SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par Roumégueur Ier le Mar 3 Fév 2015 - 17:47

@ycombe a écrit:Cripure, je n'ai pas parlé de globalisation. J'ai juste dit ce que je craignais pour le collège en prenant l'exemple des lycées que je connais autours de moi. Ce n'est peut-être pas très respectueux des textes, mais c'est comme ça que ça marche.

Les EE obligatoires, déjà, le lycée de secteur de mon collège en a deux: SES et philo. Pourquoi? Je n'en sais rien.

Ma fille a son option latin rebaptisée EE, que voulez-vous que j'y fasse? C'est un truc qui lui permet de garder le latin et de ne pas alourdir l'emploi du temps de manière insupportable, probablement. Le même lycée a une EE ISN en seconde, qui se prolonge par une option ISN en première puis la spécialité ISN de terminale. Les EE  ne sont pas censés se prolonger en première, mais là, on le fait quand même.

L'impression que ça me laisse, vu de l'extérieur, c'est que chaque lycée fait ça à sa guise.

C'est malheureusement aussi ce qui pend au nez de nos collègues du lycée : les options latin et grec vont sûrement tomber dans les EE (et donc être en concurrence avec d'autres matières) pour des raisons purement liées à l'organisation de ces cours... Ils résistent tant qu'ils peuvent, mais à un moment, ça va sûrement céder. Et ce sera à moyen terme une très mauvaise chose je pense (en plus de ne pas respecter le cadre légal, mais franchement, le cadre légal à en lire de plus en plus les situations ici et là, il est drôlement distendu).

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par Presse-purée le Mar 3 Fév 2015 - 17:53

Il y a des académies oû l'EE LCA a été supprimée.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par Honchamp le Mar 3 Fév 2015 - 20:34

Bonsoir
A Cripure qui a dit bien plus haut que les horaires de langues ne sont pas globalisés au lycée. Je suis PP de 3ème.
Réunion la semaine dernière avec les proviseurs de 2  des lycées du  secteur.
Ils ont dit que les horaires des langues vivantes étaientt de 5  heures en seconde.
L'un des  lycées fait 2 h 30 et 2 h 30.
L'autre lycée 3 h pour l'anglais sans choix pour l'élève, et 2 heures pour l'autre langue.
Il semble donc qu'au moins en seconde il y ait des libertés pour les horaires en langue.
Cordialement.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par invitéW le Mar 3 Fév 2015 - 20:37

@Honchamp a écrit:Bonsoir
A Cripure qui a dit bien plus haut que les horaires de langues ne sont pas globalisés au lycée. Je suis PP de 3ème.
Réunion la semaine dernière avec les proviseurs de 2  des lycées du  secteur.
Ils ont dit que les horaires des langues vivantes étaientt de 5  heures en seconde.
L'un des  lycées fait 2 h 30 et 2 h 30.
L'autre lycée 3 h pour l'anglais sans choix pour l'élève, et 2 heures pour l'autre langue.
Il semble donc qu'au moins en seconde il y ait des libertés pour les horaires en langue.
Cordialement.
Normalement, c'est 5h30.
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021751664

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par ycombe le Mar 3 Fév 2015 - 20:37

@Roumégueur Ier a écrit:
C'est malheureusement aussi ce qui pend au nez de nos collègues du lycée : les options latin et grec vont sûrement tomber dans les EE (et donc être en concurrence avec d'autres matières) pour des raisons purement liées à l'organisation de ces cours... Ils résistent tant qu'ils peuvent, mais à un moment, ça va sûrement céder. Et ce sera à moyen terme une très mauvaise chose je pense (en plus de ne pas respecter le cadre légal, mais franchement, le cadre légal à en lire de plus en plus les situations ici et là, il est drôlement distendu).
La cadre légal va nécessairement être modifié par la réforme qui s'annonce.

Dans mon collège UN gréviste: moi! Même les adhérents du SNES n'ont pas fait grève…

Le gouvernement n'a pas à s'inquiéter du blocage du point d'indice ou de la réforme qui vient, les profs vont tout accepter. Comme d'habitude depuis 1995 (et en 1995, c'est poussé par les autres fonctionnaires que les enseignants ont bougé).



_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par e-Wanderer le Mar 3 Fév 2015 - 20:52

Relis ce qui a été dit plus haut : si les syndicats inventaient des modes d'action plus efficaces, leurs mots d'ordre seraient sans doute un peu plus suivis ! Une grève ponctuelle, décrétée par une organisation isolée, autour d'un mot d'ordre fourre-tout (postes, formation, rémunération…), c'est voué à l'échec.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par Malioli le Mar 3 Fév 2015 - 20:58

@e-Wanderer a écrit:Relis ce qui a été dit plus haut : si les syndicats inventaient des modes d'action plus efficaces, leurs mots d'ordre seraient sans doute un peu plus suivis ! Une grève ponctuelle, décrétée par une organisation isolée, autour d'un mot d'ordre fourre-tout (postes, formation, rémunération…), c'est voué à l'échec.
+1

Malioli
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par ycombe le Mar 3 Fév 2015 - 21:07

@e-Wanderer a écrit:Relis ce qui a été dit plus haut : si les syndicats inventaient des modes d'action plus efficaces, leurs mots d'ordre seraient sans doute un peu plus suivis ! Une grève ponctuelle, décrétée par une organisation isolée, autour d'un mot d'ordre fourre-tout (postes, formation, rémunération…), c'est voué à l'échec.

Je n'attendais pas 50% de gréviste dans mon collège non plus. Mais que même les adhérents du snes et leur sympathisants habituels n'y croient plus, ça me semble très mauvais signe.

Modes d'action plus efficace? Pas de problème, j'y serai aussi. Mais je ne vois pas lequel (blocage du bac, il y aura des réquisitions, donc l'efficacité sera faible aussi).


Dernière édition par ycombe le Mar 3 Fév 2015 - 21:09, édité 1 fois

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par Sakei le Mar 3 Fév 2015 - 21:07

@e-Wanderer a écrit:autour d'un mot d'ordre fourre-tout (postes, formation, rémunération…), c'est voué à l'échec.

Et oui, à force de tout laisser passer, on doit lutter sur plusieurs fronts, on s'éparpille et maintenant c'est plus difficile de se faire entendre...
Chez nous, la moitié du collège en grève topela

Sakei
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par Honchamp le Mar 3 Fév 2015 - 21:14

A Will T: oui, ils ont bien dits 5 H 30 de langues.
L'un a dit faire "2 h 75 et 2 H 75". L'autre "3 h et 2 h 30". J'ai écrit tout à l'heure de mémoire, je viens de reprendre mes notes. Merci d'avoir rectifié.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par ycombe le Mar 3 Fév 2015 - 21:40

@Honchamp a écrit:A Will T: oui, ils ont bien dits 5 H 30 de langues.
L'un a dit faire "2 h 75 et 2 H 75". L'autre "3 h et 2 h 30". J'ai écrit tout à l'heure de mémoire, je viens de reprendre mes notes. Merci d'avoir rectifié.
Attention, on écrit 2,75 h ou 2h 45 pour la moitié de 5,5h (ou 5h30).

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par Balthamos le Mar 3 Fév 2015 - 22:44

@e-Wanderer a écrit:Relis ce qui a été dit plus haut : si les syndicats inventaient des modes d'action plus efficaces, leurs mots d'ordre seraient sans doute un peu plus suivis ! Une grève ponctuelle, décrétée par une organisation isolée, autour d'un mot d'ordre fourre-tout (postes, formation, rémunération…), c'est voué à l'échec.

Si la grève mobilisait plus de monde, elle serait plus efficace.
Ce n'est pas en attendant une autre action ou que les autres fassent grève que le système changera.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par Guillaume le Grand le Mar 3 Fév 2015 - 23:01

@balthamos a écrit:
@e-Wanderer a écrit:Relis ce qui a été dit plus haut : si les syndicats inventaient des modes d'action plus efficaces, leurs mots d'ordre seraient sans doute un peu plus suivis ! Une grève ponctuelle, décrétée par une organisation isolée, autour d'un mot d'ordre fourre-tout (postes, formation, rémunération…), c'est voué à l'échec.

Si la grève mobilisait plus de monde, elle serait plus efficace.
Ce n'est pas en attendant une autre action ou que les autres fassent grève que le système changera.
+1
C'est dans toutes les entreprises que ça fonctionne comme ça. C'est la petite lâcheté quotidienne. Attendre que le bouclier, la grande gueule l'ouvre pour se cacher derrière. Mais dans les moments durs, la grande gueule se retourne et oh! surprise, plus personne. Au fond, c'est bien humain...

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par e-Wanderer le Mar 3 Fév 2015 - 23:23

Même avec 100% de grévistes, sur une journée, ça ne sert strictement à rien. Désolé, mais c'est comme ça… Une grève illimitée avec les élèves dans la rue, là oui, ça fait réagir le ministère car les choses peuvent devenir incontrôlables. Mais sans le relais de la jeunesse, les grèves de profs n'intimident personne.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par User5899 le Mer 4 Fév 2015 - 1:44

@trompettemarine a écrit:
Cripure a écrit:
@ycombe a écrit:
Ma fille est en seconde et elle a pris latin comme enseignement d'exploration (3h) (en plus des SES, là elle n'a pas eu le choix). C'était latin ou MPS ou Lettres (1,5h) (le lycée propose aussi informatique mais pas pour sa section). Donc dire que ça n'a rien à voir n'est pas nécessairement vrai. L'organisation est largement laissée au bon vouloir des lycées, non?

Dans son lycée SES est un EE obligatoire, les autres EE sont en option obligatoire comme la LV2 en 4e (les élèves sont obligés d'en choisir un). Il y aussi des options qui ne sont pas des EE, comme le grec, les LV3.
Excusez-moi (j'en ai un peu marre de me faire reprendre par des gens qui ne connaissent pas les textes et m'opposent des situations individuelles fausses), mais ce que vous dites ne correspond en rien à la réalité et si les enseignants d'un bahut ne sont pas capables de faire remarquer les choses aux chefs, que voulez-vous que je vous dise ?
1) Il a été question de globalisation d'horaires. Force est de constater que tout ce que vous avez à m'opposer est le fait qu'on ne puisse pas multiplier les options. Bah oui, ça a toujours été le cas. Mais nulle part on ne globalise les enseignements, et français, maths, physique, histoire, etc., ont leur horaire.
2) Les profs de lettres classiques de l’établissement de votre fille doivent être des cador. Alors il n'y a pas de latin ou de grec en EE, il n'y a qu'un enseignement de Langues et cultures de l'antiquité, avec un programme hybride, un peu de grec ET un peu de latin, le tout formant une soupe immonde. Le latin et le grec sont des options hors EE, avec deux programmes distincts. L'établissement présente ce choix en conseil pédagogique et présente sa carte de formations. Vérifiez sur Eduscol. Si personne n'a rien vu dans ce bahut et a cru qu'on devait inclure le latin dans les EE, alors que c'est un choix mortifère, ben tant pis pour ses profs et pour ses usagers, on peut quand même, quand on est professeur de lettres, lire deux BO qui encadrent notre profession. Je sais bien que bûcher ses séquences est l'aboutissement ultime d'une vie de prof et l'indépassable horizon de la félicité quotidienne, mais parfois, lire un texte pour ne pas se faire enfiler par un âne présente quelques avantages.
Là. J'en ai un peu ras le bol, pour le coup.

Je ne vois pas en quoi ce que j'ai écrit contredit tes propos, bien au contraire. heu
Bon, ben je laisse aussi tomber la discussion.
En plus, je fais dévier le fil.
Mais ce n'est pas à vous que je répondais Smile

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par User5899 le Mer 4 Fév 2015 - 1:51

@Honchamp a écrit:Bonsoir
A Cripure qui a dit bien plus haut que les horaires de langues ne sont pas globalisés au lycée. Je suis PP de 3ème.
Réunion la semaine dernière avec les proviseurs de 2  des lycées du  secteur.
Ils ont dit que les horaires des langues vivantes étaientt de 5  heures en seconde.
L'un des  lycées fait 2 h 30 et 2 h 30.
L'autre lycée 3 h pour l'anglais sans choix pour l'élève, et 2 heures pour l'autre langue.
Il semble donc qu'au moins en seconde il y ait des libertés pour les horaires en langue.
Cordialement.
Ca y est, je sais : il n'y a plus de langue 1 ni de langue 2 au niveau des cours en lycée. Donc en effet, il y a une enveloppe globale, afin de pouvoir créer des groupes d"anglais ou d'espagnol réduits alors qu'en allemand, il n'y en a pas besoin. En plus il y a une enveloppe d'heures destinées à créer de dédoublements. Oui, il y a une autonomie des bahuts sur certains points, ça n'a rien de nouveau, d'ailleurs.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par User5899 le Mer 4 Fév 2015 - 1:52

@Presse-purée a écrit:Il y a des académies oû l'EE LCA a été supprimée.
Nous l'avons refusé à grands cris. Nous ouvrons l'option, en revanche.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par User5899 le Mer 4 Fév 2015 - 1:55

@ycombe a écrit:Les EE obligatoires, déjà, le lycée de secteur de mon collège en a deux: SES et philo. Pourquoi? Je n'en sais rien.

Ma fille a son option latin rebaptisée EE, que voulez-vous que j'y fasse? C'est un truc qui lui permet de garder le latin et de ne pas alourdir l'emploi du temps de manière insupportable, probablement.
C qu est tuant dans ce métier c'est la proportion du n'importe quoi (je parle de l'établissement de votre fille).
Bon, officiellement, votre fille ne fait pas de latin.
Quant à l'EE philo...
Non rien.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par benjy_star le Mer 4 Fév 2015 - 8:19

@e-Wanderer a écrit:Même avec 100% de grévistes, sur une journée, ça ne sert strictement à rien. Désolé, mais c'est comme ça… Une grève illimitée avec les élèves dans la rue, là oui, ça fait réagir le ministère car les choses peuvent devenir incontrôlables. Mais sans le relais de la jeunesse, les grèves de profs n'intimident personne.
Entièrement d'accord...

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par trompettemarine le Mer 4 Fév 2015 - 13:33

Cripure a écrit:
@trompettemarine a écrit:
Cripure a écrit:
Excusez-moi (j'en ai un peu marre de me faire reprendre par des gens qui ne connaissent pas les textes et m'opposent des situations individuelles fausses), mais ce que vous dites ne correspond en rien à la réalité et si les enseignants d'un bahut ne sont pas capables de faire remarquer les choses aux chefs, que voulez-vous que je vous dise ?
1) Il a été question de globalisation d'horaires. Force est de constater que tout ce que vous avez à m'opposer est le fait qu'on ne puisse pas multiplier les options. Bah oui, ça a toujours été le cas. Mais nulle part on ne globalise les enseignements, et français, maths, physique, histoire, etc., ont leur horaire.
2) Les profs de lettres classiques de l’établissement de votre fille doivent être des cador. Alors il n'y a pas de latin ou de grec en EE, il n'y a qu'un enseignement de Langues et cultures de l'antiquité, avec un programme hybride, un peu de grec ET un peu de latin, le tout formant une soupe immonde. Le latin et le grec sont des options hors EE, avec deux programmes distincts. L'établissement présente ce choix en conseil pédagogique et présente sa carte de formations. Vérifiez sur Eduscol. Si personne n'a rien vu dans ce bahut et a cru qu'on devait inclure le latin dans les EE, alors que c'est un choix mortifère, ben tant pis pour ses profs et pour ses usagers, on peut quand même, quand on est professeur de lettres, lire deux BO qui encadrent notre profession. Je sais bien que bûcher ses séquences est l'aboutissement ultime d'une vie de prof et l'indépassable horizon de la félicité quotidienne, mais parfois, lire un texte pour ne pas se faire enfiler par un âne présente quelques avantages.
Là. J'en ai un peu ras le bol, pour le coup.

Je ne vois pas en quoi ce que j'ai écrit contredit tes propos, bien au contraire. heu
Bon, ben je laisse aussi tomber la discussion.
En plus, je fais dévier le fil.
Mais ce n'est pas à vous que je répondais Smile
Embarassed

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par Balthamos le Mer 4 Fév 2015 - 14:00

@e-Wanderer a écrit:Même avec 100% de grévistes, sur une journée, ça ne sert strictement à rien. Désolé, mais c'est comme ça… Une grève illimitée avec les élèves dans la rue, là oui, ça fait réagir le ministère car les choses peuvent devenir incontrôlables. Mais sans le relais de la jeunesse, les grèves de profs n'intimident personne.

Il y a différentes grèves, comme il y a différents moyens d'action.
Cette grève était pour rappeler nos revendications (et ça marche via les média) et poser nos revendications (et il est trop tôt pour juger du résultat).

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par Oliv396 le Mer 4 Fév 2015 - 20:08

Dans l'est, la grève n'a pas vraiment marché. Je l'ai faite, mais peu de gens dans mon établissement ont été dans ce cas.

Oliv396
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par may68 le Mer 4 Fév 2015 - 22:22

Un jury de citoyens a planché sur les alternatives possibles au redoublement en regardant ce qui se fait dans les autres pays. Voici leur copie :

http://www.liberation.fr/societe/2015/02/04/et-si-on-instaurait-des-cours-d-ete-plutot-que-de-faire-redoubler-les-eleves_1195670


may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par ycombe le Mer 4 Fév 2015 - 22:57

Le CNESCO fait semblant de croire que la suppression du redoublement se fait dans le but d'augmenter l'efficacité. Il faut lui dire: la suppression du redoublement a pour but de faire des économies. Inutile de chercher par quoi le remplacer, il ne sera pas remplacé: ça diminuerait ou annulerait les économies.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNES : Une réforme du collège inacceptable !

Message par Fesseur Pro le Mer 4 Fév 2015 - 23:00

@e-Wanderer a écrit:Même avec 100% de grévistes, sur une journée, ça ne sert strictement à rien. Désolé, mais c'est comme ça… Une grève illimitée avec les élèves dans la rue, là oui, ça fait réagir le ministère car les choses peuvent devenir incontrôlables. Mais sans le relais de la jeunesse, les grèves de profs n'intimident personne.
Sans le soutien des parents surtout.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum