Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par neo le Lun 20 Mai 2013 - 19:12

http://www.lille.snes.edu/spip.php?article2508
Plus de 90 participants sont venus débattre des questions liées à l’évaluation du système éducatif, des personnels et des élèves, lors du congrès académique du SNES, mardi 14 mai à Lille. Les débats ont été riches, animés et fructueux.
En pièce jointe, le texte adopté.
Extraits :
1ère partie : l'évaluation du système éducatif.

Les réformes du nouveau management public visent à appliquer à la fonction publique les règles en
vigueur dans les entreprises privées pour tenter de réduire ce qui est considéré comme une dépense,
un coût et non pas un investissement utile pour l'avenir. Ces pratiques manageuriales sont censées
mesurer la performance pour justifier la réduction des dépenses. La multiplication des évaluations
entraîne l'établissement de classements contestables, de hiérarchie des performances, tout cela aboutit
à ériger en modèle du genre les "bonnes pratiques" pédagogiques ou les investissements efficaces.
Ainsi, les évaluations PISA sont-elles devenues un argument pour imposer des réformes.

2ème partie : l'évaluation des personnels.

Evaluation collective ?

La question d'une évaluation collective, plutôt qu'individuelle est de plus en plus souvent évoquée.
Elle est revendiquée par le SNUIPP et sera vraisemblablement débattue dans un an au congrès national
du SNES. Certains y voient une possibilité de développer le travail en équipe, de faire reconnaitre
les pratiques collectives mises en oeuvre, de faire porter l'évaluation sur un projet global plutôt
qu'une courte présentation d'un moment d'enseignement. D'autres pensent qu'il s'agit d'une façon
d'imposer de "bonnes pratiques", de faire passer les réformes en exerçant une contrainte sur le
groupe et les projets qu'il devra mettre en oeuvre, de limiter la liberté pédagogique perçue par les décideurs
comme un frein à la performance. Le congrès académique se prononce contre la mise en
place de toute forme d'évaluation collective ou d'évaluation du travail collectif.
Tout d'abord, évaluer
le travail collectif reviendrait à élargir le champ du travail prescrit. Il créerait des contraintes
pesant sur la profession qui ne peuvent être une revendication du SNES. En outre, cela poserait des
problèmes de pratiques insolubles : comment évaluer la contribution individuelle dans une
réunion ? Comment prendre en compte tout le travail collectif informel ? Enfin, l'évaluation du travail
collectif ne peut finalement se faire que par une " évaluation collective ", qui ne peut passer que
par l'évaluation de la " performance collective " des équipes et des établissements, donc par des objectifs
chiffrés et la mesure de résultats collectifs. Cela donnerait plus de pouvoirs au chef d'établissement
en tant que " manager pédagogique local ", chargé de " motiver " ses équipes pour atteindre
les objectifs, au sein d'un établissement devenant le seul cadre d'activité des personnels. Ce serait
enfin mettre en place un outil servant à dissoudre les solidarités entre les travailleurs, car il aboutit à
faire de chacun un " contrôleur " de l'activité de ses collègues : en aucune manière il ne s'agirait d'un
outil permettant de fédérer la force collective des personnels pour résister aux contraintes et prescriptions.

3ème partie : l'évaluation des élèves.

Même si le ministère est en train de revoir ses formulations et que le socle commun de connaissances et de compétences est en passe de
se voir ajouter " et de culture ", nous continuons à refuser de nous inscrire dans l'évaluation par
compétences.
Au delà de la validation du LPC pour les élèves de 3ème, comment éviter que l'ensemble
des pratiques pédagogiques ne soient gangrénées par la logique des compétences ? Par
ailleurs, les savoirs être du LPC ne sont-ils pas une évaluation du comportement ? L'enjeu à terme
n'est-il pas de faire disparaitre les notes au profit des compétences ?
Il y a derrière la logique de l'évaluation par compétences la volonté de remettre en cause le caractère national et anonyme du baccalauréat,
du brevet des collèges et de tous les diplômes nationaux au profit de l'évaluation en contrôle
continu en cours de formation.
Pour le baccalauréat, le congrès académique demande que toutes les disciplines soient évaluées à la
fin de l'année scolaire en mettant fin au contrôle continu ou en cours de formation tel que cela se
déroule pour les langues vivantes, les épreuves expérimentales en SVT et Sciences Physiques, en
EPS...
Cela désorganise les enseignements et met en péril les résultats des élèves les plus faibles en
les empêchant d'assister à tous les cours. Afin de conserver le caractère national des diplômes, le
congrès académique exige que l'évaluation pour le baccalauréat soit faite de manière anonyme, ce
qui exclut toute évaluation par les collègues à l'intérieur de l'établissement.

VOTE : Pour : 71 Contre : 0 Abstention : 4
L'intégralité du texte évaluation : http://www.lille.snes.edu/IMG/pdf/texte_evaluation_vote_en_congres_academique_le_14_mai_2013.pdf


Dernière édition par neo le Lun 20 Mai 2013 - 20:13, édité 1 fois

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par neo le Lun 20 Mai 2013 - 19:48

...

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par philann le Lun 20 Mai 2013 - 20:08

Merci au SNES Lille de bouger et de tenter de bouger le SNES nat. et la FSU!! veneration

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par neo le Lun 20 Mai 2013 - 20:14

Oui, bravo les Lillois ! alatienne
Voir aussi le très bon texte Action : http://www.lille.snes.edu/IMG/pdf/texte_action_2013_v2.pdf

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par invitéW le Lun 20 Mai 2013 - 20:52

C'est dommage que vous demandiez la fin des ECE.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par User5899 le Lun 20 Mai 2013 - 21:58

Will.T a écrit:C'est dommage que vous demandiez la fin des ECE.
ECE ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par invitéW le Lun 20 Mai 2013 - 22:01

Cripure a écrit:
Will.T a écrit:C'est dommage que vous demandiez la fin des ECE.
ECE ?
Evaluations experimentales.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par neo le Lun 20 Mai 2013 - 22:17

Will.T a écrit:C'est dommage que vous demandiez la fin des ECE.
Ce n'est pas ce qui est demandé dans le texte. Il est demandé de le faire en épreuve terminale (et non en cours d'année), et par des examinateurs extérieurs (et non des collègues de l'établissement), afin de respecter l'anonymat.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par invitéW le Lun 20 Mai 2013 - 22:21

1. C'est fait en épreuve finale.
2. Je ne vois pas comment ça pourrait être évalué par des autres profs que ceux du lycée : un prof ne peut pas connaitre le fonctionnement de tous les appareils possible qu'il n'a pas forcément dans son propre lycée.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par neo le Lun 20 Mai 2013 - 22:30

Will.T a écrit:1. C'est fait en épreuve finale.
2. Je ne vois pas comment ça pourrait être évalué par des autres profs que ceux du lycée : un prof ne peut pas connaitre le fonctionnement de tous les appareils possible qu'il n'a pas forcément dans son propre lycée.
1 : Ce n'est pas en épreuve finale (calendrier national du bac), mais bien pendant les cours et à des dates variables selon les bahuts (en fin d'année, certes, mais cela n'en fait pas une épreuve terminale au sens propre).
2 : Chez nous, il y a des aides de labo, qui paticipent aux ECE, et aussi des échanges de fait d'examinateurs enseignants entre établissements lorsque ce sont des établissements de petite taille. Pourquoi ce fonctionnement ne serait-il pas généralisable ? Au hasard, parce qu'il faudrait le financer ? scratch

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par Karine B. le Lun 20 Mai 2013 - 22:32

Will.T a écrit:1. C'est fait en épreuve finale.
2. Je ne vois pas comment ça pourrait être évalué par des autres profs que ceux du lycée : un prof ne peut pas connaitre le fonctionnement de tous les appareils possible qu'il n'a pas forcément dans son propre lycée.

on le fait pour les TPE dans mon lycée : on échange avec d'autres lycées pour l'évaluation.
C'est quand même gênant d'évaluer ses élèves au bac, non ?

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par invitéW le Lun 20 Mai 2013 - 22:34

@neo a écrit:
Will.T a écrit:1. C'est fait en épreuve finale.
2. Je ne vois pas comment ça pourrait être évalué par des autres profs que ceux du lycée : un prof ne peut pas connaitre le fonctionnement de tous les appareils possible qu'il n'a pas forcément dans son propre lycée.
1 : Ce n'est pas en épreuve finale (calendrier national du bac), mais bien pendant les cours et à des dates variables selon les bahuts (en fin d'année, certes, mais cela n'en fait pas une épreuve terminale au sens propre).
2 : Chez nous, il y a des aides de labo, qui paticipent aux ECE, et aussi des échanges de fait d'examinateurs enseignants entre établissements lorsque ce sont des établissements de petite taille. Pourquoi ce fonctionnement ne serait-il pas généralisable ? Au hasard, parce qu'il faudrait le financer ? scratch

1. Tu chipottes.
2. Travaillant avec le matériel eurosmart, je n'ai pas envie d'apprendre à utiliser le matériel jeulin juste pour le plaisir d'aller évaluer les élèves du lycée d'à coté 1 journée par an.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par invitéW le Lun 20 Mai 2013 - 22:35

@Karine B. a écrit:
Will.T a écrit:1. C'est fait en épreuve finale.
2. Je ne vois pas comment ça pourrait être évalué par des autres profs que ceux du lycée : un prof ne peut pas connaitre le fonctionnement de tous les appareils possible qu'il n'a pas forcément dans son propre lycée.

on le fait pour les TPE dans mon lycée : on échange avec d'autres lycées pour l'évaluation.
C'est quand même gênant d'évaluer ses élèves au bac, non ?
On n'évalue pas ses élèves : le B.O. l'interdit.

Evaluer un dossier de TPE n'a rien à voir avec l'ECE

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par User5899 le Lun 20 Mai 2013 - 22:37

Will.T a écrit:1. C'est fait en épreuve finale.
2. Je ne vois pas comment ça pourrait être évalué par des autres profs que ceux du lycée : un prof ne peut pas connaitre le fonctionnement de tous les appareils possible qu'il n'a pas forcément dans son propre lycée.
Bé oui, je comprends bien, mais c'est quand même un gros coup de canif donné dans le principe d'évaluation au Baccalauréat. Bon, c'est vrai que ça ne date pas d'hier, mais est-ce vraiment une raison ?
Ou alors, on fait comme pour les BTS biotechnologies que nous avons : les élèves restent dans le labo qu'ils connaissent et des profs de l'extérieur viennent les faire passer.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par User5899 le Lun 20 Mai 2013 - 22:39

Will.T a écrit:
@Karine B. a écrit:
Will.T a écrit:1. C'est fait en épreuve finale.
2. Je ne vois pas comment ça pourrait être évalué par des autres profs que ceux du lycée : un prof ne peut pas connaitre le fonctionnement de tous les appareils possible qu'il n'a pas forcément dans son propre lycée.

on le fait pour les TPE dans mon lycée : on échange avec d'autres lycées pour l'évaluation.
C'est quand même gênant d'évaluer ses élèves au bac, non ?
On n'évalue pas ses élèves : le B.O. l'interdit.
Vous aussi, vous chipotez. Ce sont des élèves que vous avez une forte probabilité d'avoir eus une, deux ou trois années dans votre établissement (évidemment, si vous avez un établissement fixe). Et c'est d'ailleurs le même problème avec les TPE. Toutes ces épreuves sont de gentilles plaisanteries.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par Karine B. le Lun 20 Mai 2013 - 22:39

Will.T a écrit:
@Karine B. a écrit:
Will.T a écrit:1. C'est fait en épreuve finale.
2. Je ne vois pas comment ça pourrait être évalué par des autres profs que ceux du lycée : un prof ne peut pas connaitre le fonctionnement de tous les appareils possible qu'il n'a pas forcément dans son propre lycée.

on le fait pour les TPE dans mon lycée : on échange avec d'autres lycées pour l'évaluation.
C'est quand même gênant d'évaluer ses élèves au bac, non ?
On n'évalue pas ses élèves : le B.O. l'interdit.

Evaluer un dossier de TPE n'a rien à voir avec l'ECE

Le résultat est le même : une note qui compte pour le bac

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par invitéW le Lun 20 Mai 2013 - 22:42

@Karine B. a écrit:
Will.T a écrit:
@Karine B. a écrit:
Will.T a écrit:1. C'est fait en épreuve finale.
2. Je ne vois pas comment ça pourrait être évalué par des autres profs que ceux du lycée : un prof ne peut pas connaitre le fonctionnement de tous les appareils possible qu'il n'a pas forcément dans son propre lycée.

on le fait pour les TPE dans mon lycée : on échange avec d'autres lycées pour l'évaluation.
C'est quand même gênant d'évaluer ses élèves au bac, non ?
On n'évalue pas ses élèves : le B.O. l'interdit.

Evaluer un dossier de TPE n'a rien à voir avec l'ECE

Le résultat est le même : une note qui compte pour le bac

C'est encore heureux !
C'est, depuis la réforme Chatel, le seul moyen de négocier des groupes à effectifs réduits pour pouboir encore faire des TP.
Le jiur où ça disparait, adieu les TP au lycee.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par Numéro 6 le Lun 20 Mai 2013 - 22:44

Résumons nous... on garde le droit d'évaluer, le système, le ministère, les apprenants... mais on refuse d'être évalué ?

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par invitéW le Lun 20 Mai 2013 - 22:44

Cripure a écrit:
Will.T a écrit:
@Karine B. a écrit:
Will.T a écrit:1. C'est fait en épreuve finale.
2. Je ne vois pas comment ça pourrait être évalué par des autres profs que ceux du lycée : un prof ne peut pas connaitre le fonctionnement de tous les appareils possible qu'il n'a pas forcément dans son propre lycée.

on le fait pour les TPE dans mon lycée : on échange avec d'autres lycées pour l'évaluation.
C'est quand même gênant d'évaluer ses élèves au bac, non ?
On n'évalue pas ses élèves : le B.O. l'interdit.
Vous aussi, vous chipotez. Ce sont des élèves que vous avez une forte probabilité d'avoir eus une, deux ou trois années dans votre établissement (évidemment, si vous avez un établissement fixe). Et c'est d'ailleurs le même problème avec les TPE. Toutes ces épreuves sont de gentilles plaisanteries.
Non, les sciences physiques sont encore pour quelque temps des sciences expérimentales, il est normal d'évaluer les élèves expérimentalement.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par invitéW le Lun 20 Mai 2013 - 22:45

@Numéro 6 a écrit:Résumons nous... on garde le droit d'évaluer, le système, le ministère, les apprenants... mais on refuse d'être évalué ?
heu

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par Karine B. le Lun 20 Mai 2013 - 22:45

@Numéro 6 a écrit:Résumons nous... on garde le droit d'évaluer, le système, le ministère, les apprenants... mais on refuse d'être évalué ?

tu as mal lu, on ne refuse pas l'évaluation, mais qu'elle soit connectée à l'avancement

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par Celeborn le Lun 20 Mai 2013 - 22:48

En tous les cas, et même si nous nous donnons parfois quelques coups de fleurets ici-même, je tiens à signaler que la section académique du SNES de Lille me paraît toujours très pertinente dans son positionnement et ses demandes. Parole de SNALC Very Happy

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par Karine B. le Lun 20 Mai 2013 - 22:49

@Numéro 6 a écrit:Résumons nous... on garde le droit d'évaluer, le système, le ministère, les apprenants... mais on refuse d'être évalué ?

Ces évaluations doivent répondre à un double object
if : permettre avant tout aux collègues d’obtenir
aide et conseil dans leur métier, en lien avec la f
ormation continue et améliorer le service public
d’éducation. Des procédures de contrôle ou des cont
re-pouvoirs (commissions paritaires) pour lutter
contre l’arbitraire et l'instauration de décisions
plus collégiales pourraient contribuer à améliorer
le
système. Le SNES revendique une déconnexion de l'év
aluation et de l'avancement de carrière (pro-
gression au rythme le plus rapide pour tous).
Si la question de l'évaluation est devenue si cruci
ale pour les personnels, c'est aussi que les salair
es
baissent. Il faut d'abord augmenter les salaires, p
our pouvoir remettre sereinement à plat l'évaluatio
n
des personnels

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par Karine B. le Lun 20 Mai 2013 - 22:50

@Celeborn a écrit:En tous les cas, et même si nous nous donnons parfois quelques coups de fleurets ici-même, je tiens à signaler que la section académique du SNES de Lille me paraît toujours très pertinente dans son positionnement et ses demandes. Parole de SNALC Very Happy

Merci

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : texte adopté par le congrès académique SNES de Lille

Message par neo le Lun 20 Mai 2013 - 22:50

Cripure a écrit:c'est quand même un gros coup de canif donné dans le principe d'évaluation au Baccalauréat. Bon, c'est vrai que ça ne date pas d'hier, mais est-ce vraiment une raison ?
Les ECE, les TPE, l'EPS, maintenant les LV... Si on laisse faire, ce sera bientôt tout le reste, et un bac 100% local ! Soyons "modernes" ! L'aboutissement de la logique du toujours plus d'"autonomie" (partagée par l'UMP, le PS, les Verts, le SGEN, l'UNSA...), avec sans doute un vernis de "rythmes" et de zonage des vacances d'été pour faciliter la chose...

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum