Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
verdurin
Habitué du forum

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par verdurin le Mer 15 Oct 2014 - 23:58
Cripure a écrit:
@verdurin a écrit:il y a un argument qui mérite d'être examiné : les notes sont fausses, et de nombreuses études montrent la variabilité d'icelles suivant le correcteur ou l'instant de correction.
Une question fait suite à ce constat : sur la plupart des points évalués, est-il possible qu'il en aille autrement ?
Je crois que non. Et cette croyance s’appuie sur une constatation empirique : on a jamais vu de mesures exactes.

Cripure a écrit:
@verdurin a écrit:Au lieu de noter de 0 à 20 on note soit « acquis », soit  « non acquis », soit l'hypocrite « en cours d'acquisition ».
Je me permets de faire à nouveau remarquer qu'"en cours d'acquisition" implique "non acquis", et que "non acquis" n'implique pas "non en cours d'acquisition".
En d'autres termes, c'est n'importe quoi Smile
Ce n'est pas moi qui ai choisi ces termes, je suis assez sensible aux problèmes qu'ils soulèvent.
Par ailleurs il me semblet inutile de me reprocher de ne pas avoir fait un cours de logique.
Mais, si tu veux, je peux en faire un.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par JPhMM le Jeu 16 Oct 2014 - 0:11
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par JPhMM le Jeu 16 Oct 2014 - 0:13
@verdurin a écrit:Bonsoir,
il y a un argument qui mérite d'être examiné : les notes sont fausses, et de nombreuses études montrent la variabilité d'icelles suivant le correcteur ou l'instant de correction.

On est donc conduit à les supprimer.

Malheureusement l'institution, ainsi que les parents et le reste de la société, ont besoin d'une évaluation des élèves.

Nos vénérés chefs (et les fédérations de parents d'élèves) proposent de remplacer la notation par l'évaluation des compétences.

Au lieu de noter de 0 à 20 on note soit « acquis », soit  « non acquis », soit l'hypocrite « en cours d'acquisition ».

Mais il n'y a aucune raison de penser que ces appréciations soient moins sujettes à l'erreur que les notes.

Et les conséquences des erreurs sont beaucoup plus graves : si je mets « non acquis » à la place de « acquis » la différence, et les conséquences, sont beaucoup plus importantes que si je mets 8 à la place de 12.

En discrétisant une mesure , on ne peut pas augmenter sa précision. Et il est même évident que l'on perd de la précision en diminuant le nombre de niveaux.

En gros en remplaçant les notes par l'évaluation des compétences, on augmente les erreurs et les injustices.

Mais les pédagogues institutionnels sont trop ignares pour s'en rendre compte.
D'après le projet de S3C, ce beau système est censé remplacer avantageusement le système dit "binaire" de l'évaluation par notes. Laughing Laughing Laughing Laughing  
Ils semblent aussi trop ignares pour connaitre le sens des mots.


Dernière édition par JPhMM le Jeu 16 Oct 2014 - 0:22, édité 2 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par User5899 le Jeu 16 Oct 2014 - 0:20
@verdurin a écrit:
Cripure a écrit:
@verdurin a écrit:il y a un argument qui mérite d'être examiné : les notes sont fausses, et de nombreuses études montrent la variabilité d'icelles suivant le correcteur ou l'instant de correction.
Une question fait suite à ce constat : sur la plupart des points évalués, est-il possible qu'il en aille autrement ?
Je crois que non. Et cette croyance s’appuie sur une constatation empirique : on a jamais vu de mesures exactes.

Cripure a écrit:
@verdurin a écrit:Au lieu de noter de 0 à 20 on note soit « acquis », soit  « non acquis », soit l'hypocrite « en cours d'acquisition ».
Je me permets de faire à nouveau remarquer qu'"en cours d'acquisition" implique "non acquis", et que "non acquis" n'implique pas "non en cours d'acquisition".
En d'autres termes, c'est n'importe quoi Smile
Ce n'est pas moi qui ai choisi ces termes, je suis assez sensible aux problèmes qu'ils soulèvent.
Par ailleurs il me semblet inutile de me reprocher de ne pas avoir fait un cours de logique.
Mais, si tu veux, je peux en faire un.
Je n'ai jamais dit que je vous reprochais quoi que ce soit. Ne soyez pas parano Smile
avatar
Jacq
Grand sage

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Jacq le Jeu 16 Oct 2014 - 1:42
@Celeborn a écrit:
@MUTIS a écrit:Et qu'est ce qui est dans les cartons selon toi ?
Suppression des notes et généralisation de l'évaluation par compétences ?

j'avoue encore croire qu'ils n'oseront pas aller jusque là. Mais je commence à perdre la foi… Descartes


Celeborn, on s'est souvent pris le bec pour le SNALC, mais tu sais que j'apprécie votre travail (sauf sur le sujet que l'on sait)..


A toi et tes camarades, de ton syndicat et des autres, de défendre la qualité contre la médiocrité promise....
La composition : que pouvait-on attendre d'autre ?
Allez courage, on attend de vous tous (sauf les syndicats que l'on connait bien).
avatar
Jacq
Grand sage

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Jacq le Jeu 16 Oct 2014 - 1:45
@verdurin a écrit:Bonsoir,
il y a un argument qui mérite d'être examiné : les notes sont fausses, et de nombreuses études montrent la variabilité d'icelles suivant le correcteur ou l'instant de correction.

On est donc conduit à les supprimer.

Malheureusement l'institution, ainsi que les parents et le reste de la société, ont besoin d'une évaluation des élèves.

Nos vénérés chefs (et les fédérations de parents d'élèves) proposent de remplacer la notation par l'évaluation des compétences.

Au lieu de noter de 0 à 20 on note soit « acquis », soit  « non acquis », soit l'hypocrite « en cours d'acquisition ».

Mais il n'y a aucune raison de penser que ces appréciations soient moins sujettes à l'erreur que les notes.

Et les conséquences des erreurs sont beaucoup plus graves : si je mets « non acquis » à la place de « acquis » la différence, et les conséquences, sont beaucoup plus importantes que si je mets 8 à la place de 12.

En discrétisant une mesure , on ne peut pas augmenter sa précision. Et il est même évident que l'on perd de la précision en diminuant le nombre de niveaux.

En gros en remplaçant les notes par l'évaluation des compétences, on augmente les erreurs et les injustices.

Mais les pédagogues institutionnels sont trop ignares pour s'en rendre compte.


Et l'évaluation par compétence, elle est juste ?
Comme tu le dis : NON.


+++++
avatar
victor44
Habitué du forum

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par victor44 le Jeu 16 Oct 2014 - 16:02
@Pseudo a écrit:Et pendant qu'on s'empaille sur le socle et l'évaluation, y a une pelletée de gosses qui ne sait toujours ni lire ni écrire en 6eme, et même en fin de 3eme. Sans compter le nombre considérable de pétés du casque qui nous pourrissent la vie et vont, dans quelques années, nous envoyer leur progéniture encore plus déboussolée qu'eux-même.
Est-ce qu'on va un jour arrêté de brasser du vent et nous laisser du temps et de l'énergie pour nous colleter à la réalité ?

Ben on a qu'à les laisser 8ans en cp et leur mettre 0 jusqu'à ce qu'ils comprennent
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par User5899 le Jeu 16 Oct 2014 - 16:22
@victor44 a écrit:
@Pseudo a écrit:Et pendant qu'on s'empaille sur le socle et l'évaluation, y a une pelletée de gosses qui ne sait toujours ni lire ni écrire en 6eme, et même en fin de 3eme. Sans compter le nombre considérable de pétés du casque qui nous pourrissent la vie et vont, dans quelques années, nous envoyer leur progéniture encore plus déboussolée qu'eux-même.
Est-ce qu'on va un jour arrêté de brasser du vent et nous laisser du temps et de l'énergie pour nous colleter à la réalité ?
Ben on a qu'à les laisser 8ans en cp et leur mettre 0 jusqu'à ce qu'ils comprennent
On pourrait peut-être bannir certaines méthodes qui, décriées parce que nuisibles, sont cependant promues par les IEN et quelques idéologues fous ? Parce que bien avant le socle, on a connu une époque où quasiment tous les élèves d'un CP savaient lire en juin.
avatar
victor44
Habitué du forum

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par victor44 le Jeu 16 Oct 2014 - 16:57
Cripure a écrit:, on a connu une époque où quasiment tous les élèves d'un CP savaient lire en juin.

Ravi d'apprendre ton passé d'instit, ton quasiment ça situe le pourcentage à combien? Tu as une étude qui le certifie?

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1426

en particulier:

En 2011, 16 % des personnes de 18 à 65 ans résidant en France métropolitaine éprouvent des difficultés dans les domaines fondamentaux de l’écrit, et pour 11 % ces difficultés sont graves ou fortes. Parmi celles qui ont été scolarisées en France, 7 % sont dans ce cas et peuvent donc être considérées en situation d’illettrisme, contre 9 % en 2004. Les personnes âgées de 18 à 29 ans ont de meilleurs résultats que les générations plus âgées en lecture et en compréhension orale.
avatar
Dhaiphi
Esprit éclairé

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Dhaiphi le Jeu 16 Oct 2014 - 17:14
@Normandyx a écrit: j'ai l'impression que vous allez être transformés en Jacques Martin de l'école des fans... tout le monde a gagné....
Bah, il y a déjà belle lurette que tout ce petit monde va en 6éme la fleur au fusil. Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par JPhMM le Jeu 16 Oct 2014 - 17:40
@victor44 a écrit:
Cripure a écrit:, on a connu une époque où quasiment tous les élèves d'un CP savaient lire en juin.

Ravi d'apprendre ton passé d'instit, ton quasiment ça situe le pourcentage à combien? Tu as une étude qui le certifie?

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1426

en particulier:

En 2011, 16 % des personnes de 18 à 65 ans résidant en France métropolitaine éprouvent des difficultés dans les domaines fondamentaux de l’écrit, et pour 11 % ces difficultés sont graves ou fortes. Parmi celles qui ont été scolarisées en France, 7 % sont dans ce cas et peuvent donc être considérées en situation d’illettrisme, contre 9 % en 2004. Les personnes âgées de 18 à 29 ans ont de meilleurs résultats que les générations plus âgées en lecture et en compréhension orale.
Savoir lire le résumé d'une publication n'est pas équivalent à savoir lire la publication elle-même. A moins, bien sûr, que vous ne fassiez exprès de ne pas comprendre la publication elle-même, ce qui n'est pas votre genre, bien sûr.

Je vous aide, avec un seul extrait (lisez la publication en entier, ça peut aider Wink )

Par ailleurs, parmi les personnes en difficulté à l’écrit nées entre 1982 et 1986, la part de celles en grande difficulté est plus élevée en 2011 qu’en 2004. Cette évolution montre que les premières années qui suivent la sortie du système scolaire sont celles où les personnes les plus fragilisées face à l’écrit risquent le plus de perdre les quelques bases qu’elles ont pu acquérir en lecture et en écriture par manque de pratique et de sollicitation.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Luigi_B le Jeu 16 Oct 2014 - 17:52
@victor44 a écrit:Ravi d'apprendre ton passé d'instit, ton quasiment ça situe le pourcentage à combien? Tu as une étude qui le certifie?

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1426

en particulier:

En 2011, 16 % des personnes de 18 à 65 ans résidant en France métropolitaine éprouvent des difficultés dans les domaines fondamentaux de l’écrit, et pour 11 % ces difficultés sont graves ou fortes. Parmi celles qui ont été scolarisées en France, 7 % sont dans ce cas et peuvent donc être considérées en situation d’illettrisme, contre 9 % en 2004. Les personnes âgées de 18 à 29 ans ont de meilleurs résultats que les générations plus âgées en lecture et en compréhension orale.

Précisément cette étude démontre que l'illettrisme des adultes est le fait non pas d'une école qui fonctionnait moins bien... mais de personnes n'ayant pas été scolarisées en France. CQFD. Razz

Pour le reste l'évolution des difficultés en lecture à l'issue du primaire ne se mesure pas à 18 ans (la durée de la scolarité obligatoire s'est allongée durant le demi-siècle écoulé) mais... à l'issue du primaire. Et à ce sujet il suffit de se reporter aux études de la DEPP pour connaître l'évolution très négative sur la période récente.

Même le réformiste Antoine Prost a sonné le tocsin en 2013, c'est dire. Laughing

Ah, déni, quand tu nous tiens !

_________________
Avenir latin grec
La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

>>> "Jean-Michel Blanquer : un cas d’école d’une fabrique médiatique"
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par retraitée le Jeu 16 Oct 2014 - 18:04
Cripure a écrit:
@victor44 a écrit:
@Pseudo a écrit:Et pendant qu'on s'empaille sur le socle et l'évaluation, y a une pelletée de gosses qui ne sait toujours ni lire ni écrire en 6eme, et même en fin de 3eme. Sans compter le nombre considérable de pétés du casque qui nous pourrissent la vie et vont, dans quelques années, nous envoyer leur progéniture encore plus déboussolée qu'eux-même.
Est-ce qu'on va un jour arrêté de brasser du vent et nous laisser du temps et de l'énergie pour nous colleter à la réalité ?
Ben on a qu'à les laisser 8ans en cp et leur mettre 0 jusqu'à ce qu'ils comprennent
On pourrait peut-être bannir certaines méthodes qui, décriées parce que nuisibles, sont cependant promues par les IEN et quelques idéologues fous ? Parce que bien avant le socle, on a connu une époque où quasiment tous les élèves d'un CP savaient lire en juin.

Et souvent en décembre, au bout d'un trimestre, l'essentiel était acquis pour nombre d'entre eux. A Pâques, on passait du manuel de lecture à la lecture de petites histoires. Et ce, non dans des quartiers bourges privilégiés, mais dans une campagne paumée, où les enfants étaient fils de paysans et d'ouvriers, avec hélas souvent des pères alcooliques ! A l'époque, même si l'horrible redoublement sévissait, bien peu redoublaient leur CP ! Je vous parle en connaissance de cause : j'ai vécu jusqu'à 16 ans dans les "logements de fonction des écoles " mes parents et voisins étaient enseignants !
Il me semble que c'est toujours le cas là où enseigne Double Casquette : ses élèves ne sont en rien privilégiés, mais apprennent tous à lire et compter ! Elle a juste adopté les bonnes méthodes !

Et en CP, on ne met pas 0 dans toutes les matières à tous les élèves à la traîne ! Vos caricatures révèlent votre absence de réels arguments !
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Daphné le Jeu 16 Oct 2014 - 21:06
@retraitée a écrit:
Cripure a écrit:
@victor44 a écrit:
Ben on a qu'à les laisser 8ans en cp et leur mettre 0 jusqu'à ce qu'ils comprennent
On pourrait peut-être bannir certaines méthodes qui, décriées parce que nuisibles, sont cependant promues par les IEN et quelques idéologues fous ? Parce que bien avant le socle, on a connu une époque où quasiment tous les élèves d'un CP savaient lire en juin.

Et souvent en décembre, au bout d'un trimestre, l'essentiel était acquis pour nombre d'entre eux. A Pâques, on passait du manuel de lecture à la lecture de petites histoires. Et ce, non dans des quartiers bourges privilégiés, mais dans une campagne paumée, où les enfants étaient fils de paysans et d'ouvriers, avec hélas souvent des pères alcooliques ! A l'époque, même si  l'horrible redoublement sévissait, bien peu redoublaient leur CP ! Je vous parle en connaissance de cause : j'ai vécu jusqu'à 16 ans dans les "logements de fonction des écoles " mes parents et voisins étaient enseignants !
Il me semble que c'est toujours le cas là où enseigne Double Casquette : ses élèves ne sont en rien privilégiés, mais apprennent tous à lire et compter ! Elle a juste adopté  les bonnes méthodes !

Et en CP, on ne met pas 0 dans toutes les matières à tous les élèves à la traîne ! Vos caricatures révèlent votre absence de réels arguments !

Mon père, né en 1924 à Carmaux et élevé dans cette ville minière, nous disait qu'à la fin du CP tout le monde savait lire : et il y avait des enfants d'immigrés à l'école, polonais ou italiens, dont les parents ne parlaient pas le français. Un seul ne savait pas lire à la fin de l'année il avait été absent pour maladie.
Et en plus on leur apprenait à tenir un crayon et à écrire.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par JPhMM le Dim 19 Oct 2014 - 23:26
@John a écrit:Au cas où vous la chercheriez, la liste des gens est ici :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/10_Octobre/51/9/les_membres_du_jury_Conference_evaluation_358519.pdf

Vous remarquerez au passage qu'elle est datée du 13 octobre, et qu'elle a été mise en ligne le 10 octobre heu


Mieux encore :



Suspect

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
John
Médiateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par John le Dim 19 Oct 2014 - 23:30
JPhMM, quelle conclusion en tires-tu ?

Que le fichier a donc été modifié vendredi ? heu

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
User17706
Enchanteur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par User17706 le Dim 19 Oct 2014 - 23:31
This document obviously was created by time-travelling aliens.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par JPhMM le Dim 19 Oct 2014 - 23:33
D'une part que le fichier actuellement en ligne n'est pas celui qui était en ligne le 13.
D'autre part que ce second (?) fichier a été modifié au moins une fois, le 17.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
John
Médiateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par John le Dim 19 Oct 2014 - 23:37
Oui, donc le ministère met en ligne le 10 octobre un document daté du 13, qu'il modifie le 17 mais qu'il date toujours du 13.
C'est formidable.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par JPhMM le Dim 19 Oct 2014 - 23:43
Le ministère met en ligne le 10 octobre un document daté du 13, qu'il enlève le 14 pour en mettre un autre qui date lui aussi du 13, et qui est lui-même modifié le 17 mais qui date toujours du 13.

professeur

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
John
Médiateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par John le Dim 19 Oct 2014 - 23:43
Ah mais oui, "créé le 14", tu as raison !!

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
User17706
Enchanteur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par User17706 le Dim 19 Oct 2014 - 23:47
Tout ça à condition que la date et l'heure ait été correcte sur la ou les machines sur laquelle/lesquelles le(s) document(s) a/ont été créé(s). On peut imaginer une ou plusieurs machines qui retardent ou avancent de plusieurs heures/jours Smile

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Olympias
Prophète

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Olympias le Dim 19 Oct 2014 - 23:48
Mais qu'est-ce qu'Etienne Klein va faire la dedans ????
avatar
John
Médiateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par John le Dim 19 Oct 2014 - 23:51
PauvreYorick a écrit:Tout ça à condition que la date et l'heure ait été correcte sur la ou les machines sur laquelle/lesquelles le(s) document(s) a/ont été créé(s). On peut imaginer une ou plusieurs machines qui retardent ou avancent de plusieurs heures/jours Smile
C'est si dur que ça de régler l'heure d'un pc ? heu

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
sena
Niveau 8

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par sena le Dim 19 Oct 2014 - 23:53
@John a écrit:
PauvreYorick a écrit:Tout ça à condition que la date et l'heure ait été correcte sur la ou les machines sur laquelle/lesquelles le(s) document(s) a/ont été créé(s). On peut imaginer une ou plusieurs machines qui retardent ou avancent de plusieurs heures/jours Smile
C'est si dur que ça de régler l'heure d'un pc ? heu

"Le temps met tout en lumière " (Thalès)
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Pseudo le Dim 19 Oct 2014 - 23:53
@Olympias a écrit:Mais qu'est-ce qu'Etienne Klein va faire la dedans ????

Il va résoudre les problèmes de datation de fichier grâce à la physique quantique et à l'intrication : le 13 ou le 14 : les deux ! Pareil pour les notes : la note est-elle morte ou vivante ? Les deux !


Dernière édition par Pseudo le Dim 19 Oct 2014 - 23:54, édité 1 fois

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum