Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par Fesseur Pro le Jeu 26 Sep 2013 - 17:58

@Douglas Colvin a écrit:Chaque année, on a le droit en réunion, à l'explosion du nombre des exclusions et on se rend compte que certains collègues virent pour pas grand chose.
Tout pareil chez nous.
Ca doit rester un dernier recours et ne pas être banalisé.

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par Ergo le Jeu 26 Sep 2013 - 18:01

Happy Flower a écrit:
@Ergo a écrit: On a cet avantage ici que je n'ai jamais entendu parler d'un élève ramené en cours, même pour les élèves exclus pour des motifs douteux. Il y a deux ans, le principal nous avait même dit qu'on acceptait trop de choses. Twisted Evil 
C'est bien que l’administration encourage à être ferme, c'est rare !
C'était...Sad 
Maintenant, c'est dernier recours blablabla.
Sauf que nous sommes un peu bornés et on a des habitudes...Rolling Eyes Et puis ça passe d'abord par la vie scolaire - et notre vie scolaire est en or. I love you 

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par kero le Jeu 26 Sep 2013 - 18:02

@Ergo a écrit:On a cet avantage ici que je n'ai jamais entendu parler d'un élève ramené en cours, même pour les élèves exclus pour des motifs douteux. Il y a deux ans, le principal nous avait même dit qu'on acceptait trop de choses. Twisted Evil 
Dans les faits, je n'y ai jamais été confronté (au retour d'élève) et je dois dire que jusqu'à ce jour, j'ai toujours été épaulé dans mes décisions par les CPE ou CDE. Mais je dois dire que j'ai quand même toujours un scrupule à virer des élèves, avec l'idée qu'en théorie, selon les textes officiels, je ne suis pas censé virer sauf à ce qu'il y ait violence verbale ou physique.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par Lilypims le Jeu 26 Sep 2013 - 18:03

@kero a écrit:
@Ergo a écrit:On a cet avantage ici que je n'ai jamais entendu parler d'un élève ramené en cours, même pour les élèves exclus pour des motifs douteux. Il y a deux ans, le principal nous avait même dit qu'on acceptait trop de choses. Twisted Evil 
Dans les faits, je n'y ai jamais été confronté (au retour d'élève) et je dois dire que jusqu'à ce jour, j'ai toujours été épaulé dans mes décisions par les CPE ou CDE. Mais je dois dire que j'ai quand même toujours un scrupule à virer des élèves, avec l'idée qu'en théorie, selon les textes officiels, je ne suis pas censé virer sauf à ce qu'il y ait violence verbale ou physique.
C'est faux.

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par kero le Jeu 26 Sep 2013 - 18:07

@Lilypims a écrit:
@kero a écrit:
@Ergo a écrit:On a cet avantage ici que je n'ai jamais entendu parler d'un élève ramené en cours, même pour les élèves exclus pour des motifs douteux. Il y a deux ans, le principal nous avait même dit qu'on acceptait trop de choses. Twisted Evil 
Dans les faits, je n'y ai jamais été confronté (au retour d'élève) et je dois dire que jusqu'à ce jour, j'ai toujours été épaulé dans mes décisions par les CPE ou CDE. Mais je dois dire que j'ai quand même toujours un scrupule à virer des élèves, avec l'idée qu'en théorie, selon les textes officiels, je ne suis pas censé virer sauf à ce qu'il y ait violence verbale ou physique.
C'est faux.
Tiens, justement en l'écrivant je me demandais si c'est de l'ordre de la légende urbaine ou une réalité vraie. Point à creuser. J'ai toujours le sentiment d'être un peu illégitime (ou en tout cas, à la limite du légal). Si quelqu'un a les textes officiels sous la main, je suis intéressé.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par Douglas Colvin le Jeu 26 Sep 2013 - 18:08


Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par Ergo le Jeu 26 Sep 2013 - 18:08

Que nenni. Bon, je ne peux pas joindre de fichier...
Site ministériel EDUSCOL :
Vade-mecum et fiches ressources sur les nouvelles
sanctions disciplinaires
Version en ligne le 28 mai 2013
http://eduscol.education.fr/cid47487/l-exclusion.html
L'exclusion
Fiche n°3 (sanctions et punitions)
(...)
« Une punition : l'exclusion ponctuelle d’un cours
L'article L 912-1 du Code de l'éducation prévoit que les enseignants sont responsables de l'ensemble des activités scolaires des élèves et,
à ce titre, une décision d'exclusion de cours peut être prise en fonction de l'intérêt général et pour assurer la continuité des activités
de la classe. Justifiée par un comportement inadapté au bon déroulement d'un cours
, l'exclusion ponctuelle doit demeurer exceptionnelle et donner lieu systématiquement à une information écrite au conseiller principal d'éducation ainsi qu'au chef d'établissement. Elle s'accompagne d'une prise en charge de l'élève dans le cadre d'un dispositif prévu à cet effet de manière à assurer la continuité de la surveillance.
Il s'agit d'une réponse ponctuelle qui relève de la responsabilité professionnelle de l'enseignant. »
(...)
Et dès l'instant où j'exclus avec du travail à faire...
L'an dernier, j'avais expliqué à Super CPE que le premier qui me ramenait un élève que j'avais jugé bon d'exclure, je m'asseyais à mon bureau et je ne terminais pas mon cours.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par kero le Jeu 26 Sep 2013 - 18:15

Intéressant ! Merci. Visiblement, j'étais mal informé.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par yogi le Jeu 26 Sep 2013 - 20:08

Merci pour le texte officiel.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par Malaga le Jeu 26 Sep 2013 - 20:13

L'année dernière, j'ai exclu trois élèves:
- une élève qui voulait absolument sortir de mon cours pour aller chercher un papier à la vie scolaire; j'ai refusé et elle m'a répondu par un flot d'insultes;
- un élève car, à peine entré en cours, il a foncé sur un autre élève pour lui taper dessus;
- un élève qui est arrivé avec dix minutes de retard, sans frapper à la porte, en refusant de me dire "bonjour, excusez-moi" et qui a affirmé qu'il ne se mettrait pas à quatre pattes devant moi (signifiant par là qu'être poli avec quelqu'un était synonyme d'être inférieur à cette personne...)

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par Celeborn le Jeu 26 Sep 2013 - 20:40

Quelques rappels utiles :

1) Oui, on peut exclure de cours, comme l'a rappelé Ergo. La première personne qui vous ramène un élève exclu, vous lui faites comprendre que non, ça ne va pas être possible. Y compris fermement. Il y a va de votre crédibilité pour tout le reste de l'année.

2) Oui, ça doit rester exceptionnel (n'excluez pas les élèves qui n'ont pas leurs affaires mais qui ne vous dérangent pas : vous ne vous en sortirez pas), mais suivant les classes et les élèves, il peut arriver que l'exceptionnel soit un peu moins exceptionnel que prévu. Je conseille de toujours avertir l'élève qui déconne avant de l'exclure (« la prochaine fois que… je t'exclus de mon cours »… J'utilise parfois des variantes un peu + hautes en couleurs ^^).

3) Ne JAMAIS laisser aller l'élève seul à la vie scolaire. On le fait accompagner d'un camarade (bien) ; on envoie chercher un surveillant/le CPE (encore mieux, mais + lourd).

4) Remplir un papier avec le motif de l'exclusion (ça permet au CPE/au CDE de dialoguer avec l'élève sans que ce dernier lui raconte des cracks) et toujours donner un travail à faire, bien pédagogique (et bien enquiquinant Razz).

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par marie91270 le Jeu 26 Sep 2013 - 20:48

L'an dernier, j'ai explosé les scores! Environ une exclusion par semaine dans ma classe de 3ème DP3. Motifs : bagarre en classe, provocation ou insolence "si je te donne pas mon carnet tu vas faire quoi ? vas y ?", parfois aussi pour gros retard (enfin ce n'est pas vraiment une exclusion, plutôt un refus en classe)
Une fois j'en avais refusé 8 d'un coup qui arrivaient sans mot d'excuse avec 20 minutes de retard.

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par Presse-purée le Jeu 26 Sep 2013 - 21:02

C'est plutôt rare dans mon micro-climat.

Faudrait aussi des stats: y-a-t-il davantage d'exclusions en fin de période? Ma main à couper que oui.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par User5899 le Jeu 26 Sep 2013 - 21:13

Dans le milieu privilégié où je suis, il ferait beau voir que je leur donne une heure de congé Evil or Very Mad

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par albertine02 le Jeu 26 Sep 2013 - 21:18

Je ne vire réellement q'en cas de grave perturbation de cours, insolence inadmissible ou mise en danger (des autres dans le cas d'une bagarre, de ma patience dans les cas cités précédemment).
Ce qui arrive une à deux fois par an.

En revanche, quand un gamin bien casse pieds ou paresseux sèche un devoir, ou "omet" de me rendre une rédaction, ou encore oublie systématiquement de faire ses exercices, je l'envoie, non je l'invite aimablement à aller faire ce travail en vie scolaire et à revenir me voir une heure plus tard (ou avant) quand il l'a effectué.....

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par Nita le Jeu 26 Sep 2013 - 21:27

Ergo : veneration  yesyes  bisous 


(Mon CPE n'est pas au dessus de tout soupçon... mais mes élèves sont plutôt choupinous)

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par maldoror1 le Jeu 26 Sep 2013 - 21:35

Il m'est arrivé l'an dernier de mettre un élève dans le couloir, assis sur une chaise face au mur opposé, et de surtout garder la porte ouverte pour le surveiller, bien sûr; ça l' a bien calmé, ils est revenu en s'excusant d'avoir perturbé le cours.

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par yogi le Jeu 26 Sep 2013 - 21:42

@maldoror1 a écrit:Il m'est arrivé l'an dernier de mettre un élève dans le couloir, assis sur une chaise face au mur opposé, et de surtout garder la porte ouverte pour le surveiller, bien sûr; ça l' a bien calmé, ils est revenu en s'excusant d'avoir perturbé le cours.
Je le fais aussi, ce n'est gégé mais c'est une question de survie sinon je lui colle une bouffe. chevalier 

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par kero le Jeu 26 Sep 2013 - 21:44

@Presse-purée a écrit:C'est plutôt rare dans mon micro-climat.

Faudrait aussi des stats: y-a-t-il davantage d'exclusions en fin de période? Ma main à couper que oui.
En tout cas, dans mon bahut de l'an dernier, le mois de juin a été infernal avec les 3èmes. Ils avaient l'impression qu'ils étaient pratiquement libérés et pouvaient faire ce qu'ils voulaient. Des gars qui s'étaient bien tenus toute l'année commençaient à faire n'importe quoi. Les exclusions ont explosé ...

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par skindiver le Jeu 26 Sep 2013 - 21:54

L'année dernière j'avais mis un élève au coin, une fois que j'avais la tête retournée il a montré son cul aux autres....

Pour l'exclusion cette année je n'ai encore exclu personne, l'année dernière on m'a reproché d'exclure trop facilement.
Mais la il y a un cas un peu lourd , un mec qui est en liste d'attente pour une segpa, lors du dernier cours il n'a sorti aucune affaire, s'est promené dans la salle.... j'ai pris sur moi pour ne pas le virer et ne pas lui donner satisfaction car c'était la seule chose qu'il recherchait mais je sentais que la colère montait en moi et au prochain cours si il recommence je le virerai pour être sur de ne pas péter un plomb....

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par babouchka4 le Jeu 26 Sep 2013 - 21:56

Jamais de mon côté Razz

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "

babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par Cath le Jeu 26 Sep 2013 - 21:57

@maldoror1 a écrit:Il m'est arrivé l'an dernier de mettre un élève dans le couloir, assis sur une chaise face au mur opposé, et de surtout garder la porte ouverte pour le surveiller, bien sûr; ça l' a bien calmé, ils est revenu en s'excusant d'avoir perturbé le cours.
Je mets aussi dans le couloir, porte ouverte bien sûr, mais debout et avec interdiction de s'appuyer au mur...diable 

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par Fesseur Pro le Jeu 26 Sep 2013 - 21:58

osteoboy a écrit:L'année dernière j'avais mis un élève au coin, une fois que j'avais la tête retournée il a montré son cul aux autres....
Very Happy 

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par nico robin le Jeu 26 Sep 2013 - 21:58

J'en ai exclu deux aujourd'hui : l'un, en plein cours, commençait à pique niquer : son soda, son pain au chocolat, .... L'autre, parce sous prétexte de démocratie, refusait d'accepter que la salle de cours est un lieu de travail et non un lieu pour retrouver les copains et tailler le bout de gras ; comme je lui demandais de se taire et de cesser de me couper la parole, il m'a insultée et est devenu violent.

J'aimerais pouvoir enseigner à des élèves au comportement normal (j'enseigne en LP) et que l'exclusion soit exceptionnelle.

nico robin
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par Douglas Colvin le Jeu 26 Sep 2013 - 22:08

@Fesseur Pro a écrit:
osteoboy a écrit:L'année dernière j'avais mis un élève au coin, une fois que j'avais la tête retournée il a montré son cul aux autres....
Very Happy 
Désolé mais...

Razz Razz Razz 

J'imagine la scène !



Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusions de cours : est-ce que vous y avez souvent recours ?

Message par Sei le Jeu 26 Sep 2013 - 22:10

@Fesseur Pro a écrit:
osteoboy a écrit:L'année dernière j'avais mis un élève au coin, une fois que j'avais la tête retournée il a montré son cul aux autres....
Very Happy 
Une occasion en or pour toi, Fesseur Pro. Razz 

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum