Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
nova32
Niveau 9

FO : Communiqué sur les résultats de PISA 2012.

par nova32 le Mer 4 Déc 2013 - 21:13
FO a écrit:Les résultats de l’enquête PISA 2012 viennent d’être rendus publics par l’OCDE.
Ce Programme international pour le suivi des acquis évalue tous les trois ans les compétences des élèves de 15 ans en compréhension de la lecture, des mathématiques et des sciences. Cette année, les mathématiques sont au cœur de l’enquête qui voit la France reculer de quatre rangs et se retrouver 18ème des 34 pays de l’OCDE .et 25ème sur les 65 pays testés.

Les résultats de ces tests, qui, rappelons-le, n’évaluent pas les connaissances des élèves mais les compétences, donnent lieu à de nombreux commentaires, en particulier du ministre de l’éducation nationale.

Si les commentateurs étaient logiques, ils devraient s’interroger sur les résultats de toutes les réformes mises en place depuis de nombreuses années par les gouvernements successifs. Celles-ci ont en effet toutes en commun de diminuer les heures de cours et les connaissances dispensées aux élèves et ceux qui les élaborent se réfèrent tous à « la lutte contre l’échec et le décrochage scolaire ».
L’actuel ministre n’échappe pas à la règle. Il prétend que « la refondation de l’école lancée depuis dix-huit mois vise justement à stopper le déclin de l’école et à redonner à l’école républicaine son caractère égalitaire."

On ne peut que s’interroger sur l’efficacité des remèdes qu’il préconise. Ainsi avec la réforme des rythmes scolaires, le ministre prétend régler les problèmes d’apprentissage de la lecture, de l’écriture, du calcul et plus généralement du décrochage scolaire en mêlant le scolaire et le périscolaire et en faisant ainsi éclater le cadre « séculaire » de la journée scolaire.

Dans la boite à outils de la « refondation » de ‘l’école figurent également la réduction de l’instruction à un vague socle commun de connaissances et de compétences, la co-éducation avec les entreprises et les collectivités locales et dans la même logique, une remise en cause du caractère national de l’éducation au bénéficie de divers projets territoriaux.

Personne ne peut sérieusement croire que c’est ainsi qu’on peut « stopper le déclin de l’école » et « inverser la tendance ».

Les actuels projets de refonte des statuts des enseignants qui réduisent la mission d’enseignement à une mission parmi d’autres confirment les choix du ministre : faire disparaître le décret du 25 mai 50 qui assure aux élèves des horaires hebdomadaires d’enseignement dans chacune des disciplines des programmes nationaux.

A la veille de la grève nationale du 5 décembre appelée par les fédérations syndicales FO et CGT des personnels enseignants et territoriaux des écoles avec le SNUIPP FSU, le ministre serait bien inspiré de suspendre sa réforme des rythmes scolaires et d’abroger le décret du 24 janvier 2013.

Il serait également bien inspiré de tirer les leçons du conflit qu’il a provoqué sur la réforme ds rythmes scolaires avant de s’attaquer au statut national des enseignants du second degré.

Le Premier ministre présente les résultats de l’enquête PISA comme un « électrochoc salutaire » pour ceux qui s’opposent aux « changements » imposés par le gouvernement à l’école.

Pour Force Ouvrière, l’urgence c’est de résister à l’électrochoc dévastateur que le gouvernement entend imposer à l’école républicaine, à son fonctionnement, à ses missions et aux fonctionnaires d’État de toutes catégories du ministère de l’Éducation nationale.

Montreuil, le 3 décembre 2013

[1] L’enquête Pisa est organisée par l’OCDE et est menée tous les trois ans auprès de jeunes de 15 ans. Elle évalue « l’acquisition de savoirs jugés essentiels à la vie quotidienne au terme de la scolarité obligatoire ». Ses tests portent sur la lecture, la culture mathématique et scientifique. Au total, 470.000 élèves, dont 4.500 en France de 150 à 200 établissements scolaires, y ont participé en 2012. Il s’agit d’une épreuve de deux heures et demie comprenant 80 questions (QCM et questions ouvertes) et un questionnaire sur l’origine sociale, les habitudes culturelles et les envies des élèves.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Lefteris
Empereur

Re: FO : Communiqué sur les résultats de PISA 2012.

par Lefteris le Mer 4 Déc 2013 - 21:29
Non non : on refait une purge et une saignée . Ignorantus, ingnoranta...  professeur ...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).
« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: FO : Communiqué sur les résultats de PISA 2012.

par atrium le Mer 4 Déc 2013 - 21:31
L'éducation représente un immense gisement d'emplois et de croissance, à condition de libérer les énergies
entrepreneuriales. professeur
avatar
Lefteris
Empereur

Re: FO : Communiqué sur les résultats de PISA 2012.

par Lefteris le Mer 4 Déc 2013 - 21:50
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:L'éducation représente un immense gisement d'emplois et de croissance, à condition de libérer les énergies
entrepreneuriales. professeur
Eu égard à l'inertie conjoncturelle, il ne faut pas négliger d'anticiper l'ensemble des problématiques envisageables, à court terme.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).
« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
nova32
Niveau 9

Re: FO : Communiqué sur les résultats de PISA 2012.

par nova32 le Mer 4 Déc 2013 - 21:52
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:L'éducation représente un immense gisement d'emplois et de croissance, à condition de libérer les énergies
entrepreneuriales. professeur
Eu égard à l'inertie conjoncturelle, il ne faut pas négliger d'anticiper l'ensemble des problématiques envisageables, à court terme.
Considérant avec une logique nouvelle la déconcentration qui implique l’autonomie qui implique l’hétérogénéité, il est vital, dans le souci des apprenants, de donner un espace à la globalité des mutations obligées des interlocuteurs de proximité.
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: FO : Communiqué sur les résultats de PISA 2012.

par atrium le Mer 4 Déc 2013 - 22:05
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:L'éducation représente un immense gisement d'emplois et de croissance, à condition de libérer les énergies
entrepreneuriales. professeur
Eu égard à l'inertie conjoncturelle, il ne faut pas négliger d'anticiper l'ensemble des problématiques envisageables, à court terme.
Considérant avec une logique nouvelle la déconcentration qui implique l’autonomie qui implique l’hétérogénéité, il est vital, dans le souci des apprenants, de donner un espace à la globalité des mutations obligées des interlocuteurs de proximité.
On est donc 3 sur ce forum à avoir fait l'ENA. Razz 
avatar
Duplay
Expert spécialisé

Re: FO : Communiqué sur les résultats de PISA 2012.

par Duplay le Mer 4 Déc 2013 - 22:08
FO a écrit:Les résultats de l’enquête PISA 2012 viennent d’être rendus publics par l’OCDE.
Ce Programme international pour le suivi des acquis évalue tous les trois ans les compétences des élèves de 15 ans en compréhension de la lecture, des mathématiques et des sciences. Cette année, les mathématiques sont au cœur de l’enquête qui voit la France reculer de quatre rangs et se retrouver 18ème des 34 pays de l’OCDE .et 25ème sur les 65 pays testés.

Les résultats de ces tests, qui, rappelons-le, n’évaluent pas les connaissances des élèves mais les compétences, donnent lieu à de nombreux commentaires, en particulier du ministre de l’éducation nationale.

Si les commentateurs étaient logiques, ils devraient s’interroger sur les résultats de toutes les réformes mises en place depuis de nombreuses années par les gouvernements successifs. Celles-ci ont en effet toutes en commun de diminuer les heures de cours et les connaissances dispensées aux élèves et ceux qui les élaborent se réfèrent tous à « la lutte contre l’échec et le décrochage scolaire ».
L’actuel ministre n’échappe pas à la règle. Il prétend que « la refondation de l’école lancée depuis dix-huit mois vise justement à stopper le déclin de l’école et à redonner à l’école républicaine son caractère égalitaire."

On ne peut que s’interroger sur l’efficacité des remèdes qu’il préconise. Ainsi avec la réforme des rythmes scolaires, le ministre prétend régler les problèmes d’apprentissage de la lecture, de l’écriture, du calcul et plus généralement du décrochage scolaire en mêlant le scolaire et le périscolaire et en faisant ainsi éclater le cadre « séculaire » de la journée scolaire.

Dans la boite à outils de la « refondation » de ‘l’école figurent également la réduction de l’instruction à un vague socle commun de connaissances et de compétences, la co-éducation avec les entreprises et les collectivités locales et dans la même logique, une remise en cause du caractère national de l’éducation au bénéficie de divers projets territoriaux.

Personne ne peut sérieusement croire que c’est ainsi qu’on peut « stopper le déclin de l’école » et « inverser la tendance ».

Les actuels projets de refonte des statuts des enseignants qui réduisent la mission d’enseignement à une mission parmi d’autres confirment les choix du ministre : faire disparaître le décret du 25 mai 50 qui assure aux élèves des horaires hebdomadaires d’enseignement dans chacune des disciplines des programmes nationaux.

A la veille de la grève nationale du 5 décembre appelée par les fédérations syndicales FO et CGT des personnels enseignants et territoriaux des écoles avec le SNUIPP FSU, le ministre serait bien inspiré de suspendre sa réforme des rythmes scolaires et d’abroger le décret du 24 janvier 2013.

Il serait également bien inspiré de tirer les leçons du conflit qu’il a provoqué sur la réforme ds rythmes scolaires avant de s’attaquer au statut national des enseignants du second degré.

Le Premier ministre présente les résultats de l’enquête PISA comme un « électrochoc salutaire » pour ceux qui s’opposent aux « changements » imposés par le gouvernement à l’école.

Pour Force Ouvrière, l’urgence c’est de résister à l’électrochoc dévastateur que le gouvernement entend imposer à l’école républicaine, à son fonctionnement, à ses missions et aux fonctionnaires d’État de toutes catégories du ministère de l’Éducation nationale.

Montreuil, le 3 décembre 2013

[1] L’enquête Pisa est organisée par l’OCDE et est menée tous les trois ans auprès de jeunes de 15 ans. Elle évalue « l’acquisition de savoirs jugés essentiels à la vie quotidienne au terme de la scolarité obligatoire ». Ses tests portent sur la lecture, la culture mathématique et scientifique. Au total, 470.000 élèves, dont 4.500 en France de 150 à 200 établissements scolaires, y ont participé en 2012. Il s’agit d’une épreuve de deux heures et demie comprenant 80 questions (QCM et questions ouvertes) et un questionnaire sur l’origine sociale, les habitudes culturelles et les envies des élèves.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tout est dit.

Enseignants de toutes catégories, PE, professeurs de collège et lycée, documentalistes, professeurs de LP ou de CPGE…, en exercice dans des établissements de centre ville ou de ZEP… ne nous laissons pas diviser.

Tous unis pour repousser ces réformes ineptes et défendre notre métier : celui d'enseignant, fonctionnaire d'Etat !

chevalier
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: FO : Communiqué sur les résultats de PISA 2012.

par C'est pas faux le Mer 4 Déc 2013 - 22:12
! NOISSIMED NOLLIEP
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: FO : Communiqué sur les résultats de PISA 2012.

par atrium le Mer 4 Déc 2013 - 22:14
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:! NOISSIMED NOLLIEP
Le suivant serait pire. Contrairement aux girouettes qui adorent maintenant ce qu'ils brûlaient il y a 2 ans, nous combattons une politique, pas une personne.
avatar
Fraser
Habitué du forum

Re: FO : Communiqué sur les résultats de PISA 2012.

par Fraser le Mer 4 Déc 2013 - 22:51
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:! NOISSIMED NOLLIEP
Le suivant serait pire. Contrairement aux girouettes qui adorent maintenant ce qu'ils brûlaient il y a 2 ans, nous combattons une politique, pas une personne.
N’empêche...


Dernière édition par forrester1 le Mer 4 Déc 2013 - 22:56, édité 1 fois
avatar
nova32
Niveau 9

Re: FO : Communiqué sur les résultats de PISA 2012.

par nova32 le Mer 4 Déc 2013 - 22:53
Le titre a été modifié avec une faute... 😕 
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: FO : Communiqué sur les résultats de PISA 2012.

par C'est pas faux le Mer 4 Déc 2013 - 22:55
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:! NOISSIMED NOLLIEP
Le suivant serait pire. Contrairement aux girouettes qui adorent maintenant ce qu'ils brûlaient il y a 2 ans, nous combattons une politique, pas une personne.
On a plutôt des cas de l'inverse, que l'on taira pour l'ambiance.
Contenu sponsorisé

Re: FO : Communiqué sur les résultats de PISA 2012.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum