Le Monde s'en prend aux enfants d'enseignants : "La peur de l'école ? La plupart des enfants d'enseignants ignorent ce que c'est."

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Monde s'en prend aux enfants d'enseignants : "La peur de l'école ? La plupart des enfants d'enseignants ignorent ce que c'est."

Message par Thalie le Jeu 9 Mai 2013 - 15:33

Ne pourrait-on pas avoir l'article en entier pour se faire chacun une bonne idée de son implicite ? Est-il interdit de le diffuser ?

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde s'en prend aux enfants d'enseignants : "La peur de l'école ? La plupart des enfants d'enseignants ignorent ce que c'est."

Message par gelsomina31 le Jeu 9 Mai 2013 - 15:35

Dinaaa a écrit:Franchement, les codes "implicites" pour réussir à l'école, je les crie toute la journée à mes élèves : taisez-vous, écoutez, bossez, posez des questions quand vous ne comprenez pas et lisez un peu à la maison.
Mais c'est vrai que c'est super dur à comprendre, l'implicite...

topela

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde s'en prend aux enfants d'enseignants : "La peur de l'école ? La plupart des enfants d'enseignants ignorent ce que c'est."

Message par LadyC le Jeu 9 Mai 2013 - 15:36

Thalie : Non, il est protégé. Il faut s'abonner au Monde pour le lire en entier - ou l'acheter, à 2 euros.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde s'en prend aux enfants d'enseignants : "La peur de l'école ? La plupart des enfants d'enseignants ignorent ce que c'est."

Message par InviteeF le Jeu 9 Mai 2013 - 16:17

Nihil novi sub sole.
Il y a quelques années, déjà, il me semble avoir lu un article qui accusait les professeurs de délit d'initiés, donnant à leurs enfants des clés pour réussir dans le système scolaire, clés qu'ils refusaient aux autres.
Il m'est avis que c'est là une façon beaucoup plus aisée de trouver des "responsables" plutôt que de chercher la véritable cause du dysfonctionnement.

Petit témoignage : Je suis fille de prof, et jusqu'à la classe de 1ere, je n'avais pas la clé de la porte d'entrée de la maison. Je passais par la cuisine, où mon père corrigeait ses copies et préparait ses cours. Le passage vers le reste de la maison était interdit. J'avais le droit de goûter, puis avant toute chose, même lire un livre, même jouer du piano, je devais faire mes devoirs pour les deux jours suivants, peu importe le temps que ça me prendrait. Après et seulement après, je pouvais "disposer".

Si mon père avait été cadre, ou ouvrier, mais qu'il avait eu la même détermination, la même autorité sur ce point, j'aurais très probablement été une élève tout aussi studieuse. C'est en grande partie à sa volonté de faire de moi quelqu'un donnant la priorité à l'école et travaillant dur pour réussir que je dois ma réussite scolaire.
Je n'ai pas eu de difficultés particulières. Si tel avait été le cas, il aurait eu la capacité intellectuelle de m'aider. Cela n'aurait peut-être pas été le cas avec une autre profession, effectivement. Et là, le fossé se creuse entre les enfants des profs et ceux des autres, mais pas ceux de TOUS les autres (parce que, hein, si on va par là, rassurez-moi, mon mari qui a 8 ans d'études de moins que moi et qui est mieux payé que moi et moins dénigré socialement, il devrait être tout aussi capable d'aider nos mômes que votre humble servante, pas vrai ? Laughing )

Selon moi, pour une bonne partie des enfants qui ne réussissent pas à l'école, il y a un lien très étroit avec l'absence de goût pour l'effort et la réussite scolaire. Quelque chose que les parents profs, sans toutefois en avoir le monopole, mettent souvent un point d'honneur à inculquer à leurs gosses. D'autres parents le font aussi, heureusement. Et certains gamins n'ont pas besoin que les parents le fassent pour qu'ils s'impliquent.

Il faudrait généraliser ces pratiques au lieu de les montrer du doigt et se demander ce que les profs donnent "en plus" à leurs enfants. Ce n'est pas une question de sujets communiqués à l'avance, mais un état d'esprit. Et, pour les gamins qui en ont besoin, effectivement, une aide (personnalisée Razz ) à volonté.

Mais bon.... comme disaient les Inconnus "ne pas prendre les gens pour des cons, mais ne pas oublier qu'ils le sont !"
Ce genre d'article a de beaux jours devant lui !

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde s'en prend aux enfants d'enseignants : "La peur de l'école ? La plupart des enfants d'enseignants ignorent ce que c'est."

Message par Nadejda le Jeu 9 Mai 2013 - 16:31

@LadyC a écrit:Thalie : Non, il est protégé. Il faut s'abonner au Monde pour le lire en entier - ou l'acheter, à 2 euros.

Spoiler:
JPhMM avait donné une solution : copier-coller le titre de l'article sur Google et lire l'article à partir des résultats de la recherche.

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde s'en prend aux enfants d'enseignants : "La peur de l'école ? La plupart des enfants d'enseignants ignorent ce que c'est."

Message par Dinosaura le Jeu 9 Mai 2013 - 17:08

@Olympias a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:
@Olympias a écrit:Les mêmes journaleux qui feront des pieds et des mains pour mettre leur précieuse progéniture à Victor Duruy, H. IV, et à l'Ecole alsacienne... furieux

Olympias, détrompe-toi, Victor Duruy vit sur sa réputation du siècle dernier, mais, envahi par des gosses mal élevés et gâtés, du XVI ème en particulier, la drogue circule larga manu, et le niveau n'y est pas terrible.

Je sais tout cela, je connais des collègues qui y sont (je détesterais être en poste dans ce genre de lycée Twisted Evil avec des petits merdeux sans éducation) mais pour certains parents, VD = 7è arrondissement, donc....

Beaucoup de petits merdeux en effet, il n'empêche qu'il y a dans ce genre de lycée une émulation et un concentré de (très) bons élèves à nul autre pareil, et les moins bons ne fichent pas non plus le dawa dans les cours, les profs pouvant y faire de vrais cours, structurés, denses, pas interrompus par les interruptions intempestives de x et y, les options rares (grec) y étant encore représentées... C'est plutôt les soirées du samedi soir dans les appart' laissés vides par les parents qui font des ravages (alcool, pétard à gogo, sexe...). Mais on ne peut pas dire pour autant que le niveau y soit faible tout de même !

Spoiler:
J'y ai été élève entre 1998 et 2001, m'est avis que les choses n'ont guère changé entre temps

Spoiler:
Après je n'aimerais pas y être prof non plus, pas envie de vivre la pression permanente de devoir être au top de sa matière car jugé sur ses erreurs par certains élèves et leurs parents, voire méprisé en tant que gagne-petit par ces derniers...

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde s'en prend aux enfants d'enseignants : "La peur de l'école ? La plupart des enfants d'enseignants ignorent ce que c'est."

Message par Celadon le Ven 10 Mai 2013 - 8:03

Si les parents demandent des explications, c'est pour aider leur enfant selon cet article de Rue 89.
http://www.rue89.com/2013/05/09/dire-merde-parents-cest-dire-merde-a-lecole-242187

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde s'en prend aux enfants d'enseignants : "La peur de l'école ? La plupart des enfants d'enseignants ignorent ce que c'est."

Message par dandelion le Dim 12 Mai 2013 - 0:29

@doublecasquette a écrit:
@dandelion a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@Sapotille a écrit:

DC, tu ne connais pas la blague du fils de prof qui demande à ses parents :

"Je peux aller jouer chez mon copain Arthur, lui, au moins il n'a pas de jeux éducatifs ?"

Spoiler:
Moi j'dis rien... Je dois être la seule enseignante de France dont les enfants ont échoué dans leurs études ! Mais chuuuuuut, faut pas le dire... Embarassed Embarassed Embarassed

Mon excuse, c'est le dicton bien connu : "Ce sont toujours les enfants du cordonnier qui sont les plus mal chaussés !
J'en connais plein d'autres et j'ai même connu un prof qui avait appellé son fils Kévin... Wink fleurs2
Les miens ne s'appellent ni Kevin, ni Kevina, ni même Michaël et Sabrina, les Kevin de l'époque.

@dandelion a écrit:Et j'ai aussi connu des enfants de profs malheureux à l'école, et pire, le fils d'un de mes profs voulait devenir lui aussi prof, mais d'EPS (le père était très brillant et cultivé, le fils s'intéressait quant à lui bien peu aux livres).
Mon fils est un passionné de lecture qui doit connaître des dizaines d'œuvres littéraires par cœur.

@dandelion a écrit:Evidemment si on explique à ses enfants comme moi que:
- travailler compte plus qu'être intelligent
- maman est maîtresse, donc tu es aussi gentil avec la maîtresse qu'avec maman (surtout qu'elles m'ont vue pleurer deux trois fois en rentrant de journées tendues, et qu'elles ont fait le lien)
et si la maison est pleine de livres, que vous allez à la bibliothèque toutes les semaines, statistiquement, il y a quelques chances que vos enfants réussissent correctement à l'école.

Merci, heureusement que tu es là pour m'expliquer ce que j'aurais dû faire il y a 30 ans ! Comme je regrette... Vilaines statistiques qui me punissent par là où j'ai péché. Sad

@dandelion a écrit:Si vous êtes un crétin fini, que vous ne lisez jamais de livres, que vous regardez TF1 toute la journée avec votre gamin depuis qu'il est né, que pour vous une sortie culturelle c'est laisser votre gamin regarder les magazines pendant que vous achetez vos clopes, j'ai plus de doutes.

Ah, c'est tout moi, ça ! Comment as-tu fait pour me percer à jour ?

@dandelion a écrit:Tiens, moi je suis trop grosse parce que je mange trop, est-ce que je ne devrais pas critiquer les gens qui ont la chance de rester minces parce que leurs familles leur a donné une éducation qui les a incités à faire du sport et manger équilibré? Ca me rappelle l'Américaine qui a gagné contre Nutella parce qu'elle était trop conne pour comprendre qu'un produit contenant du chocolat et du lait était forcément gras et sucré!
Ah bah voilà ! Comme ça, c'est simple...

Spoiler:
PS : Bien que profondément offensée par le tableau fait de la mauvaise mère ayant engendré des enfants qui n'ont pas réussi scolairement, j'aimerais que ces propos et mon droit de réponse ne soient pas modérés car ils expliquent sans doute quelque chose. J'en remercie par avance l'équipe de modération.
Désolée de répondre si tard mais DC je ne faisais absolument pas référence à toi dans cette description Shocked Je voulais juste dire qu'il ne suffit pas d'être prof, ni même un bon parent pour que ses enfants réussissent, ou au moins réussissent à nos yeux, tout simplement parce que la vie est compliquée (et j'ai eu des Kevin bons élèves, comme quoi rien n'est simple).
Il suffit d'avoir lu deux de tes messages pour comprendre que tu ne corresponds pas au portrait susmentionné (j'aurais également supposé qu'il suffisait de lire quelques un de mes messages pour me supposer un minimum de bienveillance, comme quoi Sad ). Je faisais uniquement référence aux reproche fait aux enseignants de mieux -statistiquement- faire réussir leurs enfants, et je décrivais, visiblement maladroitement, des comportements qui peuvent favoriser ou pas -toujours statistiquement- la réussite scolaire. Je donnais mon exemple comme correspondant à ce que font beaucoup d'enseignants je crois. Après, s'il y avait une recette miracle pour assurer le bonheur et la réussite de ses enfants, je crois que ça se saurait.
Désolée de t'avoir heurtée, même bien involontairement fleurs2

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde s'en prend aux enfants d'enseignants : "La peur de l'école ? La plupart des enfants d'enseignants ignorent ce que c'est."

Message par Rikki le Dim 12 Mai 2013 - 2:29

@Aevin a écrit:
@Daphné a écrit:Les enfants d'enseignants doivent être à peu près les seuls à :

- ne pas entendre rabâcher tout le temps que les profs sont des fainéants bien payés à rien f............
check
- voir leurs parents travailler à la maison,
check
- ne pas avoir le loisir de buller sans fin devant des émissions débiles, jeux vidéos, etc.........
check
- avoir des livres chez eux,
check
- et ne pas avoir le choix : ils doivent bosser point barre !
check

... et pourtant, mes parents n'étaient pas des profs ...


+ 1. Tous les checks, parents pas profs. Et j'avoue ne pas avoir ouvert un seul cartable pendant la scolarité de mes enfants. Après une journée d'école, pas envie de me retaper le truc. J'ai fait réciter les poésies et préparer les dictées, à la demande. C'est tout. J'ai d'ailleurs parfois bien regretté de ne pas avoir donné d'habitudes de travail à mes gosses, qui ont eu du mal à s'y mettre par la suite. Faut croire que gourde comme je suis, je n'avais pas les codes ! boulet

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde s'en prend aux enfants d'enseignants : "La peur de l'école ? La plupart des enfants d'enseignants ignorent ce que c'est."

Message par doublecasquette le Dim 12 Mai 2013 - 8:56

Dandelion, fleurs

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde s'en prend aux enfants d'enseignants : "La peur de l'école ? La plupart des enfants d'enseignants ignorent ce que c'est."

Message par Clarianz le Dim 12 Mai 2013 - 9:36

@Dinaaa a écrit:
Les profs auraient une recette magique pour faire réussir leurs gosses ?

Ils leur donneraient des conseils utiles et des méthodes de travail pertinentes ?

Vous voulez dire qu'avec de vrais moyens de pression, les profs seraient... efficaces ?!

Révolutionnaire !
Impensable !
Scandaleux !


@Dinaaa a écrit:Franchement, les codes "implicites" pour réussir à l'école, je les crie toute la journée à mes élèves : taisez-vous, écoutez, bossez, posez des questions quand vous ne comprenez pas et lisez un peu à la maison.
Mais c'est vrai que c'est super dur à comprendre, l'implicite...




cheers

pareil!

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde s'en prend aux enfants d'enseignants : "La peur de l'école ? La plupart des enfants d'enseignants ignorent ce que c'est."

Message par Aliceinwonderland le Dim 12 Mai 2013 - 18:30

De toutes façons ça va changer.

Depuis que je suis orthophoniste, à chaque fois que j'ai vu arriver des parents enseignants, je me suis dit cool, je vais avoir des parents impliqués dans la scolarité de leurs enfants.

En fait pas du tout. j'ai vu arriver des enseignants nouvelle formule, incultes, autosatisfaits, et en plus pas d'accord avec moi. Soit refus de PEC, soit la PEC a fini en sucette au bout de quelques séances.
Pour un petit gars avec un énorme retard de parole et de langage, je pensais même au début à un retard mental car il était hors normes en compréhension (il n'avait pas les notions spatiales). En fait il les a acquises très vite. Peu à peu j'ai appris à mieux le comprendre (par exemple j'ai compris que Dégo ti a densa c'était Diego le tigre à dents de sabre, et que le loulou en question passait son temps à regarder l'âge de glace en boucle quand il ne jouait pas sur sa tablette). Mais le papa, donc professeur des écoles, et qui s'exprimait lui-même très mal, a arrêté la rééducation car il ne voyait pas l'intérêt. La maman n'avait pas l'air contre le fait de continuer mais elle était voilée et je pense qu'elle n'avait pas trop son mot à dire. Une autre instit dont la fille confondait k/g et qui en orthographe était complètement dans les chaussettes (j'ai essayé de lui expliquer que les tests orthos fonctionnant avec des courbes de Gauss et que la pépette étant dans les 5 derniers percentiles c'était quand même inquiétant) a arrêté rapidement car sa fille avait de nouveau de bonnes notes (je me demande comment mais apparemment ce n'était pas une très bonne école). La MGEN remboursait tout à 100%, mais ça l'ennuyait d'emmener sa fille, et finalement son niveau en orthographe ne la choquait pas plus que ça.

Que les personnes qui ont fait l'étude se rassurent, les nouveaux enseignants formés comme des animateurs et corrigeant les copies en faisant autant de fautes que leurs élèves n'auront pas les fameux codes, et bientôt les enfants d'enseignants ne seront pas meilleurs que le autres...

Je remarque quand même que les enfants des meilleurs enseignants qu'ont eu mes enfants étaient très brillants, ce qui est assez rassurant je trouve. Et en tant qu'ex prof de français, le fait que mes enfants assurent de ce côté me semble un minimum. Et pourtant le grand était bien mal parti en lecture.

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum