12 à 14 ans ne savent pas conjuguer correctement ce qu'ils sont censés maîtriser en fin de primaire. Pour les élèves dont il est question dans le blog, tant mieux pour eux et pour le prof, soyons honnête, on préfère mettre de bonnes notes plutôt que des mauvaises, surtout à ce genre d'exercice. Mais ce n'est révélateur de rien, hormis peut-être à l'échelle de cette classe.

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2018
avatar
doublecasquette
Devin

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par doublecasquette le Dim 9 Déc 2012 - 21:11
@John a écrit:
Je pense que s'il est si content, c'est parce que réussir un tel contrôle est pour eux (donc pour lui) une petite victoire.
Et encore une fois, je le conçois parfaitement. Au début de ma carrière, j'ai eu des CM1 qui me rendaient folle de joie en réussissant à mettre un s aux noms réguliers au pluriel ...
Mais franchement c'est un terrible constat sur le niveau atteint par les élèves en fin de 6e en conjugaison.
On est en début de 6e : c'est plutôt normal qu'il pose des questions de conjugaison pareilles, même si elles reprennent des éléments du programme de primaire.

Oui mais...
a) en début de 6°, il y a encore une vingtaine d'années, on se retrouvait, en septembre, avec les quatre temps simples de l'indicatif, pour une trentaine de verbes en tout (1e et 2e groupes, être, avoir, aller, faire, voir, dire, venir, craindre, connaître, prendre, mourir, naître, falloir, valoir, partir, savoir, pouvoir, vouloir, devoir, croire, lire, écrire, sentir, recevoir, vivre, ...) et en octobre, on rajoutait les quatre temps composés
b) l'exercice donné est le plus simple qu'on puisse trouver puisqu'il suffit d'avoir appris ses tables de conjugaison dans l'ordre, il n'y a ni à intégrer les verbes dans une phrase, ni à chercher une quelconque cohérence.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par JPhMM le Dim 9 Déc 2012 - 21:16
@Hermione0908 a écrit:Non, c'est juste un constat amer : des élèves de 12 à 14 ans ne savent pas conjuguer correctement ce qu'ils sont censés maîtriser en fin de primaire. Pour les élèves dont il est question dans le blog, tant mieux pour eux et pour le prof, soyons honnête, on préfère mettre de bonnes notes plutôt que des mauvaises, surtout à ce genre d'exercice. Mais ce n'est révélateur de rien, hormis peut-être à l'échelle de cette classe.
Il est tout de même révélateur qu'un enseignant s'extasie maintenant sur les résultats d'un exercice alors qu'il y a quinze ans ces résultats étaient les attendus minimaux.

De là à dire que le niveau monte. Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
profecoles
Habitué du forum

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par profecoles le Dim 9 Déc 2012 - 21:17
@John a écrit:
Je pense que s'il est si content, c'est parce que réussir un tel contrôle est pour eux (donc pour lui) une petite victoire.
Et encore une fois, je le conçois parfaitement. Au début de ma carrière, j'ai eu des CM1 qui me rendaient folle de joie en réussissant à mettre un s aux noms réguliers au pluriel ...
Mais franchement c'est un terrible constat sur le niveau atteint par les élèves en fin de 6e en conjugaison.
On est en début de 6e : c'est plutôt normal qu'il pose des questions de conjugaison pareilles, même si elles reprennent des éléments du programme de primaire.

On est à la fin du 1er trimestre de 6e. Le futur simple est un des temps les plus faciles de la conjugaison française (bien plus facile que le présent avec ses nombreuses exceptions ).
Faire un contrôle là-dessus pourquoi pas ? En espérant qu'il n'y ait pas eu besoin d'un long temps d'apprentissage avant ..
Je ne connais pas Yann Houri. Je ne me permettrais pas de toutes façons de juger de son travail : je me permets juste de commenter sa déduction que je pense doublement erronée (l'échantillon statistique étant un tantinet ...réduit à mon goût et le niveau du test peu pertinent).
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par Thalia de G le Dim 9 Déc 2012 - 21:23
@doublecasquette a écrit:
@John a écrit:
Je pense que s'il est si content, c'est parce que réussir un tel contrôle est pour eux (donc pour lui) une petite victoire.
Et encore une fois, je le conçois parfaitement. Au début de ma carrière, j'ai eu des CM1 qui me rendaient folle de joie en réussissant à mettre un s aux noms réguliers au pluriel ...
Mais franchement c'est un terrible constat sur le niveau atteint par les élèves en fin de 6e en conjugaison.
On est en début de 6e : c'est plutôt normal qu'il pose des questions de conjugaison pareilles, même si elles reprennent des éléments du programme de primaire.

Oui mais...
a) en début de 6°, il y a encore une vingtaine d'années, on se retrouvait, en septembre, avec les quatre temps simples de l'indicatif, pour une trentaine de verbes en tout (1e et 2e groupes, être, avoir, aller, faire, voir, dire, venir, craindre, connaître, prendre, mourir, naître, falloir, valoir, partir, savoir, pouvoir, vouloir, devoir, croire, lire, écrire, sentir, recevoir, vivre, ...) et en octobre, on rajoutait les quatre temps composés
b) l'exercice donné est le plus simple qu'on puisse trouver puisqu'il suffit d'avoir appris ses tables de conjugaison dans l'ordre, il n'y a ni à intégrer les verbes dans une phrase, ni à chercher une quelconque cohérence.
Intéressant lapsus qui nous ramène bien au problème.
Oui, nous leur faisons revoir en 6e les conjugaisons de base, ne serait-ce que parce que nous savons très bien qu'ils viennent d'écoles différentes et qu'il faut uniformiser et consolider. Toujours en ce qui concerne le b) la mémorisation n'empêche pas de travailler l'emploi des temps à l'écrit.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par User5899 le Dim 9 Déc 2012 - 21:53
@profecoles a écrit:On peut faire les deux non ?
Constater la nullité des élèves (enfin disons le niveau faible) et essayer de l'amoindrir ...
Et d'ailleurs, comment amoindrir ce qu'on n'a pas constaté ? Hmm ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par User5899 le Dim 9 Déc 2012 - 21:55
@JPhMM a écrit:
@Hermione0908 a écrit:Non, c'est juste un constat amer : des élèves de 12 à 14 ans ne savent pas conjuguer correctement ce qu'ils sont censés maîtriser en fin de primaire. Pour les élèves dont il est question dans le blog, tant mieux pour eux et pour le prof, soyons honnête, on préfère mettre de bonnes notes plutôt que des mauvaises, surtout à ce genre d'exercice. Mais ce n'est révélateur de rien, hormis peut-être à l'échelle de cette classe.
Il est tout de même révélateur qu'un enseignant s'extasie maintenant sur les résultats d'un exercice alors qu'il y a quinze ans ces résultats étaient les attendus minimaux.

De là à dire que le niveau monte. Laughing
Ah ça, il est clair qu'au début de ma 6e, on avait deux pages de Bescherelle par semaine, tous les temps et tous les modes. On voyait subjonctif et conditionnel au CM2. Mais comme le niveau monte, on les voit maintenant... Oh, ben en 5e ou en 4e, sans doute Rolling Eyes
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par JPhMM le Dim 9 Déc 2012 - 21:55
Cripure a écrit:
@profecoles a écrit:On peut faire les deux non ?
Constater la nullité des élèves (enfin disons le niveau faible) et essayer de l'amoindrir ...
Et d'ailleurs, comment amoindrir ce qu'on n'a pas constaté ? Hmm ?
Merci. Je croyais être le seul à ne pas comprendre comment ce monsieur peut s'enorgueillir d'amoindrir une nullité qu'il dit inexistante.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par Hermione0908 le Dim 9 Déc 2012 - 22:20
Grands dieux Cripure, je n'envisage pas encore le subjonctif en 4e ! Peu sont déjà capables de conjuguer les temps simples de l'indicatif... Il me faut encore voir les temps composé (et là, comme dirait l'autre, on n'a pas le cul sorti des ronces, car comment conjuguer les temps composés quand on ne maîtrise pas les temps simples ?).

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2018
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par User5899 le Lun 10 Déc 2012 - 0:38
@Hermione0908 a écrit:Grands dieux Cripure, je n'envisage pas encore le subjonctif en 4e ! Peu sont déjà capables de conjuguer les temps simples de l'indicatif... Il me faut encore voir les temps composé (et là, comme dirait l'autre, on n'a pas le cul sorti des ronces, car comment conjuguer les temps composés quand on ne maîtrise pas les temps simples ?).
:shock: :shock: :shock: :shock: :shock:
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par Thalia de G le Lun 10 Déc 2012 - 6:11
@Hermione0908 a écrit:Grands dieux Cripure, je n'envisage pas encore le subjonctif en 4e ! Peu sont déjà capables de conjuguer les temps simples de l'indicatif... Il me faut encore voir les temps composés (et là, comme dirait l'autre, on n'a pas le cul sorti des ronces, car comment conjuguer les temps composés quand on ne maîtrise pas les temps simples ?).
Les temps composés sont paradoxalement plus faciles que les temps simples, notamment que le présent et le PS.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par JPhMM le Lun 10 Déc 2012 - 7:40
@Thalia de G a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@John a écrit:
Je pense que s'il est si content, c'est parce que réussir un tel contrôle est pour eux (donc pour lui) une petite victoire.
Et encore une fois, je le conçois parfaitement. Au début de ma carrière, j'ai eu des CM1 qui me rendaient folle de joie en réussissant à mettre un s aux noms réguliers au pluriel ...
Mais franchement c'est un terrible constat sur le niveau atteint par les élèves en fin de 6e en conjugaison.
On est en début de 6e : c'est plutôt normal qu'il pose des questions de conjugaison pareilles, même si elles reprennent des éléments du programme de primaire.

Oui mais...
a) en début de 6°, il y a encore une vingtaine d'années, on se retrouvait, en septembre, avec les quatre temps simples de l'indicatif, pour une trentaine de verbes en tout (1e et 2e groupes, être, avoir, aller, faire, voir, dire, venir, craindre, connaître, prendre, mourir, naître, falloir, valoir, partir, savoir, pouvoir, vouloir, devoir, croire, lire, écrire, sentir, recevoir, vivre, ...) et en octobre, on rajoutait les quatre temps composés
b) l'exercice donné est le plus simple qu'on puisse trouver puisqu'il suffit d'avoir appris ses tables de conjugaison dans l'ordre, il n'y a ni à intégrer les verbes dans une phrase, ni à chercher une quelconque cohérence.
Intéressant lapsus qui nous ramène bien au problème.
Oui, nous leur faisons revoir en 6e les conjugaisons de base, ne serait-ce que parce que nous savons très bien qu'ils viennent d'écoles différentes et qu'il faut uniformiser et consolider. Toujours en ce qui concerne le b) la mémorisation n'empêche pas de travailler l'emploi des temps à l'écrit.
Une chose est sûre : maintenant que j'ai vu, grâce à Yann, à quoi ressemblaient une évaluation par compétence et ses tâches complexes, je révise tous mes jugements.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
archeboc
Sage

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par archeboc le Lun 10 Déc 2012 - 14:54
@Thalia de G a écrit:Les temps composés sont paradoxalement plus faciles que les temps simples, notamment que le présent et le PS.

Je maîtrise présent et PS.
Je ne maîtrise pas les temps composés, avec les règles d'accord des verbes pronominaux.

Après, évidemment, si on a le droit de se bricoler sa syntaxe personnelle, le passé composé, c'est assez simple.
avatar
Hermiony
Esprit sacré

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par Hermiony le Lun 10 Déc 2012 - 16:46
@Thalia de G a écrit:
@Hermione0908 a écrit:Grands dieux Cripure, je n'envisage pas encore le subjonctif en 4e ! Peu sont déjà capables de conjuguer les temps simples de l'indicatif... Il me faut encore voir les temps composés (et là, comme dirait l'autre, on n'a pas le cul sorti des ronces, car comment conjuguer les temps composés quand on ne maîtrise pas les temps simples ?).
Les temps composés sont paradoxalement plus faciles que les temps simples, notamment que le présent et le PS.

Encore faut-il savoir à quel temps conjuguer l'auxiliaire...Les miens (mes 3e) y vont au hasard, alors que je me tue à leur dire que les temps fonctionnent par deux et que même au niveau de leur nom, on retrouve des indices pour conjuguer l'auxiliaire. C'est simple, je fais les temps par deux mais ils sont très peu à voir le lien.

Mes 6e ont compris au moins, ça fait plaisir.
Contenu sponsorisé

Re: De bonnes notes sur le futur simple en 6e : Vous pensiez que le niveau baisse ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum