Introduction séquence fables 6è

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Introduction séquence fables 6è

Message par malo21 le Lun 6 Jan 2014 - 20:35

Bonsoir à tous. que cette année soit belle pour vous!
Impossible de me souvenir si j'introduisais la séquence fable ou pas. En arrêt l'année passée lors de cette séquence, j'ai perdu la mémoire...Vous introduisez ou vous attaquez direct avec la fable n°1?

malo21
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introduction séquence fables 6è

Message par Derborence le Lun 6 Jan 2014 - 20:37

J'aime bien commencer par ça :

RENÉ, HENRIETTE

Au lever du rideau, ils apprennent leur leçon, les oreilles dans leurs mains, et marmottent1 entre leurs dents : « Maître corbeau sur un arbre perché…, maître corbeau sur un arbre perché ».

HENRIETTE (après un temps, relevant la tête). ― Ah ! c’est ennuyeux ! Ça ne veut pas entrer…
RENÉ. ― Moi ça commence !… Je sais jusqu’à « fromage ! », « tenait dans son bec un fromage ».
HENRIETTE. ― Deux lignes !… déjà !…
RENÉ. ― Oui, et toi ?
HENRIETTE. ― Moi, je commence un peu à savoir le titre.
RENÉ. ― Oh ! tu verras, ça n’est pas très difficile… C’est très bête cette fable-là… c’est pour les petits enfants… mais on la retient facilement.
HENRIETTE. ― Dis donc, tu les aimes, toi, les fables de La Fontaine ?
RENÉ (bon enfant2). ― Oh ! non… ça n’est plus de mon âge !
HENRIETTE (naïvement3). ― Qui est-ce qui les a faites, les fables de La Fontaine ?…
RENÉ (très carré4). ― Je ne sais pas !… Il n’a pas de talent.
HENRIETTE (avec conviction5). ― Non !… D’abord pourquoi est-ce que ça s’appelle les fables de La Fontaine ?…
RENÉ. ― Pour rien… c’est un mot composé… comme dans la grammaire, « rez-de-chaussée, arc-en-ciel, chou-fleur ».
HENRIETTE. ― Haricots verts.
RENÉ. ― Parfaitement !
HENRIETTE. ― Eh bien ! moi j’aurais appelé ça « Fables des animaux »… plutôt que Fables de La Fontaine… parce qu’il y a tout le temps des animaux… et qu’il n’y a presque pas de fontaines. Voilà !
RENÉ. ― C’est évident… et on devrait le dire à l’auteur.
HENRIETTE. ― Ah ! l’auteur, ce qu’il aurait fait de mieux c’est de ne pas les écrire, ses fables ! car enfin c’est à cause de lui qu’il faut les savoir, s’il ne les avait pas faites, on n’aurait pas à les apprendre… Et puis, à quoi ça sert-il les fables ?
RENÉ. ― Ah bien ! ça vous apprend quelque chose.
HENRIETTE. ― Ah ! par exemple, je voudrais bien savoir ce que nous apprend le Corbeau et le Renard ?
RENÉ. ― Mais cela t’apprend qu’il ne faut pas parler aux gens quand on a du fromage dans la bouche.
HENRIETTE. ― C’est que c’est vrai… Oh ! je n’aurais jamais trouvé ça toute seule…

Georges FEYDEAU, Fiancés en herbe, Théâtre complet, tome 1, Ed. Bordas, 1988.

1 : parler tout seul
2 : avec gentillesse
3 : sans réfléchir
4 : déterminé
5 : certitude.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introduction séquence fables 6è

Message par tannat le Mar 7 Jan 2014 - 11:08

Bonne année
Je t'ai répondu en MP !

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introduction séquence fables 6è

Message par Isidoria le Mar 7 Jan 2014 - 15:27

Je commence par le prologue A Monseigneur le Dauphin:
Je chante les héros dont Esope est le père,
Troupe de qui l'histoire, encor que mensongère,
Contient des vérités qui servent de leçons.
Tout parle en mon ouvrage, et même les poissons:
Ce qu'ils disent s'adresse à tous tant que nous sommes;
Je me sers d'animaux pour instruire les hommes.
Illustre rejeton d'un prince aimé des cieux,
Sur qui le monde entier a maintenant les yeux,
Et qui faisant fléchir les plus superbes têtes,
Comptera désormais ses jours par ses conquêtes,
Quelque autre te dira d'une plus forte voix
Les faits de tes aïeux et les vertus des rois.
Je vais t'entretenir de moindres aventures,
Te tracer en ces vers de légères peintures;
Et si de t'agréer je n'emporte le prix,
J'aurai du moins l'honneur de l'avoir entrepris.

Cela permet de faire un point sur l'histoire de l'époque, et comme c'est un pastiche du début de l'Enéide, de faire un lien avec les textes fondateurs.
Je donne aussi le début de l'Enéide...

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introduction séquence fables 6è

Message par malo21 le Mar 7 Jan 2014 - 22:37

Merci pour vos idées!

malo21
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introduction séquence fables 6è

Message par rosa12 le Ven 10 Jan 2014 - 23:50

Je commence par des publicités sur les fables.

rosa12
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introduction séquence fables 6è

Message par Provence le Sam 11 Jan 2014 - 12:21

@malo21 a écrit:Bonsoir à tous. que cette année soit belle pour vous!
Bonne année à toi aussi!
Vous introduisez ou vous attaquez direct avec la fable n°1?
Je ne comprends pas cette mode de l'introduction de séquence. Je donne rapidement quelques infos à l'oral et puis on enchaîne, sans perdre de temps.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introduction séquence fables 6è

Message par malo21 le Sam 11 Jan 2014 - 19:36

Pour cela dépend des séquences en fait Provence. Là, comme prise par le temps pour ne pas changer....on a construit ensemble une définition de la fable et on a comparé avec les définitions sur le net.

malo21
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum