Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
snow
Niveau 10

Ouvrir l'étude de Britannicus

par snow le Dim 6 Jan 2013 - 14:33
Bonjour à tous,

Je suis en train de préparer ma prochaine séquence de seconde, l'étude de Britannicus.
J'essaie de rassembler les points essentiels à étudier et les extraits que je souhaite aborder en lecture analytique.

J'envisage l'analyse de la scène d'exposition, l'aveu amoureux de Néron (acte II scène 2) la scène 6 de l'acte II (Néron caché), l'affrontement Néron/ Britannicus (acte III scène 7), la tirade d'Agrippine retraçant ces méfaits pour mettre Néron sur le trône.
Que pensez vous de ce choix?

Je me demande également comment ouvrir ma séquence: directement par une lecture analytique?
Si vous avez étudié cette œuvre, je suis preneuse de tous vos conseils!

Merci d'avance
Snow.
avatar
egomet
Grand sage

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par egomet le Dim 6 Jan 2013 - 14:43
Une petite mise au point historique avant de faire lire la pièce est très utile. La plupart des lycéens ne savent strictement rien à l'histoire romaine. Les noms de Néron et Agrippine ne leur disent rien. Pas besoin que ce soit long. 15 minutes suffisent amplement. Mais c'est très bête de voir des élèves bloqués simplement parce qu'ils ne comprennent pas que "César", c'est Néron.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par Presse-purée le Dim 6 Jan 2013 - 15:05
Je l'ai faite étudier lorsque je bossais en lycée.
Trois points me paraissent essentiels:
* comme le dit Egomet, il faut un point d'histoire romaine, pour poser le contexte,
* il me paraît aussi essentiel de poser les bases d'une approche générique de la tragédie, et plus précisément de la spécificité de Racine dans le genre tragique,
* faire beaucoup de lecture à haute voix, pour bien imprimer le rythme de l'alexandrin.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
snow
Niveau 10

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par snow le Dim 6 Jan 2013 - 15:10
Merci à tous les deux pour ces indications.
Commencer par l'histoire romaine (avant et après l'intrigue de la pièce) me semble une bonne idée. Je vais essayer de chercher des supports (tableaux/ extraits de Tacite ou de Suétone) pour illustrer tout ça.


User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par User5899 le Dim 6 Jan 2013 - 15:20
@snow a écrit:Bonjour à tous,

Je suis en train de préparer ma prochaine séquence de seconde, l'étude de Britannicus.
J'essaie de rassembler les points essentiels à étudier et les extraits que je souhaite aborder en lecture analytique.

J'envisage l'analyse de la scène d'exposition, l'aveu amoureux de Néron (acte II scène 2) la scène 6 de l'acte II (Néron caché), l'affrontement Néron/ Britannicus (acte III scène 7), la tirade d'Agrippine retraçant ces méfaits pour mettre Néron sur le trône.
Que pensez vous de ce choix?

Je me demande également comment ouvrir ma séquence: directement par une lecture analytique?
Si vous avez étudié cette œuvre, je suis preneuse de tous vos conseils!

Merci d'avance
Snow.
Mêmes choix que vous, je pense. L'affrontement est en III, 8, pas en III, 7. Oui, la tirade d'Agrippine en IV, 2, avec la seule didascalie, ô combien importante, de la pièce !
Je commence par une explication de texte.What else ? Razz
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par User5899 le Dim 6 Jan 2013 - 15:21
@Presse-purée a écrit:Je l'ai faite étudier lorsque je bossais en lycée.
Trois points me paraissent essentiels:
* comme le dit Egomet, il faut un point d'histoire romaine, pour poser le contexte,
* il me paraît aussi essentiel de poser les bases d'une approche générique de la tragédie, et plus précisément de la spécificité de Racine dans le genre tragique,
* faire beaucoup de lecture à haute voix, pour bien imprimer le rythme de l'alexandrin.
J'évite de détailler le point 1. Pour le point 2, oui, mais je le fais après l'étude, en guise de reprise synthétique.
avatar
snow
Niveau 10

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par snow le Dim 6 Jan 2013 - 15:35
Cripure a écrit:
@snow a écrit:Bonjour à tous,

Je suis en train de préparer ma prochaine séquence de seconde, l'étude de Britannicus.
J'essaie de rassembler les points essentiels à étudier et les extraits que je souhaite aborder en lecture analytique.

J'envisage l'analyse de la scène d'exposition, l'aveu amoureux de Néron (acte II scène 2) la scène 6 de l'acte II (Néron caché), l'affrontement Néron/ Britannicus (acte III scène 7), la tirade d'Agrippine retraçant ces méfaits pour mettre Néron sur le trône.
Que pensez vous de ce choix?

Je me demande également comment ouvrir ma séquence: directement par une lecture analytique?
Si vous avez étudié cette œuvre, je suis preneuse de tous vos conseils!

Merci d'avance
Snow.
Mêmes choix que vous, je pense. L'affrontement est en III, 8, pas en III, 7. Oui, la tirade d'Agrippine en IV, 2, avec la seule didascalie, ô combien importante, de la pièce !
Je commence par une explication de texte.What else ? Razz

Exact, merci!
avatar
snow
Niveau 10

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par snow le Dim 6 Jan 2013 - 15:37
Je pense également voir les caractéristiques de la tragédie en synthèse (avec certainement des éléments sur l'évolution historique: des sources grecques, romaines à la "tragédie moderne" de l'absurde type Beckett).
avatar
cannelle21
Grand Maître

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par cannelle21 le Dim 6 Jan 2013 - 15:50
J'ai fait Britannicus en prépa. Nous avions fait :
- sc1 acte 1 v20-58
- sc 2 acte II
- scène 3 acte III v 809-854
- scène 5 acte III
- sc 2 acte IV
- sc 4 acte IV 1391-1423
- sc 6 acte V à partir du vers 1660

Le tout avec les articles
- Sur Racine, de Barthes
- L'effet de sourdine dans le style classique de L. Spizer
- Racine et la poétique du regard de Starobinski dans L'oeil vivant
- Morale du grand siècle, de Bénichou

Mais pourquoi je n'avais pas d'ordinateur dans ce temps-là. J'aurais adoré avoir mes cours tapés, enregistrés...

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par Abraxas le Dim 6 Jan 2013 - 17:46
@snow a écrit:Merci à tous les deux pour ces indications.
Commencer par l'histoire romaine (avant et après l'intrigue de la pièce) me semble une bonne idée. Je vais essayer de chercher des supports (tableaux/ extraits de Tacite ou de Suétone) pour illustrer tout ça.

Ma foi… Pourquoi ne pas commencer par l'alexandrin célèbre et mnémotechnique :

Césautica claunégalo vivestido

histoire (c'est le cas de le dire) de situer Néron dans la suite des 12 Césars. Quand il m'est arrivé de le faire, le récit de leurs exactions (Tibère et ses "petits poissons", par exemple) et celui de leur morts (Vitellius — grandiose…) passionne en général ces petits sadiques.
Suétone est le meilleur support — son récit des tentatives d'assassinat d'Agrippine est exemplaire (et je l'ai eu en version latine à l'agrèg, un cadeau…).

C'est là : http://bcs.fltr.ucl.ac.be/suet/nero/trad.html
chap. XXXIII à XXXVIII
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par retraitée le Dim 6 Jan 2013 - 18:27
Un petit "arbre généalogique" est fort utile !

Oserais-je dire que, lorsque j'ai étudié cette pièce (en seconde autrefois), je l'étudiais in extenso, en expliquant les scènes majeures en détail, et en faisant en classe une lecture commentée des autres?
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par Presse-purée le Dim 6 Jan 2013 - 21:00
Je l'ai lue in extenso à mes élèves lorsque je l'ai faite étudier.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par User5899 le Dim 6 Jan 2013 - 22:44
@retraitée a écrit:Un petit "arbre généalogique" est fort utile !

Oserais-je dire que, lorsque j'ai étudié cette pièce (en seconde autrefois), je l'étudiais in extenso, en expliquant les scènes majeures en détail, et en faisant en classe une lecture commentée des autres?
Ben tout pareil. Que voulez-vous faire d'autre ? heu
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par User5899 le Dim 6 Jan 2013 - 22:46
@cannelle21 a écrit:J'ai fait Britannicus en prépa. Nous avions fait :
- sc1 acte 1 v20-58
- sc 2 acte II
- scène 3 acte III v 809-854
- scène 5 acte III
- sc 2 acte IV
- sc 4 acte IV 1391-1423
- sc 6 acte V à partir du vers 1660

Le tout avec les articles
- Sur Racine, de Barthes
- L'effet de sourdine dans le style classique de L. Spizer
- Racine et la poétique du regard de Starobinski dans L'oeil vivant
- Morale du grand siècle, de Bénichou

Mais pourquoi je n'avais pas d'ordinateur dans ce temps-là. J'aurais adoré avoir mes cours tapés, enregistrés...
Morales professeur Razz Razz
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par Abraxas le Lun 7 Jan 2013 - 6:24
L'article de Starobinski sur les "nuits enflammées" est tout à fait remarquable.

Ajoutez Goldmann et le Dieu caché à votre biblio.
avatar
Hypermnestre
Habitué du forum

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par Hypermnestre le Lun 7 Jan 2013 - 8:58
Je commence aussi par un arbre généalogique, puis je poursuis avec l'étude de la didascalie initiale.
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par retraitée le Lun 7 Jan 2013 - 12:21
Cripure a écrit:
@retraitée a écrit:Un petit "arbre généalogique" est fort utile !

Oserais-je dire que, lorsque j'ai étudié cette pièce (en seconde autrefois), je l'étudiais in extenso, en expliquant les scènes majeures en détail, et en faisant en classe une lecture commentée des autres?
Ben tout pareil. Que voulez-vous faire d'autre ? heu

Moi, rien, je n'ai jamais fait autrement, quel que soit le texte que j'étudie, mais certains amateurs de séquence n'étudient que quelques passages, en demandant aux élèves de lire les autres et en vérifiant vaguement (ou pas) qu'ils ont compris (en gros, pas en détail).
J'ai eu une remplaçante qui, pire, n'avait pas lu elle-même le roman de Zola que nous étudiions, se contentant d'un vague profil d'une oeuvre ou qch du même tonneau, qui avait donné le commentaire d'un passage, en DM, et qui, dans son "corrigé" (???) accumulait les erreurs et les contresens.
J'avais dû TOUT recommencer en 4e vitesse, après 6 semaines d'arrêt pour burn out, et avec l'imminence du bac!
avatar
sinan
Niveau 6

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par sinan le Lun 7 Jan 2013 - 21:35
ce qui veut dire que vous lisez en classe le texte in extenso
et que vous vous arrêtez pour les commentaires ?

(c'est vrai que ce n'est pas ce qu'on m'a appris à l'iufm)

et pour un roman de Zola, vous faites la même chose ?

combien de temps cela prend-il?
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par Presse-purée le Lun 7 Jan 2013 - 21:48
Je ne le ferais pas pour Zola, mais pour Racine, oui. La lecture à haute voix me semble importante pour l'alexandrin, et pour les effets dramatiques.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par User5899 le Lun 7 Jan 2013 - 22:19
Le temps... Ca prend du temps, c'est sûr. Mais le saupoudrage des programmes actuels m'agace tellement...
avatar
sinan
Niveau 6

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par sinan le Mar 8 Jan 2013 - 8:53
à Cripure : tout à fait d'accord

mais pour moi la question du temps est liée au tempo,
c'est-à-dire que j'aurais du mal, personnellement, à alterner lectures personnelles et commentaires en cours magistral : j'aurais diablement peur de lasser mes élèves.

dans les programmes, il est précisé qu'il ne faut pas mener une étude exhaustive de l'oeuvre, mais orientée par une problématique (littéraire)
donc, effectivement de mon côté j'étudie quatre/cinq passages précisément, pour leur montrer que le texte est plus complexe que ne laisse apparaître une première lecture, et ils lisent par eux-mêmes le reste.
mais il me semble qu'en seconde, c'est déjà un travail important, vu que :
- les connaissances sur le théâtre classique sont limitées (doctrine classique) : c'est déjà bien s'ils les retiennent pour la 1re
- le but est de les intéresser à l'intrigue, au monde de Racine, ce qui est loin d'être évident...
( pas d'échéance académique)
C'est vrai que cela est lié à un constat : leur niveau d'expression écrite (syntaxe, orthographe, etc) est tellement dramatique que je préfère passer du temps là-dessus que sur une étude exhaustive de Racine, et je finis par avoir en la matière des exigences a minima.

je précise que mes élèves sont gentils et de bonne volonté, mais n'ont pas un excellent niveau.


Cela dit, le travail sur la mise en voix du texte me semble effectivement primordial, mais j'ai réservé cela aux demi-groupes (mettre en scène une scène de la pièce)

je serais très intéressée par un descriptif précis d'une étude de pièce par l'un d'entre vous...
avatar
caribouc
Empereur

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par caribouc le Mar 8 Jan 2013 - 9:12
@Presse-purée a écrit:* faire beaucoup de lecture à haute voix, pour bien imprimer le rythme de l'alexandrin.
@Presse-purée a écrit:Je ne le ferais pas pour Zola, mais pour Racine, oui. La lecture à haute voix me semble importante pour l'alexandrin, et pour les effets dramatiques.
veneration (et encore que, nos formateurs au CAPES nous rebattent les oreilles de :"tout texte doit être lu en prime abord par le professeur pour éviter les contre-sens" professeur )
C'est à la lecture qu'ils réalisent que l'alexandrin est bien intelligible et qu'il a un rythme etoilecoeur . Moi, je leur fais donc beaucoup de lecture, mais en AP, je les fais lire à haute voix (ça ne peut pas leur faire de mal, vu leur niveau de lecture avec un texte en prose diable )

@sinan a écrit:
je serais très intéressée par un descriptif précis d'une étude de pièce par l'un d'entre vous...
Si tu arrives à obtenir un truc de Cripure qui ne note jamais rien , chapeau !
(on rêve tous - en tout cas, moi - d'aller suivre ses cours pendant un mois, mais bizarrement, mon lycée refuse de me lâcher tout ce temps Razz )

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par retraitée le Mar 8 Jan 2013 - 15:11
@sinan a écrit:ce qui veut dire que vous lisez en classe le texte in extenso
et que vous vous arrêtez pour les commentaires ?

(c'est vrai que ce n'est pas ce qu'on m'a appris à l'iufm)

et pour un roman de Zola, vous faites la même chose ?

combien de temps cela prend-il?

Pour Racine, oui, ou, parfois, je faisais lire une ou deux scènes à la maison, et j'en commentais le contenu en classe.
Quand j'étais au CPR (69/70), cela s'appelait Lecture suivie et c'était recommandé.
Pour les romans, surtout les pavés, non, c'est impossible. Mais je voyais systématiquement le contenu de chaque chapitre ( résumé, arrêt sur les points importants ) en cours, avec éventuellement lecture de certains passages;

Cela prend du temps, peut-être, mais il en reste quelque chose, alors que le saupoudrage ne laisse aucune trace.

User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par User5899 le Mar 8 Jan 2013 - 15:20
@caribouc a écrit:
@sinan a écrit:je serais très intéressée par un descriptif précis d'une étude de pièce par l'un d'entre vous...
Si tu arrives à obtenir un truc de Cripure qui ne note jamais rien, chapeau !
(on rêve tous - en tout cas, moi - d'aller suivre ses cours pendant un mois, mais bizarrement, mon lycée refuse de me lâcher tout ce temps Razz )
Vous vous faites des idées :shock:
avatar
Mehitabel
Doyen

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par Mehitabel le Mar 8 Jan 2013 - 16:04
Cripure a écrit:
@caribouc a écrit:
@sinan a écrit:je serais très intéressée par un descriptif précis d'une étude de pièce par l'un d'entre vous...
Si tu arrives à obtenir un truc de Cripure qui ne note jamais rien, chapeau !
(on rêve tous - en tout cas, moi - d'aller suivre ses cours pendant un mois, mais bizarrement, mon lycée refuse de me lâcher tout ce temps Razz )
Vous vous faites des idées :shock:

Non, non, je rêve de voir ce regard noir se poser sur des élèves dont beaucoup sont seulement mi-dupes, car ils savent qu'ils ont aussi (et avant tout!) quelqu'un, j'en suis certaine, d'une très grande bienveillance à leur égard (mais en leur bottant les fesses quand nécessaire!). Wink
Contenu sponsorisé

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum