Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Hugo78
Niveau 6

Re: Que deviennent les lettres de plaintes de parents envoyées au rectorat ?

par Hugo78 le Dim 15 Oct - 0:22
@LemmyK a écrit:
@Thalia de G a écrit:Mais non, ils s'en moquent au Rectorat, ils ont vraiment autre chose à lire et à traiter.
Un parent m'a menacée d'écrire pour se plaindre que j'avais confisqué le compas de son fils qui n'avait rien à faire en français, sinon embêter ses voisines. C'est souvent de ce tabac.
Un collègue avait reproché à une élève de partir en vacances avant la date officielle. C'était peut-être maladroit mais les parents ont écrit et il s'est retrouvé convoqué au rectorat!

On nage en plein délires !
avatar
Maissa
Fidèle du forum

Re: Que deviennent les lettres de plaintes de parents envoyées au rectorat ?

par Maissa le Dim 15 Oct - 7:21
Un article complet ici (mais il date de 2011) :
http://edu45.udcgtloiret.fr/spip.php?article18

Extraits :
"Il en est de même si vous avez des difficultés avec certains parents d’élèves. Certains parents ont la fâcheuse habitude d’écrire au recteur ou à l’inspecteur d’académie plus vite que leur ombre ou dès que la réponse de votre établissement ne leur convient pas. Ces courriers figurent souvent dans une sorte de dossier « gris » adjoint à votre dossier.
Au cas où l’affaire prospère, l’administration n’hésite pas à ressortir les courriers et les produire contre les maîtres. Sinon les pièces restent dans votre dossier gris."

"Dans le second degré (collège, lycée, LP, EREA), le chef d’établissement a un dossier. Ce dossier dit « collégial » peut contenir des pièces supplémentaires non transmises au rectorat. Demandez à le consulter et n’hésitez pas à demander des photocopies."


Dernière édition par Maissa le Dim 15 Oct - 13:18, édité 1 fois
avatar
roxanne
Devin

Re: Que deviennent les lettres de plaintes de parents envoyées au rectorat ?

par roxanne le Dim 15 Oct - 7:53
Après, les parents qui écrivent plus vite que leur ombre sont aussi connus et pas à leur avantage.
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Que deviennent les lettres de plaintes de parents envoyées au rectorat ?

par Jane le Dim 15 Oct - 8:23
Pour aller un peu plus loin, que deviennent les lettres des profs qui écrivent au rectorat pour se plaindre des agissements d'autres collègues, des PerDir ou autres personnels ? Je suppose que les Perdir sont quasiment intouchables même en cas de faits graves (c'est ce qu'on m'a toujours dit en tous cas, mais je n'en ai aucune preuve), mais dans les autres cas ? Quand je vois certains collègues et les proportions que prennent les conflits entre personnels, je me dis que tout est possible !

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)
avatar
Calandria
Esprit éclairé

Re: Que deviennent les lettres de plaintes de parents envoyées au rectorat ?

par Calandria le Dim 15 Oct - 9:35
Je sais qu'un collègue dans un collège que j'ai fréquenté envoie souvent des courriers au rectorat. J'imagine que des comptes sont demandés au CDE mais les enseignants concernés ne sont pas inquiétés car le DASEN sature de recevoir des courriers de ce collègue.



Sinon j'ai un élève de SEGPA qui me menace régulièrement d'envoyer un courrier au rectorat pour se plaindre de moi. J'imagine la lettre....

_________________
"If I were a headmaster I would get rid of the history teacher and get a chocolate teacher instead." Roald Dahl
archeboc
Esprit éclairé

Re: Que deviennent les lettres de plaintes de parents envoyées au rectorat ?

par archeboc le Dim 15 Oct - 9:40
@Calandria a écrit:Je sais qu'un collègue dans un collège que j'ai fréquenté envoie souvent des courriers au rectorat. J'imagine que des comptes sont demandés au CDE mais les enseignants concernés ne sont pas inquiétés car le DASEN sature de recevoir des courriers de ce collègue.

Le collègue qui envoie des lettres au rectorat, c'est dans son dossier à lui que la lettre est stockée, non ?


_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Que deviennent les lettres de plaintes de parents envoyées au rectorat ?

par Jane le Dim 15 Oct - 9:49
@Calandria a écrit:Je sais qu'un collègue dans un collège que j'ai fréquenté envoie souvent des courriers au rectorat. J'imagine que des comptes sont demandés au CDE mais les enseignants concernés ne sont pas inquiétés car le DASEN sature de recevoir des courriers de ce collègue.



Sinon j'ai un élève de SEGPA qui me menace régulièrement d'envoyer un courrier au rectorat pour se plaindre de moi. J'imagine la lettre....

Super ambiance entre collègues ! En même temps, est-ce le rôle d'un CdE que de gérer les conflits entre collègues (quand le CdE n'est pas lui-même, volontairement ou pas, responsable de ce conflit) ?

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Que deviennent les lettres de plaintes de parents envoyées au rectorat ?

par Reine Margot le Dim 15 Oct - 9:51
@Jane a écrit:Pour aller un peu plus loin, que deviennent les lettres des profs qui écrivent au rectorat pour se plaindre des agissements d'autres collègues, des PerDir ou autres personnels ? Je suppose que les Perdir sont quasiment intouchables même en cas de faits graves (c'est ce qu'on m'a toujours dit en tous cas, mais je n'en ai aucune preuve), mais dans les autres cas ? Quand je vois certains collègues et les proportions que prennent les conflits entre personnels, je me dis que tout est possible !


Dans certains cas, le médiateur de l'EN (il y en a un par académie) peut être utile.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: Que deviennent les lettres de plaintes de parents envoyées au rectorat ?

par Philomène87 le Dim 15 Oct - 9:52
@Maissa a écrit:Un article complet ici (mais il date de 2011) :
http://edu45.udcgtloiret.fr/spip.php?article18

"Dans le second degré (collège, lycée, LP, EREA), le chef d’établissement a un dossier. Ce dossier dit « collégial » peut contenir des pièces supplémentaires non transmises au rectorat. Demandez à le consulter et n’hésitez pas à demander des photocopies."

What ? Mais je pensais que c'était une légende urbaine, que ce dossier informel était illégal !
Je suis sûre que si on fait la demande de le consulter, la réponse sera "Mais... Je n'ai pas de dossier sur vous", et on se fait traiter de paranos. Non ? Mais si quelqu'un a des infos supplémentaires à ce sujet, je suis preneuse idee
avatar
Calandria
Esprit éclairé

Re: Que deviennent les lettres de plaintes de parents envoyées au rectorat ?

par Calandria le Dim 15 Oct - 9:56
@Jane a écrit:
@Calandria a écrit:Je sais qu'un collègue dans un collège que j'ai fréquenté envoie souvent des courriers au rectorat. J'imagine que des comptes sont demandés au CDE mais les enseignants concernés ne sont pas inquiétés car le DASEN sature de recevoir des courriers de ce collègue.



Sinon j'ai un élève de SEGPA qui me menace régulièrement d'envoyer un courrier au rectorat pour se plaindre de moi. J'imagine la lettre....

Super ambiance entre collègues ! En même temps, est-ce le rôle d'un CdE que de gérer les conflits entre collègues (quand le CdE n'est pas lui-même, volontairement ou pas, responsable de ce conflit) ?

Ce n'est même pas un conflit... Il "dénonce" des choses qui lui semblent anormales et contraires aux textes (qu'il connaît bien pour gérer le syndicat localement) sans même en avertir le collègue concerné qui l'apprend par la bouche du CDE (qui, je pense, ne fait qu'avertir le collègue et hausse ensuite les épaules). Autant son engagement sur certains points me paraît approprié et même salvateur, autant cette propension à dénoncer les pratiques de certains collègues me gêne profondément et m'a poussée à ne plus me syndiquer dans le même syndicat car j'avais le sentiment de cautionner les faits.


_________________
"If I were a headmaster I would get rid of the history teacher and get a chocolate teacher instead." Roald Dahl
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Que deviennent les lettres de plaintes de parents envoyées au rectorat ?

par Jane le Dim 15 Oct - 10:35
@Calandria a écrit:
@Jane a écrit:
@Calandria a écrit:Je sais qu'un collègue dans un collège que j'ai fréquenté envoie souvent des courriers au rectorat. J'imagine que des comptes sont demandés au CDE mais les enseignants concernés ne sont pas inquiétés car le DASEN sature de recevoir des courriers de ce collègue.



Sinon j'ai un élève de SEGPA qui me menace régulièrement d'envoyer un courrier au rectorat pour se plaindre de moi. J'imagine la lettre....

Super ambiance entre collègues ! En même temps, est-ce le rôle d'un CdE que de gérer les conflits entre collègues (quand le CdE n'est pas lui-même, volontairement ou pas, responsable de ce conflit) ?

Ce n'est même pas un conflit... Il "dénonce" des choses qui lui semblent anormales et contraires aux textes (qu'il connaît bien pour gérer le syndicat localement) sans même en avertir le collègue concerné qui l'apprend par la bouche du CDE (qui, je pense, ne fait qu'avertir le collègue et hausse ensuite les épaules). Autant son engagement sur certains points me paraît approprié et même salvateur, autant cette propension à dénoncer les pratiques de certains collègues me gêne profondément et m'a poussée à ne plus me syndiquer dans le même syndicat car j'avais le sentiment de cautionner les faits.


Je te comprends ! Il y a quand même des comportements étranges :blague:

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum