Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Bouboule le Lun 10 Fév 2014 - 22:31

@iphigénie a écrit:Ben les négociations qui aboutissent à ce que certains perdent même "un peu" (c'est toujours peu quand il s'agit "des autres!", c'est ennuyeux.
C'est curieux, cette façon de penser qui se généralise: faire perdre à une minorité, c'est de l'équité!...pire: "un progrès"!
[...]

"Ennuyeux" me paraît très gentil comme qualificatif.
Et j'ai peur que cette façon de penser soit déjà généralisée. Si ça passe, la revalorisation attendra un peu plus.

Qui va prendre les heures en BTS (s'il s'agit d'une ou deux) pour juste une pondération ?

J'espère que les syndicats vont bien lutter pour qu'il n'y ait AUCUN perdant à service égal.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Balthazaard le Lun 10 Fév 2014 - 23:15

Surtout que là on "négocie" sur quelque chose dont nous ne sommes pas demandeurs...en tous cas moi pas, et aucun argument syndical ne m'a convaincu de la pertinence de ce qui se passe....soi disant pour rassurer la profession comme à dit le ministre..y'aurait pas un hic?

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Jim Thompson le Lun 10 Fév 2014 - 23:52


_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Luigi_B le Lun 10 Fév 2014 - 23:55

Je suis donc "principalement" un enseignant.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Luigi_B le Mar 11 Fév 2014 - 0:05

S'agissant de l'heure de chaire remplacée par la pondération de 1,1h :

SNES a écrit:Le changement du périmètre et des modalités d’attribution élargit le nombre des bénéficiaires et augmente le volume global des heures attribuées, tout en rebattant les cartes pour tout le monde.

Il faudra expliquer ça à tous les collègues avec des classes à examen qui vont perdre leur heure de chaire (voir sondage de la page précédente). Je vois d'ici la tête de beaucoup d'entre eux au moment des répartitions ou à la rentrée.

Bien sûr que le seuil de six heures est arbitraire. Mais si c'est une question de remise à plat pour plus de justice, pour les collègues n'exerçant par exemple que deux ou trois heures dans des classes à examen, j'ai dû mal à comprendre pourquoi cette "justice" ne concerne pas ceux qui font douze ou treize heures et qui seront considérés comme n'en faisant que dix.


Dernière édition par Luigi_B le Mar 11 Fév 2014 - 0:10, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Balthazaard le Mar 11 Fév 2014 - 0:05

Dans la fiche su SNES présente sur le lien
"Pour le SNES, le fait de reconnaître l’ensemble des missions, qui sont d'ailleurs déjà écrites dans divers textes législatifs ou réglementaires, présente l'avantage de regrouper en un seul document les missions qui incombent aux enseignants et d’illustrer la réalité de la charge de travail. Cela devrait déboucher sur des mesures de
réduction de la charge et du temps de travail fortement accrus ces dernières années
."

Pour un syndicat qui va visiblement signer un texte dont l'effet de bord sera de contraindre des gens à prendre une HSA je trouve que la conclusion est un petit chef d'oeuvre...à moins que ce ne soit de l'humour

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Balthazaard le Mar 11 Fév 2014 - 0:16

J'ai lu la version du 10-2 donc vraisemblablement la finale, trop de choses à dire, pour ma part la moitié au moins de ce qui est vanté par le SNES comme un acquis syndical consiste à officialiser des obligations nouvelles...tout ce qui pourrait êtrE vraiment intéressant pour nous est dans la rubrique "le SNES revendique"...revendiquer après signature ça fait une belle jambe...au passage , la pondération est bien de 1.1

Au passage BRAVO pour celui qui a inventé "en rebattant les cartes" !!!!! nouvelle manière de dire qu'on prend aux uns pour redonner aux autre...pas mal!!! à breveter!!!

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Bouboule le Mar 11 Fév 2014 - 1:44

@Balthazaard a écrit:Dans la fiche su SNES présente sur le lien
"Pour le SNES, le fait de reconnaître l’ensemble des missions, qui sont d'ailleurs déjà écrites dans divers textes législatifs ou réglementaires, présente l'avantage de regrouper en un seul document les missions qui incombent aux enseignants et d’illustrer la réalité de la charge de travail. Cela devrait déboucher sur des mesures de
réduction de la charge et du temps de travail fortement accrus ces dernières années
."

Pour un syndicat qui va visiblement signer un texte dont l'effet de bord sera de contraindre des gens à prendre une HSA je trouve que la conclusion est un petit chef d'oeuvre...à moins que ce ne soit de l'humour

Ce n'est plus le gouvernement qui nous vend des promesses, ce sont les syndicats qui font des prévisions météo ("devrait") : c'est magnifique !

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par neo le Mar 11 Fév 2014 - 10:44

Will.T a écrit:
pour que personne n'y perde, il faudrait une pondération de 1,15 plutôt que 1,1.
Oui, ou même 1,17 pour être plus précis.
La position de mon établissement suite à heure d'info syndicale : nous demandons au syndicat de porter la revendication d'une pondération 1,2.
En tout état de cause, nous refusons catégoriquement que le système de pondération entraîne une baisse de salaire pur certains collègues (ce qui sera le cas pour 90% des collègues qui actuellement bénéficient de l'heure de chaire dans mon établissement, et pour 50% de l'ensemble des collègues de l'établissement)  furieux 

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par auléric le Mar 11 Fév 2014 - 21:39

le snes qui revendique 2h incluses dans vos heures pour la concertation ... voilà qui me rappelle furieusement nos 108h

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Olympias le Mer 12 Fév 2014 - 13:08

Je ne vois pas en quoi la pondération va constituer un progrès...car elle va supprimer l'heure de chaire : de nombreux collègues font 6h en 1ère et terminale. Où est le progrès quand il faudra 10h pour avoir l'équivalent d'une heure sup' ??
Quant à la charge de travail, elle ne fait que s'alourdir sans malheureusement que notre compte en banque s'alourdissent sous le poids des euros. Je voudrais bien que le SNES m'explique quelle sont les mesures qui vont alléger mon temps de travail....

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Paratge le Mer 12 Fév 2014 - 13:11

Comme je le disais plus haut, on va encore vers une « grande victoire des syndicats ». Very Happy 
Quant à s'imaginer que le ministère nous sortait ce genre de truc pour améliorer nos conditions, fallait être bien naïf.

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Balthazaard le Mer 12 Fév 2014 - 13:11

En plus dans les revendications du SNES il n'y a rien sur un quelconque réajustement de la pondération...donc si tu comptes sur eux...

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par atrium le Mer 12 Fév 2014 - 13:15

@auléric a écrit:le snes qui revendique 2h incluses dans vos heures pour la concertation ... voilà qui me rappelle furieusement nos 108h

Et le SNUIPP revendique... l'augmentation des 108h!  furieux 

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Roumégueur Ier le Mer 12 Fév 2014 - 14:06

Communiqué FO :

"Nouvelle alerte générale sur les statuts des enseignants du secondaire : nouvelle mouture du projet Peillon présentée le 12 février

En décembre, le ministre a dû surseoir à son projet de refonte des obligations réglementaires de service et donc d’abrogation des décrets de 1950 devant la grève reconduite des professeurs de classes préparatoires.
Dans plus de 400 établissements, les professeurs, ensemble, ont demandé le retrait des textes du ministre.
C’est pourquoi, il présente une nouvelle rédaction de son projet.
Le ministre répond-il aux inquiétudes fondamentales des professeurs ?
Il l’a dit lui-même, il entend rester sur les mêmes bases et principes.
Alors que constate-t-on ?
Le projet englobe sur un même plan 3 types de missions : « Une mission d’enseignement ; Des missions liées à l’activité d’enseignement ; Des missions complémentaires liées à des responsabilités dans et hors de l’établissement d’affectation. » « L’ensemble de ces missions constitue la déclinaison, pour les corps concernés, de la réglementation sur le temps de travail applicable à l’ensemble de la fonction publique. » (Fiche 1, missions).
Autrement dit,
• Le ministre confirme comme dans les deux premières moutures présentées que les enseignants seraient soumis aux 1607 heures (décret Sapin de 2000).
• Le ministre confirme qu’il y aura bien une déclinaison locale des missions : « La liberté pédagogique de l’enseignant, qui s’exerce dans le respect des programmes et des instructions du ministre et dans le cadre du projet d’établissement en lien avec les membres des corps d’inspection, est garantie par l’article L. 912-1-1 du code de l’éducation. » Rappelons que le projet d’établissement est adopté par le CA où les enseignants ne représentent qu’une toute petite minorité. Dans le cadre de la loi Peillon de refondation un véritable pilotage territorial est en train d’être mis en place sous forme d’un contrat d’objectif tripartite (Etat, Etablissement, Collectivités). C’est la voie pour la multiplication des partenariats de toute nature ainsi que l’introduction des associations, des collectivités, des entreprises. Tout
cela peut rentrer dans le projet d’établissement. La liberté pédagogique dans le cadre du projet c’est la mise sous tutelle.
• Le ministre introduit une participation « aux actions de formation continue des adultes et aux formations par apprentissage. » ce sont des missions qui seraient effectuées sous l’égide de la Région avec des services annualisés.
• Le ministre confirme, s’agissant de l’évaluation, que l’épreuve en cours d’année et le CCF peuvent et ce sans rémunération, devenir la règle pour l’obtention des examens terminaux.
• Le ministre confirme que les réunions de toute nature peuvent être imposées sans limite….renvoyant les décisions au niveau local.
Pour le SNFOLC, le ministre confirme son intention de territorialiser le statut comme il veut le faire pour l’Ecole de la République.
Le ministre répond-il aux revendications des professeurs ?
Pour le SNFOLC, le ministre confirme son intention de territorialiser le statut comme il veut le faire pour l’Ecole de la République.
Le SNFOLC propose aux personnels de se réunir pour exiger ensemble :
- augmentation des salaires
- les heures et les postes nécessaires
- le retrait du projet Peillon.
Le ministre concède le rétablissement de l’heure de vaisselle mais il maintient la suppression de toutes les autres heures de décharge.
Il y substitue des indemnités attribuées localement et présentées en CA. « Le bénéficiaire » devra se conformer à une lettre de mission. Qui peut croire qu’une circulaire ministérielle de cadrage donnerait une garantie statutaire ?
L’heure de première chaire disparaît au profit d’une heure de pondération de 1,1. Il faudrait 10 heures pour obtenir une réduction d’une heure maximum. Les heures en BTS et en service en classes préparatoires ne comptent plus. Les heures pour effectifs pléthoriques sont transformées en indemnités.
Le ministre maintient un allègement de service en cas d’affectation sur 3 établissements et sur deux communes mais il rend réglementaire ce type d’affectation qui ne l’était pas.
Le ministre améliore-t-il la situation matérielle des professeurs dont le salaire est bloqué depuis 5 ans ?
L’ISOE est-elle augmentée ? Non.
Y-a-t-il une accélération de la carrière ? Non. Le blocage pourrait être prévu par le gouvernement.
Le ministre donne-t-il la garantie que les enseignants atteignent l’indice terminal de la hors classe ?
Il ne donne aucun chiffre mais il subordonne la promotion à « l’appréciation de leur valeur professionnelle et des acquis de leur expérience professionnelle » (fiche 3). Il voudrait mettre en place un 3ème étage au déroulement de carrière (Grade d’Accès Fonctionnel)
pour « récompenser » des missions particulières (Coordonnateur d’un cycle ou d’un niveau d’enseignement ; Référent "culture", "numérique", "décrochage"…).
Le ministre prévoit-il d’améliorer nos conditions de travail ?
Les DHG tombent, les personnels constatent qu’une nouvelle fois c’est la dégradation programmée. Depuis trois semaines les personnels du 92 sont mobilisés et en grève.
Ils se rendent au ministère le 13 février avec ceux du 93 et des délégations de toute la région parisienne. Ils ont raison.
Plus de 400 établissements ont pris position pour le retrait du projet Peillon.
La FNEC FP-FO appelle à la grève interprofessionnelle et aux manifestations le mardi 18 mars 2014.
- Le gel du point d’indice est confirmé pour cette année pour la 4e année consécutive et une 5e année se profile
- Le pouvoir d’achat, les régimes indemnitaires, les mesures catégorielles sont en berne
- Les « rumeurs » de Vincent Peillon nous annoncent le blocage des promotions et des avancements d’échelon (1,2 Milliards d’économie par an !)
- Les crédits d’action sociale sont amputés
- Les crédits de fonctionnement sont sabrés
- Tous les établissements et services sont en sous-effectif, partout il manque des postes, des heures, des classes
- Les garanties statutaires sont toutes remises en cause pour les adapter à un service public territorialisé.
On nous annonce encore plus d’individualisation des traitements et des carrières.
La sécurité sociale est menacée de fiscalisation complète.
Le « pacte de responsabilité », c’est 65 milliards d’économies sur le dos des salariés et 50 milliards de cadeaux aux patrons (allègement de charges et crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi).
La FNEC FP-FO appelle à la grève interprofessionnelle le 18 mars 2014 :
- pour l’augmentation des salaires
- pour la défense de nos statuts et de nos missions"

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par John le Mer 12 Fév 2014 - 14:47

Le dernier groupe de travail sur cette question commence dans 13 minutes.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Lefteris le Mer 12 Fév 2014 - 14:53

@Paratge a écrit:Comme je le disais plus haut, on va encore vers une « grande victoire des syndicats ». Very Happy 
Quant à s'imaginer que le ministère nous sortait ce genre de truc pour améliorer nos conditions, fallait être bien naïf.
Ce matin sur France Inter , une représentante du SNES présentait ça comme une avancée, et les journaleux parlaient d'un accord sur les statuts des enseignants. Bien joué...
Bon , ça ne sera pas perdu pour tout le monde : il y aura des promotions, mutations, etc. négociées en dessous de table , pour échange de bons procédés. J'ai connu ça ailleurs, je pensais l'EN plus honnête, ça me consterne  Crying or Very sad ... Même si je ne suis pas directement touché.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par John le Mer 12 Fév 2014 - 15:12

Sont présents à ce groupe de travail le directeur adjoint du cabinet de Peillon, le Dgesco et la DGRH.

Les professeurs de prépa ne seront pas concernés par ce groupe de travail.

L'heure dite "de vaisselle" est maintenue, sous la forme d'une décharge.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Luigi_B le Mer 12 Fév 2014 - 15:26

A. Tresgots (UNSA) a écrit:L'heure dite "de vaisselle" est maintenue sous forme de décharge. Elle correspond à une vraie charge de travail. #Métier2D.

Par contre les autres décharges ne correspondaient pas à une "vraie charge de travail". Merci M. Tresgots !

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Gryphe le Mer 12 Fév 2014 - 15:26

Livetweet notamment par @atresgots2 dont les LT des CSE sont toujours excellents, ainsi que par Celeborn.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Lefteris le Mer 12 Fév 2014 - 15:30

@Luigi_B a écrit:
A. Tresgots (UNSA) a écrit:L'heure dite "de vaisselle" est maintenue sous forme de décharge. Elle correspond à une vraie charge de travail. #Métier2D.

Par contre les autres décharges ne correspondaient pas à une "vraie charge de travail". Merci M. Tresgots !
Non , les paquets de copie , c'est de la simulation. Et en plus c'st propre, pas besoin de les laver.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par John le Mer 12 Fév 2014 - 15:30

Le ministère annonce une reconnaissance indemnitaire de l'exercice en cycle terminal pour les PLP et profs d'EPS.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par John le Mer 12 Fév 2014 - 15:31

@Lefteris a écrit:
@Luigi_B a écrit:
A. Tresgots (UNSA) a écrit:L'heure dite "de vaisselle" est maintenue sous forme de décharge. Elle correspond à une vraie charge de travail. #Métier2D.
Par contre les autres décharges ne correspondaient pas à une "vraie charge de travail". Merci M. Tresgots !
Non , les paquets de copie , c'est de la simulation. Et en plus c'st propre, pas besoin de les laver.
Ce n'est pas parce que A appartient à la catégorie X que B n'appartient pas à la catégorie X.
Cette lecture est de mauvaise foi.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Iphigénie le Mer 12 Fév 2014 - 15:34

@John a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Luigi_B a écrit:
Par contre les autres décharges ne correspondaient pas à une "vraie charge de travail". Merci M. Tresgots !
Non , les paquets de copie , c'est de la simulation. Et en plus c'st propre, pas besoin de les laver.
Ce n'est pas parce que A appartient à la catégorie X que B n'appartient pas à la catégorie X.
Cette lecture est de mauvaise foi.
si A est maintenu et pas B où est la mauvaise foi??

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par John le Mer 12 Fév 2014 - 15:42

Complément de service dans un autre établissement : 1h de décharge pour tous, sans conditions

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Gryphe le Mer 12 Fév 2014 - 15:45

@John a écrit:Complément de service dans un autre établissement : 1h de décharge pour tous, sans conditions
Sérieux ?  Shocked 
Ça va nous augmenter notre DHG, ça...  Razz

Edit : ah, c'était "dans une autre commune". Faux espoir.  Laughing

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum