Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par the educator le Dim 26 Jan 2014 - 19:59

Merci quand même à John et à Yorick pour avoir remis les choses en place. ça m'effraie, tout de même, de la part d'enseignants, partir sur des interprétations aussi lâches du contenu de l'article. Il reste qui pour comprendre correctement un texte?

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par PauvreYorick le Dim 26 Jan 2014 - 20:47

Ce n'est pas ainsi que je me représente le rapport des différentes lectures de ce fil. En particulier, ce n'est pas parce que le texte ne traite pas les antipédagos de fascistes qu'on ne peut pas soupçonner Cédelle de penser que le rapprochement n'est pas totalement fortuit.

Voir cette fois la fin de l'article:
Luc Cédelle a écrit:on peut voir, enfin, au bas d’un « Manifeste », voisiner notamment les signatures de Farida Belghoul, de Béatrice Bourges (le « Printemps français) et… de l’association Lire-Ecrire.

Celle-ci, air connu, se présente comme «un groupe de parents et de grands parents qui, devant la situation faite aux enfants dans l'école, ont décidé d'agir pour faire changer le fonctionnement du système scolaire». Elle compte dans son conseil d’administration et dans son comité d’honneur quelques noms connus de la «réacosphère» éducative, que je ne citerai pas ici pour ne pas pratiquer d’amalgame avec le mouvement d’Alain Soral. Précaution qui ne doit cependant pas empêcher de faire le constat, aujourd’hui, sur un terrain précis, d’une convergence flagrante.

Qu’il s’agisse de la préservation d’un « arc républicain » maintenant les extrêmes aux marges, qu’il s’agisse de la qualité des débats sur l’école ou de la lutte contre les préjugés homophobes dans les établissements scolaires, cette convergence ne promet rien de bon.
Qui sont ces noms qui ne sont pas cités? Nathalie Bulle, Alain Besançon, Laurent Lafforgue, Emmanuel Le Roy Ladurie, André Warusfel... (trois clics depuis l'article de Cédelle suffisent pour avoir cette liste, dont je n'extrais que quelques noms que je connais).

On a quand même le droit de se demander jusqu'où va le refus de l'«amalgame». Puisque tout l'article n'est là que pour une seule raison: informer de ce que la dernière phrase appelle une «convergence». «Flagrante», en dépit du refus de l'amalgame, refus requalifié, aussitôt annoncé, en simple «précaution».

C'est pourquoi, si le titre du topic, comme John l'a observé, ne rend pas compte d'une façon maximalement scrupuleuse du contenu de l'article, j'hésiterais beaucoup à dire qu'il s'écarte notablement de ses intentions. Pour se prononcer, il faudrait connaître mieux Cédelle que ce n'est mon cas; j'ai, à lire la fin, le sentiment très fort d'une forme de prétérition.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Luigi_B le Dim 26 Jan 2014 - 21:09

+1

Une précision également :

Luc Cédelle a écrit:Tous les poncifs y passent : l’apprentissage de la lecture compromis par les mauvaises méthodes, l’orthographe abandonnée, les règles de grammaire bafouées, les œuvres littéraires remplacées par l’étude du gansta rap et celle du « schéma actanciel », les IUFM acteurs du désastre constructionniste, l’appel à rétablir un ministère « de l’Instruction publique », etc.

Sauf que le le retour à l'instruction de Farida Belghoul n'a pas grand chose à voir avec la transmission des savoirs :

Farida Belghoul a écrit:En 1932, le passage du Ministère de l'Instruction Publique au Ministère de l'Education Nationale n'a pas été qu'un simple changement de nom. Il s'est agi d'élargir dangereusement les prérogatives de l'Etat. Au point qu'aujourdhui ce dernier se mêle de la sexualité des enfants et même de traiter de la fameuse question de « l'orientation sexuelle » à l'école !

Au moyen d'un ministère de l'Education Nationale, l'Etat empiéte sur le rôle des parents et, à terme, les supplante. La vocation de JRE 2014 est de redonner aux enfants et leur père et leur mère, leurs parents.

Source : http://jre2014.fr/

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par LJeanjeau le Lun 27 Jan 2014 - 8:41

"Les enseignants, socialement de gauche, scolairement de droite". Une phrase simple certes (simpliste pour ceux que ça arrange de ne pas la questionner), mais qui reste néanmoins d'une actualité brûlante. Et qui donne une explication à la radicalité beaucoup plus grande du corps enseignant à l'encontre des ministres de gauche, dès lors qu'ils ne sont pas là pour acheter la paix sociale et assurer le vote des enseignants.

L'actualité récente a d'ailleurs montré que plus que "les enseignants", ce sont "les personnels de l'éducation nationale" qu'il faudrait écrire, car cela vaut malheureusement aussi pour certains chefs d'établissement et d'IPR.

Un dilemme qu'on lève en réfléchissant à ses pratiques de façon lucide et ouverte, en admettant que peut-être, si ça se trouve, malgré notre niveau de formation et notre rapport au savoir, nous ne détiendrions pas de vérité révélée. Allez savoir ...

LJeanjeau
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par JPhMM le Lun 27 Jan 2014 - 8:44

@LJeanjeau a écrit:"Les enseignants, socialement de gauche, scolairement de droite". Une phrase simple certes (simpliste pour ceux que ça arrange de ne pas la questionner), mais qui reste néanmoins d'une actualité brûlante.
Les ravages de la pensée binaire...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Presse-purée le Lun 27 Jan 2014 - 9:42

@LJeanjeau a écrit:"Les enseignants, socialement de gauche, scolairement de droite". Une phrase simple certes (simpliste pour ceux que ça arrange de ne pas la questionner), mais qui reste néanmoins d'une actualité brûlante. Et qui donne une explication à la radicalité beaucoup plus grande du corps enseignant à l'encontre des ministres de gauche, dès lors qu'ils ne sont pas là pour acheter la paix sociale et assurer le vote des enseignants.

L'actualité récente a d'ailleurs montré que plus que "les enseignants", ce sont "les personnels de l'éducation nationale" qu'il faudrait écrire, car cela vaut malheureusement aussi pour certains chefs d'établissement et d'IPR.

Un dilemme qu'on lève en réfléchissant à ses pratiques de façon lucide et ouverte, en admettant que peut-être, si ça se trouve, malgré notre niveau de formation et notre rapport au savoir, nous ne détiendrions pas de vérité révélée. Allez savoir ...

Appliquez cela aussi à vous même, ça vous évitera peut-être de pontifier constamment, ici ou ailleurs.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par the educator le Lun 27 Jan 2014 - 10:52

J'ai beau relire, je ne vois pas d'amalgame, que l'on "droitise" l'anti-pédagogique en montrant que certaines de ces idées (ou des trucs qui y ressemblent de loin) sont répandues chez les franges les moins fréquentables des extrêmes droites, peut être, mais l'article est loin d'évoquer une quelconque identité des deux groupes. Au mieux, ils partagent (plus ou moins) certaines idées.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Milady de Winter le Lun 27 Jan 2014 - 13:17

@the educator a écrit:J'ai beau relire, je ne vois pas d'amalgame, que l'on "droitise" l'anti-pédagogique en montrant que certaines de ces idées (ou des trucs qui y ressemblent de loin) sont répandues chez les franges les moins fréquentables des extrêmes droites, peut être, mais l'article est loin d'évoquer une quelconque identité des deux groupes. Au mieux, ils partagent (plus ou moins) certaines idées.

Hmm… C'est tellement limite que Brighelli, qui s'est senti (non sans raison) mis en cause par ce jésuite de Cédelle, a dû faire une mise au point à la suite de laquelle ce même Cédelle a fait deux pas en arrière — c'est dans les commentaires de l'article :

Merci à tous ceux, B. Girard et Cedelle en tête, qui pensent, apparemment avec sincérité, que je suis un fasciste convaincu. C’est avec ce genre de raccourcis qu’ils préparent, conformément à la stratégie idiote du PS en général et du Monde en particulier, l’émergence effective du FN (vieille histoire qui remonte à Mitterrand : comment écrabouiller la droite classique en faisant monter sa marge) et en fait son arrivée au pouvoir, parce qu’il n’y aura pas de sursaut républicain, comme en 2002, pour défendre les pingouins libéraux (et même ultra-libéraux : voir les invraisemblables cadeaux faits au patronat, pendant que les ouvriers agonisent) actuellement au pouvoir. Oui, merci à eux. J’ai proposé il y a trois ou quatre ans à Philippe Meirieu d’écrire avec moi un livre sur l’état de l’école : mais il avait d’autres ambitions, n’est-ce pas… Les pédagos ne se soucient pas (je parle de ceux qui dirigent cette hydre) du devenir des élèves : ils veulent juste continuer à se partager les places, comme ils le font depuis trente ans (quel IG, quel conseiller du ministre, appartient aujourd’hui au camp « républicain » ?). Pendant ce temps, les instits et les profs rament dans les écoles et les collèges (et les lycées, depuis trois ou quatre ans) pour maintenir à flot une génération délibérément sacrifiée sur l’autel des petites ambitions politicardes et des grandes convictions idéologiques. Bravo encore. La « guerre » entre républicains et pédagos n’a aucune raison de cesser : nous étions (et nous sommes encore) une poignée, nous hurlions dans le silence assourdissant de la Bêtise pontifiante, et voici que pour des raisons électorales ponctuelles certaines de nos idées sont ramassées par la Droite extrême — ce qui plaît beaucoup à cette illusion qui prétend aujourd’hui être la Gauche, parce qu’elle y voit l’occasion de pousser le FN afin qu’il remplace l’UMP. C’est une stratégie de gribouille, qui mettra finalement ledit FN au pouvoir. Et ce ne sera pas de ma faute.
Rédigé par : Brighelli | le 27 janvier 2014 à 07:03

Avec sincérité, je ne le pense pas. Et je ne l’ai donc pas écrit. En revanche, « prince littéraire de l’exécration » (comme insulte, on fait mieux, non?), j’assume. Et cette exécration là relève bien de l’antipédagogisme, dont vous êtes une vedette, auteur des meilleurs blockbusters, comme on dit à l’Académie, de ce courant idéologique. Je prends le soin de rappeler, dans l’introduction du billet, que le discours antipédago « connaît une infinité de déclinaisons, de droite (beaucoup) à gauche (moins mais fréquent) ». Immédiatement après le « prince littéraire » (ce ne serait pas trop élogieux, finalement?), je cite le « ridicule recyclage » de Rama Yade, dont chacun sait qu’elle peut avoir beaucoup de défauts mais certainement pas celui d’être fasciste ou antisémite. Idem pour vous, cher Jean-Paul Brighelli, ainsi placé en bonne et innocente compagnie. Aussi horrifié que je puisse encore être (malgré l’habitude, à force…) par vos prises de position et vos modes d’expression, et même s’il m’arrive, comme beaucoup dans le monde de l’éducation, de me demander jusqu’où vous seriez encore capable d’aller, je ne vous vois pas « fasciste », non, vraiment, désolé. Et quant à antisémite, alors là encore moins, au point que je trouve gênant d’avoir à l’expliciter ainsi tellement c’est évident. Donc, ne mélangeons pas. J’ai visé le simplisme et la « portabilité » d’un certain discours, décidément adaptable à toutes les sauces et exploité, ai-je précisé, « en version hard » par les soralo-dieudonnistes, mais je n’ai à aucun moment commis l’amalgame que vous me reprochez. Ne faites pas le délicat, cela sied mal à votre personnage batailleur et bourru.
LC

Milady de Winter
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par the educator le Lun 27 Jan 2014 - 16:23

Ben je ne dois pas savoir lire. Les deux pas en arrière, c'est juste l'explication de texte. Où étaient les deux pas en avant?
Le fait de partager certaines idées avec des courants droitistes n'a jamais fait de quelqu'un un fasciste, si? Est ce que ça discrédite les idées? Faut il en changer?

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Edgar le Lun 27 Jan 2014 - 16:34

@LJeanjeau a écrit:"Les enseignants, socialement de gauche, scolairement de droite". Une phrase simple certes (simpliste pour ceux que ça arrange de ne pas la questionner), mais qui reste néanmoins d'une actualité brûlante. Et qui donne une explication à la radicalité beaucoup plus grande du corps enseignant à l'encontre des ministres de gauche, dès lors qu'ils ne sont pas là pour acheter la paix sociale et assurer le vote des enseignants.

L'actualité récente a d'ailleurs montré que plus que "les enseignants", ce sont "les personnels de l'éducation nationale" qu'il faudrait écrire, car cela vaut malheureusement aussi pour certains chefs d'établissement et d'IPR.

Un dilemme qu'on lève en réfléchissant à ses pratiques de façon lucide et ouverte, en admettant que peut-être, si ça se trouve, malgré notre niveau de formation et notre rapport au savoir, nous ne détiendrions pas de vérité révélée. Allez savoir ...

J'aurais moi-même écrit  : (...) car cela vaut malheureusement surtout pour certains chefs d'établissement et d'IPR."

Mais la référence est assez lointaine et incertaine au sein l'ensemble des messages de ce fil, donc je crains de faire un contresens.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par PauvreYorick le Lun 27 Jan 2014 - 17:33

@LJeanjeau a écrit:"Les enseignants, socialement de gauche, scolairement de droite".
Ou comment la confusion droite-gauche peut survenir en plein milieu d'une phrase (aux alentours de la seconde virgule). Les agnosies intermittentes sont rares, il faut la signaler, ça ne peut qu'intéresser un spécialiste.

@the educator a écrit:Ben je ne dois pas savoir lire. Les deux pas en arrière, c'est juste l'explication de texte. Où étaient les deux pas en avant?
Le fait de partager certaines idées avec des courants droitistes n'a jamais fait de quelqu'un un fasciste, si? Est ce que ça discrédite les idées? Faut il en changer?
Selon moi non plus, il n'y a pas deux pas en arrière. L'article ne donnait pas à comprendre que Brighelli était fasciste (qui pourrait le croire?); en revanche, il donne à comprendre que certaines de ses idées seraient en quelque sorte, très très à droite, dans leur milieu naturel («scolairement de droite», a dit quelqu'un). C'est bizarre, peu clair, tout comme est bizarre et peu clair le terme de «convergence» retenu.

Moi, je trouve que c'est mieux, certes, qu'un amalgame complet, mais pas beaucoup mieux.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par profecoles le Lun 27 Jan 2014 - 20:52

Sccolairement de droite ?
ça veut dire que si je préfère Petit Phare (démarche plutôt explicite) à Cap Maths (constructiviste), je suis "scolairement de droite" ?
Il y aurait un échiquier politique de la pédagogie ?
C'est drôle parce que je connais des collègues qui votent à droite (et peut-être même à l'extrême droite à entendre certaines de leurs remarques) et qui utilisent Cap Maths et d'autres ouvertement pro-Mélenchon qui ont une pédagogie transmissive et utilisent "A portée de Maths" (banque d'exercices honnie par les constructivistes).

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par PauvreYorick le Lun 27 Jan 2014 - 20:57

@profecoles a écrit: C'est drôle parce que je connais des collègues [...] ouvertement pro-Mélenchon qui ont une pédagogie transmissive et utilisent "A portée de Maths" (banque d'exercices honnie par les constructivistes).
Oui, mais ils sont de droite, c'est comme ça. Enfin, scolairement. (Mélenchon aussi, peut-être?)

Bon, blague à part, je ne comprends pas «scolairement de droite».

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par profecoles le Lun 27 Jan 2014 - 21:09

@PauvreYorick a écrit:
@profecoles a écrit: C'est drôle parce que je connais des collègues [...] ouvertement pro-Mélenchon qui ont une pédagogie transmissive et utilisent "A portée de Maths" (banque d'exercices honnie par les constructivistes).
Oui, mais ils sont de droite, c'est comme ça. Enfin, scolairement. (Mélenchon aussi, peut-être?)

Bon, blague à part, je ne comprends pas «scolairement de droite».


Merci, si même le prof de philo comprend pas, alors je me sens moins bête .... Wink

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par profecoles le Mer 5 Fév 2014 - 15:44

Heureusement ce mouvement et cet appel de 50 chercheurs que je découvre aujourd'hui, à la faveur d'un excellent article sur les méthodes de lecture signé par une des coauteurs de Je lis J'écris CP, prouvent qu'on peut avoir des  idées convergentes sur une école qui  va mal et être de tous bords syndicaux et politiques, y compris très à gauche.

http://www.democratisation-scolaire.fr/spip.php?article85

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par PauvreYorick le Mer 5 Fév 2014 - 18:26

@profecoles a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@profecoles a écrit: C'est drôle parce que je connais des collègues [...] ouvertement pro-Mélenchon qui ont une pédagogie transmissive et utilisent "A portée de Maths" (banque d'exercices honnie par les constructivistes).
Oui, mais ils sont de droite, c'est comme ça. Enfin, scolairement. (Mélenchon aussi, peut-être?)

Bon, blague à part, je ne comprends pas «scolairement de droite».

Merci, si même le prof de philo comprend pas, alors je me sens moins bête .... Wink
Tu ne devrais pas: quand je présente d'une formule mon métier, je dis qu'il consiste justement à ne pas comprendre (et que je suis très doué pour ça) Very Happy
(Ou peut-être qu'en fait si, tu devrais, du coup. Aucune idée Wink )

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Luigi_B le Jeu 6 Fév 2014 - 13:33


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Paratge le Jeu 6 Fév 2014 - 13:56

Toujours la même argumentation à l'œuvre : ceux qui ne comprennent pas qu'on est dans un monde merveilleux et qui critiquent ce merveilleux PS qui fait tant pour nous ne peuvent être que des fachos.

La gogôche rêve de nous rejouer mai 2002 avec Hollande réélu face à cette  de Le Pen : sauvons la République du fachismeu !
C'est vraiment faire n'importe quoi. affraid

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Presse-purée le Jeu 6 Fév 2014 - 20:52

@profecoles a écrit:Heureusement ce mouvement et cet appel de 50 chercheurs que je découvre aujourd'hui, à la faveur d'un excellent article sur les méthodes de lecture signé par une des coauteurs de Je lis J'écris CP, prouvent qu'on peut avoir des  idées convergentes sur une école qui  va mal et être de tous bords syndicaux et politiques, y compris très à gauche.

http://www.democratisation-scolaire.fr/spip.php?article85

On en parle ici: http://www.neoprofs.org/t54627-connaissez-vous-le-grds-groupe-de-recherche-sur-la-democratisation-scolaire?highlight=GRDS
Notons ceci dans leur prise de position :
GRDS a écrit:Le réexamen des dispositifs pédagogiques hérités de la modernisation des années 1970/80, qui semblent aujourd’hui avoir épuisé leur force propulsive
Ce qui n'est pas fréquent.
Luc Cédelle en parle un peu aussi lorsqu'il aborde la maîtrise de la langue.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Igniatius le Jeu 6 Fév 2014 - 22:37

@LJeanjeau a écrit:"Les enseignants, socialement de gauche, scolairement de droite". Une phrase simple certes (simpliste pour ceux que ça arrange de ne pas la questionner), mais qui reste néanmoins d'une actualité brûlante. Et qui donne une explication à la radicalité beaucoup plus grande du corps enseignant à l'encontre des ministres de gauche, dès lors qu'ils ne sont pas là pour acheter la paix sociale et assurer le vote des enseignants.

L'actualité récente a d'ailleurs montré que plus que "les enseignants", ce sont "les personnels de l'éducation nationale" qu'il faudrait écrire, car cela vaut malheureusement aussi pour certains chefs d'établissement et d'IPR.

Un dilemme qu'on lève en réfléchissant à ses pratiques de façon lucide et ouverte, en admettant que peut-être, si ça se trouve, malgré notre niveau de formation et notre rapport au savoir, nous ne détiendrions pas de vérité révélée. Allez savoir ...


C'est grâce à votre faible niveau de formation et à votre rapport distant au savoir que vous avez réussi à lever votre dilemme personnel ?

Quand on a tort sur tout, on réduit sa pensée à des slogans : le sarkozysme n'a pas fini de faire des ravages mais je comprends que vous rendiez hommage à votre regretté Châtel, le meilleur d'entre vous.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par atrium le Jeu 6 Fév 2014 - 22:40

C'est tout de même vrai que nous ne détenons pas de "vérités révélées", enfin sauf si le Pape est inscrit sur neoprofs.  Very Happy 

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Igniatius le Jeu 6 Fév 2014 - 22:45

@atrium a écrit:C'est tout de même vrai que nous ne détenons pas de "vérités révélées", enfin sauf si le Pape est inscrit sur neoprofs.  Very Happy 

Ben oui.
Mais Jenajeau ne se rend même pas compte qu'avant d'écrire cela, il vient d'affirmer le contraire le concernant : il est, comme tous ses amis, totalement aveuglé par son melon stratosphérique.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Lefteris le Jeu 6 Fév 2014 - 22:49

@Igniatius a écrit:
@LJeanjeau a écrit:"Les enseignants, socialement de gauche, scolairement de droite". Une phrase simple certes (simpliste pour ceux que ça arrange de ne pas la questionner), mais qui reste néanmoins d'une actualité brûlante. Et qui donne une explication à la radicalité beaucoup plus grande du corps enseignant à l'encontre des ministres de gauche, dès lors qu'ils ne sont pas là pour acheter la paix sociale et assurer le vote des enseignants.

L'actualité récente a d'ailleurs montré que plus que "les enseignants", ce sont "les personnels de l'éducation nationale" qu'il faudrait écrire, car cela vaut malheureusement aussi pour certains chefs d'établissement et d'IPR.

Un dilemme qu'on lève en réfléchissant à ses pratiques de façon lucide et ouverte, en admettant que peut-être, si ça se trouve, malgré notre niveau de formation et notre rapport au savoir, nous ne détiendrions pas de vérité révélée. Allez savoir ...


C'est grâce à votre faible niveau de formation et à votre rapport distant au savoir que vous avez réussi à lever votre dilemme personnel ?

Quand on a tort sur tout, on réduit sa pensée à des slogans : le sarkozysme n'a pas fini de faire des ravages mais je comprends que vous rendiez hommage à votre regretté Châtel, le meilleur d'entre vous.
Faut reconnaître que le niveau de l'impétrant est assez caricatural , déjà en maniement de la langue ( pas étonnant qu'il bave sur l'agrégation , un bon psy expliquerait peut-être ça  Rolling Eyes ) , là tu joues fastoche...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par retraitée le Ven 7 Fév 2014 - 11:13

Scolairement de droite, cela signifie qu'on pratique un enseignement progressif, méthodique,et qu'on instruit, par conséquent ?

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Lefteris le Ven 7 Fév 2014 - 15:01

@retraitée a écrit:Scolairement de droite, cela signifie qu'on pratique un enseignement progressif, méthodique,et qu'on instruit, par conséquent ?
Je suppose. Ce qui veut dire que moi qui bêtement vais du simple au complexe, du mot à  la phrase et de la phrase au texte, qui essaie de faire mémoriser , je peux me prendre virtuellement un coup de semonce ou de gourdin .
Tiens j'ai un scoop pour toi, qui entre deux séries TV et internet écoutes les infos  Very Happy . On  a dû que dire que les ESPE , ça allait changer des IUFM , plus rien à voir, et toi, naïvement tu le crois.
Eh ben non : la bonne vieille théorie "on passe dessus ,, tant pis si c'est chancelant, ils le savent intuitivement, et ça se mettra en place" est toujours de mise. Même des stagiaires qui n'ont pas d'autres points de comparaison ne voient pas trop la démarche ...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Luigi_B le Ven 28 Fév 2014 - 22:24

Dans la même veine :

Bernard Girard a écrit:Mais le rêve de beaucoup, même chez des enseignants « de gauche », n’est-il pas finalement que l’enseignement secondaire redevienne ce qu’il était à son origine : un enseignement de classe ?

http://blogs.rue89.nouvelobs.com/journal.histoire/2014/02/28/rythmes-scolaires-programmes-statut-des-profs-la-refondation-enterree-232401

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum