Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par Singing in The Rain le Mar 28 Mai 2013 - 19:28

Voilà mettant encore des punitions écrites car mes 6èmes bavardaient pour leur dernière heure de cours, une élève me dit soudain "nan mais franchement madame, vous bavardiez pas quand vous zétiez élèèève ???" Et elle rajoute "Moi dans ma famille, même mes parents y bavardaient ! " :-/

Donc dans son esprit, bavarder c'est normal, ça fait partie des cours ! Et quand je lui mets la punition, elle reste calme, me dit "oui, j'avoue, je bavarde, j'assume" et elle continue ponctuellement... et je lui ai déjà collé des retenues pour ça.... et dans cette classe, au moins 8 élèves iraient en retenue toutes les semaines pour leur bavardage incessant et qui ne les choque pas....

C'est dingue, ça discute dans tous les coins, on fait des rappels, on hausse le ton, on mène le cours avec rigueur... mais non ça bavarde..

Alors on note les élèves des puntions au tableau... et ça continue.... et je suis même passée aux retenues (1h-2h)... bah aucun effet... bavardage chronique comme une pratique acceptée...

Franchement, j'ai l'impression de me battre contre des moulins à vent : avez-vous aussi cette sensation dans certaines classes ?

J'ai beau punir, sévir mais rien n'y fait !

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par Pseudo le Mar 28 Mai 2013 - 19:38

Certains ne se rendent même pas compte qu'ils ont le bec ouvert : "mais j'ai pas parlé !"
D'autres me font : "mais madame, on bavarde pas fort" (comment ça pas fort ? Je les entends à 20 mètres !) ou encore "mais madame, j'ai un truc à lui dire" Shocked

Je crois que, globalement, ils gagneraient beaucoup à fermer plus souvent leur claque m***** et à réfléchir avant. Mais c'est pas un équipement de série !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par Paratge le Mar 28 Mai 2013 - 19:44

@Pseudo a écrit:Certains ne se rendent même pas compte qu'ils ont le bec ouvert : "mais j'ai pas parlé !"
D'autres me font : "mais madame, on bavarde pas fort" (comment ça pas fort ? Je les entends à 20 mètres !) ou encore "mais madame, j'ai un truc à lui dire" Shocked

Je crois que, globalement, ils gagneraient beaucoup à fermer plus souvent leur claque m***** et à réfléchir avant. Mais c'est pas un équipement de série !

Incontinence !
La bouche, comme les sphincters, doit être maîtrisée ! Very Happy

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par totoro le Mar 28 Mai 2013 - 19:45

Moi aussi je bavardais, mais ce que je ressens comme différence, c'est leur discrétion. ils parlent à haute voix, ne savent absolument plus chuchoter, recommencent alors que tu leur as fait une réflexion 3 fois... et contestent parce qu'en effet c'est normal.
Je me dis que j'avais la décence d'accepter la punition sans me plaindre...

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par totoro le Mar 28 Mai 2013 - 19:46

@Pseudo a écrit:Certains ne se rendent même pas compte qu'ils ont le bec ouvert : "mais j'ai pas parlé !"
D'autres me font : "mais madame, on bavarde pas fort" (comment ça pas fort ? Je les entends à 20 mètres !) ou encore "mais madame, j'ai un truc à lui dire" Shocked

Je crois que, globalement, ils gagneraient beaucoup à fermer plus souvent leur claque m***** et à réfléchir avant. Mais c'est pas un équipement de série !

et le "c'est lui qui me parle"! je l'aime d'amour celui-là... J'aime aussi répéter ce qu'ils racontent quand ils sont à l'autre bout de la classe, effet garanti! Twisted Evil


Dernière édition par totoro le Mar 28 Mai 2013 - 19:46, édité 1 fois

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par philann le Mar 28 Mai 2013 - 19:46

...et que dire quand ap. une journée passée dans le bruit et les bavardages, on a le droit à la musique trop forte, aux hurlements et au tel portables des "usagers du RER" furieux

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par Singing in The Rain le Mar 28 Mai 2013 - 19:47

@totoro a écrit:Moi aussi je bavardais, mais ce que je ressens comme différence, c'est leur discrétion. ils parlent à haute voix, ne savent absolument plus chuchoter, recommencent alors que tu leur as fait une réflexion 3 fois... et contestent parce qu'en effet c'est normal.
Je me dis que j'avais la décence d'accepter la punition sans me plaindre...

Oui la notion de chuchotement discret a disparu, ils parlent franchement et à voix haute. Et ils contestent, négocient la punition qui est toujours mise dans un rapport de force et de tension.

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par PurpleBanner le Mar 28 Mai 2013 - 19:48

Aujourd'hui même, en CM2, j'ai évalué le nombre d'heures de colle que pourraient avoir l'an prochain, en 6ème, 2 de mes élèves. J'ai balancé entre 8 et 10 heures (il y a de l'insolence non comprise aussi du style: "J'ai fait quoi?", "Mais c'est lui/elle qui m'appelle"...). C'est excessif?
En tout cas, j'aimerais beaucoup pouvoir les coller moi aussi (au plafond Twisted Evil )

PurpleBanner
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par Madame_Prof le Mar 28 Mai 2013 - 19:50

J'ai ce problème avec ma classe de 6e (dans les autres niveaux, ils savent très bien ce qui est acceptable ou pas). J'ai tout tenté : plan de classe remanié, punitions, observations écrites, heures de retenue, note d'investissement en classe... Et là, j'en peux plus, j'ai juste envie de les baffer. Dès que je me tourne vers le tableau, c'est un brouhaha énorme, dès qu'on change de stylo, quand un élève vient chercher le billet d'appel, tout est prétexte à des commentaires, chacun fait le sien dans son coin, et c'est toujours comme ça depuis septembre. Je devrais toujours les regarder, tout dicter, mais j'ai pas encore le courage (je le fais de temps en temps), d'autant qu'une petite dizaine ne le mérite pas.

furieux (je les supporte plus, surtout parce que j'ai l'impression que réellement, ils ne comprennent pas, et sont incapables de se retenir, ils sont stupides ou quoi?)

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par Singing in The Rain le Mar 28 Mai 2013 - 19:57

@Madame_Prof a écrit:Je devrais toujours les regarder, tout dicter, mais j'ai pas encore le courage (je le fais de temps en temps), d'autant qu'une petite dizaine ne le mérite pas. furieux (je les supporte plus, surtout parce que j'ai l'impression que réellement, ils ne comprennent pas, et sont incapables de se retenir, ils sont stupides ou quoi?)

J'ai déjà essayé la solution de dicter, bah, c'est pire, ils font répéter les mots, râlent car ils ne connaissent pas l'orthographe... bref cette solution m'énerve encore plus donc j'ai renoncé. En revanche, des fois, je copie la leçon avant et quand ils arrivent, ils passent 15mn à copier dans le calme... miraculeux pour les débuts de cours... mais après dès qu'on passe aux exercices, c'est "j'ai pas compris" et hop on bavarde en attendant la suite.

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par Ragnetrude le Mar 28 Mai 2013 - 19:59

J'ai l'impression d'avoir des élèves qui ne savent pas ce qu'est le silence. Même quand ils ne parlent pas il y a toujours des bruits de chaises qui bougent, de trifouillage de trousse, ou de chute d'objets divers... Il faut dire que dans certaines familles, non seulement la télé est tout le temps allumée, mais les gens se hurlent dessus à longueur de journée (ex : mes voisins )


Dernière édition par Haldetrude le Mar 28 Mai 2013 - 20:24, édité 1 fois

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par CatLea le Mar 28 Mai 2013 - 20:06

Pour les premières ça c'est terminé par l'intervention de la PA dans la classe, plan de classe à un par table. Ca s' est calmé mais ça reste quand même pénible le lundi soir de 17 à 18h. Les terminales, je les aurais baffe cet après-midi. Et je ne supporte pas les bruits de trousse qui se ferment 10 minutes avant la fin du cours. Et la bonne excuse " mais on parlait du cours!!". Ben voyons

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par philann le Mar 28 Mai 2013 - 20:08

Je crois que certains élèves sont tellement à vivre dans le bruit...qu'ils sont angoissés par le bruit!!

Moi ça me bouffe tellement ce bruit! ça me consomme une telle énergie...que j'ai du mal à le supporter.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par Pseudo le Mar 28 Mai 2013 - 20:08

@PurpleBanner a écrit: "Mais c'est lui/elle qui m'appelle"...

Ah ! Une de mes préférées celle-là ! J'ai tout de suite envie de coller une baffe à cet idiot du village qui est toujours prêt à rendre service quand on l'appelle furieux

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par frimoussette77 le Mar 28 Mai 2013 - 20:09

darkcoffee a écrit:Pour les premières ça c'est terminé par l'intervention de la PA dans la classe, plan de classe à un par table. Ca s' est calmé mais ça reste quand même pénible le lundi soir de 17 à 18h. Les terminales, je les aurais baffe cet après-midi. Et je ne supporte pas les bruits de trousse qui se ferment 10 minutes avant la fin du cours. Et la bonne excuse " mais on parlait du cours!!". Ben voyons
Il me faudrait deux salles. Very Happy

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par CatLea le Mar 28 Mai 2013 - 20:11

Oui, c'est sûr qu'ayant une petite promo à 19, ça aide. Mais ils faisaient autant de bruit qu'a 30. Insupportable!

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par ladyantilles le Mar 28 Mai 2013 - 20:11

Happy Flower a écrit:Voilà mettant encore des punitions écrites car mes 6èmes bavardaient pour leur dernière heure de cours, une élève me dit soudain "nan mais franchement madame, vous bavardiez pas quand vous zétiez élèèève ???" Et elle rajoute "Moi dans ma famille, même mes parents y bavardaient ! " :-/

Donc dans son esprit, bavarder c'est normal, ça fait partie des cours ! Et quand je lui mets la punition, elle reste calme, me dit "oui, j'avoue, je bavarde, j'assume" et elle continue ponctuellement... et je lui ai déjà collé des retenues pour ça.... et dans cette classe, au moins 8 élèves iraient en retenue toutes les semaines pour leur bavardage incessant et qui ne les choque pas....

C'est dingue, ça discute dans tous les coins, on fait des rappels, on hausse le ton, on mène le cours avec rigueur... mais non ça bavarde..

Alors on note les élèves des puntions au tableau... et ça continue.... et je suis même passée aux retenues (1h-2h)... bah aucun effet... bavardage chronique comme une pratique acceptée...

Franchement, j'ai l'impression de me battre contre des moulins à vent : avez-vous aussi cette sensation dans certaines classes ?

J'ai beau punir, sévir mais rien n'y fait !
\
J'ai une classe de 4eme dans laquelle les eleves bavardent mais ils parlent doucement et se taisent quand je dis''chut'' mais j'ai une autre 4eme ou les eleves parlent fort comme si ils etaient sur le marche aux poissons et ils ne se rendent pas compte. Tu auras beau crier, menace etc , rien a faire. Leur PP qui se plaint aussi de leurs bavardages pendant son cours les punit sans arret ( heures de colle etc) , mais rien a faire. C'est une classe dans laquelle les eleves ne sont pas mechants mais il n'ont aucun savoir vivre. Cette classe de 24 eleves a pourtant eu 13 avertissements de travail et/ou de conduite au second trimestre.


Dernière édition par ladyantilles le Mar 28 Mai 2013 - 20:12, édité 1 fois

ladyantilles
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par bikkhou le Mar 28 Mai 2013 - 20:11

Happy Flower a écrit:
@Madame_Prof a écrit:Je devrais toujours les regarder, tout dicter, mais j'ai pas encore le courage (je le fais de temps en temps), d'autant qu'une petite dizaine ne le mérite pas. furieux (je les supporte plus, surtout parce que j'ai l'impression que réellement, ils ne comprennent pas, et sont incapables de se retenir, ils sont stupides ou quoi?)

J'ai déjà essayé la solution de dicter, bah, c'est pire, ils font répéter les mots, râlent car ils ne connaissent pas l'orthographe... bref cette solution m'énerve encore plus donc j'ai renoncé. En revanche, des fois, je copie la leçon avant et quand ils arrivent, ils passent 15mn à copier dans le calme... miraculeux pour les débuts de cours... mais après dès qu'on passe aux exercices, c'est "j'ai pas compris" et hop on bavarde en attendant la suite.

L'an dernier, je prévoyais d'utiliser le vidéo-projecteur pour les séances où je sentais qu'il valait mieux ne pas tourner le dos. Cela m'aidait bien avec une classe qui se démobilisait facilement...

Haldetrude a écrit:J'ai l'impression d'avoir des élèves qui ne savent pas ce qu'est le silence. Même quand ils ne parlent pas il y a toujours des bruits de chaises qui bougent, de trifouillage de trousse, ou de chute d'objets divers... Il faut dire que dans certaines familles, non seulement la télé est tout le temps allumé, mais les gens se hurlent dessus à longueur de journée (ex : mes voisins )

Tout à fait d'accord... raison de plus pour qu'on se sente impuissant, parfois ! Neutral

darkcoffee a écrit:Pour les premières ça c'est terminé par l'intervention de la PA dans la classe, plan de classe à un par table. Ca s' est calmé mais ça reste quand même pénible le lundi soir de 17 à 18h. Les terminales, je les aurais baffe cet après-midi. Et je ne supporte pas les bruits de trousse qui se ferment 10 minutes avant la fin du cours. Et la bonne excuse " mais on parlait du cours!!". Ben voyons

Quelle chance d'avoir un soutien, même si l'effet doit être limité...

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA

bikkhou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par Fesseur Pro le Mar 28 Mai 2013 - 20:12

Un élève par table.
Le rêve....

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par CatLea le Mar 28 Mai 2013 - 20:13

Oui, ça a bien aidé, c'est clair.

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par Edgar le Mar 28 Mai 2013 - 20:14

C'est insupportable et on en arrive à avoir du mal à même pouvoir dire quelque chose tant cela est entré dans les moeurs. Se plaindre de bavardages en conseil de classe est comme un aveu d'inintérêt de votre cours et de plus en plus pris comme un problème mineur. J'ai eu une heure de 4ème aujourd'hui en après-midi absolument étourdissante de bruit, de bavardages incessants et diffus pourtant dans un collège de riches, pas dans un collège de 3ème zone.

Même les profs bavardent sans arrêt pendant les réunions, les conseils de classe, c'est devenu un mal endémique à tous les étages.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par nuages le Mar 28 Mai 2013 - 20:16

Happy Flower a écrit: Franchement, j'ai l'impression de me battre contre des moulins à vent : avez-vous aussi cette sensation dans certaines classes ?
J'ai beau punir, sévir mais rien n'y fait !

C'est pareil! Dans ma classe de seconde le bavardage est incessant, je m'arrête plusieurs fois par heure pour obtenir le silence et dès que je reprends le cours le même bavardage diffus reprend aussitôt . Si je reprends un élève en particulier il me rétorque avec mauvaise foi ou inconscience qu'il ne parlait pas , ou qu'il n'est pas le seul à bavarder . C'est usant et très démotivant.

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par Fesseur Pro le Mar 28 Mai 2013 - 20:17

Happy Flower a écrit:J'ai beau punir, sévir mais rien n'y fait !
Sans méchanceté aucune, si tu en es là à cette période de l'année, c'est trop tard pour y remédier.
Gère la crise jusqu'aux vacances.
Dans certaines classes, on ne peut pas faire grand chose...

Sinon, même les profs bavardent en réunion ou en conseil de classe.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par Madame_Prof le Mar 28 Mai 2013 - 20:19

Oui... mais bon, j'aime bien écrire au tableau en adaptant à leurs réponses...
Mais je pense effectivement terminer l'année en projetant tout ou en dictant, selon les moments. Sinon ça va mal finir, puisque je peux plus les voir en peinture. Et comme dit plus haut, quand je donne un exercice, 20 secondes de flottement et "j'ai pas compris". furieux furieux furieux

Non mais allô quoi, t'as pas compris, t'as pas de cerveau?

Parce que franchement, en général la 1ère question est simplissime. Ils ont juste pas envie de comprendre, c'est tellement mieux de bavarder.

Les 4e ont été beaucoup plus durs en début d'année, mais mes méthodes ont fonctionné. Avec les 6ème, pas du tout, mais je pense avoir été trop sympa les premiers temps (car il s'agissait de 6e justement, erreur à ne pas commettre l'an prochain, quitte à les "traumatiser" un peu les pauvres petits).

Je crois aussi qu'il n'y a plus grand chose à faire à ce stade de l'année...

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage : un fléau... qui devient une habitude. Vos élèves aussi ?

Message par Paddy le Mar 28 Mai 2013 - 20:22

Quand cela se produit, je m'arrête, je m'assois et je fais autre chose, considérant le cours en question comme fait.

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum