"En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par alanne le Sam 17 Mai 2014 - 22:08

Tiens tu me fait penser à la contractuelle qui vient d'arriver, c'est la troisième remplaçante et ce qui fait grincer des dents c'est qu'elle s'en sort hyper bien avec les classes par rapport aux remplaçants titulaires qui l'ont précédées !

alanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par fandorine le Sam 17 Mai 2014 - 22:13

Moi qui suis titulaire remplaçant en sciences physiques, un truc qui me fait vraiment grincer des dents, ce sont les fautes de grammaire, énormes, qui émaillent les messages de certains collègues de lettres. Enfin ce que j'en dis... Very Happy 

fandorine
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par thrasybule le Sam 17 Mai 2014 - 22:14

topela 

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Primura le Sam 17 Mai 2014 - 22:19

@fandorine a écrit:Moi qui suis titulaire remplaçant en sciences physiques, un truc qui me fait vraiment grincer des dents, ce sont les fautes de grammaire, énormes, qui émaillent les messages de certains collègues de lettres. Enfin ce que j'en dis... Very Happy 
Alors là, puréeeeeeee

Faut dire qu'en dissertation à ma fac, certains profs qui enlèvent un point toutes les 10 fautes... Et qui enlèvent parfois plus d'une dizaine de points  Shocked  Heureusement pour certains c'est pas tous

Mais là, le problème, c'est qu'on n'enlève plus de points pour l'orthographe / la grammaire, à l'école, au collège, au lycée... (ou au moins bien moins qu'avant, les pauvres).

Quand des personnes ont 14 ou 15 en français au lycée alors qu'elles font 3 fautes par phrase, c'est pas si étonnant

Primura
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Moonchild le Sam 17 Mai 2014 - 22:55

@Cyrana a écrit:A mon sens, autre chose d'assez atroce s'ajoute à un "problème de niveau" : certains étudiants qui passent les concours et qui sont brillants l'obtiennent et se retrouvent dans des situations catastrophiques parce qu'ils n'ont pas la "communication facile" qui est absolument nécessaire à ce boulot. Personnellement en entrant dans le métier j'avais des craintes par rapport à ça, trouver le positionnement par rapport aux élèves et ça me pose encore parfois question. Aux concours, à l'oral (je parle de ceux que j'ai un peu côtoyé, les concours du secondaire) on met des notes faramineuses à des personnes qui sont oui brillantes mais qui vont se faire massacrer par des élèves pour sûr et ce n'est pas possible de passer à côté de ça. Plusieurs de mes collègues de promo qui ont eu un concours de l'enseignement (dans le secondaire) sont dans des situations atroces : les gosses font n'importe quoi en classe, les parents ne sont pas contents, et eux mêmes sont au bord du gouffre. Si personne (y compris nous) n'a réussi à leur faire comprendre avant les oraux que c'est un métier de communication, d'image où il faut être "à l'aise" et s'imposer, les oraux devraient être le dernier rempart pour les arrêter. Et ce serait bénéfique pour tout le monde.
Après, je ne dis pas que parce qu'on semble à l'aise à l'oral on ne rencontrera aucune difficulté dans le métier, mais il y a des attitudes qui devraient être rédhibitoires.
Mais le problème est que l'enseignement n'est désormais plus seulement un "métier de communication", c'est littéralement devenu un métier d'exercice de l'autorité individuelle. Les réformes successives et les lâchetés de l'administration ont ôté aux enseignants toute autorité institutionnelle et, de plus, nous sommes de plus en plus souvent confrontés à des élèves qui n'ont pas intégré les rudiments de la culture scolaire (en gros, ce qui fait qu'a priori, on respecte un enseignant pour la seule raison qu'il est enseignant et sans qu'il ait spécialement à lutter pour s'imposer). Dans un tel contexte, "communiquer" dans certaines classes revient à être capable de faire preuve de la seule autorité qui peut rester à un enseignant : son autorité individuelle au sens presque physique du terme, c'est-à-dire savoir "montrer les dents" quand il faut face à une meute de jeunes fauves. De plus en plus, les aptitudes à la communication se confondent avec le charisme et le fait d'avoir une personnalité de "dominant" et il est tout-à-fait possible d'être débordé sans pour autant être un semi-autiste ; or il est peu probable qu'un corps de profession constitué de 800 000 individus ne comporte que des dominants et des charismatiques, surtout avec des salaires aussi peu valorisants.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par frdm le Dim 18 Mai 2014 - 9:23

@alanne a écrit:Tiens tu me fait penser à la contractuelle qui vient d'arriver,  c'est la troisième remplaçante et ce qui fait grincer des dents c'est qu'elle s'en sort hyper bien avec les classes par rapport aux remplaçants titulaires qui l'ont précédées !
Franchement, vous pourriez faire attention !

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Ma'am le Dim 18 Mai 2014 - 10:10

D'accord c'est un métier de communication et d'autorité, mais c'est avant tout un métier de transmission des connaissances. Or ceux qui obtiennent 5 ou 6 ou même 7 au concours ont quand même bien peu de connaissances à transmettre !

Un bon communicant ne sera pas pour autant un bon prof s'il ne maîtrise pas le contenu de son cours.

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Jacq le Dim 18 Mai 2014 - 10:36

@Cath a écrit:C'est effrayant.
On en avait déjà parlé l'an dernier avec l'avalanche de 0 éliminatoires, mais penser qu'on puisse être reçu à un concours avec 4.14 de moyenne, c'est effrayant.
Et ça officialise l'idée que prof, ce n'est pas bien difficile, et qu'il n'y a pas besoin de les augmenter.


Oui, même mes élèves m'en ont parlé de cette histoire de notes très basses, qui leur est revenue aux oreilles d'une façon ou d'une autre (média donc).

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Jacq le Dim 18 Mai 2014 - 10:53

@Vaintetroua a écrit:
@frdm a écrit:
@Vaintetroua a écrit:Franchement, faire le parallèle entre un 4.17/20 au concours  et la baisse du vivier de candidats, c'est flagrant et malhonnête.
Je n'ai rien compris à votre argument, vous pourriez le développer ?

Oui, l'article se base sur un unique relevé de note, une unique information. Il sous-entend (enfin, c'est ce que j'en ai compris  Suspect ) que les candidats seraient de plus en plus mauvais car ils auraient des notes plus basses qu'ailleurs (et qu'autrefois), et ces candidats seraient pourtant admis au concours. Ensuite l'article se sert des statistiques du seuil d'admissibilité pour étayer ce postulat hasardeux de départ.

L'article conclut que le métier de prof n'attire pas/plus, et qu'il y a de moins en moins de candidats. Je ne vois pas trop le lien de causalité entre ces deux choses bien distinctes, mais j'ai peut-être mal lu !

Qu'en pensez-vous ?

Ce que j'en pense, puis une question aux PE, puis une remarque sur l'article.

Ce que j'en pense : l'article relate ce que nous relatons ici tout le temps et une réalité, de façon un peu brutale pour le début.

C'est simple et valable pour n'importe quel concours :
- plus il y a de candidats et moins il y a de postes, plus la sélection est sévère et la note d'admission élevée (il y a certains concours EN de catégorie B où la note d'admission tourne autour de 16/20).
- moins il y a de candidats et plus il y a de postes moins la sélection est sélective, et la note d'admission moins élevée.

Oui, cela correspond à un manque d'attractivité du métier, dans toutes les disciplines, pas seulement chez le PE, pas seulement à Créteil et Versailles, mais c'est plus criant chez les PE car le recrutement est académique, et plus criant dans ces académies.

Ce n'est pas totalement nouveau non plus.  
Et là j'arrive à ma question aux PE : "à mon époque" les candidats pour être PE passaient souvent une première épreuve sélective académique pour entrer en première année d'IUFM pour ensuite présenter le concours. Est-ce que cela existe encore depuis la suppression des IUFM ? Et là déjà nous avions une sélection différente selon les académies. On savait, pour ma région, qu'il était difficile d'entrer en première année d'IUFM dans l'académie de Lyon car le nombre de candidats était très important par rapport aux sélectionnés en IUFM, alors que, par exemple, les IUFM de l'académie de Dijon ou Besançon (je crois, je ne suis plus certain pour celui-là), ou ceux IUFM de Créteil et Versailles, étaient plus faciles d'accès.
Conclusion : pour avoir plus de chance de réussir certains allaient dans les académies ou le taux de poursuite d'études était plus faible et le nombre de candidats moins élevé. Par contre, ensuite, ils passaient le concours dans ces académies et étaient donc nommés dans ces académies. Ensuite il suffisait de revenir par mutation. La plupart de mes amis PE sont entrés à l'IUFM en dehors de l'académie et Lyon et ont donc choisi de commencer leur carrière ailleurs avant de revenir dans leur académie d'origine.

Remarque sur un extrait de l'article :
"Certains candidats qui ont passé le concours dans des académies dans lesquels les seuils sont supérieurs à 8 l’ont un peu mauvaise. Sur un forum de discussion, une enseignante-stagiaire, gg11, admise dans l’académie de Bordeaux, rouspète ainsi :
« Je comprends la nécessité de recruter, mais [...] Ça m’écœure de lire ça, quand je compare... Maintenant félicitations aux admis, mais quand même ça fait peur un tel niveau (là c’est la maman de trois enfants qui parle).
»"
Solution simple, mais qui implique une décision lourde pour les candidats dans des académies "sélectives" : aller passer le concours dans les académies moins sélectives. C'est ce que l'on fait lorsque le recrutement est local.  Cela oblige par contre à prendre poste dans ces académies. C'est aussi simple que lorsque en terminale nous indiquons à des élèves de ne pas demander uniquement des BTS sélectifs de centre ville que tout le monde demande.
Avantage du recrutement académique : on reste chez soi lorsqu'on a le concours mais :
Problème du recrutement académique : la sélection est inégale et dans certaines académies avec un fort taux de poursuite d'étude elle est plus difficile.
Maintenant, s'ils sont contre le recrutement académique il faut venir à un recrutement national, avec à la clef une mutation nationale.

Question : la solution pourrait être de fusionner le recrutement pour les académies de Paris, Créteil et Versailles (sortez les flingues et flinguez moi  yesyes ).

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par alanne le Dim 18 Mai 2014 - 13:17

Pourquoi fusionner ces académies pour le recrutement ?

_________________
Wait and see

alanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Jacq le Dim 18 Mai 2014 - 13:54

@alanne a écrit:Pourquoi fusionner ces académies pour le recrutement ?

Parce que à ce moment là tu fais un même concours avec les mêmes candidats de trois académies qui n'ont pas forcément le même taux de poursuite d'étude post bac.
Cela veut dire aussi qu'une personne qui serait recalée dans l'AC Paris (admissibilité plus haute) et qui aurait été prise dans l'AC Créteil ou Versailles (admissibilités plus basses) obtient le concours. Donc tu égalises un peu.
Ensuite les lauréats du concours sont répartis sur les trois académies. Donc il y a une atténuation des réelles (c'est pas la peine de les masquer, on les voit dans tous les chiffres) inégalités de recrutement et donc d'affectation ensuite.

C'est dommage que l'article du EDIT / RUE 89 n'indique pas le taux d'admissiblité de l'AC Paris (mais certains ici l'ont sans doute). Mais lorsque tu vois qu'il y a un taux de réussite de 44% à Paris et 87% dans les AC voisines ou pourtant les notes sont inférieures, tu vois bien qu'il y a un problème entre le nombre de candidats et le nombre de postes offerts. Sur les 56% refusés au concours à Paris, combien,  si nous avions un recrutement sur les trois académies,  auraient été reçus dans cet ensemble global ? Le premier des refusés dans l'AC Paris n'aurait-il pas été un excellent prof dans les deux AC voisines ?

Par contre, cela veut dire mixité et surtout mutation sur les trois académies en fonction du classement, des points, etc. Et là le bas blesse. Il faut aller en "banlieue" ! Mais en même temps il y a peut être des candidats des AC Versailles et Créteil qui, selon leur place au concours et leurs points pourraient aller dans l'AC Paris.

Et puis si nous parlons de mixité (enfin, c'est moi qui en parle), la fameuse carte scolaire que beaucoup tentent de contourner, a pour vocation de mélanger un peu les publics et de "tenter" d'éviter les ghettos ? Avoir un recrutement plus large, pour ces trois académies proches, ce ne serait pas non plus un gage d'avoir un peu de mixité dans le recrutement des PE ? Parce que là, au regard des chiffres, nous allons vers une ségrégation accentuée encore par le recrutement des enseignants eux-mêmes. Ce que je dis ne fais sans doute pas plaisir, mais simplement, les chiffres nous montrent cela. On peut ne pas avoir envie de l'entendre, mais la réalité le montre. L'AC de Paris a beaucoup d'étudiants, beaucoup plus qu'il n'en faut (je vais y revenir), et les académies voisines sont des exemples inverses.

Par contre, question, l'article, peu précis, parle de 44% de réussite au concours.... je suppose que c'est pour l'admission ? Parce que si c'est 44% de réussite au concours tout court, ça n'est pas glorieux non plus......  Pour rappel, à une pas si lointaine époque le taux de réussite à l'admissiblité était en dessous de 1 pour 2, et l'admissiblité à 1 pour 10 !

Et puis, regardez les chiffres de la Guyanne, c'est éloquent. Durant des années des candidats sont partis en Guyanne parce qu'ils étaient certains d'avoir le concours s'il était présenté là.... Versailles et Créteil sont au-dessus !
L'Académie d'Amiens, qui pendant longtemps a été la dernière académie en % de poursuite d'étude à bac plus trois est juste derrière.
Même si l'article ne plait pas, il est pourtant très clair sur les chiffres.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par alanne le Dim 18 Mai 2014 - 14:02

Tu sais certains sont contents d'avoir le concours et de ne pas être sur Paris :quand tu as ton concours dans l'ac de Versailles et et tu souhaites rester vers Orgeval ou le sud Yvelines, un recrutement académique ne serait peut être pas forcément le bienvenu.

_________________
Wait and see

alanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Jacq le Dim 18 Mai 2014 - 14:08

@alanne a écrit:Tu sais certains sont contents d'avoir le concours et de ne pas être sur Paris :quand tu as ton concours dans l'ac de Versailles et et tu souhaites rester vers Orgeval ou le sud Yvelines, un recrutement académique ne serait peut être pas forcément le bienvenu.

Oui, sans doute, mais ce que l'on constate surtout actuellement, c'est la limite du recrutement académique.
Personnellement, et pas car je suis dans le secondaire, je suis pour un recrutement national car il permet d'égaliser ces inégalités qui ne vont que se reproduire. Le recrutement national implique la mutation nationale.
Si on n'en veut pas, ok, mais :
- qu'on ne vienne pas se plaindre ne pas avoir le concours lorsqu'on le passe dans les académies à fort taux de poursuite et de réussite d'étude,
- qu'on ne vienne pas nous parler de vocation pour l'égalité entre les citoyens-élèves.

Il y a des choix qui sont faits, je ne suis pas certain que ces choix correspondent à une quelconque volonté d'avoir un semblant d'équité territoriale et sociale.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par alanne le Dim 18 Mai 2014 - 17:44

Je comprends ce que tu penses mais beaucoup de nos collègues du secondaire public souffrent des mutations et du concours national.

_________________
Wait and see

alanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Jacq le Dim 18 Mai 2014 - 19:21

@alanne a écrit:Je comprends ce que tu penses mais beaucoup de nos collègues du secondaire public souffrent des mutations et du concours national.

Et alors ?
Moi aussi je suis allé me promener à l'autre bout de la France, sans plaisir aucun, tu peux le croire.
Je suis allé justement combler le déficit des enseignants dans deux académies où manquent les enseignants.
Et alors ?
C'est un concours national, nous avons un emploi à vie, nous connaissons les règles lorsque nous passons les concours, et c'est un service public supposé (je dis bien supposé) rendre le même service à l'échelle du territoire entier.

Pour ceux qui pensent encore naïvement que passer un concours national c'est aller dans sa petite académie, ben non : c'est d'abord commencer souvent par aller ailleurs. Sinon justement il y a les concours privés et le concours de PE qui pour le meilleur comme pour le pire est académique.

Donc oui, pour moi le recrutement national est mieux même s'il implique une mutation nationale qui n'est pas des plus agréable mais qui me paraît correspondre à un devoir de service public.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par corailc le Dim 18 Mai 2014 - 19:34

Je suis d'accord Jacq, seul le concours national permet un service d'éducation d’égale mesure sur tout le territoire. On peut râler sur les mutations à deux tours, c'est autre chose, mais ce premier principe devrait être réaffirmé pour les PE, ce qui éviterait de si grands écarts entre la banlieue parisienne et le reste de la France.


Dernière édition par corailc le Dim 18 Mai 2014 - 21:22, édité 1 fois

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par coindeparadis le Dim 18 Mai 2014 - 19:58

Quand je pense que je l'ai raté il y a 6 ans avec 13,2/20 ! Mais déjà à l'époque, les candidats faiblards s'inscrivaient dans l'académie de Créteil, car plus accessible.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Jacq le Dim 18 Mai 2014 - 20:08

@coindeparadis a écrit:Quand je pense que je l'ai raté il y a 6 ans avec 13,2/20 ! Mais déjà à l'époque, les candidats faiblards s'inscrivaient dans l'académie de Créteil, car plus accessible.

Lorsque je vois la difficulté de mes amis pour le passer, ceux qui ont eu le concours (souvent dans d'autres AC que celle de Lyon), et ceux qui ne l'ont pas eu, et que je vois les % de réussite affichés (premier tour ? deuxième tour ? total ?), je me demande à quel point auraient pleuré ceux qui passent le concours actuellement s'ils l'avaient passé durant les années où nous (moi - secondaire - et mes amis) avons passé ces concours.

Par contre, personne n'a répondu : est-ce qu'il y a toujours le recrutement pour l'équivalent de la première année d'IUFM ?

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par coindeparadis le Dim 18 Mai 2014 - 20:17

Non. Il n'y a plus ce pré-recrutement qui avait un avantage: les questions portaient sur des connaissances de français, maths, culture générale... Quand j'ai passé le concours en 2008, on avait à l'admissibilité français/maths/histoire-géo/sciences. Cette année juste maths et français et avec une très grosse dose de didactique. On demande donc de moins en moins de savoirs aux candidats.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Primura le Dim 18 Mai 2014 - 20:18

@Jacq a écrit:Par contre, personne n'a répondu : est-ce qu'il y a toujours le recrutement pour l'équivalent de la première année d'IUFM ?
Excuse moi, je n'avais pas vu ta question.

Non : "l’inscription en master 1ère année [en ESPE] est acceptée dans la mesure où [tu as] au minimum validé une licence (licence professionnelle acceptée)".

Cependant, dans l'académie de Poitiers, "seul le site ESPE de formation est soumis à une sélection (Angoulême, Niort ou Poitiers).". Ainsi, "les priorités sont établies en fonction de la situation particulière de chacun(e)." "(contrat de location, mentions obtenues depuis le bac, notifications de bourses, diplômes prouvant une expérience dans l'encadrement d'enfants, contrat d'un travail couvrant l'année universitaire demandée etc...".

En résumant : n'importe qui peut s'inscrire en ESPE à partir du moment où une licence a été validée (même si ça fait longtemps). Le site de formation peut cependant être soumis à sélection ; si tu n'es pas pris à Poitiers, tu es invité à t'inscrire dans un des deux autres ESPE (Niort ou Angoulême) où tu seras forcément pris si tu as ta licence.

Le système est un peu comme à l'EN : plein de critères, chacun te donne un certain nombre de points (mariage/PACS/célibataire ; enfants ou non ; mentions ; étudiant boursier ou non ; pré-professionnalisation effectuée ou non ; handicap ; sportif de haut niveau ; salarié ; expérience dans l'encadrement...) et à la fin, ils prennent tous ceux qui ont plus de X points. D'ailleurs, le critère des mentions obtenues n'est pas le plus important, loin de là même)[/quote]

Primura
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par alanne le Dim 18 Mai 2014 - 20:20

Il me semble que non maintenant sauf exception c'est recrutement pendant le master 1.

_________________
Wait and see

alanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Jacq le Dim 18 Mai 2014 - 20:25

Merci pour ces info.

Bon, avant, ne pas être pris à l'IUFM faisait qu'on passait le concours sans la formation IUFM, c'est tout. On pouvait aussi le passer malgré tout. L'IUFM sélectionnait, mais n'apportait juste qu'une formation en plus, ne pas être pris n'empêchait nullement de passer le concours.

Mais pour revenir au sujet, certains présentaient l'entrée à l'IUFM dans les académies déficitaires pour avoir plus de chance. Donc il y avait déjà des inégalités en fonction du nombre de candidats et de la quantité des postes offerts.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par atrium le Dim 18 Mai 2014 - 20:28

@Jacq a écrit:Merci pour ces info.

Bon, avant, ne pas être pris à l'IUFM faisait qu'on passait le concours sans la formation IUFM, c'est tout. On pouvait aussi le passer malgré tout. L'IUFM sélectionnait, mais n'apportait juste qu'une formation en plus, ne pas être pris n'empêchait nullement de passer le concours.

Mais pour revenir au sujet, certains présentaient l'entrée à l'IUFM dans les académies déficitaires pour avoir plus de chance. Donc il y avait déjà des inégalités en fonction du nombre de candidats et de la quantité des postes offerts.

C'était déjà le cas à l'époque des écoles normales. Rien de nouveau sous le soleil.

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Jacq le Dim 18 Mai 2014 - 21:08

@atrium a écrit:
@Jacq a écrit:Merci pour ces info.

Bon, avant, ne pas être pris à l'IUFM faisait qu'on passait le concours sans la formation IUFM, c'est tout. On pouvait aussi le passer malgré tout. L'IUFM sélectionnait, mais n'apportait juste qu'une formation en plus, ne pas être pris n'empêchait nullement de passer le concours.

Mais pour revenir au sujet, certains présentaient l'entrée à l'IUFM dans les académies déficitaires pour avoir plus de chance. Donc il y avait déjà des inégalités en fonction du nombre de candidats et de la quantité des postes offerts.

C'était déjà le cas à l'époque des écoles normales. Rien de nouveau sous le soleil.

.... oui, c'est ce que je disais.... sauf la baisse du nombre des candidats de ces dernières années et la crise actuelle du recrutement qui rend cela très visible.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Ma'am le Lun 19 Mai 2014 - 21:26

@Jacq a écrit:Merci pour ces info.

Bon, avant, ne pas être pris à l'IUFM faisait qu'on passait le concours sans la formation IUFM, c'est tout. On pouvait aussi le passer malgré tout. L'IUFM sélectionnait, mais n'apportait juste qu'une formation en plus, ne pas être pris n'empêchait nullement de passer le concours.

Mais pour revenir au sujet, certains présentaient l'entrée à l'IUFM dans les académies déficitaires pour avoir plus de chance. Donc il y avait déjà des inégalités en fonction du nombre de candidats et de la quantité des postes offerts.

C'est exactement ce que j'ai fait. Pas de PE1, je l'ai passé en candidat libre dans l'académie de Créteil parce que c'est là que j'habite. Et l'année d'après à l'IUFM, en PE2, j'entendais beaucoup d'accents chantants.  Very Happy 
En fait, il y avait 40 % de stagiaires qui venaient d'ailleurs et qui depuis essayent de quitter le département tous les ans, sans succès... No

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par alanne le Lun 19 Mai 2014 - 21:41

disons qu'avant , avec le concours en licence ça simplifiait les choses pour beaucoup de personnes qui n avaient pas les moyens de continuer sans un vrai travail (enfin le smic hein !) et du coup commençaient à passer le concours seul. Et m^me si ça ne marchait pas du premier coup bah les collègues retentaient jusqu'au concours.

_________________
Wait and see

alanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum