Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par C'est pas faux le Mer 18 Déc 2013 - 23:00

@elena3 a écrit:
Et ? heu 
Par contre, ça m'a permis de tomber par hasard sur cet article et de voir à quel point on nous prend pour des imbéciles en répétant les mêmes sornettes depuis 20 ans le numérique est un outil exceptionnel ! lol! lol! 
Quel est l'enjeu pédagogique ?

Il y en a plusieurs, le plus important est de répondre à la massification des savoirs par une individualisation des apprentissages. L'enseignant n'est plus une personne qui déverse son savoir sur une classe unique et indifférenciée. Il faut pouvoir transmettre le savoir en fonction des particularismes de chacun des élèves. Le numérique et ses outils y contribuent. Ce que nous appelons la "remédiation" fait partie des enjeux. Par exemple, des élèves de sixième ne maîtrisent pas la ponctuation. Eh bien, certaines applications numériques permettent de revoir avec eux ce point. Un autre enjeu, réduire les écarts sociétaux existant entre les enfants. Par exemple, certains jeunes peuvent ne pas avoir de culture axée vers le livre faute d'en avoir dans leur foyer. Eh bien, on peut déclencher une mécanique par le biais du livre numérique ou des approches alternatives de lecture.

http://www.gouvernement.fr/gouvernement/le-numerique-doit-venir-aux-jeunes-et-non-les-jeunes-au-numerique
 Rolling Eyes furieux 

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Olympias le Mer 18 Déc 2013 - 23:01

Luigi, au secours !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par JPhMM le Mer 18 Déc 2013 - 23:07

Un autre enjeu, réduire les écarts sociétaux existant entre les enfants. Par exemple, certains jeunes peuvent ne pas avoir de culture axée vers le livre faute d'en avoir dans leur foyer. Eh bien, on peut déclencher une mécanique par le biais du livre numérique ou des approches alternatives de lecture.
*Long soupir de fatigue*

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Presse-purée le Mer 18 Déc 2013 - 23:08

L'enseignant n'est plus une personne qui déverse son savoir
Le savoir, c'est comme le vomi apparemment, ça se déverse.
Edit: ou comme les ordures, les rebuts.


Dernière édition par Presse-purée le Mer 18 Déc 2013 - 23:11, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par John le Mer 18 Déc 2013 - 23:09

@JPhMM a écrit:
Un autre enjeu, réduire les écarts sociétaux existant entre les enfants. Par exemple, certains jeunes peuvent ne pas avoir de culture axée vers le livre faute d'en avoir dans leur foyer. Eh bien, on peut déclencher une mécanique par le biais du livre numérique ou des approches alternatives de lecture.
*Long soupir de fatigue*
Pourtant, ça ne me semble pas du tout idiot.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par JPhMM le Mer 18 Déc 2013 - 23:13

@John a écrit:
@JPhMM a écrit:
Un autre enjeu, réduire les écarts sociétaux existant entre les enfants. Par exemple, certains jeunes peuvent ne pas avoir de culture axée vers le livre faute d'en avoir dans leur foyer. Eh bien, on peut déclencher une mécanique par le biais du livre numérique ou des approches alternatives de lecture.
*Long soupir de fatigue*
Pourtant, ça ne me semble pas du tout idiot.
On pourrait aussi leur mettre des livres dans les mains.

La fracture numérique n'est pas celle que l'on croit. Les enfants originaires des milieux plus modestes passent en moyenne plus de temps sur leurs écrans.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Olympias le Mer 18 Déc 2013 - 23:15

@John a écrit:
@JPhMM a écrit:
Un autre enjeu, réduire les écarts sociétaux existant entre les enfants. Par exemple, certains jeunes peuvent ne pas avoir de culture axée vers le livre faute d'en avoir dans leur foyer. Eh bien, on peut déclencher une mécanique par le biais du livre numérique ou des approches alternatives de lecture.
*Long soupir de fatigue*
Pourtant, ça ne me semble pas du tout idiot.
A condition qu'ils lisent...

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par JPhMM le Mer 18 Déc 2013 - 23:17

@Olympias a écrit:
@John a écrit:
@JPhMM a écrit:
*Long soupir de fatigue*
Pourtant, ça ne me semble pas du tout idiot.
A condition qu'ils lisent...
Et lire un livre sur un ordinateur ou une tablette est bien plus difficile que de lire un livre papier.
Une liseuse par contre, pourrait être une bonne idée, si elle était pré-remplie de livres. Mais telle ne semble pas être l'idée, d'après ce que j'ai compris.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par kero le Mer 18 Déc 2013 - 23:37

@C'est pas faux a écrit:Je viens de recevoir un mail indiquant le résultat de la consultation sur les rythmes dans ma commune :
- à la question : Le décret permet-il la réussite de tous les élèves ? La réponse est non à 86 % (95 % chez les enseignants);
- à la question : Faut-il retirer le décret ? La réponse est oui à 86 % (86 % chez les enseignants).
Il y a donc 9 % d'enseignants de ma ville pour considérer que le décret ne permet pas la réussite gnagnagna, mais qu'il faut le garder quand même.  scratch 

Je ne sais pas encore si je suis trop pour ou contre cette réforme, mais je vois mal comment qui que ce soit pourrait décemment dire qu'elle permet ou empêche la réussite de tous, dès lors qu'elle vient d'être mise en place.

Après, pour le reste, j'espère que VP arrive rapidement au bout de ce toboggan.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Une passante le Mer 18 Déc 2013 - 23:51

pour subir la réforme en tant que parent, je ne vois pas en quoi le fait que mes enfants fassent des ateliers cirque, ping-pong ou autres va les aider à mieux réussir scolairement ; en revanche, je vois bien en quoi le fait de se lever le mercredi matin risque de les faire moins bien réussir à cause de la fatigue et de l'absence de coupure (et encore, heureusement qu'ils n'ont aucune activité extra scolaire le mercredi après-midi !).

Une passante
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par yphrog le Mer 18 Déc 2013 - 23:54

Il est sur Preuves par Trois en ce moment. (Public Sénat)

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Edgar le Jeu 19 Déc 2013 - 0:04

@Lefteris a écrit:
@C'est pas faux a écrit:Quand j'y pense, c'est quand même une sacrée dérouillée. Alors qu'il était prioritaire et avait carte blanche ...
Il avait beaucoup d'atouts : prof de philo après l'un des plus répugnants ministres, issu de cette clique de VRP arrogants,  ce qui présentait mieux et  faisait moins provoc. Des moyens, une politique supposée en rupture avec ce qui précédait, et ses propres engagements (changer la formation, etc.) .
Qu'a-t-il fait ? La continuité d'une politique européiste et océdéiste. Il n'a pas redonné confiance au corps enseignant en continuant dans le pédagogisme, et n'a pas encouragé les jeunes à passer les concours de ce fait , les ESPE seront la continuité des IUFM, les têtes ne tombent pas apparemment, les carrières ne sont pas revalorisées, il a imposé la réforme des rythmes, et il veut s'attaquer aux statuts et aux vacances ...
En un an et demi, il est exécré comme un type de la pire  droite marchande. Bel exploit ... aai 

C'est effectivement préoccupant pour les socialistes d'avoir réussi à perdre l'électorat des professeurs alors qu'en passant après Chatel, même un demeuré aurait eu la partie facile tant le précédent avait seme la défiance. Je ne prendrais pas Peillon comme partenaire de jeu, même avec de super cartes, il serait capable de nous faire perdre.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Jacq le Jeu 19 Déc 2013 - 0:08

@wanax a écrit:
@Madame Mado a écrit:
@Balthazaard a écrit:bonjour
Je ne suis pas d'accord, le remplacement d'Allègre par Lang en 2000 avait immédiate apaisé le climat...

Absolument. Je l'ai vécu en "live" : ce changement de personne avait beaucoup calmé les choses.
Même si la ligne politique était restée la même (me souviens plus trop), le changement de ton avait beaucoup modifié l'ambiance (me souviens bien).
Le ton avait changé, pas la rémunération.  Very Happy 
De mémoire : ''année blanche'', ''ne pas fragiliser la croissance''...
Bref :
Quand il y a croissance, il ne faut pas la fragiliser, on gèle le point d'indice ou tout comme.
Quand il y a récession, le gouvernement ne peut pas nous augmenter, ''à l'heure où tant de Français connaissent des difficultés..''
Heureusement, à part ces deux cas, le reste du temps, c'est royal au bar.

Lang avait remplacé Allègre pour acheter les prof avant les élections, c'est tout.
Effectivement, on avait fait appel à la vieille gloire inutile pour faire fermer leur gueule aux prof et les séduire (avec le succès que l'on a constaté  Razz ) pour la présidentielle. Et alors que les postes aux concours étaient en baisse constante (nous étions pourtant sous la gauche au pouvoir, hein) chaque année, il a augmenté les postes juste l'année des élections, en envoyant une lettre à tous les personnels précaires qui voulait dire : votez pour moi et on va augmenter les postes (sans dire : après la diminution de ces dernières années).
Hamon ? Ra ? Ré ? Raré ? Super programme !
Royal ? Super aussi.
J'ai hâte.
Je le redis.
Je suis souvent contre ce que fait Peillon mais je mesure ce que nous avons eu avant, et ce que l'on risque d'avoir après. La même chose, la même écoute, et si c'est Hamon ou certains autres que j'imagine, cela risque d'être pire encore. Sans penser au cul bénisme royal.
Vous espérez un changement de l'écoute syndicale ? Mais ils vont écouter les mêmes, ceux qui vont dans le même sens depuis des années, et qui nous enfoncent (les tenants des compétences, des capacités, de l'apprentissage réactionnaire, bref, tout ce qui les arrange).
Il n'y aura aucun changement, sauf un peu de poudre aux yeux pour enseignants sympa.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Jacq le Jeu 19 Déc 2013 - 0:11

@JPhMM a écrit:
@John a écrit:
@JPhMM a écrit:
*Long soupir de fatigue*
Pourtant, ça ne me semble pas du tout idiot.
On pourrait aussi leur mettre des livres dans les mains.

La fracture numérique n'est pas celle que l'on croit. Les enfants originaires des milieux plus modestes passent en moyenne plus de temps sur leurs écrans.

Oui, ce n'est pas le numérique qui divise auttant la société que nos pédago le disent. Et ce n'est pas le numérique qui va changer la fracture "sociale".

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Edgar le Jeu 19 Déc 2013 - 0:16

Je dirais même que les enfants des milieux modestes sont suréquipés en informatique et jeux et consoles vidéo et sous-équipés en livre papier. On se trompe totalement de combat. La fracture numérique est un concept qui a 10 ans de retard.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Igniatius le Jeu 19 Déc 2013 - 0:19

@John a écrit:
@JPhMM a écrit:
Un autre enjeu, réduire les écarts sociétaux existant entre les enfants. Par exemple, certains jeunes peuvent ne pas avoir de culture axée vers le livre faute d'en avoir dans leur foyer. Eh bien, on peut déclencher une mécanique par le biais du livre numérique ou des approches alternatives de lecture.
*Long soupir de fatigue*
Pourtant, ça ne me semble pas du tout idiot.

Le problème est le même depuis toujours : en quoi ce nouveau support changerait quoi que ce soit a priori ?

Je trouve cela assez idiot en ce sens que cela tient du miroir aux alouettes assez évident.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Balthazaard le Jeu 19 Déc 2013 - 0:19

"Lang avait remplacé Allègre pour acheter les prof avant les élections, c'est tout."
Peut-être..et je n'en ai pas honte...d'une part acheté ne veut pas dire vendu et de plus je préfère nettement cela à de beaux discours vibrants et enflammés sur le sacro saint intérêt de l'enfant..
je suis à acheter...comme les médecins...comme les restaurateurs...comme les auto-entrepreneurs...comme beaucoup d'autres qui ont la faiblesse de penser à eux car personne d'autre ne le fera à leur place

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Jacq le Jeu 19 Déc 2013 - 0:22

@Balthazaard a écrit:"Lang avait remplacé Allègre pour acheter les prof avant les élections, c'est tout."
Peut-être..et je n'en ai pas honte...d'une part acheté ne veut pas dire vendu et de plus je préfère nettement cela à de beaux discours vibrants et enflammés sur le sacro saint intérêt de l'enfant..
je suis à acheter...comme les médecins...comme les restaurateurs...comme les auto-entrepreneurs...comme beaucoup d'autres qui ont la faiblesse de penser à eux car personne d'autre ne le fera à leur place

De toute façon le but était d'acheter, mais la conclusion a été claire ; Le Pen au deuxième tour... les prof ne se sont pas vendus pour cette farce.


Dernière édition par Jacq le Jeu 19 Déc 2013 - 0:25, édité 1 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Jacq le Jeu 19 Déc 2013 - 0:24

@Edgar a écrit:Je dirais même que les enfants des milieux modestes sont suréquipés en informatique et jeux et consoles vidéo et sous-équipés en livre papier. On se trompe totalement de combat. La fracture numérique est un concept qui a 10 ans de retard.

Tu as totalement raison, dix ans de retard.
Nous détruisons la qualité de notre enseignement au nom de principes éculés, avec dix ans de retard.
C'est tout à fait cela.
Nos élèves ont besoin de livres, pas de gadgets numériques, ça ils ont.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par User5899 le Jeu 19 Déc 2013 - 0:36

Alors Lang 2000 a quand même sorti le fameux décret disciplinaire qui a instauré le sursis (en 92, notez qu'il avait quand même pondu le décret permettant à un candidat pris sur le fait en matière de fraude de terminer son épreuve...) et l'effacement des sanctions au bout d'un an, et a créé les TPE, cette merveilleuse idée pour gonfler la réussite au Bac (matière obligatoire évaluée en bonus comme une option et dont 8 points sur 20 sont donnés par les enseignants de l'élève). Comme nullité, ce n'est quand même pas si mal.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Jacq le Jeu 19 Déc 2013 - 0:49

C'est pourquoi je préfère une inflection de Peillon, parce que je pense qu'il y a du bon à retirer de lui, qu'un changement de minsitre, qui sitôt arrivé va vouloir nous pondre une nouvelle réforme à la con avec son nom (rien qu'à lui) dessus. Je préfère un ministre qui fait évoluer sa politique qu'un nouveau ministre qui ne va penser qu'à inscrire son nom dans l'histoire en suivant les mêmes utopies stériles et néfastes des mêmes beaux penseurs, qui eux restent en toute impunité.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Balthazaard le Jeu 19 Déc 2013 - 0:56

"C'est pourquoi je préfère une inflexion de Peillon, parce que je pense qu'il y a du bon à retirer de lui"
Je ne suis absolument pas d'accord avec toi, hélas dirais-je, car ils tirent leur plus grandes forces de nos divisions....

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Jacq le Jeu 19 Déc 2013 - 3:20

Tu crois qu'un éventuel nouveau ministre ferait autrement ?

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par arcenciel le Jeu 19 Déc 2013 - 6:55

@Edgar a écrit:Je dirais même que les enfants des milieux modestes sont suréquipés en informatique et jeux et consoles vidéo et sous-équipés en livre papier. On se trompe totalement de combat. La fracture numérique est un concept qui a 10 ans de retard.
+1

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Hoa Mai le Jeu 19 Déc 2013 - 7:39

Cripure a écrit:Alors Lang 2000 a quand même sorti le fameux décret disciplinaire qui a instauré le sursis (en 92, notez qu'il avait quand même pondu le décret permettant à un candidat pris sur le fait en matière de fraude de terminer son épreuve...) et l'effacement des sanctions au bout d'un an, et a créé les TPE, cette merveilleuse idée pour gonfler la réussite au Bac (matière obligatoire évaluée en bonus comme une option et dont 8 points sur 20 sont donnés par les enseignants de l'élève). Comme nullité, ce n'est quand même pas si mal.


Oui, mais Lang a aussi ramené le service des professeurs de musique et d'arts plastiques à 18 h et 15 h, alors qu'on faisait deux heures de plus que tout le monde pour le même salaire avant lui.

Hoa Mai
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Fraser le Jeu 19 Déc 2013 - 7:45

@Jacq a écrit:
@wanax a écrit:
@Madame Mado a écrit:

Absolument. Je l'ai vécu en "live" : ce changement de personne avait beaucoup calmé les choses.
Même si la ligne politique était restée la même (me souviens plus trop), le changement de ton avait beaucoup modifié l'ambiance (me souviens bien).
Le ton avait changé, pas la rémunération.  Very Happy 
De mémoire : ''année blanche'', ''ne pas fragiliser la croissance''...
Bref :
Quand il y a croissance, il ne faut pas la fragiliser, on gèle le point d'indice ou tout comme.
Quand il y a récession, le gouvernement ne peut pas nous augmenter, ''à l'heure où tant de Français connaissent des difficultés..''
Heureusement, à part ces deux cas, le reste du temps, c'est royal au bar.

Lang avait remplacé Allègre pour acheter les prof avant les élections, c'est tout.
Effectivement, on avait fait appel à la vieille gloire inutile pour faire fermer leur gueule aux prof et les séduire (avec le succès que l'on a constaté  Razz ) pour la présidentielle. Et alors que les postes aux concours étaient en baisse constante (nous étions pourtant sous la gauche au pouvoir, hein) chaque année, il a augmenté les postes juste l'année des élections, en envoyant une lettre à tous les personnels précaires qui voulait dire : votez pour moi et on va augmenter les postes (sans dire : après la diminution de ces dernières années).
Hamon ? Ra ? Ré ? Raré ? Super programme !
Royal ? Super aussi.
J'ai hâte.
Je le redis.
Je suis souvent contre ce que fait Peillon mais je mesure ce que nous avons eu avant, et ce que l'on risque d'avoir après. La même chose, la même écoute, et si c'est Hamon ou  certains autres que j'imagine, cela risque d'être pire encore. Sans penser au cul bénisme royal.
Vous espérez un changement de l'écoute syndicale ? Mais ils vont écouter les mêmes, ceux qui vont dans le même sens depuis des années, et qui nous enfoncent (les tenants des compétences, des capacités, de l'apprentissage réactionnaire, bref, tout ce qui les arrange).
Il n'y aura aucun changement, sauf un peu de poudre aux yeux pour enseignants sympa.


Argumentaire du SE (local: 63) pour tenter de me faire croire qu'accepter cette reforme est pour notre bien...

Fraser
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum