Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Raoul LEVILAIN le Lun 11 Nov 2013 - 17:31

Cripure a écrit:Bah... Bonnets rouges + extrême droite... La situation se clarifie Rolling Eyes
Qui veut noyer son chien...
Laughing 

Sinon, plus sérieusement, et au risque de briser ce touchant concert d'indignations, je voudrais porter à votre connaissance les informations ci-dessous...

Henri Romans-Petit (1897-1980), commandant en chef des maquis de l’Ain, a organisé le fameux défilé de maquisards du 11 novembre 1943 dans les rues d’Oyonnax, au nez et à la barbe des Allemands.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/11/11/beaucoup-de-combattants-de-l-ombre-se-reconnaissaient-comme-les-heritiers-des-combattants-des-tranchees_3511609_3224.html

C’est à cet événement que le Président Hollande a rendu hommage en ce 11 novembre 2013. Mais qui était donc Romans-Petit ?

Romans-Petit a grandi dans une famille royaliste. Selon le Compagnon de la Libération Pierre de Bénouville, Romans-Petit venait lui-même de l’Action française de Charles Maurras. L’AF était monarchiste, nationaliste et antisémite. Après 1945, il abandonnera toutefois ses idéaux politiques d’avant-guerre.

Sources : Simon EPSTEIN, Un paradoxe français : antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance, page 418 ; Alain GRIOTTERAY : 1940 : la droite était au rendez-vous, page 179 ; François-Marin FLEUTOT : Des royalistes dans la Résistance, page 385.

Non seulement Romans-Petit était un extrémiste de droite mais il était aussi un criminel de  guerre.

Dans la nuit du 6 au 7 juillet 1944, à 2H57 du matin, un Dakota avec à son bord une délégation d’officiers alliés atterrit clandestinement à Izernore dans l’Ain. Ils sont pris en charge à leur arrivée par les maquisards de Romans-Petit. Celui-ci a organisé pour eux une visite des installations du maquis. Les officiers alliés visitent notamment un camp clandestin de prisonniers allemands capturés par les FFI de Romans-Petit. Le capitaine Owen Denis Johnson témoigne : les prisonniers allemands « paraissent totalement abattus, mais on le comprenait mieux en sachant que la nouvelle politique du maquis était d’exécuter trois Allemands pour chaque maquisard torturé ou tué par les nazis. Le veille 57 Allemands avaient été fusillés, conformément à cette politique ».

Source : Patrick VEYRET, Histoire secrète des maquis de l’Ain. Acteurs et enjeux (1942-1944), Editions de La Taillanderie, Châtillon-sur-Charlaronne, 2010, page 238.

Précisons que ces exécutions, qui furent suivies par d’autres, si elles étaient « conformes à la politique du maquis », ne l’étaient nullement aux conventions internationales sur le droit de la guerre, lesquelles stipulaient que les prisonniers de guerre devaient être bien traités, et ne pouvaient en aucune manière faire l’objet de représailles. En d’autres termes, Romans-Petit s’est rendu coupable de crimes de guerre. Ces soldats allemands n’avaient rien à se reprocher et ont payé pour d’autres des crimes dont ils n’étaient en rien responsables. Que les nazis aient commis des crimes de guerre contre la population civile et des résistants ne donnait nullement le droit à Romans-Petit d’en commettre à son tour, et ainsi de se comporter comme eux.

C’est donc à un extrémiste de droite et criminel de guerre que François Hollande a rendu hommage… Je suppose que cela, par contre, ne vous indignera pas ?
Rolling Eyes

Raoul LEVILAIN
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par PauvreYorick le Lun 11 Nov 2013 - 17:39

Raoul, vous ne seriez pas en train de confondre allègrement plusieurs choses qui n'ont rien à voir (perso j'en compte trois mais il y en a peut-être davantage)?

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Sakei le Lun 11 Nov 2013 - 17:44

@Tristana a écrit:Ce qui m'affole, c'est cette bourgeoise pleine de botox, qui porte un manteau de vison, qui ose venir crier "Hollande démission" lors de la cérémonie du 11 novembre. Comment peut-on être indécent à ce point-là ?...
C'était assez drôle

Et le 'dictature socialiste' ahah

Ces gens ne savent pas ce qu'ils disent et ce qu'ils font, ils n'ont plus de repères sur ce qui se fait, quand ça doit se faire etc. consternant

Sakei
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 11 Nov 2013 - 17:47

Raoul, tu enfonces les portes ouvertes ces derniers temps? Après les origines antisémites de l'extrême-gauche, tu évoques la frange de l'extrême-droite qui, par germanophobie et nationalisme, est entrée dans la Résistance? Sais-tu quand même que tout cela est connu et rebattu?

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par PauvreYorick le Lun 11 Nov 2013 - 17:56

Remarque, on peut multiplier les exemples.

« ... à la bataille de Verdun. Mais qui était donc Philippe Pétain ? » ... Very Happy

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Isis39 le Lun 11 Nov 2013 - 17:57

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Raoul, tu enfonces les portes ouvertes ces derniers temps? Après les origines antisémites de l'extrême-gauche, tu évoques la frange de l'extrême-droite qui, par germanophobie et nationalisme, est entrée dans la Résistance? Sais-tu quand même que tout cela est connu et rebattu?
+1

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Isis39 le Lun 11 Nov 2013 - 18:00

@Raoul LEVILAIN a écrit:

C’est donc à un extrémiste de droite et criminel de guerre que François Hollande a rendu hommage… Je suppose que cela, par contre, ne vous indignera pas ?
Rolling Eyes
Un paquet de résistants sont donc des criminels de guerre selon votre démonstration....

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par InvitéA2 le Lun 11 Nov 2013 - 18:04



Laughing 

InvitéA2
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par benjy_star le Lun 11 Nov 2013 - 18:15

@Tristana a écrit:
@benjy_star a écrit:
@Tristana a écrit:Ah, donc tu étais juste venu dire que les gens étaient divisés aussi sous Sarkozy ?... Parce que vu le topic, j'ai pensé que tu faisais un lien avec les infos du jour — qui ne se contentent pas de dire que la France est divisée, ça on le sait, mais que certains se servent d'une journée comme le 11 novembre pour éructer leur haine.
Je venais simplement déplorer le manque de cohésion en France, je regrettais ce manque d'union un jour comme aujourd'hui, et oui, je profite d'une actu pour en faire une fois de plus le triste constat. Il y a quelque chose de mal là dedans, Tristana ?? Tu vas venir me demander de justifier chacune de mes réactions ?

Maintenant, si même quand je regrette le manque de cohésion de la France tu viens me sauter dessus, je sais plus quoi te dire. Fiche-moi plutôt la paix, tu dois certainement avoir d'autres chats à fouetter...
Je t'explique pourquoi j'ai pensé que tu justifiais l'attitude de ceux qui sont venus manifester contre Hollande le 11 novembre. C'est aussi simple que ça.
Et je continuerai de répondre à qui je veux, quand je veux, Benjy, ne t'en déplaise. Si tu n'es pas capable de comprendre que venir dire dans ce topic-ci qu'après tout, les gens étaient tout autant divisés sous Sarkozy peut pousser à comprendre que tu fais un parallèle entre ceux qui se plaignaient de Sarkozy et ceux qui sont venus manifester aujourd'hui contre Hollande, ce n'est pas mon problème.
Je peux comprendre qu'on se méprenne sur ce que je dis, là n'est pas le problème. Je suis même tout à fait enclin à réexpliquer ce qui n'est pas compris.

Mais faire d'une vérité ce que tu croyais être vrai, ne pas t'excuser d'avoir mal interprété mes propos en répondant avec cette façon si péremptoire et méprisante que je te connais et venir en plus me dire que tu répondras à qui tu veux quand tu veux, chose qui d'ailleurs ma parait normale, c'est tout à ton déshonneur.

Tu réponds à qui tu veux et quand tu veux, certes, mais si tu déformes les propos d'une personne, ou si tu te trompes sur ce qu'elle a dit, attends-toi à ce que cette personne se défende, les gens ne sont pas là pour ramper devant toi.

De plus tes attaques font régulièrement dévier les discussions, puisqu'il faut s'en défendre, ce n’est pas non plus dans l'intérêt d'une discussion ou d'un échange.

Un peu de sérénité que diable !


Dernière édition par benjy_star le Lun 11 Nov 2013 - 18:18, édité 1 fois

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Raoul LEVILAIN le Lun 11 Nov 2013 - 18:17

@PauvreYorick a écrit:Remarque, on peut multiplier les exemples.

« ... à la bataille de Verdun. Mais qui était donc Philippe Pétain ? » ... Very Happy
Exemple intéressant ! Laughing 

Est-ce qu'aujourd'hui on rend hommage à Pétain ? Je ne crois pas, bien au contraire ! Toute une série de mesures ont en effet été prises pour effacer Pétain de toutes les formes d'hommages possibles :

- A partir 1945, toutes les rues "Pétain" ont été progressivement débaptisées.
- Après la mort de Pétain, les autorités ont toujours refusé le transfert de ses cendres au Mémorial de Douaumont.
- Les portraits de Pétain, chef de l'Etat français, ont été progressivement décrochés des murs des mairies où il voisinait avec les portraits de tous les autres chefs d'Etat (une dernière mairie l'avait encore en 2011  avant de devoir à son tour le décrocher). Source : http://www.liberation.fr/societe/2011/09/20/la-justice-confirme-que-les-portraits-de-petain-n-ont-pas-leur-place-en-mairie_762529
- Enfin, depuis ces dernières années, les historiens minimisent de plus en plus son rôle dans la bataille de Verdun.

Bref tout est fait pour éviter tout ce qui pourrait ressembler de près ou de loin à une forme d'hommage officiel...

En ce qui concerne Romans-Petit, c'est la première fois je crois qu'un Président de la République, de gauche, rend hommage à un criminel de guerre d'extrême-droite...
J'aimerais que l'on fasse avec Romans-Petit ce que l'on a fait pour Pétain.

Raoul LEVILAIN
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Asha Kraken le Lun 11 Nov 2013 - 18:20

@Raoul LEVILAIN a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Remarque, on peut multiplier les exemples.

« ... à la bataille de Verdun. Mais qui était donc Philippe Pétain ? » ... Very Happy
Exemple intéressant ! Laughing 

Est-ce qu'aujourd'hui on rend hommage à Pétain ? Je ne crois pas, bien au contraire ! Toute une série de mesures ont en effet été prises pour effacer Pétain de toutes les formes d'hommages possibles :

- A partir 1945, toutes les rues "Pétain" ont été progressivement débaptisées.
- Après la mort de Pétain, les autorités ont toujours refusé le transfert de ses cendres au Mémorial de Douaumont.
- Les portraits de Pétain, chef de l'Etat français, ont été progressivement décrochés des murs des mairies où il voisinait avec les portraits de tous les autres chefs d'Etat (une dernière mairie l'avait encore en 2011  avant de devoir à son tour le décrocher). Source : http://www.liberation.fr/societe/2011/09/20/la-justice-confirme-que-les-portraits-de-petain-n-ont-pas-leur-place-en-mairie_762529
- Enfin, depuis ces dernières années, les historiens minimisent de plus en plus son rôle dans la bataille de Verdun.

Bref tout est fait pour éviter tout ce qui pourrait ressembler de près ou de loin à une forme d'hommage officiel...

En ce qui concerne Romans-Petit, c'est la première fois je crois qu'un Président de la République, de gauche, rend hommage à un criminel de guerre d'extrême-droite...
J'aimerais que l'on fasse avec Romans-Petit ce que l'on a fait pour Pétain.
Vous plaisantez non ? Hein vous plaisantez? Non? affraid

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Isis39 le Lun 11 Nov 2013 - 18:21

@Raoul LEVILAIN a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Remarque, on peut multiplier les exemples.

« ... à la bataille de Verdun. Mais qui était donc Philippe Pétain ? » ... Very Happy
Exemple intéressant ! Laughing 

Est-ce qu'aujourd'hui on rend hommage à Pétain ? Je ne crois pas, bien au contraire ! Toute une série de mesures ont en effet été prises pour effacer Pétain de toutes les formes d'hommages possibles :

- A partir 1945, toutes les rues "Pétain" ont été progressivement débaptisées.
- Après la mort de Pétain, les autorités ont toujours refusé le transfert de ses cendres au Mémorial de Douaumont.
- Les portraits de Pétain, chef de l'Etat français, ont été progressivement décrochés des murs des mairies où il voisinait avec les portraits de tous les autres chefs d'Etat (une dernière mairie l'avait encore en 2011  avant de devoir à son tour le décrocher). Source : http://www.liberation.fr/societe/2011/09/20/la-justice-confirme-que-les-portraits-de-petain-n-ont-pas-leur-place-en-mairie_762529
- Enfin, depuis ces dernières années, les historiens minimisent de plus en plus son rôle dans la bataille de Verdun.

Bref tout est fait pour éviter tout ce qui pourrait ressembler de près ou de loin à une forme d'hommage officiel...

En ce qui concerne Romans-Petit, c'est la première fois je crois qu'un Président de la République, de gauche, rend hommage à un criminel de guerre d'extrême-droite...
J'aimerais que l'on fasse avec Romans-Petit ce que l'on a fait pour Pétain.
Mais qui, à part vous, affirme que Romans-Petit est un criminel de guerre ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par PauvreYorick le Lun 11 Nov 2013 - 18:27

Vous vous êtes mépris sur le sens de mon propos, Raoul. Je me demandais simplement ce qu'on penserait d'un professeur d'histoire qui viendrait expliquer à ses collègues que Pétain n'est pas seulement le vainqueur de Verdun.

Par ailleurs, on peut se demander ce que la commémoration d'Oyonnax a à voir avec les sifflets à Paris.

Ensuite, on peut se demander si, comme vous l'affirmez, on commémore Romans-Petit à Oyonnax.

Ce sont les trois choses que, je pense, vous mélangez:
1/ une cérémonie parisienne, qui a été sifflée,
2/ le fait de commémorer le 11 novembre 1918 par l'intermédiaire des commémorations de 1943, dont celle d'Oyonnax n'est que la plus réussie, comme l'indique précisément l'interview d'Azéma à laquelle vous renvoyez;
3/ l'idée (attribuée, assez bizarrement, à quelqu'un) de commémorer un criminel de guerre en la personne de Romans-Petit.

[1] et [2] ont eu lieu aujourd'hui. [3], à ma connaissance, non.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Raoul LEVILAIN le Lun 11 Nov 2013 - 18:32

@Isis39 a écrit:Un paquet de résistants sont donc des criminels de guerre selon votre démonstration....
Hélas, oui... Pour l'instant, c'est encore tabou...
Mais les archives vont tôt ou tard être dépouillées !
Cela a d'ailleurs déjà timidement commencé. J'ai lu il y a 2 ans un livre sur la Résistance en Ardèche. L'auteur a retranscrit mot pour mot les procès-verbaux d'auditions faits par la gendarmerie en 1945 à la suite des disparitions de personnes exécutées par la Résistance lors de l'Epuration (avant et après le 6 juin 1944). Tout y est : tortures et exécutions de collabos (réels ou imaginaires), exécutions de soldats allemands...
Les témoignages sur les actes de torture, notamment, sont proprement hallucinants, effrayants... Les scènes sont décrites dans le moindre détail par des témoins oculaires. Cela m'a fait penser immédiatement à la torture en Algérie, aux "corvées de bois"... Exactement pareil !
Une fois refermé l'ouvrage, je n'ai plus jamais regardé les Résistants de la même manière...

Raoul LEVILAIN
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Raoul LEVILAIN le Lun 11 Nov 2013 - 18:36

@PauvreYorick a écrit:Vous vous êtes mépris sur le sens de mon propos, Raoul. Je me demandais simplement ce qu'on penserait d'un professeur d'histoire qui viendrait expliquer à ses collègues que Pétain n'est pas seulement le vainqueur de Verdun.
Selon les dernières études historiques, Pétain n'est pas le "vainqueur de Verdun" que l'on a dit. C'est une vision un peu trop hagiographique.

Raoul LEVILAIN
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par PauvreYorick le Lun 11 Nov 2013 - 18:39

Allez Raoul, faites un effort et répondez au milieu plutôt qu'en périphérie ou carrément à côté Smile

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Isis39 le Lun 11 Nov 2013 - 18:42

@Raoul LEVILAIN a écrit:
@Isis39 a écrit:Un paquet de résistants sont donc des criminels de guerre selon votre démonstration....
Hélas, oui... Pour l'instant, c'est encore tabou...
Mais les archives vont tôt ou tard être dépouillées !
Cela a d'ailleurs déjà timidement commencé. J'ai lu il y a 2 ans un livre sur la Résistance en Ardèche. L'auteur a retranscrit mot pour mot les procès-verbaux d'auditions faits par la gendarmerie en 1945 à la suite des disparitions de personnes exécutées par la Résistance lors de l'Epuration (avant et après le 6 juin 1944). Tout y est : tortures et exécutions de collabos (réels ou imaginaires), exécutions de soldats allemands...
Les témoignages sur les actes de torture, notamment, sont proprement hallucinants, effrayants... Les scènes sont décrites dans le moindre détail par des témoins oculaires. Cela m'a fait penser immédiatement à la torture en Algérie, aux "corvées de bois"... Exactement pareil !
Une fois refermé l'ouvrage, je n'ai plus jamais regardé les Résistants de la même manière...
Mais pour ROmans-Petit ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Edgar le Lun 11 Nov 2013 - 18:42

Pardonnez-moi la possible brutalité de mon intervention, mais comment peut-on avoir imaginé deux secondes qu'une phase qualifiée d' "épuration" ne soit pas la porte ouverte à tous les excès, toutes les revanches mêmes sans lien avec la guerre, les injustices, les justices expéditives, les cruautés ? Je me souviens en avoir déjà été conscient en terminale lorsque notre professeur d'HG nous avait soufflé à demi-mot que l' épuration" n'avait pas été forcément juste et ordonnée. Cela a été certainement la même chose après 1789, ce sera la même chose en Syrie quand ils auront attrapé Assad et l'auront attaché nu par les pieds à une voiture roulant à pleins gaz sur des cailloux. C'est humain, et c'est la raison pour laquelle la justice professionnelle est censée se substituer à la loi du "oeil pour oeil, dent pour dent".

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Raoul LEVILAIN le Lun 11 Nov 2013 - 18:46

@PauvreYorick a écrit:Vous vous êtes mépris sur le sens de mon propos, Raoul. Je me demandais simplement ce qu'on penserait d'un professeur d'histoire qui viendrait expliquer à ses collègues que Pétain n'est pas seulement le vainqueur de Verdun.

Par ailleurs, on peut se demander ce que la commémoration d'Oyonnax a à voir avec les sifflets à Paris.

Ensuite, on peut se demander si, comme vous l'affirmez, on commémore Romans-Petit à Oyonnax.

Ce sont les trois choses que, je pense, vous mélangez:
1/ une cérémonie parisienne, qui a été sifflée,
2/ le fait de commémorer le 11 novembre 1918 par l'intermédiaire des commémorations de 1943, dont celle d'Oyonnax n'est que la plus réussie, comme l'indique précisément l'interview d'Azéma à laquelle vous renvoyez;
3/ l'idée (attribuée, assez bizarrement, à quelqu'un) de commémorer un criminel de guerre en la personne de Romans-Petit.

[1] et [2] ont eu lieu aujourd'hui. [3], à ma connaissance, non.
J'ai posté ce message après avoir lu vos commentaires où vous dénonciez des sifflets contre Hollande ("honteux", "indigne", etc.). Je me suis dit que vous pourriez peut-être aussi vous indigner de cet hommage de Hollande fait à Romans-Petit. Sans doute Hollande ignore-t-il très certainement qui est réellement Romans-Petit ! Mais c'est bien cela le problème !

Raoul LEVILAIN
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Tristana le Lun 11 Nov 2013 - 18:46

@benjy_star a écrit:
@Tristana a écrit:
@benjy_star a écrit:Je venais simplement déplorer le manque de cohésion en France, je regrettais ce manque d'union un jour comme aujourd'hui, et oui, je profite d'une actu pour en faire une fois de plus le triste constat. Il y a quelque chose de mal là dedans, Tristana ?? Tu vas venir me demander de justifier chacune de mes réactions ?

Maintenant, si même quand je regrette le manque de cohésion de la France tu viens me sauter dessus, je sais plus quoi te dire. Fiche-moi plutôt la paix, tu dois certainement avoir d'autres chats à fouetter...
Je t'explique pourquoi j'ai pensé que tu justifiais l'attitude de ceux qui sont venus manifester contre Hollande le 11 novembre. C'est aussi simple que ça.
Et je continuerai de répondre à qui je veux, quand je veux, Benjy, ne t'en déplaise. Si tu n'es pas capable de comprendre que venir dire dans ce topic-ci qu'après tout, les gens étaient tout autant divisés sous Sarkozy peut pousser à comprendre que tu fais un parallèle entre ceux qui se plaignaient de Sarkozy et ceux qui sont venus manifester aujourd'hui contre Hollande, ce n'est pas mon problème.
Je peux comprendre qu'on se méprenne sur ce que je dis, là n'est pas le problème. Je suis même tout à fait enclin à réexpliquer ce qui n'est pas compris.

Mais faire d'une vérité ce que tu croyais être vrai, ne pas t'excuser d'avoir mal interprété mes propos en répondant avec cette façon si péremptoire et méprisante que je te connais et venir en plus me dire que tu répondras à qui tu veux quand tu veux, chose qui d'ailleurs ma parait normale, c'est tout à ton déshonneur.

Tu réponds à qui tu veux et quand tu veux, certes, mais si tu déformes les propos d'une personne, ou si tu te trompes sur ce qu'elle a dit, attends-toi à ce que cette personne se défende, les gens ne sont pas là pour ramper devant toi.

De plus tes attaques font régulièrement dévier les discussions, puisqu'il faut s'en défendre, ce n’est pas non plus dans l'intérêt d'une discussion ou d'un échange.

Un peu de sérénité que diable !
Je me suis expliquée, c'est terminé. C'est toi qui continues là-dessus.

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Edgar le Lun 11 Nov 2013 - 18:48

@Tristana a écrit:http://www.itele.fr/france/video/cest-une-honte-ce-nest-pas-le-jour-61930

Quand on voit ça... Heureusement que certains s’indignent encore (même si, je sais, c'est une sale manie de gauche).
Il est très bien ce jeune Thibault, dans la circonstance, vraiment très digne et très bien.

Juste une remarque à caractère vestimentaire, mais le bonnet rouge ne donne pas forcément un air intelligent à tout le monde, il faut faire attention.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par PauvreYorick le Lun 11 Nov 2013 - 18:49

@Raoul LEVILAIN a écrit:Je me suis dit que vous pourriez peut-être aussi vous indigner de cet hommage de Hollande fait à Romans-Petit.
Donc, si je vous suis bien, il est urgent de s'indigner sur ce fil de tout ce qui pourrait donner matière à une quelconque indignation? Mais ça va être une avalanche!

(Sans blague, vous plaisantez, là, n'est-ce pas?)

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Isis39 le Lun 11 Nov 2013 - 18:52

@PauvreYorick a écrit:
@Raoul LEVILAIN a écrit:Je me suis dit que vous pourriez peut-être aussi vous indigner de cet hommage de Hollande fait à Romans-Petit.
Donc, si je vous suis bien, il est urgent de s'indigner sur ce fil de tout ce qui pourrait donner matière à une quelconque indignation? Mais ça va être une avalanche!

(Sans blague, vous plaisantez, là, n'est-ce pas?)
ET quel historien, quel livre affirme que Romans-Petit est un criminel de guerre ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Raoul LEVILAIN le Lun 11 Nov 2013 - 18:54

@Isis39 a écrit:
@Raoul LEVILAIN a écrit:
@Isis39 a écrit:Un paquet de résistants sont donc des criminels de guerre selon votre démonstration....
Hélas, oui... Pour l'instant, c'est encore tabou...
Mais les archives vont tôt ou tard être dépouillées !
Cela a d'ailleurs déjà timidement commencé. J'ai lu il y a 2 ans un livre sur la Résistance en Ardèche. L'auteur a retranscrit mot pour mot les procès-verbaux d'auditions faits par la gendarmerie en 1945 à la suite des disparitions de personnes exécutées par la Résistance lors de l'Epuration (avant et après le 6 juin 1944). Tout y est : tortures et exécutions de collabos (réels ou imaginaires), exécutions de soldats allemands...
Les témoignages sur les actes de torture, notamment, sont proprement hallucinants, effrayants... Les scènes sont décrites dans le moindre détail par des témoins oculaires. Cela m'a fait penser immédiatement à la torture en Algérie, aux "corvées de bois"... Exactement pareil !
Une fois refermé l'ouvrage, je n'ai plus jamais regardé les Résistants de la même manière...
Mais pour ROmans-Petit ?
Justement, pour l'instant rien n'a vraiment filtré. Et pour cause ! Romans-Petit est un Compagnon de la Libération, un grand Résistant. C'est ce qui l'a pour l'instant protégé. C'est une icône intouchable. Mais... un jour viendra où un historien ira fouiller les archives. L'auteur que j'ai cité, Patrick Veyret, le meilleur spécialiste des maquis de l'Ain, ne s'est pas trop étendu sur la question... Il a simplement mentionné l'exécution des 57 Allemands. Sans d'ailleurs s'en émouvoir, sans chercher à savoir qui étaient ces 57 soldats... Mais patience... Comme pour la torture en Algérie, les archives finiront par s'ouvrir et être lues...

Raoul LEVILAIN
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat historiographique sur Henri Romans-Petit.

Message par Isis39 le Lun 11 Nov 2013 - 18:58

@Raoul LEVILAIN a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Raoul LEVILAIN a écrit:Hélas, oui... Pour l'instant, c'est encore tabou...
Mais les archives vont tôt ou tard être dépouillées !
Cela a d'ailleurs déjà timidement commencé. J'ai lu il y a 2 ans un livre sur la Résistance en Ardèche. L'auteur a retranscrit mot pour mot les procès-verbaux d'auditions faits par la gendarmerie en 1945 à la suite des disparitions de personnes exécutées par la Résistance lors de l'Epuration (avant et après le 6 juin 1944). Tout y est : tortures et exécutions de collabos (réels ou imaginaires), exécutions de soldats allemands...
Les témoignages sur les actes de torture, notamment, sont proprement hallucinants, effrayants... Les scènes sont décrites dans le moindre détail par des témoins oculaires. Cela m'a fait penser immédiatement à la torture en Algérie, aux "corvées de bois"... Exactement pareil !
Une fois refermé l'ouvrage, je n'ai plus jamais regardé les Résistants de la même manière...
Mais pour ROmans-Petit ?
Justement, pour l'instant rien n'a vraiment filtré. Et pour cause ! Romans-Petit est un Compagnon de la Libération, un grand Résistant. C'est ce qui l'a pour l'instant protégé. C'est une icône intouchable. Mais... un jour viendra où un historien ira fouiller les archives. L'auteur que j'ai cité, Patrick Veyret, le meilleur spécialiste des maquis de l'Ain, ne s'est pas trop étendu sur la question... Il a simplement mentionné l'exécution des 57 Allemands. Sans d'ailleurs s'en émouvoir, sans chercher à savoir qui étaient ces 57 soldats... Mais patience... Comme pour la torture en Algérie, les archives finiront par s'ouvrir et être lues...
Donc ce n'est que votre appréciation. Donc arrêtez un peu. !

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum