Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Invité N
Habitué du forum

Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par Invité N le 02/10/13, 02:29 pm
Bonjour,

Un élève s'est confié à moi à la fin d'un cours en me disant qu'il était homosexuel et qu'il ne le vivait pas très bien. Comment l'aider ? Où l'orienter ? Il m'a avoué s'être confié à moi car j'étais "jeune et ouvert d'esprit", et que j'étais de ce fait "le seul adulte à pouvoir le comprendre".

Merci pour votre aide.

L.
avatar
décembre
Niveau 6

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par décembre le 02/10/13, 02:43 pm
Y-a-t-il une infirmière dans ton établissement avec laquelle tu pourrais en parler ? Ce gendre de difficulté a sans doute déjà existé.
Une piste comme une autre: Dans mon collège nous avions fait venir une association de gay et lesbiennes dans le cadre des interventions sur la sexualité auprès des Troisièmes. Cela a vraiment changé leur regard sur l'homosexualité, et pourtant au départ ce n'était pas gagné!
Tazon
Niveau 9

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par Tazon le 02/10/13, 04:52 pm
Mets vite d'autres personnes dans le coup, en le lui disant, du genre : "il y a d'autres personnes qui peuvent t'écouter et te comprendre sans te juger") l'infirmière en priorité.Je trouve ça lourd, cette flatterie( "le seul adulte à pouvoir le comprendre"), ça peut être pour te manipuler (même inconsciemment), en faisant appel à ta compassion il est peut-être amoureux de toi, ou il le croit et est confus et ça peut faire des histoires si tu ne réponds pas comme il le souhaite à son appel.
Donc, ne le laisse pas tomber, mais assure tes arrières.
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par Fesseur Pro le 02/10/13, 05:07 pm
@Tazon a écrit:Donc, ne le laisse pas tomber, mais assure tes arrières.
C'est élégant ! Razz 
Sinon comme les autres, passe par l'infirmière.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Zorglub
Habitué du forum

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par Zorglub le 02/10/13, 05:46 pm
Pour moi, il convient de ne pas mélanger les genres.
Dans votre collège, vous êtes avant tout un prof (après, en dehors, libre à vous de militer ou d'être bénévole ici ou là).

Passez le relais à l'infirmière et/ou donnez au gosse le contact d'une asso d'aide aux ados en difficulté.

De mon point de vue rien n'est pire que de s'occuper de ce pour quoi on n'est pas formé.

Dans un ordre d'idée similaire je trouve détestable les enseignant (+"e" car ce sont très souvent des filles) qui font de la psycho de bazar avec les gosses et les amènent à "se confier pour se libérer", "à poser des mots sur leurs souffrances, tu vois" etc.
C'est limite malsain et indécent.
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par Celeborn le 02/10/13, 06:05 pm
Tu peux l'orienter vers le refuge : http://www.le-refuge.org/

Sinon, je crois qu'il faut bien lui expliquer que ça n'a rien d'anormal, que ça se vit très bien et qu'il pourra comme tout le monde tomber amoureux, construire un foyer et pourquoi pas une famille. Et que ce sont ceux qui tiennent des propos homophobes qui sont des imbéciles.

PS : je n'en parlerais pas à l'infirmière sans son autorisation.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Violet
Bon génie

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par Violet le 02/10/13, 06:38 pm
Je suis d'accord avec Celeborn.

Tu dois signaler à l'infirmière si tu le sens en danger mais sinon, je ne le signalerais pas...

Fais attention au fait de ne pas susciter trop d'attachement de la part de cet élève...
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par Lilypims le 02/10/13, 06:39 pm
@Violet a écrit:Je suis d'accord avec Celeborn.

Tu dois signaler à l'infirmière si tu le sens en danger mais sinon, je ne le signalerais pas...

Fais attention au fait de ne pas susciter trop d'attachement de la part de cet élève...
 
Et précise-lui que tu n'es pas si jeune que ça.
avatar
Invité N
Habitué du forum

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par Invité N le 02/10/13, 06:55 pm
Je vous remercie pour vos réponses.

Je lui ai dit que je comprenais sa souffrance mais que je n'étais ni son ami ni l'infirmière et que si ce qu'il considère comme étant un problème était de plus en plus lourd à porter, il fallait qu'il se confie à l'infirmière de l'établissement. Je lui ai également dit que je lui transmettrai un numéro de téléphone (sans doute celui du Refuge) pour qu'il pose toutes les questions qu'il avait à poser à ce sujet.

J'ai conclu en lui disant qu'il pouvait bien évidemment venir me reparler, que je ne dirai rien à personne (c'est ce qu'il m'a demandé de faire) sauf si je le sentais en danger et j'ai à nouveau insisté sur le fait que j'étais son professeur et que je ne sortirai jamais de ce rôle.

Je crains d'avoir été un peu trop froid et distant, mais c'est délicat ces choses là... Bref, vos réponses me rassurent, et apparemment  "Le Refuge" est l'association la plus adaptée pour accueillir les confidences et les questionnements de cet élève.
avatar
MrCailloux
Esprit éclairé

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par MrCailloux le 02/10/13, 08:00 pm
Nonancourt a écrit:Je vous remercie pour vos réponses.

Je lui ai dit que je comprenais sa souffrance mais que je n'étais ni son ami ni l'infirmière et que si ce qu'il considère comme étant un problème était de plus en plus lourd à porter, il fallait qu'il se confie à l'infirmière de l'établissement. Je lui ai également dit que je lui transmettrai un numéro de téléphone (sans doute celui du Refuge) pour qu'il pose toutes les questions qu'il avait à poser à ce sujet.

J'ai conclu en lui disant qu'il pouvait bien évidemment venir me reparler, que je ne dirai rien à personne (c'est ce qu'il m'a demandé de faire) sauf si je le sentais en danger et j'ai à nouveau insisté sur le fait que j'étais son professeur et que je ne sortirai jamais de ce rôle.

Je crains d'avoir été un peu trop froid et distant, mais c'est délicat ces choses là... Bref, vos réponses me rassurent, et apparemment  "Le Refuge" est l'association la plus adaptée pour accueillir les confidences et les questionnements de cet élève.
Je pense que tu as bien fait... pour lui montrer que tu pouvais être à l'écoute de ce qu'il avait à te dire, mais que tu n'es pas la personne la plus adapté à l'aider mais que tu l'es pour lui conseiller la/les personne(s) vers qui se tourner. Ca évitera le sentiments de copinage possible qu'il pourrait avoir envers toi si tu avait été ouvert et "psychologue".

_________________
2016-2017: 4 6ème, 2 5ème, 4 4ème + PP (T2)
2015-2016: 2 5ème, 4 4ème, 4 3ème + PP (Néotit')
2014-2015: 5 2nde, 2 1ES/L, 3 MPS (Stagiaire)
2013-2014: 2 2nde (CAD2)
2012-2013: 2 6ème, 6 5ème, 2 4ème, 2 3ème, 1 2nde MPS
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par gauvain31 le 02/10/13, 08:19 pm
Je ne sais pas dans quelle académie tu es ; mais il existe une autre association : "CONTACT" qui est une association qui intervient de temps dans certains établissements toulousains, mais cette association a plusieurs antennes dans toute la France :

http://www.asso-contact.org/

Contact est une Union d’associations départementales ayant pour buts :

- d'aider les familles et leurs amis à comprendre et à accepter l’homosexualité ou la bisexualité de leur fils, de leur fille ou de leurs proches ;

- d'aider les lesbiennes, gays, bisexuel-le-s, à communiquer avec leur entourage ;

- de lutter contre l'homophobie, et notamment contre les discriminations.

A ce titre, les associations Contact sont composées de lesbiennes, de gays, de bisexuels, ainsi que de parents et proches d'homosexuels et de bisexuels.


Bon courage à toi
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par User5899 le 02/10/13, 10:43 pm
Mouais. On manque d'interlocuteurs dans un bahut. Envoyer le jeune homo chez l'infirmière, hein... Je ne vous jette pas du tout la pierre, je trouve juste que c'est quand même un peu triste. Sans savoir moi-même vers qui le diriger. Etant donné que je me refuse à endosser dans ce cas le costume du grand gay paternel qui va lui expliquer qu'on peut très bien vivre sa vie de gay, d'ailleurs moi... Trop tendancieux à notre époque.
Donc oui, l'infirmière ? Un CPE qu'on sait savoir écouter ? Il faudrait savoir l'âge et l'établissement, quand même.

Edit

Merci pour les références d'associations.
avatar
skindiver
Érudit

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par skindiver le 03/10/13, 12:17 am
il y a aussi l'assoc le MAG je crois (si elle existe toujours)
Tu peux sinon l'orienter vers des forum sur internet d'ado qui peuvent parler librement de leur sexualité.
Mais ne pas oublier que le taux de suicide chez les ado homosexuels est 13 fois supérieur à la moyenne ....
Donc ne pas prendre à la légère ses souffrances
avatar
John
Médiateur

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par John le 03/10/13, 12:28 am
Oui, à Paris c'est le Mag qu'il doit contacter.
L'association Contact, qui a été proposée, c'est plutôt pour les familles des homos, et le Refuge c'est pour les cas extrêmement graves (jeunes mis à la porte de chez eux).

S'il est croyant (au cas où tu serais dans le privé), il y aussi David & Jonathan.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
skindiver
Érudit

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par skindiver le 03/10/13, 12:31 am
est ce que tu viens pour les vacanceeeeeeeeeessssss
de toute façon y a des assos pour tout type d'homos.
Le mieux est qu il arrive à rencontrer d'autres homos de son age et qu'il ne se sente ni seul, ni anormal.
avatar
Modulo
Habitué du forum

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par Modulo le 03/10/13, 02:07 pm
Je fais peut-être un peu de pub, mais peut-être que demander à une ou des associations type le refuge peut faire peur.

Voici l'adresse d'un forum d'entraide entre homosexuels : et alors. Ça peut répondre à beaucoup de questions tout en restant dans l'anonymat du net.

_________________
Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple

Mes photos de portraits sur le vif
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par atrium le 03/10/13, 02:19 pm
Je sais que ce n'est pas le travail d'un prof mais lui avez vous demandé s'il en a parlé à sa famille?

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
Violet
Bon génie

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par Violet le 03/10/13, 02:34 pm
@atrium a écrit:Je sais que ce n'est pas le travail d'un prof mais lui avez vous demandé s'il en a parlé à sa famille?
Pourquoi ?
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par atrium le 03/10/13, 02:44 pm
@Violet a écrit:
@atrium a écrit:Je sais que ce n'est pas le travail d'un prof mais lui avez vous demandé s'il en a parlé à sa famille?
Pourquoi ?
Selon l'attitude de la famille, ça change pas mal de choses, non?
avatar
Violet
Bon génie

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par Violet le 03/10/13, 02:47 pm
Sans doute, mais à mon avis, le gamin qui en parle à son prof, c'est que chez lui, ce n'est pas idéal... soit il n'en a pas parlé, soit il en a parlé et cela ne s'est pas bien passé... Parce que l'ado qui a des parents ouverts et tolérants, je le vois mal se confier à un de ses profs...mais je peux me tromper.
avatar
Sessi
Expert spécialisé

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par Sessi le 13/01/14, 04:00 pm
Je remonte le sujet.
Je suis PP d'une classe de 5° et des filles sérieuses, dignes de confiance, sont venues me demander de faire une HVC parce que l'un de leur camarade rencontre des difficultés. En effet, c'est d'ordinaire quelqu'un de joyeux, très souriant et dynamique, et depuis la semaine dernière, il est comme éteint. Il s'est confié à un camarade délégué de classe sur son homosexualité, et le délégué s'est empressé de tout dévoiler à tout le monde. Depuis, il est régulièrement insulté, même par d'autres élèves du collège. Ses amies m'ont confié qu'il avait pensé au suicide, avait avalé de l'encre ou d'autres produits chimiques. Il vit seul avec son père, sa mère n'habite pas la région.
J'ai répondu que je veux bien faire l'HVC pour mettre les choses au clair avec l'autre délégué et parler de l'acceptation des différences. Je vais en parler aussi à l'infirmière et à l'adjointe. Mais je ne sais pas trop comment m'y prendre avec lui vu qu'il n'est pas venu m'en parler de lui-même. J'ai peur aussi que le fait d'en discuter avec toute la classe ne lui fasse pas forcément le plus grand bien.

_________________
- Tout ce que nous pouvons faire est d'ajouter à la création, le plus que nous le pouvons, pendant que d'autres travaillent à la destruction. C'est ce long, patient et secret effort qui a fait avancer réellement les hommes depuis qu'ils ont une histoire.-
Albert Camus
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par Gryphe le 13/01/14, 04:41 pm
@Sessi a écrit:J'ai peur aussi que le fait d'en discuter avec toute la classe ne lui fasse pas forcément le plus grand bien.
Ouh là là ; je crois qu'en pareil cas, j'essayerais d'être super attentive à la situation, mais une HVC "rien que pour lui", il risque de se sentir super mal, non ?
Au feeling, ça ne me semble pas la réponse adaptée.
En revanche la piste infirmière/CPE/adjoint me semble intéressante.

Edit : avec la restriction suivante : j'ai mis "infirmière" car les infirmières ont souvent dans leurs casquettes de voir les élèves qui se sentent mal, mais il faut que ce soit très clair alors qu'elle voit l'élève car il se sent mal, et pas pour une autre raison. L'homosexualité n'est pas en soi un "problème de santé" à soigner à l'infirmerie, et heureusement. (Enfin, je ne sais pas si je suis claire ?)

 :aae:
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par Fesseur Pro le 13/01/14, 05:29 pm
@Gryphe a écrit:Ouh là là ; je crois qu'en pareil cas, j'essayerais d'être super attentive à la situation, mais une HVC "rien que pour lui", il risque de se sentir super mal, non ?
+ 1
Voir en premier lieu avec l'infirmière pour qu'il se "confie" et avec le CPE pour faire cesser les insultes.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Zorglub
Habitué du forum

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par Zorglub le 13/01/14, 05:41 pm
Est-ce que ce serait pas du sexisme très genré de toujours utiliser le mot "infirmière".

Je suis très surpris de constater ce fait récurrent sur un forum qui d'ordinaire ne badine pas avec ces sujets.
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

par Fesseur Pro le 13/01/14, 05:47 pm
Ca va pas Zorglub ?

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum