Devenir tuteur

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Devenir tuteur

Message par socy le Lun 16 Juin 2014 - 15:49

On vient de me demander d'être tutrice à la rentrée d'un stagiaire 9h. Certes la mission est intéressante mais j'avoue me sentir un peu démunie devant la tâche à accomplir. Comment être efficace et rassurante pour ce stagiaire. Certes il y a le guide du tuteur mais il traite avant tout de questions purement administratives. C'est de pistes pratiques dont j'ai terriblement besoin : que dire ? que donner ? quel nombre de visites ? Combien d'entretiens ?
Merci de votre aide.
Socy

socy
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par Malicou le Lun 16 Juin 2014 - 18:42

Ne t'inquiète surtout pas! Si tu désires transmettre ta passion (avec ses avantages et ses inconvénients), il te suffira d'être à l'écoute de ton stagiaire.
Que dire? Cela dépendra de tes échanges avec lui, de ses questions, de ses remarques, de ses attentes, ...
Que donner? Rien d'emblée, je dirais, mais plutôt des pistes, un doc dont vous aurez parlé, etc
Le nombre de visite? Discute-en avec lui. Aura-t-il besoin d'être rassuré ou au contraire préférera-t-il un peu plus de liberté?
Les entretiens pour moi se font après les visites et beaucoup sur les temps informels, à la cantine ou aux récréations.
Je n'ai pas l'impression de te donner de vraies réponses, mais il faut te faire confiance.

Malicou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par alanne le Lun 16 Juin 2014 - 19:24

et surtout ne soit pas oppressant avec lui !

_________________
Wait and see

alanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par Jenny le Lun 16 Juin 2014 - 19:27

@socy a écrit:On vient de me demander d'être tutrice à la rentrée d'un stagiaire 9h. Certes la mission est intéressante mais j'avoue me sentir un peu démunie devant la tâche à accomplir. Comment être efficace et rassurante pour ce stagiaire. Certes il y a le guide du tuteur mais il traite avant tout de questions purement administratives. C'est de pistes pratiques dont j'ai terriblement besoin : que dire ? que donner ? quel nombre de visites ? Combien d'entretiens ?
Merci de votre aide.
Socy

C'est déjà un bon point  Wink 
Vois selon les besoins de ton stagiaire pour le nombre de visites. Parfois un exemple de séquence peut aider si quelque chose n'est pas compris, travailler une séquence ensemble peut être profitable aussi.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par Pianocktail le Mar 17 Juin 2014 - 9:44

Bonjour,

Je suis en fin d'année de stage alors je me permets de te parler de l'espèce "stagiaire" Smile

Ce qui m'a posé problème dès le début de l'année c'est la fameuse "progression annuelle" et notamment la progression en langue. Elle peut sembler artificielle mais je pense que, même modifiée en cours d'année, elle est extrêmement rassurante !

Autre difficulté: cerner le métier. J'ai fait beaucoup de littérature en 6ème et 5ème en début d'année... Je ne savais pas "jusqu'où" aller... Je suis donc allée très loin et ma séquence s'est étirée ! (Longuement !) De même, à la fac, on nous parle de l'enseignement de la langue comme de quelque chose d'extraordinaire voire d'irréalisable ( décloisonnement parfait etc.) et j'ai donc eu très peur de cela en début d'année.

En ce qui concene les traces écrites, je ne me rendais pas compte de ce que les élèves étaient capables de produire en une heure ou deux. Les pauvres ont beaucoup écrit cette année !

Je rêvais de pouvoir avoir un cahier de mes niveaux en début d'année pour voir les traces écrites (longueur, vocabulaire etc. )

Ah et la première chose à accompagner, selon moi, c'est l'autorité et le positionnement du stagiaire en tant que professeur dans ses classes... J'ai quelques collègues qui souffrent d'un mauvais départ depuis de longs mois maintenant.

Pour parler de ma tutrice, je pense qu'elle est tout simplement géniale ! Pas oppressante, vraie collègue... Elle est venue me voir 5/6 fois en classe mais nous nous rencontrions également pour qu'elle regarde mes préparations de cours ( notamment le rythme ), mes contrôles ( très longs au début !) etc. J'allais également la voir en cours ce qui était très très instructif.

En fait, elle était à l'écoute de mes besoins.

Néanmoins, il n'y a pas deux stagiaires identiques et ce fonctionnement était possible parce que je lui parlais de mes craintes, doutes et besoins... Smile

Si d'autres idées me viennent... Je repasse par ici !

Pianocktail
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par socy le Mar 17 Juin 2014 - 18:12

Merci beaucoup à tous et particulièrement à Meg-IDF car le point de vue d'un stagiaire est très intéressant.

socy
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par Jenny le Mar 17 Juin 2014 - 18:37

Meg-IDF a écrit: En ce qui concene les traces écrites, je ne me rendais pas compte de ce que les élèves étaient capables de produire en une heure ou deux. Les pauvres ont beaucoup écrit cette année !

Je rêvais de pouvoir avoir un cahier de mes niveaux en début d'année pour voir les traces écrites (longueur, vocabulaire etc. )

Je pense que ça m'aurait été très utile aussi, ou même juste voir quelques séquences.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par InviteeF le Mar 17 Juin 2014 - 18:45

Je pense qu'avant tout il faut considérer le collègue stagiaire comme un collègue à part entière et comme un vrai enseignant : en toute heure et toutes circonstances de l'année. Ne jamais le désavouer devant les élèves,  ne jamais le rabaisser, agir comme on agit avec un pair, lui parler honnêtement et sans agressivité ni mépris,  ne pas le prendre en traître en allant voir le CDE sans avoir discuté avec lui d'abord... (ou l'IPR). Cela me paraît indispensable pour que les bases de la relation soient saines, que la confiance puisse exister. Or, pas de coopération possible sans confiance.

Cela ne veut pas dire qu'il faut ne pas pointer les aspects négatifs,  les points sur lesquels progresser etc., mais qu'il faut absolument éviter l'infantilisation,  l'exagération... 

Ensuite, je pense qu'il faut laisser une place au prof stagiaire dans la relation. Tenir compte de sa personnalité et de ses besoins. Quelqu'un d'anxieux aura envie d'une présence plus poussée que quelqu'un d'indépendant et de confiant... Cela ne veut pas dire qu'il faut s' oublier et se rajouter un boulot de forçat si le prof stagiaire demande de l'aide tous les soirs (je caricature) ou ne jamais mettre les pieds dans sa classe s' il dit que tout va bien, mais je pense qu'il est important de prendre ce facteur en considération... en plus du reste (les besoins que l'on constate, ses propres contraintes etc.)
Proposer des choses au lieu de les imposer, par exemple "préfères - tu m'envoyer ta séquence ou que nous y réfléchissions ensemble ?", "préfères - tu venir le lundi ou le vendredi ?" Etc.

Troisième point, selon moi, il est nécessaire de faire preuve de bienveillance et de se mettre à la place du prof stagiaire... et d'honnêteté : il vit une année stressante, épuisante. Ne pas lui demander des choses que l'on ne fait pas soi-même (ex: une glose très poussée de ses séquences un mois à l'avance... c'est du vécu...), ne pas lui reprocher sévèrement (= avec menaces de le mettre dans le rapport) ce que l'on fait soi-même parfois ou souvent (ex : donner les devoirs dans la minute qui suit la sonnerie...).
Il ne s'agit pas d'évaluer un collègue chevronné mais d'aider à se perfectionner quelqu'un qui débute : ne pas mettre la barre trop haut non plus en ne laissant rien passer. Qui fait un cours parfait aux yeux de l'inspection 18h x 36 semaines ? Personne. Savoir être plus coulant les vendredis de 17h à 18h, les veilles de vacances,  etc. La fatigue est humaine !

Quatrième point : garder en tête que l'on est un tuteur, un bout de bois aidant à pousser droit, mais pas un moule. Ne pas vouloir absolument façonner à son image. Suggérer, conseiller,  mais laisser sa liberté pédagogique au collègue. Cela ne veut pas dire le laisser faire n'importe quoi en gestion de classe, par exemple,  mais ne pas se crisper sur les méthodes, les visions de l'enseignement, si elles sont différentes.  Ne pas imposer d'utiliser le manuel à tout prix... ou de tout construire soi-même. Respecter les idées de l'autre tant qu'elles ne sont pas contraires à la doxa de l'inspection, même si elles diffèrent de notre propre positionnement.

Cinquième point : savoir s' effacer de temps en temps. Laisser de l'espace. Ne pas se prendre pour l'Oeil de Moscou. Ne pas écouter aux portes ou le faire faire par un collègue (vécu), ne pas exiger un contrôle total sur tout (vécu : les appréciations du bulletin, ou, pas par moi cette fois - ci,  la tenue vestimentaire, la coupe de cheveux...) Garder raison. Ne se prononcer que sur ce qui est nécessaire, et faire preuve de gradation : dire ce qui est indispensable,  ce qui est secondaire, ce qui est superflu mais auquel on pense donc on lui dit "en passant"... Ne pas étouffer avec une présence constante (vécu : le mail du dimanche aprem 28 dimanches de l'année !!!!!, les sms à 23h, les "je vous appellerai à telle heure, répondez"). Laisser respirer. Notamment entre deux visites, pour laisser le temps de réfléchir aux conseils donnés, de les appliquer... Alterner, par exemple, visite et séance de travail ensemble...

Je crois que c'est ce qui me semble le plus fondamental. Je complèterai si autre chose me vient !

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par malo21 le Mar 17 Juin 2014 - 19:22

si tu es tuteur stagiaire 9h socy tu seras tuteur de terrain et tu travailleras en cotutorat avec un tuteur de l'ESPE....

malo21
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par Bizardouille le Mar 17 Juin 2014 - 19:34

Point de vue de stagiaire sur super-tutrice !

J'ai eu la chance d'avoir une tutrice génialissime pour mon année en tant que stagiaire. Voici les quelques points que j'ai vraiment apprécié :

- elle me laissait libre, je faisais MES cours et non les siens
- elle ne m'a pas imposée une progression stricte et m'a laissé faire dans l'à peu près au début
- elle venait me voir quand je demandais (au début une fois par semaine puis après cela s'est espacé)
- elle acceptait que je vienne la voir quand je demandais
- elle ne m'imposait pas l'envoi systématique de mes cours, de mes activités mais quand je lui envoyais elle proposait parfois des améliorations (que je pouvais suivre ou non)
- elle m'a beaucoup aidé au niveau du matériel
- chaque débriefing de ses visites se passait très bien, car en début de carrière, beaucoup de choses sont à améliorer et chaque point négatif était suivi d'une amélioration possible, et d'un point positif (du coup j'ai eu l'impression d'être super et c'est bon pour le moral)
- grande aide pour l'inspection de titularisation, conseils et détente
- et surtout, elle m'a dit qu'elle serait la si j'avais besoin dans le futur.


Que dire de plus, ma tutrice est géniale ^^

_________________
Faites l'amour pas la guerre. En fait non, faire l'amour ça donne des enfants, c'est chiant... Faites des crêpes, c'est bon les crêpes !

Bizardouille
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par Hermione0908 le Mer 18 Juin 2014 - 2:14

Socy, il est d'usage d'aller se présenter avant de commencer à poster.

Tu peux le faire ici. Smile

http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par MrCailloux le Mer 18 Juin 2014 - 2:50

Mon tuteur a du accepter "de force". C'était ma 2ème année d'enseignement, j'ai connu mes niveaux très tôt, j'ai donc pu voir ma progression annuelle assez vite.

Mon tuteur est venu une 1ère fois, il a vu que je "savais faire" (c'est la seule chose qui m'a dit à la fin de sa première visite), j'ai du lui demandé conseil 2 fois cette année, sur un doute dans l’enchaînement de mes séances (quand on s’aperçoit que les programmes sont mal fichus)

Il m'a demandé pas ma de truc que j'avais mis en place (des fiches techniques adaptées, des TP dont ils avaient trouvé l'idée "innovante" par rapport à ce qu'il se fait d'habitude)

Il m'a apporté des conseils judicieux sur des erreurs de "débutant" (fiche consigne + protocole + fiche technique = ça fait beaucoup d'infos et beaucoup à lire pour les nenfants)

Je suis allé le voir essentiellement pour préparer mes révisions pour les oraux... Je ne l'ai pas vu sur le niveau que j'avais, je l'ai vu qu'avec des TS... je lui donnais un coup de main en TP du coup. Après on ne fonctionne pas du tout pareil, lui est un peu plus free style, j'ai besoin d'être organisé au tableau, dans mon timing.

Bref je ne l'ai pas embêté, il ne m'a pas embêté, on a pas mal discuté plus ou moins de manière informelle à chaque fois et ça lui a rapporté un peu de sous en plus (pour un long rapport au début, un tout petit pour le 2ème).

Ca a surtout été des échanges sur les élèves les plus pénibles avec mes collègues. L'évolution des gamins, etc...

Je suis allé voir les cours de quasi tous mes collègues, je trouve ça dommage que ce soit "reservé" qu'aux stagiaires d'ailleurs. Je trouve ça enrichissant et sympa de "travailler" à deux (du moins quand un collègue peut te donner un coup de main et vice versa sur certain gros TP).

Bref, tout ça pour dire, vois avec ton stagiaire à la rentrée, selon ses besoins, ces craintes, ses envies. C'est surtout un moment d'échange (ma collègue qui est tutrice d'habitude aime bien car ça lui permet de récupérer plein de nouvelles idées par exemple)
Lorsqu'il a fallu désigner le tuteur je l'avais prévenu que je ne devrais pas trop être pénible, que je savais ou je mettais les pieds que j'avais déjà enseigné. Du coup c'est allé comme sur des roulettes.

Ma seule crainte, c'est de tomber sur un(e) casse bonbon l'an prochain... qui veut tout vérifier, donner son avis sur tout et imposer son style d'enseignement (dans ce cas ça va donner!!)

_________________
2016-2017: 4 6ème, 2 5ème, 4 4ème + PP (T2)
2015-2016: 2 5ème, 4 4ème, 4 3ème + PP (Néotit')
2014-2015: 5 2nde, 2 1ES/L, 3 MPS (Stagiaire)
2013-2014: 2 2nde (CAD2)
2012-2013: 2 6ème, 6 5ème, 2 4ème, 2 3ème, 1 2nde MPS

MrCailloux
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par Kilmeny le Mer 18 Juin 2014 - 8:40

Je n'avais pas vu le deuxième t.... lol! 

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par Marie65 le Mer 18 Juin 2014 - 11:44

@Bizardouille a écrit:Point de vue de stagiaire sur super-tutrice !
J'ai eu la chance d'avoir une tutrice génialissime pour mon année en tant que stagiaire. Voici les quelques points que j'ai vraiment apprécié :
Que dire de plus, ma tutrice est géniale ^^

Bizardouille, c'est de ma tutrice que tu parles !  Very Happy La mienne aussi a été exceptionnelle : compréhensive, humaine, rigoureuse, disponible et surtout elle ne m'a rien imposé, m'a laissé libre de mes choix, de mes progressions. J'ai beaucoup apprécié cette démarche car étant donné que j'ai enseigné presque 10 ans auparavant, j'avais peur d'être vraiment considérée comme novice alors que j'avais quand même des bases solides. Elle en a immédiatement convenu et m'a placée immédiatement comme une collègue, au point de reprendre ceux qui parlaient de sa "stagiaire".
Désormais, nous sommes amies  fleurs2 et nos échanges sont toujours aussi constructifs, plus complices simplement. J'ai toujours veillé, durant mon année de stage, à garder la distance que je considérais devoir maintenir d'un point de vue hiérarchique, et cela a permis à nos relations de rester professionnelles et en même temps très humaines. Maintenant, je me permets plus de complicité avec elle.
Elle est une tutrice épanouie, et ce, quel que soit son stagiaire. Je pense que comme toute situation de transmission de savoir et d'expérience, il ne faut pas que cela soit subi mais véritablement choisi.
En revanche, de nombreuses collègues stagiaires ont très mal vécu les relations avec leur tuteur qui était trop ferme, trop directif, attendait de valider la moindre séance conçue etc. Je pense que liberté et disponibilité sont deux paramètres majeurs dans une relation tuteur / stagiaire et d'ailleurs, les inspecteurs en conviennent facilement.

Marie65
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par Kilmeny le Mer 18 Juin 2014 - 11:47

Le plus dur à trouver, c'est la bonne distance

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par Hermione0908 le Mer 18 Juin 2014 - 13:42

@Kilmeny a écrit:Je n'avais pas vu le deuxième t.... lol! 
 mdr 

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par marlene le Mer 25 Juin 2014 - 11:42

Bonjour à tous!
j'aimerais être tutrice mais je me demandais s'il fallait en faire la demande et auprès de qui?
Je pense que c'est très enrichissant et cela peut amener aussi à des remises en question sur ses propres pratiques. Quand on enseigne depuis plusieurs années, voir d'autres pratiques et d'autres idées aide à se renouveler! Je suis assez friande de ce genre d'échange...

marlene
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par Derborence le Mer 25 Juin 2014 - 11:44

@marlene a écrit:Bonjour à tous!
j'aimerais être tutrice mais je me demandais s'il fallait en faire la demande et auprès de qui?
Je pense que c'est très enrichissant et cela peut amener aussi à des remises en question sur ses propres pratiques. Quand on enseigne depuis plusieurs années, voir d'autres pratiques et d'autres idées aide à se renouveler! Je suis assez friande de ce genre d'échange...
C'est l'IPR qui te propose d'être tutrice.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par marlene le Mer 25 Juin 2014 - 14:25

Et être à temps partiel peut-il être un obstacle?

marlene
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par Derborence le Mer 25 Juin 2014 - 18:51

@marlene a écrit:Et être à temps partiel peut-il être un obstacle?
Aucune idée.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par gainz le Mer 25 Juin 2014 - 18:53

je ne pense pas . C'était le cas d'une collègue cette année

gainz
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par Mamousse le Mer 25 Juin 2014 - 20:50

@Derborence a écrit:
@marlene a écrit:Bonjour à tous!
j'aimerais être tutrice mais je me demandais s'il fallait en faire la demande et auprès de qui?
Je pense que c'est très enrichissant et cela peut amener aussi à des remises en question sur ses propres pratiques. Quand on enseigne depuis plusieurs années, voir d'autres pratiques et d'autres idées aide à se renouveler! Je suis assez friande de ce genre d'échange...
C'est l'IPR qui te propose d'être tutrice.

+1
Et c'est le CDE qui transmet. C'est ainsi que cela se passe chez nous.
@gainz a écrit:je ne pense pas . C'était le cas d'une collègue cette année
Chez nous, les temps partiels ne peuvent "tutorer".
C'est d'ailleurs un motif de refus recevable pour un enseignant qui ne souhaite pas être tuteur alors qu'il est à temps partiel.

_________________
"Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis." (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle)

"C'est véritablement utile, puisque c'est joli." (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par lisette83 le Mer 25 Juin 2014 - 21:00

Chez nous être à temps partiel n'est pas un frein mais est-ce "rentable" ?

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par Mamousse le Mer 25 Juin 2014 - 21:14

Alors, là, tout dépend de l'investissement du tuteur.

Surtout qu'il faut faire avec l'emploi du temps du stagiaire et donc que cela peut alourdir nettement la semaine, surtout les premiers mois...

_________________
"Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis." (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle)

"C'est véritablement utile, puisque c'est joli." (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir tuteur

Message par marlene le Mer 25 Juin 2014 - 21:56

merci pour ces infos!

marlene
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum